Partagez | 
 

 Guidé par le mal - Terminé

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Guidé par le mal - Terminé   Mer 10 Aoû 2011 - 20:47

Guidé par le mal


Après leurs victoire dans la grande guerre , les guerriers de Croc Noir étaient rentrés des terres naines. Sur plus de 400 soldats, seulement 200 étaient revenus en ramenant le plus de corps possible de leurs frères. Il y eu une grande fête pour célébrer cette victoire appelez maintenant la Croix Verte . Puis ils firent une grande veillée pour les morts aux combats. Bien qu'ils eurent gagnés, les pertes étaient énorme dont celle du chef. Il fallait remonter une armée au plus vite, voilà le premier projet de Sheiz, le remplaçant de Gilh. Il avait eu vent de cette meute qu'il se reconstruisait dans l'Est. La meute d'Hurlevent, un nouveau problème à régler.




Le nouveau chef de meute marchait vers la sortie du camp , accompagné de deux gros molosses. Il traversa la place central, les résidents le saluèrent chacun d'une manière différente. Des saluts plein de respect pour les plus jeunes et nouveaux arrivants , des saluts honnête de ses frères de guerre, des saluts plus méfiants pour les plus intelligents et des saluts apeurés pour les plus faibles. Le village avait changé depuis son retour d'Angaila, les loups semblaient se sentir en sécurité à présent, tous rassurés par cette victoire. Pensaient ils que Sheiz était incapable de remporter la guerre? Il avait fait ses preuves aux yeux de tous. Bien que très craint par ses frères, il restait un chef très aimé.
Sheiz avait tout de suite imposé de nouvelle lois. Il avait rétabli la peine de mort dans un premier temps. Ensuite, chaque lycans mâles étaient obligés de suivre une formation militaire faisant d'eux des Soldats de Lune, bien qu'ils continuent tous a exercer leurs métiers habituelles. Si jamais la meute entrait en guerre, ils seraient tous obligés de suivre sous peine de mort. Le chef avait ensuite fermé toutes ses frontières, si jamais un inconnu marchait sur le territoire Croc Noir, les gardes avaient ordres de l'arrêter et de le ramener pour le juger.

Aujourd'hui il avait organisé un recrutement pour rejoindre la meute. Il avait besoin de guerriers. Sheiz arrive prés du grand portail de bois, il fit un signe de tête au Capitaine de porte qui l'ouvrit lentement dans un grand craquement. Devant le chef se tenait une quarantaine de loup. Deux Croc Noir leurs tournaient autour en hurlant, tenant de les déstabiliser.

- Tu crois que tu peux rejoindre les Crocs Noirs toi? Hein ?
- On a pas besoin d'incapable comme toi!!

Les deux loups se tus en voyant Sheiz.
Le chef marcha calmement autour du groupe de lycan. Un silence pesant s'était installé.
Il s'arrêta face à une louve brune qui ne semblait pas vouloir baisser le regard.

- Elle .. murmura Sheiz à ces loups.

Deux des loups firent signe à la louve d'entrer.
Le chef reprit sa petite ronde en observant chacun des inconnus. Puis s'arrêta face à un jeune loup.

- Lui. puis il ajouta avant que le lycan n'entre , te sens-tu prêt a marcher à mes cotés ?

Puis son regard se posa sur une autre louve.

- Elle..

Sheiz continua de désigner les membres toutes l'après midi.








Dernière édition par Sheiz Vulcain le Lun 3 Oct 2011 - 1:55, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Guidé par le mal - Terminé   Jeu 11 Aoû 2011 - 2:32

Courir, toujours courir, la fatigue ne le gênait même plus... Shun galopait au milieu des bois, sautait par dessus les grosses racines ou les troncs morts, évitait les branches basses. Il ne devait surtout pas rater ce "rendez-vous", c'était un moment crucial qui pouvait déterminer son avenir. Il lui avait fallut deux jours et de nombreuses bières pour avoir toutes les informations nécessaires, il avait de nombreuses fois joué la comédie et avait saoulé plus d'un homme pour connaître le lieu de rencontre, mais ce qu'il savait n'était qu'approximatif, il allait devoir chercher, mais ce n'était pas la partie la plus difficile de la chose, il devait juste trouver des odeurs de lycans plus fortes que les autres. Pour le moment, il était sur la bonne piste mais ce n'était pas encore gagné. Il s'arrêta un court instant et sorti une petite gourde qu'il tenait attachée à sa taille par une cordelette avant de boire une bonne gorgée pour s'hydrater. Il ne mangeait que très peu et se contentait de boire, cela se voyait qu'il manquait d’énergie, certaines de ses blessures, pourtant anciennes, n'étaient pas encore tout à fait guéri. Le jeune loup avait encore beaucoup de mal à se retenir lorsqu'il chassait, que se soit sous sa forme louve ou humaine... Les battements de son coeur s'accéléraient et il se sentait perdre le contrôle de tout alors qu'il était très bon chasseur. Il secoua la tête pour chasser cette idée alors qu'il reprenait sa course, à la recherche de son destin. Il courra encore une bonne heure avant de se rendre compte que les arbres diminuaient peu à peu, la forêt pesante laissait place à un univers plus libre. Il s'arrêta net quand il vit ce qu'il cherchait depuis si longtemps...

"Enfin..."

Depuis le temps qu'il cherchait cet endroit...Shun se trouvait depuis longtemps déjà sur le territoire de la meute Croc Noir. C'était une meute qui avait connu divers changements, le jeune homme avait entendu dire qu'un nouveau chef avait été élu, plus sauvage que le premier, les rumeurs allaient et venaient à son sujet, on parlait d’auto-proclamation ou de certaines pratiques sanguinaires restaurées. Mais cela n'étouffait pas son choix de rejoindre cette communauté qui était encore très étrange à ses yeux. On pouvait se demander pourquoi le lycan avait tourné le dos à ses principes de solitude, pourquoi il décidait soudain de se mêler aux autres de sa race. Il avait longuement réfléchit à cette question, et son geste à présent était le fruit de longues semaines d'hésitation et de questionnement. Ce n'était pas réellement par envie ou par besoin social qu'il décidait de participer à cette campagne de recrutement, il se fichait royalement de tout cela, le jeune homme agissait par pur intérêt, et il avait besoin de bien réfléchir à ses actions pour éviter de se faire piéger par une bêtise. Shun avait pu constater sa faiblesse par rapport aux autres êtres parcourant Ephaëlya, et souvent sa vie fut sauvée in extremis grâce à la vitesse qu'il pouvait atteindre sous l'effet de l'adrénaline. Il ne contrôlait quasiment pas la bête qui sommeillait en lui et avait peur de commettre d'autres meurtres ou pire... Il le savait et cela ne lui plaisait pas vraiment, il avait besoin d'être encadré par d'autres lycanthropes. Alors on pourrait se demander pourquoi choisir la meute qui semblait la plus instable et la moins pacifique... Lui-même n'en savait rien, il sentait juste une pulsion lui dicter de s'y rendre.

