Partagez | 
 

 Une famille enfin réunie? [Terminé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Une famille enfin réunie? [Terminé]    Dim 22 Jan 2012 - 14:19

Suite du rp http://www.ephaelya.com/t3692-a-la-croisee-des-chemins-une-rencontre-explosive-pv-eliresa


UNE FAMILLE ENFIN RÉUNIE?

Après de longues minutes de délibération, la jeune femme avait finalement accepté de suivre le Capitaine des Portes de Croc-Noir mais elle avait exposé ses conditions et Sadko savait qu'il les respecterait pour le bien de sa fille qui avait tellement besoin de sa mère et pour son bonheur à lui également. Elle lui avait promis de le suivre jusqu'à la meute mais cette nuit-là elle avait tout bonnement refusé de se joindre à lui et à ses loups, par conséquent elle lui avait donné rendez-vous au même endroit pour prendre la direction de la meute. Lorsqu'elle avait disparu pour aller dans une direction inconnue, Sadko s'était quant à lui dirigé vers le campement qu'avec sa patrouille, il avait monté bien des heures auparavant. N'ayant nullement envie de parler, il avait en des mots très simples, expliquer ce qu'il se passait puis il s'était mis dans un coin reculé de l'abri de fortune afin de trouver le sommeil... Cette nuit-là, il avait difficilement trouvé le sommeil car il ne cessait de penser à la louve blanche et en particulier de tout ce qu'il s'était déroulé, voilà bien des années mais qui restaient toujours très présents dans l'esprit du jeune capitaine et qui l'empêchaient très souvent de trouver le sommeil. Comme à son habitude, il s'était levé pour sortir à l'extérieur de l'abri et une fois dehors, il s'était mis à réfléchir longuement à sa décision de ramener Eliresa dans sa meute. Oui il avait fait le bon choix et il l'épouserait, non pas uniquement pour réaliser le rêve de sa fille mais parce qu'il espérait plus que tout, qu'à eux ils deviennent une vraie famille... Il était resté pendant longtemps ainsi puis au bout d'un moment, il avait levé les yeux vers le ciel et constaté que l'aube n'allait pas tarder à faire son apparition. Cependant ne souhaitant pas dormir, il était resté assis sur un rocher à attendre...

Lorsque le soleil se leva, le jeune capitaine, qui n'avait pas dormi de la nuit, s'étira tout en se levant de son rocher, puis il s'était dirigé à l'intérieur de l'abri. Il constata que ses six loups patrouilleurs étaient déjà prêts à partir et n'attendait plus que lui. Il leur dit d'une voix lasse mais toujours sévère comme à l'accoutumée qu'ils devaient partir devant car la jeune louve ne souhaitait voir que le capitaine. Ils hochèrent la tête en signe d'approbation et partirent d'un bond, après au préalable s'être transformés en loups. Une fois qu'ils furent hors de vue, le jeune capitaine retourna au rocher et attendit qu'elle arrive avant de prendre également le chemin de la meute... Elle ne fut point longue à arriver, en effet, à peine quelques minutes après le départ de sa patrouille, la louve arriva et sachant aussitôt qu'elle ne daignerait pas prononcer un mot, il se transforma en loup et lui fit signe de le suivre. La progression pour atteindre le campement de la meute de Croc-Noir fut sans encombres, néanmoins trop silencieux au goût du jeune capitaine qui de temps à autre jetait des regards en coin vers sa compagne qui trottinait silencieusement à côté de lui. Puis au bout de quelques heures de marche, le campement des Croc-Noir fut en vue et presque aussitôt l'odeur de la louve blanche se fit sentir par les loups patrouilleurs qui commencèrent à grogner de loin mais Sadko leur envoya une image mentale de lui. Le jeune capitaine fit signe à sa jeune compagne de le suivre, puis lorsqu'ils atteignirent l'entrée du campement, un des gardiens sortit et salua Sadko. Celui-ci lui intima l'ordre de les laisser entrer et il apprécia la rapidité du gardien pour obéir à cet ordre. Puis il se tourna vers sa compagne et lui dit d'un air neutre mais calme:

'Nous voilà au Camp de Nüldar, et dans la meute de Croc-Noir"


N
'espérant nulle réponse le loup gris continua son chemin jusqu'à ses quartiers tandis que la louve le suivait toujours, puis une fois arrivés, il prit aussitôt la direction de sa chambre et redevint humain. Il s'habilla prestement, puis revint vers la louve qui s'était également transformée et regardait la pièce. Sadko essaya de lui sourire puis chercha sa fille mais elle fut absente. Il savait qu'elle n'était pas, par conséquent il retourna vers sa compagne et lui dit d'une voix d'un calme étrange:

-Bienvenue chez toi...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Une famille enfin réunie? [Terminé]    Sam 28 Jan 2012 - 14:34

• Quelle chose étrange qu'une famille ! Une réunion fortuite de gens étrangers, une association absurde.


Eliresa courait dans la forêt, le regard vague, elle ne se concentrait uniquement sur les obstacles qui pouvait la faire chuter. Pour la première fois depuis très longtemps, la jeune femme était morte de peur. Elle manqua plusieurs fois de faire demi-tour et de s'enfuir très loin de cette meute de malheur et surtout de Sadko. Elle sentait parfois son regard sur elle, mais jamais Eliresa ne le regarda ou lui adressa la parole. Elle fit un effort pour ne pas montrer les crocs lorsque les gardiens de la meute se mirent à grogner. Eliresa se répéta plusieurs fois qu'elle ne le faisait que pour tenir sa promesse, elle ne voulait pas devenir aussi pathétique que les hommes, ces créatures qui ne savaient que mentir et faire du mal. Elle entra dans les quartiers de son compagnon et prit rapidement sa forme humaine. Elle enfila les premiers vêtements qu'elle sortit de son sac de voyage et regarda attentivement l'endroit dans lequel vivait sa fille. Elle s'attendait à l'entendre rire et peut être courir auprès de son père triste de son absence. Pourtant ce lieu était plus silencieux qu'un cimetière. Eliresa se dit alors que la petite devait être partit. Dans un petit soupir elle espéra qu'elle reviendrait le plus rapidement possible.

" Bienvenue chez toi ..." Eliresa manqua de rire en entendant Sadko. Il n'avait pas encore comprit que cette meute ne serait jamais son foyer. Son foyer avait brulé en même temps que son insouciance. Eliresa n'avait aucune envie de se faire une place chez les crocs-noirs. Elle aurait voulu vivre dans la forêt autour de la meute, en solitaire et venir voir sa fille de temps en temps. Mais elle savait que jamais Sheiz n'accepterais qu'une louve Solitaire vive sur ses terres et rentre dans sa meute quand elle le voulait.

-Sadko, tu as réussi à m'amener jusqu'ici, mais cela ne veut pas dire pour autant que je vais rester vivre ici jusqu'à ma mort. Même si j’apprends à aimer de nouveau en restant avec toi et notre fille, mon cœur restera à jamais celui d’une louve Solitaire, tu dois te faire à l’idée que jamais ne serais l’épouse et la mère exemplaire que tu peux rêver. Si je décide de rester vivre ici ,au milieu de Ta meute, il m’arrivera peut-être de partir sans rien dire à personne et de revenir plusieurs jours après. Et si cela ne plait pas à quelqu’un dans la meute alors je partirais pour toujours, je proposerais à notre fille de choisir le parent avec qui elle voudra vivre pour ne pas encore une fois l’obliger à suivre un destin que nous aurons choisi pour elle.

Eliresa ne l'avait dit à personne pour l'instant, mais maintenant qu'elle avait exploré Thaodia, la jeune femme avait dans l'idée de partir chez les vampires pour enfin pouvoir se venger. Après presque 6 ans à vivre dans l'ombre, elle avait décidé que le vampire avait vécu bien trop tranquillement après ces actes. Elle allait lui faire regretter son geste. A cette pensée, Eliresa serra les poings, ses bras tremblant légèrement à cause de cette rage qui habitait son corps. Elle reprit sa respiration lentement pour se calmer et d'une voix remplit de tendresse elle demanda:

- Où est notre fille Sadko? Si elle n'est pas ici, tu sais bien que je n'ai rien à faire ici.

