Partagez | 
 

 Au bord de la chute d'eau...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Ayliän Faën
Gardien de la Nature
avatar

Messages : 2669
Métier : Commandant de l'armée elfique
Age du personnage : 224
Alignement : Bienveillant
En couple avec : Evanya
Ennemis : Meute de Croc-Noir

Feuille de personnage
Réputation: 0
Avertissement: 0/3

MessageSujet: Au bord de la chute d'eau...   Mar 28 Sep 2010 - 0:25

~ Sujet Privé, Rp individuel ~

Une marche lente et silencieuse à travers la vallée des cascades accompagna le lever du soleil, le temps était doux, l’air pur et le cœur léger d’Ayliän flotté dans une bulle de souvenirs. Se remémorant le doux visage de celle qui l’aime, les douces caresses qu’ils partagèrent ensemble, l’ambiance magique qui régnait… la fatigue commençait à l’affaiblir… aussi bien qu’il prit une vingtaine de minutes au lieu de la moitié pour arriver enfin chez lui, l’arc sur le dos.

Le bruit de l’eau tombante de la grande chute fit sourire Ayliän, il était arrivé, sa maison était positionnée à quelques mètres des eaux fatiguées par leur chute, s’étalant dans un petit étang. Au bord de ce point d’eau, se tenait une petite maison en bois semblant être enracinée dans la terre de par un grand arbre juste à côté. Cela pouvait paraître étrange de loger prés d’une chute d’eau, mais Ayliän aimait le son de l’eau, s’entremêlant avec la nature, pour lui, il n'y avait pas plus grand symbole de la force de la nature.

Sa maison était située sur une petite colline, d’où les eaux de la chute s’écoulait par un petit ruisseau pour ainsi créer une autre cascade un peu plus bas. La vue y était magnifique, il y pouvait voir le coucher du soleil comme personne en Evanya.

Contournant le point d’eau, il s’accroupit lentement et de sa main droite forma un bol d’eau qu’il s’aspergea sur le visage pour trouver les dernières forces en lui. Il poussa la porte tout naturellement et fut accueilli par quelques lèches bien placées…


Niou.. Niouuu….

- Eh eh toi! Ca va ça va arrête, je me laverai plus tard! dit-il amusé…

La petite créature qui venait de sauter sur son torse, s’agrippant comme un enfant, léchant les joues de l’elfe ne pouvait calmer sa joie après avoir passé une nuit sans lui.

- Escuse moi Nïm, mais j’étais avec quelqu’un et la conversation a durée toute la nuit!

La petite créature se décrocha du torse d’Aylïan qui s’accroupit sachant pertinemment qu’il était démasqué. Elle fit de petit grognement en signe de jalousie en tournant comme une furie autour du garde à plusieurs reprises, sentant une odeur bien particulière qui n’était pas celle d’Ayliän mais de Kurata.

- D’accord d’accord… on ne peut rien te cacher à toi!

Niouuu.. niooou.. niou…

Nïm était une petite créature plutôt mignonne de par sa touffe de poils blanche cachant ses pattes, de ses longues oreilles arrondies toujours relevait, de ses grands yeux bleues ciel et surtout par l’étrange son qui sortait de sa bouche qui en faisait fondre plus d’un.
C'était une femelle très jalouse, avec un caractère bien à elle, Ayliän était son maître, Ayliän ne pouvait en avoir d’autre, Ayliän…
Nïm n’était que pour Ayliän, et elle ne se privait pas de lui dire à chaque retour chez lui!

Cela faisait maintenant quatre ans qu’ils se partageaient la maison.

Leur histoire était toute simple, un jour, lorsque Ayliän faisait sa ronde à travers les contrées d’Evanya, dans la plaine infinie, il aperçu un fin fil de sang porté par les eaux. Remontant le petit ruisseau, il arriva jusqu’à cette petite créature pas plus grande que trois pommes, blessée et mourante, échappant de faibles cris de douleur. Attendrit par la pauvre créature, il l’a prit sous son aile, l’a portant jusqu’à la vallée des cascades, il l’a guérit après l’avoir garder six jours, lui donnant tout ce dont elle avait besoin pour reprendre des forces. Ils devinrent vite amis et s'attachèrent l’un à l’autre, mais il fallait se rendre à l’évidence, Ayliän devait la rendre à la nature et c’est ce qu’il fit, l’emmenant dans la plaine infinie là où il l’avait trouvé. Ce fut autant dur pour lui que pour elle de se séparer mais Ayliän se devait de se montrer autoritaire et celà sembla marcher. L’elfe repartit alors en direction de sa maison en essayant de ne plus y penser, bien que cela lui était impossible. Apercevant, après une bonne marche, la petite maison en bois, un petit point blanc semblait sautillait devant la porte en criant comme une folle à la vue d’Ayliän revenir.
Il ne fallut pas plus pour que l’elfe se décide à l'a garder…

Il lui choisit le nom de Nïm qui signifie « Blanche » en elfique de part ses poils.
Une histoire banale mais qui vallait bien plus pour les deux amis.