Caché par les arbres, il regardait d'autres de ses congénères, debout devant une grande porte de bois. Ils formaient un cercle et ds personnes leur tournaient autour, comme pour tester leur mental. Il avait l'impression d'assister à une scène de chasse, les proies étant au centre, perdues. Il avait entendu parler de ce recrutement par un vieil homme saoul dans une taverne, qui rigolait de ce comportement. Croc noir devait être affaiblie après la guerre à laquelle elle avait participé en territoire nain et le chef devait rechercher de nouveaux membres pour gonfler ses rangs... C'était le moment ou jamais, si Shun voulait vraiment entrer dans cette meute, il devait se montrer. Après un mouvement lent et tremblant d'hésitation, il sortit enfin de sa cachette pour se rendre devait la grande porte, se joignant à la quarantaine de personnes déjà présentes. Son visage était en partie caché par la capuche qu'il avait sur la tête, pour que personne ne puisse voir ses yeux, mais on pouvait apercevoir la cicatrice causée par la morsure de l'être qui l'avait transformé. C'était aussi une des raisons pour laquelle il se trouvait là, le jeune homme voulait à tout prix découvrir qui était à l'origine de son malheur pour le lui faire payer de sa vie. Une des personnes tournant au tour du cercle s'approcha d'un peu plus près et se moqua de la faible carrure du lycan par rapport aux autres, mais ce dernier se contenta de l'ignorer, de toute manière il ne devait pas faire plus au risque de se faire tuer.

Le temps lui sembla long, très long, alors que le soleil semblait gelé dans le ciel azur. Il grondait quelque peu quand un provocateur s'approchait de lui mais ne bougeait pas d'un cil, regardant sans cesse la porte dans l'espoir qu'elle s'ouvre rapidement. Son voeu fut exaucé et un homme blond, escorté par deux personnes ressemblant plus à des chiens de garde qu'autre chose, s'avança et commença à tourner autour du groupe. Il n'y avait plus aucun bruit, tout le monde attendait sa réaction, tout le monde attendait de voir qui le chef allait choisir.. Il s'arrêta bien vite sur une jeune femme qui soutenait son regard, il lui fallut un seul mot pour la choisir et deux croc-noir lui indiquèrent d'entrer. Et le manège infernal reprit dans un silence inquiétant. Shun regardait le moindre geste fait par le chef de meute, la méfiance avait de nouveau reprit le dessus, il n'était pas comme tout le monde, ça se voyait, pourtant, cela ne gêna pas plus que ça le jeune loup. Soudain, l'homme à la carrure athlétique s'arrêta devant lui, il ne pu s'empêcher de soutenir son regard bleu glacé. Un seul mot et on lui fit signe à lui aussi d'entrer, mais le chef lui posa une question qui raisonna dans sa tête. Mais sa réponse n'était pas en accord avec ses pensées, bien évidemment, il ne laissa rien transparaître dans sa manière de parler.

*Si je me sens prêt? Tu ne peux pas savoir quelles sont mes motivations alors ne pose pas la question, je me fiche de marcher à tes côtés ou non...*


"Oui, je suis prêt."


Pas la peine d'en dire plus, les grands discours sont souvent inutiles. Il pénétra dans le village et commença à observer tout ce qui passait à la porté de ses yeux. Cet univers était totalement inconnu pour lui et la curiosité reprit le dessus. Il évitait de trop bouger pour ne pas attirer l'attention, même si certains lycans du village l'avait déjà remarqué avec son étrange manteau noir et sa capuche. Il n'y prêta pas vraiment attention et regarda d'un bref coup d'oeil la louve qui était entré avant lui, puis son attention se reporta sur l'extérieur, une nouvelle personne était désignée et une autre louve entra à son tour. Il commença à marcher quand le chef les rattrapa en leur indiquant la marche à suivre. Doucement un sourire de victoire s'étira sur les lèvres du jeune homme... Ça y est, il pouvait enfin le dire, il était un Croc noir.



[regardez pas les fautes, je suis fatigué >.>]
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Guidé par le mal - Terminé   Sam 13 Aoû 2011 - 1:44

Une grande guerre venait de faire rage dans tous les royaumes. Toutes les troupes avaient été ravagé par tous ces champs de bataille. Les rumeurs allaient de bon cœur dans chaque contrée et chaque race modifiait leurs plans, leurs armées ou même leurs dirigeants. Ce qui intéressait Emilie, ce n’était pas les elfes, nains, vampires ou même humains. Seuls ceux de sa race comptaient à ses yeux. Elle avait eu vent d’un « recrutement » de l’une des meutes les plus connues dans Thaodia : Croc-Noir. Ce qu’elle allait faire ? Tenter sa chance devant leur nouveau chef. Sheiz Vulcain, terrifiant loup au pelage noir et au caractère surprenant. On disait qu'il avait gagné son statut de cehf lors d'un épisode sanglant de sa vie. Mais elle ne savait pas de quoi il en retournait.

La jeune louve courait, la langue pendante, le regard fuyant à droite puis à gauche à la recherche d’un possible danger. Son pelage flottait autour d’elle, comme si elle volait à quelques centimètres du sol. Elle humait l’air à chaque foulée, ne se laissant pas déstabiliser par les odeurs, datant de quelques heures, de plusieurs lycans faisant partis de la meute qu’elle allait tenter de rejoindre. Tous ses souvenirs se bousculaient dans sa tête et son esprit. Emilie se revoyait, assassinant son père puis sa mère, presque de sang froid. Elle pouvait être impitoyable et dangereuse… Elle pouvait, dans son nouveau corps, être une vraie tueuse… Rien qu’à cette idée, Emy sentit un frisson lui parcourir l’échine. Elle passa sa langue sur ses crocs. Cette sensation était à la fois effrayante et excitante. N’était-ce pas l’aventure qui l’attendait au bout de cette malédiction ? Certains jours, la jeune femme se demandait ce qu’il se serait passé si ce mystérieux homme ne lui avait pas sauvé la vie. Peut-être serait-elle morte ? Peut-être aurait-elle été libérée de cette damnation en laissant la mort l’emporter ? Emilie soupira. Le passé était inchangé et inchangeable.

Le camp des lycans de Croc Noir approchait à vu d’œil. La jeune louve s’arrêta derrière un arbre. Une flaque était dissimulée au creux du tronc. Elle en profita pour se désaltérer avant de reprendre sa forme humaine. Nue et dissimulée dans les branchages du bas de l’arbuste, elle se pencha et attrapa ses habits, qu’elle accrochait à sa cheville. Une fois son short enfilé et sa chemise nouée, elle avança doucement vers le camp. Malheureusement, Emilie aperçut que tous étaient sous leur forme animale. Elle jura discrètement et se déshabilla. Son pelage blanc reprenant le dessus sur sa peau au teint clair. Elle grogna doucement et s’approcha dans la lumière. Il y avait déjà un bon nombre de lycans rassemblés au centre d’une clairière devant l’entrée du camp. Ses yeux bleus scrutaient les loups, qui semblaient apeurés par les membres de Croc-Noir qui leur tournaient autour en les injuriant presque trop. Emy rejoint le groupe en grognant doucement mais sans gestes brusques. Elle s’assit, laissant ses paupières mi-closes et ne faisant pas attention aux autres.