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Une famille enfin réunie? [Terminé]    Mer 1 Fév 2012 - 19:50


« Où peut-on être mieux qu’au sein de sa famille ? »

Papa m'avait dit d'attendre, puis il est partie en me promettant le retour de maman. Il y a deux jours l'espoir s'est installé en moi et ne me quitte plus. J'ai longtemps espéré qu'elle revienne alors je suis impatiente qu'on soit de nouveau réuni, telle une vraie famille.

Je me suis coiffée parfaitement et une jolie robe couvre mon corps d'enfant. Je cours partout tant je suis pressée de serrer mes deux parents dans mes bras, mais papa m'a dit de ne pas approcher les frontières seule. J'attends que l'on vienne me chercher mais le temps me paraît long et bien que je ne sois pas un vampire, je commence à les comprendre lorsqu'ils se disent lassés de l'éternité.

Papa, maman et moi formerons bientôt une famille complète et aimante. Je lui pardonne mon abandon car j'ai toujours ressenti son amour bien que maladroit. Je ne suis qu'une enfant et je peine à comprendre les adultes car je n'ai jamais traversé leur monde. Ils possèdent des lois bien trop complexes pour mon jeune âge. Pourtant, dans leurs yeux l'on peut lire toutes les émotions qu'ils ne savent plus exprimer : la peur, la tristesse, l'amour... Je pense que si les sentiments ne sont jamais dits, ils se perdent pour réapparaitre comme de terribles blessures au plus profond de l'âme. Je dois bien avouer que ce concept ne vient pas de moi mais d'une des nombreuses lectures auxquelles j'ai droit avant de m'abandonner dans les bras de Morphée.

Ainsi, j'attends impatiemment le retour de mes parents. Comme le temps me semble long ! Les secondes deviennent des heures, le temps s'étire et s'étire comme s'il venait de se réveiller. Je le sais car lorsque mes nuits se terminent, je m'étire et papa me dit que je suis plus lente le matin. Croyez-vous que la nuit nous travaillons pour être si épuisé au réveil ? Je me le demande bien, il faudra que je pose la question à papa, ou maman lorsqu'elle sera revenue.

Soudain, un jeune lycan m'interpelle : mon papa est revenu ! Il ne veut pas me dire si maman est là aussi, et cela me fait peur. Peut-être qu'elle ne m'aime plus assez pour me revoir ? Oh comme j'ai peur de ne pas pouvoir sauter dans ses bras ! J'implorerai qui le veut pour tenir les mains de mes deux parents, pour qu'ils viennent m'embrasser le soir avant de dormir et qu'ils me rassurent quand je vais des cauchemars. Je veux qu'ils soient là, tous les deux. Je cours en espérant ne pas tâcher ma jolie robe et ne pas décoiffer mes cheveux dorés. Je cours comme une enfant perdue qui cherche un foyer. Je cours vers ces frontières où se trouve papa et peut-être maman.

Je les vois ! Ils sont là, tous les deux ! Oh je suis heureuse, je suis tellement heureuse ! Je souris et je saute dans les bras de maman sans qu'elle ne s'y attende. Je ris aux éclats et je pleure même de joie en regardant papa, les mains autour du cou de maman. Aujourd'hui je peux le dire, je suis la petite fille la plus heureuse de Thaodia.

« - Maman... * snif * Papa... * snif * Je suis contente, je suis contente ! »

Une mère un peu perdue, un père maladroit et une enfant trop lucide pour son âge : notre famille imparfaite semblait bancale mais je l'aimais. Je l'aimais et je l'aimerai toujours, car à présent, je sais que plus rien ne pourra jamais nous séparer. Je ne suis qu'une enfant mais j'ai su être l'objet de réconciliation de deux adultes. Maintenant, je veux faire naitre l'amour entre eux et je sais que malgré mon jeune âge, j'y arriverai.

