Partagez | 
 

 Sont-elles toutes des courtisanes ? [18+] [Terminé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Ciëlanys Bellianötë
Ephaëlyen accompli
avatar

Messages : 1889
Métier : Chef des Gardes d'Ambroisie section Ouest (Assassin/Mercenaire)
Age du personnage : 135
Alignement : Chaotique - Neutre
En couple avec : No
Ennemis : Hum... I don't know

Feuille de personnage
Réputation: 0
Avertissement: 0/3

MessageSujet: Sont-elles toutes des courtisanes ? [18+] [Terminé]   Lun 27 Fév 2012 - 5:49

Il était temps de retourner les voir, ces femmes qui vendait leur corps pour de l'argent, les fameuses courtisanes de Màvreah. Il devait aller voir sa protégé, ça ne faisait pas très longtemps qu'elle y "travaillais", il devait donc la surveiller pour être sur qu'elle fasse l'affaire et que son corps et son sang sois apprécié.

Il marchait tout en pensant à elle, quand il arriva non loin du refuge. Il releva la tête de le regarda dans toute sa splendeur. Ce grand bâtiment des pêchers charnel. Il esquissa un sourit, mit ses mains derrière son dos et s'avança vers le bâtiment qui n'était éclairé que par deux lampes à huiles accrochés aux dessus des deux côtés de la porte. Le vampire s'empara de la poignée et ouvrit la porte, dès qu'elle fut ouverte, une bouffée de chaleur le percuta. Puis, une bouffée d'odeur suivi : odeur d'hommes et de femmes en chaleur, odeur de sang, odeur de boisson, odeur de nourriture et odeur de renfermé. Tout ce mélange en faisait un air âcre et difficile à respirer pour un nom habitué des lieux.

Après être rentré, Ciel commença tout de suite à chercher la femme qui lui appartenait, mais en cherchant parmi les vampires allongé sur les divans et ceux qui s'était écroulé par terre ce n'est pas elle qu'il trouva, mais une femme réellement magnifique. Elle avait l'air un peu perdu ou en train de chercher quelque chose ou quelqu'un comme lui. Il était plutôt intrigué, car il ne l'avait jamais vu auparavant. Son regard était irrésistiblement attiré par elle. Il se passa donc une main dans les cheveux et s'avança vers elle.

_________________


Dernière édition par Ciëlanys Bellianötë le Jeu 29 Nov 2012 - 19:29, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://neidrilh.forumactif.com/
Abygaël De Szentes
Ephaëlyen débutant
avatar

Messages : 59
Age du personnage : 229
En couple avec : Ciëlanys Bellianötë

Feuille de personnage
Réputation: 0
Avertissement: 0/3

MessageSujet: Re: Sont-elles toutes des courtisanes ? [18+] [Terminé]   Lun 27 Fév 2012 - 6:05



SONT-ELLES TOUTES DES COURTISANES ?

Quitter sa famille et surtout ses parents était un sacrifice que peu de gens osaient faire. Après tout, depuis l'enfance chaque personne était choyée et dorlotée, éloignée du danger ou surprotégée. Sauf dans de rares exceptions, car l'histoire de tous était différente. L'amour maternel ou paternel était un des plus forts sentiments qui pouvait exister dans notre univers. Un père qui apprend à se battre son fils, une mère qui apprend la beauté de la vie à sa fille, des parents qui s'inquiètent pour le futur de leurs enfants, rien de tout cela ne pouvait égaler les émotions d'une vie. Et si un jour on vous apprenait que tout cet amour débordant, et parfois envahissant, n'était pas celui de vos vrais parents ? Ou plutôt, pas ceux de vos parents biologiques... Cela changerait-il quelque chose ?...

Abygaël avait été élevé par sa tante et son oncle sans le savoir. Elle avait toujours cru qu'ils étaient ses parents. Malheureusement, elle avait surpris cette conversation qui allait à tout jamais changer sa vie. Ce soir là où ceux qui l'avaient adopté s'étaient disputés, ce soir là où tout avait été révélé. Dissimulée derrière la porte, la vampire avait tout entendu et chaque mot fut comme un coup de poignard qu'on lui enfonçait dans le cœur. Pendant toutes ses années, elle avait grandi et était devenue une jeune femme mature mais tout cela dans le mensonge ? Elle en vint à se demander si c'était la seule chose qu'on lui avait caché, même si c'était déjà un poids très dur à porter. Aussi, Aby avait fui, décidant de retrouver les véritables vampires qui l'avaient mis au monde. Pleins de question se bousculaient dans sa tête. Pourquoi l'avoir laissé ? Pourquoi ne pas être revenue la chercher comme promis ? Qui étaient-ils ? Comment était sa soeur ainée ? Sa... sa sœur... C'était la première fois qu'elle prononçait ses mots dans son esprit. Elle avait une grande soeur, elle qui avait toujours rêvé de se confier, de rire et jouer avec une personne comme celle que pouvait être celle qui était née avant elle. Pourtant, à ce moment, une pointe de jalousie prit Abygaël au coeur. Ses parents avaient gardés leur fille ainée, peut-être que le cadette ne leur plaisait tout simplement pas, inventant une excuse pour revenir la chercher plus tard... Elle aurait aimé être la fille unique choyée dans un grand manoir. En effet, d'après sa tante et son oncle, la famille De Szentes était très connue et aussi très riche. Après tout, elle n'aurait certainement pas beaucoup de mal à la retrouver...

Cela faisait maintenant quelques heures que la jeune vampire marchait, perdue dans ses pensées. Le décor autour d'elle était plutôt lugubre. A vrai dire, la Forêt des Murmures n'avait rien de bien rassurant. Des bruits étranges résonnaient et une atmosphère lourde et humide semblait peser sur les épaules de la vampire. Une légère brume flottait au ras du sol et la lune illuminait les bois, donnant des ombres effrayantes aux arbres. Abygaël se hâta, pressant le pas. Elle pouvait sentir la brume caresser ses joues, son cou et s'insinuer dans le décolleté de son corset. Elle savait que si un danger se profilait, elle n'avait qu'à tirer son katana qui se trouvait dans son étui, entre ses omoplates. Pourtant, la belle vampire aperçut enfin la fin de la forêt alors que son esprit n'était plus torturé par les questions qu'elle se posait. Une fois sortie, un choix s'offrait à Aby. Quel sentier prendre ? Elle en choisit un au hasard et continua son chemin. Bientôt, une auberge s'offrit à sa vue. " Au refuge des courtisanes ". Abygaël soupira, elle avait entendu parlé de cet endroit. Les humaines de noblesse étaient amenées ici sous l'hypnose et finissaient par y travailler, servant d'abreuvoir à certains vampires. Elle frissonna, bien contente de ne pas être l'une d'entre elles. Malheureusement, elle avait besoin d'étancher sa soif et de dormir un peu. Avec un peu de chance, elle serait acceptée avec plaisir. Bon, elle n'avait rien à perdre alors elle s'y rendit.

