Partagez | 
 

 Crocs Pour Crocs

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Crocs Pour Crocs    Jeu 17 Mar 2011 - 6:16

CROCS POUR CROCS
Chap 1




La nuit tomba sur Thaodia , la lune était pleine et le ciel étoilé .

Je marchais tranquillement , j'attendais ce moment depuis longtemps , passant discrètement devant le Refuge de la Griffe Noir pour ne pas attirer l'attention de mes frères , je m'enfonça dans un petit bois sombre .. ''Frères'' Voila comment j'appelais ceux que j'avais tant hais dans le passé ..
Mais les choses avaient changés , j'avais appris a accepté la chose en moi . Bien que j'arrivais parfaitement a cédé mon corps au loup sans peur de faire un massacre , la bête qui m'habitait faisait ceux qu'elle voulait une fois libre , je lui avait simplement fait comprendre ce que j'attendais d'elle et après une longue période à travailler avec Tahar mon loup .. On avait appris a se connaitre , moi et la bête , j'avais confiance .. Bien entendu sa n'avait pas été si simple , je n'aurais jamais réussi sans elle . Je leva la tête vers la lune , toujours aussi attirante , excitante .

Elle ..Il n'y avait qu'elle dans mon esprit , elle m'avait fait comprendre qu'être lycan n'était pas un fardeau mais un don .. a accepté les miens , a vivre parmi eux .
Sans Alyce , je serais encore caché dans un bois en Oryenna , seul , a attaquer les poulaillers des paysans . je ne maîtriserais pas le Tahar .. Aprés avoir disparu avec elle pendant longtemps ... j'étais réapparut , un nouvel homme libre et fier , un lycan .. Mais les choses n'étaient pas si belle une fois de retour a la civilisation , Alyce n'était plus la même une fois avec ces semblables et j'avais découvert les pires créatures de ce monde .. moi qui croyais connaitre les ténèbres le plus sombre avec tahar en moi .. J'avais rencontré les vampires .
Rien qu'en repensant a ces horreurs , le loup en moi se mit a grogner .

Alyce avait été a moi pendant si longtemps ... Rien qu'elle et moi , et du jour au lendemain .. Ils avaient tout détruit , elle ne pouvait plus m'approcher sans risque au point qu'elle fut blessées tentant de me protéger . J'avais vu mourir mon père , partir ma mère et on m'avait enlevé ma soeur et après des années de malheurs et de souffrances elle était apparue de nulle part , m'aidant de son mieux .. Au point que je n'avais de yeux plus que pour elle .. et on me l'avait enlevé aussi .
Pas cette fois ... Ils payeront tous .

Sortant des bois , je traversa une petite clairière , me rapprochant du lieu de rendez vous .

Je repensa a cette pancarte affiché prés de la Meute de Drack , c'était une candidature pour être Chef de meute des crocs noirs , après quoi j'avais réfléchit toute la nuit , repensant a Alyce et ces horribles vampires , je devais agir , et cette élection me paraissait le moment parfait . J'avais rencontré le candidat en personne quelques jours plus tard dans une célèbre taverne , il s'appelait Gïlh'Or Rwênoskraj .
Un personnage imposant et brutale , une force de la nature mais un lycan fier qui avait des principes , ce soir la j'avais fait la connaissance d'un autre frère .. Tär Blok , dans d'autre circonstance ce loup serait devenu un très bonne ami a moi mais pour le moment j'avais qu' un objectif en tête . Tär Blok avait signé pour l’élection de Gilh lui aussi , ensemble nous avons parlés toute la nuit , et je leur ai avoué mes projets , mes plans , chaque détail .. Aprés quoi Gilh et Tär avaient acceptés de m'accompagnés dans ma quête , bien qu'ils ne savaient pas vraiment pourquoi je voulais faire cela , puis , mes projets les intéressaient eux aussi de toute manière pour leur propre compte , pour leurs fiertés .

J'avais pris contact avec plusieurs lycan pour mettre en place le plan , on avait rendez vous ce soir . Seul au point de rencontre , premier arrivé , je resta fixe devant le monument .
La grande statut des lycanthropes était face a moi , le grand guerrier lycan , il était temps pour nous de lui faire hommage , temps que les lycans se soulèvent .


Dernière édition par Sheiz Vulcain le Sam 2 Avr 2011 - 6:25, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Crocs Pour Crocs    Jeu 17 Mar 2011 - 17:58

