Partagez | 
 

 La curiosité est un vilain défaut - Terminé

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: La curiosité est un vilain défaut - Terminé   Mer 2 Nov 2011 - 17:59

Enfin, la silhouette de la fameuse statue apparût à l'horizon. Cela faisait déjà un bon bout de temps qu' Huyana la cherchait cette fichue représentation de la race lycanne. Elle avait intérêt à être aussi impressionnante que l'on lui avait dit. De toute façon, vue d'ici, elle paraissait quand même déjà assez grande.. C'est vrai quoi, ce n'est pas comme s'il s'agissait de quelque chose de réellement important pour elle... Après tout, qu'est-ce qu'elle en savait elle du passé des lycans ? Non, c'était pas du tout personnel, c'est juste que ces villageois avaient éveillé sa curiosité.

Deux jours auparavant, tandis qu'elle prenait un verre dans une taverne, elle ne pût s'empêcher de prêter attention à une conversation entamée par deux autres clients. Écouter les conversations des autres n'était pas du tout dans son habitude, mais Huyana savait que la moindre information sur les lycans lui serait utile, vu qu'elle se trouvait sur leur territoire.

C'est donc suite à cet "espionnage" qu'elle voulut voire la statue, l'hommage rendu aux lycans défunts pendant une affreuse guerre.. Elle était maintenant à quelques mètres à peine de l'énorme lycanthrope en armure. Elle s'assit par terre, les jambes croisées et ôta sa capuche pour mieux l'observer. Elle essaya de s'imaginer la statue en plein combat, entourée de ces bêtes dont parlaient les clients de la taverne : les titans. Un massacre, disaient-ils... Huyana savait très bien ce que ce mot signifiait.. Elle en avait été témoin d' un et sans le savoir ... la cause.

Le vent soufflait dans sa longue chevelure brune, découvrant de temps en temps ses oreilles d' hybride.. Et Huyana resta là attendant un signe, un indice lui donnant une raison de poursuivre sa quête. Elle sourit à une image crée par son imagination; elle imagina la statue remuer et pointer vers une direction quelconque grommelant : - C' est par là jeune fille, toujours tout droit, tu peux pas le louper.

Huyana se rendit compte qu'elle souriait dans le vide. Si quelqu'un avait été là , il l'aurait sûrement prise pour une abrutie. Mais il n'y avait personne. Elle était seule, comme d' habitude..


Dernière édition par Huyana Blackbird le Sam 12 Nov 2011 - 16:14, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La curiosité est un vilain défaut - Terminé   Jeu 3 Nov 2011 - 22:02


Depuis quelques temps, Linaoshana s'était fixée un drôle de but : retrouver le lycan qui lui avait infligé la blessure qu'elle gardait en cicatrice le long de son avant-bras droit. Malgré son apparence tout sauf humaine, les yeux de l'animal lui rappelaient ceux de quelqu'un qu'elle aimait énormément et qui se fit assassiner quelques années auparavant : son père. A chaque fois que ses yeux se posaient sur le gant qui cachait sa cicatrice, elle repensait à son enfance à ses côtés, combien elle aurait voulu le retrouver.

La jeune humaine parcourait Thaodia depuis quelques jours, avec le maigre espoir de revoir son père en vie et de pouvoir le serrer dans ses bras. Elle marchait dissimulée sous une cape sombre pour se fondre dans la masse et éviter tout conflit avec un lycan, car elle les craignait. Elle s'arrêtait dans une auberge pour la nuit et repartait le lendemain matin, attendant toujours le lever du soleil pour reprendre son chemin. Elle arpentait les rues sans indices valables et n'osait jamais demander de renseignements aux hommes-loups y résidant. Ainsi, elle errait plus qu'elle n'avançait.

Linaoshana perdait espoir petit à petit, mais quitte à retourner chez elle en Oryenna, elle décida de passer devant la statue des lycanthropes que l'on disait véritable merveille. Cette sculpture devait représenter un loup-garou en armure pour honorer la mémoire de ceux qui sont morts au combat lors de la guerre des Titans. Elle y arrivait enfin quand elle aperçut une jeune fille aux longs cheveux bruns, plutôt grande et armée d'un arc et d'une épée. Dans un premier temps l'humaine la prit pour une lycane et se recula pour ne pas être aperçue, mais le vent découvrit les oreilles fines et pointues de l'inconnue, la rassurant.

Laissant sa crainte de côté, elle s'avança tout en gardant la capuche de sa cape comme une protection contre le monde extérieur qui l'effrayait tant parfois. Ses pas étaient légers et sa démarche gracieuse bien que le tissu de sa cape cachait ses fines jambes, rendues encore plus grandes par ses hauts talons. Linaoshana leva la tête afin de voir intégralement la statue et ne peut s'empêcher de murmura de sa voix douce et timide :

« - Magnifique... »

La jeune humaine, tête levée vers l'immensité de l'œuvre, laissait apercevoir ses cheveux blonds platines, quasiment blancs contrastant parfaitement avec la couleur noire de sa cape. Son apparence de poupée fragile reflétait une partie de sa personnalité : curieuse du monde, mais envahie par la peur des autres et du 'dehors'. Ainsi, lorsqu'elle se rendit compte qu'elle avait pensé à haute voix et que sa présence en fut dévoilée, elle posa sa main sur sa bouche comme une enfant qui venait de dire une bêtise et se retourna vers la jeune elfe, appréhendant sa réaction.

L'atmosphère devenait pesante et Linaoshana gardait les yeux rivés sur les armes de l'inconnue. L'humaine ne paraissait pas agile comme une elfe, ou même forte au combat bien qu'elle fut entrainée durant une bonne partie de son enfance. La vérité, c'est qu'aujourd'hui elle ressentait une peur atroce ne voulant la quitter, une boule au ventre et ce sentiment de gêne pour respirer. La contrée Thaodia l'effrayait tout entière, et cette peur s'amplifia face à la jeune fille qui se trouvait face à elle.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La curiosité est un vilain défaut - Terminé   Sam 12 Nov 2011 - 17:38

Huyana sursauta. La jeune fille l'avait eue par surprise. Perdue dans ses délires, elle ne l'avait même pas entendue s'approcher. L'hybride la regarda, l'air bête...il ne lui manquait plus qu'ouvrir la bouche et commencer à baver pour totaliser un air imbécile. L'autre aussi avait l'air surprise ou apeurée plutôt. Elle tenait sa main sur ses lèvres comme si elle regrettait ce qu'elle venait de dire, tout en observant les armes d'Huyana. L'ambiance en était devenue bizarre. Huyana ne voulant pas passer pour la méchante, essaya de calmer le jeu :

