Partagez | 
 

 Un nouveau serment devant les Braves [Terminé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Un nouveau serment devant les Braves [Terminé]   Jeu 15 Déc 2011 - 22:33

Un nouveau serment devant les Braves




Une matinée calme mais un peu froide, Dâl qui ne patrouillait pas aujourd'hui, s'était levé aux aurores et avait décidé de partir chasser dans la forêt du crépuscule, emmenant avec lui de quoi se subsister pendant deux ou trois jours de chasse. Bien qu'il n'était pas de service, le jeune soldat s'était tout de même affublé de l'uniforme de la garnison de la cité, puis il avait pris son arc, son carquois rempli de flèches ainsi que son épée et enfin il était sorti de ses quartiers pour se diriger vers la sortie de la cité. Puis lorsqu'il s'était retrouvé de l'autre côté des remparts de la cité, il avait souri et pris aussitôt la direction de la forêt. Cela faisait un moment qu'il n'avait pas chasser dans cette forêt qu'il connaissait si bien et quand il était arrivé à l'orée des bois, le bonheur l'avait inondé aussitôt. Il avait pénétré dans les profondeurs de la forêt et laissait son esprit vagabonder tout en l'inondant d'un flot de souvenirs heureux.

Ayant soudainement de voir les Statues des Braves qui avaient combattu durant la guerre des Titans, Dâl changea de direction et prit celle de la plaine où s'étendaient ces statues qui charmaient son enfance lorsqu'il était dans l’académie militaire. Lorsqu'ils y allaient, les chefs racontaient toujours aux jeunes étudiants comment les humains s'étaient courageusement battus pour défendre la belle contrée d'Oryenna contre ces puissants Titans; pendant qu'ils écoutaient ces contes pour la plupart inventés mais tirés de faits réels, les enfants s'émerveillaient toujours et tous rêvaient de vivre pareille aventure un jour, c'est-à-dire, devenir un grand soldat et rentrer dans les légendes de l'armée. Le jeune Dâl n'avait pas échappé à la règle, en effet, le jeune homme avait été envoyé dans l'académie par son père et ce dès son plus jeune âge pour qu'il puisse un jour devenir un grand soldat de l'Oryenna. Le rêve de son père avait presque été exaucé, en effet, il était devenu un excellent soldat et il avait même pu mener une quête. A cette pensée, le visage du jeune garçon s'était assombri et il se mit à accélérer le rythme de ses pas qui devenaient en même temps lestes sans pour autant oublié d'appréhender le danger.

Après avoir marché pendant des heures, et quand le soleil atteignit son zénith, il arriva enfin aux statues. Un sourire s'étala sur ses lèvres tandis qu'il s'en approchait doucement. Mais il stoppa momentanément son avancée car il vit qu'une autre personne était présente en ces lieux de paix, il cligna des yeux plusieurs fois avant de distinguer une silhouette féminine. Mais que faisait une jeune femme qui paraissait avoir son âge avec plus ou moins deux années de différences, seule au milieu d'une forêt réputée dangereuse? Dâl se posa cette question rapidement, puis il reprit sa progression tout en accélérant la cadence de ses pas. Lorsqu'il arriva à la hauteur de la jeune fille, il se racla nerveusement la gorge, son que la jeune femme dut entendre car elle s'était tournée vers lui donc il ouvrit la parole d'une voix amicale:

Bonsoir très chère, je ne vous dérange pas j'espère?

Tout en parlant, il avait tout de même regardé alentour s'ils n'étaient pas épiés par quelconque espion autre personnes de ce genre. Puis il fixa la jeune femme dans ses yeux et il commença à l'examiner du regard.. En son for intérieur, le jeune soldat sentait que cette rencontre allait lui réserver des surprises mais lesquelles?


Dernière édition par Dâl Ortog le Lun 19 Déc 2011 - 5:04, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Un nouveau serment devant les Braves [Terminé]   Ven 16 Déc 2011 - 1:03

Aux petites heures du matin, Séléna eût envie d’aller se balader hors de la cité. Puisqu’Eramos ne lui avait annoncé rien d’important qui devait se faire aujourd’hui, la jeune femme décida d’assouvir son désir. Elle prit Espoir qu’elle déposa soigneusement dans son étui avant d’entourer ses hanches de la ceinture qui la portait. La forêt n’était bien pas loin de la cité de l’aurore, ce serait donc un excellent endroit où aller. Les pas de Séléna la guidèrent donc vers cette grande étendue couverte d'arbres.