Le bâtiment était si peu éclairé de l'extérieur qu'Abygaël dut attendre d'être proche pour bien situer la porte. Elle pénétra prudemment dans le refuge, ses yeux écarquillés sous la surprise. Certes elle s'attendait à quelque chose de différent des auberges habituelles, mais pas à ça. De fortes odeurs de sang et d'alcool semblaient stagner dans l'air et une chaleur étouffante s'y trouvait. La jeune vampire s'avança doucement, regardant les hommes allongés un peu partout, sur des sofas, à même le sol ou sur le comptoir. Sous son air surpris, une jeune courtisane passa et enroula autour de son doigt une des boucles de ses longs cheveux châtains.

Vous voulez que je vous serve quelque chose mademoiselle ?

Aby la fixait de son regard doré et réussit simplement à faire un signe négatif de la tête. Elle était mignonne et arborait un sourire charmeur. Mais pour qui la prenait-elle ? Elle caressa sa joue du bout des doigts avant de filer vers un client qui braillait. La vampire était perdue pour de bon, debout entre tous ces gens qui paraissaient si étranges par rapport à ceux qu'elle avait connu auparavant. Elle resta donc là, à attendre, sans bouger, observant tout, sa curiosité reprenant le contrôle de la situation. Peut-être quelqu'un viendrait-il la sortir de là ?...



Dernière édition par Abygaël De Szentes le Lun 16 Avr 2012 - 2:43, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ciëlanys Bellianötë
Ephaëlyen accompli
avatar

Messages : 1889
Métier : Chef des Gardes d'Ambroisie section Ouest (Assassin/Mercenaire)
Age du personnage : 135
Alignement : Chaotique - Neutre
En couple avec : No
Ennemis : Hum... I don't know

Feuille de personnage
Réputation: 0
Avertissement: 0/3

MessageSujet: Re: Sont-elles toutes des courtisanes ? [18+] [Terminé]   Mar 28 Fév 2012 - 15:21

Le vampire était totalement absorbé par cette femme qui avait l’air si vulnérable, dans un endroit qu’elle ne connaissait pas. Ses yeux faisaient des va et viens sur chaque personne, son regard analysait la salle en détails et dans ses yeux persistait une lueur de surprise. Soudainement, dans les champs de vision de Ciel, une femme apparu. Elle était grande et magnifiquement belle, mais rien qu’à son attitude physique et à la petite cicatrice de morsure qu’elle avait dans le cou il comprit qu’elle n’était qu’une simple humaine, peut être anciennement de la noblesse, mais maintenant dégradé à l’état de « prostitué » de sang. Ses longs cheveux blonds et bouclés descendait jusqu’au haut de ses seins juste où un décolleté pigeonnant commençait. Dans un éclair de lumière, grâce à une lampe qui se balançait légèrement il put apercevoir ses yeux, d’un vert émeraude tout à fait époustouflant, mais qui était légèrement voilé de gris, preuve de l’emprise d’un vampire sur sa personne. Avant de venir ici elle devait être l’une des femmes les plus demandé dans sa ville ou son village, malheureusement pour elle, et heureusement pour ceux qui « l’utilisait » elle avait atterri dans cet endroit contre son grès et tous les matins quand elle allait dormir, quand l’emprise du vampire était levée pour qu’elle puisse se reposer, elle se rappelait de tout ce qu’elle avait fait dans la nuit. Elle portait une espèce de petite robe courte qui finissait avant ses genoux, mais à laquelle était attaché une sorte de petite traine qui descendait depuis ses hanches et qui glissait sur le sol sur quelques centimètres. Pour bien compléter sa tenue, elle portait des chaussures à talon qui s’accordait tout à fait au style de sa robe, elle qui était dans les tons de bruns et eux dans les tons de brun-gris.


Dès que la jeune courtisane s’éloigna en quête d’un nouveau client à combler, Ciel fixa de nouveau son regard sur la vampire qu’il avait vu quand il était arrivé. Il commença, elle aussi, à l’analyser de la tête aux pieds. Son visage de poupée en porcelaine était d’une pâleur, mais d’une beauté à couper le souffle. Ses magnifiques yeux brun et dorés capable d’attraper n’importe quel regard étaient soulignés par un fin trait noir et entourés de cils à faire pâlir les plus nobles femmes. Les yeux du mercenaire glissèrent sur la peau de son visage en passant par son petit nez aquilin, puis s’arrêtant sur sa bouche. Il y vit des lèvres pulpeuses et délicieusement rosée. Ce visage de poupée étant encadré par de longs cheveux châtains, qui firent découvrir aux yeux du vampire le corps qui suivait. Cette femme était d’une élégance presque parfaite avec son corps et sa taille fine, sa poitrine charnue, son profil élancé et ses muscles délicatement dissimuler sous sa peau à l’allure de soie. Elle portait un petit corset en cuir qui rehaussait bien sa poitrine et collait à sa taille de guêpe avec un pantalon de tissu qui moulait bien ses jambes et pour finir elle portait des bottes en cuir, ce qui était une bonne chose pour marcher en forêt. Ayant totalement oublié le bus premier de sa visite dans ce lieu « immonde », Ciel esquissa un sourire de chasseur et commença à se diriger lentement vers la femme qu’il dévorait presque de désir.

Elle dut le sentir arriver, car elle il arriva proche d’elle, elle se retourna sans étonnement. Il en fut lui-même surpris, mais heureux. Il lui attrapa le main et s’inclina devant elle en lui faisant un baisemain.


- Que fais une femme telle que vous dans un endroit aussi dépravé jeune damoiselle ? Il me semble que ce ne soit pas tout à fait votre environnement habituel.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://neidrilh.forumactif.com/
Abygaël De Szentes
Ephaëlyen débutant
avatar

Messages : 59
Age du personnage : 229
En couple avec : Ciëlanys Bellianötë

Feuille de personnage
Réputation: 0
Avertissement: 0/3

MessageSujet: Re: Sont-elles toutes des courtisanes ? [18+] [Terminé]   Mer 29 Fév 2012 - 7:10


Abygaël ne perdait rien des yeux, son regard doré toujours en mouvements. A droite, à gauche, derrière elle, elle observait les moindres détails. Depuis sa plus jeune enfance, elle avait appris à être patiente et à observer quelqu'un pour le déchiffrer. Chaque fait, chaque geste, chaque parole ou même regard comptait. Les yeux d'une personne étaient les fenêtre de son âme. Ses démons et ses émotions y brillaient constamment malgré les tentatives de camouflage sous un rire, un sourire ou une soirée un peu trop arrosée. La jeune vampire se perdit alors dans sa contemplation. Non loin d'elle, vers le fond de la pièce principale, un vampire était affalé sur un divan, accompagné de deux ou trois jeunes femmes qui se relayaient pour le masser, le servir, l'embrasser ou caresser son corps. La vampire aux allures de roi avait de grosses cernes sous les yeux et son regard bouffi montrait qu'il avait pleuré, il y a moins d'une heure. Malgré son rire rauque et son verre de sang à la main, une tristesse voilait son regard. Mari trompé ou quitté, il venait noyer sa peine et sa souffrance avec ses courtisanes. Elles lui feraient passer du bon temps, certes, mais ne lui feront pas oublier.