Après quelques minutes, les portes devant eux s’ouvrirent dans un craquement. Un homme blond et grand s’avança vers eux. Encadré par deux loups, il marchait la tête haute. Certainement le fameux Sheiz… Il ne posa pas son regard sur une personne en particulier. Tournant autour du groupe, il cherchait son futur guerrier. Le chef se stoppa devant une louve au pelage brun et la désigna. Puis ce fut le tour d’un mâle à qui il posa une question, une seule qui lui permit de finaliser son choix. La tension était insoutenable, l’excitation faisant trembler les muscles d’Emilie, elle fixait le chef avec intensité. Puis leurs regards se croisèrent. Ce lycan avait un charisme étonnant et des yeux d’une beauté extraordinaire. La louve ne baissa pas le regard, clignant juste des yeux pour lui montrer son dévouement mais aussi le fait qu’elle se plierait à ses règles. Il la désigna enfin. Dans un soupire discret, elle inclina la tête pour le remercier et pénétra dans le camp qu’elle rêvait tant de découvrir. Emy marcha aux côtés des deux autres choisis sans un mot. Sheiz Vulcain les rejoignit et leur indiqua le chemin vers leur nouveau chez eux. Elle baissa la tête pour esquisser un sourire. Elle se sentait déjà bien. Elle était sûre de tout faire pour sa meute… et son chef.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Guidé par le mal - Terminé   Mar 4 Oct 2011 - 1:13

Tu crois que tu peux rejoindre les Crocs Noirs toi ? Hein ?
- On n’a pas besoin d'incapable comme toi !!


La jeune femme haussa un sourcil, le visage impassible. Technique d'intimidation minable. Elle haussa les épaules en se demandant pourquoi elle était venue... Depuis le matin elle courait à travers les bois pour trouver le camp de la meute. Après avoir soudoyé maintes et maintes fois et charmer une dizaine d'hommes de plusieurs tavernes, elle avait enfin réussi à arracher quelques informations sur le recrutement de la Meute de Croc-Noir. Étant déjà en Thaodia, elle avait suivi, sous sa forme de loup, l'odeur des lycans. Après avoir failli s'être trompée plusieurs fois, elle avait enfin repéré son but. Elle avait néanmoins souffert de plusieurs blessures à causes des dangers sur sa route, dont les hommes et les prédateurs. Elle avait failli déchiqueter un passant quand, après deux jours de marche et de course, elle s'était perdue, assoiffée. Elle était, heureusement, un peu plus puissante sous sa forme animale... Elle se trouvait donc dans cette sorte de... cercle ? Où quelques-uns tremblaient comme des brebis égarées. Pour entrer dans une meute qui possédait la réputation d’être forte, puissante et droite, ils étaient mal partis... Deux ou trois membres de la meute leur tournaient autour, cherchant à les effrayer, depuis plusieurs heures. Elle était ici depuis le matin, et elle en avait déjà marre. Tellement de problèmes pour trouver une meute... Oui, mais... C'était sa promesse... Que pouvait-elle y faire ? Elle se sentait assez impatiente d'enfin intégrer un groupe qui se soucierait de ses valeurs.

Quand donc allait arriver le chef de meute ? Devrait-elle attendre toute la journée avant d’enfin passer les larges portes du camp ? Ces interrogations flottaient dans sa tête, quand un hurlement strident la dérangea. Elle se tourna vers le son, croisant le regard de l'homme qui venait d'intimider un jeune homme à l'air frêle. Son regard bleu acier fixa d'un air malsain celui mordoré de la jeune fille pendant plusieurs secondes jusqu’à ce qu’un grognement d'agacement monta dans la gorge du lycan. Oh mince. L'avait-elle mit en colère ? Peu importe, leur envie de faire peur était tellement pitoyable qu'elle se sentait invincible face à cet idiot. Ses yeux sombres toujours mélangés dans ceux de l'homme, elle esquissait un sourire mauvais quand les portes s'écartèrent. Un homme d'une blondeur effrayante apparu, faisant courir un murmure de méfiance sur l'assemblée. Des regards peureux le fixèrent en quelques secondes, et le silence se fit... . Une carrure de chef, des épaules larges d'athlète, un pas fier, dur, presque froid. L'air autour de lui semblait se figer, devenir à la fois brûlant et glacial. La jeune femme resta un moment ébahie par tant de charisme et de puissance. Elle ne s'était pas trompée en choisissant cet endroit...

Il se dirigea d'un pas souple vers elle, le visage impassible. Il bifurqua, tournant lui aussi, à son tour, autour des "candidats" arrivés. Un homme se glissa alors dans le tas, derrière elle. Elle ne s'en préoccupa pas plus. Elle s'interdit de baisser les yeux, ni devant le jeu des deux loups, ni devant l'éclat sombre de celui qui semblait être son futur chef... Il s'arrêta alors à son niveau, ses yeux bleus translucide la fixant. Ni plus, ni moins. Aucune émotion ne semblait passer la barrière de son visage, et aucune parole n'avait, pour l'instant, été proférée. Puis, avec une voix qui se glissa comme un serpent d'eau froide dans son dos, et qui lui provoqua un frisson de peur, il la désigna.

" Elle."

Son cœur faillit exploser de joie et de surprise. Ce seul mot lui ouvrait les portes d'une vie différente, d'un avenir déjà moins incertain. D'un endroit où rester... Elle faillit se jeter au sol de stupeur, mais, au lieu de cela, elle s'agenouilla gracieusement devant celui qui lui ouvrait les portes du camp, ses longs cheveux bruns cachant son visage où seuls ses yeux luisaient. Elle dit alors d'une voix ferme, mais où chaque mots reflétait son esprit :

" Je me place désormais sous votre protection, et vous remercie infiniment de la faveur que vous m'accordez. Puissiez-vous avoir toujours confiance en moi..."

Elle s'empressa de rejoindre les deux personnes qui venaient d'être, elles aussi nominées, et ferma un court instant les yeux.
Voilà donc où commençait son histoire. Désormais, elle se battrait et serait prête à mourir pour sa meute. Puisse les Dieux d'Ephaëlya la protéger de la mort et guider son chemin à travers les ombres de son futur....
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Guidé par le mal - Terminé   Ven 18 Nov 2011 - 14:10

Ce jour, le jeune Sadko ne devrait pas le rater... Un grand événement, le recrutement pour rejoindre les rangs de la plus grande et la plus puissante des meutes: les Crocs-Noirs se déroulerait dans un lieu inconnu du grand public mais qu'il avait réussi à trouver, après de multiples tentatives. Dont la dernière en date fut un affrontement avec un autre lycanthrope et l'enjeu fut l'annonce de la position exacte du lieu de rendez-vous. Malgré son jeune âge, Sadko remporta le duel, grâce à la force et à la détermination. N'était-il pas le fils d'un assassin légendaire? Et bien oui, la seule chose que son père lui avait légué c'était cette détermination à ne jamais baisser le bras. Donc après son éclatante victoire, Sadko offrit à son adversaire déchu de quoi se rafraîchir, mais celui-ci refusa et avant de partir il annonça d'une traite l'indication exacte du lieu où le nouveau chef de meute des Crocs-Noirs, Sheiz Vulcain allaient choisir ses nouveaux loups...

