Partagez | 
 

 Linia Ineriela [en début]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Linia Ineriela [en début]   Sam 19 Fév 2011 - 3:06




Prénom & nom : Linia INERIELA
Sexe : Féminin.
Âge du personnage : 19 ans.
Race : Humaine

Description physique (8 lignes minimum):
Linia est une jeune humaine dont la taille est en dessous la moyenne Humaine, à peu près 1m53. Autant dire qu'elle passe assez facilement inaperçus, sans armure évidemment. Des cheveux longs long d'une couleur assez particulière, le mauve, lui tombe dans le dos s'arrêtant juste en-dessous des épaules, encadrant un visage qui se veut doux et délicat, un regard prenant de ses yeux verts-gris, exprimant une grande délicatesse et une douceur sensuelle. En somme, un visage ne laissant pas penser une seule seconde que la jeune femme pourrait tuer quelqu'un, ni même se battre. Additionnez à cela le fait qu'elle soit assez frêle, ne possédant qu'une très fine musculature, la même qu'une simple femme faisant des travaux à la maison et aimant la marche, un corps attirant plus l'oeil que le combat, on aurait du mal à croire que cette jeune femme puisse tenir une arme. Autrement dit, c'est une jeune femme attirante et sa jeunesse ainsi que sa finesse trompe souvent l'adversaire à croire que le moindre coup la mettrait à terre, n'ayant plus cas donner le coup de grâce. Même sa démarche se fait plus dans la sensualité que dans le pas rythmé que l'on prête habituellement aux guerrier ou au soldat. Mais ceux qui connaissaient les Sulcus Bleeding avant leur destruction savait que les jeunes femmes qui composaient un groupe de mercenaire peu nombreux, avait pour habitude d'apprécier passez pour des femmes sans défense, afin d'affronter des adversaires dérouté par la combativité de femme moins inoffensive qu'il y parait.

Son armure ne protège que les endroits souvent fatales et que l'on peut difficilement protéger en parant ou en bloquant un coup, comme la poitrine, endroit souvent visé par l'adversaire dans l'espérance d'y percer un coeur battant de vie, les cottes, le flanc ou bien une partie du dos plus fragile, les hanches, les bras, les épaules et les genoux. Le reste étant découvert pour pouvoir avoir une meilleure liberté de mouvement et pour attiser encore moins de méfiance. Son arme est accrochée dans son dos, de façon à pouvoir se décrocher rapidement. Elle se balade toujours avec un petit paquetage, souvent de vêtement et de quoi faire un petit camp aux bords des chemins.

Description mentale (8 lignes minimum) :

Histoire du personnage (15 lignes minimum):
Un beau jour, un couple de simple paysans décidèrent d'avoir un enfant à tout pris. Mais le sort était contre eux. Malgré tous les efforts, les demandes auprès des "faiseurs de fertilité" et autres charlatans ne les aidèrent pas. Désespérer, ils se résolurent à ne jamais avoir d'enfant. Mais un beau jour, ou plutôt un funeste jour, après le pillage d'un petit bourg voisin, les rares survivants partirent, mais une enfant, une petite fille certainement âgé de 1 an à ce moment, fut laissé derrière eux. Ils trouvèrent l'enfant, enfin le mari trouva l'enfant alors qu'il chassait. Il avait vu au loin, une fumée sombre et, curieux, il s'en était approché. Dans les ruines des petites maisons, il avait entendit des pleurs et des gémissements. S'approchant du lieu d'où venaient les bruits d'enfant, il découvrit une petite fille, trop jeune pour parler et pour marcher. Il chercha autour de lui, appela. Personne ne répondit. Hésitant, il prit l'enfant dans ses bras, et la berça pour qu'elle se calme. Elle s'endormit dans ses bras. Il l'attacha contre lui, et l'emmena le plus rapidement possible, de peur de tomber sur les pilleurs, réfléchissant. Il avait crié, s'il restait une ou deux personnes du groupe de pilleur sur place, ils pourraient se mettre à sa poursuite... Mais il rejoint le village sans encombre. Amenant l'enfant chez lui, appelant sa femme, ils décidèrent ensemble de la garder. Ils la nommèrent "Linia", et elle fut donc Linia Ineriela.

La petite enfant gémissante, les yeux larmoyants, grandit comme tout autre être humain. Elle vivait avec ses parents adoptifs, trop petite pour réellement aider dans les tâches ménagère ou agricole, sans connaitre la vérité. Tout était simple. Une vie où chacun connaissait sa place, un village comme les autres, des fermier, agriculteur, tanneur et chasseur, couturier aussi normal que les autres. La seule personne sortant de la normalité était Linia. Certains du village était superstitieux et pensaient que Linia apporterait le malheurs sur le village, comme sur le précédent. Dans tous les cas, le village resta dans le calme pendant 10 ans. L'enfant n'avait que 11 ans lorsque le village fut attaqué par une bande de pillards. Ses parents moururent, elle survécut, avec quelques autres villageois. Evidemment, comme vous vous en doutez, elle fut chassée du village a coup de pierre. Elle avait survécu trop mystérieusement pour les villageois, et ils pensaient qu'elle était de mèche avec eux... Le désespoir pousse les gens à ne pas réfléchir. En ré-aliter, l'enfant avait été terrorisé par des sortes de flash-back en apercevant un cavalier. Elle sauta sans réfléchir sur le cavalier et utilisa la dague du pillard pour le planter de plusieurs coups, au moins une dizaine... Tout en marchant, elle essuya le sang sur sa joue, son propre sang des coups de pierre et celui du pillard. Elle était désemparée, désespérée, et avait le regard vide, et c'est à ce moment qu'un groupe de femmes en armure et en arme s'arrêta. Apercevant la petite, le petit groupe de 5 guerrières scruta les alentours. L'une, surement celle qui dirigeait, s'approcha, descendant de son cheval, et se mit debout face à la petite, la regardant de haut. Aucun mot, simplement un long regard. Dans les yeux de l'enfant le désarroi et la peur se lisait mais aussi la haine et le désir de vengeance. La guerrière jugea qu'il valait mieux l'emmener avec elles, quelle apprenne un certain code d'honneur, et quelle abandonne son désir de vengeance personnelle qui ne la conduirait cas la mort pour la transformer en désire de se battre pour une cause plus monétaire : Le mercenariat.

