Partagez | 
 

 La mélodie de la destinée.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Adrän Lockwood
Ephaëlyen accompli
avatar

Messages : 574
Métier : Musicien Itinérant.
Age du personnage : 33
Alignement : Bienveillant.
En couple avec : Aurore Badry
Ennemis : L'ombre qui est tapis dans mon âme.
Double Compte : Valarhän Rhauwyr ; Néfur Hurlefeu

Feuille de personnage
Réputation: 1300
Avertissement: 0/3

MessageSujet: La mélodie de la destinée.   Dim 5 Fév 2012 - 21:44

Ardamir, Cité des elfes. Cela faisait un moment que je ne m'étais pas aventuré là haut, ça remonte à quelques années, il me semble. J'étais encore jeune et insouciant du monde qui m'entourait, à l'époque.

J'entre dans la cité, visage à découvert. Je m'incline devant les gardes sans prononcer la moindre parole, bien que mes canines ne soient pas si longues que ça, il vaut mieux ne pas prendre de risque. Ayant bu du sang animal juste avant de venir, je suis tranquille pendant plusieurs heures tout au plus. Je ne pensais pas qu'être vampire était aussi difficile.

Mes vêtements tombaient en lambeau, c'est pourquoi je suis ici. Les elfes sont des êtres raffinés aimant l'art et la musique, du moins pour la plupart et vu mon métier de musicien ambulant, je devrais pouvoir en tirer profit ici. Cela doit bien faire quatre jours que j'ai quitté la Cité de l'aube après avoir secouru Nina, une jeune femme pleine de vitalité et un sens de la justice assez aiguisé.

J'espère que je ne la rencontrerai pas ici, il y a très peu de chance, mais parfois le destin fait mal les choses.

Arrivé à une petite placette, éclairée par des lampadaires à huile, je peux enfin m'installer. Je pose ma cape usée sur le sol où les gens pourront jeter quelques piécettes pour ma modeste représentation. Je fais apparaître mon luth qui était accroché dans mon dos.

Je prends une grande bouffée d'air frais puis mes doigts commencent à parcourir les cordes et à les titiller faisant sortir des sons qui deviennent rapidement une mélodie ...

_________________
«Aurore et moi sommes les erreurs des erreurs de la nature.» Adrän Lockwood.



Le pouvoir de revivre.


Je me suis échappé de ce monde qu'on appelle Solitude, je te le dois, Aurore.

Aira.
Une amie:
 


Dernière édition par Adrän Lockwood le Lun 13 Fév 2012 - 1:09, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La mélodie de la destinée.   Ven 10 Fév 2012 - 21:37

Il y a quelques nuits, trois pour être plus exact, Nina avait été sauvé par un homme, plutôt mystérieux… Il semblait sympathique mais par-dessus tout courageux. En effet, affronter seul six hommes acharnés n’était pas si simple… Enfin pour lui, il semblait que ce n’était pas le cas. Malgré leur maigre conversation, il avait lâché un début de nom de ville que Nina avait déjà perçu sur des cartes. Ainsi Ardamir était sa prochaine destination, son premier voyage allait commencer.

C’est donc après s’être reposé une longue nuit dans une auberge à la cité de l’Aurore qui se rendit à la réserve d’Ephaelya pour y apprivoiser un cheval. Ce dernier venait d’être nommé : Union. Certes, ce nom n’était pas courant mais il semblait juste à la hauteur pour représenter le lien qui liait ce cheval et la demoiselle. Elle prit le temps de le seller et de s’habiller dans une tenue adéquat à l’équitation. Ainsi, c’est avec Union qu’elle partit à l’aventure pour rejoindre la cité des Elfes. Elle savait pertinemment que la route serait longue ainsi elle devra s’arrêter au moins une nuit dans une auberge…

C’est à cheval qu’elle traversa de nombreux endroits tous autant diversifiés : prairie… Forêt… Rivière… Village… Puis trois jours plus tard, elle approcha des portes de la cité. Toujours à cheval, elle en descendit devant les gardes puis elle continua sa recherche en tenant Union en longe.Son arrivée datait du matin même, elle avait d'ailleurs rencontrée une jeune elfe du nom de Laïa. Puis au soir de cette même journée, elle décida de se baladait dans l'espoir de retrouver cet inconnu. Elle arriva au centre d’Ardamir en se demandant comment retrouver un homme qu’on n’a jamais réellement vu… Cependant, elle se souvenait de l’état de ses habits suite aux combats et elle espérait ainsi le retrouver.

