Partagez | 
 

 Une rencontre, une bataille, une amitié ? [Abandonné]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Une rencontre, une bataille, une amitié ? [Abandonné]    Sam 24 Déc 2011 - 3:12

UNE RENCONTRE, UNE BATAILLE, UNE AMITIE




Une soirée étrangement calme... Telle était la pensée qui trottait dans l'esprit de Jaral ce soir-là. Il avait décidé de sillonner tranquillement la forêt des Murmures car il avait grand besoin d'air frais. Par conséquent, il avait quitté son manoir qu'il occupait désormais avec son épouse Rosalba et il foulait à présent les sentiers en terre sombre de la forêt. Le vampire n'appréciait pas beaucoup cette forêt mais en même temps, il ne pouvait nier que c'était toujours l'unique endroit dans toute la contrée de Mavréah qui l'apaisait de ses colères ou autres. En effet s'il avait décidé subitement de faire une promenade, c'était tout simplement parce qu'il avait reçu une très mauvaise nouvelle venant de sa guilde: des incapables se disait-il en rageant mais dès lors de son arrivée dans la forêt, cette colère avait aussitôt disparu et maintenant il pensait à son mariage qui avait eu lieu devant beaucoup de personnes dont des lycanthropes. Cela avait surpris le vampire qui avait toujours pensé que les lycans et vampires étaient tellement antagonistes que ils se seraient entre-tuer durant la cérémonie. Cependant rien de cela n'était arrivé et il en était heureux, étant donné qu'il n'aurait pas supporté devoir salir ses mains pour son propre mariage. Jaral souriait à l'évocation de ce souvenir heureux pendant qu'il continuait à marcher avec très peu de circonspection.

Pendant de longues minutes qui paraissaient interminables, le vampire marchait avec beaucoup de souple sur les sentiers sombres de la forêt, puis soudain il aperçut une silhouette masculine qui venait dans sa direction. Il s'arrêta afin d'examiner la silhouette rapidement mais il ne la distinguait pas beaucoup donc il décida d'aller à sa rencontre. Plus ils s'approchaient l'un de l'autre, mieux ils se distinguaient et c'était lorsqu'il fut à quelques pieds d'espace entre eux que Jaral distingua parfaitement la personne. Pas de doute, c'était un vampire comme lui et bien que ne sachant pas quelles étaient ses intentions, il prit la peine de parler à l'autre vampire en tendant la main:

"Bonsoir l'ami, mon nom est Jaral Kerr et toi?

Puis il leva la tête vers le ciel qui se couvrait puis il reporta son attention sur son interlocuteur et reprit d'un ton amical:

"Belle soirée, tu ne trouves pas?"

Il tendait toujours la main tout en attendant la réponse de son interlocuteur...


Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Une rencontre, une bataille, une amitié ? [Abandonné]    Sam 24 Déc 2011 - 19:23


C'était un soir de pleine lune, le jeune vampire se réveillait petit à petit sur des brindilles et des morceaux de bois. Il se souvint s'être endormi la veille dans ce boiste que l'on appel "Forêt des Murmures". Alors qu'il traquait un voleur qui détroussa une femme bien aise de sa personne, il était à deux doigts de le rattrapait lorsque'un petit homme plus communément nommait nain lui piégea les jambes et emmena son crâne au sol. Cela faisait donc à peu près une heure que Rielfir dormait, lorsqu'il releva le haut de son corps sa tête heurta une seconde fois et retomba dans les vapes, une série de pensées se heurtèrent ensuite dans le cerveau du vampire, comme s'il était dans un autre monde. Il se réveilla une nouvelle fois et pu se lever sans trop de problèmes cette fois-ci. Il commença à marcher sans trop savoir où allait, sa tête tournait et une douleur le lançait. Après quelques mètres sans faire attention où il allait il entendit des craquement de brindilles sous des pieds, comme si quelqu'un d'autre marchait près de lui. Il s'accroupit et évita de faire du bruit. L'homme qui apparut un peu plus loin avait un silhouette svelte, deux yeux bleus et une chevelure longue et noire. Celui-ci s'approchait peu à peu. N'ayant pu distinguer sa race Rielfir se leva et fit fasse à l'homme, qui lui tendit la main et lui demanda son nom. Il s'appelait à priori Jaral Kerr, c'était l'un des deux mariés. Rielfir empoigna la main de Jaral et ajouta :

"- Mon nom est Rielfir Ysylir, oui une bonne soirée, malgrès que j'en ai rater une heure.. Qu'est qui t'emmene par ici, mon cher Jaral ?"

