Partagez | 
 

 Engrenages |PV|

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Sophie-Anne Ancestry
Ephaëlyen accompli
avatar

Messages : 2537
Métier : Impératrice
Alignement : Maléfique
En couple avec : /Célibataire/
Ennemis : • Seleucos Critias

Feuille de personnage
Réputation: 0
Avertissement: 0/3

MessageSujet: Engrenages |PV|   Jeu 15 Mar 2012 - 12:53

Le soleil meurt dans les eaux des Titans et Sophie-Anne pose déjà ses pieds sur le sable froid. Elle a passé la journée profondément enfouie, attendant inlassablement que la lune inonde l'île d'Athël. Il y avait un silence inquiétant qui s'emparait de l'endroit, mais cela ne l'effrayait pas. Habituée aux dangers et à l'imprudence, elle plongeait sa longue chevelure blonde dans l'eau pour l'humidifier. Elle fit de même avec chaque partie de son corps, totalement nue. Le regard méfiant mais l'air décontracté, elle enfila à nouveau sa robe blanche qui lui conférait une fausse nature angélique. Alors que les vagues s'étalaient avec douceur contre le rivage, un bruit venant de la gauche l'interpella. L'ancienne Impératrice savait pertinemment que l'île était habitée, notamment par des elfes, ce qu'elle ignorait en revanche était le fait qu'elle ne soit pas seule alors qu'elle se trouvait à un endroit très éloigné de tout organisme vivant. A l'affût, elle attendit.

Une femme à moitié dévêtue et à la poitrine généreuse à l'air avançait peu à peu vers elle, sillonnant le bord de l'eau avec une aisance douteuse. C'est à son masque que Sophia comprit qu'il ne s'agissait pas de n'importe quelle femme. C'était une Pirate, une Pirate de Gyûkan. Ces femmes avaient tout d'une farce, cachées derrière un postiche et leur corps comme un atout de séduction. La vampire n'avait pas faim ce soir, mais lorsqu'elle plongea ses yeux dans l'astre de la nuit et se souvint de la gloire de son peuple et de ses ambitions, elle sourit. Heureuse d'en faire partie, même déchue. Heureuse de savoir que, peu importe les règles et les codes, elle pouvait éventrer, manger, sucer, tuer à sa guise et lorsqu'elle le voulait. Sophie-Anne se savait puissante, peut-être trop, et étant morte, elle n'avait plus aucun principe relatifs à la vie.

"Fuis, vampire... Et je ne te ferai aucun mal..." dit la Pirate d'une voix puissante, presque irréelle.

Le son raisonnait, comme si sa voix glissait contre les arbres pour s'étendre sur toute l'île. Sophie-Anne, pas décontenancée pour un sou, sourit allègrement.

"Je n'ai pas l'habitude d'écouter des gens morts, encore moins lorsqu'ils ne sont pas vampires", répondit la blonde qui soutenait le regard de la Pirate.

D'un bond vif et fulgurant, Sophie-Anne sauta sur sa proie située à quatre ou cinq mètres devant elle. Sa vitesse était ahurissante mais, bien qu'elle soit très agile à ce petit jeu, la vampire manqua de peu la Pirate qui esquiva avec peine. L'ancienne Impératrice s'écrasa au sol, la joue contre le sable. Elle évita alors de justesse la main ferme de la femme tenant un poignard avec une roulade puis se releva d'un bond. Sophia sauta sur elle et, prise de court, sa victime ne put s'enfuir ni répliquer. En une fraction de seconde, sa main avait pénétrée le torse de la Pirate pour y saisir son coeur. Elle hurla.

"Espèce de traînée..." lâcha la vampire en retirant brusquement sa main du corps de sa victime, empoignant son coeur. Elle tomba presque aussitôt, du sang remontant jusqu'à la bouche. La vampire, dans un état second et marquée par le bref combat, lâcha l'organe dans le sable. Elle se lécha le bras où dégoulinait le sang de la défunte, ses cheveux baignant abondamment dans le liquide.

Sophie-Anne connaissait ces Pirates et savait que l'altercation n'allait pas être de tout repos. Elle ne pensait pas en finir aussi vite, mais ce n'était pas plus mal. Elle avait besoin d'adrénaline, de sentir qu'elle pouvait jouer avec le feu. Sophia n'allait pas être déçue. Lorsqu'elle leva sa tête, ce n'est pas une Pirate mais au moins une dizaine qui courait vers elle, enragées.

Elle pensa qu'il fallait fuir. A juste titre.
La blonde sentit l'odeur d'une elfe derrière elle.

