Partagez | 
 

 Un destin tortueux, une rencontre inattendue [PV Nolan]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Skul Sarihn
Ephaëlyen accompli
avatar

Messages : 382
Métier : Guide Spirituelle de Sang-Chaud
Alignement : Neutre / Bon.
En couple avec : Ses souvenirs
Ennemis : Moins de tensions ces derniers temps. La seule étant réellement présente : celle envers Croc-Noir.
Double Compte : Emrys Dalmore

Feuille de personnage
Réputation: 600
Avertissement: 0/3

MessageSujet: Un destin tortueux, une rencontre inattendue [PV Nolan]   Mar 27 Déc 2011 - 2:46

L'air était toujours aussi frais que durant la nuit et commençait à me brûler les poumons, quant à mes jambes, j'avais encore énormément de mal à me tenir dessus et je me trainais plus que je ne marchais. Bien que le jour soit levé depuis plus d'une heure, la brume couvrait encore ce sombre précipice, empêchant les rayons du soleil d' pénétrer en profondeur, c'était bien dommage. J'étais en mesure de distinguer la clarté sans pour autant parvenir à sentir la chaleur de cette source de lumière. Je me frayais alors un passage sur le sol caillouteux, écartant les branches qui entravaient mon chemin. Cela faisait plusieurs jours que je voyageais, je vivais seule et je devais sans cesse changer d'emplacement en raison de ma présence sur le territoires des meutes alentours. Je sentais d'ailleurs que celui-là était habité malgré le relief.

Je m'avançais prudemment avant de trouver une petite cave dans la roche, je m'y glissais alors avant de me laisser tomber contre la paroi pour pouvoir me reposer. Je sortais quelques morceaux de viande fraîche de ma gibesière avant de mordre dedans à pleine dent, j'avais l'impression de ne jamais avoir été si affamée. Cette gorge était peut-être terrifiante, elle offrait tout de même une très bonne cachette contre les bestioles qui trainaient dans les parages. Mais enfin, il devait certainement y en avoir d'autre, moins connues puisque toujours terrées dans ce trou perdu.

Une fois mon repas terminé, je laissais mes yeux se fermer pour pouvoir me concentrer sur les odeurs et les bruits alentours. Rien ne semblait me menacer, et pourtant je ressentais une présence. Elle semblait ne pas être nuisible, plutôt curieuse, puisque cela faisait quelques minutes qu'elle me suivait en restant à distance. Cependant l'odeur semblait fort être celle d'un autre loup.


"- Non ! Ne me dites pas que je suis déjà repérée !"

Je bondissais sur mes jambes faiblardes, prête à riposter l'attaque d'un ou de plusieurs éclaireurs ou d'envisager des explications à ma présence. Rien n'apparaissait mais la présence était encore là. Frustrée, je réprimais un grognement sourd malgré mon apparence humaine. Si cette ombre avait l'intention de se battre, s'allait être finit pour moi, j'étais trop faible pour pouvoir assurer un véritable combat contre un loup adulte, sans compter que je n'étais encore qu'une adolescente. Malgré moi je finissais par demander à mon poursuivant de se manifester. La brume ne s'était en rien dissipée et je parvenais à entendre de plus en plus des pas se rapprocher, des graviers rouler, bref tous les signes qui m'indiquaient que mon traqueur faisait son apparition. Tremblante et peu sûre de moi, je reprenais d'un ton hésitant.

"- Excusez moi de venir sur vos terres, je suis une solitaire qui n'a nulle part où aller, je ne serai pas longue à quitter la région.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Un destin tortueux, une rencontre inattendue [PV Nolan]   Lun 2 Jan 2012 - 1:38

Le soleil se levait et baignait le territoire des Sang-Chaud d'une belle lumière tamisée de couleur... Nolan était au rebord de sa fenêtre et il était en train d'admirer ce lever de soleil tout en se demandant s'il allait faire une petite promenade ou pas à l'extérieur de la zone du palais. Il en avait marre de jouer dans cette zone restreinte, donc il souhaitait plus que tout découvrir d’autres horizons tout en restant dans le territoire car même si le petit garçon aimait s’amuser et explorer de nouveaux endroits, jamais il n’oserait dépasser les limites du territoire de sa meute. La raison était simple à comprendre : en tant que fils de chef de meute, il serait une bonne monnaie d’échange, voire même le déclic qui déclencherait une guerre en Thaodia. Cela, Nolan ne le voulait pas même s’il pensait que son père était le meilleur de tous les lycans. Il avait longuement inspiré puis s’était levé de son lit pour se diriger vers son petit bureau où il avait pris un parchemin et une plume afin d’écrire quelques mots pour ses parents.

