Partagez | 
 

 Préparations à la guerre d'Ogzuk

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Eramos d'Irifuse
Ephaëlyen accompli
avatar

Messages : 818
Métier : Vagabond
Age du personnage : 56
Alignement : Vigilant
Ennemis : « Chacun est l'ennemi de soi-même. » Anarchisis
Double Compte : Rangdor d'Irifuse

Feuille de personnage
Réputation: 1750
Avertissement: 0/3

MessageSujet: Préparations à la guerre d'Ogzuk   Sam 5 Nov 2011 - 4:30

Eramos avait marché depuis la grande et majestueuse cité d'Ardamir et ne s'était pas arrêté depuis. Cela faisait plus de trois heures qu'il sillonait les vallées et les plaines ensoleillées et verdoyante du magnifique pays des elfes. Il avait toujours aimé la terre d'Evanya: si pure, si parfaite... Comparée à tout ce qu'il avait vu au court de ses voyage en Ephaëlya, il 'avait vu que de rares endroits à comparer avec les plus simples d'Evanya. Il avait prit son temps pour voyager, n'empruntant aucune caravane ni monture, il préféra la marche. Comme ça, il pouvait profiter de l'air pur et du soleil le réchaffant et l'effleurant bienveillement. Il avait bien des jours d'avance avant d'atteindre la capitale naine, Kazad Duraz, et il ne les gaspillerait pas. C'est pourquoi il décida à mki-chemin de bifurquer vers l'oeuset afin de contempler la plus magique des endroits en Evanya: l'arbre aux lucioles.

Le soleil commençait à manquer mais Eramos n'accélera pas le pas. Il était rare de rencontrer des bêtes sauvages en cette contrée pour rajouter la sécurité à toutes les qualités que cette partie d'Ephaëlya possédait. Ce qu'il attendait se produisit. au loin, droit devant lui, une lumière bleuâtre illuminait le centre d'une clairière. Il comprit qu'il n'était plus très loin de son but. Il était rare que le vieil homme ressentait une quelconque hâte mais cette fois, la sensation bizarre dans son ventre se produisit. Sa marche devint plus rapide mais, pour une fois, pas par nécessité.

Il déboucha dans la clairière et fut stupéfait par la grandeur presque titanesque de l'arbre millénaire qu'il avait sous les yeux. À chaque branche, il n'y avait un centimètre prit par une luciole. Malgré la nuit sombre, l'arbre donnait un doux éclairage, ne réduisant aucunement la vision autours de l'ancien assassin. Il sentit son corps se détendre et en profita pour inspirer une bonne bouffée d'air arômatisé par la forêt empli de milles et une senteurs sauvages.

Sa relaxation fut interrompue par un bruit de branchage cassé. Sans réflechir, sa main se posa sur la garde de son épée longue. Il savait que beaucoup d'elfe pouvaient se promener dans les parages mais en habitude on ne pouvait les entendre qu'une fois la conversation débutée mais ce n'était pas le cas.

-Qui va là, demanda-t-il d'une voix forte ?

_________________

« C'est des plus denses ténèbres que nait la plus plus pure des bontés. »
Eramos d'Irifuse dit le Cœur d'aigle, né le 2ème cycle de Ventusiar, Terrïa 6 de l'an 193
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ildir.purforum.com
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Préparations à la guerre d'Ogzuk   Lun 7 Nov 2011 - 21:42

Elle était une femme d'une beauté conséquente. Une beauté éternelle, des traits fins et raffinés. Des yeux d'un vert profond qui laissaient permettre toutes les pensées de ceux qui les observaient. Elle était vêtue d'une robe longue en velours rouge foncé, tenue à la taille par un large corset serré l'amincissant et mettant en valeur une belle poitrine généreuse.
Son visage était recouvert d'un masque noir, seuls apparaissaient ses yeux et sa bouche. De fines lèvres pulpeuses et doucereuses. Elle était jeune, elle était belle.
Elle s'était assise sur une branche en haut de l'arbre aux lucioles et guettait de loin les individus qui passaient. Personne... Puis il arriva !
Un humain... Quel délicieux repas... Il avait l'air tendre, il avait l'air doux, il avait l'air... succulent...
Elle sortit ses crocs alléchée par cette odeur si séduisante qui venait de lui. Elle se pencha, le vit marcher d'un pas rapide vers l'arbre.
Il semblait émerveillé de cette beauté, elle semblait émerveillée de la veine de son cou apparente de là où elle était.
Puis la branche sous son poids craqua. Il dit d'une voix forte.

-Qui va là?

Elle se crispa sous ce ton, elle était démasquée. La panique la gagna légèrement. Non il ne la verrait pas de là où elle était, c'était impossible, c'était un humain... Elle prit le temps de passer sa langue sur ses lèvres, se demandant comment faire pour l'atteindre maintenant qu'il était sur ses gardes. Puis...
La branche céda pour de bon... Eramos pu voir une sorte de masse sombre, sa robe volant dans les airs, s'écraser au sol dans un grand fracas. Il entendit de même un petit rire moqueur, et vit un lapin descendre en sautillant qui semblait ricaner. Il se posa juste aux côtés d'Isâ au sol, gémissant. Son genou était écorché. Elle chouinait comme une enfant tandis que Pimpinette, le lapin vampire s'était assis à ses côtés, les pattes sur le nez et émettant des bruits étranges, frénétiquement.
Revenir en haut Aller en bas
 

Préparations à la guerre d'Ogzuk

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» La guerre d'Ogzuk
» Argentine: ouverture d'un nouveau procès pour crimes de guerre lors de la dicta
» Chef de Guerre sur Cannon Io... euh... moto
» Prochaine etape de la "guerre au terrorisme", le Pakistan?
» Elections générales anticipées ou Guerre Civile

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 ::  :: Archives :: • Archives RP •-