Spoiler:
 


Dernière édition par Sophie-Anne A. le Jeu 15 Mar 2012 - 16:29, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ephaelya.com
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Engrenages |PV|   Jeu 15 Mar 2012 - 15:55


ENGRENAGES

Alors que le soleil se couchait, sombrant avec délicatesse dans les eaux d’Ephaëlya, la lune prit doucement sa place, malgré la luminosité encore présente du bel astre. Aucun souffle de vent ne balayait les grains de sable sur la plage après cette journée pleine de chaleur. Le sol souffrait certainement de ces derniers jours où la canicule avait cognait de plein fouet plusieurs contrées. Elenwë marchait tranquillement, explorant cette nouvelle île dont elle avait appris l’existence il y a si peu de temps. Maintenant qu’elle était sans but, plus rien ne pouvait l’empêcher d’aller où elle se voulait, quand elle le voulait et avec qui elle le voulait ! Parcourant à nouveau son monde sans poids sur les épaules, la jeune elfe se sentait enfin libre de ses mouvements, libre de faire ce que bon lui semblait. Elle allait retourner voir sa famille adoptive, mais pour le moment, elle errait seule, profitant de ce moment de solitude et de calme.

Elenwë n’était jamais sur cette île auparavant. L’île d'Athël était réputée pour ses dangers et ses sensations fortes à volonté. Créatures étranges et encore inconnues pour certaines y régnaient. Quelques elfes inconscients vivaient ici, se battant tous les jours pour leur vie et pour se nourrir. Le quotidien sur cette île ne devait pas être de tout repos. Action et aventure, rien de plus attrayant pour la belle elfe.

Marchant doucement sur le bord de l’eau, les yeux perdus dans la houle des vagues, Elen ne pensait à rien, l’esprit vide, profitant du silence qui régnait. Tout cela pour très peu de temps. Des voix se firent entendre, emmenées par une légère brise, basses certes, mais l’elfe en déduisit rapidement que la conversation se faisait à deux. D’ailleurs, elle ne dura pas bien longtemps, un hurlement coupant tout dialogue civilisé. Les bruits provenaient d’une crique avoisinante. La blondinette se fit discrète, avançant vers la source du cri. Ses sabres et son arc trônaient dans son dos et ses dagues étaient accrochées à sa ceinture, prêts à servir en cas de danger imminent.

Une fois qu’elle se trouva dans le lieu dit, Elenwë remarqua une femme qui portait une belle robe blanche, étant dos à elle. Mais cette belle tenue était tachée de sang frais, l’odeur flottant dans l’air. La femme était grande, belle et blonde mais le plus étonnant restait son bras couvert de sang, ses cheveux dégoulinants le liquide rouge et sa lèvre où perlait une goutte de sang. La jeune elfe comprit de suite, une vampire. Un corps inerte était étendu à ses pieds et une plaque de sang l’entourait. Ses yeux couleur saphir devinrent rapidement plus foncés, presque noirs. Elle glissa ses mains dans son dos, prête à saisir ses sabres.

Pourtant, quelque chose qu’elle vit la dissuada d’attaquer. Face à la vampire et maintenant à l’elfe, une dizaine de pirates couraient vers elles, criant de rage. Elenwë n’était maintenant qu’à deux ou trois pas dans le dos de la belle femme dangereuse. Ne bougeant plus, elle fixait les ennemis qui couraient vers eux. Soupirant, elle posa son regard sur la vampire.


" Que pensez-vous de fuir ? En toute dignité bien sûr… Mais fuir... ? "

Elenwë attrapa le bras ensanglanté de la vampire et se mit à courir en direction opposé. Leurs silhouettes se détachant sur le fond noir qui avait apparu peu à peu. Dans sa course souple et féline, la jeune elfe lança un regard à l’autre blonde et lui dit d’une voix forte.

" Qu’est-ce que vous faîtes sur nos terres ? "



Revenir en haut Aller en bas
Sophie-Anne Ancestry
Ephaëlyen accompli
avatar

Messages : 2537
Métier : Impératrice
Alignement : Maléfique
En couple avec : /Célibataire/
Ennemis : • Seleucos Critias

Feuille de personnage
Réputation: 0
Avertissement: 0/3

MessageSujet: Re: Engrenages |PV|   Dim 18 Mar 2012 - 12:53

Les Pirates paraissaient sans pitié, elles n’avaient absolument aucune réserve contre les deux femmes qui fuyaient sans honte. Sophie-Anne ne savait si la cause de cette attaque était le meurtre de l’une d’entre elles ou simplement leur envie de tuer, elle n’avait de toute manière pas le temps d’y réfléchir. La vampire avait eu la bonne surprise de se trouver nez à nez avec une elfe qui, à défaut de l’aider dans la bataille, avait décidé de fuir avec elle. Parfois, il fallait s’en aller. Se volatiliser pour mieux rebondir, ou simplement protéger ce qu’il restait de vie.