Quasiment tous les êtres ici étaient dotés de grandes oreilles et ceci lui était peu commun. Cependant, un son musical attira son attention, la jeune Nina n’avait plus entendu de musique depuis une éternité. Elle s’en rapprocha alors, ceci provenait du centre d’une petite place. La cavalière accrocha alors Union non loin de l’endroit d’où provenait la musique afin de s’y rendre plus facilement. Elle observa l’homme qui en jouait. Elle mit quelques instants avant de se rendre compte qu’il s’agissait du vampire qui avait essayé de la tuer. Elle laissa alors un petit « Oh ! » de surprise mais également de peur avant d’observer les alentours. Heureusement la cité était très animée la nuit. Puis elle baissa les yeux au sol et y vit des vêtements plutôt usés qui ressemblaient grandement à son « sauveur » de l’autre nuit. Elle exprima alors sa pensée à haute voix sans forcément sans rendre compte…


« - C’est invraisemblance… Je ne veux pas le croire… »

Elle resta figer à la même place sans plus se soucier des personnes alentours…
Revenir en haut Aller en bas
Adrän Lockwood
Ephaëlyen accompli
avatar

Messages : 574
Métier : Musicien Itinérant.
Age du personnage : 33
Alignement : Bienveillant.
En couple avec : Aurore Badry
Ennemis : L'ombre qui est tapis dans mon âme.
Double Compte : Valarhän Rhauwyr ; Néfur Hurlefeu

Feuille de personnage
Réputation: 1300
Avertissement: 0/3

MessageSujet: Re: La mélodie de la destinée.   Dim 12 Fév 2012 - 0:13

La musique qu’émanait l'instrument était triste, mélancolique. Il faut dire que je n'étais pas dans une période guillerette, impossible de composer une ballade qui pourrait rendre heureux. Au fur et a mesure que les pièces tombent, mes doigts continuaient à gratter les cordes.

Je ne faisais pas ça pour mon grand plaisir, mais plutôt par besoin. Avec des loques pareilles, je n'irais pas loin. Bataillez contre six ennemies, il fallait bien que j'y laisse quelques plumes, surtout que le coup poignard que m'a donné la demoiselle lors de notre rencontre, la blessure n'est pas prêt de se guérir, malgré ma race. Je ne pensais pas que l'argent me ferrait à ce point souffrir.

Finalement, je ne me débrouille pas si mal, un petit monticule d'argent commence à émerger, avec un peu de chance, je pourrais même dormir à l'auberge après l'aube. Les grottes, c'est bien, je ne pourrais pas être en sécurité bien longtemps, un traqueur pourrait me débusquer.

Alors que je continue mon œuvre, j'entends un petit « Oh ! » surgir de la foule, j'observe mon public aux oreilles pointues, mais tous étaient captivés par l'aria, étrange. Je poursuis sans me soucier de ce petit crie de surprise jusqu'à cette personne se mette à parler à voix haute. De mon ouïe, je la reconnais, bien qu'on ne s'est pas parlé que très peu, et ce n'était pas pour se réciter des poèmes. Je lève la tête pour la voir, cette femme m'a donc suivi … Ou plutôt, elle a suivi l'homme qui l'a sauvé à la cité de l'Aurore. Je ne pensais pas que mon masque tomberait aussi vite. Mais maintenant, il est inutile que je me rattrape, je suis mauvais menteur, de toute manière.

J'écourte la mélopée, j'ai amassé assez d'argent. Les personnes présentes commencent à s'en aller ou à applaudir selon leur humeur, seul Nina était restée, ou plutôt ... Figée, elle resta inerte. Mais je savais que je n'allais pas tarder à être assiégé de question, à être détesté, à être haï … On a l'habitude quand on est une créature maudite.

«Je vois que vous m'avez déjà retrouvé … Je ne pensais pas que vous irez jusque là pour retrouver votre sauveur … Qui s’avère être votre meurtrier … Mais je vous en supplie, ne criez pas ...»

En faite, je savais qu'un jour ou l'autre, elle le découvrirait, mais pas aussi rapidement.

_________________
«Aurore et moi sommes les erreurs des erreurs de la nature.» Adrän Lockwood.



Le pouvoir de revivre.


Je me suis échappé de ce monde qu'on appelle Solitude, je te le dois, Aurore.