A l'opposé de la salle, un autre vampire se tenait là, avachi sur le comptoir, draguant une minette qui faisaient le quart de son poids. Celle-ci, hypnotisée par le pouvoir vampirique ne devait même pas se douter de l'allure du personnage. Une bedaine énorme et ronde lui donnait l'air enceinte, son double menton semblait le noyer et ses jambes ressemblaient à des jambonneaux. Abygaël rit légèrement aux pensées qui lui traversaient l'esprit. Le vampire racontait sa vie à la jeune femme. Parlant de son travail, sa demeure et son argent, mais il ne dit rien sur sa famille. Le regard d'Aby se posa sur sa main, où la trace qu'avait laissé une bague était visible. Il sentait aussi le talque et autres produits utilisés pour langer les bébés. Homme marié et père de famille sans aucun doute, présent pour calmer sa soif ou profiter de plaisirs charnels que sa femme ne lui donne pas.

Derrière le bar, une humaine aux marques de morsures dans le cou essuyait la vaisselle tel un mort-vivant, faisant ces gestes par habitude ou mécanisme. Elle était sous l'influence du pouvoir de persuasion des vampires, et à priori, cela marchait drôlement bien. Abygaël en vint à se demander quelle était la sensation que l'on avait lorsque nos mouvements n'étaient plus dictés par notre cerveau mais par notre inconscient modifié. Alors qu'elle se posait encore des question, elle sentit sur sa nuque un regard chaud, comme si elle était observée. D'ailleurs, la vampire en était certaine, elle huma doucement l'air, essayant d'identifier quelqu'un. Une odeur de fraîcheur se détacha de l'atmosphère lourd et chaud. Le parfum se rapprochait, Abygaël se retourna donc et vit un vampire arriver vers elle. Allait-on encore la confondre avec un client, ou pire une servante ? Pourtant, celui-ci attrapa sa main et l'embrassa en s'inclinant légèrement.

" Que fais une femme telle que vous dans un endroit aussi dépravé jeune damoiselle ? Il me semble que ce ne soit pas tout à fait votre environnement habituel. "

Le vampire était grand et mince, sa démarche féline et élégante et une certaine beauté sauvage émanait de lui. Sa peau était aussi blafarde que celle d'Aby, reprenant son air de poupée de porcelaine. Les traits de son visage étaient fins et doux. De longs cheveux noirs ébène coupés courts autour de son visage puis descendaient lisses et regroupés en une queue de cheval dans son dos. Mais la chose qui attira le plus le regarde de la jeune vampire fut ses yeux d'un bleu azur surprenant. Ce vampire avait quelque chose d'encore plus spécial, à travers ses cheveux, deux oreilles allongées et fines sortaient fièrement. Un ancien elfe mordu par un vampire... Abygaël eut la folle envie de les toucher mais se retint, plantant son regard doré dans celui du beau vampire puis lui fit un de ses sourires charmeurs, battant des cils.

" Bonsoir... En effet, c'est la première fois que je viens ici. Je cherche juste un endroit où me reposer après mon voyage. "

Aby avait marché toute la nuit dernière et n'avait pu dormir, abritée dans une grotte lorsque le soleil s'était levé, hantée par des cauchemars. Elle avait juste besoin d'un bon lit douillet et d'un bon verre de sang. Le vampire ne semblait pas de ce milieu non plus. Mari trompé ou trompeur ? Il n'en avait pas le profil.

" Et vous ? Que faîtes-vous ici ? "

La jeune vampire sourit une fois de plus et en profita pour se présenter, le monde autour n'ayant plus d'importance maintenant que son sauveur était là.

" Je suis Abygaël De Szentes. Vous ne vous êtes guère présenté. "

Cachant sa curiosité, elle voulait en apprendre plus sur ce vampire séduisant...


_________________



Dernière édition par Abygaël De Szentes le Lun 16 Avr 2012 - 2:44, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ciëlanys Bellianötë
Ephaëlyen accompli
avatar

Messages : 1889
Métier : Chef des Gardes d'Ambroisie section Ouest (Assassin/Mercenaire)
Age du personnage : 135
Alignement : Chaotique - Neutre
En couple avec : No
Ennemis : Hum... I don't know

Feuille de personnage
Réputation: 0
Avertissement: 0/3

MessageSujet: Re: Sont-elles toutes des courtisanes ? [18+] [Terminé]   Mar 6 Mar 2012 - 15:24

Ciel remarqua que la vampire le détaillait du regard comme lui-même l’avait fait plus tôt, c’est à ce moment-ci qu’il remarqua que son regard brillait de mille feux. Il était tout aussi envoûtant que le reste de sa personne. Il l’a vit regarder brièvement sa tête et compris qu’elle venait de remarquer ses oreilles. Oui, ces oreilles longues, pointues et très bien dessinées. Ces oreilles portant ces, quelque peu, longue boucle d’oreilles serties de rubis. Celles qui faisait de lui un « elfe », enfin ce qui était d’actualité par le passé, car maintenant il n’était qu’un vampire. Il avait renié sa race, enfin pas totalement, il s’en servait quand il devait passer plus...inaperçu. C’était un avantage pour ses missions.

Quand la vampire se décida enfin à le regarder dans les yeux elle lui lança un regard charmeur, tout en battant des cils et en lui servant un grand sourire avec sa bouche parfaite et rosacé.


- Bonsoir... En effet, c'est la première fois que je viens ici. Je cherche juste un endroit où me reposer après mon voyage.

- Un endroit où vous reposer ? Hum…Je crains que vous ne soyez tombé sur le pire endroit possible pour vous reposer.


Ciel se disait qu’il n’y avait aucune chance que cette jeune femme vienne de la cite d’Ambroisie, car tout le monde savait. Tout le monde savait que la propriétaire de l’auberge acceptais n’importe ne voulant juste y dormir et les transformais en chair à pâté pour ses plus fidèles clients qui raffolait du sang de jeunes dames vampires. Il ne pouvait pas laisser une femme pareille se faire vampiriser par l’un de sa race. Ça aurait été du gâchis.

- Et vous ? Que faîtes-vous ici ?

- Moi…Je vais et je viens, je ne fais pas grand-chose, mais je suis toujours là au bon moment. Pour ce qui est de ma présence ici, disons que je suis venu voir une...bonne amie, presque quelqu’un qui fait partie de ma famille...Quoi que...je dirais plus que c’est l’une des personnes sois mon pouvoir et qui a le devoir de me servir.


La magnifique vampire lui répondit par un sourire, qu’il lui renvoya aussitôt. Puis, c’est à ce moment précis qu’elle lui rappela les bonnes manières, elle se présenta, comme il aurait dû le faire depuis le début

- Je suis Abygaël De Szentes. Vous ne vous êtes guère présenté.