Les lueurs de la lune s’estompaient dans les trop nombreux nuages au dessus de l’île. Leur course était rapide et effrénée, mais terriblement hasardeuse. Les deux comparses qui couraient à travers la plage coupèrent en forêt, tentant de semer leurs terribles adversaires. Un pan de la robe de la vampire s’accrocha à une branche et, retenue dans sa course, cette dernière plongea la tête la première dans la gadoue. Ses doigts arrachèrent la terre mais elle eut un mal horrible à se relever, voyant l’elfe quant à elle la semer. Sophie-Anne enchaînait les erreurs. La blonde qui fut tant combative par le passé, même dans des situations inextricables, était complètement perdue et semblait avoir perdu toute sa force. Les femmes pirates, à quelques mètres, n’eurent cependant pas le temps d’attraper la vampire puisqu’elle se releva de justesse et rejoignit l’elfe.

« Ce que je fais sur vos terres ? Je me roule dans la gadoue, et jusqu’à preuve du contraire les îles bordant Evanya n’ont jamais été vos terres… » répondit Sophie-Anne avec l’aplomb nécessaire.

Elle prit soudainement le bras de l’elfe et, à la grande stupeur de cette dernière, elles sautèrent toutes deux du haut d’une falaise. Sophia avait senti le corps de sa complice réfractaire à ce grand saut, cependant elle n’avait pas eu réellement le temps de l’en empêcher. Les cheveux de la belle, parsemés de boue et de sang, allaient être délivrés de ce mélange infâme dans l’eau claire d’une rivière. Encore fallait-il tomber dedans…

La chute fut rude et rapide. Le corps de la blonde s’enfonça avec violence dans l’eau de la rivière. Sophie-Anne de ses pieds nus en toucha même le fond. Elle remonta péniblement à la surface, puis secoua ses cheveux imbibés d’eau. Elle crut avoir heurté un rocher lorsqu’elle tomba. Lorsqu’elle posa son regard sur sa cuisse, elle remarqua qu’elle ne s’était pas trompée. Il y avait une large entaille, mais ce n’était qu’une affaire de minutes pour qu’elle se referme toute seule. La belle vampire tourna sa tête nonchalamment et ne vit aucune trace de l’elfe. Sans s’inquiéter, elle se posait tout de même des questions. Elle avait l’air robuste et habituée aux combats, se pouvait-il vraiment qu’elle ne se sorte pas de cette aventure ?

Plus haut, sur la falaise, se tenaient les pirates toujours autant remontées. Incapables de se décider à sauter, elles restaient sur leur faim à regarder la vampire. Désormais à une vingtaine de mètres d’elle, Sophie-Anne n’avait plus aucune raison de fuir. Son instinct reprit le dessus et, crocs sortis, elle défia les Pirates comme un animal enragé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ephaelya.com
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Engrenages |PV|   Mer 21 Mar 2012 - 21:12



Poursuivie par ces femmes que l’on nommait pirates, Elenwë en vint à se rappeler ce qu’on disait d’elles. Ces créatures étaient toutes des femmes mais il ne fallait pas se fier aux apparences. Elles étaient grandes et portaient un masque sur le visage, en l’honneur de leur chef : Gyûka. Leurs physiques attirants sont accentués par leur nudité presque totale. Seul un morceau de tissu cache leur entre-jambes et leurs longs cheveux cascadent le long de leur corps et dissimulent légèrement leur poitrine. Les Pirates sont aussi connues pour leur action. Cherchant de nouvelles proies parmi les voyageurs, elles les pillent puis les tuent sans pitié. Il paraitrait même qu’elles ne sont dotées d’aucune intelligence, que le cerveau leur dicterait juste de tuer et agir de la sorte.