Un vent glacial se leva comme si la mort était venue caressait la peau de Rielfir. Celui-ci porta son attention sur une ombre qui se baladait depuis la rencontre des jeunes gens autour d'eux, il porta une main dans son dos, comme s'il transportait quelque chose. Il reporta son attention envers son interlocuteur, tout en dégageant sa main il attendi une réponse. Les nuages qui se promenaient dans le ciel avaient acceléré leur rythme, les feuilles des arbres commencèrent à faire du bruit dû à leurs mouvements. Les lignes qui se dessinaient sur le visage de l'homme montrèrent qu'il avait aussi compris que quelque chose de pas rond se tramait, mais on ne pouvait pas encore savoir ce qui allait ce passé. la distance qui séparait Rielfir de son interlocuteur n'était que de quelques pieds, mais cependant elle suffirait pour qu'une autre personne s'intercale entre eux.



Dernière édition par Rielfir Ysyril le Ven 20 Jan 2012 - 20:01, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Une rencontre, une bataille, une amitié ? [Abandonné]    Mer 28 Déc 2011 - 21:06

Lorsque le vampire empoigna la main de Jaral, celui ci le dévisagea d'un air inquisiteur car sa tête lui rappelait vaguement une personne qu'il connaissait. Il fouilla donc dans sa mémoire qui c'était et où il l'avait rencontré, afin de répondre et surtout satisfaire ses interrogations. Il laissa son esprit vagabonder au loin quand soudain quelque chose lui revint en mémoire, et il fixa encore plus attentivement son interlocuteur du jour. Il dissimula un rictus de triomphe sur son visage qui avait apparu lorsqu'il sut que le vampire face à lui actuellement, avait été présent lors du mariage de Jaral et de Rosalba. Tous les deux avaient échangé une poignée de main aussi ferme que celle de ce soir et ils avaient également échangé quelques paroles mais la soirée étant celle de son mariage, Jaral n'avait retenu que la moitié des choses que son interlocuteur avait dites. Mais il sourit et serra un peu plus fort la main du vampire qui prit la parole et dit d'un ton qui se voulait amical:

- Mon nom est Rielfir Ysylir, oui une bonne soirée, malgrès que j'en ai rater une heure.. Qu'est qui t'emmene par ici, mon cher Jaral ?

Jaral le fixa longuement puis avant de répondre il huma l'air un peu glacial qui fit frissonner le vampire qui reporta son attention sur Rielfir et dit d'une voix amicale:

- Une forte envie de faire un tour et pour dire vrai, j'avais une envie de trouver un bon petit monstre afin de tester ma nouvelle épée.

Il s'interrompit et détacha l'épée qu'il portait à la ceinture afin de lui montrer le cadeau de sa femme tout en faisant des éloges de l'épée qui tenait bien en main, une garde parfaite et une lame équilibrée. En somme une parfaite épée pour se battre bien qu'il n'en ait point l'utilité pour l'instant. Néanmoins, mieux valait être prudent


Il dit également en regardant le vampire examiner l'épée:

- Est-ce toi mon ami que j'ai croisé lors de mon mariage quelques jours plus tôt?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Une rencontre, une bataille, une amitié ? [Abandonné]    Lun 9 Jan 2012 - 21:30


La poignée de main que lui offrit son interlocuteur fût sèche et musclée, la force de sa poigne montrait bien sa capacité de combat et son maniement de l'arme blanche. Les yeux de Riel restèrent longtemps encrée dans ceux de Jaral, il connaissait ce visage mais il ne souvenait pas d'où, ça datait d'avant leur mariage. Les doigts du vampire aux cheveux longs enveloppaient la main de Rielfir. La taille de sa main surpassait largement celle de notre héros et cela ne lui déplaisait pas, de trouver plus grand que lui. Les lèvres de Jaral prirent mouvements et une courte phrase sortit de sa bouche, elle répondait à la précédent question de Riel", chasser du monstre n'est pas ? Serait-il un chasseur ou juste une personne prenant passion à ce qu'il fait. L'homme détacha une magnifique épée, surement un cadeau, mais il ne pouvait en être sûr. Il glissa sa main dans son dos et ne sentit rien sous son grand par-dessus noir, où était passer son arme ? Il ne savait point mais il se douta qu'il dût la laisser à l'endroit de son sommeil. Son interlocuteur ajouta un phrase avec un ton de question.

