Partagez | 
 

 La marque de l'hiver [Terminé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Lolia Ambraleya
Ephaëlyen accompli
avatar

Messages : 542
Métier : Aventurière intérimaire
Age du personnage : 127
Alignement : Bon
En couple avec : Célibataire
Ennemis : Tout ceux qui me prennent pour cible.
Double Compte : Thôrya Dwiline

Feuille de personnage
Réputation: 300
Avertissement: 0/3

MessageSujet: La marque de l'hiver [Terminé]   Dim 15 Juil 2012 - 16:10

Un immense soleil baignait le lac de l'Aube de ses rayons dorés. Mille reflets d'argent brillaient d'un bout à l'autre de cette immense et majestueuse étendue d'eau. On entendait le chant des oiseaux et du vent se perdre dans les arbres environnant ainsi que dans l'herbe haute et grasse de la plaine. Les collines lointaines encerclant le lac donnait une touche de liberté impressionnante en ce lieu rayonnant. Les pieds nus de l'elfe glissaient comme dans un rêve dans l'herbe fraîche, bousculant de temps à autre quelques fleurs aux couleurs chatoyantes.
Mais tout ça n'était réellement qu'un rêve, bien entendu. Comment ces si beaux souvenirs auraient-ils pu rester intact avec cette foutue neige ? Le temps du blizzard avait détruits le lac et les souvenirs qui s'y rattachaient.
Pourtant Lolia avait vraiment espérer. Elle aurait tant voulu que l'endroit ait pu rester tel qu'il était dans le temps. Comme si une bulle s'était posé sur le lieu en empêchant la neige et le froid de l'atteindre. Mais ça n'avait pas été le cas. La neige était bien tombée, couvrant l'herbe et les arbres morts et secs. Le froid avait bien fait son oeuvre, gelant le lac et interdisant tout plongeon dans ses eaux si agréables. De tout façon, la température en aurait été insupportable.
Pourtant Lolia se revoyait nager nue dans ces eaux avant que le blizzard n'arrive. Elle se souvenait de la première et dernière fois qu'elle s'était rendu en ce lieu de calme. Elle y avait fait une rencontre agréable quoique peu causante. Elle se rappelait bien le visage du jeune homme lorsqu'il avait découvert qu'elle se baignait presque nue.
L'elfe eut un rire nostalgique en y repensant. Ce n'était pas aujourd'hui qu'elle se baignerait nue, ça c'était certain. De toute façon, la couche de glace était bien trop épaisse.

L'elfe continua à longer les bords gelés du lac pendant un bon moment. Ses pas légers ne laissaient presque aucune trace dans la neige durcie. D'épais nuages empêchaient au soleil d'illuminer la scène, plongeant l'endroit dans une nuance de gris peu engageante. Heureusement, le vent était entrain de tourner et le ciel allait surement bientôt se dégager. Lolia ne savait pas pourquoi elle s'acharnait sur place. mais on coeur lui interdisait de s'en aller si vite. Elle continua donc à marcher encore et encore, allant bien plus loin sur les rives de l'Aube qu'elle ne l'avait fait jusqu'à présent.
Le soleil, enfin réapparu, ne put pas profiter longtemps de sa place divine. Il commençait à se faire tard et la lune allait bientôt reprendre sa garde nocturne, laissant attendre l'astre d'or un peu plus longtemps avant son grand "come-back". Mais au moins le lac avait-il retrouver un peu de ces couleurs sous les derniers rayons chaud. Et la marche de l'elfe n'avait pas été vaine. A une dizaine de mètres devant elle se dressait un cabanon de bois prolongé par un ponton qui dépassait la rive d'un peu plus de quinze mètres.
Lolia s'avança d'un pas plus rapide. Elle ne ressentait aucun danger émanant de cet endroit, aucune vie non plus d'ailleurs. Elle jeta un coup d'oeil rapide par une des fenêtres. Le givre les avaient recouvertes mais on voyait clairement que l'endroit était vide. Certainement une ancienne cabane de pêcheurs ou même de chasseurs, après tout la forêt n'était pas loin. En tout cas, avec ce sale temps, personne ne risquait de venir la déranger ici.
La jeune elfe s'avança donc sur le ponton de bois. Plusieurs lattes avaient été brisées par le temps, certaines avaient été réparées, d'autres non. Mais le tout semblait solide. Elle s'y aventura donc sans peur et s'arrêta tout au bout.
La jeune elfe sentit alors tout à coup le poids de ses errances, de ce froid, de sa solitude et de ses quelques combats peser sur ses fragiles épaules. Ses armes qu'elle portait continuellement dans son dos n'avait plus de poids avec l'habitude. Mais aujourd'hui, elles reprenaient leur lourdeur d’antan. Lolia détacha l'attache de son fourreau et laissa son épée glisser à terre alors qu'elle passait les lanière de son arc et de son carquois au-dessus de sa tête afin de leur faire subir le même sort. Elle retira également son long manteau de moire ainsi que ses hautes bottes en fourrure claire et déposa le tout sur le bois gelé du ponton. Alors, ne portant plus que sa tunique beige et turquoise, elle s'assit sur le bord de l'avancée, les pieds pendus quelques centimètres au-dessus de la glace. Le froid n'était pas trop intense et, entant qu'elfe, elle ne le ressentait que peu. Heureusement pour elle.
Ce n'est donc pas le froid qui l'a fit frémir ni le vent glacé qui la firent pleurer. Lolia ne put rien faire pour se retenir. Le regard plongé dans un lointain bien plus éloigné que le rive opposée, de fines larmes salées commencèrent à couler le long de ses joues blanchies.