Il était rare que Gïlh’Or descende de sa Grotte du Sanguinaire plus d’une fois dans la même semaine. Il n’avait jamais ressenti une énorme envie de rencontrer d’autres personnes et se plaisait dans sa solitude, même si cela faisait autour de vingt-cinq années d’exil volontaire… Il ne s’était jamais plaint, mais, même s’il aurait voulu le faire, à quoi bon ? Puisque personne n’était là pour l’entendre… Enfin, tout du moins les deux dernières décennies. Car il avait quand même pu être guidé par d’honorables lycans, de tout âge, de toute expérience. Une petite troupe vagabonde, solide et unie en ces temps lointains, qui l’avait recueilli par le plus heureux des hasards à la tombée de la nuit. Sûrement alertés par les plaintes mi-humaines mi-animales que poussait Gilles, ainsi nommé à sa naissance en tant qu’humain, durant plusieurs nuits et journées. D’abord effrayé, il s’était vite rendu compte que ces lycans étaient comme lui, des êtres humains transformés en bête sauvage sans l’avoir souhaité – excepté un seul, peut-être, dont le « père adoptif » faisait partie de la même bande. Confiant, il était resté avec eux, mais lorsqu’ils moururent ou partirent tous de leur côté, il ne chercha pas la compagnie d’autres lycans et n’essaya jamais d’intégrer une meute. Ainsi, deux fois dix années se sont écoulées jusqu’à aujourd’hui…

Mais aujourd’hui était un grand jour. Il s’était réveillé au lendemain d’une soirée bien arrosée pour fêter sa toute nouvelle élection en tant que Chef de la Meute Croc-Noir !

Car, oui, le passé était le passé. De jeune adolescent fluet et craintif, Gilles, il était devenu Gïlh’Or Rwênoskraj, une masse musculaire importante avec un cœur bon, sincère, protecteur et vaillant. Même s’il avait adopté également le tempérament impulsif et agressif des lycans au centuple, ayant vécu encore plus dans la nature sauvage que ceux vivant en meute… Et à en croire les histoires, la horde dans laquelle avait grandi Gïlh’Or en tant que loup était la seule de ce temps-là, la dernière, à vivre en dehors du système des meutes prédéfinis, en si petit groupe de vagabonds sans peur. Et il était le dernier de cette dernière troupe si particulière… Cela faisait de lui un lycan légèrement à part, quoiqu’après avoir rencontré Sheiz Vulcain et Tär Blok, il s’était rendu compte qu’il n’était pas si différents des autres. Il sentait juste qu’on trouvait sa bestialité pire que tout. A part cela, ça se passait plutôt bien… Ces deux lycans avaient l’air de braves gars. Et en ce jour, il se réveillait pour les revoir.

A l’aube, fier comme un paon, il s’était levé de très bonne humeur et avait peu traîné pour descendre à leur lieu de rendez-vous. Au milieu d’une large clairière illuminée d’un clair de lune étincelant et doux à la fois, il reconnut la silhouette familière de Sheiz. Il lança un bref « Hé, Sheiz » pour l’appeler et lui rendit un sourire.


- Tu es en avance.

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Crocs Pour Crocs    Ven 18 Mar 2011 - 6:59

La journée s'annonçait douce et paisible, le soleil rayonnait, ses rayons se faufilaient à travers la forêt. Éclairant par moment le sentier battue qui s'approchait de plus en plus d'un village lycanthrope . Au loin, au beau milieu du sentier, on peut apercevoir une mince forme à l'allure humaine s'approcher du camps. De plus en plus que la silhouette s'approchait du camp de plus en plus on pouvait voir que c'était celle d'une jeune femme à la beauté d'un ange aux cheveux rouge feu .

La jeune Romanichelle s'approcha tout doucement des gens qui se trouvaient dos à la statue . Elle observait un moment les participants du jour , les détaillant de la tête aux pieds . Ils étaient deux hommes étaient présents et ils semblèrent être ne serait-ce qu'un peu occupé, elle se tue et écoutait attentivement les paroles des jeunes hommes.L'un d'eux attira son attention,il semblait porter un lourd fardeau sur ses épaules ,elle repensa par la suite à la vie qu'elle avait vécue bien avant de se retrouver sans abris et sans un sous.

Un flash lui revient en mémoire des souvenirs du temps où elle avait au-paravent connu la vie paisible de l'amour familiale qu'éprouve habituellement tous les membres d'une même famille les un envers les autres . Un beau jour alors qu'elle eut ses six ans, elle suivait son père à la chasse et le vit , mourir un peu plus tard dans la même journée par la main d'un humain. Lorsqu'elle revient enfin chez elle, sa mère la retrouva en larmes, elle là prit dans ses bras et essaya de la consoler du mieux qu'elle pu et c'est à ce moment-là qu'Éléonor lui annonça la mauvaise nouvelle. Hélas même sa mère se mit à pleurer à chaude larmes.

Ce qui n'aida pas non plus à cela quelques jours plus tard ,lorsque la jeune Eleonor arriva dans la grotte souterraine où elle et sa mère avait logé,elle trouva un homme par-dessus sa mère il la vidait de tout son sang. Depuis ce temps-là la jeune femme n'avait qu'une seule envie et c'était de venger la mort de sa mère tuée par ses buveurs de sang. Elle avait erré mainte journée sans jamais essayer de s'attacher à quiconque.Elle espérait toujours d' avoir un jour la chance de se venger pour tout ce qu'elle avait subi dans sa misérable vie.