Le jeune lycan sourit puis prépara ses affaires pour pouvoir partir à l'aube afin de ne pas être en retard à cette cérémonie. Seule cette meute intéressait Sadko, en effet les Crocs-Noirs avaient les mêmes idées que lui et ils n'hésitaient nullement à recourir à la violence pour imposer leurs idées tout comme lui. Depuis la mort de sa mère, le jeune lycan n'avait qu'un seul but faire payer au monde et surtout à son assassin de père cette terrible tragédie qu'il avait connu. Il ne reculait devant rien pour parvenir à ses fins et ce, malgré son âge, il était fort et vil. Donc après une nuit de sommeil agité, Sadko se réveilla et partit en direction du Camp Secret de Nûldar sous sa forme de loup. Il avança doucement au début puis commença à accélérer le rythme. Il galopait à une vitesse impressionnante car il ne souhaitait nullement rater cette occasion unique de devenir la personne qu'il avait toujours refusé d'être. Il courait depuis des heures quand il sentit enfin l'odeur des lycans et le murmure des conversations qui s'élevait dans le vent. Il interrompit sa course effrénée, puis se mit derrière un arbre et se métamorphosa en humain. Il s'habilla avec les vêtements qu'il avait pris dans sa gueule lors de son départ de sa cachette. Puis lorsqu'il finit de s'habiller, il reprit sa progression jusqu'à l'endroit où allait se dérouler la séance de recrutement. Sur son chemin il croisait parfois avec quelques Crocs-Noirs qui occupés à faire d'autres tâches, n'assistaient pas à la cérémonie. "Enfin j'y suis! L'heure de vérité approche à grands pas" se dit-il en souriant d'un air méprisant tout en continuant sa progression. Puis il arriva enfin...

Quelques loups étaient déjà présents et s'étaient rassemblés pour former une ligne en attendant l'arrivée du chef de meute. Sadko se rangea à côté d'eux et attendit patiemment que Sheiz Vulcain arrive et commence à désigner les nouveaux membres de la meute. En parlant du loup, celui-ci arriva enfin accompagné de deux colosses qui ne faisaient nullement peur au jeune homme. d'ailleurs ceux-ci se mirent autour des prétendants et disaient d'une voix moqueuse:

Tu crois que tu peux rejoindre les Crocs Noirs toi ? Hein ?
- On n’a pas besoin d'incapable comme toi !!


Sadko ne disait rien tant il était occupé à regarder le chef de meute qui s'avança lentement vers les prétendants. Par ailleurs quand ils virent leur chef s'avancer, les deux colosses cessèrent leur mascarade et se rangèrent pour faire face aux futurs nouveaux membres de la meute. Un silence pesant s'était installé.
Sheiz avait commencé son recrutement, il s'arrêta devant la première personne qui lui faisait face et il dit silencieusement aux deux colosses:

"Elle"

Les colosses lui firent signe d'entrer tandis que le chef continuait de choisir ses futurs nouveaux guerriers. Cette fois-ci il s'arrêta devant un loup et dit:

"Lui"

Le loup désigné rejoignit la louve qui avait été choisie la première. Tandis que le chef continuait son recrutement. Puis il s'arrêta enfin face au jeune Sadko qui ne broncha pas devant le regard inquisiteur de Sheiz qui, finalement, murmura aux colosses:

"Lui" mais à peine le jeune lycan franchit le portail que Sheiz lui dit: " te sens-tu prêt a marcher à mes cotés ?"

Sadko regarda le chef droit dans les yeux et dit d'un ton ferme: "Oui, jusque dans la mort Chef".

Sheiz hocha et continua son recrutement. Le jeune lycan, après que Sheiz soit retourné choisir d'autres nouveaux membres, rejoignit ceux qui avaient déjà été choisi. Il sourit étrangement et dit d'une voix méprisante mais inaudible pour les autres: "Je suis enfin un Croc-Noir!"
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Guidé par le mal - Terminé   Mar 22 Nov 2011 - 23:07

Cher Flynn,

Les bruits courent, comme des petits insectes nuisibles que l'on écrase de nos grand pieds. La rumeur la plus récente est la suivante : le chef de la meute de Croc-Noir organiserait un recrutement sur leur territoire. J'y vois ma chance, celle d'intégrer ce groupe de lycan que j'admire depuis toujours. J'ai longtemps couru pour traverser Thaodia et rejoindre ces terres qui appartiennent à ma future meute, du moins je l'espère.

Le chef de Croc-Noir, Sheiz Vulcain, est un homme respecté et craint par ses semblables mais lorsque son nom ou ses combats me parviennent aux oreilles, des étoiles envahissent mes yeux, mélange d'admiration et d'envie. Admiration devant ce chef si imposant, envie de rejoindre cette meute indépendante. Mon frère, j'y arriverai, je serai une Croc-Noir sous les ordres de Sheiz Vulcain.


Pour l'occasion, Jade était vêtue d'habits moulants et pratiques, mettant en valeur son corps agile et sculpté pour le combat proche. Elle avait relevé ses cheveux qui retombaient habituellement sur son visage, lui donnant un air de guerrière prête à se battre. C'est du moins l'impression qu'elle espérait donner : celle d'une femme déterminée à entrer dans une meute. Elle aurait même pu se mettre au garde à vous durant des heures et attendre sous une pluie battante, sa volonté ne s'en retrouverait jamais effritée.

Il y avait là de nombreux lycans, tous candidats pour entrer dans la meute de Croc-Noir. Certains semblaient musclés, d'autres restaient minces et l'on aurait dit qu'au moindre coup de vent ils s'envoleraient. Soudain, une grande porte s'ouvrit laissant entrer le fameux chef de la meute tandis que deux autres lycans tournaient autour des futures recrues, les bousculant par leurs paroles pouvant s'avérer déstabilisantes. Jade se contenta de ricaner, sûre d'elle et reporta son attention sur Sheiz. Il demeurait imposant par sa seule présence, par sa seule réputation qui avait parcouru divers lieux. Le chef marchait d'un pas calme devant la file de lycans prêts à lui promettre allégeance. De longues minutes passèrent ainsi, à attendre son tour, à patienter avant que le regard de cet homme ne se pose sur soi.

Et voici le moment tant attendu, il s'arrête devant elle, il la toise presque puis la désigne d'un simple mot :

« - Elle... »

Oui, Jade n'était rien à ses yeux pour le moment, une simple lycane apparemment assez forte pour entrer dans sa meute. Elle franchit la porte et symboliquement, elle changea de vie en un seul instant. Son plus grand rêve venait de se réaliser et avec lui tous ses espoirs dont elle avait tant douté. Enfin, Jade Hisgen pouvait respirer pour sa meute, pour la meute de Croc-Noir.