L’air pur de la forêt et le calme de celle-ci apportait une paix intérieure à la jeune guerrière. L’action qui était habituellement omniprésente dans sa vie s’éloignait doucement et semblait même être resté au quartier général de la guilde. Les pas de la jeune femme était rythmés et ses pensées vagabondaient sans le moindre contrôle. L'humaine s'adonnait quelques instants à la contemplation de la nature avant de se remettre à marcher vers une destination qui lui était inconnue. Cependant, la jeune humaine ne voyait pas le temps qui passait. L’astre solaire descendait de plus en plus dans le ciel et Séléna s’éloignait de la cité. Ce n’était pas un problème, puisqu’elle connaissait ces bois mieux que n’importe qui pour y avoir grandit. Lorsque le soleil était presque disparut, elle vit au loin de grandes statues qui prenaient doucement forme. La jeune apprenti fût surprise de constaté l’étendu du chemin qu’elle avait parcourût. Durant ce trajet, elle avait réfléchit à de nombreuses choses qui la tourmentaient et à l’aspect que prenait sa nouvelle vie. Les grands hommes de pierre étaient posés à cet endroit afin que le peuple d’Oryenna se souvienne de la guerre des titans et de ses héros. Plus jeune, les parents de la guerrière l’amenaient souvent ici pour lui raconter des histoires toute plus excitantes les unes que les autres. Pendant qu’elle admirait ces géants de pierres et que ses souvenirs submergeaient d'une part et l'autre de son esprit, un bruit vînt perturber sa nostalgie. Quelqu’un approchait. Séléna se retourna rapidement tout en posant sa main sur le manche de son épée.

Un jeune homme se tenait derrière elle, en l’examinant un peu plus attentivement, la jeune femme vue qu’il portait un uniforme. Celui de l’armée de la cité. Il était donc un soldat, pourquoi un soldat viendrait-il ici ? De nombreuses questions germaient dans l’esprit de la guerrière. Le soleil commençait alors à se coucher et les deux êtres étaient de plus en plus plongés dans une masse ténébreuse.

« Bien le bonsoir. Non, absolument pas. Ce lieux est accessible à tous, n’est-ce pas ? »

Les derniers mots moururent sur ses lèvres alors qu’un léger sourire y apparût. Sa main restait cependant sur son épée, il vaut mieux être prévenant avec les inconnus se disait-elle.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Un nouveau serment devant les Braves [Terminé]   Ven 16 Déc 2011 - 1:35

Pendant qu'il examinait la jeune femme, Dâl constata qu'elle avait sa main bien ancrée sur le pommeau de son épée et cette vision le fit sourire car c'était une réaction normale chez toutes les personnes qui se sentaient dérangées en pleine méditation. Pour ne paraître impoli en restant ainsi fixé sur elle, le jeune soldat détourna le regard et se mit à admirer le ciel qui commençait à s'assombrir. Bientôt ils allaient être plongés dans un obscurité totale car il s'avérait qu'aujourd'hui fut un jour où il n'y aurait point de lune dont la lumière les aurait éclairé. Il eut donc une envie de partir dans la forêt pour chercher du bois afin de se confectionner un abri de fortune et allumer un feu, mais au moment même une petite lumière s'était allumée dans les yeux, signe qu'il allait mettre ses plans à exécution, la jeune femme prit la parole et répondit:

« Bien le bonsoir. Non, absolument pas. Ce lieux est accessible à tous, n’est-ce pas ? »

Le jeune homme l'écouta en souriant tandis que les derniers mots se firent moins audibles et qu'un léger sourire s'étalait sur les lèvres de la jeune femme. Il lui rendit son sourire et répondit d'une voix douce et amicale

- Oui, il est accessible à tous en effet. C'est un lieu de paix où les personnes peuvent exprimer les sentiments sans fausse honte car nos ancêtres les écouteront et les aideront d'une manière ou une autre pour soulager leur souffrance ou autre. Son visage s'était à nouveau détourné de la jeune femme lorsqu'il avait dit cela, afin de lui cacher qu'il s'était assombri et sa voix était devenue grave, puis après une longue inspiration et un petit coup d'oeil au ciel, il reporta à nouveau son attention sur elle et dit d'une voix plus joyeuse:

- Que diriez-vous d'allumer un feu et de discuter de tout cela autour d'une source de chaleur? Car, comment vous l'avez sûrement remarqué, le jour tombe très vite. Alors qu'en pensez-vous? Espérant une réponse affirmative de sa part, il se prépara à partir en direction de la forêt pour trouver du bois mort et simultanément lui présenta une main chaleureuse tout en disant d'une voix toute aussi chaleureuse:

- Mon nom est Dâl Ortog et comme vous l'avez sûrement deviné, je fais partie de la garnison de notre cité. Je suis enchanté de vous rencontrer. Et ne vous inquiétez pas, je ne vous ferai aucun mal.

Tout en présentant sa main, le jeune soldat appuya sa dernière phrase d'un large sourire précédé d'un petit mouvement de la tête pour désigner la main de la jeune femme qui tenait fermement le pommeau de son épée.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Un nouveau serment devant les Braves [Terminé]   Ven 16 Déc 2011 - 2:27

Séléna examina un peu plus attentivement le visage du jeune homme, celui-ci possédait de beaux traits et semblait quelques années plus jeune qu’elle. La proposition de celui-ci était étrange, mais propice à la situation. La masse ténébreuse que devenait le ciel les engouffrait de plus en plus. Ils devaient réagir maintenant, s’ils ne désiraient pas chercher refuge au cours de la nuit et dans l’obscurité totale.

- Mon nom est Dâl Ortog et comme vous l'avez sûrement deviné, je fais partie de la garnison de notre cité. Je suis enchanté de vous rencontrer. Et ne vous inquiétez pas, je ne vous ferai aucun mal.