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Une famille enfin réunie? [Terminé]    Sam 4 Fév 2012 - 5:02

Le jeune Capitaine regardait sa compagne en souriant d'un air qui se voulait attendri néanmoins qui cachait sa sévérité habituelle, il attendait qu'elle daigne enfin lui parler car ne pas entendre le son de sa ravissante voix le dérangeait désormais. Que voulait dire cette sensation? Avait-il réellement trouvé la bonne cette fois-ci? Etait-ce de l'amour, ce qu'il ressentait pour cette jeune femme de couleur blonde qui avait donné naissance à sa réplique miniature? Toutes ces questions fusaient dans l'esprit de Sadko, néanmoins il gardait tout de même son attention sur Eliresa sans trop se perdre dans ses pensées. Mais il fut tout de même sorti de sa rêverie lorsqu'elle faillit rire de sa phrase précédente où il lui souhaitait la bienvenue dans sa nouvelle maison.

-Sadko, tu as réussi à m'amener jusqu'ici, mais cela ne veut pas dire pour autant que je vais rester vivre ici jusqu'à ma mort. Même si j’apprends à aimer de nouveau en restant avec toi et notre fille, mon cœur restera à jamais celui d’une louve Solitaire, tu dois te faire à l’idée que jamais ne serais l’épouse et la mère exemplaire que tu peux rêver. Si je décide de rester vivre ici ,au milieu de Ta meute, il m’arrivera peut-être de partir sans rien dire à personne et de revenir plusieurs jours après. Et si cela ne plait pas à quelqu’un dans la meute alors je partirais pour toujours, je proposerais à notre fille de choisir le parent avec qui elle voudra vivre pour ne pas encore une fois l’obliger à suivre un destin que nous aurons choisi pour elle.

Durant toute son élocution, la jeune femme l'avait regardé droit dans les yeux, puis elle ferma les yeux et sembla s'être plongée dans une pensée douloureuse qui la rendait colérique. En effet, soudain elle serra les poings, signe montrant qu'elle était déterminée à accomplir une tâche. en son for intérieur, le jeune capitaine se promit de découvrir ce qu'elle préparait mais pour l'heure, l'important pour lui était les retrouvailles de sa fille et de la jeune femme. Il ne disait rien tout en réfléchissant à ses dires et il dut se rendre à l'évidence que sur certains points elle avait tout bonnement raison, néanmoins il espérait qu'elle ne fasse rien qui risquerait de détruire le futur bonheur de leur fille mais il se garda d'en faire la remarque. Il la vit se radoucir, puis elle dit d'une voix remplie d'une tendresse qui lui était familière:

- Où est notre fille Sadko? Si elle n'est pas ici, tu sais bien que je n'ai rien à faire ici.


Le jeune capitaine se tourna vers la porte et attendit impatiemment qu'elle s'ouvre enfin sur sa fille d'amour qu'il aimait plus que tout au monde. Le fruit d'une nuit d'amour partagé entre deux jeunes ivres et aujourd'hui étaient enfin prêts à assumer pleinement leur rôle de parents. Il reporta son attention sur Eliresa puis répondit d'une voix douce:

- Comme tous les enfants de son âge, elle doit être partie s'amuser mais ne t'inquiète pas, j'ai envoyé un des gardiens la chercher. Par conséquent, elle ne devrait pas tarder. Il s'interrompit quelques secondes afin de respirer doucement et jeter un simple coup d'oeil à la porte, puis il reprit sur le même ton: - Pour ta gouverne ma chérie, je ne te demande pas d'être la meilleure épouse et la meilleure mère, mais uniquement donner à notre fille la chance de vivre enfin dans une vraie famille avec une mère et un père. Tu as raison, c'est à elle de choisir son...