« - A la vie, à la mort. »
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Guidé par le mal - Terminé   Mer 30 Nov 2011 - 19:56

Les arbre de la grande forêt des Damnés filtraient les lueurs du soleil touchant le sol sec et chaud de cette saison. Pas un seul bruit animal ne venait déranger la quiétude des lieux. Le lieux culte, comme appellait Mordrakan se trouvait devant lui, à quelques pas. Il avança sa main sur la surface rocheuse, la flattant presque, démontrant un immense respect. La grotte de Grinak le sanguinaire, premier et seul chef de Thaodia au complet. Il avait réussi ce que les autres meutes tentaient de recopier mais aujourd'hui, même pour la meute Croc-noir, ce n'était qu'une pâle ressemblance à la gloire passée des loups-garou. Il resta planté là plus de deux heures à étudier la roche constituant la prison de cet ancien dieux vivant. Tous l'avait respecté et craint mais quand quelqu'un d'assez jaloux voulu prendre sa place, une guerre se déclencha et Grinak fut prit pour un tyran. Quelle bande d'imbéciles... Ils ne savaient pas à qui ils avaient à faire. On dit que grinak avait, dans sa immense puissance avait attirer le regard d'Anüshka, mère des lycans. On disait qu'elle avait tant d'affection pour lui qu'elle lui donna l'immortalité mais ce don fut sa malédiction lorsqu'il fut enfermé dans cette grotte où, apparemment, il y résidait encore aujourd'hui, hurlant sa colère à Anüshka dans l'intention qu'elle lui reprenne son cadeau.

Mordrakan regarda le soleil et comprit qu'il avait trop tardé. Il serait en retard à son rendez-vous s'il ne partait pas maintenant. Il recula lentement et s'inclina respectueusement devant Grinak, sans savoir s'il respectait un mort ou le Fléau de Thaodia. Il se mit à courir, laissant le sanctuaire derrière lui et empruntant le sentier de l'Est pour rejoindre le clan Croc-Noir auquel il appartiendrait. Jamais il n'avait pensé rejoindre une meute, dédaignant les histoires politiques -car c'est ainsi qu'il le voyait- en Thaodia mais quand Sheiz, le chef de meute de Croc-Noir lui avait demandé d'être son garde du corps, il n'avait pu refusé l'offre. Mordrakan savait par expérience qu'avoir le pouvoir rapidement était d'être le plus possible du chef, sans l'être soi-même. La guilde écarlate fonctionnait ainsi, Mordrakan étant le bras droit du Baron en Oryenna. Il savait ses plans avancer peu à peu mais jamais de cette façon il ne l'aurait songé.

Le clan était à portée de vue. Un groupe de lycan excité attendait devant une porte en bois que Sheiz fasse son apparition et qu'il choisisse les meilleurs candidats. La méthode de Sheiz était ingénieuse, il laissait mijoter les gens entre-eux, divisant le mauvais grain du bon grain. Mordrakan, dans son armure de plaque complète noir, portait son heaume de la même couleur en forme de tête de loup. De des deux mètres, il surplombait la pluparts de ses congénères, le regardant soit avec crainte ou avec hargne. Un des sbires Croc-noir l'interpellant, le bouscula à souhait avant de lui crier dans le oreilles.

-Tu crois que tu peux rejoindre les Crocs-noirs comme ça, hein ? On a pas besoin d'incapable comme toi !

-Si tu voulais mourir, tu n'avais qu'à me le demander.

Son épée deux mains, Corruption, sifla dans les airs, chantant la douce mélodie aux oreilles de Mordrakan qu'il aimait tant entendre. Le loup provocateur posa une main sur sa gorge qui pissait le sang. La blessure n'ayant pas le temps de se cicatriser à temps, celui-ci mourrut au pied du géant armuré qui avait des dizaines de paires de yeux braqués sur lui.

-Quelqu'un d'autre veut tester ma force ?, demanda-t-il calmement.

-Lui... , dit Sheiz.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Guidé par le mal - Terminé   Lun 5 Déc 2011 - 21:47

Frederik, sous sa forme animale, avait couru bien longtemps. Plusieurs jours et plusieurs nuits d'affilée, il s'était contenté d'effectuer quelques haltes pour ne pas tomber de fatigue. Le loup noir avançait, toujours et encore, passant entre les arbres et filant comme le vent à une vitesse folle. Son objectif passait en priorité, il n'aurait de repos que lorsque son but serait finalement atteint.

Le masque de Frederik bondissait doucement sur son dos, au milieu de son pelage sombre, porté par les mouvements rapides de la bête. Il avait déjà parcouru un long chemin, mais ce n'était pas terminé. La course qu'il avait dû endurer pour arriver jusqu'ici n'était qu'une forme d'épreuve préliminaire à passer afin de rejoindre le camp de la meute.

Bien entendu, il se sentait apte à intégrer Croc Noir et à faire partie intégrante de ce clan, mais l'hypothèse que le dirigeant de la meute se refuse à le laisser entrer n'était pas à exclure totalement pour autant, c'était un facteur à prendre en compte et à ne pas négliger. Cette meute était connue pour se montrer sans pitié vis-à-vis de ses ennemis, et à privilégier la force en dépit de la compassion, chose à laquelle Frederik adhérait totalement.

Sa liberté si durement gagnée, il ne la perdrait pas totalement. Les Lycans étaient, par essence, une race pour laquelle les chaînes ne convenait absolument pas, et ça Frederik le savait pertinemment, d'où son envie de se joindre à l'une de ses familles.

Soudain, il aperçut la fameux campement derrière une épaisse couche de feuillage. Il s'arrêta brusquement en apercevant aux lois ses semblables qui évoluaient librement autour des murs épais de Croc Noir. Doucement, il s'en approcha. Son arrivée ne passa pas inaperçue, son pelage trop épais rappelant sans aucun doute ses origines nordiques, et contrastait avec celui des loups bruns au poil court qui le dévisageaient d'un air méfiant.

Avec fierté, il avançait vers la porte où le recensement se déroulait, il ne tarderait pas à rencontrer Sheiz, son futur dirigeant, mais ne ressentait pas de réelle appréhension. Ce qui l'importait, c'était de prouver aux autres lycans qu'il ne fallait pas se placer sur son chemin, sous peine d'aller nourrir les corbeaux. Parfois, il jetait quelques regards perçants à ses futurs confrères, qui bien souvent baissaient les yeux, désireux ne plus être confrontés à ses prunelles glacées.

Il s'arrêta au milieu des autres loups, qui attendaient leur validation. Tous prenaient des airs assurés, confiants, mais chez quelques uns l'anxiété transparaissait très clairement, ce n'était pas son cas. Frederik attendit patiemment son tour, jusqu'à ce son regard croise celui de Sheiz.

Ce dernier dégageait une forme de puissance, qui inspirait le respect. Oui, il l'accepterait comme chef. Satisfait, il continua de soutenir le regard du maître des lieux, qui finit par prononcer un mot.

"Lui."

