Partagez | 
 

 Rituel sanglant d'outre tombe [Yasukun] [Terminé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Rituel sanglant d'outre tombe [Yasukun] [Terminé]   Sam 2 Juil 2011 - 11:01

La nuit tombait sur le parc régional de Mavréah. Cet endroit malfamé était réputé pour ses nombreux vampires. Les statues qui jonchaient le parc rappelaitent leur présence et leur domination. Malgré tous ses signes avertisseurs et le danger plus qu’omniprésent, il était là. Sa silhouette fine encapuchonnée de noir et dépourvue d’arme, si ce n’était une dague de rituel qu’il avait fabriqué avec de l’os. On aurait pu le prendre pour un fou, ici il n’était qu’une vulgaire proie sans défense et pourtant les vampires l’évitaient en général. C’était le dernier de son espèce et probablement l’un des rares à excercer la magie à un tel niveau dans le peuple des humains : le nécromancien.

Il n’avait pas choisi ce lieu par hasard, il cherchait des réponses à ses questions. Après l’extermination de l’ordre de Damrashan et les visions qu’il avait eues, il cherchait à comprendre les relations que son ordre entretenait avec les vampires. Pour ce faire, quoi de mieux que de discuter avec l’un des anciens seigneur de cette espèce. Il marchait maintenant depuis plusieurs heures d’un pas qui se voulait rapide. Guidé par son seul instinct, il était à la recherche d’une énergie nécrotique spéciale et très ancienne. Commençant à désespérer, il trouva enfin son bonheur. Une immense statue de vampire d’un âge indescriptible trônait là, devant ses yeux. Les morts allaient parler aujourd’hui, il ferait en sorte de les y aider.

Avant de commencer son rituel, il prit le temps de méditer et de sentir les émanations nécrotiques environnante. Il ne pouvait se permettre d’être surpris par un vampire en plein rituel. Si c’était le cas, il serait complètement épuisé et aurait juste la force d’aspirer l’énergie de la créature si celle-ci se laisser faire, mais c’était plus qu’improbable. Après tout il était en territoire ennemi et les vampires comme les humains appréciaient rarement qu’on dérange leurs morts.Une dizaine de minutes passa pendant lesquelles il inspecta soigneusement son environnement proche. Paraissant satisfait, il commença à tracer d’étranges symboles autour de la statue tout en marmonnant une sorte de chant rituel. Après deux longues heures à gratter la terre de sa dague, il était prêt. Relevant une de ses manches, il posa sa dague sur son bras prêt à couper sa chair. Ce n’était pas très grave en soit, puisqu’il pourrait facilement se régénérer après le rituel.

« Je suis le dernier fils de la lignée de Damrashan. Ecoute mes supplications esprit de l’outre monde. Par l’antique pacte qui nous a délivré de la terre, je te fais un sacrifice. Prend mon sang et répond sans mensonge à mes demandes. Ton esprit ira reposer en paix si tu te laisses guider par l’honneur. Refuse et sois dans la tourmente éternelle ! »

Il n’avait pas le pouvoir de tourmenter l’esprit, mais l’esprit l’ignorait. C’était une chose assez fascinante en soit même de communiquer avec les esprits. Ceux-ci ne pouvaient mentir à un nécromancien, ils n’en avaient ni l’envie, ni le pouvoir. Ils avaient un degré de raisonnement différent de ceux qui foulaient encore la terre. La seule chose qu’ils espéraient, c’était en finir le plus rapidement possible avec les questions et retourner à leur quiétude éternelle.

D’un coup sec il se sectionna le côté intérieur du bras, laissant apparaître une longue traînée rouge. A ce moment là du rituel, il n’avait plus conscience de ce qui l’entourait. Toute son énergie était concentrée sur la réussite de ce rituel qu’il maîtrisait parfaitement. Malgré cette connaissance, ça n’en restait pas moins éreintant et difficile de forcer un esprit de l’outre monde à quitter son plan, même quelques minutes. L’homme attendait que l’esprit du vampire vienne. Il y avait toujour une phase d’attente de quelques minutes. Si l’homme bougeait d’un pouce, tout était terminé. A ce moment précis, c’était la plus vulnérable des proies.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Rituel sanglant d'outre tombe [Yasukun] [Terminé]   Sam 2 Juil 2011 - 16:13

Le parc régional de Màvreah... Endroit parfait pour une promenade nocturne quand on est un vampire. Yasukun aimait ce silence, et cette atmosphère dangereuse régnant sur l'endroit. Les arbres entravaient la vue sur le ciel, sûrement étoilé. Aucune importance, au bout d'une centaine d'années d'existence, vous avez aperçu tous les astres que la voûte céleste peut vous offrir. Vous ne levez même plus la tête pour tenter d'apercevoir un point de lumière. Geste absurde et sans intérêt...

Le vampire ne chassait pas, il flânait. Il préférait sortir et se laisser guider par ses pas, plutôt que de rester seul en son manoir, avec la solitude pour compagnie. Sous sa cape noir, son visage ne laissait transparaitre aucune émotion, hormis sa méfiance naturelle. Il demeurait calme et discret, on ne le remarquerait pas en Màvreah....

Du sang... Il sentit du sang humain, non loin de là. L'odeur était soudaine, comme une blessure que l'on venait d'infliger. Il devait y aller. Il devait suivre son odorat. Le sang l'attirait, inexorablement. Il se mit à courir, de plus en plus vite. Un mort ? Un blessé ? Si la vie avait quitté l'humain, il pourrait s'abreuver de son liquide vital sans qu'on le lui reproche.

Yasukun arrivait, là où l'odeur prenait source. L'être ne paraissait pas mort, voire bien en vie. Vêtu de noir, il se tenait face à des symboles étranges, inscrits sur le sol. Cette mise en scène ressemblait à un rituel de magie noire, de nécromancie. Le vampire connaissait tout ça, parmi toutes ses lectures, se trouvait un livre concernant cette étrange magie. De grands pouvoirs pour qui sait les manier. A cet instant, l'humain était une proie vulnérable, facile...Il pourrait le tuer rapidement et boire son sang...

L'immortel hésitait. Il détestait les proies faciles. Son envie de provocation refit encore surface, il voulait aborder l'homme sans le tuer, du moins pour le moment. Chercher un conflit et vite le résoudre, c'était un des passe-temps favoris du vampire. Il se testait, il frôlait parfois la mort, puis il survivait toujours... Il ricana, dévoilant ainsi sa présence, et attendit une réaction de la part de l'être humain.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Rituel sanglant d'outre tombe [Yasukun] [Terminé]   Sam 2 Juil 2011 - 19:00

Un rire se fit entendre, ramenant l’humain à la réalité. Sans même se retourner il savait à qui il avait à faire : un vampire. C’était facile à devinner dans un tel endroit. Analysant rapidement l’environnement, il ne ressentait que l’énergie nécrotique de la créature. Il avait un choix difficile à faire, continuer le rituel et prendre le risque de mourir ou bien tout arrêter et gâcher deux heures de travail pour rien. Le choix était facile à faire bien que ça lui en coûtait. Se relevant tout en restant sur ses gardes, il se retourna pour voir le visage de celui qui avait osé le déranger. En cas de combat, rien n’étais moins sûr que la victoire du nécromancien. Si seulement il avait toutes ses capacités et quelques fidèles serviteurs sous la main. Mais néanmoins il restait redoutable, un seul contact et il avait une chance de s’en sortir.

Détaillant son curieux visiteur, il esquissa un rictus de douleur face au sang qui continuait de s’écouler de son bras. Le vampire avait quelque chose de dérangeant dans sa personne. Il semblait sûr de lui comme la plupart des vampires, ça c’était compréhensible. Il aurait pu tuer facilement l’homme, mais il avait préféré déclarer sa présence et attendre. Excès de confiance ou bien vampire extrêmement puissant ? Ca, seul lui-même avait cette réponse. En y réfléchissant bien, Baltor compris que le vampire semblait totalement passif. C’était ça qui le dérangeait, il avait enfin mis le doigt dessus. Il avait à faire à un vampire totalement imprévisible et il n’aimait pas trop cette idée.

« Que me vaut cette visite si tardive vampire ? J’imagine que ce n’est pas pour me faire goûter ton énergie nécrotique. »

Le nécromancien essayait de lutter contre la fatigue qui menaçait de l’englouttr avec sa pointe d’humour si particulière. Cela faisait plusieurs lunes qu’il n’avait pas réellement dormi, aux aguets dans ce parc forestier si dangereux pour lui. Peut-être avait-il présumé un peu de sa réputation. Les vampires n’étaient pas stupides apparemment, ils l’avaient surveillé depuis le début et au moment le plus critique, il en voyait un arriver. Hasard ou bien événement calculé ? Et dans le cas où c’était quelque chose de voulu, pourquoi n’y avait-il qu’un seul et unique vampire ? Au vu de la situation, ça n’avait plus d’importance pour Baltor, il était prêt à se battre avec ce qu’il lui restait. Soudain, ses jambes le trahirent et son bras se mit à ruisseler de plus belle. Annuler le sort qui le liait à l’esprit lui avait retiré bien plus d’énergie qu’il en aurait perdu si tout s’était bien passé. Maintenant il le saurait, même si c’était un peu tard. Prenant le temps de se relever, il s’adossa contre la statue. Il se faisait l’effet d’un mourrant et c’était peut-être sa dernière chance. Si le vampire avait un excès de confiance, il aurait sa chance d’y survivre.

« Avant d’ouvrir les hostilités, satisfait ma curiosité et dis moi si tu me suis depuis longtemps ou pas. »

L’homme aurait pu supplier, mais ce n’était pas son genre en plus de ne servir à rien face à un vampire. Baltor continuait de le détailler avec intérêt, cherchant à analyser ses postures, ce qu’il pensait et surtout ce qu’il avait l’intention de faire. Le sang perlait toujours sur son bras gauche par petites gouttes. Utilisant le peu d’énergie qu’il possédait encore, il commença par stopper l’écoulement sanguin. Pour cela, il prit le risque de fermer les yeux quelques secondes. Une étrange fumée noire sortait de la plaie ouverte. Le précieux liquide se déversait à un rythme moins soutenu, c’était déjà ça. Il ne pouvait pas faire mieux dans sa position actuelle, s’estimant déjà chanceux de ne pas s’être fait attaqué durant les quelques secondes où il avait usé de magie.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Rituel sanglant d'outre tombe [Yasukun] [Terminé]   Lun 4 Juil 2011 - 21:49


L'humain se retourna, détaillant le vampire. Il esquissa une grimace de douleur sûrement due à la blessure de son bras. Du sang s'en échappait, l'attirant... L'homme semblait perdu dans ses pensées, les yeux rivés sur son ennemi. Il prit soudain la parole :

« Que me vaut cette visite si tardive vampire ? J’imagine que ce n’est pas pour me faire goûter ton énergie nécrotique. »

Énergie nécrotique ? Encore des absurdités de mage, se dit Yasukun. Comment peut-on se nourrir d'une substance non concrète ? Il n'en savait rien, et cela ne l'intéressait guère... L'homme paraissait fatigué, il se releva avec difficulté avant de s'adosser à une statue de pierre. On aurait dit un malade, cherchant un appui solide pour tenir debout. Il faisait peine à voir, l'immortel aurait pu avoir pitié, mais cela ne semblait pas dans sa nature. Il ne répondit pas à sa première question, demeurant calme et curieux. Mais l'homme reprit la parole, encore interrogateur.


« Avant d’ouvrir les hostilités, satisfait ma curiosité et dis moi si tu me suis depuis longtemps ou pas. »


Qu'il est impoli, pensa Vlad. Tutoyer le premier venu reste le meilleur moyen de paraître arrogant. Le nécromancien ferma les yeux, imprudence qui aurait pu lui coûter la vie. Le vampire n'en fit rien, il n'aimait pas les proies faciles. De la fumée s'échappait de sa plaie tandis qu'elle se refermait partiellement. Étonné, il eut un léger mouvement de recul, avant de plisser les yeux afin d'apercevoir l'étrange sortilège. Il répondit alors :

« - Je ne vous suis pas, j'ai senti du sang, je suis venu. D'ailleurs, se blesser volontairement sur des terres vampiriques devrait en attirer plus d'un... »

Il avait raison. Se permettre de tels rituels en Màvreah, de nuit qui plus est, reste le moyen le plus sûr de servir de nourriture aux vampires, de mourir... Le nécromancien était-il fou et dépourvu de raison, ou exerçait-il sa magie en ces lieux en toute conscience ? Peu importe, qu'il meure s'il le souhaite, se disait l'immortel. Il l'observa à son tour, se demandant si cet l'humain pourrait lui servir de repas...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Rituel sanglant d'outre tombe [Yasukun] [Terminé]   Mar 5 Juil 2011 - 13:16

Le nécromancien observa le mouvement de recul du vampire avec un grand intérêt malgré son piteux état. Faisant semblant de l’ignorer, il rangea ce fait intéressant dans un coin de sa mémoire. Si la créature avait eu cette réaction, cela voulait forcémment dire qu’elle n’avait pas connaissance de ses pouvoirs.