Il fut interrompu par une irruption soudaine dans la pièce, suivie d'une délicieuse odeur qu'il reconnaitrait entre mille. Il se tourna aussitôt et vit sa petite tête blonde d'amour qui pleurait de joie et qui disait entre deux larmes:

« - Maman... * snif * Papa... * snif * Je suis contente, je suis contente ! »

Il se précipita pour la prendre tendrement dans ses bras et murmura d'une voix tendre:

- Tu m'as manqué mon petit ange... Regarde qui j'ai ramenée
. Le jeune homme, tout heureux de porter sa fille dans ses bras, se retourna vers sa compagne qui arborait un visage étrange...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Une famille enfin réunie? [Terminé]    Mer 15 Fév 2012 - 0:23

"Comme tous les enfants de son âge, elle doit être partie s'amuser", Eliresa regarda Sadko quelques secondes avant de se tourner vers la porte d'entrer. S'amuser? Rire, jouer, crier, chahuter... Toutes ces choses naturel chez l'enfant avaient été confisqué par son père des qu'elle sut marche. Elle avait été conditionner des son plus jeunes âge à la vie en société. Elle se souvenait encore des coups de fourchettes lorsqu'elle se tenait mal à table, Eliresa sentait encore la ceinture de son père lui couper le souffle à chaque coup qu'elle recevait lorsqu'elle avait l'audace de courir dans le manoir en riant, ou encore des longues nuits assise dans le noir complet et l'humidité lorsqu'elle n'avait pas appris ses leçons de conduite. Elle avait tant souffert lorsqu'elle était petite, lorsque son père essayait de dompter son fort caractère. Eliresa fut soulager lorsqu'elle se rendit compte que Kalla n'avait aucune chaîne et pouvait jouer rire et grandir dans l’insouciance.

Eliresa n'écoutait pas réellement ce qu'on lui disait, elle n'attendait qu'une seule chose, voir cet être si merveilleux que pouvait l'être un enfant, son enfant. Eliresa n'eut pas le temps de réagir que déjà la petite Kalla était dans ses bras. La jeune femme n'osait maître ses mains sur cet ange. Elle ne savait comment réagir, devait elle la bercer? L'embrasser? Sadko dû voir l’embarras de la jeune femme et prit Kalla dans ses bras pour le plus grand soulagement de la mère. Ce petit être avait tellement grandit. Eliresa ne reconnaissait plus l'enfant qu'elle avait laissé à Sadko il y a plusieurs années de cela. Elle avait tout de même l'impression de voir son portrait d'elle plus jeune.

Eliresa ne disait rien regardant ces deux êtres qui allaient partager sa vie. Oui, elle avait prit sa décision, il était hors de question qu'elle ne reparte toute suite. Elle voulait vivre à coté de Kalla, l'entendre rire et voir ses yeux s'illuminer de bonheur. Elle voulait être présente pour elle et l'accompagner sur le droit chemin, le chemin que la petite choisirait tant que ce dernier était honnête. Lorsque Sadko reposa leur fille au sol, Eliresa se mit à genou et prit sa fille dans ses bras retenant ses larmes. Elle la serra contre elle plusieurs secondes sans bouger. Puis elle recula légèrement en regardant sa fille dans les yeux gêné en rigolant légèrement.

-Tu m'as tellement manqué Kalla, tu as tellement grandit. Mes souvenirs sont tellement vieux que je te voyais encore comme le magnifique petit bébé que tu étais. Ton père t'a choisit un nom aussi magnifique que toi.

Eliresa se releva doucement et regarda Sadko en souriant sincèrement pour la première fois depuis leur rencontre.

-J'espère que ton chef m'acceptera dans vos meute, car je n'ai pas l'intention de laisser ma fille toute seule ici. Et j'espère que tu m'accepteras dans ton foyer.

Elle baissa la tête et regarda Kalla d'un oeil attendrit.