- Est-ce toi mon ami que j'ai croisé lors de mon mariage quelques jours plus tôt?

La réponse de Rielfir ne se fit pas attendre, il haussa le sourcil gauche et lui répondit avec certitude :

- Oui, c'est bien moi. C'est une très belle épée que vous avez là... J'ai dû malheureusement égarait mon arme dans la soirée, j'irai la chercher au besoin mais ce n'est pas vital pour l'instant. Alors comme ça, vous êtes un chasseur ?

Un courant d'air fit lever le long manteau de Riel" qui laissa place à une silhouette grande et obscur. Une aura malveillante s'élevait au loin, mais il n'y fit pas attention et songea à l'endroit où pourrait être postée son arme. Une longue minute de pensée lui envahit l'esprit le temps qu'il ressente son arme. Ce n'était pas à son habitude de laisser traîner ses affaires, il était tout de même le plus responsable de la famille. Ses yeux s'illuminairent lorsqu'un pensée entra dans son esprit : Jaral faisait-il parti d'un guilde quelquonque ? Si oui, ça pourrait l'aider dans sa quête. Tous ses projets lui revinrent en tête, obtenir une chimère alpha, s’entraînait au maniement de l'arc ou d'art martial au corps à corps à mains nues. Mais avant d'entamer un nouveau sujet, il se devait d'attendre une réponse à sa précédente question qui n'était certes pas très utile, mais qui lui permettrait d'approfondir son analyse sur son ami.

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Une rencontre, une bataille, une amitié ? [Abandonné]    Sam 14 Jan 2012 - 19:19

- Oui, c'est bien moi. C'est une très belle épée que vous avez là... J'ai dû malheureusement égarait mon arme dans la soirée, j'irai la chercher au besoin mais ce n'est pas vital pour l'instant. Alors comme ça, vous êtes un chasseur ? répondit son ami tout en admirant son épée. Jaral ne réagit pas au début à la dernière question question de Rielfir. Il avait senti une aura malveillante, venant de loin et qui semblait s'approcher à vitesse fulgurante des deux vampires. Néanmoins il reporta finalement son attention sur son ami et lui sourit tandis qu'il remettait son épée dans son fourreau avant de répondre d'un ton courtois et calme:

- Oui, je suis un chasseur... Un tueur né si tu veux savoir. Mais depuis mes épousailles avec Rosalba, je ne chasse plus de l'humain car j'essaie de me contenter du sang animal. Il baissa légèrement les yeux tout en reprenant son souffle, puis parvint de nouveau à sourire et reprit du même ton calme: - Mais c'est très dur à réaliser, mon ami et toi? Je sens en toi une grande force et une grande volonté. Tu ambitionne l'obtention de plusieurs choses, n'est-ce pas?

Jaral dévisageait toujours Rielfir tandis que le vent se levait et une rafale jaillit instantanément, ce que lui fit frissonner mais il n'avait pas bronché, ni même bougé d'un millimètre. Il semblait perdu dans ses pensées pendant qu'il regardait son interlocuteur. En effet, il était en train de se demander s'il devait parler de sa guilde à ce vampire devant lui et si c'était un frère de Broem... Il cogita durant de longues minutes qui parurent comme une éternité, puis lorsqu'il se décida enfin à émerger de nouveau, il sentit que l'aura malfaisante se rapprochait encore plus d'eux mais cette encore, Jaral l'ignora royalement et se mit à gratter son menton tout en portant sa main sur la garde de son épée avant de dire d'une voix basse, que seul son interlocuteur pouvait entendre:

- Je pense que tu es digne de confiance, donc je peux te dire que je suis le chef de la Guilde des Frères de Strakker. Et je trouve que tu as tout le potentiel pour en devenir membre mais je ne te force pas. Si tu as des questions à me poser, n'hésite pas mais saches que nous pourrons retrouver facilement ton épée égarée...