« - Je ne vous suis pas, j'ai senti du sang, je suis venu. D'ailleurs, se blesser volontairement sur des terres vampiriques devrait en attirer plus d'un... »

Cette phrase confirmait toute sa théorie, le vampire qu’il avait devant lui ne faisait pas parti du groupe qui le suivait depuis plusieurs jours. Cela voulait donc dire qu’il ne savait pas qu’il était un nécromancien, sauf s’il prêtait attention à l’étrange aura qe dégageait l’humain. En effet, les nécromanciens pouvaient sentir la présence des vampires d’assez loin, mais malheureusement c’était réciproque pour les vampires et les autres espèces de façon plus intuitive.

A ce moment là, le jeune homme n’avait que peu d’options devant lui à part la mort. Ssans compter qu’il ne pouvait plus recourir à la magie. La seule chose qu’il pouvait faire, c’était espérer aspirer la si précieuse énergie nécrotique qui lui permettrait de se relever et de se soigner de toutes ses blessures. Le vampire comme tous les morts-vivants en était rempli, mais devant l’air méfiant de la créature, il fallait la jouer fine. S’il essayait de l’attraper de façon trop brusque, il n’aurait sûrement pas le temps et se ferait casser le bras. Surtout que son bras gauche était inutilisable, il avait encore moins de chances de réussites. Ses jambes commençaient à lâcher et cela lui donna une curieuse idée. Après tout pourquoi lutter à se maintenir debout ? S’il s’écroulait, le vampire le prendrait probablement pour une proie facile et s’empresserait de se ruer sur lui. Il fallait seulement espérer que celui-ci le relève pour mieux le mordre. Ainsi il pourrait agripper le bras du vampire et changer la donne. Certes un simple contact de deux secondes ne laisserait pas le vampire sans défense, mais l’affaiblirait suffisamment pour le rendre moins dangereux, voir apeuré de sentir ses forces le quitter. Le nécromancien aurait au moins assez d’énergie pour marcher et soigner son bras, il n’avait rien à perdre. L’inconscience était proche pour l’homme qui avait besoin de repos. Ca ne serait pas difficile de jouer la comédie, son état empirait à vue d’œil, il le savait et la créature aussi.

« C’est sûr, heureusement pour toi tu m’as trouvé avant tes congénères. Quelle aub… »

Un cri de douleur déchira l’homme, ce n’était pas de la simulation là mais ça l’arrangeait au plus haut point. Cessant de lutter, il se laissa tomber face contre terre. Il se mit sur le coude droit en serrant le poing, histoire que le vampire dans un accès de jeu ne lui écrase sa main encore valide. Le nécromancien commença à ramper lentement en se dirigeant en arrière, comme s’il cherchait à s’enfuir. En effet ça aurait paru louche pour l’humain de se diriger vers le vampire. Certes il était en moins bonne position pour toucher le vampire, mais c’était un risque à prendre.

« Laisse-moi tranquile créature de la nuit ! Je ne veux pas mourir ici ! »

Baltor avait pris un ton faussement paniqué, là il ne pouvait pas faire mieux. Il n’avait plus qu’à espérer que son subterfuge fonctionne correctement face au vampire. Ses yeux se faisaient lourds, le sommeil l'appelait de toutes ses forces. Pas maintenant, il ne pouvait pas se le permettre dans un moment aussi grave.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Rituel sanglant d'outre tombe [Yasukun] [Terminé]   Mer 6 Juil 2011 - 16:20


L'homme faisait pitié à voir, son état paraissait déplorable. Il ne tenait pas debout sans appui. Le vampire aurait pu l'attaquer sans problème, le tuer et s'abreuver de son liquide vital, puis le laisser pour mort. Mais il attendait, il aimait prendre son temps. Pas d'autres suceurs de sang dans les parages pour le moment, mais cela n'allait pas tarder... L'humain prit la parole :

« C’est sûr, heureusement pour toi tu m’as trouvé avant tes congénères. Quelle aub… »

Un cri se fit entendre, et le nécromancien tomba, allongé sur le sol. Il s'appuya sur le coude puis se mit à ramper, tentant de fuir l'immortel. Ce dernier ricana, l'homme ne pouvait plus rien faire pour se défendre. Il semblait en position de faiblesse face au vampire, debout et sans blessure apparente.

« Laisse-moi tranquille créature de la nuit ! Je ne veux pas mourir ici ! »

Son ton paraissait paniqué, mais quelque chose sonnait faux dans ses paroles. Peu importe, le vampire n'y prêtait pas attention. Devant ses yeux, on lui avait offert un repas sur un plateau d'argent. Un humain vidé de toute énergie, rampant devant lui, et avec un air plutôt effrayé. Il décida de s'amuser un peu avant de planter ses crocs dans son cou pour boire son sang...

La nuit demeurait noire, le silence était pesant et le danger rôdait. Un homme si faible allait attirer bien plus de vampires qu'il n'en fallait. Mais Yasukun comptait bien profiter de cette opportunité avant ses congénères. Il s'avançait, affichant un sourire sournois. Sa bouche entrouverte laissait voir ses canines aiguisées, et un air cruel se lisait sur son visage.

« - Tu ne veux pas mourir ici ? Ailleurs peut-être ? Je vais jouer avant de te tuer, tu as le temps de réfléchir, je te laisse choisir le lieu de ta mort humain. »

La bête avait pris le dessus, l'humanité du vampire paraissait complétement endormie en cet instant. L'envie de sang était la plus forte, la raison semblait disparue et les pulsions réveillées. L'immortel n'était plus qu'un animal sauvage, désireux de jeux meurtriers...

L'immortel s'approcha de l'homme rampant, il s'abaissa et l'attrapa par le col avant de le soulever de terre, empoignant ses vêtements. Les yeux de l'humain semblaient noirs, comme ceux d'un démon. La méfiance du vampire s'était envolée, les détails n'avaient plus aucune importance dans son esprit. Il sourit, dévoilant ses crocs à l'homme...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Rituel sanglant d'outre tombe [Yasukun] [Terminé]   Ven 8 Juil 2011 - 12:56

Baltor observait le vampire sans le voir, grâce à l’énergie nécrotique qu’émettait la créature. L’homme continuait de ramper pour déclencher l’instinct meurtrier du vampire. Comment la bête pourrait-elle résister à ce spectacle ? Un homme ensanglanté qui rampait tel un vers. Pour augmenter le tragique de la situation, le nécromancien jetta un regard faussement apeuré en arrière. Le vampire avait un air cruel sur le visage, les traits tiré. Il ne se contrôlait plus, c’était presque sûr. Les canines étaient visibles, c’était bon signe pour le jeune homme. Ca voulait dire que la bête voulait s’abreuver de son sang sans attendre. Si c’était vraiment le cas, il avait encore une chance. Un vampire lucide était plus dangereux qu’un vampire possédé par l’instinct de tuer, fier de sa petite ruse Baltor continua de ramper. Il avait amené la créature dans son jeu, maintenant c’était lui qui menait.

« - Tu ne veux pas mourir ici ? Ailleurs peut-être ? Je vais jouer avant de te tuer, tu as le temps de réfléchir, je te laisse choisir le lieu de ta mort humain. »
Quand l’homme entendit cette phrase, un étrange sentiment de doute s’insinua dans son esprit. Le vampire voulait jouer, ça pouvait annuler complètement sa stratégie mise en place depuis quelques minutes déjà. Si l’immortel décidait de le ruer de coups ou de le torturer, il n’aurait plus la force de se servir de ses mains et là il était fini. Le vampire se rapprochait petit à petit en prenant so n temps. Il était effectivement en train de jouer et de prendre le plus de plaisir possible dans ce qu’il croyait être un homme apeuré. Soudain, le moment crucial arriva. La créature était au dessus du nécromancien qui continuait à ramper lentement. Celle-ci l’empoigna avec une force surhumaine et le retourna pour voir son visage terrorisé. L’homme cessa alors toute comédie et rendit son sourire au vampire. Avec sa main droite, il agrippa le bras du mort-vivant. La créature ne remarqua sûrement pas son changement de comportement, occcupée à se délecter de sa victoire imaginaire. Aussi naturellement qu’il aurait pu boire ou bien respirer, le nécromancien aspira goulûment l’énergie du vampire. Fermant les yeux, il utilisa cette énergie pour se soigner le bras. De la fûmée noire en sortait, la plaie était inexistante en à peine quelques secondes. Que c’était bon toute cette énergie nécrotique à portée de main. C’était comparable à une rivière de sang pour un vampire.

« Le prédateur est devenu la proie il me semble non ? La prochaine fois tu te renseigneras avant de te prendre au dernier nécromancien encore en vie. »

Baltor tenait son prisonnier depuis une dizaine de secondes. Il lâcha la créature, c’était suffisant pour le rendre presque innofensi pour lui. L’homme avait retrouvé toute son énergie, il était en pleine forme. Certes, il aurait pu continuer de faire souffrir le vampire, mais il avait décidé de jouer à son tour. Après tout, il avait lui aussi une âme assez sombre.

« Moi aussi j’ai décidé de jouer avant de te tuer. Malheureusement, tu ne choisiras pas le lieu de ta mort. Je t’ai laissé juste assez d’énergie pour tenir debout et tenter de te défendre. Généreux de ma… »

Soudain l’homme se tût. Il ressentait quelque chose qui s’approchait très vite et en groupe : une bande de vampires. Il reconnaissait leur énergie nécrotique si particulière. Il en aurait mis sa main à couper, c’était les mêmes qui l’avaient suivi depuis son entrée en Mavréah. L’homme était face à un dilemme. Abandonner la tombe qu’il avait passé tant de jours à chercher et un vampire très affaibli qui aurait pu l’amuser, ou bien fuir et se faire rattraper de toute façon. La réponse était simple : rester. Il estimait avoir encore deux, peut-être trois minutes avant leur arrivée. Mais que faire du vampire ? L’achever ? Collaborer éventuellement ? Le nécromancien savait que les vampires n’avaient aucune pitié envers leur propre race. S’ils trouvaient un de leur semblable affaibli, la plupart du temps ils en profitaient pour le torturer. C’était encore plus vrai pour les bandes de vampires qui n’acceptaient pas d’intru ou de rivaux. Se concentrant légèrement, le nécromancien essaya d’estimer leur nombre. Ils étaient au moins trois voir quatre. Se tournant vers son ancien agresseur, le jeune homme le détailla avant de soupirer.

« Bon il semble que je n’ai pas le choix. Des vampires se dirigent vers nous tu dois le sentir aussi. Ils sont en bande et ne t’épargneront pas au vu de ton état. Tu le sais et je le sais. Tu as deux options, rester comme ça et mourir ou alors m’aider et espérer vivre. Que choisis-tu ? »

Baltor n’en revenait pas de mettre sa vie entre les mains d’un vampire. Encore plus étrange pour lui, de laisser un vampire affaibli sans rien lui faire. Il hésitait encore à en profiter une dernière fois et à lui pomper le maximum d’énergie, mais ils avaient plus de chance à deux que seul. Il devait mettre ses désirs d’énergie nécrotique de côté.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Rituel sanglant d'outre tombe [Yasukun] [Terminé]   Dim 10 Juil 2011 - 15:36


L'humain empoigna la bras du vampire, avant de fermer les yeux. Priait-il ? Il le pouvait, mais aucun salut ne lui serait apporter face à la Bête qui avait envahi le vampire. Comme un animal sauvage, avide de sang et de souffrance, il voulait mordre, planter ses crocs dans de la chair fraiche et se délecter du liquide vital du pauvre homme. Il ne put rien faire de cela.

De la fumée se dégageait de la plaie de l'homme, la refermant au fur et à mesure. Face à cet étrange événement, la raison reprit place dans le corps de l'immortel, sentant des forces s'épuiser.