Elle sourit légèrement également, la guerrière était très méfiante et elle se le faisait parfois reprocher, parfois féliciter. Visiblement, ce jeune homme ne lui voulait aucun mal. La main de Séléna descendit doucement le long de son corps, n’étant plus sur son arme. Elle fit quelques pas en direction de la forêt, Dâl à ses côtés.

« Je m’appelle Séléna. »

La jeune humaine n’était pas très bavarde et il y avait une raison à cela. Peut-être n’était-il pas prudent de révéler maintenant qu’elle faisait partie de la guilde de l’Équilibre? Eramos lui à dit, quelques jours plus tôt, que la relation entre l’armée et la guilde n’était pas à son meilleur. La jeune femme choisit donc d’attendre quelques minutes.

Les deux êtres se rapprochaient du boisée, à la recherche de bois mort pour faire un peu de lumière. Il n’était pas question d’arracher de l’écorce ou quelques branches sur un arbre vivant. Du moins, pas s’il y en avait sur le sol. Les deux jeunes gens partirent chacun de leur côté afin de trouver l’objet de leur recherche. Malgré l’obscurité, la jeune humaine réussit à ramener une dizaine de bouts de bois. Elle les posa près des statues, jetant un regard vers la forêt. Dâl n’était pas visible, peut-être était-il simplement allé plus loin ? Elle prit donc l’un des bouts d’écorce mort qu’elle avait rapporté et elle arracha une masse d’herbe. La guerrière plaça quelques uns des morceaux de bois amassé autour de sa petite touffe d’herbe. Avec le grand bâton, elle entreprit de le rouler entre ses mains, le bout de celui-ci dans son petit tas d’herbe. La jeune femme roulait rapidement son bâton, espérant créer de la fumée puis du feu. Elle devait lui dire, ne pouvant supporter de mentir, en quelque sorte, à quelqu’un. Dès qu’il reviendrait, il saurait tout. Continuant de faire rouler le bâton dans ses mains, la jeune humaine perçut un bruit. Dâl était de retour et il se tenait à quelques centimètres derrière elle. C’était le moment de vérifier s’il ne lui désirait vraiment aucun mal.

« Je suis l’apprenti de la guilde de l’Équilibre, vous connaissez je pense. »

Dos à lui, elle resta ainsi. Attendant sa réaction.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Un nouveau serment devant les Braves [Terminé]   Ven 16 Déc 2011 - 3:17

Satisfait qu'elle ait abaissé sa garde, le jeune homme lui avait indiqué la zone boisée et pendant qu'ils marchaient vers cette masse de bois ténébreuse car la nuit était arrivée très vite, elle lui avait donné son nom. Dâl en fût quelque peu surpris car il avait ouï dire qu'une jeune femme se prénommant Séléna marchait aux côtés d'Eramos, ce fameux maître de l'Equilibrium. Cette fameuse guilde que le jeune soldat avait secrètement envisagé de rejoindre mais il ne souhaitait pas que cela gâche ses chances d'obtenir un rang clé dans la hiérarchie militaire d'Oryenna. Il était tiraillé par ce dilemme car il avait également entendu et les chefs les mettaient en garde contre tout cela, que les guildes et l'armée n'étaient pas les meilleures amies du monde mais le jeune homme voulait démontrer le contraire. Cachant toujours ses pensées qui s'étaient assombries encore une fois, il fit signe à Séléna qu'il allait de son côté et voyant qu'elle approuvait son idée d'un signe de tête, il prit la direction opposée à la sienne et s'enfonça un peu plus dans les profondeurs de la forêt laissant ses pensées et ses questions l'inonder. De temps en temps, il se baissait pour ramasser du bois et d'autre fois il scrutait s'il n'y avait pas de traces de gibiers pour qu'ils puissent ainsi se subsister d'un animal chaud mais nulle trace animale donc il décida de retourner vers les statues.

Sur le chemin de retour il pensait toujours à son dilemme depuis son retour à ses fonctions de gardien de l'Aurore quand il rendit compte qu'il ne la voyait plus du tout. Il était vrai qu'ils s'étaient séparés mais craignant que quelque chose lui soit arrivé, il accéléra la cadence de ses pas, non sans ressentir le poids des quelques bois morts qu'il portait dans ses bras. Puis après quelques minutes de course effrénée, il se mit à réfléchir rapidement et s'assura qu'elle devait sûrement être déjà arrivée près des Statues, donc sans perdre une minute de plus, il courut tout en prenant la direction et lorsqu'il sortit des bois et qu'il vit qu'elle était en train d'essayer d'allumer le feu en faisant rouler un bâton, il en fut soulagé intérieurement mais cela, il n'oserait jamais se l'avouer. Il avança tranquillement tandis qu'elle se tournait vers lui et d'après l'expression de son visage, le jeune sut aussitôt qu'elle allait lui révéler une chose importante comme pour le tester. En effet elle ouvrit la bouche et dit tout en reprenant son activité:

« Je suis l’apprenti de la guilde de l’Équilibre, vous connaissez je pense. »

Elle était dos à lui et Dâl savait qu'elle attendait une réaction de sa part mais le jeune soldat demeura étrangement silencieux tandis qu'il s'approchait d'elle et faisant en sorte de ne pas répondre de suite à ce qu'elle venait de lui annoncer, il déposa le contenu de ses bras et lui dit d'une voix calme et chaleureuse:

- Laissez, je m'en occupe.