- Je le sais et je m’en excuse, je manque à mon éducation de gentleman.


Il s’inclina, en posant une main sur son ventre et en baisant la tête, puis lui pris la main et la baisa.

- Je suis Ciël Bellianötë, pour vous servir. Ravi de vous connaître, belle damoiselle De Szentes.

Il lâcha sa main doucement et releva la tête. Il planta ses yeux de couleur clair dans les siens et esquissa un léger sourire charmeur. Il se rappela alors de ce qu’il disait plutôt et recommença à parler.

- Je disais donc, que l’Auberge des courtisanes n’était en rien le meilleur endroit où dormir. Vous ne pouvez jamais savoir sur qui vous tomberez ni ce qui pourrait vous arriver. Disons juste que la propriétaire aime bien les jeunes femmes dans votre style. Il vous faudrait mieux trouver un autre abri.

Ciëlanys avait à peine fini sa phrase qu’une femme vint le percuter, elle venait de sa droite. Il regarda donc dans cette direction et remarqua un homme, assez âgé, qui s’était levé du confortable fauteuil dans lequel il était avachi jusqu’à maintenant. Il avait l’air assez en colère, il donnait faisait des moulinettes dans les airs avec ses bras, essayant d’atteindre la courtisane en face de lui. C’est à cet instant que le vampire prit conscience que la femme qui l’avait percuté et qu’il avait retenu inconsciemment dans ses bras ne réagissait pas. Il baissa donc ses yeux sur elle et vit des traces de coups sur son visage, ainsi qu’un mince filet de sang qui coulait de sa bouche jusqu’à son cou. Il retint son envie de manger et installa la femme sur le côté, sur le premier divan qu’il trouva. Le vampire s’excusa auprès d’Abygaël, lui disant que ça ne prendrait que quelques secondes et se dirigea vers l’homme d’âge mûr. Il allait réussir à atteindre s cible, une pauvre courtisanes, quand le jeune vampire arriva pour l’en empêcher. Il donna sa chance à la courtisane d’aller retrouver son « amie ».

Le vampire sous l’emprise de l’alcool ne se rendait pas compte de son infériorité face à un jeune vampire encore frais et pimpant. Il essaya donc de frapper Ciel, qui esquiva assez facilement l’attaque et lui rendit la pareille en lui assenant un coup du « tranchant » de la main sur le côté droit du cou, mais l’alcool aidant, l’homme réussi partiellement à l’éviter. Sous le coup de l’impact, il ne put, finalement pas, éviter le sol qu’il frappa de plein fouet, tête première. Une belle bosse sur la tête et un mal de crâne était tout ce que cet homme avait gagné en venant ici ce soir.

Cette petite histoire passé, Ciel retourna auprès de la femme qu’il venait de rencontrer, puis regarda l’homme se faire emmener par deux hommes plus vieux que lui, mais aussi plus baraqué. Sans aucun doutes la « sécurité », qui emmenait cet homme dans une chambre où il pourrait dégriser et profiter de ses dernières heures à l’Auberge des courtisanes. Le jeune vampire se tourna vers Aby et lui fit un grand sourire.


- Encore désolé pour...ça ! Disons que ce n’est pas le genre de chose que j’aime voir arriver. On ne sait jamais à qui il aurait pu s’en prendre après. À mon « amie » ou à vous-même.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://neidrilh.forumactif.com/
Abygaël De Szentes
Ephaëlyen débutant
avatar

Messages : 59
Age du personnage : 229
En couple avec : Ciëlanys Bellianötë

Feuille de personnage
Réputation: 0
Avertissement: 0/3

MessageSujet: Re: Sont-elles toutes des courtisanes ? [18+] [Terminé]   Dim 11 Mar 2012 - 19:03


L’ambiance de la soirée et l’odeur d’alcool n’avait en rien laissé envisager que la jeune vampire était tombée au bon endroit pour passer une nuit calme et douce. Après sa journée de marche épuisante, Abygaël n’avait souhaité qu’une chose : un bon lit pour une bonne nuit de sommeil. Pourtant, son chemin l’avait mené ici. Inutile de dire que c’était le lieu qui lui fallait pour une soirée arrosée et déjantée, pas tranquille et reposante. Malgré l’atmosphère lourde et les relents de boissons alcoolisées, sa curiosité l’avait poussé à rentrer et observer tout ce beau monde si différent de sa contrée reculée. La voilà maintenant accostée par un vampire tout à fait charmant. Pour le coup, la vampire ne maudit pas le chemin que son destin lui avait choisit pour ce soir.

Le vampire aux allures d’elfes lui confirma que l’auberge était le pire endroit possible pour qu’elle puisse être tranquille le temps d’une nuit. Il s’expliqua sur sa présence sans toute fois se présenter de suite. Lorsqu’il dit qu’il était là toujours au bon moment, Abygaël n’eut aucun doute à le croire, contente de faire la rencontre d’un mâle aussi charmant. Puis elle ne comprit pas tout ce qu’il lui dit ensuite. Sa famille ou sa servante ? Pourquoi était-elle ici si elle le servait ? A moins qu’elle… La vampire rougit légèrement, baissant la tête pour le cacher. Et si la femme était un objet sexuel plus qu’une simple servante ? La coupant dans ses pensées, il se présenta enfin après s’être excusé de son comportement.

" Je suis Ciël Bellianötë, pour vous servir. Ravi de vous connaître, belle damoiselle De Szentes."

" Moi de même, seigneur Bellianötë..."

Il s’était incliné face à elle, une main sur son ventre, l’autre prenant sa main pour la baiser de ses lèvres vampiriques mais alléchantes. Aby sourit, une légère teinte de rosée restant sur ses joues. Puis le fameux Ciël se redressa, lui rendant sa main. Leurs regards se croisèrent, le bleu saphir et l’or se mélangèrent alors que les fenêtres de leur âme se contemplaient. Le vampire sourit encore, faisant presque fondre Abygaël qui le lui rendit aussitôt alors qu’il reprit encore la parole.

" Je disais donc, que l’Auberge des courtisanes n’était en rien le meilleur endroit où dormir. Vous ne pouvez jamais savoir sur qui vous tomberez ni ce qui pourrait vous arriver. Disons juste que la propriétaire aime bien les jeunes femmes dans votre style. Il vous faudrait mieux trouver un autre abri."

Ecoutant ses paroles comme des dires sacrés, elle acquiesça ses propos. Le lieu ne semblait en rien pour elle en effet. Mais avant qu’Abygaël eut le temps de lui répondre, une jeune femme venant de la droite du vampire le percuta de plein fouet. Ciël se détourna pour observer l’endroit d’où elle venait. Un homme, maintenant debout, qui râlait, le visage rouge de colère. Faisant des mouvements dangereux avec ses bras. Comme le vampire charmant, Aby posa son regard sur la courtisane qu’il avait rattrapé. Celle-ci portait des traces de coups sur son doux visage et du sang coulait de sa bouche à sa jugulaire. Ciël posa la jeune femme sur le divan non loin, s’excusant rapidement, et fila vers l’homme certainement soûl. Abygaël posa son regard sur la courtisane inconsciente, l’odeur du sang atteignant ses narines. Soudain la faim prit la vampire à la gorge et ses pupilles se dilatèrent rapidement. Grognant doucement, elle secoua la tête. Ce n’était pas le moment de boire et encore moins de faire mauvaise figure devant le beau vampire. Retenant sa respiration, elle reposa son regard sur celui-ci. Il venait d’arrêter le vampire alcoolisé, laissant une autre courtisane fuir discrètement pour rejoindre sa collègue sur le divan, regardant son état de santé.