En silence, Frederik se redressa et lui adressa un signe de tête pour signifier sa reconnaissance, et il passa au milieu des futurs Croc Noir avant de se diriger ver l'entrée, solennel. Frederik Gervin, dit le Silencieux, faisait désormais partie de la meute.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Guidé par le mal - Terminé   Mar 6 Déc 2011 - 18:40

Cela faisait déjà deux semaine environ que la jeune albinos errait en Thaodia, toujours incapable de maîtriser sa forme lycanne. Lorsqu’elle vivait encore dans son manoir, elle avait entendu de nombreuses histoires concernant la meute de Croc-noir située aux abords de la forêt des damnés. Elle était décrite comme un camp de sauvages qui vivaient à l’écart de toutes autres meutes. Ils inspiraient la crainte et la terreur au sein de Thaodia et ils n’hésitaient pas à avoir recourt à la violence pour parvenir à leurs fins. Mais ils étaient également la meute la plus fraternelle, aucun loup n’était laissé à l’écart et c’est celle-là qu’elle avait choisi.

Après avoir parcourut de nombreux kilomètres à travers la forêt humide et boueuse, elle était passée par de maintes tavernes avant d'apprendre la position exacte du camp, mais maintenant elle se trouvait près des portes d’entrée du village, de nombreux lycans s’étaient rassemblés. C’est la première fois pour la jeune fille qu’elle se trouvait en présence d’autant de lycans à la fois, elle ne se laissait que très rarement envahir par des sentiments négatifs tels que la peur ou l’anxiété mais on ne pouvait pas dire qu’elle se sentait complètement rassurée, pourtant, d’un pas résolu, elle se lança tout de même dans la foule. Elle attira l’attention de plusieurs personnes mais cela ne la préoccupait que très légèrement, elle distinguait, à quelques mètres un grand homme, blond qui laissait entrevoir un regard sévère en direction d’un jeune lycan, saluant le chef de la meute puis disparut, caché par les grandes portes en bois de l’entrée, ce qui renforça l’envie d’Holie de rentrer dans cette famille. Une fois le jeune homme partit il continua sa ronde il n’était pas seul, deux grands colosses le suivaient de près, guettant les moindres faits et gestes des lycans. Ils s’approchèrent de la jeune fille, elle n’abandonna pas son regard sévère et déterminé en direction de ses prunelles bleues et profondes. Leurs yeux se sont croisés qu’un bref instant mais c’est comme si d’un simple regard il comprit les sentiments qui animaient la jeune louve.

« Elle » dit-il en détournant le regard et poursuivant son chemin.

Bien qu’un peu jeune elle était prête. Prête à vivre en servant sa nouvelle famille.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Guidé par le mal - Terminé   Sam 17 Déc 2011 - 23:36

Quelques jours plus tard, un autre recrutement eut lieu. Cette fois ci sous la pluie.
Le temps était gris et froid.
Sheiz avança parmi la foule, les lycans formèrent une ligne parfaite. Tous attendaient d'être reçu au sain de la famille des loups l'Ouest. L'un des gardes de Croc noir, un lycan imposant se mit à crier :

- Si vous voulez nous rejoindre, il va fais nous montrer que vous en avez !!!!! Voici Rottevaille Leure !!! Un de nos combattants !!!




Un loup torse nue apparut et s'arrêta face à la foule sans un mot. Il déposa ses armes sur le cotés et salua fièrement Sheiz.

- Celui qui le met à terre, sera accepté parmi le loup de l'Ouest ! Les armes sont interdites !

Sheiz sortit son glaive et fit un cercle dans le sable autour de Rottevaille. Puis il se recula et attendit qu'un loup relève le défi. Il ne les choisirait pas forcément pour leurs victoires, il observera leurs détermination et leur courage.



Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Guidé par le mal - Terminé   Mar 27 Déc 2011 - 17:48

Je faisais partie du deuxième recrutement. La pluie glissait sur mes longs cheveux noirs, puis sur ma peau. Une voix forte parvint à mes oreilles :
- Si vous voulez nous rejoindre, il va fais nous montrer que vous en avez !!!!! Voici Rottevaille Leure !!! Un de nos combattants !!
Des lycan partirent apeurés. Ils tournaient les talons et prenaient la fuite. Enormément de gens frêles, de gens de petite taille. Je devais être la plus frêle de tous à présent. J’aurais peut-être dut partir. Mais au lieu de quoi, je fixais l’homme torse nu des pieds à la tête. La voix s’éleva à nouveau :
- Celui qui le met à terre, sera accepté parmi le loup de l'Ouest ! Les armes sont interdites !
D’accord…Sans armes… Mais il n’avait pas dit sans prendre sa forme animale. Sheiz le lycan que j’avais croisé dans la taverne et qui m’avait invité a passé pour le recrutement suite à ma motivation, traça un cercle au sol. Un cercle relativement étroit. Personne n’osait s’avancer. C’était un recrutement dur. L’homme était imposant. On aurait pût croire que Sheiz désirait éliminer les femmes. Mais comme je le pensais si bien tout était dans le mental, et non pas dans la force physique. J’inspire, une grande goulée, puis deux et à la troisième je me lance. Je fais un pas en avant en gardant le géant à l’ œil. Quand il me voit, il me regarde et hoche la tête. Un salut simple, bref. J’avance tête haute, épaules droites. Je ne suis pas bien grande, ni bien forte, mais je peux y’arriver. Mon cœur bat la chamade sous cette envie de victoire. Alors qu’il se met en position de combat je le stop d’un geste de la main et lance :
« Pas d’armes. Deux minutes mon mignon. »

Je retire les deux dagues se trouvant à mes cuisses. Elles sont soigneusement emballées dans leurs étuis respectifs. Je les jette au sol en plantant mon regard dans celui de Sheiz, je veux qu’il lise la détermination qui se trouve en moi, la rage de vaincre cet adversaire qui mesure mon double et pèse mon triple. Je retire le collier au j’ai autour du cou. Le pendentif est étrange. Non seulement il est entouré d’émeraude, mais à l’intérieur se trouve de l’argent qui sort sous un mécanisme étrange, devenant une lame au manche en émeraude. Un mécanisme un peu poussé, dont je suis la seule à en connaitre l’existence. Sa reste une arme, et j’ai envie de suivre les règles du jeu. « Maintenant c’est un combat équitable. » Je pose le collier a côté de mes dagues. Le géant semble me fixer avec sérieux. Un combat équitable ? Surement pas vu sa taille et son poids. Pourtant, je m’avance dans le cercle. J’ai tout juste le temps de me préparer mentalement, que le géant fonce sur moi. Je m’écarte a la dernière minute, il frôle de justesse les limites du cercle. Je ricane sous son attaque et commence à tourner autour de lui. Fixer ses mains au cas où il sortirait miraculeusement une arme de sa poche. Fixer ses doigts qui expriment la nervosité. Fixer sa nuque, ses muscles qui sont tendus. Fixer ses pieds qui sont près à décoller. Il va changer de forme, cela se remarque. Le dénommé Leure semble tendu et l’instant d’après, c’est un loup imposant qui me fait face. Ses vêtements volent en éclats et j’évite de justesse un lambeau de botte. Je le regarde dans les yeux et met un sifflement « Petit petit ! » Son regard n’est autre que celui d’un animal aillant le désire de gagner un combat.
Cela se voit. Je continue à marcher autour de lui, bien sur l’animal ne désire pas m’avoir sur son dos, et tourne en même temps que moi. Sauf que celui-ci tourne sur lui-même, la tête va donc lui tourner. Mes cercles à moi sont beaucoup plus larges et ne me provoquent aucuns vertiges. Il chancèle et j’arrête de tourner autour de lui, au moment même, il s’élance vers moi.
Un grognement résonne, et une masse s’abat sur moi. Je mets mes bras devant moi, tendus. Ma main droite s’abat sur la carotide de l’animal lui coupant la circulation sanguine. L’autre s’abat dans le pelage, accrochant avec fermeté sa peau. Saisissant l’animal en plein vol, je le plaque au sol avec fermeté. Il essaye d’atteindre mon bras avec l’aide de ses crocs mais je continue à le maintenir. Le lycan s’affaiblit, je relâche ma pression sur sa carotide, et le relâche doucement. Je l’ai mis à terre.