Il sourit lorsqu'elle se releva pour lui laisser sa place mais elle s'assit en face de lui et attendait toujours sa réaction. Le jeune homme l'ignora pendant quelques minutes, qui parurent interminables durant lesquelles il bataillait pour créer et nourrir avec ce bois qu'il jugea aussitôt comme étant du bois trop sec ou trop humide pour qu'un départ de feu puisse être possible mais le jeune homme était têtu et il lutta avec beaucoup d'acharnement pour parvenir enfin à produire des petites étincelles et quelques secondes plus tard, un feu crépita. Fier de sa victoire, Dâl se releva tout en murmurant:

-Et voilà. Puis il prit place à côté d'elle et tout en fixant le feu qui crépitait gaiement brûlant le feu qui le nourrissait, il répondit d'une voix grave:

- Oui je connais la guilde de l'Equilibre. Tous les Soldats de la contrée sont au courant de l'existence de toutes les guildes qui sévissent dans notre monde. La raison à tout cela, est que le Général n'aimerait que sa chère contrée ne soit détruite par quelconque membre de telle ou telle guilde, donc pour l'armée les guildes sont une menace potentielle à l'encontre de l'Oryenna.

Il se tut afin de reprendre son souffle car il avait vidé son saoul d'informations d'un traite sans faire de coupures, puis cette fois-ci, il fixa la jeune femme de ses yeux sombres et reprit d'une voix encore plus grave:

- Moi contrairement aux autres soldats de la cité, je ne vous considère pas comme une menace et pour votre gouverne, j'adhère même à certains principes de votre guilde.

Ses derniers mots furent prononcés d'une voix de moins en moins audible comme s'il craignait de trop se dévoiler car il n'oubliait pas son entraînement militaire. En effet, même s'il savait en son for intérieur que la jeune femme en face de lui ne l'attaquerait point, il devait tout de même être prudent tout en restant affable...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Un nouveau serment devant les Braves [Terminé]   Ven 16 Déc 2011 - 3:42

L’attente se faisait de plus en plus longue, il ne répondait pas et Séléna se demandait pourquoi. Étais-ce une stratégie quelconque ? Peut-être cherchait-il un moyen de contacter quelques membres de l'armée pour la faire prisonnière. Un fait étrange, il demeurait calme et silencieux. Ce jeune homme portant l'épée était bien différent des autres. Il semblait ne pas être atteint par une multitude de choses ou alors quelque chose de plus obscur dormait en lui. Elle ne le savait pas, mais elle le saurait probablement sous peu. La guerrière lui céda la place, le bois ne voulait pas lui obéir et créer les flammes tant désirées. Elle prit place devant lui, fixant le bois et l’herbe et ce même pendant sa réponse. La lueur du feu fît en sorte que la demoiselle sortit alors de ses pensées qui l’avaient submergée. Un sourire se dessina sur ses lèvres minces et rosés, remerciant Dâl.

- Moi contrairement aux autres soldats de la cité, je ne vous considère pas comme une menace et pour votre gouverne, j'adhère même à certains principes de votre guilde.


Séléna tourna le regard afin de pouvoir soutenir le sien. Un sentiment de soulagement se fît alors grandement sentir chez elle. L’humaine ne souhaitait pas mettre fin si rapidement à cette nouvelle rencontre, cela aurait été dommage. La jeune humaine détourna alors son regard noisette de celui de son interlocuteur pour trouver la chaleur réconfortante des flammes qui crépitaient à quelques mètres d’eux.

« Je suis soulagée, sachez-le. Honnêtement, j’avais peur de votre réaction et que cela se termine par un duel à l’épée. »

Un petit rire franchit les lèvres rosées de l’apprenti, son regard toujours posé vers le feu.

« J’imagine que nous devrions passer la nuit ici. »

Elle leva la tête en direction du ciel. Aucune étoile, aucune lune n’était visible. C’était l’obscurité totale. Séléna était heureuse de ne pas être seule dans cette masse sombre et peu habituelle. La jeune femme croisa alors les jambes en indien, le regard absorbé par le feu. Elle ne pût s’empêcher de penser que c’était un drôle d’endroit pour une première rencontre, mais surtout qu’elle ne commenterait plus jamais une imprudence pareille.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Un nouveau serment devant les Braves [Terminé]   Ven 16 Déc 2011 - 4:15

Tout au long de son discours, la jeune femme n'avait cessé de soutenir le regard du jeune soldat qui commençait en sentir monter sur ses joues, le rouge qui indiquait qu'il était de plus en plus gêné en sa présence. Puis il ressentit le soulagement de Séléna avant même qu'elle ne l'exprime par le biais de la parole. Il avait émis un rire faussement moqueur quand elle prononça ces quelques mots "Duel à l'épée". Il la regarda en souriant, cachant ainsi son léger trouble, puis il dit d'une voix douce:

- Ne vous inquiétez pas, un duel à l'épée ne m'intéresse nullement et jamais je n'oserai frapper une femme même si c'était une guerrière tout comme vous.