La bagarre commença rapidement, le vampire essayant d’atteindre Ciël de son poing, qui esquiva avec une habilité pleine d’élégance. Celui-ci lui rendit son coup mais le vampire bourré évita un peu le poing, l’alcool l’aidant beaucoup. Finalement, il s’écroula au sol, la tête la première dans un plongeon pas du tout spectaculaire. Allongé au sol, il ne bougeait plus, complètement plein et assommé. Deux armoires à glace vinrent l’attraper et l’embarquèrent à l’étage pour certainement l’installer dans une chambre, reprenant ses esprits après ce moment éprouvant.

Ciël était revenue près d’Abygaël qui avait suivi la scène en regardant seulement le beau vampire, bavant presque. Pourtant, l’odeur du sang titillait toujours son odorat. Elle se concentra alors sur le parfum envoutant de l’elfe vampirisé. D’ailleurs, celui-ci lui sourit.

" Encore désolé pour...ça ! Disons que ce n’est pas le genre de chose que j’aime voir arriver. On ne sait jamais à qui il aurait pu s’en prendre après. À mon « amie » ou à vous-même."

Abygaël sourit avec un air charmé.

" Je comprends… Merci… enfin pour elle."

La jeune vampire rougit. Elle regarda autour d’elle. L’ambiance s’était calmée et tout le monde qui avait regardé la scène était retourné à ses occupations. Pourtant, l’odeur du sang restait présente et la soif fit tressaillir Aby.

" Et si nous buvions quelque chose en parlant ? Vous m'intriguez énormément..."

Souriant encore à Ciël, elle se prit encore à penser qu’il était beau et mystérieux. Un elfe vampirisé ? Sa curiosité allait lui jouer des tours. Elle était impatiente de savoir tout de lui..



_________________



Dernière édition par Abygaël De Szentes le Lun 16 Avr 2012 - 2:44, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ciëlanys Bellianötë
Ephaëlyen accompli
avatar

Messages : 1889
Métier : Chef des Gardes d'Ambroisie section Ouest (Assassin/Mercenaire)
Age du personnage : 135
Alignement : Chaotique - Neutre
En couple avec : No
Ennemis : Hum... I don't know

Feuille de personnage
Réputation: 0
Avertissement: 0/3

MessageSujet: Re: Sont-elles toutes des courtisanes ? [18+] [Terminé]   Dim 25 Mar 2012 - 17:33

- Je comprends… Merci… enfin pour elle.

La jeune femme en face de lui lui fit un beau sourire et ses pommettes rosir quelque peut. Puis elle détourna la tête pour scruter la salle, il la laissa faire tout en la regardant. La forme divine de son visage, ses longs cheveux qui le caressait, ses yeux doux mordorés, son nez aquilin et sa bouche parfaite. Il la vit tressaillir et le regarder de nouveau.

- Et si nous buvions quelque chose en parlant ? Vous m'intriguez énormément...

Ah...! C'est l'appel du sang qui l'avait fait tressaillir, elle n'était pas habitué à une tel concentration de nourriture et d'odeur, surtout dans un endroit clos. Ciel esquissa un sourire et se passa une main dans les cheveux.

- D'accord, mais c'est moi qui offre et d'ailleurs vous m'intriguez aussi énormément. Si vous voulez bien me suivre...

Le vampire la contourna et se dirigea vers le bar, qui était placé un petit peut plus loin. Dès qu'ils y arrivèrent une servante s'approcha d'eux. Elle ne pu s'empêcher de dévisager Abygaël, eh bien, ce n'était pas tous les jours qu'une femme rentrait ici pour ses nourrir et non pas pour servir. Une fois l'étonnement passé, elle se mit a regarder l'homme et lui fit un grand sourire.

- Que puis-je vous servir ?

Ciel se tourna vers Abygaël.

- Quel sorte de boisson voudriez-vous avoir cher damoiselle ?

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://neidrilh.forumactif.com/
Abygaël De Szentes
Ephaëlyen débutant
avatar

Messages : 59
Age du personnage : 229
En couple avec : Ciëlanys Bellianötë

Feuille de personnage
Réputation: 0
Avertissement: 0/3

MessageSujet: Re: Sont-elles toutes des courtisanes ? [18+] [Terminé]   Mer 28 Mar 2012 - 13:13


L’odeur de sang chatouillait les narines d’Abygaël qui avait de plus en plus soif. L’appel du sang se faisant de plus en plus fort, elle se concentra sur le regard du vampire qui lui faisait face pour ne pas se jeter sur l’une des courtisanes. Après tout, elle n’était pas habituée à avoir si faim et surtout à être entourée de sang frais et humain avec autant d’abondance. Son regard se fixa donc sur le beau sourire que lui fit le vampire/elfe. Celui-ci passa une main dans ses cheveux, lui donnant toujours un air plus séduisant.

" D'accord, mais c'est moi qui offre et d'ailleurs vous m'intriguez aussi énormément. Si vous voulez bien me suivre..."

Ciël contourna la belle brune, qui en profita pour humer le doux parfum du vampire. Une part de son sang était elfique et lui donnait une odeur enivrante. Aby ferma les yeux pour savourer ce fumet attirant. Le vampire se dirigea vers le bar et elle rouvrit les yeux pour le suivre, son regard parcourant son dos. Arrivant au comptoir, elle se hissa sur un des tabourets près de celui de Ciël. Une servante s’avança jusqu’à eux et fixa Abygaël avec une indiscrétion certaine. Celle-ci fronça les sourcils et montra ses crocs. La servante secoua la tête rapidement et reporta son attention sur le beau vampire, souriant à pleine bouche.

" Que puis-je vous servir ? "

Abygaël ne fit aucune réflexion, laissant Ciël choisir, mais celui-ci se tourna vers elle, lui demandant ce qu’elle voudrait boire. Elle fut tentée de dire « vous » mais elle resta polie, le fixant avec un sourire charmeur.

" Un verre de sang, cela sera parfait. "

Après tout, il ne valait peut-être mieux qu’elle garde de la place pour le désert si elle en avait un ce soir. Le vampire qui lui tenait compagnie l’attirait énormément, et c’était bien la première fois que cela lui arrivait. D’habitude, elle jouait avec les hommes, les laissant venir à elle pour les fuir. Ce soir là, elle aurait pu courir après cet elfe vampirisé toute la nuit. Ciël choisit sa boisson à son tour, commanda un verre de sang aussi. Elle appuya son coude sur le bar et sa main dans sa paume alors que la servante partit chercher les deux commandes. Souriant toujours autour, Aby planta son regard dans celui du vampire.