Aira.
Une amie:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La mélodie de la destinée.   Dim 12 Fév 2012 - 1:10

La petite Nina ne réagissait plus… Son regard restait fixe. Elle ne savait que penser, que dire, que faire… Ceci lui semblait trop… Insensé, oui c’est le mot. L’homme à double facette arrêta de jouer. Il rangea musique comme argent pour se diriger vers la demoiselle. Celle-ci recula de deux pas lorsqu’il s’approcha.

«Je vois que vous m'avez déjà retrouvé … Je ne pensais pas que vous irez jusque-là pour retrouver votre sauveur … Qui s’avère être votre meurtrier … Mais je vous en supplie, ne criez pas ...»

Il la suppliait ? Mais en quel honneur ? Enfin si l’on peut dire que cet individu à de l’honneur. La justicière n’avait jamais ressenti ceci… Ce n’était d’ailleurs pas facile à exprimer. Cet Homme est à la fois son assassin et son sauveur. Elle se demandait comment elle devait réagir, néanmoins elle ne contrôla pas ses nerfs, elle explosa.

« - Vous êtes répugnant ! Vous n’avez aucune valeur ! Même votre cœur a dû être touché par la malédiction ! Comment osez-vous encore me regarder ! Sale assassin ! »

Elle hurlait de toute ses forces tout en se reculant encore quelques peu. Une petite foule d’elfe curieux s’amassaient autour des deux êtres. Mais Nina continua devenant rouge de colère, de haine, de dégout, mais aussi de désespoir… En effet, elle se faisait une joie de voir son sauveur avant cet événement… A présent, elle comprenait le fait qu’il se soit camouflé sous un capuchon dans la cité de l’Aurore…

« - Pourquoi ? Pourquoi vous me faîtes ça ? Suis-je votre souffre-douleur ? Pourquoi vouloir me tuer puis me sauver par la suite ? Prenez-vous réellement les humains pour des jouets ? Vous croyez quoi ? Que j’allais vous pardonner parce que vous m’avez apporté une grande aide en Oryenna ? »

La demoiselle avait des difficultés à respirer tant sa colère était grande… Mais elle le regardait droit dans les yeux.
Revenir en haut Aller en bas
Adrän Lockwood
Ephaëlyen accompli
avatar

Messages : 574
Métier : Musicien Itinérant.
Age du personnage : 33
Alignement : Bienveillant.
En couple avec : Aurore Badry
Ennemis : L'ombre qui est tapis dans mon âme.
Double Compte : Valarhän Rhauwyr ; Néfur Hurlefeu

Feuille de personnage
Réputation: 1300
Avertissement: 0/3

MessageSujet: Re: La mélodie de la destinée.   Dim 12 Fév 2012 - 1:43

Je suis trop bavard, voilà mon problème, rien ne serait arrivé si je ne l'avais pas mis sur ma piste en parlant trop, mais cela faisait une éternité que je n'avais pas parlé à quelqu'un. Je m'avance tout de même un peu, bien que je connaissais déjà sa réaction, elle recule pour laisser un fossé entre nous, quoi de plus évident. Ma supplique n'a, apparemment, pas fonctionné, de rage et de colère, elle hurla des mots que je ne pouvais contredire.

Un petit groupe du peuple elfique commence à se regrouper autour de nous, cette indiscrétion me met mal à l'aise, et pour cause, elle pourrait divulguer ma race aux oreilles de tous. Et là, je serais dans de beau drap … Panique ? Guerre civile ? Tous cela me fait peur … Et oui, même les vampires peuvent avoir peur qu'autre chose que le soleil et l'argent.

Au paroxysme de l'énervement de la demoiselle, une patrouille qui fait régner l'ordre dans la cité apparaît non loin, grâce à ma taille, j'ai pu les voir sans trop de difficulté. Il fallait que je trouve une solution rapidement avant que je ne me fasse emprisonné … Puis une idée me vain, très audacieuse mais surtout, très osée … Qui ne la laissera pas indifférente. J'allais devoir me donner en spectacle, je n'aime pas beaucoup ça, mais je n'ai pas le choix. Je m'approche vivement d'elle pour me mettre au milieu pour devenir le centre du cercle, je fais de grand geste puis énonce avec le sourire, comme si je n'avais pas entendu les paroles de Nina.