Il s'interrompit finalement et attendit la réponse de Rielfir tout en scrutant alentour

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Une rencontre, une bataille, une amitié ? [Abandonné]    Mar 31 Jan 2012 - 19:44

L'ami de Rielfir ne réagit pas tout de suite, lui aussi avec du ressentir l'arrivée imminente d'une certaine créature, mais il n'était pas nécessaire de s'en inquiéter maintenant. Le jeune vampire prit la parole pour répondre à la question de notre héros :

- Oui, je suis un chasseur... Un tueur né si tu veux savoir. Mais depuis mes épousailles avec Rosalba, je ne chasse plus de l'humain, car j'essaie de me contenter du sang animal. Les yeux de son interlocuteur se baissèrent. Un nouveau sourire s'afficha et il reprit. - Mais c'est très dur à réaliser mon ami et toi? Je sens en toi une grande force et une grande volonté. Tu ambitionnes l'obtention de plusieurs choses, n'est-ce pas ?

Les yeux de Rielfir se fixèrent à ceux de son ami, il hésitait à dire quelque chose d'assez important. Il n'arrêta pas songer à cette phrase qu'il allait dire. L'ennemi ne cessa de se rapprocher et Riel' n'avait aucun moyen de défense, mais Jaral si, alors le combat était gagné d'avance. L'homme chuchota une phrase tellement basse que personne à part nos vampires pouvaient l'entendre.

- Je pense que tu es digne de confiance, donc je peux te dire que je suis le chef de la Guilde des Frères de Strakker. Et je trouve que tu as tout le potentiel pour en devenir membre, mais je ne te force pas. Si tu as des questions à me poser, n'hésite pas mais sache que nous pourrons retrouver facilement ton épée égarée...

Un sourire s'afficha aux lèvres de Riel, une guilde ne pouvait qu'On peut plus l'intéresser dans ses projets futurs, mais avant que Rielfir eût le temps de répondre, Jaral mentionna son arme, il parlait d'un épée ? La fameuse -Mâchoire- était plus une machine à tuer qu'une lame. La main de notre vampire frotta ses cheveux. Quelques secondes de réflexions l'heurtèrent à un choix qui changerait sa vie. A la plus grande décision de ces centdernières années. Il releva la tête et répondit :

-Oui j'ai de grands projets futurs, dont je ne discuterai pas en ce lieu. Je voulais aussi te dire que l'arme que j'ai égarée n'est pas une épée, loin de là. Rejoindre ce regroupement ne me dérange pas. Loin de là d'ailleurs. Tu es donc chasseur ? J'étais chasseur de prime, à une époque lointaine. La chose qui rôde autour de nous n'est pas humaine, ni lycane et encore moins vampire. Surement pas un elfe. As-tu une idée de ce que ça pourrait être ?

Il se retourna et regarda la sombre forêt dans laquelle ils se trouvaient. Le vent devenait de plus en plus violent et froid. Ses yeux fixèrent l'ombre qui se déplaçait ! Il serra les poings n'ayant aucune idée de ce qu'était cette créature. L'obscurité ne lui permettait en aucun cas d'indentifier cette chose qui rôdait autour d'eux. Il regarda le ciel, en espérant que Calydon soit avec eux et que ce ne soit pas une hallucination mortelle.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Une rencontre, une bataille, une amitié ? [Abandonné]    Jeu 2 Fév 2012 - 13:34

Jaral regardait son interlocuteur sans rien attendant que celui-ci daigne enfin répondre à son questionnement, mais soudain il sentit la présence de ce monstre qu'il avait déjà senti auparavant. Il se rapprochait de plus en plus, donc le jeune Chef des Strakker commençait à s'inquiéter sans trop le montrer. Il remarqua que Rielfir s'apprêtait à répondre, par conséquent il leva la tête et le laissa parler.