Le groupe de mercenaire ce nommait les "Sulcus Bleeding" et entre elles les "Guerrières des Sillons Sanglant". Elles "adoptèrent" donc l'enfant et la gardèrent avec elles. Quelques années plus tard, vers les alentours de ses 13 ans, elle avait appris à se battre avec une épée, qu'elle soit courte, longue, ou à deux mains, de façon militaire et simplement pour se défendre. Elle voulait maintenant apprendre à se servir d'une arme qu'elle avait vue, la chef des mercenaires l'utilisait. Une sorte d'épée mais avec une lame large et courte comme une hache d'un coter et de l'autre une lame fine mais longue comme une épée. Elle l'attrapait du sens à pointer le partit "épée" vers l'adversaire et à se battre comme à l'épée, mais quand il fallait riposter, lever brusquement le pommeau pour donner un violent coup comme celui d'une hache. On essaya de l'en dissuader mais rien n'y fut. Elle voulut apprendre. Elle apprit donc. L'arme paraissait lourde, mais en ré-aliter elle était légère, plus lourde qu'une épée longue ou qu'une hache à une main, mais légère pour une arme à deux mains. Ou alors le poids était tellement bien répartit qu'on pouvait agréablement la tenir. Son utilisation était particulière, et le coter "hache" du pommeau la gênait énormément. Pendant 1 an elle essaya sans grand succès à manier cette arme. On lui expliqua alors qu'aucune de ce type ou presque n'existait, qu'elle avait été façonnée exprès pour son manieur. Borné, elle demanda à ce que l'on forge un bout en forme de faux, de petite taille, à la place de la hache, pour d'une, la rendre plus légère, de deux, car elle maniait mieux les faux que les haches. Pendant 3 ans, jusqu'à l'âge de ses 17 ans, elle s'entraîna hardiment avant de réussir à manier "correctement son arme". Elle avait encore beaucoup de difficultés, mais elle ne pus réellement continuer son entrainement.En pratique, elle savait se battre, mais n'était toujours pas apte à pouvoir être nommée maître dans cet art. Arrivant dans l'Égorgeur du Dragon, le groupe dut faire halte, et malheureusement pendant la nuit, elles furent attaquées. Seulement deux des 9 compagnons survécurent, et l'autre était gravement blessée. Leur chef était morte, et Linia ne savait pas elle-même comment elle avait survécu. Elle enterra ses 7 compagnons, se tourna vers la 8ème qui détourna le regard devant le sien, et s'en alla laissant la jeune fille seule...

1 an plus tard, Linia était encore sur les routes, arme et armure prête au combat. Elle avait légèrement progressé, mais devait encore faire des progrès avant d'atteindre un niveau suffisant pour espérer battre les bretteurs vétérans. Mais elle était déterminée. Elle était toujours mercenaire, et avait l'ambition de reformer les Sulcus Bleeding, chose hardi mais qu'elle pensait pouvoir faire.


________________

Code : Validé par Aisleen
Comment es-tu arrivé ici? Par une amie, pour une amie.
Que penses-tu du forum pour le moment? Original, dans le sens positif du terme.


Dernière édition par Linia Ineriela le Sam 26 Fév 2011 - 19:52, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Linia Ineriela [en début]   Mar 22 Fév 2011 - 18:31

Bienvenue à toi. Je me permet juste de poster un message pour te dire une chose simple : J'adore ton avatar.
Sinon bonne chance pour compléter les parties manquantes
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Linia Ineriela [en début]   Mar 22 Fév 2011 - 20:40

Merci, et j'aurais plus besoin d'inspiration que de chance, mais merci aussi quand même.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Linia Ineriela [en début]   Mar 22 Fév 2011 - 20:47

Bonsoir et Bienvenue en Ephaëlya !
Je viens juste te souhaiter bonne continuation pour ta fiche ainsi que de nous signaler par [ terminé ] lorsque celle ci l'est.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Linia Ineriela [en début]   Mer 9 Mar 2011 - 20:50

Du nouveau ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Linia Ineriela [en début]   Mer 16 Mar 2011 - 20:57

Tu as jusqu'au 23 Mars pour apporter des modifications à ta fiche sans quoi elle sera supprimée.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Linia Ineriela [en début]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Linia Ineriela [en début]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 ::  :: Archives :: • Archives Grimoire •-