«Allons mon aimée ! Vous n'allez tout de même pas faire un esclandre ici même ! Voyez me pardonner de rentrer si tard pour cette nuit … Laissons ces honnêtes gens vaquer à leur occupation et réglons cette histoire dans notre nid d'amour, si vous le voulez bien, ma chère et tendre !»

Je profite qu'elle soit toujours surprise même si je sens sa colère monter en crescendo. Je la prends par les épaules et l’amène presque de force dans une ruelle, là où je serais sûr où on ne sera pas dérangé … Mais je m'attends à une sérieuse remontrance.

_________________
«Aurore et moi sommes les erreurs des erreurs de la nature.» Adrän Lockwood.



Le pouvoir de revivre.


Je me suis échappé de ce monde qu'on appelle Solitude, je te le dois, Aurore.

Aira.
Une amie:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La mélodie de la destinée.   Dim 12 Fév 2012 - 2:10



    Adran ne semblait pas réagir plus que cela aux propos de la jeune femme. Il observait l’horizon de la cité avant de se mettre à sourire. Son côté assassin faisait-il de nouveau surface ? Qu’allait-il encore bien pouvoir faire ? Nina resta les bras croisés en dessous de sa poitrine, mécontente.

    «Allons mon aimée ! Vous n'allez tout de même pas faire un esclandre ici même ! Voyez me pardonner de rentrer si tard pour cette nuit … Laissons ces honnêtes gens vaquer à leur occupation et réglons cette histoire dans notre nid d'amour, si vous le voulez bien, ma chère et tendre !»

    Nina ouvrit la bouche de surprise, d’étonnement bien qu’aucun mot n’en sortit. Elle fronça fortement les sourcils. Elle se demandait à quel jeu il jouait, pour qui il se prenait à l’appeler ainsi. Et leur nid d’amour devait surement être la mort ! Après tout c’est l’endroit dans lequel il avait essayé de la mener. Elle n’eut le temps de répliquer qu’il la prit par les épaules et l’amena de force – contre laquelle elle ne pouvait rien faire- dans une ruelle à l’écart de tous. Elle tapota du pieds par nervosité. Il poussait les limites trop loin…

    « Je peux savoir à quoi vous jouer là ? Et vous avez intérêt à répondre à mes questions précédentes ! »

    Elle se sentait trop prêt de lui et ceci lui donnait un mal être plutôt gênant. Elle recula alors jusqu’à se heurter contre un mur… Elle ne pourra donc plus aller bien loin…

    « Vous êtes vraiment pathétique ! »

    Sa voix était devenu sèche… Sa douceur avait disparu, Nina ne savait plus où observer… Elle dirigea alors son regard vers le sol.
Revenir en haut Aller en bas
Adrän Lockwood
Ephaëlyen accompli
avatar

Messages : 574
Métier : Musicien Itinérant.
Age du personnage : 33
Alignement : Bienveillant.
En couple avec : Aurore Badry
Ennemis : L'ombre qui est tapis dans mon âme.
Double Compte : Valarhän Rhauwyr ; Néfur Hurlefeu

Feuille de personnage
Réputation: 1300
Avertissement: 0/3

MessageSujet: Re: La mélodie de la destinée.   Dim 12 Fév 2012 - 2:32

Je sens qu'elle n'était pas prête de se calmer et puis toutes ses questions qui la taraudent. Je pouvais la comprendre, mais les réponses seront difficiles et dures à avaler. Elle me juge sans me connaître véritablement et ça à le don de m’énerver, mais deux personnes qui s'énervent, ça annonce rien de bon. Je prends une grande inspiration puis je me prépare mentalement à la confrontation qui s'annonce rude. Je la regarde alors qu'elle a les yeux rivés sur le sol.

«Lorsque vous arrêterez de me juger sans connaître le fin mot de l'histoire, peut-être que je consentirai à tout vous dévoiler …»

Ce n'était pas dans mes habitudes, mais ma phrase avait été dite sèchement et sérieusement. Même si j'avais fait la chose la plus mauvaise du monde, j'avais une sainte horreur qu'on me parle comme ça. Une fois la tension légèrement descendue, je tiens ma promesse et entama la conversation sur un ton plus posé.

«Commençons par le commencement si vous le voulez bien … Rappelez-vous ce qu'avait été dit dans la forêt, votre véritable assassin, ce n'est pas le vampire que vous avez devant vous … Mais la bête qui sommeil en moi.»

Je m'adosse contre le mur pour ne pas obstruer le passage, par peur qu'elle croie que je la tiens captive, si elle souhaitait partir, je ne la retiendrai pas.