" Euhm, oui c'est sûr. Elle m'impressionne beaucoup aussi...en même temps, je crois que c'était ça leur but.. Faut pas t'en faire... je n'ai pas l'intention de les utiliser sur toi... c'est pas dans mes principes..je veux dire, je ne m'en utilise que pour me défendre d'habitude...Je n'aime pas la violence..mais quand il le faut, il le faut.. "

Elle posa ses mains sur ses genoux et se mit debout en prenant de l'élan vers l'avant. Huyana plongea son regard dans celui de la jeune blonde... Ses yeux étaient de la même couleur que les ténèbres, profonds et brillants..humides aussi peut-être..en tous les cas, elle ne semblait pas vraiment être dans son assiette. L'hybride se força alors de paraître agréable et lui tendit gentillement sa main.

" Mon nom est Huyana... dernière nomade du clan Longorien d' Oryenna. J'étais venue ici vérifier si les rumeurs que l'on raconte sur cette statue étaient vraiment fondées. Je dois avouer que je n'en suis pas déçue du chemin parcouru."

Elle releva les yeux vers le gigantesque loup. Tous ces guerriers défunts...elle avait l'impression de de pouvoir encore entendre leurs cris de guerre tandis que le vent continuait de souffler à travers sa longue chevelure.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La curiosité est un vilain défaut - Terminé   Sam 12 Nov 2011 - 19:59


La jeune elfe sursauta aussi et regarda l'humaine d'un air étonné, presque ébahi. Elle la rassura quant à l'usage de ses armes sous le regard apeuré de Linaoshana qui devint tout de suite plus détendue. L'étrangère semblait tout aussi pacifiste que la jeune fille à son grand soulagement. Ses armes ne lui servaient qu'à se défendre, bien heureusement. Elle ôta ses mains de sa bouche puis sourit faiblement à l'inconnue qui l'avait tant effrayé sans pour autant prendre la parole. L'elfe se releva et plongea son regard dans celui de la jeune humaine.

" Mon nom est Huyana... dernière nomade du clan Longorien d' Oryenna. J'étais venue ici vérifier si les rumeurs que l'on raconte sur cette statue étaient vraiment fondées. Je dois avouer que je n'en suis pas déçue du chemin parcouru."

La jeune elfe aux grands yeux verts paraissait agréable et tendit sa main vers Linaoshana qui s'empressa de la serrer en geste amical. Sa peur se faisait moins intense au fur et à mesure que l'inconnue parlait et l'ambiance se réchauffait. Tandis que Huyana reporta son attention sur la statut des lycanthropes et que le vent parvenait jusqu'aux deux filles présentes comme une fraiche brise, Linaoshana se présenta à ton tour, peut-être plus par politesse que par réelle envie de dévoiler son identité pourtant banale :

« - Je suis Linaoshana Aika. Je suis ici pour rechercher quelqu'un... Mais je ne connais pas très bien Thaodia... On m'a indiqué cette direction, pour voir la statut. »

La jeune humaine semblait encore avoir du mal à parler mais grâce à tous ses efforts, elle savait aligner assez de mots pour faire des phrases correctes. Non pas qu'elle n'avait jamais su parler, mais elle avait traversé une longue période durant laquelle elle ne trouvait plus la force de s'exprimer par des mots. Sa voix demeurait douce et timide mais celle de l'elfe paraissait rassurante. Le vent se fit violent, ôtant la capuche de la sombre cape de Linaoshana qui ferma les yeux un instant. Ses cheveux étaient très longs et semblables à ceux d'un ange, lumière dans un sombre endroit. Linaoshana murmura :

« - Pour quelles raisons une elfe pourrait-elle bien venir en Thaodia ? »


Cette dernière question fut bien indiscrète mais la curiosité naturelle des Hommes touchait aussi la jeune humaine, souhaitant tout savoir de tout. Elle ne comprenait pas qu'on puisse venir dans la contrée des lycans dans le seul but de s'y promener, car l'endroit l'effrayait ainsi que tous ses habitants. Linaoshana n'avait jamais rencontré un loup-garou dans d'agréables circonstances, ce qui ne faisait qu'empirer sa peur. En vérité, la seule fois où elle vit un lycan hormis en Thaodia il lui enfonça ses griffes dans la chair de son bras, la marquant à vie autant physiquement que moralement.

La jeune humaine ne connaissait aucunement l'heure, ni même de façon approximative. Le ciel était gris et le vent n'arrangeait en rien le mauvais temps, mais elle espérait seulement que la pluie ne tombe pas car la statut semblait éloignée de toutes auberges ou autres habitations pouvant accueillir des étrangers. Ainsi, elle serait seulement protégée par sa cape et personne ne pouvait dire si les deux jeunes filles ne risqueraient rien une fois la nuit tombée. Linaoshana frissonna de froid tandis qu'elle attendait une réponse de la jeune elfe, étant à présent certaine qu'il n'y aurait aucun conflit entre elles.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La curiosité est un vilain défaut - Terminé   Dim 13 Nov 2011 - 20:12

Huyana tourna son regard à nouveau vers la jeune blonde. Elle n'était donc pas du coin non plus... et tout semblait vouloir la laisser croire qu'elle était humaine. Sa voix semblait fragile, son corps était encore plus fin que le sien et son attitude assez restreinte. Cette jeune fille paraissait de toute évidence être quelqu'un de vulnérable aux premiers abords..mais la grande brune savait que les apparences pouvaient être bien trompeuses. La preuve, l'humaine semblait déjà se tromper sur son compte. Huyana se contenta de répondre, un léger sourire au coin des lèvres, cachant son air gêné :


" Et bien tout d'abord... je ne suis pas une elfe...ou pas complètement plutôt... Je suis une hybride, moitié elfe, moitié humaine... Sûrement mes oreilles qui t'ont induit en erreur.. Ça m'arrive souvent... Ce n'est pas que j' accorde une grande importance aux races..Loin de là. C'est juste que je n'aime pas me faire passer pour ce que je ne suis pas..."

Huyana marqua une pause. En général elle ne parlait pas beaucoup d'elle. Cela lui donnait constamment l'impression de dévoiler des informations qui, une fois dans les mains d'étrangers, lui seraient nuisibles. Mais la situation était différente. Le fait que l'humaine lui réponde et lui pose cette question, montrait apparament qu'elle aussi voulait que cette rencontre se passe en de bons termes.