Lorsqu'elle revient à elle, la jeune femme replongea son regard sur l'homme qui était devant elle. Elle pensa*Je me demande ce qu'ils trament ici ces deux-là* Elle attendit donc les bras croisées d'entendre la suite de leur conversation.Ne connaissant ni l'un ni l'autre, elle ne préféra pas ouvrir la bouche et se tue .
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Crocs Pour Crocs    Ven 18 Mar 2011 - 22:54

Comme à son habitude lorsqu'on lui fixait rendez-vous, Tär n'avait pas pu s'empêcher de se perdre... Il ne se rappelait à vrai dire même plus quel chemin il lui fallait emprunter. Qu'est ce que Sheiz lui avait dit déjà ? A droite ? A gauche ? Tout droit ? Décidément l'orientation n'était pas faite pour Tär. En plus c'était important qu'il soit ponctuel, s'il avait compris l'essentiel du plan, le timing allait être très serrée et aucune perte de temps n'était possible.

Contrairement à ces camarades, il ne haïssait pas les vampires. C'était l'ennui qui faisait qu'il voulait s'investir dans cette mission. Oui, il s'ennuyait, sa vie était insipide, rien ne se passait, il lui fallait un peu de divertissement et c'était en guerroyant qu'il le trouverait. Non, Tär n'est pas un sanguinaire mais le lycan userait de ses crocs pour cette bataille. Après tout, il comprenait les idées de Sheiz et le soutiendrait car il l'aimait beaucoup. C'était vraiment un frère pour lui désormais. Oui, un grand frère.. Et il y avait aussi Gîlh'Or, cette masse à la musculature imposante mais qui au fond n'était qu'un gros nounours qui avait perdu toutes ses manières durant son exil. Oui il les aimait, Oui, il les considérait comme sa famille.

Tär Blok apercevait enfin la statue et cela le ramena à la réalité en un instant, aujourd'hui il s'était levé peut-être pour la dernière fois mais au moins mourrait-il en héros. Le temps de réfléchir était révolu. Le lycanthrope aperçut quatre silhouettes près de la statue, malheureusement la distance rendait encore impossible l'identification de chacune des personnes. Il espérait secrètement fouler à nouveau les terres de Thaodia, revoir Solena qui était encore partie et qui lui en voudrait éternellement si il ne lui revenait pas : Il vivrait, pour elle, il survivrait à Maévrah..

La distance entre lui et la statue s'amenuisait de plus en plus et bientôt il était au niveau de ses compagnons lupins. La tension était lisible sur les visibles et l’atmosphère était électrique. Sheiz était là et Gilh'or aussi, la dernière personne lui était inconnue, il la toisa puis se présenta brièvement avant de faire un signe de tête au reste de la troupe

"Prêt à saigner ?"

[HRP : Bill = Tär , désolé ^pour l'erreur ... ]


Dernière édition par Bill Duff le Sam 19 Mar 2011 - 20:31, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Crocs Pour Crocs    Sam 19 Mar 2011 - 6:07

Le grand soir fut enfin arrivé. Le jeune lycanthrope reçut le message qui l'annonça. Il le lut attentivement avant de le faire disparaître dans les braises crépitantes. Au fond de sa tanière de pierre, Kelian attrapa ses affaires déjà préparés à l'avance pour une quelconque aventure. Il s'approcha de la forme féminine, qui se dessinait dans ses draps, pour lui voler un tendre baiser. C'était peut-être la dernière fois qui l'embrasserait sa chère Maya... La mort ne faisait pas peur au lycan, sa seule hantise serait de perdre son seul attachement affectif qui le reliait à ce monde. si cela arrivait, il pèterait les plombs et laisserait sa Bête ravagé toute trace de civilisation. Le lycanthrope se leva et disparut dans l'embrasure de la porte.

Une torche à la main, Kelian avança dans la forêt qu'il connaissait parfaitement à force d'y chasser avec ses compagnons de fortune. Il referma son long col sur la moitié de son visage, rabattit sa capuche sur sa tête et s'emmitoufla dans sa cape pour lutter contre les morsures du froid. La lune atteignit son apogée lorsqu'il arriva à la lisière des bois. Il suivit le chemin indiqué par quelques panneaux de bois. Ses bottes arpentèrent les derniers kilomètres qui le séparèrent du point de rencontre. C'est sûr que ça aurait plus rapide avec une monture ou sous sa forme animale que sur ses deux jambes... Mais, le lycan n'avait pas voulu attirer l'attention; alors il dut rester humain pour se fondre dans le paysage.

Le lycanthrope passa à quelques mètres de l'imposante masure de la Griffe Noire sans y prêter la moindre attention. Quelques pas de plus, le lieu du rendez-vous se présenta à ses yeux, la prestigieuse statue des lycans. Avant de s'en approcher complètement, le chef-chasseur présenta son respect au symbole du sacrifice et du courage en posant un genou à terre. Il hérita de son feu mentor qui lui apprit à avoir un égard particulier envers ce monument.