Ayliän se remit debout, déposa sa dague et son arc sur la table et marcha jusqu’à son lit.
Nïm, d’une rapidité fulgurante se retrouva avant lui sur le matelas remplis de feuilles et se blottit contre le torse du jeune elfe lorsqu’il s’assit.


- Tu sais quoi, Nïm?! Demain, j'enfile mon armure et j'irai me rendre au Conseil de la garde pour avoir quelques jours de repos.
Un petit voyage ne me fera pas de mal.


Dit-il sans dévoiler la vraie raison de ce voyage pour ne pas rendre jalouse Nïm une nouvelle fois.

- Après tout, j’en ai rarement fait la demande…ils ne refuseront pas...

A ses mots, il se coucha sur le dos et ferma le yeux quelques instants, posant sa main gauche autour de son poignet où était enroulé le ruban de Kurata. Il lui restait encore un peu de temps avant de reprendre du service et prononça quelques mots destinés à Nïm déjà endormie sur son ventre.

- Réveille moi d’ici peu… dit-il espérant que Nïm pouvait en être capable!

Ayliän s’endormit paisiblement de par cette nuit magique, en espérant se réveiller à temps pour partir faire son devoir et demander audience au Conseil de la garde pour partir librement en Ephaëlya quelques temps, chose qu’il n’avait encore jamais faite.

Et ainsi retrouver sa douce…

_________________

~ Livre de rapports d'Ayliän ~


Dernière édition par Ayliän Faën le Ven 1 Oct 2010 - 4:50, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ayliän Faën
Gardien de la Nature
avatar

Messages : 2669
Métier : Commandant de l'armée elfique
Age du personnage : 224
Alignement : Bienveillant
En couple avec : Evanya
Ennemis : Meute de Croc-Noir

Feuille de personnage
Réputation: 0
Avertissement: 0/3

MessageSujet: Réveil agité...   Mer 29 Sep 2010 - 4:33

Le soleil répandait sa lumière comme un brasier sur la petite plaine, Ayliän, le cœur battant regardait indéfiniment la cavalière et sa monture s’enfuir au loin… Son cœur fut déchiré par un sentiment de non-retour, il ne voulu se contraindre à cette pensée, mais il était persuadé qu’au fond de lui, il ne la reverrai plus jamais. Elle disparu à travers la lumière de l’astre brûlant, une dernière vision euphorisante et douloureuse pour l’elfe.
Les battements de son cœur s’estompèrent au fur et à mesure de cette pensée, lentement, douloureusement…


Toc toc…

Ayliän! Ayliän!

Toc Toc Toc...

Grand frère!!

Toc toc...

Ayliän!!!

L’elfe se releva en sursaut faisant bondir Nïm par la même occasion, qui atterrit par terre en poussant des cris de bonheur contre la porte.

- Oh ma tête… murmura Ayliän avant de se mettre debout en vacillant quelque peu en direction de la porte en bois.

- Oui oui, je suis là… j’arrive!

Ouvrant la porte, l’image d’une petite elfe toute souriante l’accueilli d’un grand et beau sourire, ce qu’Ayliän fit par la suite avant que Nïm ne saute au cou de la petite fille.

Niou… Niou…!

- Hi hi, Nïmmm!! Ahhh arrête de me lécher, moi aussi tu m’as manqué!

- Nïm, calme toi tu vas rendre Filénoé plus folle encore! dit-il en souriant.

- Oh tu m’as manqué aussi grand frère! Je reviens de la plaine infinie et j’avais envie de vous revoir!

Filénoé était une petite elfe de 12 ans, fougueuse et intrépide, elle aimait rendre visite quelque fois à Ayliän et Nïm avec qui elle jouait énormément à tel point que l'elfe se demandait parfois si ça n’était pas seulement pour Nïm qu’elle venait! La petite elfe s’aimait à cueillir les fleurs de la plaine infinie pour au final tapisser les ruisseaux de sa cueillette.