Il appuya sa dernière phrase d'un large sourire dévoilant toutes ses dents blanches, tandis qu'elle riait aussi tout en levant les yeux vers le ciel en même temps que le jeune homme qui constata que la seule source de lumière en cette soirée était le feu qui crépitait devant eux car sinon nulle étoile, ni même la lune n'étaient présentes dans le ciel. C'était une obscurité totale tandis qu'il s'allongeait lentement sur le dos et admirait le ciel, la voix de la jeune femme lui parvint comme si c'était à des kilomètres à la ronde:

« J’imagine que nous devrions passer la nuit ici. »

Le jeune soldat cligna lentement des yeux puis les posa sur celles de la jeune femme. Il la regardait d'un drôle air comme s'il la voyait pour la première fois, la lumière produite par le feu qui avait augmenté de volume, embellissait le visage de Séléna et cette vision troubla encore plus le jeune homme qui sentait de plus en plus le rouge lui piquer les joues. Il fit mine de tousser pour cacher ce moment de trouble puis il reporta son attention sur le feu et dit d'une voix légèrement enrouée après cette fausse toux qu'il avait eu:

- Oui. Je pense que ça nous laisse le temps de faire plus ample connaissance et ainsi vous pourrez m'en direz plus sur votre Guilde. Car voyez-vous, quand je vous ai dit que j'adhérais à certains principes de la guilde, ça voulait dire que j'étais vraiment du même avis et que ma raison me pousse à en faire partie. Il se tut pendant quelques secondes pour reprendre sa respiration avant de continuer son récit:

- Cependant ma loyauté envers l'armée me freine dans mes choix... Ah et au fait je ne supporte pas que l'on me vouvoie donc pourrions-nous nous tutoyer?

Il sourit car il sentait que cette rencontre allait vraiment lui être redevable et lui rendre un tiers de ce qu'il avait perdu depuis son expédition ratée...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Un nouveau serment devant les Braves [Terminé]   Ven 16 Déc 2011 - 4:37

- Cependant ma loyauté envers l'armée me freine dans mes choix... Ah et au fait je ne supporte pas que l'on me vouvoie donc pourrions-nous nous tutoyer?

Séléna sourit une nouvelle fois. Elle était maintenant dos au feu afin de pouvoir regardé le jeune homme qui, lui, était allongé. L’humaine regardait un peu partout, même s’ils n’avaient rien autour d’eux. Le noir les encerclait. Vouvoyer quelqu’un était pour elle une marque de politesse, mais elle arrêtait lorsque la personne le demandait ou lorsque la relation avec celle-ci s’était développée et avait débouché sur une amitié ou une relation avec des bases solides. Elle acquiesça sa demande d’un léger signe de tête avant de s’allonger près de lui, mais non sur le dos. La jeune femme préférait être sur le ventre pour l’instant, elle pouvait regarder Dâl et ainsi répondre convenablement à ses questions.

« Et bien, Eramos sera le seul qui pourra décider de l’entrée d’une personne au sein de la guilde. Bien entendu, je peux exprimer mon désir que tu rejoignes cette guilde, mais la décision finale lui revient. »

Le fait de ne pas employer le vouvoiement était une chose difficile pour la jeune guerrière, mais elle faisait cependant de grands efforts afin de ne pas le faire. Cela devait se voir lorsqu’elle employait le mot : ‘’tu’’.

« La guilde de l’Équilibre est une guilde qui œuvre pour le bien et qui tente de faire régner la justice. Parfois il faut tuer, parfois il faut voler, mais ces actes sont commis dans un seul but : celui de faire en sorte que le mal disparaisse. »

Les yeux noisette de Séléna rencontrèrent alors celui du jeune homme, elle remarqua que celui-ci avait une teinte rosé, mais elle n’y porta pas attention. Le vent souffla doucement sur eux, menaçant quelques secondes d’éteindre le feu.

« As-tu des questions concernant la guilde ? Je t’ai fais un très bref résumé, mais j’imagine que tu as plusieurs questions. »
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Un nouveau serment devant les Braves [Terminé]   Ven 16 Déc 2011 - 10:51

Elle avait accepté sa demande tandis qu'elle s'allongeait sur le ventre afin de le regarder afin d'être dans une position confortable pour lui parler et le voir tout en restant couchée. A la lueur des flammes, le jeune homme la trouvait de plus en plus jolie et il aurait la connaître un peu mieux mais en même temps elle semblait légèrement distante et il n'osait pas faire le premier pas. Par ailleurs, sa précédente relation amoureuse s'était soldée sur un si cuisant échec qu'il ne savait plus s'il pouvait un jour retrouver ce sentiment qu'on appelait l'Amour, tout en pensant à cela, il l'avait fixée encore plus profondément de ses yeux noirs comme deux gouffres profonds. Peut-être était-ce uniquement une attirance quelconque, ce qu'il avait ressenti pour la jeune femme mais il savait que dès l'instant où il avait ses yeux sur elle, des liens pouvaient exister entre eux. Il détourna prestement son regard du sien tandis qu'elle lui parlait:

« Et bien, Eramos sera le seul qui pourra décider de l’entrée d’une personne au sein de la guilde. Bien entendu, je peux exprimer mon désir que tu rejoignes cette guilde, mais la décision finale lui revient. »