-Alors explique moi ce que tu fais ici de tes journées? Ton papa s'occupe bien de toi au moins, sinon je lui monderais les fesses. Il y a beaucoup de jeunes dans cette meute?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Une famille enfin réunie? [Terminé]    Sam 18 Fév 2012 - 19:38


Je venais de retrouver mes parents, mon papa et ma maman et cela m'envahissait d'une joie certaine. A présent, nous pourrions former une très jolie famille et tout le monde nous envierait ! J'en étais sûre et certaine, du haut de mes 4 ans, j'étais pleine de conviction pour l'avenir à présent. Papa me prit dans ses bras tendrement puis me dit :

- Tu m'as manqué mon petit ange... Regarde qui j'ai ramené.

Oui, mon papa avait ramené la femme qu'il aimait, la femme qui m'avait mise au monde. J'étais tellement heureuse que j'en pleurais. Papa me reposa à terre et maman en profita pour s'abaisser à mon niveau. C'est vrai que j'étais petite, mais j'espérais grandir encore et encore ! Elle me prit dans ses bras et mes mains d'enfant vinrent se poser dans son dos. En me serrant contre elle, elle me transmit l'amour qu'elle avait gardé durant tout ce temps passé loin l'une de l'autre. J'étais heureuse.

- Tu m'as tellement manqué Kalla, tu as tellement grandi. Mes souvenirs sont tellement vieux que je te voyais encore comme le magnifique petit bébé que tu étais. Ton père t'a choisi un nom aussi magnifique que toi.

Elle rigolait légèrement. Je lui souris, je me disais que si elle pouvait encore rire ne serait-ce qu'un petit peu, papa et moi saurions la rendre heureuse comme je le suis. Maman se releva et je n'entendis pas clairement ce qu'elle dit à papa, occupée à sourire avec mon insouciance enfantine mélangée à ma grande joie.

« - Tu m'as manqué aussi tu sais ! Mais moi je me souviens bien de toi, tu n'as pas beaucoup changé maman. »

Le sourire ne quittait pas mon visage illuminé par ces retrouvailles. Papa semblait aussi heureux que moi et je n'en étais que plus ravie. Maman reporta son attention sur moi pour mon plus grand plaisir. Lorsque nous sommes enfant, nous aimons être chouchouté, être le centre de l'attention c'est vrai. Mais moi ce que je voulais, c'était ma famille. Et papa et maman était là ! Et voilà que maman me demandait déjà de quoi était composée ma vie au sein de la meute :

- Alors explique moi ce que tu fais ici de tes journées ? Ton papa s'occupe bien de toi au moins, sinon je lui mordrais les fesses. Il y a beaucoup de jeunes dans cette meute ?

J'étais toute excitée de cette attention. Je voulais tout lui raconter et rattraper le temps perdu. Alors je regardai papa en souriant et puis maman qui attendait une réponse impatiemment. Je sautillais presque de joie de les avoir tous les deux en face de moi, en même temps. Papa, maman, et moi. Petite Kalla était si contente ! Je m'empressai de répondre à maman, de tout lui dire :

« - Papa m'apprend beaucoup de choses tu sais ! Parfois il me montre comment on se bat, même si je suis encore un peu petite pour ça. Il s'occupe très bien de moi même s'il ne sait pas toujours comment assortir mes vêtements, mais comprends-le, c'est un homme ! Il n'y a pas énormément de jeunes de mon âge ici, mais je suis très heureuse et je suis chouchoutée par tout le monde ! »

Je continuai mon récit devant l'écoute si attentive de mes deux parents que j'aimais tant. Je rigolais encore et encore, si heureuse de former enfin une famille ! Etant une enfant, je ne me mêlais pas des soucis concernant l'entrée de maman dans la meute de Croc-Noir, non, moi je voulais juste l'avoir à nos côtés, pour qu'enfin, papa en apprenne un peu plus sur la façon d'assortir mes vêtements !

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Une famille enfin réunie? [Terminé]    Ven 2 Mar 2012 - 22:26

Quel tableau formidable se disait Sadko d'un air attendri lorsqu'il vit sa compagne s'agenouiller pour se mettre à la hauteur de leur fille. Elle le prit dans ses bras et mère et fille furent enfin réunies... Combien de fois depuis qu'il avait décidé de les réunir à nouveau, il avait imaginé cette scène de retrouvailles? D'innombrables fois et la voir enfin réalisée faisait fondre le coeur du Capitaine Näyl... Il avait réussi sa mission, se murmurait-il en les regardant toujours, les couvant tendrement... L'amour de sa vie et le fruit de cet amour réciproque enfin réunis: la Famille était finalement complète.