Kelian aperçut quatre silhouettes en dessous de celle-ci. Il ne savait pas si c'était d'autres lycans ou un échauffourée ennemi. Il éteignit sa torche et se rapprocha du petit groupe en gardant la main sur le pommeau de son couteau de chasse. Ses doigts se décrispèrent lorsque le lycan reconnu le plus massif d'entre-eux. Il ne connaissait pas personnellement, mais son visage ne lui était pas indifférent. Il s'agissait du nouveau patron de sa meute que le jeune homme ne portait pas particulièrement bien dans son cœur. Malgré sa haine, Kelian devait sans doute coopérer avec l'autre animal pour revenir en vie de cette quête bien ardue. Pour cela, il enterra sa rancoeur au plus profond de son être.

« Seigneur, je vous présente mes hommages en tant que frère de meute, Kelian Clemus pour vous servir... » exclama-t'il en s'inclinant légèrement devant le chef des Crocs-Noirs. Il se découvrit la tête et salua le reste de ses congénères d'une bonne poignée de main. «Messires, que nos ennemis mordent la poussière! Devons-nous attendre quelqu'un d'autre?» dit-il en s'adressant à tout le groupe.


Dernière édition par Kelian Clemus le Mer 30 Mar 2011 - 0:56, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Crocs Pour Crocs    Sam 19 Mar 2011 - 18:51

Toujours face a cette grande statue , j'attendais tranquillement l'arrivé du reste du groupe . Peut être qu'ils ne viendront pas , peut être qu'ils ont réfléchis au conséquence d'un tel acte . Des bruits de pas m’arrachèrent de mes pensées .

_ Hé , Sheiz .. Tu est en avance , me lança le nouveau chef de meute en souriant .

Je lui rendis son sourire et m'avança vers lui pour lui faire une étreinte amicale.
Serrant Gilh un court instant , j'aperçut Tär Blok arriver au loin .

_ Prêt a saigner ? dit il .

J'étais rassuré . Au fond de moi j'avais eu peur de me retrouver seul face a cette quête , déjà qu'avec le groupe les chances de survis étaient très juste alors seul ..
Je salua Tär de la même manière et vis un autre lycan se rapprocher furtivement .

J'avais aperçu plusieurs fois ce chasseur dans Theodia , ces compétences pourraient aider pour notre quête , après quoi je lui avait envoyé une lettre pour qu'il nous rejoigne .
Kelian se présenta respectueusement au Chef et lança :

_Messires, que nos ennemis mordent la poussière! Devons-nous attendre quelqu'un d'autre?

Sur ces mots je me tourna vers le bois , une lycan nous observée dans l'ombre . On savaient tous plus ou moins qu'elle était la , je fis un sourire en coin .

_ Non nous sommes au complet .. Dis je .

Je sortis de ma petite pochette une carte du monde que je déroula sur un rocher .

_ Nous allons avoir plusieurs jours de marche ... Nous allons traverser Evanya , sans trop de risque , marchons prés des villes , des aventuriers traversent le monde tout le temps , nous serons pas remarqués , évitons tout contact avec les vampires .. pour l'instant .
Une fois en Oryenna , nous ferons le plein d'arme et de nourriture , après quoi nous entrerons dans Mavreah .. Je ne connais que trés peu les terres vampires mais logiquement , nous aurons juste un bois a traverser .. la statue est prés de la frontière d'oryenna ..On aura qu'une journée pour y arriver ... Si la nuit tombe . On est tous mo
rt .

Tout en expliquant , je pointais du doigt les différents lieu sur la carte . J'observant les 3 lycans face a moi ... de haut en bas .

_ Il faudra impérativement acheter des armes ...

Chacun de mes compagnons étaient peu armés , voir pas du tout pour Tar Blok .

_ Nous partons a l'aube , dis je en rangeant la carte , Des questions ???


Dernière édition par Sheiz Vulcain le Sam 2 Avr 2011 - 6:29, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Crocs Pour Crocs    Ven 25 Mar 2011 - 4:42

Tär ne tarda pas arriver. On put voir sa silhouette familière arriver peu après Gïlh'Or lui-même. Il était plus fluet, plus petit et son regard bien moins téméraire. Tär avait une apparence humaine qui faisait bien plus... humain. Gïlh'Or, même sous forme d'humain, ressemblait encore à une bête. Mais il tenait le jeune Tär en estime tout de même, déjà pour avoir accepté de participer à cette folie, et aussi, à présent, pour avoir tenu sa parole et s'être présenté aujourd'hui même à ce rendez-vous si important, si décisif pour la suite du projet. Il lui lança un sourire, gardant le silence, même lorsqu'il lança ces trois petits mots "Prêt à saigner ?" car la réponse semblait évidente pour le chef.

La troisième personne fut, de toute évidence, de sexe féminin. Gïlh'Or eut du mal à se retenir de ne pas humer de façon vulgaire cette odeur sucrée, si alléchante, qui lui parvenait aux narines. Il espérait que son oeil ne brillait pas trop en ce moment même. Et remercia le ciel que la jeune femme ne parla pas et resta en retrait, lui épargnant la douleur masculine d'un ermite dont les hormones n'avaient plus travaillé depuis longtemps...