" Dîtes-moi… Avez-vous une compagne ? "

Soudain, elle se rendit compte de ce qu’elle avait demandé. Leur discussion n’avait eu jusque là aucune relation avec cette question. Abygaël aurait rapidement rougit mais elle se contenta de baisser doucement la tête, l’observant à travers ses longs cils.


_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ciëlanys Bellianötë
Ephaëlyen accompli
avatar

Messages : 1889
Métier : Chef des Gardes d'Ambroisie section Ouest (Assassin/Mercenaire)
Age du personnage : 135
Alignement : Chaotique - Neutre
En couple avec : No
Ennemis : Hum... I don't know

Feuille de personnage
Réputation: 0
Avertissement: 0/3

MessageSujet: Re: Sont-elles toutes des courtisanes ? [18+] [Terminé]   Mar 17 Avr 2012 - 16:03

-Un verre de sang, cela sera parfait.

L’homme se tourna vers la « barmaid » et lui commanda une bonne bouteille de sang accompagné de deux verres vides. Deux verres ne suffiraient surement pas à les rassasier et il ne tenait pas à commander à chaque fois. La courtisane en charge de se servir s’éloigna pour aller préparer leur commande. Il en profita donc pour reposer son regard sur la magnifique femme qui l’accompagnait. Pendant qu’il commandait elle avait posé son coude sur le bar et le regardait avec les yeux d’un loup affamé devant un cerf. Il était lui aussi attiré par cette beauté mystérieuse, mais pour l’attirer, pour qu’elle tombe vraiment dans ses filets. Il devait jouer la carte de l’homme un peu distant, mais gentil et puis de toute façon il n’avait pas l’habitude de sauter sur les femmes dès qu’il les rencontrait. Il était dans ses pensées, mais les quelques mots d’Aby lui remit les pieds sur terre.

-Vous avez une compagne ?

Il esquissa un sourire et laissa échapper un léger rire.

-Non. Je n’en ai pas, mais il faut dire que je n’en pas jamais vraiment cherché. J’ai eu quelques aventures par-ci par-là, mais jamais rien de concret. Vous êtes bien curieuse dites-moi, dit-il en souriant. Et vous ? Avez-vous quelqu’un dans votre vie ? En fait, je ne puis en douter, belle comme vous êtes.

C’est à ce moment-là que décida de revenir la serveuse avec la commande qu’il avait passé. Elle déposa le tout devant Ciël et déboucha la bouteille devant, puis versa les deux premiers verres. Il en prit un délicatement et le tendit à Abygaël, puis pris le sien et le leva.

-À la santé de... Eh bien... À notre santé tout simplement.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://neidrilh.forumactif.com/
Abygaël De Szentes
Ephaëlyen débutant
avatar

Messages : 59
Age du personnage : 229
En couple avec : Ciëlanys Bellianötë

Feuille de personnage
Réputation: 0
Avertissement: 0/3

MessageSujet: Re: Sont-elles toutes des courtisanes ? [18+] [Terminé]   Jeu 18 Oct 2012 - 18:39


A priori, Abygaël avait coupé le beau vampire de ses réflexions. Il était resté un instant, le regard fixé sur elle alors qu’elle aurait pu fondre devant lui. La belle se perdit une fois de plus dans ses yeux d’un bleu azur à faire chavirer n’importe quel cœur. Un élan de jalousie bouscula son cœur à elle. Il était beau, presque parfait. Alors oui, certainement qu’il avait une compagne ou en avait eu. Elle passa sa main dans ses cheveux, les faisant glisser devant elle, sur sa poitrine et le long de ses côtes. Perdant ses doigts à l’intérieur, elle se mit à jouer avec, les tressant comme par simple réflexe alors que son merveilleux compagnon de soirée lui répondit, après un rire discret et un sourire charmeur :

" Non. Je n’en ai pas, mais il faut dire que je n’en pas jamais vraiment cherché. J’ai eu quelques aventures par-ci par-là, mais jamais rien de concret. Vous êtes bien curieuse dites-moi. Et vous ? Avez-vous quelqu’un dans votre vie ? En fait, je ne puis en douter, belle comme vous êtes."

Une pointe de jalousie revint au galop quand il parla de ses aventures d’un soir. Et elle ? Que serait-elle ? Une simple nuit ou alors rien de toute cela ? Après tout, l’espoir fait vivre et elle fit une moue impatiente, continuant de l’écouter. Bon point, il n’avait l’air d’avoir personne dans son lit en ce moment-même. Il lui sourit, relevant sa curiosité indiscrète et lui demanda si elle avait quelqu’un. Un léger rire s’échappa des lèvres d’Aby mais ses rouges rosirent légèrement quand il la complimenta. Elle ? Belle ? Ce vampire s’était-il déjà regardé dans un miroir ? La douce vampire n’eut même pas le temps que la serveuse se repointait déjà. Abygaël jura intérieurement contre celle qui ne faisait que les déranger, bien que ce soit son travail. La bouteille de sang et les deux verres vides furent déposés devant Ciëlanys. Le sang fut déversé dans les récipients, teintant leur matière d’un rouge vif puis la serveuse s’éclipsa à nouveau.

Aby ne regardait plus que sa nouvelle proie, celui qui l’attirait tant Mais peut-être n’était-ce pas une proie… Avant, aucun homme ne l’avait intéressé autant. Serait-elle capable de s’enfuir au beau matin si elle devait passer la nuit avec lui ? L’elfe vampirisé prit un verre et le lui tendit. La belle lui sourit et frôla ses doigts, prenant ce qu’il lui offrait. Il leva son verre et elle l’imita.

" À la santé de... Eh bien... À notre santé tout simplement."

La vampire sourit et répéta ses paroles d’une voix douce et sensuelle.

" À notre santé. "

Portant le verre à ses lèvres, Abygaël but une gorgée qui embrasa sa gorge alors qu’elle profitait du goût du sang qui l’avait tant nargué depuis son entrée dans le refuge. Quelques secondes de silence s’installèrent alors que tout deux goûtaient leur breuvage, leurs regards plantaient l’un dans l’autre. Aby pensa un instant à lui bondir dessus mais elle se rappela qu’ils n’étaient pas seuls et se contenu. Elle reposa son verre sur le bar et répondit à la réplique qui avait précédé.

" C’est vrai, excusez ma curiosité. C’est un vilain défaut mais j’ai appris à vivre avec. Pour tout vous dire, je n’ai personne non plus. A vrai dire, je n’ai jamais eu de relations très sérieuses. Des aventures, des nuits partagées, des moments brefs. Rien de très intense. "

Reprenant son verre dans une main, la vampire but une autre gorgée et se pencha légèrement vers l’ancien elfe, approchant son visage du sien, un sourire charmeur sur les lèvres.