" Mon clan a été assassiné en entier il y a pas si longtemps que ça... je me suis mise à la recherche des coupables et des traces m'ont conduite jusqu'aux terres lycanthropes... Mais toi, la personne que tu cherches, tu sais quand même quelque chose à son propos ? Je veux dire, tu ne vas pas rester dans ces terres seule pendant longtemps si...?"

Huyana elle, était armée et habituée à voyager seule...mais elle savait que ce n'était pas le cas de tout le monde...De plus, l'humaine semblait déjà frissoner alors que la nuit n'était même pas encore tombée.

" Si tu as froid je peux te prêter mon manteau... tu nagerais un peu dedans mais il te tiendrait chaud..Viens, on va se mettre sous la statue..Comme ça si il pleut, on sera un peu abritées..."
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La curiosité est un vilain défaut - Terminé   Dim 13 Nov 2011 - 22:46


La jeune elfe reporta son attention sur Linaoshana avant de lui avouer sa véritable race : elle était une hybride, mi-elfe mi humaine. En effet, ces oreilles pointues semblables à celles des elfes paraissaient plus petites bien qu'à première vue on ne pouvait le remarquer. La jeune humaine sourit l'air désolée de cette erreur, sans pouvoir répondre quoi que ce soit. Lorsqu'elle le pouvait, elle évitait de parler tant sa voix lui paraissait loin d'elle-même. Ainsi, elle laissa Huyana reprendre la parole :

" Mon clan a été assassiné en entier il y a pas si longtemps que ça... je me suis mise à la recherche des coupables et des traces m'ont conduite jusqu'aux terres lycanthropes... Mais toi, la personne que tu cherches, tu sais quand même quelque chose à son propos ? Je veux dire, tu ne vas rester dans ces terres seules pendant longtemps si...?"

Linaoshana afficha un air triste face aux propos de la jeune elfe. Savoir qu'un être pouvait porter un tel malheur sans faiblir l'impressionnait toujours malgré son propre fardeau. « Je me suis mise à la recherche des coupables. » Cette phrase transpirait l'envie de vengeance, principe contraire à ceux de Linaoshana, mais elle se tut respectant toujours les décisions d'autrui. Elle se mordit les lèvres et croisa les bras en frissonnant, de nouveau envahie par le froid environnant. S'en apercevant, la jeune elfe prit de nouveau la parole :

" Si tu as froid je peux te prêter mon manteau... tu nagerais un peu dedans mais il te tiendrait chaud..Viens, on va se mettre sous la statue..Comme ça si il pleut, on sera un peu abritées..."

La jeune humaine suivit Huyana puis s'installa sous la statue, assise à même le sol. Elle refusa le manteau de la jeune elfe, ne voulant la priver de ce confort en ce temps et après un moment de silence à contempler le sol, Linaoshana retira le gant ornant sa main droite. Par ce geste, elle dévoila la longue cicatrice parcourant son avant-bras et se terminant sur le dos de sa main. Elle grimaça en la voyant, se rappelant un traumatisme passé et murmura :

« - De la personne que je recherche, je ne connais rien. L'homme qui m'a infligé cette blessure... il avait les yeux d'une personne que j'aimais autrefois...le regard de mon père... »

Sa voix semblait hésitante et triste, mais la jeune humaine affichait un air déterminé et sûre d'elle. Elle posa son gant à terre et observa cette marque quelques secondes, perdue dans ses pensées avant de se retourner brusquement vers l'inconnue, qui n'en était plus vraiment une à présent. Linaoshana la regarda fixement et tandis qu'elle agrippait le haut de sa propre cape en serrant le poing, elle parla d'une voix se voulant haute mais pourtant toujours aussi faible :

« - Tu ne devrais pas chercher vengeance, même si tu as connu une telle horreur ! Décimer les responsables de l'extermination de ton clan ne te mènera à rien... Tu n'en seras pas mieux, tu t'abaisseras à leur niveau... »

Les yeux de Linaoshana se faisaient plus humides, et emportée par les sentiments qu'elle voulait mettre sur ses mots elle se retrouva légèrement essoufflée. Elle déglutit et se recula, presque honteuse de ses propres paroles et baissa la tête pour fixer le sol. Elle murmura un faible 'désolée' et resta ainsi, comme une enfant qui n'avait pas son mot à dire mais qui s'était pourtant exprimée. La pluie ne tombait pas et même si le froid lui glaçait les os, elle n'osait plus ouvrir la bouche tant elle restait gênée et tant elle claquait des dents.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La curiosité est un vilain défaut - Terminé   Ven 18 Nov 2011 - 23:14



« - De la personne que je recherche, je ne connais rien. L'homme qui m'a infligé cette blessure... il avait les yeux d'une personne que j'aimais autrefois...le regard de mon père... »

L'humaine avait oté de sa main droite un gant, lui dévoilant ainsi une longue cicatrice parcourant le dos de sa main, jusqu'à son avant bras. Huyana n'en fût pas gênée, elle en avait une aussi de blessure à chaque main. Mais celle de Linaoshana ne leur était pas du tout comparable, était beaucoup plus longue et profonde. *Son père...cest un lycan.....en tous cas, c'est l'hypothèse la plus logique que je possède...*

« - Tu ne devrais pas chercher vengeance, même si tu as connu une telle horreur ! Décimer les responsables de l'extermination de ton clan ne te mènera à rien... Tu n'en seras pas mieux, tu t'abaisseras à leur niveau... »

L'hybride la regarda longuement. Elle n'était pas la seule à avoir cet avis là. De nombreux personnages lui avaient déjà affirmé que la quête qu'elle entrepennait ne la mènerait à rien. Mais ils ne comprennaient pas... Une vengeance ne peut certes pas faire revenir les êtres chers du royaume des morts, mais elle fait en sortes que justice soit faite.
Huyana ôta à son tour ses mitaines, les posant sur ses genoux et montra ses paumes à l'humaine.

" Un jour, moi et mon père adoptif, nous étions chargés de rapporter du gibier au clan. Nous nous partagions toujours les tâches entre nous et la chasse c'était notre Dada à mon père et moi. Nous nous sommes donc enfoncés dans les bois cherchant de quoi manger... Idiote que j'étais, je n'ai pas remarqué que l'une des proies que j'avais abattues était déjà réservée à un autre prédateur... Un loup des ténèbres est surgit de nulpart et s'est jeté sur moi par derrière, me mettant en moins de deux à terre. Mon père était assez éloigné et n'a pas pu intervenir de suite. J'ai mis mes mains devant mon visage pour me protéger, d'où les morçures..."