Mon regard se tourne vers Sheiz, un sourire victorieux s’affichant sur mes lèvres, je guette la réaction du lycan. Il hoche positivement la tête. J’avais une meute… Un devoir…Une raison de survivre à présent.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Guidé par le mal - Terminé   Mar 27 Déc 2011 - 21:11

Syrenia regarda autour d'elle, des tas de lycans l'entouraient. La gitane était sous sa forme humaine et ignorait complétement ce qui se passait. Elle n'avait plus revu Jade et l'autre loup gris depuis l'autre soirée. On l'avait depuis maintenue captive et ammenée ici, sous la pluie au milieu des autres. Tout ce passait mieux que ce qu'elle pensait en tous cas; elle avait prévu sa mort depuis au moins deux jours!

Un garde se mit tout à coup à leur hurler dessus:

 -Si vous voulez nous rejoindre, il va fais nous montrer que vous en avez !!!!! Voici Rottevaille Leure !!! Un de nos combattants !!!

*Les rejoindre? De quoi il parle ?! * Un énorme gars à la carrure volumineuse s'avança vers la foule sans dire mot. Il se contenta de saluer celui qui à première vue commandait tout ce petit monde.

 -Celui qui le met à terre, sera accepté parmi le loup de l'Ouest ! Les armes sont interdites !
Des loups commencèrent à paniquer, les uns murmuraient les autres montraient leur crocs tandis que le chef traçait un cercle tout autour du gros gars. * C'est donc cela......c'est un recrutement.* Syrenia pensa à Jade et au loup gris, ils avaient donc voulu qu'elle rejoingne leur meute.... Elle eût un léger sourire aux lèvres, mais ce dernier se dissipa rapidement face à l'affrontement brutal qui avait lieu devant elle. Une lycanne c'était déjà portée volontaire et se battait avec bravoure. Syrenia ferma les yeux quelques instants. Quand elle les réouvrit, la lycanne avait gagné. Rottevaille Leure se releva, il disparu cinq minutes et revint comme il était apparût la première fois: sous sa forme humaine, prêt pour un autre combat.

La gitane leva une main tremblante, tout en essayant d'avancer vers le cercle, sous le regards de tous les autres qui l'entouraient. Elle était morte de peur, certes, mais elle s'avançait la tête haute, avec fierté. Jade et l'autre loup lui avaient donné une chance, elle se devait de la saisir. Le garde la dévisagea et demanda si elle était sûre de son choix. Syrena acquissa, ôta son manteau, retira sa dague en argent de sa ceinture, et les posa sur un tonneau non loin de là.

Rottevaille fronça les sourcils, elle en fit de même. Il reprenna son arme, la gitane n'osa l'en empêcher comme l'avait fait l'autre louve. Elle s'avança vers lui et en même temps il tenta de l'abattre avec son arme. La gitane recula immédiatement, restant sur la limite du cercle. Elle allait devoir se surpasser, utiliser tous ses atouts. Elle esquiva un autre coup, sautant sur le côté. *Réfléchis, réféchis* Elle était agile, ses numéros de danse chez Fridny l'y avaient obligée. Elle continua d'esquiver les coups, sautant par ici, se baissant, reculant, de plus en plus vite. Ça n'allait pas être un combat intéressant pour les autres mais que pouvait-elle faire ? Se changer en loup ? Ça n'aurait rien changé, la situation serait restée la même. Gagner du temps, fallait gagner du temps. Un coup esquivé correspondait à deux secondes de plus à vivre, deux secondes, deux nouvelles chances.

Le garde s'impatienta, il demanda à Leure d'en finir. Syrenia se souvint alors qu'elle possédait encore une arme, une arme qu'ils ne pourraient pas lui enlever: la parole. Tandis, que Monsieur muscles s'apprétait à l'achever, elle l' esquiva à nouveau tout en lui lachant d'un ton hautain:

" Vous n'avez pas entendu Leure ? C'était le moment où vous deviez en finir, et vous venez tout juste de le manquer !"

Il la dévisagea un moment, l'air ahurit; puis reprennant ses esprits il chargea. Syrenia songea à Jade, elle s'envoulait d'avoir douté de ses intentions. Elle se devait de survivre, elle avait tout à y gagner: un nouveau départ, une nouvelle vie...

" Encore manqué Monsieur Leure. Auriez-vous des problèmes de vue ? "

Il chargea, elle esquiva.

" Si oui, vous devriez faire attention, il y a de mauvaises langues....-" Elle esquiva encore un autre coup. " qui disent qu'une maladie se répend en Thaodia, un réduisement des capacités visuelles en est un symptome...-"

Elle commençait à l'exaspérer, ça pouvait se sentir. Syrenia continua son manège, elle parla et esquiva, esquiva et parla. Gagner du temps, plus de temps, encore et toujours jusqu'à ce qu'il s'en fatigue.

" .....- d'horribles lésions qu'on m'a dit, provoquant une laideur non comparable, un peu comme vous, vous semblez posséder tous les symptômes mon ami.- (..........) non sérieusement c'est très grave Monsieur Leure, il paraît même que cela entraîne le retrècissement des organes génitaux......"

Leure hurla, sans prévénir il se changea en loup et chargea. Prise par surprise, Syrenia se retrouva à terre, coincée par les pattes de l'animal, supportant tout son poids. Il s'appretta à lui infliger le coup fatal quand quelqu'un l'en empécha. Le même homme qui avait tracé le cercle au sol leur ordonna de se relever tous les deux. Puis, il indiqua à Syrenia du doigt d'aller rejoindre les loups de sa meute. La bohémienne baissa la tête en guise de remerciment. Exténuée, elle prit ses affaires et alla à la recherche de Jade.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Guidé par le mal - Terminé   Dim 22 Jan 2012 - 1:38

Eliresa regardait la deuxième femme se battre contre ce colosse. Elle n'arrivait toujours pas à croire qu'elle était ici. Sadko lui avait dit que pour rester avec sa fille, elle devait absolument faire ce recrutement. Mais elle n'avait aucune envie de se pavaner devant ce chef qu'elle détestait tant. Mais pourquoi cet idiot de Sadko n'avait pas voulu la suivre et quitter cette meute. Le deuxième combat prit fin et Eliresa sortit de ses pensées. Deux femmes avait réussi parfaitement le recrutement, elles avaient misé sur la même stratégie qu'elle: la ruse. Mais elles avaient une qualité qu'Eliresa n'avait pas, la patience. Les secondes passèrent lentement alors que personne ne se décidait à entrer dans l'air de combat. Espéraient-ils tous attendre tranquillement que le colosse se fatigue pour l'affronter? Eliresa prit sa dague et la jeta sur le sol en s'avançant vers son adversaire, son ennemi de quelques minutes. Un soupir de soulagement parcourut l'assemblée. La louve grogna légèrement, quelle bande de lâche.

