Partagez | 
 

 Un test chevaleresque - Abandon *

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Un test chevaleresque - Abandon *    Dim 20 Mai 2012 - 20:16

Constanople était revenu dans ce lieu qui était à présent chez elle, du-moins d'après ce qu'avait dit le chef des lieux Maldrik. Elle avait franchi le seuil des terres de la meute puis marchée dans ce lieu sublime, regardant en l'air les habitations les plus hautes, en bas les plus modestes et tout droit pour éviter les pauvres passants qui la regardait soit dans les yeux soit dans la poitrine.

Elle avait demandé à Ionos, le nouveau second de la meute Nors-Bois, un combat, une sorte de test pour qu'elle puisse juger par elle s'il était digne de garder la meute.

Sans grande gène elle s'était placé au milieu de la place centrale, bousculer les personne présente et maintenait les gens à une bonne distance, créeant un grand cercle d'environ quinze mètre de diamètre et dans sa discretion si caractéristique elle hurla à plein poumon.


"Ionos! Je suis revenus et j'attends sur la place centrale ce combat amical que tu m'as promis! "

Finissant ça phrase elle regarda autour d'elle, les gens avaientt même reculés à la simple vue d'un regard croisé, amenant le cercle à environ vingt mètre de diamètre.

"Merci, habitants de Nors-Bois d'élargir le cercle, nous en aurons besoin, Ionos et moi." Avec un sourire taquin."

Puis elle prit un javelot de bois mais couleur argent, de sorte à ne faire la différence entre les deux qu'au touché et à la douleur ressentie. Elle attendait, guettant tout le monde, toutes les issues, tous les bruits, l'excitation à son comble, elle n'avait pas ressentie cela depuis son combat avec Maldrik.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Un test chevaleresque - Abandon *    Dim 20 Mai 2012 - 20:47

Musique du Duel:
 


Alors que j’aiguise Lupe tout en m'égarant dan mes pensées, j’entends la voix de Constanople hurler :

"Ionos! Je suis revenue et j'attends sur la place centrale ce combat amical que tu m'as promis!"

Une promesse est une promesse. J’avais jadis promis à Constanople, la guerrière Centaure qu’en devenant second de la meute de Nord Bois j’accepterais de la défier à armes égales. Je dois partir dès demain pour le désert, mais je tiens à respecter ce duel.
Je sors de la hutte et m’approche peu à peu de la scène. Les habitants de Nord Bois me laissent passer. Puis le cercle se referme peu à peu autour de nous. Je réchauffe mes mains pour les désengourdir du froid.

Mon regard croise celui de la valeureuse guerrière. De toute ma vie jamais je n’ai ressenti une telle excitation, de tous les combats que j’ai pu faire celui semble très prometteur.

Lors d'une discussion avec Maldrik, ce dernier me mit en garde des talents de la centaure. Je ne sais que trop bien que Constanople est redoutable, j’ai entendu ouïe dire son histoire. Mais j’ai moi aussi mon honneur de guerrier, celui de ne jamais manquer de respect à mon adversaire et de ne jamais abandonné quelle que soit sa force. Je me redresse, enlève mon long manteau rouge, Rainos me le prend et me souhaite bon courage d’un signe de tête.

Malgré un léger vent frais et de petits flocons qui tombent sur l’arène. Je ne quitte pas des yeux la vaillante guerrière, je sais au combien elle attend cet instant. Et je ferais en sorte que ce combat reste gravé dans notre âme. Je détache le fourreau de ma ceinture, puis je dégaine lentement Lupe de son fourreau que je pose loin de moi.
Je souris à Constanople et lui dit sans arrogance :

-Hé bien nous y voilà Constanople Hiria. Je me souviens de ce que tu me dis lors de notre première rencontre ? Je serais sans pitié, alors n’hésite pas ! . Tu sais, je ne compte pas te tuer ou te blesser mortellement.

Ma main bouge doucement Lupe ma lame bâtarde à mi-hauteur. Puis je dis à Constanople d’une voix déterminé :

-Mais ça ne veut pas dire que je vais te faciliter la tâche… »

Je prends une profonde respiration, prêt à enfin livrer un vrai duel digne de ce nom.

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Un test chevaleresque - Abandon *    Dim 20 Mai 2012 - 21:39

La jeune geurrière souris en voyant le lyan arriver, elle sentit son coeur s'accélérer, elle l'écouta parler, elle était heureuse de pouvoir combattre Ionos, le nouveau second de cette neute, dont Maldrik l'avait "membre" de la meute.

Souriant aux paroles du lycan, elle répondit avec un air taquin.