« Le prédateur est devenu la proie il me semble non ? La prochaine fois tu te renseigneras avant de te prendre au dernier nécromancien encore en vie. »

Tout s'expliquait... L'humain était nécromancien, ça Yasukun le savait, mais il ne connaissait rien de ses pouvoirs. Sentant son énergie le quitter, il tomba à genoux sur l'épaisse verdure du parc de Màvreah. Fini le jeu sadique de la bête, ce soir, il ne tuera aucun humain... L'homme semblait sûr de lui :

« Moi aussi j’ai décidé de jouer avant de te tuer. Malheureusement, tu ne choisiras pas le lieu de ta mort. Je t’ai laissé juste assez d’énergie pour tenir debout et tenter de te défendre. Généreux de ma… »

Il n'en rajouta pas plus, quelque chose l'avait interrompu. Le vampire le sentait aussi : plusieurs de ses semblables se dirigeaient vers eux. Trois, peut-être quatre de ses congénères venaient se battre, jouer, ou s'abreuver... Et il ne paraissait pas en état pour un massacre, à cause de l'humain... Et ce dernier osait lui demander de s'allier ?

« Bon il semble que je n’ai pas le choix. Des vampires se dirigent vers nous tu dois le sentir aussi. Ils sont en bande et ne t’épargneront pas au vu de ton état. Tu le sais et je le sais. Tu as deux options, rester comme ça et mourir ou alors m’aider et espérer vivre. Que choisis-tu ? »

Il cracha de mépris et de rage au pied du mage. La colère l'envahissait, la haine même... Comment un humain pouvait-il l'affaiblir autant ? Petit à petit, il regagnait en énergie, se relevant avec difficulté avec de répondre d'une voix méprisante et cruelle :

« - Crève seul sale humain... »

Yasukun savait qu'un seul homme contre trois vampires ne pouvaient rien malgré certains pouvoirs, mais il savait aussi que s'il s'enfuyait, au moins un de ses congénères serait à sa poursuite. Raisonnablement, il décida de s'allier au mage, avec dégoût cependant. Si le mage s'affaiblissait suite au combat, peut-être pourrait-il rejouer avec lui ? L'immortel demeurait frustrée, de ne pas avoir pu commencer son repas, alors pour calmer ses pulsions, il allait se battre...

« Je me bats avec toi pour cette fois, mais si je te revois, je te tue sans hésitation. »

Le vampire était prêt, à se battre, à mourir même. Après tout, sa vie ne valait rien à ses propres yeux. Son penchant suicidaire refaisait surface à chaque opportunité de ce genre, pas une occasion de frôler la mort ne lui échappait. Et ce soir, ce combat s'offrait à lui....
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Rituel sanglant d'outre tombe [Yasukun] [Terminé]   Lun 11 Juil 2011 - 11:14

La réponse du vampire ne se fit pas attendre, il cracha aux pieds du jeune homme. Après tout c’était compréhensible, il venait de le vider de son énergie en partie et s’était bien moqué de lui. La rage se lisait sur son visage, cette fière espèce qu’était les vampires n’acceptaient pas de se faire tourner en ridicule. Mais devant un danger imminent comme celui qui arrivait, l’homme ne pouvait se permettre de perdre plus de temps. Le temps c’était justement ce qu’il lui manquait. Il ne pourrait pas invoquer de squelettes, ni même dresser une barrière d’os d’1m pour se défendre. Pendant que Baltor était perdu dans ses pensées, le vampire regagnait lentement ses forces et en profita pour se relever.

« - Crève seul sale humain... »

Le tirant de son état méditatif calculateur, la créature pestait contre lui. Réprimant son envie de le raisonner et de le traiter d’imbécile, le nécromancien commença à échaffauder des plans de bataille. Déjà une chose était sûre, malgré le fait qu’il ne saignait plus il ne pourrait pas les semer. Et ce fichu vampire entêté le trahirait probablement s’il le laissait là. Une autre solution se présentait, utiliser l’énergie du vampire pour s’en abreuver et projeter de multiples traits d’énergie, dans l’espoir de tuer 1 voir 2 vampires ou même de les effrayer. Cela paraissait surréaliste et probablement impossible. Comment arriverait-il à faire fuir des vampires qui le pistaient depuis plusieurs lunes ? Et encore plus grave, il savait qu’il ne pourrait pas tous les blesser. Il fallait se rendre à l’évidence, à 1 contre 4 il était fini. Jetant un regard vers le vampire, un rictus se dessina sur ses lèvres. Au moins il aurait le plaisir de lui voler encore quelques minutes d’énergie, avant de le tuer à l’arrivée des vampires d’un bon coup de dague en plein coeur. Ca impressionnerait peut-être ses poursuivants avec de la chance.C’était son meilleur et unique plan qui tenait la route. Quand on pouvait joindre l’utile à l’agréable, pourquoi s’en priver ? Le nécromancien s’approcha lentement de la créature affaiblie, prêt à jouer encore un peu avec avant de la finir pour de bon.

« Je me bats avec toi pour cette fois, mais si je te revois, je te tue sans hésitation. »

En entendant ça, l’homme ne cessa pas sa marche lente vers le vampire. Bien que ça lui aurait volontier coupé les jambes. L’homme devait revoir ses plans, il sentait que le vampire était honnête. Il ne saurait expliquer comment, il le savait. Sortant sa dague, il arriva à quelques centimètres du vampire encore affaibli. Il lui donna l’arme et lui attrapa le bras 1-2 secondes pour faire le processus inverse. Il redonna suffisammeent d’énergie au vampire pour que celui-ci puisse se battre à peu près convenablement. Avec de la chance, le nécromancien récupérerait vite ce petit cadeau s’il arrivait à toucher un de leurs opposants.

« Prend cette arme, tu auras plus de force que moi pour la manier. Si nous nous en sortons, je tiens à la récupérer. »

Les vampires n’étaient qu’à moins d’1 minute de débarquer. Ils étaient 4, c’était sûr maintenant. S’ils n’étaient pas stupides, ils encercleraient leurs deux proies avant d’attaquer. Leur meilleure chance c’était donc de rester grouper et de surveiller tous les angles d’attaques. Baltor se mit dos au vampire, priant d’avoir fait le bon choix et que celui-ci n’en profite pas pour le poignarder.

« J’assure nos arrières, fais de même. Si tu le peux poignarde les, ou coupe leur les mains. Si tu es en difficulté fais le moi savoir, je pourrais te soigner, si j’ai assez de force. »

Soudain, l'air devint lourd. Des bruits de branches qui craquent se faisaient entendre, mais aussi des grognements. Ils étaient là, ça allait commencer.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Rituel sanglant d'outre tombe [Yasukun] [Terminé]   Jeu 14 Juil 2011 - 23:26


Quatre... Ils étaient quatre vampires, approchant des deux 'alliés'. Ce dernier mot semblait bien trop fort pour décrire l'humain et la créature de la nuit se trouvant là. Ils paraissaient plutôt étrangers l'un à l'autre, ennemis même... Un rictus mauvais se dessina sur les lèvres de l'homme. Etait-il heureux du futur combat ? Sûr de lui et de ses pouvoirs de nécromancien, ainsi que de l'alliance temporaire avec le vampire ? Ou alors, les menaces de l'immortel le rendaient presque joyeux...Après tout, un nécromancien voit la mort à chaque rituel, alors pourquoi ne pas avancer vers elle tout simplement, et se retrouver de l'autre côté, âme parmi celles qu'il invoquait de son vivant ?

L'humain s'avançait lentement vers le vampire, dague sortie. Voulait-il encore jouer, le tuer ou lui voler son énergie ? En effet, il agrippa de nouveau le bras de l'immortel, comme pour aspirer ses forces. Cependant, il ne sentit pas sa puissance le quittait, bien au contraire, elle revenait à lui, comme un liquide dopant, traversant tout son corps... Yasukun paraissait en pleine forme, prêt à se battre.

« Prend cette arme, tu auras plus de force que moi pour la manier. Si nous nous en sortons, je tiens à la récupérer. »

Le vampire s'exécuta. Il observa la dague sous toutes ses coutures, cherchant un quelconque piège. Il ne semblait pas y en avoir, la lame brillait et le manche permettait une prise en main des plus pratiques. Yasukun remercia l'humain en murmurant, d'une voix timide et trop fière pour se faire entendre. Le nécromancien se plaça dos à lui, lui donnant ainsi l'occasion de l'attaquer, ce qu'il ne fit pas. Ce soir, il respecterait sa parole et aiderait l'homme dans ce combat.

« J’assure nos arrières, fais de même. Si tu le peux poignarde les, ou coupe leur les mains. Si tu es en difficulté fais le moi savoir, je pourrais te soigner, si j’ai assez de force. »

L'immortel semblait offusqué des paroles de l'humain, il savait se battre et n'avait guère besoin de conseils. Il se tut, ne voulant pas partager ses pensées avec lui. Ses congénères étaient enfin là... Avançant lentement, d'une démarche sûre et digne de grands chasseurs, ils affichaient un air mauvais et une envie de tuer. Des animaux, rien que des bêtes sauvages non civilisées, voilà ce qu'étaient ces êtres.

« -Salut les amis... Vous vous sentez à la hauteur pour un petit combat contre nous deux ? »

Son ton paraissait mauvais. Vlad voulait les énerver, faire ressortir la bête en eux, leur coupant ainsi tout raisonnement ou stratégie pour cette bataille. Étant lui-même vampire, il savait qu'en perdant tout contrôle, on perdait aussi toute logique et réflexion. Un avantage pour l'ennemi... Un inconvénient pour ces animaux suceurs de sang.

Soudain, leur rapidité se fit apercevoir et ils encerclèrent les deux alliés, armes sorties, crocs en avant. Yasukun ricana, attendant la première attaque, qui arriva bien vite. Deux de ses congénères devancèrent les autres, se jetant sur les deux êtres au centre, soit le nécromancien et son allié temporaire. L'immortel esquissa un sourire malsain et cruel avant de planter la dague dans la chair morte de son ennemi, sans s'occuper de l'homme derrière lui...

Le combat s'engageait enfin, violent, sanglant, difficile. Prenant presque plaisir à découper la chair, à mutiler l'ennemi, à voir ce liquide rouge giclait, le seul vampire civilisé dans ce conflit devenait quasiment une bête lui aussi, un animal comme ses congénères, un être de sang-froid... Mais, qu'en était-il du nécromancien, son allié de la soirée ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Rituel sanglant d'outre tombe [Yasukun] [Terminé]   Dim 17 Juil 2011 - 17:01

Les créatures les encerclaient, ils étaient bien 4. Comme il s’en doutait, les créatures n’étaient pas là pour discuter. Ils avaient l’air féroce et sûrs d’eux. Une chance que le vampire l’ai trouvé en premier, sinon il n’aurait pu lutter à 1 contre 4.

« -Salut les amis... Vous vous sentez à la hauteur pour un petit combat contre nous deux ? »

L’homme aurait pu en sourire, mais il ne devait pas relâcher son attention. Son allié était un malin, il était bien tombé. Le jeune homme savait qu’un vampire énervé perdait le contrôle et devenait plus prévisible. Il le savait et son allié de fortune aussi apparemment.

Soudain, deux vampires s’élancèrent dans leur direction. C’était intéressant à observer pour l’homme, il commençait à entrevoir leur stratégie d’attaque et surtout leur hiérarchie. Son allié de fortune planta directement la dague dans le premier vampire. Il semblait maitriser la situation, c’était tant mieux. Toujours un peu affaibli après avoir redonné de l’énergie au vampire, le nécromancien se faisait emporter par le vampire. Celui-ci le bourre de coups de poing et s’amuse à lui cogner la tête. L’humain perd lentement connaissance, après tout c’est qu’un simple humain.

Le vampire sort les crocs prêt à faire un bon repas. Un bruit se fait entendre, les deux vampires resté en retrait semblent lui dire quelque chose, comme un code. L’homme en profita pour agripper le visage du vampire et lui serrer le cou avec son bras droit. Son assaillant commence à rigoler d’un rire démoniaque au début, puis enfin il s’aperçoit que quelque chose cloche. Le jeune homme semblait se rétablir à une vitesse folle et sa poigne devient de plus en plus forte. Pire, les forces de la créature quittent lentement son corps. Le nécromancien se resaisit et commence à se relever. En quelques secondes il est debout et étrangle le vampire qui est à genoux terrorisé. La proie est devenue le chasseur. Les deux vampires qui restaient en retrait prirent un air satisfait. L’homme analysa toutes ces données et en conclut qu’ils connaissaient sa réputation. Ils savaient qu’il était un nécromancien et le traquaient depuis quelques jours. Là en le voyant utiliser ses pouvoirs, ils avaient la preuve qu’ils attendaient.