Ensuite vint une forme plus sournoise, au visage camouflé par une large capuche. Kelian. Le lycan en tête des Croc Noir savait pertinemment que ce lycan-là ne le cernait pas. Il s'était que peu demandé pour quelle raison il n'approuvait pas son élection. Mais cela ne le perturbait quasiment pas, car le résultat était le même. Il était venu au rendez-vous et prêtait main forte à ses compagnons d'armes. C'est tout ce qui lui importait. Ceci dit, il comptait le garder à l'oeil, car il n'avait pas totalement confiance en lui et le soupçonnait légèrement de préparer une trahison des plus dégueulasses... Méfiance naturelle. Avec un peu de chance, il se trompait totalement.

Lorsque le chasseur le salua de bien belles paroles, il ne répondit que d'un bref hochement de tête, signifiant qu'il acceptait ses salutations mais comprenait son ressentiment envers lui et le lui rendait pareillement. Il ne voulait pas attiser la haine probable que ce lycan nourrissait pour lui, mais il refusait d'être plus que poli envers lui et ne lui accorderait pas plus d'importance, jusqu'à preuve d'un quelconque changement. Ce qui serait largement préférable.

Gïlh'Or, ses gros bras croisés sur sa large poitrine, regarda avec humilité Sheiz renseigner les autres sur les directives à venir pour la quête prévue. Il ne prononça aucun mot car Sheiz avait tout dit ; cela le renforça dans sa fierté envers son Second, il était ravi de son choix pour l'homme qui le seconderait en cas d'absence ou pour servir d'intermédiaire. Sheiz était simple, droit, efficace. En tout cas, dans ses discours, il ne tournait pas autour du pot, le ton de sa voix était sec et assuré, son regard brillait d'une folle envie de vaincre et cela se transmettait indéniablement aux autres qui l'écoutaient avec avidité. Le chef eut un sourire en coin, discret. Oui, c'était une bonne décision.

- Des questions ?!

Gïlh'Or se craqua la nuque, déplia ses bras et avança pour jeter un bref coup d'oeil à la carte. Il suivit le chemin tracé par Sheiz du doigt pour se l'enfoncer dans la mémoire.

- Pour les armes... commença-t-il. Nous irons chez les nains, c'est bien cela ?

Il planta son regard dans chacun des lycans.

- J'ai mon épée, faite par des nains, elle est vieille mais je ne m'en séparerai jamais, sauf contre une épée de même qualité. Et je conseillerai à vous tous de vous faire des armes chez ces maîtres du métal. Pour les arcs et les flèches, les elfes auraient été préférables, mais je doute que nous ayons le temps et l'approbation de ces efféminés...


Le chef se tourna alors vers Tär.


- Hé, toi, dis-moi ? Je ne te vois porter aucune arme, lui dit-il en le regardant de tous les côtés à la recherche de la moindre dague visible ou autre.

Il appela la femelle, resté à l'écart, l'invitant à les joindre - même s'il redoutait être si proche d'elle, hum.

- Et toi, as-tu déjà une arme ? Il faudra vous équiper autant que nous autres - il désigna Kelian et Sheiz.

Il eut un instant de réflexion, puis il balança, ne quittant pas la lycane des yeux :


- Au fait, pourrais-tu te présenter ?

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Crocs Pour Crocs    Lun 28 Mar 2011 - 21:00

    Immobile, face à son propre reflet berçait par les premières lueurs de l'astre solaire, Viktor tentait de contenir l'angoisse grandissante qui se tapissait en son sein. Même après toutes les épreuves qui l'avait amené à vivre en tant que loup, rien n'était plus étrange pour lui que de devoir sortir et parler à ses frères. Cela ne faisait que quelques jours que Gilh'Or Rwênoskraj, le maître de la meute Croc Noir et désormais son nouveau père, l'avait amené dans cette petite chambre non loin de ses appartements. Le renégat n'était point sortit, se sentant comme étranger et intrus à ce monde. Pire encore, il ne s'acceptait toujours pas l'essence animale qui se nichait désormais en son âme. Le jeune homme savait qu'il ne pouvait en vouloir à son père, ce dernier l'ayant sauvé d'une mort lente et douloureuse. Mais il restait encore un homme, auquel on venait de retiré son identité propre. Une mise à nue que le voleur digérait avec peine.


    Depuis sa toute première transformation, Viktor s'accrochait tel un fou à son enveloppe charnel d'humain. Chaque nuit, il entendait le hurlement de ses congénères, tressaillant de surprise et entendant leur appel. Connaissaient-ils son existence ? Le voleur savait pertinemment qu'il se posait trop de questions sans réelles réponses. Mais après tant de souffrances, il doutait de sa capacité même à surmonter d'autres refus et échecs. Rompant le lien qu'il entretenait avec le reflet de ses yeux émeraudes, il partit se rafraîchir le visage. Quoi qu'il ressente, le voleur devait sortir de cet endroit, étouffant entre ces quatre murs. Le renégat se surprenait même à vouloir vagabonder à travers les forêts environnantes. Secouant la tête pour se sécher les cheveux, il pris ses deux dagues, et cacha un poignard dans sa botte droite. Malgré sa transformation en tant que lycanthrope, Viktor restait l'un des voleurs les plus respecté de son royaume d'origine, et il comptait garder voir même perfectionner ses techniques de combats. Le voleur espérait juste à ne pas avoir à utiliser ces dernières contre ces hommes et femmes qu'il devait considérer comme sa famille. Devait. Grimaçant de honte, le voleur préféra chasser ce malaise de son esprit. Une journée unique l'attendait.