- Oui j'ai de grands projets futurs, dont je ne discuterai pas en ce lieu. Je voulais aussi e dire que larme que j'ai égarée , n'est pas une épée loin de la. Rejoindre ce regroupement ne me dérange pas. Loin de la d'ailleurs. Tu es donc chasseur? J'étais chasseur de prime, à une époque lointaine. La chose qui rode autour de nous n'est pas humaine, ni lycane, encore moins vampire. Sûrement pas un elfe. As-tu une idée de ce que ça pourrait être?

Jaral ne dit rien pour l'instant se demandant ce que c'était, oui son collègue avait raison. Ça n'avait rien des races ordinaires, son odeur était trop puissante donc par constatation, ça devait être un monstre. Jaral se tourna vers Rielfir et répondit d'un ton calme tout en portant sa main sur le pommeau de son épée:

- Franchement je l'ignore mais je suis sur que nous allons avoir du mal à l'éliminer.

Il regarda vers une direction et attendit tout en dégainant son épée cette fois...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Une rencontre, une bataille, une amitié ? [Abandonné]    Dim 5 Fév 2012 - 16:51

Ankheg
Spoiler:
 

Taille : +-2 mètres
Alignement : Neutre
Localisation : Tous les milieux chauds ou tempérés.
Catégorie : Terrestre

Description :
Un ankheg ressemble à un énorme insecte du type scarabée , il est donc doté de six pattes. Ces dernières sont recouvertes d'une multitudes de petits crochets acérés lui permettant de grimper à de nombreuses surfaces et d'attraper ses proies. Sa carapace est extrêmement dure, le plus souvent jaune, brune ou grise, recouvrant l'ensemble de son corps à l'exception de son ventre couleur saumoné, plus vulnérable. L'ankheg a des yeux noirs et brillants recouvert de facettes, sa vue est exellente! Sa bouche est petite mais ses mandibules sont puissantes, capables de déchiqueter quasiment n'importe quel être vivant! Ses antennes sont très sensibles aux odeurs et aux mouvement ainsi qu'aux phéromones tel que l'adrénaline que peuvent dégager ses proies. Il peutdétecter une créature de taille humaine en mouvement jusqu'à cent mètres.


Détournant feuilles, rochers, terres humides, l'insecte fouisseurs était à la recherche de menu créatures pour se substanter... Le soleil luisait sur sa carapace jaunâtre lui procurant des éclats dorés. La bestiole paraissait complétement absorbé par sa tâche, mais ses antennes mobiles, tel des cibis, captés le moindre frouissemment dans les feuillages, le moindre mouvement de gibier potentiel. Il ne tarda pas à capter les paroles ainsi que les ondes de choc que les vampires provoquaient en marchant sur le sol. Aussi, lâcha t'il la branche d'arbre qu'il était en train de charrier dans sa puissante mandibule pour dépêcher son pas vers les bipèdes. L'insecte, stupide, mais néammoins rapide et puissant, ne tarda pas à mettre ses pas sur la clairière ou s'entretennait les deux morts vivant. Et tel un belier! Il fonça sur le plus proche des deux, toutes mandibules déployés, poussant un cri de guerre stressant... En l'ocurrence un hurlement suraigu! Le genre de cri pour rameuter toute une colonnie! Le vampire n'était plus qu'à quelques centimètres à peine de ses faucheuses! Prêt à briser en deux l'individu!

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Une rencontre, une bataille, une amitié ? [Abandonné]    Dim 5 Fév 2012 - 19:53