Décidant de jeter un rapide coup d’œil à son allié de fortune, celui-ci semblait pris dans un combat à l’issue indéterminée. S’il voulait vivre, il devait l’aider. Tout en continuant d’une main à voler l’énergie du vampire, il sortit d’une de ses inombrables poches un morceau d’os ressemblant à une sorte de ficelle. Mettant un coup de poing dans le visage du vampire affaibli qui commençait à perdre de son aggressivité, il jeta le morceau d’os vers les jambes de celui-ci. L’os commençait à se plier et à s’étirer autour des jambes de sa victime, par la simple volonté du mage. Malheureusement, le processus était lent et il devait gagner une dizaine de secondes de tranquilité. S’il parvenait à faire ça, il aurait un prisonnier sous la main, ainsi qu’une bonne réserve d’énergie.

Tendant sa main libre, il envoya un trait d’énergie mineure qui avait la taille d’une flèche en plein dans la tête du vampire qu’affrontait Yasukun. Le projectile bleu arriva à toute allure et eu l’effet d’un bon coup de poing. Les deux vampires hésitèrent en voyant ça. L’homme bluffa pour gagner du temps et neutraliser les jambes de sa victime qui ne se débattait que très faiblement.

« C’était un avertissement. Il n’est pas bon de s’en prendre à un nécromancien. Je suis le fléau des vampires, alors si vous tenez à vos têtes vous feriez mieux de partir. »

Son plan avait marché, les créatures le fixaient avec des yeux mauvais. Histoire d’en rajouter une couche, il soigna les quelques contusions que lui avait occasionné le vampire. De la fumée noire sortait de son corps, alors que l’homme faisait un sourire peu engageant. Son plan avait fonctionné. Le vampire était très faible et emprisonné dans l’os. Le lâchant un peu à contrecoeur, il s’avança vers Yasukun et lui murmura à l’oreille.

« Besoin d’aide le vampire ? »

Soudain, les deux vampires qui hésitaient toujours à entrer dans le combat démarrèrent au quart de tour.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Rituel sanglant d'outre tombe [Yasukun] [Terminé]   Dim 17 Juil 2011 - 19:11


Yasukun combattait sans prêter attention au nécromancien. Il grognait, blessait, recevait des coups, mais restait debout. Deux des ennemis demeuraient figés, observant les deux êtres qui s'étaient alliés temporairement. Chacun avait son adversaire, ainsi que sa tactique de combat. Et les deux semblaient valables...

Soudain, un trait d'une lumière bleutée traversa la tête de l'adversaire de l'immortel. Celui-ci en profita pour la lui trancher, empêchant ainsi toutes régénérations. Un de moins ! Le vampire sauvage s'occupant de l'humain paraissait lui aussi en très mauvaise posture, et la mort l'emporterait bientôt. En quelques instants, deux 'zombies' étaient tombés au combat. Zombies, car Yasukun ne voulait appeler ses créatures sauvages des 'vampires', ce qui entacherait sa propre race, noble et fière.

« C’était un avertissement. Il n’est pas bon de s’en prendre à un nécromancien. Je suis le fléau des vampires, alors si vous tenez à vos têtes vous feriez mieux de partir. »

L'immortel ricana aux paroles de l'homme. Il suffisait d'une attaque imprévisible, et il tomberait lui aussi, mort, assassiné par ses pires ennemis. Yasukun tenta de ne pas relever ces mots, empêchant la bête de dominer. Lors de tels combats, il valait mieux garder sa raison que se laisser envahir par la folie, même si celle-ci pouvait vous rendre plus fort, elle rend aussi aveugle.

Le nécromancien pansa ses blessures à l'aide de ses pouvoirs, dégageant encore cette étrange fumée noire qui intriguait tant le vampire, sous le regard mauvais des zombies, puis vint se placer près de son allié. Murmurant, il offusqua Yasukun par ses mots, une nouvelle fois :

« Besoin d’aide le vampire ? »


L'intéressé se retourna vers l'homme d'un air mauvais et grogna en dévoilant ses canines. Leurs ennemis n'attendaient sûrement que ça, un conflit entre les deux êtres qu'ils traquaient. Ce serait une occasion de les tuer facilement, ou de les laisser s'entretuer, au choix. Yasukun le savait, il ne répliqua pas par des coups :

« - Je sais me battre sans ton aide, cesse donc de me rabaisser de la sorte ou je brise notre alliance immédiatement. »

Son ton paraissait menaçant, mais ils devaient tous les deux rester concentrés sur leurs ennemis. Ces derniers se lancèrent enfin dans le combat, cherchant à éloigner les deux alliés. L'union fait la force comme l'on dit, et les zombies semblaient connaître cette devise. L'un se jeta sur le nécromancien, l'autre sur le vampire, les planquant au sol loin l'un de l'autre. Les grognements de ces créatures sauvages se firent entendre, mêlé à celui de Yasukun.

Le nécromancien semblait apte à repousser son ennemi, son allié ne se souciait pas de lui. Après ce combat, il redeviendrait sûrement son ennemi. Poussant son adversaire en arrière dans le but de se relever, l'immortel paraissait en position de force. Il en profita pour crier au nécromancien :

« - Besoin d'aide l'humain ?! »

Il rit sagement avant de se jeter sur son adversaire du moment, donnant toute sa puissance à son attaque, armé de la dague de l'homme...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Rituel sanglant d'outre tombe [Yasukun] [Terminé]   Mar 19 Juil 2011 - 21:59

Yasukun saisit l’occasion que lui offra le jeune homme pour trancher la tête de son assaillant. Après ce geste certes lâche mais nécessaire, ils étaient enfin à égalité. Le vampire sembla intrigué encore une fois quand il utilisa sa magie pour se soigner. Soudain, son compagnon d’arme sembla s’offusquer de sa proposition d’aide. Il dévoila ses canines et le fixa d’un air assassin. Le nécromancien ne bougea même pas le petit doigt. Il avait vite cerné qu’il avait un allié intelligent et que celui-ci n’oserait pas se retourner contre lui, pas après avoir tué un de ses congénère.

« - Je sais me battre sans ton aide, cesse donc de me rabaisser de la sorte ou je brise notre alliance immédiatement. »

Cette petite dispute improvisée eu l’effet escompté. Les deux vampires qui jusque là se contentaient d’observer passèrent à l’offensive. L’un d’eux sauta si rapidement sur le nécromancien que celui-ci n’eu pas le temps de le voir arriver. Après tout, il n’était qu’un homme et ses réflexes n’étaient en rien comparables à ceux d’un vampire. Le bête n’était pas si stupide que ça, elle l’avait bien observé utiliser sa magie avec le premier vampire. Avant même de comprendre ce qui lui arrivait, le nécromancien avait les bras serré dans la puissante main du vampire. Sans ses mains, il était mort. N’étant pas doué dans l’art du combat et n’ayant pas une stature physique avantageuse, il était aussi puissant que le lapin pris entre les crocs du renard.

« - Besoin d'aide l'humain ?! »

Le jeune homme aurait presque rigolé en entendant ça, mais sa situation ne le permettait pas. Le vampire avait de l’humour en plus, c’était vraiment un allié complet. La bête qui se trouvait sur lui avait un sourire carnassier, elle était sûre de faire un bon repas. Le jeune homme réfléchit à toute vitesse, il avait peut-être une chance, mais c’était risqué.

« Tu auras besoin de moi le vampire, je pourrais t’être utile. J’espère que tu sauras faire le bon choix et que tu écouteras ta raison. »

Après avoir dit ça, le nécromancien ferma les yeux et entreprit la seule option qu’il voyait pour survivre. Retournant la paume de ses mains vers la terre, il utilisa toute son énergie nouvellement acquise grâce au vampire qu’il avait neutralisé en premier lieu. Une explosion se fit entendre et le plan de l’homme fonctionna. Alors que la créature s’apprêtait à boire son sang, les deux corps s’envolèrent à quelques mètres dans les airs, propulsés par la puissance de la magie. Le nécromancien venait de canalyser toute son énergie pour la tirer dans le sol. Ce faisant, il fut propulsé par la puissance de l’explosion avec la créature. Les deux protagonistes atterrirent à environ 7 m plus loin.

Malgré la douleur et l’extrême fatigue que ressentait l’homme, son plan n’avait pas trop mal fonctionné. Par malchance, la tête du vampire retomba lourdement sur le sol, alors que le corps de l’humain n’eu aucun dommage. Le vampire avait servi de coussin en quelque sorte. Ses mains étaient libres désormais, mais le jeune homme n’avait plus la force de les bouger. Ses mains étaient brûlantes et légèrement noircies par l’explosion, ça aurait pu être pire. La créature avait une constitution surhumaine. Passé le choc du sort et le choc du sol tout court, elle commença par dégager l’humain sur le côté avant de ramper sur son corps. Elle ricanna d’un rire mauvais en voyant ses mains. Lentement, elle se pencha poru boire son sang, il était fini et il le savait. Il espérait simplement que son coéquipier s’en sorte et l’aide à temps. Avec de la chance, le vampire le laisserait en vie. En y réfléchissant mieux, le nécromancien avait eu une mauvaise idée. Il misait un peu trop sur son alliance et sur la curiosité de son allié. Ca faisait trop de paramètres non défini et les vampires n’étaient pas réputé pour leur pardon.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Rituel sanglant d'outre tombe [Yasukun] [Terminé]   Mer 20 Juil 2011 - 13:21


« Tu auras besoin de moi le vampire, je pourrais t’être utile. J’espère que tu sauras faire le bon choix et que tu écouteras ta raison. »

Sa raison, il n'en avait plus, mais il ne trahirait pas son allié. Tandis que Yasukun combattait son adversaire, la dague du nécromancien à la main, une explosion se fit entendre à ses côtés. L'homme et le zombie qui l'avait attaqué se retrouvèrent quelques mètres plus loin, heurtant violemment le sol. Encore fasciné par les pouvoirs d'un simple humain, l'immortel observait la scène, ne s'occupant plus de son propre adversaire.

L'ennemi du vampire profita de ce moment d'inattention pour lui porter un coup au flanc, avant de planter ses crocs dans sa nuque. Le blessé grogna et donna un brusque coup dans le crâne du zombie, malgré sa propre douleur due à cette attaque, l'obligeant ainsi à lâcher prise. Yasukun empoigna la dague et l'enfonça dans l'épaule de son ennemi, le mettant en position de faiblesse.

Jetant un coup d'œil vers son allié, le vampire précipita la mort de son ennemi. L'homme semblait en mauvaise posture, et il devait lui venir en aide. L'immortel fonça sur son propre adversaire, l'attrapant à la gorge et agrippant sa chair avec ses crocs. D'un coup brutal, il déchira une partie de son cou, laissant le sang couler à flots. Le corps du zombie maintenant inerte tomba lourdement sur le sol...

L'immortel grogna avant de courir vers son allié, dominé par son ennemi pour l'instant. Il empoigna le bras du zombie, le tirant en arrière afin de laisser l'homme se relevait, puis se retourna vers le dernier adversaire. Le vampire espérait que l'humain regagnerait vite sa puissance, il était lui-même assez fatigué du combat. Il ricana faiblement avant de s'adressait au nécromancien, ne détournant pas le regard de leur ennemi commun.

« - Au final, c'est de ton premier ennemi du soir que tu auras reçu de l'aide... L'idée est assez amusante, mais l'heure n'est pas à la rigolade. »

Yasukun soupira avant de se préparer à l'attaque. La dague du nécromancien lui paraissait bien utile, et facile à manier. Il la tourna dans sa main, avant de l'empoignait de nouveau, esquissant un sourire sadique et amusé. Le zombie devenait lent, le choc de l'explosion sûrement, mais cette faiblesse laissait toutes les chances de victoire aux deux alliés.

« - Tu te sens apte à combattre ou je m'en occupe seul ? »

Son ton ne semblait pas menaçant pour une fois, on pouvait même déceler dans sa voix une pointe d'inquiétude. Trop de temps s'était écoulé, l'adversaire grogna, il voulait les tuer, réussir sa mission malgré la perte de tous ses camarades. L'énergie du désespoir l'envahissait sûrement, et son côté bestial ressortait plus que jamais, ne laissant plus d'autre choix à l'homme et au vampire que de l'exterminer lui aussi...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Rituel sanglant d'outre tombe [Yasukun] [Terminé]   Mer 20 Juil 2011 - 22:03

Sur le point de se faire tuer par la bête qui était penché sur son corps, le jeune homme voyait sa vie défiler devant les yeux. Tant d’années de souffrances et de recherches pour rien. C’était navrant et triste. Contre toute attente, son allié arriva au bon moment en empoignant le bras de la créature et en la jetant en arrière. Yasukun sembla ricaner avant de se tourner vers Baltor.