Le regard de Filénoé se fixa alors sur le poignet droit de l’elfe.


- Oh, il est trop jolie ton ruban bleu! Je peux le toucher?

Le rêve d’Ayliän l’avait plongé dans le doute le plus total sur l’existence de cette nuit merveilleuse et de sa douce étoile. Et sur les mots de Filénoé, il observa le ruban accroché autour de son bras, lui procurant un grand soulagement, une sensation de bien-être, il n’avait pas fait que rêver, tout était bien réel. Redressant la tête en direction de la petite folle, il lui sourit et tendit le bras vers elle.

- C’est un cadeau... dit-il d’un air nostalgique.

- C’est très doux! Je l’adore!

Niouuuu..

- Ohhh mais pas autant que toi Nïm! affirma d’un air enjoué la petite fille en caressant la créature.

Et la fille reprit sa folle manie de jouer avec la petite créature, s’éloignant un peu de la maison tout en restant aux alentours de la cascade. Les deux elfes se connaissaient depuis plus de 2 ans maintenant, Ayliän avait rencontré ses parents en achetant de la nourriture à la Cité, ils tenaient une échoppe vendant nourritures et autres produits. Il s’était pris d’affection pour la fille qui semblait s’intéresser à son armure, son arc et même sa dague. La petite fille semblait vouer une grande admiration pour le garde et l’appellait parfois même "grand frère", un surnom qu’il ne pouvait que porter avec sourire.

- Ayliän Ayliän! Où vas tu aujourd’hui? cria Filénoé tout en s’amusant à essayer de rattraper Nïm.

- Je vais me rendre à la Cité!

Ayliän avait toujours dans l’idée de demander audience au Conseil de la garde qui se trouvait à la Cité des elfes dans le Donjon Suprême, demeure de la grande prêtresse et de la garde.

- Ohh, je peux t’accompagner? Je dois retourner voir maman pour tenir le magasin!

- Mais oui bien sûr. Je vais me préparer!

Il devait être plus ou moins 08h00 selon la position du soleil, Ayliän se dirigea à l’arrière de sa maison d’où une petite source jaillissait du sol, il se déshabilla tout en gardant le ruban et se lava durant dix bonnes minutes, ensuite il enfila son costume mauve, couleur de ses ancêtres et son armure argentée, il attacha son arc et son carquois à son dos et planta sa dague à la ceinture avant de sortir de la maisonnette.

- Oh tu as mis ton armure!

- Oui, je dois me rendre au Conseil.

- Je pourrais venir avec toi au Conseil? Dit?

- Je ne pense pas que ça soit une très bonne idée! Et puis tu es trop jeune!

- Nan c’est pas vrai, dit pas ça, je suis déjà très grande tu sais!

- Mais les gens du Conseil eux sont très très vieux! Ca te plairait d'être observer par de très vieilles personnes toutes bizarres?!

- Beurkkk… nonnnn!

Sur ses dernières paroles, Ayliän interpella Nïm qui était encore à jouer entre les jambes de Filénoé.

- Nïm, je laisse la porte ouverte, mais ne t’éloigne pas trop en mon absence, tu as compris?

Niouu…

- J’espère bien! dit-il en faisant semblant d’avoir compris.

- Aurevoir Nïm!!

Le garde et la petite fille partirent ensemble en direction de la Cité des elfes, s’éloignant à chaque instant de Nïm et de la maison.

- Je peux prendre ta main grand frère? demanda Filénoé avec beaucoup d'enthousiasme.

- Hum, si tu me la rend après, j’accepte! dit le jeune elfe avec humour en se laissant prendre la main.

Ayliän et Filénoé commencèrent à marcher ensemble, il faisait bon en Evanya, une belle journée s'annonçait.


Arrow ~ Evanya ~ Cité des Elfes ~ Marché populaire ~ A travers la foule... ~

_________________

~ Livre de rapports d'Ayliän ~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Au bord de la chute d'eau...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Au bord de la chute d'eau...
» Obama en chute libre ...
» Effet d'Obama; la chute de l'indice Dow Jones
» Un certain bord de mer...
» La chute de l'homme fort tunisien Zine El Abidine Ben Ali après 23 ans

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 ::  :: Archives :: • Archives RP •-