Durant quelques secondes, le chef de la guilde des frères Strakker ne dit rien. Du haut de ses 122ans, l'homme paraissait assez sages malgré tout. Les pupilles bleues du vampire fixèrent Rielfir son visage fin dégageait un charisme exceptionnel, mais aussi une froideur meurtrière qui obligé le respect. Rielfir passa sa main dans son cou, attendant une réponse de son interlocuteur qui ne tarda pas à arriver. Il répondit qu'il ignorait la nature de la créature, mais qu'ils allaient avoir du mal à l'éliminé. Il dégaina sa longue épée qui brillait de mille feux alors que l'obscurité régnait. Les bruits que provoquaient le monstre se rapprochèrent, il avait acceléré le pas, il sortitde l'ombre et se dirigea très rapidement vers Jaral . C'était un Ankheg. Une sorte de scarabée géant qui cherchait de la nourriture. Alors que la fourche dont il dispose sur sa tête n'était qu'à quelques centimètres du corps de Jaral, Rielfir il dégagea du chemin et sauta sur le côté par la suite pour éviter cet insecte gigantesque. Il faisait bien deux mètres de hauteur et deux autres de largeur. Il fougue dans ses yeux montraient sa stupidité, mais aussi sa détermination à se nourrir de ces deux vampires. Rielfir se releva et regarda la créature avec haine. Il n'avait aucune arme sur lui et ne pouvait pas répliquer à la prochaine attaque, il fit quatre pas vers la gauche et posa genoux à terre, une voix retentit dans sa tête, elle lui hurlait de se laisser guider par ses émotions et surtout de laissait place à la fureur d'un corbeau. Il ne comprenait rien à tout cela. Il hurla de douleur puis se releva s'excusant auprès de Jaral. il courut vers le monstre et esquiva d'un grand pas vers la droite pour rejoindre Jaral. L'Ankheg reprenant des forces ne pût le faucher au passage. Il dit à Jaral :

-C'est un Ankheg, je pense que tu en as déjà chassé non ? Je sais qu'il est très sensible aux odeurs et qu'il lui faut au minimum cinq pattes pour se déplacer. Ses antennes lui servent de radars donc il voit dans un angle de trois cents soixante degrés. On a l'embarras du choix : Soit on lui explose deux jambes, soit on lui arrache ses antennes ou soit un cherche une technique pour accentuer les odeurs dans cet environnement humide. Je te propose les antennes car nous sommes de taille moyenne. Ou bien les pattes, mais dans ce cas il faudra que je me déniche une arme dans les deux minutes qui restent !

Il fixa le monstre, près à esquiver une prochaine attaque possible. Il était grand stratège ce qui lui permettait d'analyser la scène en quelques secondes. Mais Rielf' est aussi très bien documenter ce qui lui permet d'en savoir beaucoup plus sur les créatures qu'un vulgaire barbare n'ayant rien dans la cervelle. C'allait être un combat compliqué, mais rapide. L'intelligence et la rapidité contre la force et l'hargnuositée.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Une rencontre, une bataille, une amitié ? [Abandonné]    Sam 11 Fév 2012 - 6:21

Le chef des Strakker avait vu juste lorsqu'il avait dit à son confrère actuel qu'ils allaient avoir du mal à éliminer le monstre qui sortirait de l'ombre de la forêt. Ces cris assourdissants, ce mouvement rapide... Jaral pensait et soudainement quelque chose fit tilt dans son esprit. Un Ankheg?! Par le passé le jeune vampire en avait affronté et il avait réussi difficilement à ressortir vainqueur, grâce à notamment à sa vitesse hors norme et ses aptitudes au maniement des armes, qui lui avaient permis de trancher les pattes de l'animal une par une. Il se tourna vers Rielfir qui semblait légèrement paniqué mais il faisait également en sorte de ne pas le montrer... Ils attendaient dans une posture de combat le monstre qui surgirait d'une minute à l'autre, puis quelques secondes plus tard, un scarabée géant sortit de l'orée des bois et vint à vitesse élevée attaquer les deux vampires. Une vulgaire détermination se lisait sur le visage du monstre, néanmoins Jaral attendait le dernier moment pour l’esquiver, ce que fit Rielfir dès qu'il aperçut que l'ankheg allait frapper avec sa fourche au dessus de la tête...

Vu que son collègue avait esquivé bien avant, Jaral fixait d'un air mauvais l'ankheg et au moment même où l'animal décida de porter une attaque, le vampire exécuta un tour sur lui-même et esquiva le coup de justesse, donnant au passage un violent coup de pied dans la partie dorsale du monstre. Le vampire tituba légèrement, néanmoins, il parvint à retrouver l'équilibre tandis qu'il fixait de nouveau le monstre et attendait le moment propice pour l'attaquer. Il se tourna vers Rielfir qui venait pour s'excuser auprès de lui, puis il dit:

-C'est un Ankheg, je pense que tu en as déjà chassé non ? Je sais qu'il est très sensible aux odeurs et qu'il lui faut au minimum cinq pattes pour se déplacer. Ses antennes lui servent de radars donc il voit dans un angle de trois cents soixante degrés. On a l'embarras du choix : Soit on lui explose deux jambes, soit on lui arrache ses antennes ou soit un cherche une technique pour accentuer les odeurs dans cet environnement humide. Je te propose les antennes car nous sommes de taille moyenne. Ou bien les pattes, mais dans ce cas il faudra que je me déniche une arme dans les deux minutes qui restent !