Dâl sourit quand il l'entendit prononcer le mot, comme si elle faisait tellement d'efforts pour employer un terme qu'elle n'avait pas l'habitude de dire. Il reporta son attention et se dit intérieurement qu'elle devait sûrement faire partie de ces personnes qui préféraient utiliser le vouvoiement qui était la monnaie courante pour marquer son respect envers une personne inconnue mais le jeune homme s'en moquait éperdument qu'on le tutoie ou non, cependant il n'appréciait guère qu'on le vouvoie et ce à cause de son jeune âge. Les pensées du jeune vagabondèrent dans cette question du vouvoiement ou non, mais il prêtait toujours attention à ce que la jeune femme disait et il fut encore plus souriant lorsqu'elle reprit son explication au sujet de a guilde:

« La guilde de l’Équilibre est une guilde qui œuvre pour le bien et qui tente de faire régner la justice. Parfois il faut tuer, parfois il faut voler, mais ces actes sont commis dans un seul but : celui de faire en sorte que le mal disparaisse. »

Les yeux de la jeune femme rencontrèrent ceux du soldat qui s’empourpra mais cacha à nouveau ce petit moment de trouble, car il ne souhaitait pas dévoiler maintenant qu'il avait ressenti une attirance pour elle. Avait-elle un amant? Etait-elle engagée dans une relation solide? Ces questions fusèrent dans sa tête tandis qu'elle parlait encore de la guilde:

« As-tu des questions concernant la guilde ? Je t’ai fais un très bref résumé, mais j’imagine que tu as plusieurs questions. »

Il la fixa longuement et se mit à gratter son menton tout en réfléchissant à une question qu'il souhaitait poser, puis il inspira prestement et lui demanda d'un ton sérieux:

- En quoi consiste ton poste d'apprentie de la Guilde? Quels sont réellement vos domaines d'action? Il se tut quelques secondes pour réfléchir à nouveau puis il reprit d'une voix douce:

- Pensez-vous que ces litiges entre l'armée et la guilde soient fondés? Il s'arrêta quelques secondes et reprit d'un ton joyeux: - J'ai hâte de rencontrer ton maître car lui et moi nons avons plusieurs choses en commun dont la lutte contre le mal et le maintien de la Paix et de la Justice dans ce monde de corruption et de débauche.

Les derniers mots avaient jailli de sa bouche comme une critique à l'encontre de la société actuelle qui en effet vivait dans une corruption à toutes échelles
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Un nouveau serment devant les Braves [Terminé]   Ven 16 Déc 2011 - 18:47

Séléna posa son regard au sol, écoutant les paroles du jeune homme. Elle sourit légèrement, se demandant elle-même si ces litiges étaient fondés. Il était difficile de le savoir puisque la jeune femme l’avait simplement entendu d’Eramos et de quelques membres de la guilde. Ce n’étaient peut-être que des paroles en l’air puisque le représentant de l’armée de la citée était amical avec elle et il ne semblait lui vouloir aucun mal.

« Honnêtement, je ne sais pas. Je pense oui, mais je n’ai aucune preuve à te fournir. Je suis consciente que l’armée voit les différentes guildes comme un potentiel danger puisque certaines le sont, mais je ne comprends pas pourquoi la guilde de l’Équilibre en fait partie. »

Les yeux de la jeune femme étaient toujours posés sur le sol, sur le vide.

« Il sera heureux de te rencontrer, j’en suis certaine. Demain matin, je pourrais te conduire au quartier général de la guilde si tu le souhaites. Et…mon rôle d’apprenti se résume à un mot, différent. Le général change d’apprenti lorsqu’il juge que celui-ci à accomplit ce qu’il devait accomplir au sein de la guilde. Ce n’est jamais la même chose et honnêtement, je ne sais pas ce qu’il attend de moi. Je dois me plier à sa volonté et j’ai un certain pouvoir sur les autres membres lorsqu’il est absent. Je suis, sa protégé. Si l’on peut dire cela ainsi. »

Séléna se coucha maintenant sur le dos, son regard noisette caressait alors le ciel obscur.

« Je ne t’ai jamais aperçut par ici, pourtant nous sommes du même âge. Est-ce que tu viens d’arriver en Oryenna ? »

La guerrière tourna doucement la tête pour pouvoir le regarder directement dans les yeux, le sommeil commençait à peser sur elle et probablement sur le jeune homme. Ils étaient près l’un de l’autre, la jeune humaine pouvait sentir le souffle chaud du guerrier souffler délicatement sur son visage. Les yeux dans ses yeux, elle attendait sa réponse. Les bruits de la nuit se faisaient entendre à ses oreilles. Quelques petits animaux semblaient être à proximité et un calme hors du commun régnait sur la plaine. Le crépitement du feu avait un effet apaisant et le manque de lumière faisait en sorte que le sommeil l’atteignait plus rapidement. Cependant, l’humaine désirait poursuivre sa conversation avec le soldat le plus longtemps possible.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Un nouveau serment devant les Braves [Terminé]   Dim 18 Déc 2011 - 22:11

Après avoir parlé, le jeune soldat s'était tu et fixait la jeune femme qui semblait de plus en plus proche de lui. Cette proximité déconcertante troublait énormément Dâl qui avait, cette fois, décidé de ne pas détourné le regard afin de soutenir le sien tout en gardant son sourire angélique. Tout à coup, il la vit poser le regard vers le sol et dit tout en souriant légèrement:

« Honnêtement, je ne sais pas. Je pense oui, mais je n’ai aucune preuve à te fournir. Je suis consciente que l’armée voit les différentes guildes comme un potentiel danger puisque certaines le sont, mais je ne comprends pas pourquoi la guilde de l’Équilibre en fait partie. »

Dâl la fixait toujours mais pendant ce temps elle avait gardé son regard fixé vers le sol. Il leva prestement son regard pour admirer le ciel non étoilé tandis qu'il réfléchissait aux dires de la jeune femme. Il était entièrement d'accord sur plusieurs points, en fait sur tous ce qu'elle avait dit. En effet depuis le temps où il avait commencé à servir dans l'armée, le jeune homme n'avait jamais cessé d'entendre que les guildes étaient les ennemies quasi-mortelles de la cité et de l'Oryenna et que leur existence ruinait le bonheur du monde. Mais bien qu'il avait de la colère et de la révolte en lui pour démentir ces dires abjectes, Dâl n'avait jamais osé se rebeller contre la hiérarchie. Cependant cela était révolu et il n'aurait de cesse de combattre pour ses convictions. A ces pensées, il prit une quantité d'air impressionnante tandis que la jeune femme continuait de parler:

« Il sera heureux de te rencontrer, j’en suis certaine. Demain matin, je pourrais te conduire au quartier général de la guilde si tu le souhaites. Et…mon rôle d’apprenti se résume à un mot, différent. Le général change d’apprenti lorsqu’il juge que celui-ci à accomplit ce qu’il devait accomplir au sein de la guilde. Ce n’est jamais la même chose et honnêtement, je ne sais pas ce qu’il attend de moi. Je dois me plier à sa volonté et j’ai un certain pouvoir sur les autres membres lorsqu’il est absent. Je suis, sa protégé. Si l’on peut dire cela ainsi. »

Il l'avait écoutée attentivement sans piper un infime mot ni même esquisser le moindre mouvement. Tout cela le captivait et il avait hâte de rencontrer ce fameux commandant de la guilde de l'Equilibre. Tout en levant les yeux vers le ciel obscur, il souriait d'un air joyeux puis il fut sorti de ses songeries par la jeune femme qui lui demanda d'une voix douce:

« Je ne t’ai jamais aperçut par ici, pourtant nous sommes du même âge. Est-ce que tu viens d’arriver en Oryenna ? »

Dâl la regarda droit dans les yeux et remarqua qu'elle était de plus en plus près de lui. Il pourrait presque entendre les battements de son coeur, il sentait le souffle de la jeune femme sur son visage. Tout autour d'eux quelques bruits se faisaient entendre mais rien d'inquiétant et les crépitements du feu étaient comme une onde de douceur. Un moment intime se faisait ressentir entre les deux jeunes gens et qui se représentait sous la forme d'un doux silence durant lequel le jeune homme hésitait à répondre à la question de la jeune femme. Mais au bout de quelques secondes d'hésitation, il lui sourit tendrement et se lança:

- J'ai toujours vécu en ces lieux mais plus souvent dans la caserne militaire. Mais je ne suis revenu ici que depuis quelques jours. En effet j'étais parti en expédition dans les autres contrées d'Ephaëlya afin d'y mener une quête...

Il s'interrompit légèrement pour sécher ses larmes et reprit d'une voix rauque;

- Mais je suis rentré à la suite d'événements qui compliquaient le déroulement de cette quête en empêchant son bon fonctionnement. D'ailleurs ces mêmes événements avaient conduit à l'échec de ma quête...

Ses dernières paroles n'étaient plus qu'un faible murmure tandis qu'il fixait la jeune femme dans les yeux. Depuis son retour il ne parlait pas beaucoup de son expédition désastreuse mais il avait réussi à en parler à cette jeune femme. Non pas qu'elle avait un joli minois et un sourire irrésistible mais parce qu'il souhaitait être son ami voire peut-être plus.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Un nouveau serment devant les Braves [Terminé]   Dim 18 Déc 2011 - 23:04

Séléna écouta attentivement les dires du jeune homme, sans parler ni même faire le moindre mouvement. Les larmes de sa nouvelle rencontre lui démontrèrent que les souvenirs qu’il abordait avec elle étaient plus que douloureux et elle se devait de respecter cela. La curiosité s’emparait doucement d’elle, mais elle se devait de la faire taire. Ce n’était certainement pas le moment de poser des questions. De plus, elle ne connaissait pas beaucoup Dâl. Il serait donc peut-être moins enclin à lui faire des confidences. Attendre serait sans aucun doute la solution la plus sage pour le moment.



Le ciel était toujours obscur et la nuit était avancée, Séléna était de plus en plus fatigué. Son regard se posa alors sur les flammes qui crépitaient non loin d’eux.