"Encore heureux Ionos, encore heureux, sinon ce ne serait pas un duel mais une simple mise à mort! et stoppons les paroles place à l'action!"

Sur cette douce phrase pleine de passion elle lança son javelot de bois couleur argent en arrière puis le ramena avec force en avant pour le lancer en direction du genoux droit su lycan, elle savait qu'il y avvait peu de possiblilité pour échapper à l 'action sans dommage et avec un moment pour calculer son attaque.

Puis sans tarder elle prit sa lance double en argent et s'élança vers le lycan en l'empoignant à une main en hurlant un cri de geurre un sourire comblé aux lèvres.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Un test chevaleresque - Abandon *    Dim 20 Mai 2012 - 22:33

Le javelot fend l’air et arrive vers moi à une vitesse folle. Je m’écarte juste le temps de sentir le tranchant m’égratigner le bord de la cuisse. J’échappe un léger cri de douleur, mais Je n’ai hélas pas le temps de penser à cette légère blessure, que Constanople me charge sa double lance en argent en main.

Une approche directe serait signer mon arrêt de mort, j’esquive sur le côté afin de ne pas finir embrocher ou écraser sous ses sabots et assène un léger coup de manche le flanc de la centaure. Sans cesse je bouge rapidement pour éviter les lames en argent de son arme et les ruades qu’elle pourrait m’asséner.

Pour l’instant je sais que nous ne faisons que tester la force de l’autre. Elle pare sans grande difficulté mes attaques, aussi bien avec ses sabots qu’avec le manche de sa superbe lance argentée.

C'est alors que d’un mouvement de pied vif et sec, je créer une poussière de neige devant moi pour l’aveugler temporairement. Je m’élance et m'apprête à lui asséner un coup de lame sur son épaule.


Dernière édition par Ionos Selherand le Mar 22 Mai 2012 - 0:32, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Un test chevaleresque - Abandon *    Lun 21 Mai 2012 - 18:13

En pleine charge elle constate que le lycan esquive le javelot mais avec une légère entaille, elle souris, il semble ne pas vouloir venir, alors Constanople viendra le voir avec un plaisir ravageur.

Néanmoins elle ne doit pas foncer tête baisé, contre un lycan avertie et plutôt doué comme lui elle doit rester sur ses gardes. Car pour être second d'une meute lycane il faut avoir un sacré niveau aussi bien physique, mental et stratégique.

Dans cette charge presque atteinte Ionos répond de la manière la plus efficase, d'un simple arc de cercle avec son pieds il créée un bel écran de poussière, d'un geste des sabots elle d'arrête à s'en faire déccoler les jambes arrière, sa lance-double touche le sol.

Dans un éclair un lame se dirige vers son épaule, d'une rotation grace à ses mains et son sabots avant gauche, elle tourne sur elle même à une vitesse raisonnble.

D'un coup de sabot grâce à son sabot arrière gauche elle parre Lupe et d'un son sabot arrière droit elle le dirige vers la tête d'Ionos sans vouloir lui faire mal puisque le sabot avance plutôt lentement, elle cherchait simplement à le faire reculer pour riposter..
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Un test chevaleresque - Abandon *    Mar 22 Mai 2012 - 0:48

Le sabot de Constanople me force à reculer. Je lui rends son sourire plaisantin et saute en arrière avec souplesse et me réceptionne sur le sol. Puis je me mets rapidement en garde et m'apprête à esquiver les nouvelles attaques de Constanople.

Je la contourne et fait tournoyer ma lame à une vitesse folle devant moi, afin de dissuader la jeune centaure de m'asséner une ruade. Pour me venger de son sabot que je faillis recevoir en pleine tête, je donne un puissant coup de lame sur le sol enneigé et la lui envoie au visage. Je lui dis d'un ton farceur:

-Ce n'est qu'un juste retour des choses Dame Constanople. Je t'aurais donné volontiers un baise main, mais point un baise sabot!

Je reprends mon souffle et lui dit tout en souriant:

- Je dois avouer que je ne m'attendais pas à un combat aussi acharné Constanople. Ta réputation n'est plus à faire... Tu m'honores vraiment...