«Étant une humaine, je doute que vous sachez ce que cela signifie. La bête ainsi nommée est en fait nos pulsions qui deviennent conscience, nous incitant de force à nous nourrir ...»

Je baisse la tête et sers les dents. Puis d'un coup sec, je frappe le mur qui n'en demandait pas tant avant de me tourner vers elle.

«Je ne suis pas un tueur ! … Et je ne veux pas l'être ! Je refuse catégoriquement de prendre la vie à quelqu'un ! … Sauf une ...»

_________________
«Aurore et moi sommes les erreurs des erreurs de la nature.» Adrän Lockwood.



Le pouvoir de revivre.


Je me suis échappé de ce monde qu'on appelle Solitude, je te le dois, Aurore.

Aira.
Une amie:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La mélodie de la destinée.   Dim 12 Fév 2012 - 14:36

«Lorsque vous arrêterez de me juger sans connaître le fin mot de l'histoire, peut-être que je consentirai à tout vous dévoiler …»

Nina prit une grande inspiration après avoir entendu ses paroles. Sa voix n’est pas celle sadique qu’il avait dans la forêt mais ce n’était pas non plus celle qui était douce et rassurante de la cité de l’Aurore… Il semblait vraiment différent à chaque rencontre, ça en devenait perturbant… La demoiselle restait rivé sur le sol, il ne méritait pas pour le moment son regard… Elle le méprisait au plus haut point…

«Commençons par le commencement si vous le voulez bien … Rappelez-vous ce qu'avait été dit dans la forêt, votre véritable assassin, ce n'est pas le vampire que vous avez devant vous … Mais la bête qui sommeille en moi.»

Il est vrai que cette discutions avait déjà été dîtes dans la forêt du crépuscule. Cependant il a une chose qui n’avait point été faîtes par la « bête » qui demeurait en lui. Et ceci n’avait pas d’explication, du moins pas encore… Elle comptait en savoir la source. Bien entendu, sa pensée était sur le baisé, avant qu’il disparaisse…

«Étant une humaine, je doute que vous sachez ce que cela signifie. La bête ainsi nommée est en fait nos pulsions qui deviennent conscience, nous incitant de force à nous nourrir ...»

La jeune femme ne répondait pas, pour deux raisons, non trois : elle ne se sentait pas prête à contenir sa colère, de plus il enchainait ses répliques puis elle ne savait que dire réellement… Tout était si troublé dans sa tête… Mais Adrän se mit à taper dans le mur et à hausser la voix, Nina en sursauta d’avantage en laissant s’échappa un « Ah ! » de sursaut. Elle ne s’attendait pas à ce qu’il s’énerve ainsi… Elle leva alors discrètement les yeux vers lui.

«Je ne suis pas un tueur ! … Et je ne veux pas l'être ! Je refuse catégoriquement de prendre la vie à quelqu'un ! … Sauf une ...»

« -Bien, je vais essayer de vous croire sur ce point ! Mais je ne pense pas que ce soit « la bête » comme vous dîtes, qui m’a effleuré les lèvres ! »

Elle parlait plus calmement, cependant on ressentait toujours et encore une colère incertaine… Elle continua sur la rencontre dans la cité de l’Aurore étant impatiente d’obtenir des réponses.

« Pourquoi m’avez-vous donc sauvé dans la cité de l’Aurore ? Et cette phrase qui me hante depuis trois jours, pourquoi l’avez-vous dîtes ainsi ? ‘’ Nous sommes destiné à nous rencontrer de nouveau’’… Pourquoi tant de douceur ? »
Revenir en haut Aller en bas
Adrän Lockwood
Ephaëlyen accompli
avatar

Messages : 574
Métier : Musicien Itinérant.
Age du personnage : 33
Alignement : Bienveillant.
En couple avec : Aurore Badry
Ennemis : L'ombre qui est tapis dans mon âme.
Double Compte : Valarhän Rhauwyr ; Néfur Hurlefeu

Feuille de personnage
Réputation: 1300
Avertissement: 0/3

MessageSujet: Re: La mélodie de la destinée.   Dim 12 Fév 2012 - 15:25

Contre toute attente, je réussis à dissiper le malentendu sur son meurtrier. Je pensais que c'était peine perdue de lui expliquer, je suis plutôt ravi qu'elle me comprenne. Mais, quelques mots plutôt, elle aborde un sujet, ce baiser que je lui avais donné sans m'en rendre compte. Mon énervement s'envole pour laisser place à l'embarras.