Huy inspira profondément...

" Ce jour là mon père me fit comprendre deux choses: L'une, que quoi qu'il arrive, je ne devais jamais baisser mes gardes. Et la deuxième, que peu importe les erreurs que j'accumulerais dans ma vie il me protégerait à tout prix....
Tu vois Linaoshana... la vengeance n'est peut-être pas la démarche la plus sage à prendre, mais c'est la plus digne de mon affection et de mon respect que j'éprouve envers l'être qui m'étais le plus cher... Si je tourne la page maintenant, je ne pourrais plus me regarder en face... ça serait ingrat par rapport à tout ce qu'il m'a apporté.. Et puis, même si ce n'est pas le bon choix, je suis sûre qu'il me comprendra..."


L'hybride se tût, elle n'avait pas encore remit ses mitaines. Les deux jeunes filles étaient assises sous la statue lorsqu'il commença à pleuvoir de minces gouttes d'eau. La nature semblait les plaindre, elles et leur passé marqué par d'éternelles cicatrices.

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La curiosité est un vilain défaut - Terminé   Mer 23 Nov 2011 - 16:50


Huyana regarda la jeune humaine longuement, et cette dernière n'en fut que plus embarrassée. Elle n'aurait sûrement pas du parler ainsi, car on aurait pu croire que Linaoshana faisait la morale à la jeune hybride bien qu'il n'en fut rien. A son tour, l'elfe ôta ses mitaines pour laisser entrevoir des morsures sur ses deux mains. La jeune humaine déglutit en posant son regard sur ces cicatrices puis détourna les yeux tandis que Huyana commença son récit.

Elle conta à Linaoshana un souvenir d'un jour de chasse, alors qu'en compagnie de son père elle allait chercher de quoi nourrir tout son clan. La jeune humaine écoutait, attentive à chaque mot, s'imaginant même la scène comme elle le pouvait. Elle eut un léger sursaut lorsque Huyana prononça la phrase «   Un loup des ténèbres est surgit de nulle part et s'est jeté sur moi par derrière, me mettant en moins de deux à terre. » La jeune elfe s'arrêta un moment pour inspirer profondément pour reprit son récit :

" Ce jour là mon père me fit comprendre deux choses: L'une, que quoi qu'il arrive, je ne devais jamais baisser mes gardes. Et la deuxième, que peu importe les erreurs que j'accumulerais dans ma vie il me protégerait à tout prix....
Tu vois Linaoshana... la vengeance n'est peut-être pas la démarche la plus sage à prendre, mais c'est la plus digne de mon affection et de mon respect que j'éprouve envers l'être qui m'étais le plus cher... Si je tourne la page maintenant, je ne pourrais plus me regarder en face... ça serait ingrat par rapport à tout ce qu'il m'a apporté.. Et puis, même si ce n'est pas le bon choix, je suis sûre qu'il me comprendra..."

Puis elle se tût, soudainement. Accompagnant la peine des deux jeunes filles, une fine pluie se mit à tomber, froide et mince. Linaoshana baissa la tête de nouveau, ne voulant briser ce silence que la nature partageait. Elles avaient toutes les deux un lourd passé bien que différent, mais leur chagrin semblait être le même. La jeune humaine ouvrit la bouche pour la refermer aussitôt, ne sachant que dire puis finit par murmurer :

« - Tu dois vivre pour toi, ceux qui sont morts ne seront plus jamais là tu sais ? Mon père, je le croyais mort jusqu'à ce que je vois ce lycan... Je voulais aussi le venger... Ne vis pas avec les dettes de ceux qui sont partis, ils ne seront même pas là pour te remercier. »

Linaoshana tourna la tête vers la jeune elfe, la regardant d'un air triste et compréhensif. Oui, elle comprenait tant ce que pouvait ressentir Huyana, ce désir de vengeance qui vous ronge toute entière jusqu'à accomplissement, cette peine qui vous pousse à commettre l'irréparable, à vous abaisser au niveau de ceux qui vous ont enlevé les personnes les plus chères à vos yeux. Tout cela, elle le comprenait... Sa vengeance ne fut jamais accomplie, mais son cœur s'était allégé. Bien qu'elle commençait seulement à connaître la jeune hybride, elle lui souhaitait tout cette joie de vivre sans vengeance, ce qu'elle-même ressentait à présent. Elle murmura de sa petite voix timide :

« - Tu n'en seras pas mieux... »

La jeune humaine sourit faiblement tandis que le froid gelait sa peau et que la pluie les éclaboussait légèrement en retombant sur le sol. Heureusement pour les deux jeunes filles, la statut les protégeait de cette fine pluie, mais un morceau de pierre aurait-il pu les protéger de leurs larmes non versées ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La curiosité est un vilain défaut - Terminé   Ven 25 Nov 2011 - 22:50

Huyana écouta attentivement les légers murmures de l'humaine. Ses attentions étaient bonnes, l'hybride le comprit bien, mais le poids encombrant, de la douleur et des remords qui avaient remplit son coeur hurlaient plus fort que sa propre raison ou même ses propres envies. Ses principes en étaient contredits... mais c'était plus fort qu'elle. Elle voulait faire son deuil et l'image de se défouler sur le corps d'un autre coupable était celle qui lui était la plus tentante et surtout la plus facile à accomplir.... *mais en même temps..c'est iresponsable et lache.....Arggggg* Ses idées se brouillaient, elle n'était plus d'accord avec ses propres raisonements. La jeune fille avait envie d'hurler...et elle l'aurait sûrement fait si il n'y avait pas eu Linao, cette pauvre fille, elle l'avait suffisament effrayée.. Elle sentit la chaleur lui monter au crâne..ses yeux changeaient sûrement vers le rouge. Elle étouffa un cri de rage et enfuit son visage dans ses mains encores nues. *Faut te calmer là Blackbird...*

Huy releva la tête une fois ses yeux redevenus à nouveau verts. Elle essaya alors de se concentrer sur sa voisine. Elle préféra ne plus commenter le dernier sujet abordé...valait mieux qu'elle y songe une fois l'esprit plus posé.