Elle cligna des yeux une fois puis une seconde fois avant de se laisser bercer par les bras de Morphée. L’humaine n’a pût avertir l’être allongé près d’elle puisque le repos c’était imposé avec rigueur.
Les premiers rayons du soleil descendaient doucement vers la terre, poussant la jeune apprenti à ouvrir les yeux. La prairie était calme et les animaux, ainsi que les humains, ne semblaient pas s’être encore éveillé. Séléna sentit alors quelque chose contre son dos, elle se tourna lentement pour s’apercevoir qu’il s’agissait de Dâl. Il avait un bras autour de sa hanche. Elle se dégagea doucement et délicatement de cette étreinte afin de se relever. La jeune femme jeta un regard vers le feu, celui-ci n’y était plus. Seul une légère fumée semblait avoir été témoin de son passage. La jeune humaine allongea par contraction ses membres rouillés par une nuit glaciale au sol. Un gémissement se fit entendre derrière elle, visiblement Dâl se réveillait à son tour. Séléna lui sourit légèrement.

« Bien le bonjour Dâl. Il faudrait que nous entamions le voyage vers la cité sous peau, si nous voulons y être avant la tombée de la nuit. »
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Un nouveau serment devant les Braves [Terminé]   Lun 19 Déc 2011 - 3:54

Dâl regarda tendrement la jeune femme qui l'écoutait attentivement. Il voyait sur son beau regard qu'elle luttait contre le sommeil ainsi que contre l'envie de lui poser d'autres questions. Il l'encouragea d'un sourire angélique mais il remarqua également qu'elle commençait à s'endormir puis quelques secondes plus tard la jeune femme dormait à poings fermés tout près de lui. Il profita de son sommeil pour l'admirer et tout en regardant le feu crépiter, il se mit à penser longuement silencieusement et imagina sa rencontre avec Eramos. Il souhaitait le rencontrer dans ses quartiers à la caserne et non au quartier général de la Guilde de celui-ci car il pourrait se faire prendre, en effet certains soldats, les espions, étaient chargés de surveiller les faits et gestes des autres soldats comme lui. Il inspira en se redressant, prit un vieux parchemin ainsi qu'une plume et de l'encre dans son paquetage et commença à inscrire ces mots:

Cher Commandant de la Guilde de l'Equilibre,

Je vous envois cette missive par le biais de votre apprentie pour vous faire une requête afin que nous puissions nous rencontrer car j'ai beaucoup d'estime pour vous et votre Guilde. Je prévois donc une rencontre dans deux jours dans ma demeure dans le quartier résidentiel de la cité aux alentours de midi. Nous pourrions ainsi converser autour d'un bon festin.

J'attend votre venue avec impatience,

Dâl Ortog


Le jeune homme acheva sa petite lettre en souriant, il leva les yeux et vit le feu dont la lueur commençait à diminuer. Il s'étira tout en baillant silencieusement, puis il s'allongea à côté d'elle et s'endormit aussitôt. La jeune femme qui dormait tout près de lui occupa ses pensées toute la nuit et même ses rêves. Dans la nuit il bougea dans son sommeil et se retrouva collée à elle, tandis qu'il lui passait le bras autour de la hanche. Ils dormaient paisiblement...

Le lendemain,

Le jeune homme se réveilla avec un fort mal de dos tandis qu'il s'étirait pour reprendre ses forces au niveau des bras puis il leva un sourcil et regarda en direction de Séléna qui était déjà réveillée et qui lui sourit légèrement. Le jeune homme sentit un chavirement au niveau de son coeur, mais il n'y fit guère attention. Il l'entendit s'exprimer:

« Bien le bonjour Dâl. Il faudrait que nous entamions le voyage vers la cité sous peau, si nous voulons y être avant la tombée de la nuit. »

Dâl lui sourit tendrement et se leva tranquillement tout en rangeant ses affaires ainsi que le parchemin qu'il avait écrit dans la nuit. Il lui donnera en temps voulu lorsqu'ils seront près des portes de la cité, mais évitant d'y penser il se tourna vers la jeune femme et lui dit d'une voix enjouée:

- Il est grand temps d'y aller.

Elle avait hoché et ils partirent ensemble en direction de la cité de l'Aurore, ils traversèrent rapidement la forêt et avant la fin de ma journée, ils arrivèrent enfin devant les portes de l'Aurore. Dâl s'arrêta et se mit à fouiller dans son sac afin de récupérer le parchemin et le tendit à la jeune femme en murmurant d'une voix douce:

- Pourrais-tu amener ceci à ton Maître? Je ne pourrai le voir aujourd'hui même car je travaille tard cette nuit. Je suis heureux de t'avoir rencontrée Séléna et j'ai hâte de te revoir.

Le jeune homme lui sourit et s'approcha afin de déposer un tendre baiser sur la joue de la jeune femme qui fut surprise par ce geste. Il sourit et pénétra dans la cité avant de disparaître dans la foule... Il attendait sa rencontre avec Eramos avec impatience et un peu d'appréhension également.

FIN

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Un nouveau serment devant les Braves [Terminé]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Un nouveau serment devant les Braves [Terminé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Un nouveau départ ? [ Will / Amy] [Terminé]
» Un nouveau défi [Livre 1 - Terminé]
» ► Hayato Raito. Un nouveau contrôleur de glace. [ Terminé ]
» Ephrem, nouveau professeur pour votre plaisir [terminée]
» Hermione Granger ( terminée)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 ::  :: Archives :: • Archives RP •-