Sans que je puisse lui répondre, elle enchaîna les questions, cette fois-ci, sur notre rencontre à la Cité de l'Aurore où j'ai combattu plusieurs individus qui lui en voulaient. Je me remets dos contre le mur tout en baissant le regard, car il m'était impossible pour moi de la regarder droit dans les yeux. Je soupire en essayant de préparer une réponse digne d'elle … Je lève la tête vers les cieux où, je suis sûr, elle nous regarde en riant.

«Pour vous répondre, vous devez connaître un petit morceau de mon passé … Vous n'êtes pas sans savoir que j'étais humain, tout comme vous. J'ai fait une rencontre, dans la Cité de l'Aurore, celle d'une vampire nommée Hylianna. Très vite, elle est devenue tout pour moi, absolument tout.»

Je me retiens de ne pas lâcher une larme, par faiblesse, des efforts surhumain seront nécessaire.

«Mais, il y avait un fossé énorme entre nous, ou plutôt, un mur … Celui du temps. Je n'étais qu'un mortel, naïf et impuissant face à l'horloge. La seule solution était de me transformer en vampire, chose que j'ai fait sans la moindre hésitation … J'ai abandonné mon humanité, par amour … Je pensais qu'on allait vivre heureux, jusqu'à la nuit des temps, mais je me trompais, lourdement … Pour en revenir à ce qui s'est passé dans la forêt, c'est grâce à vos yeux émeraudes que j'ai pu surmonté la bête. Bien qu'ils ne sont pas de la même couleur que ma compagne, ils m'ont fait penser à elle … Et je n'ai pas pu m'empêcher de … Vous embrasser.»

En ce qui concerne la destiné, je ne suis pas devin, mais j'avais la certitude qu'un jour ou l'autre, j'allais devoir la recroiser, pour expliquer tout cela … Et je devais en profiter, quitte à ce que je ne la revois plus.

«Vous savez, je ne suis pas d'une nature brute … Je suis plutôt doux avec les femmes. Ce que vous pensez de moi à cause de la bête est erroné. J'ai réussi à la dompté, du moins, qu'à moitié. Mais je me suis nourri juste avant de venir, donc, ne vous inquiétez pas.»

Je viens de me rendre compte que j'avais monopolisé la parole, mon coté bavard resurgit une nouvelle fois.

_________________
«Aurore et moi sommes les erreurs des erreurs de la nature.» Adrän Lockwood.



Le pouvoir de revivre.


Je me suis échappé de ce monde qu'on appelle Solitude, je te le dois, Aurore.

Aira.
Une amie:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La mélodie de la destinée.   Dim 12 Fév 2012 - 18:01

Son compagnon de conversation semblait embarrassé par la tournure que prenaient les questions de Nina. C’était assez amusant en fait ! Mais elle cacha cet amusement derrière son regard mécontent en conservant ses sourcils froncés. Alors qu’elle ne cessait de parler pour assouvir sa curiosité, il s’adossa de nouveau au mur. C’était assez étrange une discutions sans face à face, mais ceci évitait de devoir confronter leurs regards, et c’était surement mieux ainsi pour le moment. Alors qu’il se mit à soupirer, Nina s’interrogeait sur ce qu’il pouvait ressentir en ce moment même. Néanmoins elle conserva cette interrogation pour elle.

«Pour vous répondre, vous devez connaître un petit morceau de mon passé … Vous n'êtes pas sans savoir que j'étais humain, tout comme vous. J'ai fait une rencontre, dans la Cité de l'Aurore, celle d'une vampire nommée Hylianna. Très vite, elle est devenue tout pour moi, absolument tout.»

Il devait vraiment tenir à Hylianna, il semblait en parler assez souvent. Cependant Nina ne l’interrompit guère et continua à l’ouïr.

«Mais, il y avait un fossé énorme entre nous, ou plutôt, un mur … Celui du temps. Je n'étais qu'un mortel, naïf et impuissant face à l'horloge. La seule solution était de me transformer en vampire, chose que j'ai fait sans la moindre hésitation … J'ai abandonné mon humanité, par amour … Je pensais qu'on allait vivre heureux, jusqu'à la nuit des temps, mais je me trompais, lourdement … Pour en revenir à ce qui s'est passé dans la forêt, c'est grâce à vos yeux émeraudes que j'ai pu surmonter la bête. Bien qu'ils ne sont pas de la même couleur que ma compagne, ils m'ont fait penser à elle … Et je n'ai pas pu m'empêcher de … Vous embrasser.»