« - Au final, c'est de ton premier ennemi du soir que tu auras reçu de l'aide... L'idée est assez amusante, mais l'heure n'est pas à la rigolade. »

S’il avait eu la force de répondre, le nécromancien l’aurait fait avec plaisir. Toujours en lutte contre l’inconscience, il avait du mal à comprendre tout ce qui se passait. La seule chose qu’il savait, c’est que le vampire l’avait sauvé. Il était aussi entièrement d’accord avec ce que venait de dire la créature. Quelle ironie de penser qu’il venait d’être sauvé par un vampire. Si on le lui avait annoncé ça d’avance, jamais il n’y aurait cru.

« - Tu te sens apte à combattre ou je m'en occupe seul ? »

Baltor esquissa un rictus de douleur en entendant ça. Il n’avait plus d’énergie, ses mains étaient gravement brûlées et il était à terre. L’immortel le prenait-il pour une sorte de dieu ? Certes il avait de grands pouvoirs, mais des limites bien définies également. Hésitant à bluffer pour se faire passer pour plus fort qu’il ne l’était, quelque chose l’en empêchait. Déjà il y avait la logique élémentaire, car en mentant son allié risquait de compter sur une aide qui ne viendrait jamais et si le vampire tombait, lui aussi ne serait pas long à suivre vu son état. Autre chose le titilla également, la voix de la créature semblait comme inquiète. Etait-ce dû à son état catastrophique ou bien la bête était-elle vraiment préoccupé par son état ? Le jeune homme sourit à cette pensée plus que ridicule et impossible. Comment un vampire pouvait-il l’apprécier, lui le nécromancien ? Sa priorité était de soigner ses mains et de retrouver de l’énergie, car quelque soit le vainqueur il se savait condamné.

« Occuptes toi en seul, je n’ai plus d’énergie. »

L’humain commença à avancer vers le vampire qu’il avait fait prisonnier et qui n’avait même plus la force de parler. Ne pouvant utiliser ses mains meurtries, il utilisa ses pieds pour se pousser lentement vers sa victime à une allure d’escargot. Chaque effort demandé était presque insoutenable pour lui. Tout son corps était en bien mauvais état, la chutte ne lui avait pas réussie malgré qu’il avait eu une sorte de coussin d’atterissage.

Rampant comme un vers il gagnait centimètre par centimètre. Le jeune homme forçait son esprit à ignorer la douleur de ses muscles pour atteindre son objectif : Toucher le vampire et se refaire une santé. Avancer était une question de survie, il n’avait pas le droit d’abandonner. Après de longues et pénibles secondes durant lesquelles son allié et la bête se battaient encore, il touchait enfin au but. Il n’était qu’à quelques mètres du corps ruisselant d’énergie nécrotique. Soudain, un imprévu eu lieu. Absorbés par leur combat, les vampires ne faisaient pas attention à lui. L’un d’eux lui mit un coup de pied en plein visage, lui fracturant l’arcade sourcilière. Cette fois c’était fini, le nécromancien était plié sous la douleur. Regardant une dernière fois les étoiles, il s’évanouit sous le choc, à la merci du destin.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Rituel sanglant d'outre tombe [Yasukun] [Terminé]   Jeu 21 Juil 2011 - 14:37


L'homme semblait mal en point, il rampait aux pieds des deux vampires, et ne semblait pas avoir la force de se relever. Ainsi, il n'était pas apte à combattre leur dernier ennemi, son allié s'en occuperait seul. Les paroles du nécromancien le confirmèrent :

« Occupes toi en seul, je n’ai plus d’énergie. »

L'homme se mit à ramper vers sa première victime, sûrement en quête d'énergie. Yasukun n'attendit pas une attaque du zombie avant de se jeter dessus crocs sortis et dague en main. Arme qu'il perdit vite : son adversaire lui porta un coup au bras, l'obligeant à lâcher la dague du nécromancien. Le combat se ferait à mains nues, tandis que l'humain continuait d'avancer lentement et difficilement vers sa possible source d'énergie.

Le zombie se rapprochait de l'homme en attaquant le vampire, les deux adversaires n'y prêtaient plus attention. Dans un mouvement d'esquive, Yasukun heurta une masse dure, le crâne de son allié. Surpris, il tomba en arrière, mais avant même que l'ennemi ne se mette en position de force, il roula sur le côté, attrapa la dague de nouveau et se releva avec toute la rapidité que sa race d'appartenance lui permettait.

L'immortel devait faire vite, l'homme ne bougeait plus. Il utilisa ses dernières forces pour se déplacer rapidement derrière son adversaire sans qu'il ne s'en aperçoive, et d'un coup puissant, lui trancha la tête, entravant ainsi toute régénération, comme sa première victime. Les quatre traqueurs étaient maintenant hors combat, ou morts...

Vlad vint près du nécromancien et s'agenouilla à ses côtés, épuisé lui aussi. L'homme semblait inconscient, et gravement blessé suite aux coups qu'il avait reçu. Ses mains semblaient brûlées, et du sang s'échappait de sa plaie sur son visage. L'immortel soupira, il ne savait que faire et ne pouvait laisser son allié à la merci d'autres vampires...

« - Hé, réveille-toi l'humain ! »

En parlant, l'allié du nécromancien le secouait prudemment, faisant attention à ne pas aggraver ses blessures. Il répéta ces mots plusieurs fois, espérant une réponse qui ne vint jamais. Devait-il l'amener en Oryenna afin de soigner ses plaies ? Il était humain après tout, il pouvait mourir facilement ici... Le vampire ne savait que faire face à ce problème.

L'immortel déposa la dague aux côtés de l'homme, après tout elle ne lui appartenait pas. Il se leva, comme pour abandonner son allié, en plein Màvreah et de nuit, seul et blessé au milieu de vampires, les pires ennemis du nécromancien. Mais son idée n'était pas celle-ci. Yasukun tenait toujours ses paroles, question d'honneur, il ne délaissait jamais ses alliés. Scrutant les horizons, il s'aperçut qu'à présent, aucun être ne rôdait et le danger demeurait long.

« - Réveille-toi... Humain, tu t'es bien battu, lève-toi que tu ailles soigner tes plaies, ou tu mourras en Màvreah, un territoire ennemi. Je ne pense pas que tu veuilles de ça, réveille-toi... »

Le vampire soupira avant de s'assoir aux côtés de l'homme, il attendait un geste de lui, ne pouvant partir en le laissant ainsi. L'aide du nécromancien avait été utile dans ce combat : aucune trahison, le prêt d'une dague, l'utilisation de ses pouvoirs... L'immortel aurait pu mourir au début de la nuit, mais l'arrivée des zombies entrava ce possible événement. L'homme, s'il se réveillait, n'avait plus qu'à tendre la main pour absorber l'énergie de son allié, et peut-être lui ôter la vie...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Rituel sanglant d'outre tombe [Yasukun] [Terminé]   Ven 22 Juil 2011 - 11:42

L’homme ne sut jamais combien de temps il avait passé à être évanoui. Le parc de Mavréah et ses immenses arbres empêchaient la vue du ciel. Il avait mal à la tête et son état était assez déplorable. La bonne nouvelle, c’est que curieusement il était encore vivant. Jetant un regard à ses mains toujours brûlées et à ses jambes il était libre. Tout en seretournant, il sentait deux énergies nécrotiques familières. La première semblait affaiblit et appartenait au vampire qu’il avait capturé, la seconde était proche et était également dans un état de fatigue. Son improbable allié, celui qui avait essayé de le tuer en plein rituel avait finalement gagné. Mieux, il semblait avoir veillé l’humain sans lui faire le moindre mal. En voyant sa dague près de lui, le jeune homme sourit et se dit qu’il avait eu beaucoup de chance de tomber sur un vampire comme ça. Après tout leur trêve était officiellement rompue avec la fin du combat. Résistant à agripper la jambe du vampire pour se repaître de son énergie nécrotique, le nécromancien murmura faiblement.

« Amène le moi. »

Tout en disant ça, il regardait le vampire prisonnier de son anneau d’os. Sa priorité était déjà de se requinquer en retrouvant toute son énergie habituelle, puis éventuellement de soigner son improbable allié et finalement de questionner le prisonnier s’il n’était pas mort d’ici là. En y réfléchissant ça paraissait un bon plan. Le vampire accéda à sa requête et lui ramena le prisonnier qui était enfin à portée de main. Posant ses mains calcinées sur le bras de la bête, le jeune homme ressentait enfin l’énergie revenir. C’était comme manger un succulent repas après quelques jours de jeune. Ca faisait un bien fou et on avait plus envie de s’arrêter. Tout en aspirant l’énergie de la créature qui se tordait de douleur et gémissait, l’homme ferma les yeux. Il devait à tout prix se soigner, ses mains le faisaient horriblement souffrir sans parler de sa pauvre tête qui l’empêchait de raisonner correctement. Etant plus gravement blessé qu’à l’accoutumée, la fumée noire semblait sortir de tout son corps. On aurait dit que ses mains brûlaient sur place avec leur aspect noircie et la fumée qui en sortait. Néanmoins après une vingtaine de seconde, il était comme neuf. Se relevant, il continuait d’aspirer la précieuse énergie de sa main gauche.

« Pourquoi tu m’as laissé vivre le vampire ? Je suis le dernier et mon sang vaut sûrement une petite fortune auprès des tiens. »

Le jeune homme avait besoin de comprendre qui était ce curieux vampire et ce qui l’avait motivé à le laisser vivre. Peur de ses pouvoirs ou bien vampire particulièrement attaché à l’honneur ? Le jeune homme penchait plus pour la deuxième option, bien que ses pouvoirs aient dû forcer un peu le respect de la créature. Tendant sa main droite pour redonner de l’énergie à son nouvel allié en signe de gratitude, il le regarda et acquiessa silencieusement comme pour le remercier. Si le vampire lui offrait sa main, il la serrerait comme pour signer une sorte de pacte tacite et le régénérerait à une vitesse folle grâce à l’énergie du prisonnier. D’ailleurs en parlant de l’otage, il avait intérêt à vite le questionner avant qu’il meurt. A ce rythme dans moins de 20 secondes il tomberait dans l’inconscience et dans 2 minutes il deviendrait poussière.

« Parle et ta mort sera rapide. Essaye de résiser et elle sera longue, insupportable, insoutenable. J’y prendrais plaisir n’en doute pas. »

Le nécromancien avait toujours la main tendu, il attendait que le vampire lui serre pour sceller ce qui s’annonçait être une sorte d’amitié basé sur le respect.

« Bon tu veux la récupérer ton énergie ou pas ? Partenaire imprévu sache que j’ai une dette envers toi que je vais m’empresser de régler. »
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Rituel sanglant d'outre tombe [Yasukun] [Terminé]   Mar 2 Aoû 2011 - 15:32


L'homme reprit connaissance, lentement. Il vérifia l'état de ses mains, encore brûlées, et esquissa un sourire en voyant la dague près de lui. Était-il heureux d'être encore en vie ? D'avoir gagné cette bataille ? La voix de l'humain semblait faible et épuisée :

« Amène le moi. »

Le nécromancien désigna sa première victime, toujours vivante mais prise au piège et incapable de bouger. Yasukun obéit en silence, l'humain voulait sûrement aspirer son énergie, et il n'avait pas pris celle de son allié : la trêve continuait-elle ? Le vampire l'avait déjà allongée en laissant son allié en vie, alors qu'il était en position de faiblesse...

L'homme posa ses mains sur le zombie, et se nourrit de son énergie. L'étrange fumée noire qui intriguait toujours l'immortel sortait de tout son corps, indiquant de nombreuses blessures. L'humain se releva vite, rétabli, mais continuant à aspirer l'énergie de son ennemi. Il semblait en bien meilleur état, grâce à cet étrange pouvoir qu'il possédait.

