Partagez | 
 

 Un bonheur éphémère... - Terminé

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Ayliän Faën
Gardien de la Nature
avatar

Messages : 2669
Métier : Commandant de l'armée elfique
Age du personnage : 225
Alignement : Bienveillant
En couple avec : Evanya
Ennemis : Meute de Croc-Noir

Feuille de personnage
Réputation: 0
Avertissement: 0/3

MessageSujet: Un bonheur éphémère... - Terminé   Sam 28 Jan 2012 - 5:20

L’océan des titans, à perte de vue…
Voguant en direction de l’astre étincelant s’engouffrant dans les profondeurs de l’océan, la voile rouge du radeau dansait avec le vent, balayant les malheurs d'antan…

Le calme se transforma en tempête, une violente averse se déversa sur l’elfe, le bras tendu, pointant d’une de ses flèches une silhouette elfique en face de lui. L’endroit était glauque, quelques arbres morts sur une plaine horriblement malsaine de par la terre obscure et les quelques rafales de vent qui brouillèrent sa vision.

- QU’EST-CE QUE TU ATTENDS?? FAIS LE!! FAIS LE!!
JE T’EN PRIE TUE MOI!! TU DOIS LE FAIRE!!


Sa main se mit à trembler aux vibrations de la peur emplir son être. La voix de l’elfe face à lui déstabilisa ses sens et ses valeurs.
Il tendit ses bras juste avant qu’une tempête se mit à faire rage et que les gouttes d’eaux se brisèrent violemment sur leur visage.

- VISE LE COEUR, AYLIAN!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

Une nouvelle rafale frappa de plein fouet l’elfe armé et ses doigts faiblirent à la forte pression de la corde humide…

Ouvrant les yeux, l’elfe n’était plus en ce lieu sinistre mais allongé par terre, en pleine nature, baignant dans son propre sang… Caressé de quelques rayons chauds que le soleil lui offrait, la vie le quittait…

- JE T’AIME AYLIAN… TU PEUX PAS ME FAIRE CA!!!
NON TU PEUX PAS… TU PEUX PAS… TU PEUX PAS!!!!!


La petite fille hurlait sa douleur à voir le jeune elfe partir petit à petit.
Elle frappait de ses petites mains sur le torse du soldat, espérant le réveiller…

- POURQUOI POURQUOI TU FAIS CA???
TU PEUX PAS ME LAISSER TOUTE SEULE!!!


Regardant en direction d’un ciel bleu immaculé, du sang s’échappa de ses commissures et l’elfe vacilla à l’inconscience…


Ayliän se redressa en sueur, respirant maladroitement, il reprit conscience des choses.
A ses côtés, Lucie dormait paisiblement. Voilà prés d’un cycle qu’ils partageaient ce lieu avec amour. Cette cabane dans l’arbre et ces petits habitacles à une trentaine de mètres de hauteur, reliés par des ponts suspendus, semblait bien être l’endroit idéal pour y vivre et fonder une famille… Mais les choses ne pouvaient être aussi simple malheureusement et il lui faudra partir d’ici peu.
Il ne pouvait s’écarter de sa mission et abandonner les siens par la seule raison de vivre son unique et véritable amour...

Il se leva et quitta l’habitacle avant de redescendre les escaliers encerclant l’énorme arbre qui servait de support. Il marcha à proximité de la cabane et s’asseya au bord d’une rivière s’écoulant en direction du sud. Son regard se perdit dans l’immensité bleutée du ciel d’où le soleil s’était mis à s’élever gracieusement.

S’il n’était en mission…
S’il n’avait des responsabilités…
Si l’armée d’Evanya ne dépendait pas de lui tout autant que le conseil de la garde…

Il y serait resté… ici… à vivre paisiblement avec sa tendre…




Arrow ~ Thaodia ~ Refuge de la Griffe Noire ~ Meute de Croc-Noir ~ Camp Secret de Nûldar ~ La Grande Résidence ~ Un avenir douteux ~



Ps : Pour comprendre ce changement de rp précipité, il faut lire le rp de Thrag, juste après!


Dernière édition par Ayliän Faën le Mar 11 Sep 2012 - 21:33, édité 6 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Un bonheur éphémère... - Terminé   Jeu 2 Fév 2012 - 3:40

Quelle douceur que ce doux oreiller, le vieux bougre s’amusait à enfouir son visage dans celui-ci dont les plumes partaient en vrille. De biens grosses plumes… Pensant que le lit tanguait de lui-même, le nain s’y accrochait à quelques reprises pour ne pas tomber à la renverse. Le vent froid vint à s’introduire en dessous de son armure, parcourant son petit corps musclé.

- Hhhhhheeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeee laissa t’il échapper en ouvrant péniblement les yeux.
- iiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiii

Les yeux du bougre s’ouvrirent d’un coup, la surprise fut de taille.
A plus de 300 mètres d’altitude, le corps de Yalmenël vacillait aux battements d’ailes à travers le vent. Faisant face aux violentes rafales de l’ouest, le nain et le faucon avaient déjà parcouru les trois quarts du chemin jusqu’à la forêt des damnés.

Le cœur de Thrag s’emballa, tourmentant sa respiration, quelques flashs lui donnèrent raison de cette situation. La veille, il ne s’était encore une fois pas privé de boire jusqu’à plus soif à l’auberge de la griffe noire. Sortant de celle-ci, Yalmenël l’attendait afin de le mener certainement à Ayliän. Ivre qu’il était, le nain accepta l’invitation bien que s’en voulant à présent puisqu’il s’était promis de ne jamais monter ce genre de bestiole elfique!

- Ohhhhhhhhh ma tête… Va doucement, coucou de malheur!
- iiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiii
- Moi aussi, j’t’aime pas!

Pour que Yalmenël vienne à sa rencontre, laissant sans surveillance l’elfe, c’est que quelque chose ne devait pas aller…
Thrag se mit à s’inquiéter pour son ami qu’il n’avait revu depuis bien des cycles maintenant.

Ils volèrent encore quelques heures pour finalement survoler la macabre forêt des damnés. Le faucon se mit à raser la cime des grands arbres, cherchant un endroit où se poser. Il volait au-dessus d’un petit bosquet au milieu de la forêt où la faune et la flore n’en étaient que bien plus belles, un endroit isolé doté d’un écosystème à lui seul semble t'il.

Lorsque le faucon se posa finalement, Thrag descendit en trombe et se vautra par terre sous les gémissements moqueurs du faucon.

- AH!! Tu peux bien te moquer, vieux coucou des bois!
Rira bien qui rira le dernier, moi j’dis!

- iiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiii

Le vieux nain se redressa et fit craquer les os de son dos avant de vaciller à ses premiers pas sur la terre après un jour de vol.

- … Ohhhh…. C’est soit l’abus d’alcool qui se venge, soit le vol qui me démange!

Fier de son jeu de mots, le vieux bougre se retourna vers Yalmenël et lui lança un rire sarcastique. Mais le visage du faucon n’avait de cesse d’épier au-delà du nain, son bec s’ouvrit et bien plus fort encore, il hurla sa joie.

- iiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiii

Le vieux nain suivit le regard de Yalmenël et aperçut l’elfe à l’armure bleutée les regarder avec sourire à quelques mètres de là…





Le vieux bougre forma un large sourire et les trois amis se retrouvèrent non sans quelques accolades. Ayliän avait quitté le petit bosquet à l'écoute des cris du faucon qui s'en était allé chercher le vieux nain, inquiet de la santé de son maître. Après une bonne heure de retrouvaille, les trois compères se laissèrent aller à quelques camaraderies, citant leur aventure passée d'il y a quelques mois à présent.

- Ohhh, j'allais oublier!
J'ai croisé un elfe à la Griffe Noire et il te cherchait pour un soit disant problème avec Nornia Gadriel... heu... Nana Galriel...

- Narya Galdariel?
- OUI!! C'est ça!! Ben... il avait l'air plutôt inquiet... à son sujet.
- Si un messager franchit la frontière pour venir m'en parler alors que ma mission n'est pas fini, c'est qu'il doit y avoir un problème...

L'elfe leva le regard en direction du bosquet... devait-il la laisser là-bas... cette jeune et belle lycane assoupit... non... son devoir.. son destin... il se devait de repartir en Evanya. Pourra t'elle lui pardonner... il craignait bien le contraire.

- Je dois repartir en Evanya! Je vais demander audience au Conseil de la Garde, je dois savoir!
- QUOI??? MAIS TU RIGOLES??? ET MOI, JE FAIS QUOI!
- Nous nous retrouverons en la Vallée des cascades, là-bas, tu prendras soin d'une petite fille du nom de Filénoé, elle sera en compagnie de Nïm, une petite créature que j'ai adopté.
- JE SUIS PAS FAIT POUR M'OCCUPER D'UNE GOSSE!
- Si tu continues à pied par l'ouest, tu arrivera en la Plaine Infinie! dit l'elfe avant de monter sur son faucon et de disparaître dans les cieux.

- ... me voilà encore tout seul...

Le vieux nain soupira et finalement accepta son sort, marchant, il fit route vers Evanya.
Revenir en haut Aller en bas
 

Un bonheur éphémère... - Terminé

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Un bonheur éphémère... - Terminé
» Mary Tudor " Ma mère est morte déchue, de mon côté : je disparaitrai en tant que reine. " [Terminé]
» Nuage Éphémère - "La vie est un bonheur fugace mais profond." || Validée
» Chasse entre mère et fille
» LA TARTE AUX EPINARDS (comme celle de ma mère)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 ::  :: Archives :: • Archives RP •-