" Et sinon ? Que faîtes-vous dans la vie ? "


_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ciëlanys Bellianötë
Ephaëlyen accompli
avatar

Messages : 1889
Métier : Chef des Gardes d'Ambroisie section Ouest (Assassin/Mercenaire)
Age du personnage : 135
Alignement : Chaotique - Neutre
En couple avec : No
Ennemis : Hum... I don't know

Feuille de personnage
Réputation: 0
Avertissement: 0/3

MessageSujet: Re: Sont-elles toutes des courtisanes ? [18+] [Terminé]   Lun 22 Oct 2012 - 22:21

La voix douce et sensuelle qu'utilisa la vampire en face de lui le fit plonger quelques instants dans des souvenirs. Souvenirs d'une femme qu'il avait aimé, mais qui l'avait abandonné pour un loup. Le souvenir se transforma en cauchemar et il grimaça, puis revint à la réalité.

" À notre santé. "

Il reposa son verre pour la regarder boire, même sa façon de boire était sensuelle. Bien qu'était assez indifférent aux femmes, il n'était pas insensible à leurs charmes naturels. Le liquide écarlate coula lentement dans sa bouche semblable à de la porcelaine, comme une poupée de porcelaine qui boirait de la peinture. Une goutte de sang passa juste à côté de sa bouche et coula le long de son menton. Ciël était fasciné par cette goutte, pareil à une larme qui coulait maintenant le long de son cou. Il avait soudainement très envie de se rapprocher de cette femme qui lui faisait de plus en plus d'effet. Ses yeux remontèrent vers les yeux et les fixèrent tandis qu'il prit enfin son propre verre pour y boire le liquide de vie. Il coula dans sa propre gorge atténuant la brûlure dans sa gorge et le rassasiant tranquillement. Il reposa son verre sur le bar en même temps qu'elle, mais ne la quitta pas des yeux.

" C’est vrai, excusez ma curiosité. C’est un vilain défaut mais j’ai appris à vivre avec. Pour tout vous dire, je n’ai personne non plus. A vrai dire, je n’ai jamais eu de relations très sérieuses. Des aventures, des nuits partagées, des moments brefs. Rien de très intense. "

Le charme se rompit et l'homme reprit ses esprits, il ne savait pas ce qu'il s'était passé, mais il avait grandement apprécié. Les paroles avaient rompu l'attirance visuel qu'il avait pour elle, néanmoins il n'oublie pas ces paroles. Quelques actions n'avaient pas besoin de paroles pour s'effectuer. Quelque chose qui pourrait les unir tout en entrant en trance tous les deux. Il se pencha un peu en arrière et se tourna complètement vers le bar, puis reprit son verre et le but d'un seul trait. Il voulait finir cette discussion au plus vite. Il voulait voir ce qu'elle avait d'autre à offrir qu'une petite conversation inintéressante.

" Et sinon ? Que faîtes-vous dans la vie ? "

Il n'avait plus vraiment envie de parler et il n'avait pas vraiment envie de lui mentir non plus. Il ne savait pas pourquoi, mais il voulait la faire taire avec un baiser fougueux. Il ne se reconnaissait pas, rien en lui n'était comme ça. Qu'avait-elle de si particulier qu'elle l'attirait à ce point ? Il ne pensait pas que ce soit de l'amour ou des sentiments, mais tout le corps de cette femme l'appelait. Ciel avait envie de caresser ces joues, d'embrasser ces lèvres pulpeuse et de se serrer contre ce corps aux courbes généreuses. Néanmoins, il savait se contenir et était capable de se raisonner. Jamais le sexe ne lui avait fait perdre son calme et ce ne serait pas elle qui y arriverait. Il esquissa donc un sourire et lui répondit.

" Je travaille pour la cité. Je travaille comme Garde. Je suis chef de la section ouest des remparts. Il laissa passer un silence. Et vous ? Que faites-vous gente demoiselle ? Sachant que vous ne travaillez pas ici. "

Il reprit la bouteille en main et se servit un nouveau verre, puis prit celui d'Abygaël et, bien qu'il n'était pas tout à fait vide, y fit couler leur potion de vie. Il releva les yeux vers elle et lui servit aussi un sourire charmeur. En posant la question quelques minutes plutôt elle avait penché son visage vers lui et il en profita pour la narguer en rapprochant ses fines lèvres des siennes. Il haussa un sourcil et esquissa un sourire provocateur.

" Aimez-vous cette magnifique boisson Abygaël ? "

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://neidrilh.forumactif.com/
Abygaël De Szentes
Ephaëlyen débutant
avatar

Messages : 59
Age du personnage : 229
En couple avec : Ciëlanys Bellianötë

Feuille de personnage
Réputation: 0
Avertissement: 0/3

MessageSujet: Re: Sont-elles toutes des courtisanes ? [18+] [Terminé]   Mer 24 Oct 2012 - 0:12


L’ambiance se faisait de plus en plus lourde dans la pièce, les corps s’entassaient et se touchaient sans aucun gêne. Le beau vampire lâcha des yeux Abygaël qui, par dépit, détourna son regard sur la salle. Un vampire à l’allure machiste se penchait vers une courtisane et planta ses crocs dans sa gorge. Une légère goutte de sang glissa le long de sa jugulaire. Il semblait y prendre un plaisir intense et la belle reposa son regard sur Ciëlanys ? Sa gorge était à portée et il sentait tellement bon. Du sang elfique devait certainement encore couler dans ses veines. Il s’était appuyé sur le bar, semblant se perdre dans une réflexion que lui seul pouvait décrypter. La belle avait soudain l’envie de s’approcher, humer son parfum, glisser sa main dans ses cheveux et goûter à ses lèvres au moins une fois, même si elle n’était pas certaine de pouvoir s’en détacher. L’elfe vampirisé reposa son regard sur elle et lui sourit, ne faisant que décupler ses envies.

" Je travaille pour la cité. Je travaille comme Garde. Je suis chef de la section ouest des remparts. Et vous ? Que faites-vous gente demoiselle ? Sachant que vous ne travaillez pas ici. "

Un soldat, un chef qui plus est. Aby secoua doucement son nez, voulant chasser ses pensées de sa tête. Elle sourit, amusée par les derniers mots de son doux.

" Devrais-je travailler ici à votre avis ? Devrais-je me faire mordre pour vivre aisément ? J’aime mordre, j’aime être mordue, mais pas être un vulgaire jouet ou objet sexuel. Sinon je ne fais pas grand chose, je vagabonde. "

Ciël reprit la bouteille, se servant à nouveau un verre puis celui de la belle alors qu’elle ne l’avait pas encore terminé. Abygaël regarda le liquide coulait avec une élégance certaine, alors qu’elle s’imaginait, une fois de plus, goûter à celui de son compagnon de verre. Il releva son beau regard sur elle et lui sourit une fois de plus. Elle avait l’impression d’être au soleil, de devenir cendre, quand il lui adressait ce sourire charmeur. Le beau vampire se pencha à son tour, rapprochant ses lèvres des siennes, la tentant affreusement. Elle avait envie de mordre cette bouche qui lui faisant tant envie. Souriant, toujours il lui lança sur un ton de défi, une simple question :

" Aimez-vous cette magnifique boisson Abygaël ?"