« Pourquoi tu m’as laissé vivre le vampire ? Je suis le dernier et mon sang vaut sûrement une petite fortune auprès des tiens. »

De l'argent, il en avait suffisamment. De la reconnaissance, il n'en voulait guère car elle ne lui paraissait que futilité. Mais des alliés, même temporaires, semblaient un meilleur atout. Et tenir parole restait un des principes du vampire : malgré son apparence cruelle, il détestait sa solitude et c'est pourquoi il n'abandonnait jamais un allié à son sort.

« - Question d'honneur, en guerre nous ne devons jamais abandonner nos alliés. »

Son père, fière vampire de sang-pur et noble guerrier, lui avait apprit l'honneur. Ne jamais laisser un de ceux qui se battent à nos côtés seul face à l'ennemi. Les plus cruels agissent ainsi, pas les dignes soldats. Et le vampire avait hérité de ce principe, qu'il suivait toujours durant une bataille.

L'homme tendit sa main droite vers le vampire, sûrement en guise de pacte, ou de remerciement. L'immortel hésitait, et s'il voulait juste l'affaiblir pour le tuer ensuite maintenant qu'il possédait plus d'énergie ? Il secoua la tête face à ses pensées, et tandis qu'il réfléchissait encore au comportement à adopter, l'humain retourna son attention sur l'ennemi, agonisant sous les pouvoirs du nécromancien.

« Parle et ta mort sera rapide. Essaye de résister et elle sera longue, insupportable, insoutenable. J’y prendrais plaisir n’en doute pas. »

Yasukun afficha un sourire malsain à ces paroles. S'il n'abandonnait pas ses alliés, il pouvait s'avérer mauvais face à ses ennemis. L'homme semblait sur la même longueur d'onde, mais le zombie paraissait sans force, ni pour bouger, ni pour parler. Que voulait savoir l'humain ? L'immortel se le demandait, les ennemis ne pouvaient plus attaquer, alors de quoi d'autre se soucier ? Il ne se mêla donc pas à cette discussion.

« Bon tu veux la récupérer ton énergie ou pas ? Partenaire imprévu sache que j’ai une dette envers toi que je vais m’empresser de régler. »

Le vampire tendit une main hésitante, et finit par serrer celle de l'homme, comme pour clore un pacte. Il avait à présent abandonné toute idée de vengeance, mais ne fit pas part de cette résolution à son allié. Il valait mieux garder certaines menaces intactes pour ne pas en recevoir parfois.

« Nous sommes quittes humain. Dis-moi au moins ton nom que je sache à qui je me suis allié aujourd'hui. »

Le vampire semblait sincère, bien que sa méfiance habituelle demeurait toujours dans sa voix. L'énergie que lui transmettait le nécromancien repoussait la fatigue du combat passé, et le rendait en meilleure forme. Les deux alliés n'avaient plus aucun dette l'un envers l'autre, mais l'immortel espérait que l'humain ne se retournerait plus contre lui à l'avenir...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Rituel sanglant d'outre tombe [Yasukun] [Terminé]   Mar 2 Aoû 2011 - 19:55

L’homme continuait à pomper l’énergie du pauvre vampire d’une main quand il eu enfin la réponse à sa question.

« - Question d'honneur, en guerre nous ne devons jamais abandonner nos alliés. »

Le nécromancien resta impassible devant cette révélation, mais intérieurement il était troublé. Le vampire semblait tenir à l’honneur et le considérer comme un allié. De nature rancunière, l’humain devait reconnaître que sans le vampire il serait mort. Il avait donc naturellement tiré un trait sur sa tentative de le tuer et le considérait comme un allié fiable. Certes il continuerait à se méfier du vampire, mais pour le moment c’était ce qui se rapprochait le plus d’un ami. D’abord hésitant, celui-ci lui tendit enfin sa main commr pour sceller cette alliance par une bonne poignée de main revigorante. Baltor lui attrapa lui serra la main et lui transmit l’énergie en trop pour le requinquer.

« Nous sommes quittes humain. Dis-moi au moins ton nom que je sache à qui je me suis allié aujourd'hui. »

Le jeune homme ne réagit pas devant cette phrase. Il ne se sentait pas encore « quitte » pour sa part. Le vampire n’allait pas tarder à tomber dans les pommes et il arrêta de lui prendre son énergie, sans toutefois le lâcher. Décidant de répondre aussi bien à son nouvel allié qu’au vampire prisonnier, il déclina son identité.

« Je suis Baltor Valdrak, dernier grand maître nécromancien qui foule cette terre. Toi tu vas me dire qui t’envoie, sinon crois moi ton agonie sera lente. Le soleil te brûlera petit à petit quand j’aurais fini de jouer avec ta carcasse. »

Joignant le geste à la parole, il empoigna sa dague et la planta dans un doigt du vampire. Il n’aurait aucune pitié pour cette créature. Celle-ci eu peur d’ailleurs et en croisant son regard dû comprendre qu’il ne rigolait pas. Des sons sortaient de sa bouche, mais ils étaient trop faibles pour être entendu. Lui tournant le visage pour ne pas se faire mordre, l’humain se pencha et écouta attentivement.

« Mal…vekor. Le maître...nous a ordo…nné de te suivre. Il en enverra d’autres. Ta tête est mise à prix...humain. Ton sang permettra au maître de régner…les vampires sortiront… »

Le vampire s’écroula à bout de forces. Le jeune homme avait peut-être surrestimée sa résistance. Décidant qu’il avait assez d’informations, il empoigna sa dague et la planta dans le cœur du vampire. Après un sursaut, la créature était enfin morte. Ce qu’il venait d’apprendre était intéressant. Un puissant vampire du nom de Malvekor lui avait lancé ses sbires aux trousses en sachant qu’il était un nécromancien. Son sang devait lui permettre de se renforcer et de prendre le pouvoir s’il avait bien compris. Cela lui disait quelque chose, il savait que son sang était gavé de magie et était très attirant pour un vampire. Il n’avait jamais soupçonné que son sang puisse les renforcer d’une quelconque manière. Au mieux les revigorer plus vite. Il y avait quelque chose de louche là dedans et il était prêt à faire la lumière sur cette sombre histoire. Peut-être sagissait-il d’un rituel de vampire ?

« Une longue route m’attend le vampire. Le danger sera au tournant et j’aurai besoin d’un allié tel que toi. Maintenant que tu es impliqué dans tout ça, je ne puis me permettre de te laisser en dehors. Accompagne moi et tu seras récompensé par des armes uniques. »

Le nécromancien savait que les vampires avaient une ouïe hors du commun. Malgré qu’il était reconnaissant envers le vampire, il ne pouvait se permettre que celui-ci tombe entre les mains des sbires de ce Malvekor et dévoile des choses sur lui, comme ses pouvoirs. Il tenait encore la main du vampire et il était prêt à le tuer s’il n’acceptait pas son offre. Sa vie était en jeu, il respectait le vampire, mais il devait organiser au plus vite sa défense et régler les problèmes immédiats.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Rituel sanglant d'outre tombe [Yasukun] [Terminé]   Mer 3 Aoû 2011 - 23:03


« Je suis Baltor Valdrak, dernier grand maître nécromancien qui foule cette terre. Toi tu vas me dire qui t’envoie, sinon crois moi ton agonie sera lente. Le soleil te brûlera petit à petit quand j’aurais fini de jouer avec ta carcasse. »

Dernier grand maitre nécromancien... Ainsi, cet humain devait être exceptionnel et unique en son genre. Ses pouvoirs et l'étrange rituel que le vampire avait interrompu s'expliquaient enfin. Il connaissait bien peu les nécromanciens, juste assez pour savoir que la mort et les os ne possédaient aucun secret pour eux. Le strict minimum...

Exécutant ses menaces, l'homme porta sa dague dans le doigt du zombie. Suite à ce geste, l'ennemi commença à parler. Il semblait très faible et le temps qu'il lui restait ne se comptait plus qu'en secondes. Le nécromancien s'approcha de son prisonnier, prenant les précautions nécessaires contre une quelconque attaque, et put enfin entendre ses dires :

« Mal…vekor. Le maître...nous a ordo…nné de te suivre. Il en enverra d’autres. Ta tête est mise à prix...humain. Ton sang permettra au maître de régner…les vampires sortiront… »

Un groupe de vampire traquait donc l'humain... Loin des conflits et de l'actualité de son espèce, Yasukun n'en savait pas plus. Certaines questions se bousculaient dans son esprit, mais il n'ouvrit guère la bouche, voyant son allié bien occupé à interroger leur ennemi. Ce dernier perdit connaissance, avant que l'homme ne lui plante son arme en plein cœur, afin d'assurer sa mort.

« Une longue route m’attend le vampire. Le danger sera au tournant et j’aurai besoin d’un allié tel que toi. Maintenant que tu es impliqué dans tout ça, je ne puis me permettre de te laisser en dehors. Accompagne moi et tu seras récompensé par des armes uniques. »

Proposition attirante... De plus, l'homme tenait toujours la main du vampire, et pouvait à tout moment lui retirer l'énergie qu'il lui avait rendu quelques secondes auparavant. Mais le choix appartenait toujours à l'immortel, même sous la menace pesante des pouvoirs du nécromancien, qui pouvait à tout moment lui ôter la vie...

Après un long moment d'hésitation, le vampire esquissa un sourire amusé, dévoilant légèrement ses canines d'un air provocateur. Enfin, le destin lui offrait de quoi se divertir, de quoi se rendre utile, et pour couronner le tout, un nécromancien était devenu son allié temporaire, et lui avait même promis des armes en échange de son aide. Aucune raison de refuser ne se présentait à l'immortel.

« - Je serai ton allié durant cette traque. »

Yasukun semblait convaincu par ses propres paroles, sûr de lui et de sa nouvelle alliance. Il perdit vite son sourire joueur pour retrouver un air plus sérieux et prêt au combat. Sa seule crainte restait le début de la journée et le lever du soleil, risquant de le brûler sans qu'il ne puisse agir. Pour la première fois, il en fit part à l'homme qui avait lâché sa main :

« - Tu dois maintenant savoir que je ne te trahirai pas, mais si je t'accompagne, nous ne pourrons voyager que de nuit au risque de n'avoir plus qu'un tas de cendres pour allié. »

La pointe d'humour dans la voix de l'immortel était inhabituelle, et il s'en étonna lui-même. L'impatience le rongeait, le sang l'attendait, le combat l'appelait, et la mort le frôlerait sans jamais l'attraper. Un peu d'action dans sa vie plate et monotone d'être éternel, grâce à cet humain qu'il voulait pour proie au premier abord. Un homme étrange aux pouvoirs mystérieux et puissants, à qui le vampire ne donnerait finalement jamais la mort...

« - Baltor Valdrak, mettons-nous en route avant que l'aube n'arrive, et si le soleil se lève, trouvons un refuge où passer la journée pour repartir ensuite. Je serai handicapant à cause de cette faiblesse, mais je pense qu'en combat, je suis un allié puissant et utile. »

Tout était dit pour sa part, les deux hommes pouvaient à présent se mettre en route. Le vampire réajusta sa cape et regarda son allié, plus en forme qu'auparavant, et tout aussi prêt à partir à la recherche de ce Malvekor qui le traquait dans tout Màvreah. Ce moment fut le début d'une chasse divertissante mais dangereuse, et dont personne ne connaissait l'issue...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Rituel sanglant d'outre tombe [Yasukun] [Terminé]   Ven 5 Aoû 2011 - 19:38

« - Je serai ton allié durant cette traque. »

Etrangement, en entendant la réponse du vampire, l’homme le crût. Il n’aurait su expliquer pourquoi, mais il avait confiance en ce vampire.

« - Tu dois maintenant savoir que je ne te trahirai pas, mais si je t'accompagne, nous ne pourrons voyager que de nuit au risque de n'avoir plus qu'un tas de cendres pour allié. »

Le nécromancien fit un sourire amusé en entendant ça. Il connaissait très bien les vampires et leurs rares faiblesses. De plus, lui-même voyageait souvent la nuit pour avoir la paix. Il y avait aussi une autre raison à cela. A force d’utiliser la magie nécrotique, il avait une attirance inexplicable pour les balades nocturnes, comme si son pouvoir était plus puissant la nuit.