    Rabattant sa capuche, et sortit pour la toute première fois découvrir le camp des Croc Noir. Longeant l'ombre encore fraîche des murs, il découvrit un vaste camp fait de maison simple sur des hauteurs qui le surprirent. Il trouva l'idée ingénieuse de bâtir une cité dans un endroit aussi difficile d’accès. Marchant silencieusement, il croisa quelques passant qui ne firent guère attention à sa présence. Pour autant, le voleur se trahit assez vite, sursautant à chaque croisement où il rencontrer loup et louve en harmonie avec les hommes. Il fuyait tant bien que mal les regards étonnés et inquisiteur lui étant adressé, et sortit en périphérie du camp. Le vent soufflait faiblement apaisant le regard tendu du renégat. La seule personne qui serait en mesure de le guider était son père. Le problème était désormais de trouver Gilh, ce qui semblait être une mince affaire.


    Viktor marcha une dizaine de minutes lorsqu'il croisa la route d'un homme. Ce dernier était assez petit, ma sa musculature avertissait sur les moyens de dissuasion qu'il possédait. Avançant lentement, il barra la route de ce dernier qui grogna de mécontentement pour ce dérangement. Se raclant la gorge, le voleur demanda aussi poliment qu'il pouvait son chemin :

    « Excusez-moi de vous dérangez monsieur. Je souhaiterais savoir où se trouve actuellement Gilh'Or Rwênoskraj ?

    - Et t'es qui toi pour vouloir voir le maître de la meute ?
    ».


    Viktor plissa des yeux, se retenant d'une réplique cinglante qui ne mènerais qu'à des ennuis inutiles :


    « Un de ses fils, qui aimerait demander conseil à son père... »

    Étonnait d'une telle réponse, l'inconnu lui indiqua qu'il avait perçus ce dernier en direction d'une plaine adjacente au camp. Sans demander plus de précision, Viktor le remercia et partit dans la direction indiquait. Il gardait encore en lui l'odeur de celui qu'il l'avait mordu. Une telle rencontre ne s'oubliait pas. Encore moins la douleur qui y était liée.


    Debout sur une butte, il épiait de loin une réunion qui se déroulait loin du peuple de la meute. Environs cinq lycans étaient présent. Le cœur de Viktor battait de plus en plus, se demandant s'il pouvait se permettre d'aller à la rencontre de son père. Regardant au loin, il vit le camp, lieu inconnu peuplait de gens tout autant étranger aux yeux du jeune homme. Avalant avec difficulté sa salive, il reprit sa marche tête baissé. Avançant d'un pas léger et silencieux, il se fondit dans les quelques arbustes présents et se rapprocha avec une discrétion qui lui était propre. Le jour levant lui donnait encore un certain avantage, les ombres fluctuantes du paysage devenant un terrain de jeu pour le voleur. Il n'était qu'à une dizaine de mètre du point de rencontre quand il entendit les voix de ses congénères à travers le calme matinale. Inspirant lentement, il entendit un inconnu parler de vampires, sans que le renégat ne puisse deviner la teneur réelle de leur discussion. C'est alors qu'il entendit la voix de son père, lui rappelant les événements de ces derniers jours. Il n'avait point vu son visage depuis son arrivé au camp, encore affaiblit alors de son suicide en territoire marécageux. Baissant les yeux, il soupira et décida d'assumer son existence. Pour autant, ses mains restèrent scellées aux pommeaux de ses dagues. Se relevant, il marcha en direction du groupe, sa cape claquant sous le vent qui se voyait libre en cette plaine sans fin. Sa capuche empêchait ses frères de découvrir son visage, timide protection face à leurs regards qui se rivèrent sur lui. Un silence pesant s'installa, forçant Viktor à prendre une décision. Abaissant sa capuche, il laissa ses yeux étincelant se posaient sur le visage de Gilh. Le visage tendu, il brisa le calme ambiant d'une voix peu assurée :


    « Bonjour tous le monde, dit-il en s inclinant. Excusez moi de vous dérangez, mais je cherchais Gilh'Or Rwênoskraj. Je... »


    Immobile, Viktor se tût en constant stupidement qu'il ne savait même pas quoi dire à Gilh. Il sentit ses joues s'embrasaient, tandis qu'il se maudissait intérieurement. Le renégat en vient même à prier qu'un de ces lycans engagent un combat pour sauver le peu d'amour propre qui lui restait.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Crocs Pour Crocs    Mar 29 Mar 2011 - 20:17

« Bonjour tous le monde, dit-il en s inclinant. Excusez moi de vous dérangez, mais je cherchais Gilh'Or Rwênoskraj. Je... »

La jeune lycan observa alors le jeune homme qui venait d'arriver et elle soupirait ce demandant si elle pouvait enfin parler car un peu plus tôt le dénommé Gil venait de lui poser une question.Elle attendit patiement et après quelque seconde d'attente,elle sortit de la noirceure et observa le chef de meute croc-noir et dit:

-Et bien Je me nomme Eléonore Touhsando et oui j'ai une arme.