Elles se ressemblaient… C’était donc ceci qui a fait que l’aventurière était encore en vie… Cependant Nina ne souhaitait en rien servir de remplacement par simple ressemblance…

«Vous savez, je ne suis pas d'une nature brute … Je suis plutôt doux avec les femmes. Ce que vous pensez de moi à cause de la bête est erroné. J'ai réussi à la dompté, du moins, qu'à moitié. Mais je me suis nourri juste avant de venir, donc, ne vous inquiétez pas.»


L’être venait de parler pendant de longues très longues minutes. Et Nina n’avait quasiment pas bougé à part pour remettre ses cheveux en place. Elle enleva alors ses gants qui lui servaient pour monter à cheval car ils lui tenaient trop chaud. Elle pensa alors à Union… Et espérait qu’aucune femme du type de Laïa ne passerait par là pour le décrocher… Bref, elle sortit de ses pensées en observant rapidement Adrän.

« J’ai pu remarquer votre douceur lorsque vous m’avez parlé, bien que très peu, dans la cité de l’Aurore… Cependant vous ne m’avez toujours pas dit pourquoi vous m’avez sauvé ce soir-là ! »

Elle ne savait quoi ajouter à ses dires par rapport à sa compagne, ainsi elle préférait parler d’autre chose pour éviter toute mauvaise parole. En ayant marre d’être adossé à un mur peu confortable, elle se mit face à son mi- assassin, mi- sauveur pour ajouter quelques paroles.

« Vous savez j’aurais pu m’en sortir. Je suis assez douer au combat, qu’il soit armé ou non. Afin d’éviter de mourir de certaines circonstances. »

Sa dernière phrase, elle l’avait balancé sans vraiment y réfléchir, en effet elle faisait référence à la nuit où il avait tenté de la tuer mais aussi à la nuit où sa mère avait été assassinée…
Revenir en haut Aller en bas
Adrän Lockwood
Ephaëlyen accompli
avatar

Messages : 574
Métier : Musicien Itinérant.
Age du personnage : 33
Alignement : Bienveillant.
En couple avec : Aurore Badry
Ennemis : L'ombre qui est tapis dans mon âme.
Double Compte : Valarhän Rhauwyr ; Néfur Hurlefeu

Feuille de personnage
Réputation: 1300
Avertissement: 0/3

MessageSujet: Re: La mélodie de la destinée.   Dim 12 Fév 2012 - 20:06

Pourquoi je l'avais sauvé, pourtant, cela semblait évident. Mais avant que je ne réponde, elle se mit devant moi, pour je ne sais quelles raisons, puis elle me dit qu'elle aurait pu largement s'en sortir … Face à moi je suppose. Je la regarde dans les yeux malgré mon mal aise présent.

«Pourquoi je vous ai sauvé … Peut-être en espérant que vous me pardonniez un jour de cette attaque fortuite envers vous … Et puis quand bien même, je vous aurais sauver dans tout les cas ...»

Son regard émeraude était vraiment déstabilisant, sa présence ne l'était pas en revanche, au contraire. A vrai dire, je ne sais pas pourquoi je l'ai sauvé, après tout, j'aurais pu ne pas m'en soucier … Pourquoi aller aussi loin pour absoudre mes fautes ? Ce n'est qu'une femme parmi tant d'autre après tout … Je me le demande encore. Je me mets à rire doucement en me retenant de lui tapoter la tête.

«Je ne doute pas de vos aptitudes aux combats … Après tout, vous avez réussi à me blesser ! Je ressens encore la douleur de la lame en argent, mais au moins, cela m'a appris que je devrais me méfier encore plus de vous que d'un lycan.»

Je sais que de là où est Hylianna, elle doit prendre beaucoup de plaisir à regarder cette scéne.

_________________
«Aurore et moi sommes les erreurs des erreurs de la nature.» Adrän Lockwood.



Le pouvoir de revivre.


Je me suis échappé de ce monde qu'on appelle Solitude, je te le dois, Aurore.

Aira.
Une amie:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La mélodie de la destinée.   Lun 13 Fév 2012 - 0:09

«Pourquoi je vous ai sauvé … Peut-être en espérant que vous me pardonniez un jour de cette attaque fortuite envers vous … Et puis quand bien même, je vous aurais sauvé dans tous les cas ...»