« - Baltor Valdrak, mettons-nous en route avant que l'aube n'arrive, et si le soleil se lève, trouvons un refuge où passer la journée pour repartir ensuite. Je serai handicapant à cause de cette faiblesse, mais je pense qu'en combat, je suis un allié puissant et utile. »

L’homme acquiessa la tête, ça il l’avait remarqué que le vampire était puissant. Il avait également observé que celui-ci était très à l’aise avec sa dague. Les armes courtes étaient probablement ses armes de prédilection. Cela donna une idée au jeune homme, une idée assez originale. Il allait faire d’une pierre deux coups. D’un côté il paierait enfin sa dette au vampire pour l’avoir aidé et laissé vivre et de l’autre il lui donnerait quelque chose qui l’inciterait sûrement à lui rester fidèle. Le nécromancien allait lui forger des armes uniques, mais il aurait besoin de temps pour ça. Il devait également se créer des guerriers squelettes pour l’aider dans le combat à venir. Certes un humain, un vampire et 5 squelettes ne seraient pas très discrets dans le parc régional de Mavréah, mais de toute façon ils étaient déjà repérés. Autant avoir de quoi se défendre en cas d’attaque, que de tenter de passer inaperçu avec des chances de succès réduites.

« Ne t’inquiètes pas, je me déplace moi-même la nuit, bien que ça paraisse étrange pour un humain. De plus cette épaisse forêt ne laisse pas passer les rayons du soleil il me semble, tu n’as donc rien à craindre de ce côté-là. Maintenant je vais devoir faire un peu de magie, je pense en avoir pour une journée et demi. Ensuite je devrais me reposer, donc je compte sur toi pour assurer ma sécurité durant ce labs de temps. »

Le nécromancien attendit que le vampire réagisse pour se mettre au travail. Il était dans une zone qui appartenait aux vampires. Les squelettes ce n’était pas ce qui manquait dans le coin. Le jeune homme farfouilla quelques minutes avant de trouver son bonheur. Des os jonchaient le sol, témoins muets des victimes qui avaient été dévorées ici. Touchant quelques os et quelques crânes, il injecta sa magie pour pouvoir les modeler par l’esprit. Durant cinq bonnes heures, l’homme se mit à chanter d’antiques paroles. Créer un squelette était une tâche plus difficile qu’il n’y paraissait. Il fallait lui transmettre une quantité d’énergie assez élevé pour que la créature tienne debout et obéisse aux ordres. Il fallait également lui créer des armes qui tiennent la route tout en le dotant d’énergie, sans compter le corps à reconstituer. Bref c’était un travail harassant et épuisant. Etant un grand maître nécromancien, Baltor pouvait en créer 5 et les garder sous son contrôle. Plus il ne pouvait pas, ça lui demanderait trop d’efforts et ça risquait de le rendre vulnérable.

« Je dois dormir un peu. »

Le jeune homme s’endormit d’un sommeil profond, protégé par ses squelettes lourdements armés. Ils avaient de grands boucliers à peu près solides en os et des épées longues à une main bien tranchantes. Certes cet équipement en os n’était pas encore totalement fortifié, mais ça tiendrait bien le choc contre leurs ennemis. Si ça se trouve ils n’auraient même pas le temps de s’en servir. Les morts-vivants avaient sorti leurs armes et leurs boucliers, ils exécutaient stupidement leur premier ordre : ne laisser personne toucher au mage.

Au moins un jour s’écoula avant que le jeune homme ne se réveille. Il avait récupéré la moitié de son énergie et tout le someil en retard de ces derniers jours. Il avait au moins besoin de ça. Ses squelettes étaient encore là et il chercha des yeux le vampire. Celui-ci était toujours là, fidèle au poste. Se relevant rapidement, il s’avança vers les os qui étaient maintenant moins nombreux sur le sol. Il en toucha deux gros et regarda son allié.

« Bon retournes toi, j’ai encore un peu de pain sur la planche. Je pense que tu apprécieras le résultat. »

A peine réveillé, il se remettait déjà au travail. Le jeune homme n’était pas feignant et n’appréciait pas de prendre du retard, surtout quand sa vie était en jeu. Lentement, les os prenaient forme devant les yeux de l’homme. D’abord on aurait dit des poinards sur des gants, puis ça se transforma en mécanisme sophistiqué. Le nécromancien avait déjà rencontré des assassins humains se servant de lames secrètes. Il allait créer les siennes pour son allié. Avec ça il aurait une puissance décuplée en corps à corps, sans parler de l’effet de surprise foudroyant. Après une demi journée à améliorer le système tout en renforçant l’os, c’était fin prêt. L’os était aussi dur qu’un bon acier, sans avoir le défaut de se liquéfier sous la chaleur. Devant ses yeux se trouvaient deux magnifiques lames secrètes qui s’activaient grâce à un astucieux système invisible à l’œil nu. Par contre il y avait une particularité voulue à ces étranges armes, elles n’avaient pas de sangle pour les attacher au bras. Le nécromancien comptait les fixer définitement à la peau du vampire en resserant l’os, de façon à ce que ça effleure chacun de ses bras, sans lui couper la circulation sanguine. Il les garderait donc à vie ou jusqu’à ce que le nécromancien veuille bien lui enlever. Si le vampire se retournait contre lui, ce dont il doutait fortement, il pourrait lui casser les bras par la pensée. C’était une sorte de sécurité. Fier de lui et n’étant que très peu épuisé, il prit les objets dans ses mains et approcha le vampire qui s’ennuyait.

« Tient prend les et consdière les comme un cadeau. De plus dans la bataille à venir tu en auras sûrement besoin. Rentre tes bras dedans et laisse les près des mains, les lames sont courtes et ont la taille deux poignards. Je ressererais l’os pour qu’elles ne bougent pas, ensuite nous nous mettrons en route. »

Baltor avait exposé ses conditions. Entourré de ses guerriers squelettes et de ses deux magnifiques cadeaux, sa puissance semblait se révéler dans toute sa grandeur.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Rituel sanglant d'outre tombe [Yasukun] [Terminé]   Sam 6 Aoû 2011 - 15:56

« Ne t’inquiètes pas, je me déplace moi-même la nuit, bien que ça paraisse étrange pour un humain. De plus cette épaisse forêt ne laisse pas passer les rayons du soleil il me semble, tu n’as donc rien à craindre de ce côté-là. Maintenant je vais devoir faire un peu de magie, je pense en avoir pour une journée et demi. Ensuite je devrais me reposer, donc je compte sur toi pour assurer ma sécurité durant ce laps de temps. »

L'homme était un nécromancien après tout, le vampire semblait l'oublier parfois. Ses traits ne révélaient pas ses pouvoirs, hormis ses vêtements, sombres et ornés d'étranges symboles blancs. Le vampire assurerait donc la sécurité de son allié. Il s'adossa à un des nombreux arbres dominant le parc, les bras croisés, et observa l'humain.

« - Bien, je veillerai... »

L'homme fouilla le sol avant d'y trouver plusieurs os, le satisfaisant. Yasukun ignorait que tant de restes d'êtres vivants se trouvaient ici, malgré le danger qui y rôdait habituellement. Étaient-ce des victimes de vampires ? Des humains imprudents, flânant dans ce parc sans prendre garde ? Cela importait peu, le nécromancien semblait avoir trouvé son bonheur, et commençait déjà ses étranges rituels.

Durant plusieurs heures, il déballait des chants incompréhensibles pour le vampire, répétant les mêmes gestes que son premier rituel, interrompu par son allié actuel. Et au bout de ce dur labeur, cinq squelettes entiers, animés et armés virent le jour sous le regard surpris de l'immortel. N'ayant quasiment pas bouger depuis le début, il n'osa s'approcher de ces nouvelles créatures, une fois de plus impressionné par les pouvoirs du nécromancien.

« Je dois dormir un peu. »

Le vampire acquiesça d'un signe de tête, en silence. Les nouveaux compagnons de l'homme semblaient monter la garde autour de lui, prenant sa relève. Yasukun se laissa glisser le long de l'arbre, jusqu'à s'assoir au sol, fatigué. Les squelettes étaient dotés d'un équipement digne de guerrier, et peu importe leur résistance, ils paraissaient assez puissants pour veiller seuls les deux alliés.

Fermant les yeux, il se laissa emporter par la fatigue, il avait lui aussi besoin de repos suite aux évènements récents. Il dormit peu, juste le temps de revivre ses pires souvenirs en cauchemars, comme toujours... Ouvrant les yeux, il remarqua l'homme toujours plongé dans son sommeil, entouré de ses cinq squelettes, toujours à leur poste. De bien fidèles guerriers, inépuisables et équipés comme il se doit.

Les heures passèrent, et sans sa respiration apparente, Yasukun aurait cru l'homme mort. Il ne se réveilla qu'un jour plus tard, observant les alentours. Son allié était de nouveau adossé à l'arbre, les bras croisés, attendant. L'humain semblait en bien meilleure forme, et il reprit aussitôt son travail. Se dirigeant vers les os restants, il en toucha quelques-uns, comme pour choisir les meilleurs, gestes repris de la veille.

« Bon retournes toi, j’ai encore un peu de pain sur la planche. Je pense que tu apprécieras le résultat. »

« - Si ça peut t'aider... »

Le vampire se retourna et se laissa tomber au sol, avec lassitude. Voilà plusieurs heures qu'il attendait, guettant les alentours à la recherche du moindre danger. Les squelettes faisaient de même et Yasukun aurait pu dormir comme l'humain à présent, mais le sommeil le gagnait rarement, bien que la fatigue le saisissait chaque jour. Il avait suffisamment dormi pour le moment. Arrachant l'herbe dans un geste habituel comme les enfants le font souvent, il s'impatientait.

Une demi journée de plus d'attente faillit rendre l'immortel fou. Lui qui détestait perdre son temps, il voulait bouger, courir, chasser au lieu de rester là, immobile à veiller son allié. Sa patience avait certaines limites, et elles allaient bientôt être franchies. Heureusement, son travail enfin achevé, l'homme prit la parole :

« Tiens prend les et considère les comme un cadeau. De plus dans la bataille à venir tu en auras sûrement besoin. Rentre tes bras dedans et laisse les près des mains, les lames sont courtes et ont la taille deux poignards. Je resserrerai l’os pour qu’elles ne bougent pas, ensuite nous nous mettrons en route. »

Yasukun observa d'abord les deux armes, intrigué et méfiant. Deux lames couleur os, fines et aiguisées, trouvant grâce aux yeux du vampire, admiratif. Dans un geste de pure confiance, il tendit ses bras à l'humain, n'osant pas encore toucher les deux 'cadeaux'. Observant les lames se fixer doucement à ses bras, il faillit reculer mais sa prudence l'en empêcha.

« - Je te remercie... allié. »

Il les nommera Les Larmes d'Akuma. Larmes, pour le sang que ferait couler ses lames puissantes, comme mille pleurs de souffrance. Akuma, pour le légendaire démon, résidu d'une âme humaine tourmentée. Akuma, aussi pour qualifier leur possesseur lorsqu'il s'en servirait : cruel en combat, tel un Diable.

L'immortel alors doté de ses deux lames, à côté de l'homme entouré de ses cinq guerriers, ils semblaient prêts à la traque. L'image d'une petite armée paraissait la meilleure pour les qualifier, nouvelle et diversifiée, mais puissante. Un nécromancien, cinq squelettes armés, et un vampire... Étrange troupe qu'on ferait tout de même mieux de prendre au sérieux.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Rituel sanglant d'outre tombe [Yasukun] [Terminé]   Dim 7 Aoû 2011 - 18:05

Le vampire semblait méfiant en voyant les deux lames secrètes en os. Après tout c’était compréhensible, il l’avait probablement vu se faire resserrer l’os autour des jambes du vampire prisonnier. Malgré le doute qui se lisait dans ses yeux, on voyait qu’il trouvait les armes magnifiques. Certes elles n’étaient pas très pratique pour se battre en tant qu’armes contre des lames longues, mais en combat au corps à corps, leur puissance associé à l’effet de surprise promettait des résultats redoutables. C’était l’arme idéale pour un vampire en somme. Les immortels n’affectionnaient que rarement les armes, préférant souvent leur force brute. Le jeune homme passa les deux sortes de brassards à chaque bras du vampire. Il les plaça un peu en dessous des veines histoire qu’elles soient cachées, tout en restant à une portée suffisante pour que la lame secrète puisse avoir une longueur convenable. Ensuite, le nécromancien fit se resserrer lentement l’os autour des poignets. Le vampire ne bougea pas, il semblait avoir confiance. Ca promettait une belle collaboration. Baltor stoppa le processus de rétrécissement pour que ça effleure fermement le bras, sans pour autant lui faire mal.