Cher maman et papa,

Je vais partir explorer l’Egorgeur du Dragon aujourd’hui. Je vous pris de ne pas vous inquiéter car il n’y a nulle raison, étant donné que je n’irais point seul.
Mon loup, garde du corps m’accompagnera.

Je vous aime,

Votre fils Nolan.


Lorsqu’il avait achevé sa lettre, il s’était prestement habillé puis il s’était dirigé vers la chambre de ses parents qui dormaient toujours et il avait déposé la lettre sur la table de chevet à côté de sa mère. Puis il était sorti à l’extérieur du palais, puis il avait prévenu son loup protecteur et ensemble ils étaient partis sous leur forme animale.

Ils coururent jusqu’à l’Egorgeur du dragon et commencèrent leur exploration tandis que le garde du corps expliquait au louveteau l’histoire de ce lieu. L’air, qui régnait dans cet endroit, était très frais ce qui était normal en cette saison. Le petit garçon était captivé par les récits de son mentor et le suivait partout tout en posant de temps à autre des questions auxquelles le loup répondait en souriant, fier que son jeune élève l’écoute. Puis ils s’arrêtèrent soudainement car le vieux loup avait senti une présence, donc il fit signe à Nolan de s’arrêter immédiatement afin de vérifier si ce sentiment qu’il y avait bien une présence était réel. Ils s’avancèrent plus rapidement mais avec le plus de discrétions possibles, et ils virent enfin une jeune femme qui mangeait. Nolan alla se mettre à l’abri tandis que le vieux loup avançait encore plus près de la jeune femme qui s’était levée et bondissait sur ses jambes. Elle demandait aux Sang-Chaud de s’approcher puis d’une voix mal assurée, elle disait :

"- Excusez moi de venir sur vos terres, je suis une solitaire qui n'a nulle part où aller, je ne serai pas longue à quitter la région."

Nolan se transforma en humain, puis s’habilla en vitesse et s’approcha de la jeune femme qui semblait surprise de se trouver face à un jeune enfant comme lui. Néanmoins, loin de se poser des questions inutiles, le jeune fils de Denaro regardait la femme avec un regard perplexe avant de dire de sa voix d’enfant :

- Bonjour, qui êtes-vous et que faites-vous sur nos terres ?

Le garde de Nolan le surveillait derrière sa cachette prêt à intervenir en cas de danger pour le jeune fils du chef de meute.

Revenir en haut Aller en bas
Skul Sarihn
Ephaëlyen accompli
avatar

Messages : 382
Métier : Guide Spirituelle de Sang-Chaud
Alignement : Neutre / Bon.
En couple avec : Ses souvenirs
Ennemis : Moins de tensions ces derniers temps. La seule étant réellement présente : celle envers Croc-Noir.
Double Compte : Emrys Dalmore

Feuille de personnage
Réputation: 600
Avertissement: 0/3

MessageSujet: Re: Un destin tortueux, une rencontre inattendue [PV Nolan]   Lun 2 Jan 2012 - 18:05

Le petit s’arrêtait alors à bonne distance de moi. Une autre présence pouvait parvenir jusqu’à mes narines et celle-ci semblait beaucoup plus forte et plus imposante que celle du gamin. Mais enfin, il n’était pas encore adolescent, il devait avoir entre huit et dix ans à en juger par sa taille et sa corpulence. Son regard pétillait de vie et de toute la curiosité qui pouvait animer les jeunes loups, mais quelque chose semblait m’échapper. Le ton de sa voix était direct, sans aucune once d’hésitation. Il devait être très mature pour son âge, ou bien il se recherchait et essayait de s’identifier aux adultes de sa meute, la meute de Sang Chaud, cette meute qui semblait me correspondre.

Pour lui montrer que je ne lui voulais aucun mal, je levais les bras pour lui montrer que je n’étais pas armée, le simple couteau de chasse que j’avais à la ceinture n’était qu’un outil rudimentaire pour me permettre de dépecer mes proies et travailler toute sorte de matériaux que je pouvais utiliser de façon profitable. Enfin, je jetais avec précision les tranches de viande dans ma gibecière avant de baisser la tête en signe de soumission. Je n’allais certainement pas me montrer agressive envers une meute toute entière, encore moins devant un jeune qui plus est, était surveillé par un autre membre de sa meute.