Nina ne savait plus quoi penser de cet Homme… Il était mystérieux en tout… Double facette, un regard plutôt race. Ayant un œil émeraude comme les siens et un autre saphir. Ces derniers étaient bouleversant bien que magnifique. La demoiselle était instable au niveau de ses pensées. Tout était flou, incompréhensible, impossible, énigmatique, mystérieux… Cet être semblait être un bouquet mystère.

«Je ne doute pas de vos aptitudes aux combats … Après tout, vous avez réussi à me blesser ! Je ressens encore la douleur de la lame en argent, mais au moins, cela m'a appris que je devrais me méfier encore plus de vous que d'un lycan.»

La gente demoiselle l’observait droit dans les yeux depuis plusieurs instants mais ces derniers dires lui firent baisser le regard ainsi que la tête vers le sol essayant de se camoufler grâce à sa chevelure. Elle n’aimait pas blesser les gens bien que c’était pour sa propre vie, cela lui faisait un choc de savoir que la blessure était encore douloureuse. Néanmoins, il l’avait provoquée et elle ne comptait pas s’en excuser bien qu’elle y avait déjà pensé. La justice est la justice ! De plus Nina n’était pas prête de se laisser marcher dessus que ce soit par une race supérieur ou non, ceci serait bien renforcé par son entrée dans l’armée d’Oryenna. La tête toujours baissée, elle poursuivit leur interlocution.

« Merci d’avoir répondu à mes interrogations. Pour votre blessure, des plantes devraient la soigner plus rapidement. »

Elle observa les alentours mais ne pouvait observer ce qu’elle cherchait… Ceci commençait grandement à l’inquiéter…
Revenir en haut Aller en bas
Adrän Lockwood
Ephaëlyen accompli
avatar

Messages : 574
Métier : Musicien Itinérant.
Age du personnage : 33
Alignement : Bienveillant.
En couple avec : Aurore Badry
Ennemis : L'ombre qui est tapis dans mon âme.
Double Compte : Valarhän Rhauwyr ; Néfur Hurlefeu

Feuille de personnage
Réputation: 1300
Avertissement: 0/3

MessageSujet: Re: La mélodie de la destinée.   Lun 13 Fév 2012 - 0:59

En la regardant, je pouvais savoir que quelque chose la tracassait, mais ce n'était pas moi la cause. Sans doute l'ai-je trop accaparé, de toute manière, je lui avais tout dit et je n'avais rien d'autre à rajouter, et elle non plus apparemment. Je me retire du mur où j'étais adossé puis commence à marcher vers la rue principale.

«J'ai déjà usé de mes médiocres dons d’herboriste, mais rien n'y fait … La blessure partira avec le temps, et puis, je ne vous blâme pas pour ce que vous avez fait, je n'en ai pas le droit, comparé à ce que je vous ai fait.»

C'était là, la pure vérité. Comment pourrais-je en vouloir à une personne qui tenait à sa vie et à la protéger ? Enfin bref, il était sans doute temps temps pour nous de nous quitter. Je m'arrête puis je me retourne légèrement.

«Ce fut une discussion très enrichissante, et j’espère que ce fut réciproque. Je souhaite que notre prochaine rencontre ne soit pas aussi tendu que celle-ci … Et comme je l'ai dit, nous sommes destiné à nous rencontrer de nouveau … Le monde est bien petit vous savez, Nina.»

Je me tourne à nouveau et lui fait une petit signe de la main. Les poches maintenant remplies, j'allais pouvoir m'offrir une chambre dans une auberge avant l'aube, mais avant tout, me nourrir …

Quand sera notre prochaine rencontre ? Je ne sais pas … Mais une drôle d'impression surgit et s'apparente à de l'impatience ...

_________________
«Aurore et moi sommes les erreurs des erreurs de la nature.» Adrän Lockwood.



Le pouvoir de revivre.


Je me suis échappé de ce monde qu'on appelle Solitude, je te le dois, Aurore.

Aira.
Une amie:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La mélodie de la destinée.   

Revenir en haut Aller en bas
 

La mélodie de la destinée.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Prise en main de sa destinée!
» Elkäèl, l'histoire d'une destinée...
» mélodie éternelle [libre]
» Deux cauchemars pour une destinée croisée [Vik]
» Vent calme et mélodie douce

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 ::  :: Archives :: • Archives RP •-