Aby sentit ses lèvres s’étiraient en un sourire affamé. Elle passa sa langue sur ses lèvres, attrapant une goutte de sang qui avait perlé au coin de celles-ci. Ses yeux devinrent plus intenses, se rapetissant en deux fentes. Elle ressemblait à présent à une louve avide de chair humaine. La vampire se pencha encore, rapprochant son visage de l’oreille du garde et passa sa langue le long de son cou avant de lui murmurer :

" J’aime… Mais je préfèrerai goûter un sang d’une toute autre nature. Et vous Ciël ? "

La belle fit glisser sa main sur la cuisse du vampire alors qu’elle sourit à nouveau, ses crocs à découverts.

" J’aimerai en découvrir un peu plus sur vous… Il y a certainement une chambre à disposition, vous ne croyez pas ? "

Elle prit sa main, attendant sa réponse, prête à le suivre où il l’emmènerait et s’il le voudrait bien sûr…


HRP:
 

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ciëlanys Bellianötë
Ephaëlyen accompli
avatar

Messages : 1889
Métier : Chef des Gardes d'Ambroisie section Ouest (Assassin/Mercenaire)
Age du personnage : 135
Alignement : Chaotique - Neutre
En couple avec : No
Ennemis : Hum... I don't know

Feuille de personnage
Réputation: 0
Avertissement: 0/3

MessageSujet: Re: Sont-elles toutes des courtisanes ? [18+] [Terminé]   Dim 28 Oct 2012 - 23:06

Le visage de la vampire s'approcha aussi de lui, mais dévia vers son oreille. Elle sortit sa langue et la passa dans son cou, tout doucement. Si sa peau aurait pu imiter la chair de poule elle l'aurait fait, mais à la place il se contenta de frissonner. Elle avait vraiment envie de le faire réagir… Néanmoins, il savait tout de même se contenir, ou tout du moins pour le moment. Il ne put retenir son sourire quand elle lui glissa quelques mots très intéressants.

" J’aime… Mais je préfèrerai goûter un sang d’une toute autre nature. Et vous Ciël ? "

Il releva un sourcil sans se départir de son magnifique sourire, qui s'était encore plus étendu après les quelques mots qu'elle avait prononcé. Comment garder son calme après ce genre de chose. Il avait très bien compris le sous-entendu de cette superbe femme. Le seul sang qu'elle voulait était celui d'un vampire et plus particulièrement le sien. Tandis qu'elle gardait son visage proche du sien, sa main se dirigea vers sa cuisse. Elle la posa et la glissa doucement sur celle-ci, puis un lui lança un sourire tellement grand qu'elle en découvrit ses crocs.

" J’aimerai en découvrir un peu plus sur vous… Il y a certainement une chambre à disposition, vous ne croyez pas ? "

La main de la femme glissa jusqu'à sa main et s'y accrocha. Elle attendait clairement qu'il réagisse à ses provocations, ce qu'il allait surement faire. Il devait néanmoins d'abord répondre à ses questions pressantes.

" Un sang totalement différent ? Que voulez-vous dire ? Parleriez-vous du votre par hasard ? "

Il posa le bout de ses doigt fin et glacé sur sa joue, juste sous son oreille, sur la ligne de sa mâchoire. Puis, Ciel glissa lentement ses doigts le long de sa mâchoire et s'arrêta juste sous son menton, qu'il tira vers lui. Ses lèvres frôlèrent son cou, ainsi que ses crocs. Ils y laissèrent même de fines et petites égratignures parallèle sur sa chaire de porcelaine. Il monta légèrement sa tête et ses lèvres vers l'oreille de la jeune femme et y lâcha quelques mots.

" Une chambre à notre disposition ? Vous voulez dire ici ? Au refuge des courtisanes ? Je ne suis pas comme tous ces vampires qui viennent ici pour du sang et du sexe facile. S'il doit se passer quelque chose ce sera uniquement dans une chambre qui a plus de mérite que celles de cette établissement. "

Il esquissa un nouveau sourire et attrapa sa main, puis se leva et la tira dans ses bras. Il se dirigea ensuite vers la sortie, ce qu'il avait à faire ici pouvait bien attendre, il avait toute une éternité devant lui pour régler ses affaires. Il était rare qu'il soit autant attiré physiquement par une femme et il tenait à en profiter au maximum, car ceci ne durerait pas aussi longtemps que sa vie.

Quand ils furent à l'extérieur du bâtiment, il regarda tout autour de lui, il voulait être bien sur que personne ne les suivrait. Ce n'est pas parce qu'il allait prendre du plaisir qu'il devait nécessairement laisser tomber les précautions. C'était tout ce qu'attendait ses ennemis pour lui sauter dessus et s'occuper de son cas. Une fois les vérifications de base effectué il attrapa Aby et la fit passer sur ses épaules et s'élança a vitesse vampirique vers leur cité adorée.

Arrivé là-bas, il ne s'arrêta même pas aux portes de la ville et se dirigea directement vers la maison qui lui appartenait au centre ville. Quand il s'arrêta devant la porte, il déposa tout de suite la femme qu'il avait porté sur son dos pendant tout le chemin. C'est à peine s'il ne défonça pas la porte pour entrer en trombe chez lui, porte qu'il referma à clé derrière la vampire. Maintenant enfin seuls ils pouvaient s'adonner à leur passion, ce que l'homme s'empressa de faire.

Il lui attrapa les deux bras et la plaqua contre le mur juste à côté de la porte. Retenant ses bras emprisonné dans une seule de ses mains il s'approcha un peu plus d'elle et effleura son cou de sa langue. Puis il y planta le bout de ses crocs et aspira quelques gouttes de sang. Un arôme magnifique, aussi doux et parfumé que sa délicieuse peau. Rien n'était comparable au sang vampirique.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://neidrilh.forumactif.com/
Abygaël De Szentes
Ephaëlyen débutant
avatar

Messages : 59
Age du personnage : 229
En couple avec : Ciëlanys Bellianötë

Feuille de personnage
Réputation: 0
Avertissement: 0/3

MessageSujet: Re: Sont-elles toutes des courtisanes ? [18+] [Terminé]   Mer 31 Oct 2012 - 20:22


_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Sont-elles toutes des courtisanes ? [18+] [Terminé]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Sont-elles toutes des courtisanes ? [18+] [Terminé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Sont-elles toutes des courtisanes ? [18+] [Terminé]
» Pourquoi les pommes sont-elles rondes ? (PV - Kallo Hone)
» Pourquoi les femmes sont elles plus attirantes que les hommes
» Pourquoi les femmes sont elles absentes à ce forum?
» Galatéa > Parce que voir et savoir sont deux choses différentes (fiche terminé)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 ::  :: Archives :: • Archives RP •-