Partagez | 
 

 Au détour d'un regard... [Abandonné]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Au détour d'un regard... [Abandonné]   Mar 17 Avr 2012 - 2:44


AU DÉTOUR D'UN REGARD...

L'astre de feu plongeait vers l'horizon, semblant embraser les forêts d'Ephaëlya qui bordait la fin de notre monde. Le crépuscule était magnifique ce soir-là. Le ciel était teinté de différentes couleurs plus belles les unes que les autres. De l'orangé vers le rose, chaque teinte colorait les fins nuages qui parsemaient le ciel. Quelques étoiles commençaient déjà à briller, légèrement en avance par rapport à la nuit qui allait suivre. Durant la nuit précédent et la journée, une pluie de flocons était tombée et avait finit par recouvrir le sol d'une épaisse couche de neige. Sur les terres d'Angaïla, une silhouette trop grande pour être naine marchait, se détachant du fond coloré...

La journée avait été rude. Elenwë était depuis peu rentrée dans l'armée elfique. Depuis sa plus tendre enfance, elle avait rêvé de suivre le destin de son père, de marcher dans ses pas. Faucon d'Evanya, celui-ci était mort durant l'un de ses affrontements. Personne ne savait vraiment qui l'avait tué et pourquoi. En effet, ce jour-là le Commandant de l'armée des elfes lui avait donné une mission bien spéciale, mais surtout secrète. La famille du soldat n'avait jamais su ce qui s'était passé. On lui avait rendu le corps du bel elfe, vêtu de sa tenue militaire mais présentable. Les elfes chargés de remettre les corps sans vie à neuf avaient du passer par là avant la restitution du corps. La disparition de son père avait été un moment terrible qui avait brisé l'enfance tranquille de la petite elfe. Pourtant, jamais son désir de combattre n'avait été assouvi. Aujourd'hui, l'armée d'Evanya lui offrait ce dont elle avait toujours rêvé.

Rapidement, Ayliän Faën lui avait offert le poste de Chef de Cavalerie des Faucons d'Evanya, la jugeant apte à gérer une troupes pour la plupart composée d'hommes. Le commandant des armées elfiques avait sans doute apprécié son fort caractère et sa maîtrise des armes. Avant l'armée, Elen n'avait jamais essayé de se battre à cheval ou à dos de monture. Pourtant, elle s'était montrée d'une incroyable agilité et d'une aisance impressionnante. Rapidement, le gardien de la nature l'avait envoyé en mission. D'abord seule, puis à la tête d'un petit groupe et pour finir il l'avait nommé à son poste actuel. La fierté avait empli les poumons de la jeune elfe quand elle avait appris la nouvelle. Le soir-même, levant les yeux vers le ciel, elle demandait à son père dans un murmure s'il était, lui aussi, fier d'elle. L'absence de réponse n’inquiéta pas Elenwë qui fixa les cieux en souriant. Elle était certaine que si son père était toujours parmi les vivants. Elle savait qu'elle était digne de son père et qu'il n'en aurait pas pensé moins.

Sous ce soleil couchant, c'était la première fois pour la belle elfe qu'elle parcourait ces terres. La contrée naine était pour elle totalement inconnue. Mais l'aventure et la découverte ne lui avait jamais fait peur, ainsi, elle n'avait pas reculé devant les frontières naines. Elenwë avait même sourit, contente de découvrir encore des choses un monde qu'elle voulait parcourir de long en large. Les lieux semblaient paisibles et accueillants. L'elfe croisa plusieurs nains. Certains la toisèrent d'un regard mauvais et d'autres lui lancèrent des sourires aimables qu'elle leur rendit avec plaisir. Ses armes dans son dos, elle avançait confiante et pressée de faire de nouvelles rencontres.

Dans son parcours, Elenwë tomba nez à nez avec un petit bois qui semblait tout à fait charmant. De grands arbres feuillus formaient une belle entrée dans la petite forêt verdoyante. La jeune elfe décida de s'y plonger, qui savait quelle surprise lui réservait ce charmant bois... Bien vite, elle le découvrit. La végétation était si dense que la lumière faible du soleil couchant ne passait que par de rares endroits. Pourtant, la neige était bien présente au sol et semblait ne pas vouloir fondre de si tôt. Au fur et à mesure qu'Elen avançait pour s'enfoncer des le bois, les arbres perdaient leurs feuilles. De nombreuses branches recouvraient le sol, les pas discrets de la jeune elfe devenant un vacarme assourdissant. Les lieux devenaient assez effrayants. L'endroit était lugubre et un silence de plomb pesait dans l'air. La jeune elfe ne connaissait pas cet endroit, aussi, elle ignorait que peu de personnes osaient s'aventurer ici et surtout que peu en ressortaient. Trébuchant dans un trou immense, elle s'étala de tout son long dans le creux gigantesque. Trois personnes pouvaient facilement se tenir allongées dedans. La couverture glaciale et blanche avait recouvert son corps, elle frisonna. Malheureusement, il lui faudrait de l'aide pour remonter... Elenwë soupira et se redressa dans la fosse, alors que la neige lui arrivait un peu en dessous du genoux.. Sa cheville la faisait souffrir, elle avait du se la tordre en tombant. Encadrant sa bouche des ses deux mains, elle émit de petits sifflements discrets mais assez sophistiqués qui auraient attiré n'importe quel personne... Il ne lui restait plus qu'à attendre que quelqu'un veuille bien la sortir de là...


Revenir en haut Aller en bas
 

Au détour d'un regard... [Abandonné]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Election - Grande Saline: Second tour necessaire!
» Tour de Farce
» La Tour du Savoir
» Entre éthique politique et mauvais tour de la communauté internationale
» Tour du monde virtuel

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 ::  :: Archives :: • Archives RP •-