La jeune elfe grogna et jeta un regard furieux à la vampire. Pourquoi s’était-elle souciée d’elle ? Il lui aurait suffit de repartir en arrière et en courant de préférence pour ne pas se mettre dans ce pétrin. La personne qu’avait tué la vampire devait être une pirate, voilà pourquoi celles-ci avaient lancé l’assaut sur elle. Enfin… Sur elleS maintenant ! Elenwë jura doucement. L’obscurité était-elle que les deux femmes ne pouvaient voir qu’à quelques pas devant malgré leurs sens développés. La lune n’éclairait presque plus rien alors que de gros nuages vinrent se placer devant l’astre. Poursuivant leur course, les deux fuyardes quittèrent le sable fin de la plage pour plonger dans une forêt encore plus sombre et sinistre.

Les bruits de pas derrière elles ne cessaient pas. Les femmes aguicheuses étaient sur leurs traces et ne les perdaient pas de vue malgré les efforts que la vampire et l’elfe fournissaient. Elen bondit par-dessus un arbre mort couché sur le sol comme dans un sommeil qui était devenu éternel pour lui, ne se souciant pas de ce que ferait la vampire. Un déchirement de tissu résonna et une chute se fit entendre à sa suite. Pourtant, la jeune elfe ne s’arrêta pas, croyant à une pirate qui avait échoué en la suivant. Mais elle n’entendait plus la course de l’autre blonde. Sa tête pivota pour regarder derrière elle, ne voyant plus la vampire. Elle soupira et commença à ralentir, entendant les Pirates approcher. D’un coup, la femme amoureuse du sang refit son apparition pleine de boue. Dans une autre situation, Elenwë aurait explosé de rire, en profitant pour se moquer de l’autre femme, mais le contexte ne s’y prêtait pas. Elles devaient sauver leur vie. La vampire parla d’une voix neutre mais forte :


"
Ce que je fais sur vos terres ? Je me roule dans la gadoue, et jusqu’à preuve du contraire les îles bordant Evanya n’ont jamais été vos terres… "

Elenwë s’arracha un sourire malgré ce qu’il se passait. Elle ne pensa même pas à la seconde partie de la phrase, ou du moins n’en eut pas le temps ? Rapidement, la main de la blonde se referma sur son bras et l’entraîna dans une chute vertigineuse. La vampire venait de sauter du haut de la falaise. Un court d’eau étroit coulait en bas. Contractant ses muscles, la jeune elfe se contenta de contracter ses muscles pour diriger le saut.

La pression sur son bras disparu quand les deux femmes tombèrent dans l’eau. Le choc fut violent mais mieux que si c’était la terre ferme qu’elle avait heurtée. L’eau froide glissa sur le corps de l’elfe et elle s’insinua rapidement sous ses vêtements. Le courant l’emporta rapidement et son crâne heurta un rocher sur le bord du ruisseau. Elenwë grimaça alors que du sang se mit à couler avec abondance sur sa tempe, quelques mèches de ses cheveux blonds devenant rouge. Grognant, elle nagea vers la berge, se hissant dessus avec agilité.

La vampire n’était pas derrière elle, elle l’avait perdue de vue. Elen s’assit et reprit son souffle calmement, rajustant ses sabres dans son dos. Entendant des cris et des râles, l’elfe releva la tête pour fixer le haut de la falaise. Là, les pirates ne voulant pas se tuer, n’avaient pas osé les suivre dans cette chute à un coup sur deux mortelle. Elles fixaient un point blond dans l’eau. La vampire se trouvait encore au milieu du torrent, sifflant et montrant ses crocs comme pour défier les femmes dangereuses. Elenwë leva les yeux au ciel et soupira.


" Wahou quelle bébête effrayante. Venez ici avant qu’elles ne se décident à sauter. "

La jeune elfe se leva et s’approcha du bord, tendant sa main pour aider la vampire à remonter sur la terre. Sur son front, le sang coulait toujours. Il n’y avait plus qu’à espérer que l’autre blonde n’ait pas faim. S’il le fallait, elle se défendrait. S’il le fallait, elle la tuerait. Après l’avoir aidé à remonter, Elenwë se recula et retourna s’asseoir sur un rocher plus loin. Elle se pencha en avant, ses longs cheveux sur un côté de son cou et elle entreprit de les essorer avec soin, l’eau coulant à flots. Passant ensuite ses mains sur son visage, l’elfe releva ses yeux saphir vers la buveuse de sang.

" Qu’avez-vous fait de grave au point de risquer votre vie ? "
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Engrenages |PV|   

Revenir en haut Aller en bas
 

Engrenages |PV|

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Les récomp' pour Unwin !
» Feu de l'amour, croisière s'amuse, et autre dents de la mer...[Quête solo]
» Engrenages |PV|
» RPG Black Isle : Baldur's Gate, Fallout, etc ...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 ::  :: Archives :: • Archives RP •-