- Tu m'as tellement manqué Kalla, tu as tellement grandi. Mes souvenirs sont tellement vieux que je te voyais encore comme le magnifique petit bébé que tu étais. Ton père t'a choisi un nom aussi magnifique que toi.
dit Eliresa en serrant toujours Kalla dans ses bras. Elles étaient magnifiques à voir ensemble et Sadko était d'être l'initiateur de leurs retrouvailles. Mais de toute façon c'était une promesse qu'il avait faite à sa fille et le capitaine des Portes respectait toujours ses promesses.

« - Tu m'as manqué aussi tu sais ! Mais moi je me souviens bien de toi, tu n'as pas beaucoup changé maman. » répondit Kalla de sa petite voix d'enfant que Sadko aimait tant. Durant cet échange entre les deux femmes de sa vie, il ne pipait mot se contentant uniquement de les observer d'un air attendri. Puis enfin Eliresa se releva en se tournant vers Sadko avec le plus beau sourire qu'elle lui ait fait depuis leurs retrouvailles.

-J'espère que ton chef m'acceptera dans vos meute, car je n'ai pas l'intention de laisser ma fille toute seule ici. Et j'espère que tu m'accepteras dans ton foyer.

Le jeune homme lui rendit son sourire, puis après avoir jeté un regard des plus attendris vers sa fille, il reporta son attention sur sa compagne et dit d'une voix douce:

" Le chef a confiance en moi donc il t'acceptera. Quant à moi, je t'ai ramenée ici exprès pour que tu vives avec Kalla et moi donc je suis le plus heureux des hommes désormais... Je vous aimes toutes les deux! "

Comme si elle était satisfaite de la réponse, Eliresa reporta de nouveau son attention sur Kalla et lui demanda gentiment:

- Alors explique moi ce que tu fais ici de tes journées ? Ton papa s'occupe bien de toi au moins, sinon je lui mordrais les fesses. Il y a beaucoup de jeunes dans cette meute ?

La petite fille toujours aussi souriante lui répondit en sautillant de joie:

« - Papa m'apprend beaucoup de choses tu sais ! Parfois il me montre comment on se bat, même si je suis encore un peu petite pour ça. Il s'occupe très bien de moi même s'il ne sait pas toujours comment assortir mes vêtements, mais comprends-le, c'est un homme ! Il n'y a pas énormément de jeunes de mon âge ici, mais je suis très heureuse et je suis chouchoutée par tout le monde ! »

Sadko se rapprocha d'elle et lui caressa tendrement les cheveux en riant:

" Ce petit ange peut se muer en petit diable lorsque je me trompe de vêtements... Non papa! Pas ceci, c'est pas joli" en imitant en riant la voix de sa fille lorsqu'il lui choisissait sa tenue quotidienne. " Mais elle m'a changé ma vie. Et j'espère qu'elle embellira la tienne aussi..." Petite hésitation puis il reprit d'une voix qu'il essayait de garder normale: " Je...t'aime... Eliresa" Il s'interrompit pour guetter sa réaction...

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Une famille enfin réunie? [Terminé]    Ven 9 Mar 2012 - 21:41

Eliresa admira les yeux de sa fille. Ils étaient d'un bleu si intense, qu'elle avait peur de s'y perdre. La jeune femme aurait peut les admirer ainsi des heures sans bouger, s'enfuir de la réalité, oublier tous ceux qui l'entouré, ceux qui essayaient de l'emprisonner, l’attacher à un endroit, la soumettre. De plus voir les yeux de sa fille briller de bonheur et cherchant de nouvelles choses à découvrir, remplissait le cœur d'Eliresa d'un bonheur nouveau, qu'elle n'avait jamais rencontré durant sa vie de solitude et de souffrance.