" Ce lycan tu dis... ce serait donc ton père.. C'est peut-être stupide comme question mais dis-moi..après avoir été mordue, ne devrais-tu pas te changer en une lycane à ton tour ?..." Huy ravalla sa salive. Elle avait parlé si vite, pour chasser ses pensées, qu'elle n'avait même pas réfléchit à ses paroles. " ...Seigneur.. excuse-moi Linaoshana.. c'était totalement indiscret de ma part, pardonne-moi j'ai pas pensé à ce que je disais."

Elle fronça les sourcils tout en se frottant les yeux. *Quelle idiote...*
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La curiosité est un vilain défaut - Terminé   Dim 27 Nov 2011 - 16:15


Linaoshana regardait la jeune hybride qui semblait perdue dans ses pensées. Elle paraissait pleine de rage, puis elle enfouit sa tête dans ses mains comme pour se calmer. La jeune humaine tenta de ne pas prêter attention à la jeune fille, souhaitant la laisser se vider de sa colère. Huyana finit par relever la tête vers la jeune humaine et changea de sujet, comme pour oublier ses propres émotions :

" Ce lycan tu dis... ce serait donc ton père.. C'est peut-être stupide comme question mais dis-moi..après avoir été mordue, ne devrais-tu pas te changer en une lycane à ton tour ?..."

La jeune elfe déglutit puis s'empressa de s'excuser, ayant peur d'avoir été trop indiscrète. Linaoshana rit doucement tandis qu'Huyana se frotta les yeux comme pour effacer sa maladresse. Oui c'est vrai, la jeune humaine aurait pu devenir une lycane à son tour si son possible père l'avait mordu. Mais il n'en était rien, cette cicatrice n'était pas le résultat de dents pointues enfoncées dans sa chair blanche d'humaine. Non, cette blessure possédait une tout autre origine.

« - Ce jour-là, il s'est jeté sur moi... Sûrement avec l'intention de me tuer, puis j'ai eu tellement peur devant sa gueule ouverte... J'ai vu ses yeux, et à ce moment-là il s'est reculé puis il s'est enfui... »

Linaoshana baissa la tête, se renfermant soudainement face à ce souvenir. Elle aurait pu pleurer de joie autant que de peine. L'espoir de revoir son père la ravivait au plus haut point mais la terrifiait au même degré. S'il était vraiment devenu un lycan, voudrait-il toujours de sa fille humaine ? L'acceptera-t'il avec autant d'amour qu'autrefois ? La peur mélangé au désir de le serrer dans ses bras hantait la jeune humaine, qui n'en dormait presque plus. Linaoshana se souvint alors de la question de la jeune elfe puis murmura :

« - Il m'a griffé, ses crocs ne m'ont pas touché alors je suis encore humaine... »

La jeune humaine sourit tristement à cette phrase. Peut-être qu'elle aurait préféré être transformée en loup-garou, pour être plus forte et moins sans défense, pour ne plus être malade et si faible. Elle aurait pu courir sans avoir le souffle coupé à chaque mètre, elle aurait pu se défendre face à n'importe qui et ne plus avoir peur des autres lycans. Mais Linaoshana restait une faible humaine à la peau pâle.

Le froid se faisait de plus en plus intense, et le ciel de plus en plus gris. La pluie tombait encore, ne voulant pas s'arrêter pour permettre aux jeunes filles de repartir. Mais elles semblaient s'entendre, et l'on aurait dit que le destin les réunissait là sous cette statut aux milles légendes pour leur permettre d'alléger leur peine, de soulage leur fardeau : le désir de vengeance de Huyana et le mélange d'espoir et de peur de Linaoshana.

La jeune humaine esquissa un sourire puis se tourna vers la jeune elfe pour reprendre la parole. Soudain, un faible bruit se fit entendre, faisant sursauter Linaoshana. Un être marchant sur une branche sèche, la brisant sous son poids. Elle regarda Huyana avec un air non rassuré puis scruta les environs à la recherche de l'origine du bruit, en vain, sans avoir le courage de se lever de leur cachette de fortune. La peur l'envahit encore une fois dans cette journée où elle se sentait faible et sans défense.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La curiosité est un vilain défaut - Terminé   Mer 30 Nov 2011 - 0:07

Huyana comprenait mieux, remarque en y faisant plus attention c'est vrai que l'on pouvait distinguer l'origine de ses blessures. * Rohh la belle boulette*
CRAC

Un bruit de craquement de branches se fit tout à coup entendre alors que la pluie ne cessait de tomber. La pauvre humaine sursauta, jetant à Huy un regard effrayé. Stressée la blonde chercha du regard l'être ou la chose ayant provoqué ce bruit d'intrusion. L'hybride fronça les sourcils, un silence pesant s'installa. Plus le moindre bruit...il n'eût que le son des gouttes d'eau tombant sur le sol et l'air expiré par les poumons des jeunes filles qui devinrent audibles. Huy n'était pas rassurrée, elle avait un mauvais préssentiment. Elle se sentait observée. Une drôle de tension rendu l'ambiance plus sombre que jamais. Huy se leva lentement, se retirant de l'abrit. Elle essaya de rassurer l'humaine à voix basse:

" Reste ici, à l'abrit. Si jamais tu vois que je suis en difficulté.. tu n'hésites pas, tu cours, sans te retourner en arrière. Je vais voir si on a un invité surprise."

Elle ne lui laissa pas le temps de lui répondre, Huy lui tourna le dos sa phrase à peine prononcée. Elle fit lentement quelques pas en avant, tendant l'oreille. Le sol était boueux et il lui était presque impossible de faire le moindre pas sans faire de bruit. Ses cheveux étaient déjà trempés, mais son esprit était bien trop occupé pour songer à remettre sa capuche en place. Un nouveau bruit, elles n'étaient définitevement pas seules. Méticuleusement, l'hybride sortit son épée, la pointant devant elle, le regard cherchant dans tous les coins. Elle fit encore quelques pas... Et là, le grognement raisonna... un loup des ténèbres sortit de derrière quelques buissons, s'approchant lentement, les yeux luisants et la tête baissée, prêt à attaquer.

*Quand on parle du loup...* Huy avait l'impression d'un déjà-vu, sauf que là elle le savait, son père ne viendrait plus à son secours. Les rôles s'étaient en quelques sortes échangés... La créature grogna méchamment, comme pour la prévenir de son assaut.

" Approche minou .."


Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La curiosité est un vilain défaut - Terminé   Jeu 1 Déc 2011 - 21:02


Un silence pesant s'installa entre les deux jeunes filles. L'atmosphère n'était plus aux confidences mais à la peur du danger, la peur d'une attaque. L'on entendait le clapotis de l'eau tombant sur le sol, et la respiration de l'hybride et de l'humaine, rien d'autre. Linaoshana se laissa envahir par la terreur, de plus en plus grande. Elle voulait s'enfuit, courir à toutes jambes pour s'éloigner de cette ambiance qui l'oppressait. Elle aurait voulu que tout se passe bien mais le destin semblait contre elle. Huyana se leva doucement puis murmura d'un voix se voulant rassurante :

" Reste ici, à l'abri. Si jamais tu vois que je suis en difficulté.. tu n'hésites pas, tu cours, sans te retourner en arrière. Je vais voir si on a un invité surprise."

Linaoshana voulait lui répondre de rester là, elle voulait lui dire qu'elle ne partirait pas seule parce qu'elle s'était prise d'affection pour la jeune hybride. Elle ne lui en laissa pas le temps. La jeune elfe se retourna puis avança lentement. Stupide, pourquoi je devrais rester là à la regarder me protéger ? C'est ce que pensait la jeune humaine mais son corps ne lui obéissait pas et refusait de bouger. Elle empoigna sa propre cape pour s'en recouvrir entièrement, comme si un simple tissu constituait un bouclier solide et efficace.

La jeune humaine observait d'abord les pieds de Huyana, s'enfonçant dans la boue à chaque pas. La pluie ruisselait déjà sur ses vêtements qu'un nouveau bruit se fit entendre. Linaoshana sursauta de nouveau tandis que la jeune hybride sortit son épée, prête à se battre en cas de danger. Elle avança de nouveau, et chacun de ses pas parut une éternité, un moment de suspens insupportable et pesant. Soudain, un loup des Ténèbres apparut après un grognement, sombre et imposant. A la vue de l'elfe, la créature grogna plus bruyamment faisant trembler l'humaine qui observait la scène impuissante.

" Approche minou .."

Lorsque la bête se préparait à sauter en prenant appui sur ses pattes arrières, Linaoshana mit ses mains devant ses yeux dans le geste banal d'une enfant qui ne veut pas voir une scène susceptible de lui faire peur. Elle entendit le bruit du fer de l'arme de la jeune hybride et les rugissements du loup, mais à aucun moment elle n'osa ôter ses mains de son visage tant la peur la pétrifiait. Bien sûr qu'elle savait se battre, on lui avait appris à manier les armes et à survivre dans la nature. Mais face au danger, son angoisse naturelle la paralysait, l'empêchant de mettre en pratique son enseignement. Et ce n'est pas une humaine à l'apparence si faible qui ferait peur à un intrus même en possession d'une arme !

Un soupir rauque annonçant le retour au calme permit à la jeune humaine de regarder à nouveau la scène. Le corps de la bête se trouvait allongée à terre et sans vie, tandis que l'hybride pressait son bras d'où coulait un long filet de sang. Linaoshana se leva rapidement et se précipita vers sa protectrice d'un air inquiet. Elle agrippa la main de Huyana qui comprimait la plaie et murmura d'une voix plus sûre qu'ordinaire :

« - Laisse-moi regarder... Assis-toi et je te soignerai. »

La pluie tombait à flot et les deux jeunes filles étaient à présent trempées, mais sous la statut le sol semblait assez sec. Linaoshana indiqua donc la pierre à la jeune elfe pour qu'elles aillent toutes les deux s'y abriter. Elles n'étaient pas des ennemies et Huyana venait de protéger la jeune humaine, alors à défaut d'être des amies, elles restaient des alliées dans ce territoire hostile.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La curiosité est un vilain défaut - Terminé   Dim 4 Déc 2011 - 14:52

Le loup n' hésita pas deux secondes et se jeta sur Huy, la mettant à terre, son épée tombant dans la boue non loin de sa portée. Avec le loup sur elle, essayant de la mordre de ses dents tranchantes, elle n'était qu'à moitié présente. Son instinct de survie maintenait le loup à distance, se débattant à l'aide de tous ses membres, mais son esprit n' était pas dans le combat. En voyant le loup d'en bas et ses propes mains encore dénudées de ses mitaines, elle ne pût s'empêcher de repenser à l'autre confrontation d'autrefois. Tout était si similaire, la rage de la bête, leur position...tout sauf une chose ... son père n'entendrait plus ses appels à l'aide, il n'allait plus lui faire la morale et critiquer son audace ridicule et inconscient. Il ne lui viendrait plus en aide, il n'allait plus lui apparaître tout simplement...

Huyana devait se débrouiller car à présent, elle était seule... *Seule ?* Elle tourna légérement la tête en arrière. Linao était encore là, elle ne s'était pas échappée comme elle lui avait demandé. Huy reprit ses esprits, l'heure n'était pas aux lamentations, il fallait en finir. Elle se mit à chercher du regard son épée... elle n'était pas très loin..* Si je m'étirais un peu...peut-être que...encore un peu...presque...OUI JE L'AI ! * Sans plus attendre, elle enfonça la lame dans la chair de l'animal.

Le gros chien émit un bruit aigu de douleur et laissa sa masse tomber sur Huyana. Celle-ci se dégagea et se releva. Ses habits étaient tous sales, ses cheveux trempés et boueux, elle sentait la terre à plein nez...une sale impression vraiment. Mais pourtant elle ne fit rien, elle ne retira même pas le surplus de boue à l'aide de ses mains. Elle resta devant le corps de l'animal, silencieuse, inerte.


La pluie continua de tomber, plus énergiquement qu' avant il lui semblait....et la température de l'eau avait changé aussi..elle sentait un long fil chaud couler le long de son avant-bras gauche. Un picotement de douleur fit qu'elle y jeta un oeil. Du sang, elle s'était faite griffée. Cela semblait ne pas la préocuper, elle se contenta d'y poser son autre main, afin de retenir le sang de couler.
* Alors, c'est bien vrai... Tu ne reviendra pas...* Elle baissa la tête, laissant sa chevelure mouillée cacher son visage. Des larmes se mirent à couler le long de ses joues, mais avec le temps présent, nul ne l'aurait remarqué.