Je tourne lentement ma lame vers l'arrière. Je prends très rarement cette posture pour me battre, sauf quand l'adversaire en vaut la peine ou qu'il est redoutable. Je presque la sensation que mes sens s'unissent à Lupe, pour ne faire qu'une seule arme redoutable. Je donne en guise d'avertissement à Constanople:

- Je vais arrêter les attaques conventionnelles et passer à des choses plus sérieuses...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Un test chevaleresque - Abandon *    Jeu 31 Mai 2012 - 21:10

Constanople se receptionne agilement et sans difficulté bien qu'elle manqua de chuter, la chaleur envahissait son corps, le désir de combattre était d'une force hors du commun. Elle écoutait son coeur battre la chamade, ses veinnes battre au rythme de folie de son coeur, les gens impréssioné par les compétences des deux combattants. Malgré le froid l'entoura elle aimerait bien une bonne douche froide.

Elle ne réprimanda pas un très large sourir alorsqu'elle vit Ionos lui envoyer de la neige, au contraire elle soupira de plaisir au contacte de cette neige si froide, qui devenait goutes au contacte de son corps chaud et ruisselant de sueur. Un frisson la parcourut et un sentiment de plaisir l'emplit et elle répondit à la jolie phrase d'Ionos.


-Mais mes mains sont ouvertes à vos baisers. Elle sourit avant de reprendre. Mais mes sabots ne voulait que vous dire que vous étiez trop proche à leurs gouts! Elle lança un regard taquin. Mais ma réputation acutel me va, mais si jamais elle se glorifie ça me va aussi.

Elle sourit en voyant que le lycan prenait une position de combat plus avancé, elle se douté de se qu'il allait faire, mais elle ne dit rien, pour le prendre par surprise. Elle abaissa son masque alors, son masque en forme de bélier, ce masque ou elle se sent si forte.


-Si tu passes aux choses sérieuse moi aussi, mais essaies de m'arreter avant que l'envie de tuer ne prenne la place de l'envie de combattre hein?

Elle saisit deux javelot, un dans chaque main et les lança en l'air, avec une force incroyable, avec le soleil on le les voyait déjà plus à cause du soleil, mais redéscendrait lorsqu'Ionos foncerait, elle le savait.

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Un test chevaleresque - Abandon *    Ven 1 Juin 2012 - 17:27

Je devais réfléchir à une stratégie de combat pour ne pas finir empaler sur la double lance de la jeune centaure. C’est alors qu’elle lança avec une extraordinaire force un autre javelot qui fendit l’air et allait bientôt me retomber dessus comme un oiseau de proie. Là je devais reconnaitre qu’elle me piégeait, si je fonçais vers elle son javelot me transpercerait de toute part.

Dans ce cas je décide de jouer à mon tour sur un effet de surprise, néanmoins je sais que si je me plante le javelot finira dans mon crâne. Je prends une profonde respiration, je peux entendre le javelot redescendre dans un sifflement strident. Je lance mon épée vers le haut avec force en émettant un puissant râle guerrier. La lame de Lupe entrechoque le javelot acéré qui dévie légèrement de sa trajectoire. Au moment où celui-ci se plante sur le sol non loin de moi je bondis avec une agilité surprenante sur le manche de ce dernier et m’élance vers Constanople. Entre temps et en tendant l’une de mes mains, j’arrive à rattraper ma lame Lupe par le manche.

C'est alors que j'ai l’impression que le temps ralentit comme le sable épais d’un sablier. Plutôt que d’asséner un coup de lame sur Constanople. Je me perds un bref instant en regardant ses pupilles vertes et cette flamme guerrière et puissante qui donne un certain charme à la guerrière. Malgré cet imposant masque d'os recouvrant une partie de son visage, elle dégage une aura et sourit d'une façon si... indescriptible à mes yeux. Je termine enfin cette « botte secrète » en posant avec douceur mes lèvres sur une de ces joues. Après cela, le temps reprend son cours. Je me réceptionne habilement sur le sol en m’accroupissant. Puis je me redresse et affirme à la ravissante guerrière d’un ton chaud :

- Je préfère ce genre d’approche, plus chevaleresque à mon gout. Et je tiens très peu à mourir sous ta lance, je dois partir dès demain et je compte bien partager un verre en ta compagnie.

Je tournoie doucement ma lame, attendant de voir sa réaction et sa prochaine attaque.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Un test chevaleresque - Abandon *    Ven 1 Juin 2012 - 21:58

Contanople vit le lycan défier sans souci son javelot alors que sa lame vole en l'air, d'un geste vif il était déjà sur elle. La centaure cru se prendre un coup d'épée dans le corps mais non, ses lèvres se possent sur sa joue puis il recule habilement. Et lui répond d'un ton chamant, qu'il aimerait aller boire un verre avec elle. Dans un éclat de rire soudain qu'elle ne peut retenir. Elle relève son masque et adresse à Ionos un sourir enfantin et plein de charme.