« - Papa m'apprend beaucoup de choses tu sais ! Parfois il me montre comment on se bat, même si je suis encore un peu petite pour ça. Il s'occupe très bien de moi même s'il ne sait pas toujours comment assortir mes vêtements, mais comprends-le, c'est un homme ! Il n'y a pas énormément de jeunes de mon âge ici, mais je suis très heureuse et je suis chouchoutée par tout le monde ! »

Eliresa éclata de rire en caressant doucement la joue de sa fille. Elle était si mignonne avec ses petits problèmes. La jeune femme préféra se taire sur la première partie de la réponse de Kalla. Sadko lui apprenait à se battre? Ils allaient devoir parler un peu lorsqu'ils seraient seuls, après tout on n’apprend pas à une petite fille à se battre, a faire souffrir l'ennemi. Son compagnon était bien un croc noir cela ne faisait aucun doute. Eliresa arrêta de rire et pris un air très sérieux.

-Nous lui donnerons des cours pour qu'il apprenne à s'habiller correctement alors mon ange. Je dois t'avouer, que lorsque je l'ai rencontré, la première chose à laquelle j'ai pensé en voyant ses habilles, fut le calvaire que tu devais supporter lorsqu'il t'habillait. Heureusement tu es belle de nature alors même avec des morceaux de tissus tu es magnifique ma petite. Et puis maintenant c'est moi qui t'habillerais le matin, et si tu l'acceptes je m'occuperais de ta magnifique chevelure.

Eliresa regarda Sadko et se releva doucement en remettant ses propres habilles sur elle. Question vestimentaire la jeune fille n'était pas mieux que son compagnon, en effet depuis qu'elle avait quitté sa vie humaine, elle mettait presque toujours les mêmes vêtements vert et noir.

- Je suis sur qu'elle l'embellira, elle a déjà commencé.

Eliresa prit sa fille dans ses bras et la câlina quelques secondes avant de regarder son compagnon. Elle prit plusieurs secondes avant de comprendre la fin de la phrase de Sadko. " Je...t'aime". 7 lettres, 3 syllabes. Un groupe de mots simple pourtant, mais compliquer à comprendre et qu'Eliresa n'avait pas l'habitude d'entendre. La jeune femme posa sa fille sur le sol et se blottit doucement dans les bras de Sadko en baissant la tête. Allait-elle réussir à dire ses mots aussi? Lorsqu'elle sentit les mains de son compagnon sur son dos, Eliresa se raidit et releva la tête en déposant un simple baiser sur la joue du lycan.

-Merci de m'accueillir.

Avant de laisser tous ses sentiments remonter à la surface, la lycanne recula et caressa doucement les cheveux blonds de sa fille en souriant.

-Je vais aller visiter un peu mon nouveau lieu de résidence. Je te promets Sadko de ne pas toucher à tes amis, même s'ils me regardent. Demain nous passerons la journée ensemble si tu le veux bien ma petite Kalla, j'ai tellement de choses à apprendre sur toi, de temps à rattraper. Je reviendrais ici la nuit tombé.

Eliresa s'inclina doucement en souriant et partit visiter le camp de Croc-Noir, laissant derrière elle sa magnifique fille et son futur mari. Elle laissait aussi sa vie de solitaire, une partie de sa haine et d'anciennes blessures qui c'étaient refermées grâce aux promesses d'une vie meilleur, d'une vie remplit de sourire et surtout d'une nouvelle famille réunit à jamais.

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Une famille enfin réunie? [Terminé]    

Revenir en haut Aller en bas
 

Une famille enfin réunie? [Terminé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Enfin, arrivée.. [ TERMINÉ ]
» La famille c'est sacré... enfin il parait [Solo/Ouvert]
» [Terminé]On peut considérer ses amis comme sa famille. [Riku Anderson / Kerian Sabishisa]
» Catharina Bolkonski (terminée)
» [Terminé] Un bon petit film [Emma]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 ::  :: Archives :: • Archives RP •-