« - Laisse-moi regarder... Assis-toi et je te soignerai. »
Linao agrippa sa main, lui montrant la statue de la tête. Huyana la suivit, sans prononcer une seule parole. Elle voulut rassurer l'humaine, lui dire que des soins n'étaient pas nécessaire, mais sous peur que sa voix aurait pû se briser, elle préféra se taire. L'hybride venait de prendre conscience à quel point son père lui manquait... à quel point elle regrettait de s'être disputée ce soir là... * Si j'étais restée... si seulement j'aurais pu essayer de le sauver... Bon sang...*

Elle leva la tête vers sa voisine. Elle avait encore une chance elle. Tout n'était pas perdu pour son compte. Huy se racla la gorge avant de lui adresser la parole d'une voix cassante :

"Linaoshana......... Il faut que tu me promettes quelque chose. (...) Quoique l'on puisse te dire, ou te faire subir... N'abandonne jamais ton objectif temps que la cause te semble juste. Il n'y a point de sentiment plus insupportable que le regret... Crois-moi."
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La curiosité est un vilain défaut - Terminé   Sam 10 Déc 2011 - 15:52

Huyana obéit à la jeune humaine en silence. Elle s'assit sous la statut à l'abri de la pluie bien que les deux filles étaient déjà trempées. Linaoshana s'agenouilla à ses côtés et commença par examiner la plaie afin d'en voir l'étendue. Elle se demandait avec quoi elle pouvait panser la blessure lorsque la jeune hybride leva la tête vers elle et lui dit d'une voix cassante :

"Linaoshana......... Il faut que tu me promettes quelque chose. (...) Quoique l'on puisse te dire, ou te faire subir... N'abandonne jamais ton objectif tant que la cause te semble juste. Il n'y a point de sentiment plus insupportable que le regret... Crois-moi."

L'humaine la fixa d'un air surpris quelques instants puis lui sourit tendrement. Elle arracha un bout de tissu de sa robe, ce qui la raccourcit mais Linaoshana n'en semblait pas dérangée. La jeune fille frotta d'abord la plaie avec le tissu imbibé d'eau de pluie puis l'enroula autour du bras de Huyana. Elle plaça le bandage de fortune correctement puis finit par faire un nœud bien serré afin d'arrêter l'écoulement de sang. Enfin, elle murmura :

« - Huyana... Je te crois, je connais le regret. Mais je sais aussi que l'on peut le combattre... Enfin, l'on peut se battre pour ne pas avoir de regret. J'irai jusqu'au bout de ma quête, même si au final, mon père ne m'accepte plus. Je veux simplement le revoir... »

La jeune humaine baissa la tête et précisa à la jeune hybride de faire attention à sa plaie pour éviter l'infection. Sur une terre si hostile que Thaodia, il fallait se méfier de tout lorsque l'on n'est pas lycan, autant des bêtes sauvages que des maladies présentes dans l'air. Elle s'assit correctement sous la statut alors que la pluie ne cessait pas puis observa Huyana un moment sans parler, accompagnant sa peine comme elle le pouvait. Elle reprit la parole de sa voix douce et timide :

« - La vengeance ne t'apportera que des regrets. Si tu ne veux pas en avoir, abandonne... Huyana, il te faut un objectif qui te permette d'avancer chaque jour pas une haine qui t'aveugle. »

Bien sûr que Linaoshana comprenait ce désir de vengeance, mais elle savait aussi que cela ne lui apporterait rien hormis des regrets et une part de culpabilité. Ce désir, elle le connaissait mais sous une forme bien différente. Son histoire pourrait-elle permettre à Huyana de voir la vengeance sous un autre angle ? La jeune humaine n'en savait rien, mais après un court soupir elle reprit la parole en murmurant :

« - L'année de mes seize ans, je suis tombée gravement malade et j'en voulais à la terre entière, à la vie de m'avoir fait ça... La première année j'étais haineuse, je restais allongée toute la journée sans bouger ou même manger. J'ai perdu la parole durant cette période... Puis j'ai eu envie d'y arriver, de prendre le dessus sur la vie ! Je me suis battue trois longues années et je reparle même... C'est ma vengeance... La plus belle vengeance qui soit Huyana c'est celle que l'on prend sur notre propre vie pas celle que l'on exécute en ôtant la vie... »

La jeune humaine afficha un sourire vainqueur et heureux. Cette période de sa vie restait un horrible souvenir mais la joie de la victoire l'a faisait rayonner. Elle espérait partager ce principe avec la jeune hybride, elle voulait lui enlever ce désir de tuer pour se venger. La pluie se faisait plus fine et quelques rayons du soleil transperçaient les nuages gris pour éclairer les deux jeunes filles, comme pour sécher leurs larmes. Le beau temps revient toujours après la pluie.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La curiosité est un vilain défaut - Terminé   Mer 21 Déc 2011 - 15:55

« - L'année de mes seize ans, je suis tombée gravement malade et j'en voulais à la terre entière, à la vie de m'avoir fait ça... La première année j'étais haineuse, je restais allongée toute la journée sans bouger ou même manger. J'ai perdu la parole durant cette période... Puis j'ai eu envie d'y arriver, de prendre le dessus sur la vie ! Je me suis battue trois longues années et je reparle même... C'est ma vengeance... La plus belle vengeance qui soit Huyana c'est celle que l'on prend sur notre propre vie pas celle que l'on exécute en ôtant la vie... »


Huyana l'écouta attentivement jusqu'au bout sans prononcer une seule parole. *La maladie l'avait sous son emprise, ça explique pourquoi elle m'a parût si fragile...mais maitenant que je l'écoute, j'ai l'impression que la plus fragile des deux c'est moi...* Le soleil décida enfin de se pointer derrière quelques nuages restants ; petit à petit, la pluie cessa et les rayons de lumière acompagnèrent le message de Linao comme pour encourager les deux jeunes filles. L'hybride rapporta son reggard devant elle, le corps de l'animal gisait encore dans la boue. Elle observa un moment son avant-bras, à présent bandé par un morceau de robe de sa voisine.

" Merci Linao, pour m'avoir soignée cette blessure physique... C'est une belle image que tu as de la vengeance, une image digne de toi... Moi qui te croyais fragile... je viens de me rendre compte que finalement j'ai plus de mal à suivre mon chemin que toi..." Huy lui donna un sourire sincère. " Je t'envies d'une certaine manière. Non point ta situation, non je suis bien consciente du mal que tu as dû surpasser. Mais ta force et ta persévérance sont parfaitement ce que mon père a essayé de m'apprendre durant toute sa vie..."

Elle lui était vraiment reconnaissante, non seulement cette "inconnue", qui en était plus vraiment une, l'avait soignée de ces blessures physiques, mais en même temps elle s'était efforcée de soigner du mieux qu'elle pouvait les cicatrices intérieures de l'hybride.