-Et bien, cette attaque me désarme complétement, je peux pas refuser une demande si mignionne et galente. Mais allons donc boire un verre tout les deux, histoire de faire connaissance non? Elle sourit puis s'avance vers Ionos. Je t'offre l'appéro.

Elle lui colle une bonne claque dans le dos de toute la force de ses bras puissants combiné à un très grand élant puis elle trotinne vers une taverne en restant dans le cercle, s'élargissant de plus belle lorsqu'elle s'approche des gens. Elle leur souris et leur tendit la main.

-Moi c'est Constanople, mais l'Ionos là dit, je mord pas, je frappe si on me manque de respetc. Mais sinon je suis très calin et toujours joyeuse. Elle détourne le regard et fixe Ionos. Mais quand tu veux toi!! On aura plus de table pour boire si tu restes aussi lent! Non mais ce haut gradé se croit tout permis hein? Elle explose d'un rire franc et ce rire qui est contagieux.

Elle se sent bien tout d'un coup, elle sent une amitié naissante entre elle et Ionos, dans cet endroit elle se sent conquisse d'un doux bien être. Puis elle regarde affectueusement le lycan attendant sa réponce.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Un test chevaleresque - Abandon *    Sam 2 Juin 2012 - 2:24

Nous avions achevé notre affrontement d’une manière assez… pittoresque, oui c’est le mot. Je rengaine Lupe au fourreau et récupère mon manteau auprès de Rainos qui semble assez surpris. Mais je pouvais lire dans son regard qu’il semblait exaspéré, comme ci Maldrik Frodeew avait une influence néfaste sur moi. De mon point de vue, j’avais prévenu que je ne voulais pas blesser ou tuer Constanople. Quand elle ôta son casque en os, je pus admirer les traits de son visage, assez fin. Oui Constanople était une très belle centaure. Bien qu’en fait elle soit la première que je vois d’aussi prés.
Elle se montre assez impatiente et joyeuse quand elle me demande de presser le pas pour que nous puissions déguster ce ou ces verres d’ailleurs. Je marche tranquillement et lui rétorque d’un ton taquin :

- Ah ces ensorceleuses centaures ! Elles charment les taverniers par leurs formes pour avoir les meilleures tables et des boissons gratuites!

J’échappe un rire léger,et donne une claque amicale sur l’épaule de Constanople. Je détourne mes yeux en sifflotant l’air de rien. L’adrénaline du combat est peu à peu redescendue. Et à présent je n’avais qu’une envie, faire plus ample connaissance avec la guerrière Constanople autour d’un ou plusieurs verres d’hydromel. Je réussi à nous dégotter une table bien situé ou je m’installe en face de la jeune centaure aux yeux d’émeraudes. Je n’avais jamais combattu ainsi de la sorte, je ressentais une symbiose guerrière se mettre en place. Un sentiment que je ne n’avais jamais ressenti… ou peut être une fois ? Je ne sais plus trop en vérité… Mais ce soir je décide de connaitre un peu mieux cette femme au regard si puissant et charmeur à la fois. Nos boissons arrivèrent enfin et je trinque avec Constanople et lui dit en souriant :

- On met ce duel sur un match nul ou il y aura une revanche ? A l’occasion j’essayerais de ne pas faire une mais deux bottes secrètes !

Je parle et plaisante assez facilement avec Constanople, peut être un puissant lien d’amitié naitra de cet affrontement ? Ou alors l’hydromel me monte déjà la tête… Pourtant je tiens bien l’alcool d'habitude! Je pose mon verre et demande à la centaure :

- Au fait, j’ai beau connaitre ta réputation, je ne connais pas encore assez bien la femme que tu es ? Me feras tu ce plaisir en me parlant un peu de toi ?

Je croise mes mains attendant mon autre verre d’hydromel, attentif aux paroles de Constanople qui sortiront de sa bouche pulpeuse. Mon regard voit aussi quelques habitants qui vérifie par la fenêtre que le duel ne continuerait pas dans la taverne. Ça me fait sourire...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Un test chevaleresque - Abandon *    Sam 20 Oct 2012 - 12:17

[Comme je ne sais pas si Constanople revient ou pas, je mets rp Abandonné]
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Un test chevaleresque - Abandon *    

Revenir en haut Aller en bas
 

Un test chevaleresque - Abandon *

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Nouveau test de répartition
» Mélanie passe le test HIV (pv Guillaume et un autre médecin)
» SALSA CROISEE BICHON ABANDON 3 ANS LA LOUVIERE BELGIQUE
» Test : qui est ton idole...
» Le langage des fleurs... Petit test...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 ::  :: Archives :: • Archives RP •-