Elle sortit rapidement de sous sa robe un magnifique sabre malgrès qu'elle aimait mieux se battre à mains nues avec ses griffes de louves et ses croc égorgeant et lacerrant le corps de son ennemie,elle déposa son regard de feux sur les mâles autour d'elle et sourit,elle pensa*un peu de féminité ne fairait pas de mal dans un groupe pareille.Comment fairont-il pour survivre seuls,j'ai vécue toute ma misérable vie loin de tout danger mais aujourd'hui j'ai la chance de me rattraper sur ce coup ci*Elle qui à son habitude était une jeune fille timide n'osa point regarder tout les hommes qui l'entourait en ce moment même.Elle déposa alors son regard sur l'assemblée présente et attendit patiement que le groupe se mette en marche,ne se souciant guère du jeune loup qui venait d'arrivé.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Crocs Pour Crocs    Mar 29 Mar 2011 - 21:13

Tär s'était posé dos à un arbre, il détestait rester debout sans rien faire et écouter les gens parlaient. Cela lui paraissait bien trop solennel et donnait trop d'importance à la chose qu'ils étaient sur le point d'effectuer. S'il se mettait trop de pression, le lycan échouerait, c'est pourquoi il ne prêta pas vraiment à la conversation, sauf lorsque Gilh'or, son chef l'interpella vis à vis de son absence totale d'arme. Le lycanthrope avait depuis très longtemps renoncé à user de la violence, que ce soit de ses crocs ou d'une arme. c'est pourquoi il n'en était pas équipé.

"Je n'ai aucune arme. Il faudra trouver sur la route quelconque forgeron ayant la bienveillance de nous en fournir."

Puis il retourna dans ses pensées en faisant abstraction du reste. Après tout, il n'aurait qu'à suivre la troupe et obéir aux ordres, rien de bien compliqué. Et puis Sheiz lui ré expliquerai tout en temps voulu, ça il en était certain. Et puis, pour être sincère, il avait beaucoup de mal à prendre au sérieux Gil pour mettre au point une quelconque stratégie viable et qui tienne la route, mais il savait qu'il était son supérieur et qu'il faudrait se plier à ses ordres quels qu'ils soient. Une jeune lycanthrope à la chevelure rousse s'était avancé au sein du regroupement et s'était rapidement présenté avant de jouer avec une épée qui, pour Tär, était un bien trop gros jouet pour une frêle femme.

Ce qui réussit à capte de nouveau l'attention de Tär fut la dernière personne à faire son apparition. Un lycanthrope, tout neuf, inutilisé, novice. Bizarrement, Tär avait toujours était euphorique et très excité lorsqu'il s'agissait de rencontrer des lycans mordus très récemment. Cela lui procurait quelque chose, une allégresse inexplicable le transportait. Le rendait gai comme un enfant, un regard extasié et le sourire aux lèvres. Un nouvel ami, une nouvelle âme compréhensive à ce qu'il leur était arrivé à tous. Beaucoup de questions trottaient dans la tête de Tär, l'avait-il choisi ? S'était-il laissé faire ? Ou était-il comme eux, maudit à jamais ?

« Bonjour tous le monde, dit-il en s inclinant. Excusez moi de vous dérangez, mais je cherchais Gilh'Or Rwênoskraj. Je... »

Un énorme sourire étira les lèvres de Tär. La timidité n'allait tellement pas avec le physique de ce lycan. Cela lui passerait surement.

"Eh bien, tu l'as trouvé il me semble.."

Puis Tär croisa à nouveau les bras et se laissa retomber contre l'écore de l'arbre avant de saisir une feuille à sa portée et la déchirait en milles morceaux et la laisser s'envoler au gré du vent. Le lycan sentait que la discussion allait prendre fin et que l'action allait débiter. Il était excité, terriblement excité. Toutes ces années où il n'avait pas mordu, lacérer, déchiqueter de la chair étaient loin. A vrai dire, le gout du sang lui manquait..
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Crocs Pour Crocs    Mer 30 Mar 2011 - 2:53


Je rangea rapidement ma carte dans la poche arrière de mon pantalon .
Gilh'Or discutait avec le reste du groupe , seul lui et la louve étaient armés .
Il sera primordial pour nous autres d'aller acheter des armes .
Bien entendu j'avais prévu ce problème , quelques jours plus tôt , j'avais rencontré une naine qui m'avait conseillé un forgeron en Oryenna . Un maître nain nommé Goltord vendait de très bonne armes . Je lui avait donc envoyé une missive prévenant notre passage .

_ Chef ... Je me suis permis de prendre contact avec un artisan nain très réputé , je lui ai donné rendez vous prés de la Cité de l'aurore dans 3 jours . Nous y serons d'ici la .

Je me mordis la lèvre nerveusement .

_ Il y a un dernier point que je voudrais abordé ...