« - Je te remercie... allié. »

Baltor était fin prêt avec sa petite armée de morts-vivant et son formidable allié vampire dont la puissance venait d’être multiplié au moins par 2, voire 3 grâce aux lames secrètes. Maintenant la question la plus importante demeurait : comment trouver Malvekor ? Le nécromancien avait beau se creuser la tête, il n’avait aucune piste sérieuse. La seule chose qu’il savait, c’était son nom. Une bien maigre consolation difficile à exploiter. Regardant autour de lui, il eu une idée qu’il abandonna très vite. Refaire un long rituel de 2 heures pour parler au vampire prisonnier qui était maintenant définitivement mort ? Cela paraissait une bonne idée, mais à bien y réfléchir deux problèmes se posaient. Si les vampires de ce Malvekor étaient organisés, la disparition de 4 des leurs ne passerait pas inaperçue. Cela faisait presque 1 jour et demi qu’ils n’avaient pas bougé d’ici. L’endroit devenait dangereux avec le risque de voir débarquer une dizaine de vampires. Le jeune homme n’avait pas totalement récupéré, donc cette idée était à exclure. De plus, son allié semblait impatient de partir d’ici. Les vampires n’étaient pas réputé pour leur patience.

« Bon, nous allons partir d’ici. Il ne manquerait plus que ça que les sbires de ce Malvekor nous tombent encore dessus. En plus, j’ai pas totalement récupéré. »

Baltor se mit en route avec sa bande d’os décharnés. Le squelettes le suivaient, se calquant sur son rythme de marche. Ils marchaient depuis maintenant 1 heure, quand il s’arrêta. Il sentit de l’énergie nécrotique qui était assez proche. Il y avait un vampire dans le coin, à quelques centaines de pas devant eux. L’humain fit un petit sourire sadique et un signe à son allié. Il comptait bien traquer le vampire pour obtenir des informations sur ce Malvekor et éventuellement pour récupérer son énergie si le vampire ne coopérait pas. Dans le cas contraire il n’en ferait rien. Il ne fallait pas que sa présence s’ébruite, sinon il courait à la catastrophe. Accélérant le pas avec ses squelettes, le vampire fit de même. Malheureusement, le nécromancien pouvait repérer les vampires d’assez loin, mais eux pouvaient faire de même avec lui. Une partie de chat et de souris commença et s’éternisa pendant une trentaine de minutes. Le résultat tomba, inévitable : le vampire allait plus vite qu’eux. Après tout c’était normal, le jeune homme n’était qu’un humain, il avait une longue robe qui n’était pas très pratique pour courir, il était légèrement épuisé et n’était pas particulièrement endurant. Il s’arrêta et s’adossa à un arbre. Son allié allait devoir lui prouver une fois de plus sa valeur.

« A quelques centaines de pas de nous se trouve un de ta race. Sois poli s’il te plait et ramène le nous, histoire de bavarder un peu sur ce Malvekor. Moi je ne suis pas assez rapide, mais toi j’ai vu de quoi tu es capable, j’ai confiance. »
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Rituel sanglant d'outre tombe [Yasukun] [Terminé]   Lun 8 Aoû 2011 - 15:28


L'homme semblait réfléchir à ses plans d'action, et le vampire paraissait toujours aussi ennuyé. La patience n'était pas son fort, surtout lorsqu'une traque l'attendait. Mais même dans ces circonstances, il demeurait poli et tentait de ne pas montrer son impatience à son allié. Les mots qu'il souhaitait tant furent enfin prononcés :

« Bon, nous allons partir d’ici. Il ne manquerait plus que ça que les sbires de ce Malvekor nous tombent encore dessus. En plus, j’ai pas totalement récupéré. »

« - Les humains sont faibles... »

Le vampire avait murmuré comme pour lui-même, son impatience prenant le dessus sur sa courtoisie. Il ne souhaitait offenser son allié, plus puissant que la plupart des êtres de sa race, mais ne put s'empêcher cette constatation. Il n'attendait aucune réaction de la part de l'homme, qui se mit à marcher, suivi de ces 5 guerriers. Leur allure paraissait lente pour l'immortel, mais il avançait au rythme humain, en silence.

Ils marchèrent ainsi durant une petite heure, sans dialogue entre les deux alliés. L'homme semblait être concentré, il cherchait sûrement ses ennemis grâce à ses pouvoirs. Et il en avait trouvé un. Non loin de là se trouvait un vampire, apparemment un sbire de ce Malvekor. La traque commençait enfin, pour le plus grand plaisir de l'immortel. Les deux alliés accélérèrent se mettant à la poursuite de l'ennemi, qui avançait bien plus vite.

Au bout d'une demi-heure de course, l'humain épuisé par son manque d'endurance s'adossa à un arbre, comme pour se reposer. L'immortel soupira discrètement, ce n'est pas ainsi qu'ils trouveraient leur ennemi. Le premier ne semblait pas loin, seul qui plus est, et armé ou non, la petite troupe que composaient le nécromancien, ses squelettes et le vampire restait plus forte. Mais l'homme en avait décidé autrement :

« A quelques centaines de pas de nous se trouve un de ta race. Sois poli s’il te plait et ramène le nous, histoire de bavarder un peu sur ce Malvekor. Moi je ne suis pas assez rapide, mais toi j’ai vu de quoi tu es capable, j’ai confiance. »

Yasukun sourit à ces paroles, il semblait amusé malgré le sérieux de la 'chasse'. Il pourrait enfin écouter ses pulsions bestiales et se battre contre un ennemi de taille si celui-ci ne coopérait pas. Le nécromancien le voulait vivant, il n'avait pas précisé sain et sauf.

« - Je te le ramène aussi vite que possible. »

Sur ces mots il partit, rapide et prêt à sortir ses nouvelles lames. Il devait s'habituer au mécanisme, et si un combat s'avérait être utile, il en aurait l'occasion. Se retrouvant derrière l'ennemi à une vitesse dépassant largement celle des humains, il l'attrapa à la gorge avant qu'il ne puisse réagir et lui murmura quelques menaces, en resserrant l'étreinte de sa main sur le cou de son congénère, voulant l'effrayer sans le tuer.

Face au peu d'efficacité de ces propos provocants, l'immortel actionna une de ses lames secrètes, frôlant le visage de sa victime. Les démembrements étaient irréversibles, et pour parler, l'ennemi n'avait nul besoin d'être entier, Yasukun pouvait donc appuyer ses menaces sans futures représailles de la part de son allié qui l'attendait.

Lorsque l'immortel prononça le nom de Malvekor, l'autre vampire réagit aussitôt. Il grogna pour lui-même et se retourna vers Yasukun. Les deux vampires semblaient aussi rapides et leurs gestes fluides leur permettaient une grande liberté d'action, mais l'heure n'était pas au combat. Le deuxième parla sans attendre de questions, calme mais méfiant :

« - Je suis moi-même un ennemi de Malvekor. Et bien d'autres de nos congénères le haïssent secrètement, je suis apte à te parler mais jamais je ne m'allierai à des traqueurs... »

Vlad l'entraîna directement vers l'humain et ses 5 guerriers, ce qui effraya l'autre vampire, mais gardant son sang-froid, il semblait prêt à collaborer. L'immortel, allié du nécromancien, attendait que l'humain pose ses questions en surveillant discrètement son congénère. Il ne souhaitait pas prendre la parole, il semblait juste là pour se battre, comme une bête au service de l'homme...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Rituel sanglant d'outre tombe [Yasukun] [Terminé]   Mar 9 Aoû 2011 - 12:27

Le nécromancien s’arrêta à bout de souffle avec ses guerriers squelettes qui eux avaient la chance d’être infatiguables et la malchance d’être des marionnettes. Son allié le vampire sourit quand il reçu la demande de l’homme, à croire que la chasse l’excitait. Après tout c’était compréhensible, il était une bête sanguinaire assoifée de sang au fond de lui-même.

« - Je te le ramène aussi vite que possible. »

Le vampire fila à la vitesse de l’éclair. Le jeune homme était impressionné par tant de vitesse. Grâce à ses pouvoirs magiques, il se rendait compte de façon précise à quelle allure il allait. Il ne mit qu’une petite minute à arriver sur l’autre vampire. Après quelques secondes, les deux créatures se dirigeaient vers lui. Demandant à un de ses sbires de l’aider à se relever, il attendit patiemment qu’ils arrivent. Finalement, il le vit enfin. C’était un vampire un peu maigre et qui semblait effrayé en voyant 5 squelettes armés se tenir devant lui, ainsi qu’un étrange humain à l’allure de mage noir.

« Sois le bienvenue parmis nous vampire. Je me nomme Baltor Valdrak et je serai ton pire cauchemard si tu ne me réponds pas bien, crois moi. Voici mon collaborateur qui n’a guère plus de patience que moi il me semble. »

L’homme prenait un ton amusé et moqueur. Qu’est-ce qu’il aimait ces moments là où il tenait en son pouvoir quelque chose d’à peu près vivant. L’humain ne bougeait, il semblait détailler le vampire.

« Dis nous ce que tu sais sur Malvekor et peut-être que tu repartiras en vie. »

Le nécromancien semblait attentif à ce qu’allait dire le vampire. Celui-ci n’était pas rassuré bien au contraire. L’encourageant d’un signe de tête, il parla enfin contre son gré.

« Comme je l’ai dit à votre ami, je suis un vampire opposé à Malvekor. Nous savons que depuis quelques années il a mit la main sur des documents anciens et précieux. Malvekor a toujours été un seigneur vampire ambitieux et arrogant, mais depuis quelques temps ce n’est pas pareil. Il a assassiné nombre d’anciens vampires et s’est détourné de notre race par ce fait. Il a recruté énormément de jeunes vampires en leur promettant monts et merveilles. Depuis qu’il a ces documents, il semble à la recherche d’un sang spécial. Au début nous pensions que c’était le sang des anciens vampires et des sangs pur qui l’intéressait, mais nous avons appris que ce n’était pas le cas. Il semble rechercher un sang aux vertues extraordinnaires. Nous savons qu’il l’appele le sang de l’ordre de Damarashan. »

Baltor restait attentif et ne trahit aucune émotion. Ainsi ce Malvekor était à la recherche de sang de nécromancien. Il apprenait également que son sang avait des vertues magiques. Toute cette affaire était bizarre. Comment ça se pouvait que ce seigneur vampire soit au courant que ne serait-ce un seul nécromancien soit encore en vie ? L’ordre de Damrashan était tombé il y a de cela plusieurs siècles.

« Dernière question. Où se trouve ce Malvekor qui vous effraye tant et combien êtes-vous à le pourchasser ? »

Le jeune homme voulait estimer la distance qu’il avait à parcourir et la puissance que déployait les vampires pour traquer Malvekor. Il n’aimait pas les inconnues. A cause de ces autres vampires, ça risquait de faire foirer son plan.

« Nous savons qu’il est quelque part dans le parc. D’après nos sources il se trouverait ves le nord à quelques jours de marche. C’est tout ce que je sais. »

Baltor se leva enfin et fit un sourire amical. Il s’approcha du vampire et l’attrapa par la gorge avant de lui pomper toute l’énergie qu’il pouvait pour se sentir en excellente forme. Le vampire ne pouvait rien faire, il n’avait pas d’arme. Lentement il déclinait et avait du mal à se débattre. Avant de l’achever, le nécromancien prit un risque et fit une révélation autant à son allié qu’au vampire prisonnier. C’était un peu comme pour lui montrer de quoi il était capable quand sa vie était en danger.

« Je suis l’incarnation du sang de Damarashan. La magie nécrotique coule dans mes veines. Je suis la clé de ce rituel de magie noire qui vous effraye tant. Tu aurais aimé savoir ça et m’éliminer pour du coup arrêter cette possible menace pas vrai ? Je te rassure, je ne compte pas mourir et servir d’instrument. Je vais aller le voir et le tuer. Je me servirai de ses os pour me faire du mobilier digne d’un roi. »

Quand il eu fini, il sorti sa dague et égorgea le vampire affaibli. Il fixa son allié pour chercher une éventuelle réaction de traitrise. Maintenant tous les deux savaient qu’il était poursuivi et que ce Malvekor donnerait cher pour lui mettre le grappin dessus.

« Tu connais mieux la région que moi, je te suis vampire. »
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Rituel sanglant d'outre tombe [Yasukun] [Terminé]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Rituel sanglant d'outre tombe [Yasukun] [Terminé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

 Sujets similaires

-
» Mémoire d'Outre Tombe
» Le début d'une grande amitié... ou presque. (PV Outre-Tombe)
» Il revient d'outre-tombe !
» Créature : Outre tombe
» Angleterre - Discussion d'outre-tombe.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 ::  :: Archives :: • Archives RP •-