- Je m’appelle Skul Sarihn, je te l’ai déjà dit : je suis une solitaire, je passais uniquement par l’Egorgeur de Dragon pour rejoindre le Sud de Thaodia et continuer à errer, comme je l’ai toujours fait. Je comptais prendre du repos ici avant de reprendre la route. Je pense pouvoir traverser la brèche d’ici ce soir et quitter ces terres dès l’aube.

Je devais me faire pressante, je n’allais tout de même pas séjourner ici de toutes façons. Le soleil s’était déplacé et était maintenant face à moi. Je plissais mes yeux d’argent en essayant de continuer à fixer l’enfant. Il devait certainement y avoir des règles ici. Je me devais de ne pas toucher aux proies de la meute ni imposer ma présence ici, de toute façon, ce n’était pas dans mes attentions et je ne connaissais que trop bien les rencontres avec les meutes, essayant de toujours rester courtoise. La meute de Sang Chaud n’était cependant, pas la pire des meutes de Thaodia, comparée à celle de Croc-Noir. J’étais persuadée que tout irai bien et que je pourrai enfin regagner d’autres contrées autres que ces montagnes.

Enfin, mon intention se reportait de nouveau à l’enfant. La meute ne devait être loin, jamais un louveteau si jeune ne pourrait se détacher d’une meute comme cela, même s’il était accompagné.


- Mais, tu n’es pas un peu jeune pour t’aventurer si loin de ta meute comme ça ? Tu sais, tout peut arriver, même si tu es accompagné par un adulte. Il me semble d'ailleurs que les louveteaux étaient les loups à protéger coûte que coûte.


A cet instant là, mon regard scrutait la cachette de l’autre loup qui continuait d’observer la scène sans bruit ni mouvement. Bien sûr, je disais tout cela sans vraiment savoir de quoi je parlais, puisque je n'avais jamais fait parti d'une meute ...

_________________
This animal I have become ....


It is the real me !

En possession du parchemin "Murmure de Gaïa", lui conférant le pouvoir de communiquer avec les animaux sauvages et créatures d'Ephaëlya.



[♦️ Capture de ma chimère de feu : Ici.]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Un destin tortueux, une rencontre inattendue [PV Nolan]   Dim 15 Jan 2012 - 17:54

Le jeune fils de l'Alpha des Sang-Chaud fixait la jeune femme d'un regard calculateur et attendait impatiemment qu'elle daigne enfin répondre à sa question. Il vit qu'elle montrait ses mains comme pour prouver qu'elle ne lui ferait aucun mal. Il fronça légèrement les sourcils mais ne disait rien au sujet du couteau qu'elle portait à son côté, de toute façon même s'il était encore un louveteau, il était capable de se défendre. Il apprenait depuis son plus jeune âge à survivre comme un vrai loup. Il contrôlait presque parfaitement sa métamorphose désormais, chose rare surtout à son âge mais quand on est le fils d'un chef de meute, tout était possible. Il fixa toujours la jeune femme et attendit qu'elle daigne enfin ouvrir la bouche, chose qui arriva instantanément quelques secondes plus qu'il se soit posé cette question intérieurement. Elle avait baissé la tête en guise de soumission et dit d'une voix triste:

- Je m’appelle Skul Sarihn, je te l’ai déjà dit : je suis une solitaire, je passais uniquement par l’Egorgeur de Dragon pour rejoindre le Sud de Thaodia et continuer à errer, comme je l’ai toujours fait. Je comptais prendre du repos ici avant de reprendre la route. Je pense pouvoir traverser la brèche d’ici ce soir et quitter ces terres dès l’aube.

Skul? Elle avait un nom étrange mais le petit garçon s'en moquait, puisqu'au fond de lui il trouvait cette jeune femme attachante et qu'il aimerait faire d'elle sa nouvelle nourrice. Mais au moment il voulut répondre à ses dires, elle lui coupa la parole et parla d'une voix qui trahissait une sorte d'inquiétude innée:

- Mais, tu n’es pas un peu jeune pour t’aventurer si loin de ta meute comme ça ? Tu sais, tout peut arriver, même si tu es accompagné par un adulte. Il me semble d'ailleurs que les louveteaux étaient les loups à protéger coûte que coûte.

L'adulte en question, toujours caché derrière son rocher, veillait toujours au bien-être du petit loup fils de l'Alpha. Nolan sourit largement à la jeune femme et répondit d'un ton doux avec sa voix enfantine:

- Nous sommes sur le territoire des Sang-Chaud, il faudrait être assez fou pour oser pénétrer dans ces territoires et encore pour venir créer des embrouilles ici... Mais tu sais que tu as beaucoup de chance d'être tombée sur le fils du chef car si c'était les loups patrouilleurs...