Avant que je puisse terminer , un inconnu se présenta , je ne l'avais encore jamais vu .
Il semblait troublé et très mal a l'aise . Gilh'Or m'avait parlé de cette homme , il l'appelait son '' Fils'' .. Je fusilla le nouveau du regard et lui tourna le dos , notre quête était des plus importante .. Je ne voulais pas qu'il nous ralentissent .
Je fis craqué mon coup en penchant ma tête sur la droite .
Je regardais tar contre son arbre , ses yeux brillait . La louve tenait un long sabre dans sa main droite .. Tout le monde semblait très motivés , chose que j'espérais .
La nouveau lycan parlait au autres , je n'écoutais pas , perdu dans mes pensées .
L'heure n'était pas aux présentations ni aux retrouvailles .
Je toussa bruyamment pour porter l'attention sur moi .

_ Je disais donc ... Il y a une dernière chose dont je voudrais parler ..

Je resta silencieux un instant , tout les regards posaient sur moi .

_ Il faut que vous sachiez que .. Les risques sont énormes , nos chances sont minces , nous allons marcher en terre vampire et détruire l'un de leurs monuments les plus précieux . Si jamais la nuit tombe et que nous sommes toujours dans Mavréah , nous sommes tous morts .
Et bien entendu , même si nous survivons tous et réussissons a rentrer , la riposte ne se fera pas attendre .. Les conséquences pourraient être très importantes . J’espère que vous en êtes tous bien conscient ..


J'avais l'impression de démotiver l'équipe . Je serra les dents , ma haine envers les vampires se lisait dans mon regard .

_ Après tout , c'est le but de cette opération , il faut leurs montrés qui nous sommes !! Nous ne sommes pas de vulgaires chiens mais des lycans !!! Nous n'accepterons plus aucune oppression de la part de ces cadavres !! Maintenant si certain d'entre vous veulent faire demi tour ... Soit ! mais pas un mot sur notre plan ..

J'observa les lycans un par un , cherchant la peur dans le regard de chacun , bien entendu je me permis pas de regarder mon chef . Un petit vent léger balayé les feuilles mortes a nos pieds .

_ Pour ceux qui sont prêt a affronter l'enfer .. Nous partons demain a l'aube .

Je me tourna vers mon chef et lui fit un sourire en c
oin ..


Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Crocs Pour Crocs    Mer 30 Mar 2011 - 4:39

Gïlh'Or vit arriver son fils, né très récemment, il y a pas plus d'une semaine. Il lui intima d'un regard de ne pas déranger Sheiz, qui s'apprêtait visiblement à entamer quelques mots pour tous les volontaires présents. Il lui fit un geste bref qu'ils parleraient par après.

Le chef de la meute Croc-Noir se tut respectueusement, les bras croisés sur sa large poitrine, pendant le petit discours de son second. Il approuva chacune de ses précisions par un hochement de la tête, les yeux mi-clos, l'air très serein. Pour lui, cette quête et les conséquences qui en découleraient ne l'effrayaient pas. Il avait été confronté à tant de dangers plus étranges et différents les uns que les autres durant ses années d'exil que ceux qu'il allait rencontrer sur le territoire des vampires ne l'impressionnaient pas. Il n'était pas non plus pressé d'en arriver là pour autant. Mais, comme le disait Sheiz si bien, avec des mots très convaincants, c'était une chose importante qui pouvait amener l'autre race de la nuit à les respecter. Il trouvait aussi utile que Sheiz d'accomplir cette tâche.

Tandis que son second finissait de parler, il prit à son tour la parole pour achever la réunion, courte mais enrichissante :


« Bien, bien, bien. Je pense que tout ce qui était à savoir est bien rentré dans vos p'tites têtes. Merci, Vulcain, pour ces paroles, ne nous l'oublierons pas. Hauts les coeurs, tout se passera bien si nous respectons ce qui a été mis en place minutieusement. Gardez espoir, reposez-vous et soyez en forme, demain sera une rude journée. »

Il alla ensuite à l'encontre de Viktor et posa une paume sur l'épaule de ce dernier. Il ficha son regard dans celui du jeune lycan.

« Ne restons pas ici. Rentrons chez moi pour discuter, si tu le veux bien. »

Le chef retira sa main et partit en direction de la forêt Mirë, où sa cabane se situait lorsqu'ils n'étaient pas en guerre - il savait que dès demain, il devrait vivre avec les autres lycans à la Grande Résidence. Il se retourna deux ou trois secondes, le temps de lancer à Viktor :

« Tu viens ? »

Pour aussitôt faire volte-face et se diriger vers son humble demeure.



FIN du Chapitre Un, « Croc pour Croc »
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Crocs Pour Crocs    

Revenir en haut Aller en bas
 

Crocs Pour Crocs

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Crocs Argentés
» Horus -Tribu des crocs de feu-Guerriers
» kallista ❞ ne jamais desserrer les mâchoires, sauf pour sortir les crocs.
» [mission] Les bonbons, c'est mauvais pour les dents [pv]
» De capes et de crocs [PV Enorth]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 ::  :: Archives :: • Archives RP •-