Jaral fit un va et vient du regard entre l'ankheg et Rielfir, puis il hocha la tête en répondant d'une voix calme:

- Appliquons ta stratégie mais je pense qu'on devrait essayer les deux, arracher les antennes et les pattes. Tiens mon épée...


Jaral lança son épée à Riel, puis sortit de l'intérieur de son veston, il y avait ses deux dagues préférées qu'il utilise très peu depuis qu'il s'était perfectionné à l'épée, néanmoins s'il gardait ses dagues, cela était du au fait que le vampire avait créé une attaque spéciale à double dague, une attaque mortelle lorsqu'elle était réussie. Il inspira et s'avança lentement vers l'Ankheg tout le fixant d'un air mauvais
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Une rencontre, une bataille, une amitié ? [Abandonné]    Sam 11 Fév 2012 - 11:58

Ankheg
Spoiler:
 

Taille : +-2 mètres
Alignement : Neutre
Localisation : Tous les milieux chauds ou tempérés.
Catégorie : Terrestre

Description :
Un ankheg ressemble à un énorme insecte du type scarabée , il est donc doté de six pattes. Ces dernières sont recouvertes d'une multitudes de petits crochets acérés lui permettant de grimper à de nombreuses surfaces et d'attraper ses proies. Sa carapace est extrêmement dure, le plus souvent jaune, brune ou grise, recouvrant l'ensemble de son corps à l'exception de son ventre couleur saumoné, plus vulnérable. L'ankheg a des yeux noirs et brillants recouvert de facettes, sa vue est exellente! Sa bouche est petite mais ses mandibules sont puissantes, capables de déchiqueter quasiment n'importe quel être vivant! Ses antennes sont très sensibles aux odeurs et aux mouvement ainsi qu'aux phéromones tel que l'adrénaline que peuvent dégager ses proies. Il peutdétecter une créature de taille humaine en mouvement jusqu'à cent mètres.


Citation :
Je sais qu'il est très sensible aux odeurs et qu'il lui faut au minimum cinq pattes pour se déplacer.

Heureusement pour l'insecte. Il ne comprennait pas le langage des humains. Sans quoi il se serrait tellement tordu de rire qu'il se serait offert en proie facile aux deux vampires! Les Ankhegs, comme tous les insectes était éxtrêmement resistant et ne risquait pas l'hemoragie. Ils pouvaient marcher sur les rotules, leur moignon, boiter ou même se traîner s'il le fallait sans que ce soit la cause direct de leur mort! Par contre, le coup de pied dans la carapace qui manqua de peu de le desarçonner et de le faire basculer les six fers en l'air... ça c'etait bien plus inquétant! Le point de faiblesse de l'Ankheg se trouvant sous son ventre dans la zone plus rosée. L'individu devant lui s'arma de deux dagues, tandis que le vampire derrière lui esquissa un geste légèrement maladroit pour attrapper l'épée qu'on lui tendait. L'Ankheg vira donc de bord et fonça tel un belier sur le vampire qu'il pensait être le moins habile et referma ses mandibules sur l'épée tendu jusqu'a l'exploser dans ses puissantes faucilles! Stratégie insecte de base-Briser les mandibules de l'adversaires!
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Une rencontre, une bataille, une amitié ? [Abandonné]    

Revenir en haut Aller en bas
 

Une rencontre, une bataille, une amitié ? [Abandonné]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» [ Passé ]La bataille du Mont Gundabad
» Rapport : Mission de bataille à 1500 points ork vs tyty
» L'amitié n'a pas de prix...(PV : Petit Lagon)
» Élections-US :La bataille des sondages ?
» rapport de bataille apocalypse

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 ::  :: Archives :: • Archives RP •-