Il s'interrompit et rit doucement lorsqu'il vit une expression figée sur le visage de Skul en apprenant qu'il était le fils du chef des Sang-Chaud, puis après une longue inspiration pour retrouver son sérieux, il dit d'une voix douce:

- Je serai gentil avec toi et je te propose de venir avec nous pour que tu rencontres mon père, si tu souhaites nous rejoindre. Sinon nous t'amenerons jusqu'à la frontière de la meute. qu'en dis-tu?
Revenir en haut Aller en bas
Skul Sarihn
Ephaëlyen accompli
avatar

Messages : 382
Métier : Guide Spirituelle de Sang-Chaud
Alignement : Neutre / Bon.
En couple avec : Ses souvenirs
Ennemis : Moins de tensions ces derniers temps. La seule étant réellement présente : celle envers Croc-Noir.
Double Compte : Emrys Dalmore

Feuille de personnage
Réputation: 600
Avertissement: 0/3

MessageSujet: Re: Un destin tortueux, une rencontre inattendue [PV Nolan]   Mer 18 Jan 2012 - 21:33

Il allait être gentil avec moi ? D'un certain côté, je ne voyais pas en quoi un louveteau pourrait se révéler méchant, surtout qu'il n'avait pas l'air d'être si teigneux que ce que l'on pourrait imaginer. A vrai dire, il ne semblait pas agressif envers ma personne, sinon il aurait déjà demandé à son accompagnateur de me sauter à la gorge et de me clouer au sol, choisissant ensuite de mon sort : me tuer sur le champ ou bien me reconduire à la frontière du territoire. Et en effet, l'une des deux options se présentait bien, bien que la deuxième n'était pas tellement celle à laquelle je m'attendais le plus. Je fis un petit pas en arrière en fronçant les sourcils. Il ne devait pas être sérieux ? Ca ne pouvait pas être aussi simple de rencontrer le Chef d'une meute pour pouvoir l'intégrer, il devait y avoir un piège, une épreuve à passé ? Enfin, je n'en savais rien, je n'avais en rien l'expérience de la meute et les vagues souvenirs que j'avais du groupe de solitaire de mes parents ne se tenait qu'au goût du lait maternel et à la voix de mes géniteurs, le reste de mon enfance s'étant déroulée avec une unique nourrice et tutrice qui m'avait presque tout appris, sauf, bien évidemment, la vie en meute.

"- Hé bien ... Pour les loups patrouilleurs, je les aurais flairés, mais si je me serai faite prendre ici, je pense que j'aurai fuis ou que je me serai rendue, ça ne servirait à rien de se battre contre des sentinelles appartenant à une meute ...N'est-ce pas ?"

Je marquais un nouveau silence en soupirant lourdement et en baissant mon regard de glace vers le sol le temps de trouver mes mots. Je les relevais pour plonger mon regard dans celui de l'enfant.

"- Pour ce qui est de ta proposition ... Je ne pense pas être prête pour intégrer une meute, je n'ai aucune expérience et je pense que je ne serai qu'un fardeau pour vous ... Sauf si quelqu'un est en mesure de m'accompagner et de m'aider sur certains points ."


Mais pourquoi avais-je dis ça ? Voilà que je passais pour une véritable incapable et que je réduisais mes chances de pouvoir enfin intégrer une meute ! Oui, il fallait avouer que ce n'était pas l'envie qui m'en manquait, disons que c'était surtout la crainte d'être directement présentée à l'Alpha. Une nouvelle fois, mon regard se posait sur les quelques affaires qui étaient encore au sol, à vrai dire, ma gibecière et son contenu qui s'y était déversé : quelques petits morceaux de viandes, seule nourriture qu'il me restait, une gourde d'eau à moitié vide -ou à moitié pleine pour les optimistes- et une dague d'environ quarante centimètres de long, la seule arme que j'avais emporté et que je trainais sur moi depuis deux ou trois mois maintenant, à errer dans la nature sauvage de Thaodia.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Un destin tortueux, une rencontre inattendue [PV Nolan]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Un destin tortueux, une rencontre inattendue [PV Nolan]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» On ne contrôle pas le destin !
» Hasard ou destin? [Guenièvre]
» Retrouvaille inattendue [pv Zarathos]
» Loominëi , la déesse du destin.
» Arc-en-ciel [PV Zarathos][DESTIN]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 ::  :: Archives :: • Archives RP •-