"Je pense que je vais réfléchir à ce que tu m'as dit, la tête reposée...Je ne te promets rien mais en tous cas je compte les analyser avant de faire quoi que ce soit qui me pourrait être regrettable."

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La curiosité est un vilain défaut - Terminé   Jeu 22 Déc 2011 - 20:01


" Merci Linao, pour m'avoir soignée cette blessure physique... C'est une belle image que tu as de la vengeance, une image digne de toi... Moi qui te croyais fragile... je viens de me rendre compte que finalement j'ai plus de mal à suivre mon chemin que toi... Je t'envie d'une certaine manière. Non point ta situation, non je suis bien consciente du mal que tu as dû surpasser. Mais ta force et ta persévérance sont parfaitement ce que mon père a essayé de m'apprendre durant toute sa vie..."

Linaoshana rougit, embarrassée par les paroles de la jeune hybride. Elle se contenta pour seule réponse d'un sourire timide mais sincère. Puis la jeune humaine porta son attention sur le ciel qui s'ensoleillait petit à petit. Elle qui n'avait pas pu profiter d'un si beau temps durant de longues années, elle sourit de nouveau, pleine de joie de vivre. Puis Huyana reprit la parole :

"Je pense que je vais réfléchir à ce que tu m'as dit, la tête reposée...Je ne te promets rien mais en tous cas je compte les analyser avant de faire quoi que ce soit qui me pourrait être regrettable."

La jeune humaine hocha la tête et fixa Huyana. Elle était heureuse si elle avait aidé quelqu'un, si elle avait pu ôter un peu de cette envie de vengeance qui promettait d'être sanglante. Linaoshana inspira longuement puis prit la main de la jeune hybride dans les siennes, froides et fines, et murmura de sa petite voix :

« - Tu es une personne bien et je sais que tu ne feras rien sans bonnes intentions. Je te souhaite bien du courage dans ton futur car tu en auras besoin, mais sache que dorénavant, je serai toujours prête à t'aider. »

Linaoshana accompagna ses paroles d'un sourire amical. Puis elle reporta son attention sur le corps du pauvre animal d'un air triste. Sa fourrure restait imprégnée de sang et la pluie ne l'en avait pas lavé. Bête sauvage ou non, aux yeux de la jeune humaine aucun être vivant ne devait mourir de la sorte. Elle haussa les épaules et reprit la parole :

« - Huyana, le beau temps revient et il est l'heure pour nous deux de reprendre nos quêtes respectives. »

Cette fois-ci la jeune humaine afficha un sourire triste. Les deux jeunes filles avaient passé un court instant ensemble mais elles en sortiraient changées. Huyana remettrait en question son désir de vengeance et Linaoshana n'abandonnerait jamais ses recherches, quoi qu'il arrive. Toutes deux devaient à présent suivre leur propre chemin et aller jusqu'au bout de leur quête, atteindre leur but, avancer en gardant en tête les paroles de l'autre.

Linaoshana mit la capuche de sa sombre cape sur sa chevelure platine et sourit une dernière fois à la jeune hybride. Elle hésita un moment puis se retourna sur la route qui menait en plein cœur de Thaodia. La jeune humaine porta un dernier regard sur Huyana et commença à marcher. Elle salua une ultime fois son amie, qu'elle espérait en être vraiment une à présent et partit à la recherche de son père en parlant d'une voix assez forte pour qu'elle se fasse entendre :

« - Le beau temps revient toujours après la pluie, ne l'oublie pas Huyana. »
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La curiosité est un vilain défaut - Terminé   Ven 23 Déc 2011 - 18:27

L'humaine hocha la tête tout en lui souriant :

« - Tu es une personne bien et je sais que tu ne feras rien sans bonnes intentions. Je te souhaite bien du courage dans ton futur car tu en auras besoin, mais sache que dorénavant, je serai toujours prête à t'aider. »


Huyana ne sût que dire et se contenta de lui rendre son sourire. L'hybride ressentit une certaine affection envers Linao. Ses paroles redonnaient une certaine chaleur à son coeur rouillé par la tristesse... Elle ne se rendait peut-être pas compte, mais Linao représentait à elle seule la preuve vivante qu' Huyana avait raison d'espérer. Il est vrai qu'espérer c'est s'évader, mais il ne faut pas perdre de vue la Terre ferme; il doit toujours il y avoir un équilibre entre réalité et rêve, sinon on s'en sort parfois déçu. Huy le savait bien et Linao aussi d'ailleurs. Elles avaient passé un bon moment ensemble... un moment de frayeur aussi mais soit, il ne pourrait durer éternellement.

« - Huyana, le beau temps revient et il est l'heure pour nous deux de reprendre nos quêtes respectives. »

L'humaine fût la première à se lever. Huyana ne dit rien ; il y a certains moments où il vaut mieux ne rien dire. Elle resta un moment inerte, observant juste Lina partir. Elle la regardait minitieusement, elle essayait de mémoriser chaque détail de ce départ.

« - Le beau temps revient toujours après la pluie, ne l'oublie pas Huyana. »

Huy souria timidement. La silhouette de Lina devenait de plus en plus petite, jusqu'à ne plus faire partie de son champ de vue. Huyana inspira profondément et se leva en un coup. Elle prit ses affaires et se dirigea vers le corps du loup. Sa gueule grande ouverte, on pouvait lire la souffrance que la créature avait pu ressentir lors de ses derniers instants. Huyana regarda le ciel une nouvelle fois, tout en murmurant :

"- Non, en effet Lina ... et la pluie ne peut durer éternellement non plus d'ailleurs..."
Elle se tourna à nouveau vers le cadavre, le prit par les pattes arrières et alla le déposer un peu plus loin dans les bois. Regardant par dessus son épaule, elle jetta un dernier regard sur la statue des défunts lycans et reprit son chemin.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La curiosité est un vilain défaut - Terminé   

Revenir en haut Aller en bas
 

La curiosité est un vilain défaut - Terminé

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» La curiosité est un vilain défaut [Nicolas de Ruzé]
» La curiosité est un vilain défaut chère filleule [Fae]
» [Défi] La curiosité est un vilain défaut...
» La curiosité est un vilain défaut ! || PV Sapy
» O1 - La curiosité est un vilain défaut. | Allyson [TERMINER]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 ::  :: Archives :: • Archives RP •-