Son adversaire était en colère, il avait été battu par une femme et l'autre c'était ouvertement moqué de lui. Avait-elle bien fait d'entrer dans la danse à ce moment? Elle ne le savait pas vraiment et cela était loin de la gêner après tout qu'elle réussisse ou non, elle avait l'impression de mourir en perdant sa liberté. Elle fixa l'homme dans les yeux en souriant. Elle était prête à se battre jusqu'à la mort s’il fallait.

Son adversaire avait appris de ses combats précédents et décida donc de prendre son temps avant de charger comme une brute sans cervelle. Ils se regardèrent de haut en bas pendant quelques secondes avant qu'Eliresa charge la première. Le cercle était petit mais assez grand tout de même pour courir. La voyant arriver sur lui, Rottevaille la chargea également. Lorsque la collision fut proche, la jeune femme tourna sur sa droite et regarda ce tas de muscles manquer de tomber en essayant de s'arrêter. Elle se retourna rapidement et lui donna un coup de poing dans les côtes, assez fort pour lui couper la respiration quelques secondes.

A partir de ce moment-là, chacun des deux combattants entama une longue danse épuisante, chacun à leur tour ils attaquaient puis se mettaient en position défensive devant l’attaque de l'autre. Eliresa savait, ou en tout cas espérait, qu'un tas de graisse et de muscles comme lui ne devait pas avoir beaucoup d'endurance. Malheureusement pour elle, la jeune femme se rendit compte qu'il était aussi endurant qu’elle. Dans un excès de rage, elle se mit à hurler comme un homme aurait peut le faire en plein champ de bataille et fonça vers son ennemi. Elle lui donna un coup de poing au visage que Rottevaille esquiva aisément. Au même moment, Eliresa donna un coup dans l'entre jambe du colosse qui retenu un cri de douleur. Déséquilibré, elle recula rapidement et regarda Rottevaille s'écrouler sur le sol. La lycanne s'avança vers lui et lui donna un coup de poing sur le nez, assez fort pour le faire saigner. Elle se tourna vers son "Chef", qui avec un léger sourire presque invisible sur le visage acquiesça silencieusement son entrée dans la meute. Eliresa le fixa, le regard remplit de haine et de dégoût. Il était prévenu, il aura beaucoup de mal à lui demander fidélité comme son mari le faisait. En partant, Eliresa se promit de remercier Sadko de lui avoir enseigné ce coup qui pouvait désarçonner presque tous les mâles.
Revenir en haut Aller en bas
Kemya Dre' Helientas
Chef de Meute de Croc-Noir
avatar

Messages : 237
Métier : Chef de meute
Alignement : Chaotique Bon
Ennemis : Tous les ennemis de ma meute...
Double Compte : Neïkaïr Traëlonwë

Feuille de personnage
Réputation: 0
Avertissement: 0/3

MessageSujet: Re: Guidé par le mal - Terminé   Ven 17 Fév 2012 - 16:13

La pluie battante tombait sur les cheveux de Kemya, ce qui les rendaient épais et bien sûr mouillés. Un inconvénient, certes, mais qui avait pas, ou peu, d'importance pour la jeune lycane. Depuis le début du recrutement, trois femmes avaient affrontées le colosse, Rottevaille Leure.

La dernière femelle rejoignit l'entrée, victorieuse. Quelques minutes passèrent, sans que personne n'ose entrer dans le cercle de combat. Kemya s’avançât, elle ne baissa pas le regard, même en arrivant devant l'homme au torse nu. Elle le regardait dans les yeux. Technique d'intimidation minime, mais qui fonctionnait souvent. Enfin, presque... Car l'homme ne parut pas intimidé. Décontenancé, elle jeta sa dague à terre. Des ricanements parcoururent l'assemblée. La jeune fille grogna et les rires se turent. Elle jeta un regard furtif à celui qui semblait être le chef de meute des Croc-Noirs, puis elle reporta son attention sur le colosse. Les yeux de son adversaire lançaient des éclairs. Dans un sens, elle le comprenait. Se faire battre par trois femelles lorsqu'on était un mâle, ce n'était sûrement pas la meilleure chose pour l'estime de soi-même. Et se faire battre par une lycane de seulement 19 ans devait être encore plus humiliant. Oui, Kemya était confiante. Confiante, car la fureur de Rottevaille Leure était un inconvénient pour lui, et un avantage pour elle.

Sans crier gare, l'homme chargea. La jeune fille ne bougea pas d'un poil. Elle fit une feinte à gauche au dernier moment et donna un coup de genoux au ventre du colosse. Ce dernier perdit l'équilibre, mais se rattrapa pour ne pas tomber à terre. Il regarda Kem', fou de rage. Il lança un cri rauque et se transforma en loup imposant. La jeune lycane sauta sur l’occasion, et se transforma à son tour. Un louve brune massive fit alors fasse au mâle. Tour à tour, ils exécutèrent différentes techniques de combat. Le loup préférait joué sur sa force, alors que Kemya restait sur la défensive, utilisant une danse mortelle à chaque fois qu'elle attaquait. Le combat dura ainsi plusieurs minutes, jusqu'à ce que l'homme donne un coup de pattes dans la gueule de la jeune fille. Reculant pour prendre de la distance, elle se couvrit le nez. Elle secoua la tête, grogna et chargea. Le colosse, pris de vitesse, n’eut pas le temps de réagir. Kemya profita de cet avantage pour lui déchiqueter l'oreille. Le molosse tomba à terre, épuisé, alors que la louve se relevait, victorieuse.

Elle regarda le chef de meute. Celui ci avait un sourire discret, flotant sur les lèvres et montra de la tête l'entrée. Kemya le remercia du regard. Elle avait réussi. Elle remercia en silence son frère et, toujours sous sa forme de louve, elle se dirigea vers la porte, en espérant que son père soit enfin fier d'elle.

_________________

Dalaïko


Thème:
 
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Guidé par le mal - Terminé   

Revenir en haut Aller en bas
 

Guidé par le mal - Terminé

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» [Terminé] Un bon petit film [Emma]
» .~oO Cloud D. Cross | The Ashbringer Oo~. [ Retouches terminées]
» Hermione Granger ( terminée)
» 101 TH AIRBORNE (Armée terminée en 1 semaine de quickpainting)
» Azur, adorable petite boule de poils bleue. (Terminé. )

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 ::  :: Archives :: • Archives RP •-