Partagez | 
 

 Le Grand Conseil de l'Alliance (Sujet déplacé)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Ayliän Faën
Gardien de la Nature
avatar

Messages : 2669
Métier : Commandant de l'armée elfique
Age du personnage : 225
Alignement : Bienveillant
En couple avec : Evanya
Ennemis : Meute de Croc-Noir

Feuille de personnage
Réputation: 0
Avertissement: 0/3

MessageSujet: Le Grand Conseil de l'Alliance (Sujet déplacé)   Dim 8 Avr 2012 - 15:29



Dernière édition par Ayliän Faën le Sam 1 Sep 2012 - 12:56, édité 6 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le Grand Conseil de l'Alliance (Sujet déplacé)   Jeu 12 Avr 2012 - 1:29

Elwing s'était engagée juste après la fin du discours du Commandant Faën. Elle était à présent Faucon d'Evanya. Elle rentra rapidement chez elle afin d'en avertir ses parents. Tout le long du chemin, elle appréhendait leur réaction mais elle n'avait que trop tardé à choisir sa voie, à rester dans l'ambiguïté entre leur volonté et son instinct... Le titre en lui-même ne voulait pas dire grand chose à ses yeux, tout ce qu'elle voulait c'était défendre sa patrie, venger la mort de la Première Prêtresse et montrer à ses monstres sanguinaires la force et la fierté de son peuple. L'annonce de son enrôlement sonna comme un deuxième deuil pour sa mère. Elle s'effondra littéralement, ne comprenant pas pourquoi sa fille voulait partir, à son tour, à l'aventure alors qu'elle aurait pu reprendre l'officine familiale. Pour son père, comme d'habitude, difficile de savoir ce qu'il pensa : il sourit à Elwing, chose rarissime mais la jeune elfe décela aussi de la tristesse dans son regard embué. Etait-il fier? Avait-il peur pour elle? Sûrement un peu des deux mais la demoiselle ne s'attarda pas sur ses pensées. Elle comptait s'en retourner au plus vite à la Caserne et commencer à s'entrainer rapidement avec ses nouveaux frères d'armes pour juger réellement de son apprentissage. Ainsi, elle ne tenta même pas de justifier ou plus simplement d'expliquer sa décision. Elle fit un tour rapide dans sa chambre, prenant un linge et sa gourde, fourra le tout dans son sac et, armée de son épée et de son arc, quitta le domicile familial sans savoir si elle y reviendrait prochainement. Elle embrassa ses parents en silence et s'en alla sans dire un mot.

De retour à la caserne, elle rejoignit un groupe de jeunes soldats comme elle et on lui attribua un partenaire. Ce dernier émit d'abord un étonnement à la limite de la vexation quand on lui présenta Elwing puis il la regarda et lui fit un sourire narquois. L'intégration n'était pas gagnée et la jeune elfe n'avait pas l'intention de se laisser faire. L'atmosphère était lourde, la jeune elfe passa plus de trois heures à esquiver les coups brutaux en analysant les faiblesses de son camarade. La poussière collait à la peau, sensation désagréable, Elwing voulait en finir. La fatigue commençait à se faire ressentir et il n'était pas question qu'elle finisse ce duel sur un échec. Elle avait remarqué que son collègue ne se déplaçait pas beaucoup. Elle attendit son prochain assaut, fit une parade et enchaina par diverses passes, le faisant reculer de plus en plus vite jusqu'à ce qu'il perde l'équilibre et tombe par terre. Elle pointa alors son épée sous le menton du jeune mâle, l'air bien hautain comme elle savait si bien le faire, un large sourire innocent sur le visage...

J'ai gagné, j'arrête là.

Sans même attendre une réponse, elle tourna les talons, retrouva son sac à dos en bordure de l'aire d'entrainement, prit le linge et essuya sa peau tant qu'elle put. Trop fière pour montrer sa fatigue, elle resta debout, la tête haute, posa ses lèvres sur sa gourde et but quelques gorgées. Dans le même moment, deux gradés passèrent à côté d'elle, discutant de la réunion qui avait lieu dans la salle de Briefing. Voilà une belle occasion de reposer son corps en cultivant son esprit. Elwing n'avait pas emporté de livres et quand bien même elle en aurait eu un dans son sac, il n'aurait sûrement pas traité de stratégie militaire. Elle suivit les deux hommes et se retrouva devant l'entrée. Elle resta un moment sans bouger tant la salle était immense et impressionnante. Elle était en émerveillement devant tant de grandeur, le lieu respirait le respect et se rendant compte qu'elle devait ressembler à une enfant perdue au milieu de grandes personnes, elle alla se mettre dans un coin, se faisant toute petite, à l'affût de tout ce qui pourrait se dire. Plusieurs personnes de différentes races étaient présentes. Elle reconnut le commandant Faën et l'écouta attentivement. Il énuméra les noms et attributions des hauts-membres de la Meute des Crocs-Noirs. Ils ne voulaient pas dire grand chose pour la jeune elfe mais elle se promit de regarder plus en détail l'affiche une fois dehors. Elwing n'était pas très à l'aise avec les ordres d'exécution : penser qu'il fallait tuer un être, tel qu'il soit, était une chose difficilement compréhensible pour elle mais le fait était là. Il faudrait s'y résoudre, ce serait le prix à payer pour obtenir une paix durable. Ce fut au tour des postes stratégiques d'où viendrait sûrement la menace. Elwin savait se déplacer sans se faire repérer en forêt, elle serait donc plus utile dans le Sud. Elle attendait désormais de voir quels chefs de groupes se rendraient là-bas pour proposer ses services...
Revenir en haut Aller en bas
 

Le Grand Conseil de l'Alliance (Sujet déplacé)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Sujet déplacé et inaccessible
» REPONSE AU CONSEIL ELECTORAL PROVISOIRE /Michel J. MARTELLY
» Une leçon X avec grand-père (Victor) (Attention sujet Hot)
» Le Conseil électoral provisoire est mort.
» [CONSEIL] Nains

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 ::  :: Archives :: • Archives RP •-