La fin du ponton était comme un cul de sac dans sa vie qui n'en était pourtant qu'au début. Ainsi, tout comme sa soeur avant elle, le poids de cette trop longues vie avait fini par la rattraper. N'était ce pas là ce qu'on appelait la dépression des elfes ?
Elle resta longuement dans cette position, attendant certainement qu'un évènement nouveau la sorte de sa léthargie.

_________________

Rp en cours

Roses
Spoiler:
 


Dernière édition par Lolia Ambraleya le Jeu 2 Aoû 2012 - 20:44, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La marque de l'hiver [Terminé]   Dim 15 Juil 2012 - 17:00

Jerc, après son combat contre le vampire qui l'avait épuisé, était retourné vers la contrée des humains. L'elfe avait était blessé au bras et aussi d'autres blessures superficielles aux jambes. Décidément son retour à Evanya n'aura été qu'en faite un passage. Après quelques jours de marches, il arriva en vue d'un ponton sur un lac qui lui était inconnu. Un lac gelé où il y avait pleins de neiges partout, comme à Evanya. Pourtant il avait déjà été chez les humains. Le soleil brillait ce qui faisait un peu augmenté la température. Il vit des pas presque pas visible dans la neiges apparemment la personne propriétaire de ces pas n'avaient pas de chaussures.

Les bottes de l'elfe crissèrent dans la neige et des taches de sang tombaient à chaque mouvement de son corps. Le combat avait était rude contre ce vampire violent et mal élevé mais il s'en était sorti de justesse, malgré ses quelques blessures il avait réussi à traverser une partie de Evanya. Jerc s'approcha d'abord sur les bords du lac et s'agenouilla en constatant son reflet dans la glace. Il avait une belle gueule, tient !!! Avec les éraflures sur son beau visage.

A côté de lui, une cabane ressemblant à celle qu'il construisait dans la forêt avec son cousin Alfred. Il y rentra découvrant du matériel de pêche: cannes à pêche, hameçons et autres accessoires pour les pêcheurs débutants ou expérimentés. Jerc chercha des bandes pour pan semer ses blessures mais il ne trouva rien et le sang continuait de coulé tel une fontaine faisant giclée de l'eau. L'elfe ressortit de la cabane de pêcheur.

Il regarda sur sa droite et vu une femme blonde plutôt jolie en fin de pont. Elle devait être dans ses pensées car elle ne l'avait pas entendu. L'elfe remarqua qu'elle avait des oreilles en pointes ce qui signifiait que c'était une elfe. Jerc n'avait pas recroisé d'elfes depuis Evanya quand Ama l'avait ramené. Ama et lui avait rencontré une autre elfe du nom de Maïlyane Ràwayëlle. Jerc s'engagea sur le pont mais sa vue commença à se brouiller. Il avait perdu trop de sang. L'elfe s'évanoui dans un fracas faisant tremblé le ponton de toutes ses lattes jusqu'à arriver à la fille. Jerc gisait au début du ponton.
Revenir en haut Aller en bas
Lolia Ambraleya
Ephaëlyen accompli
avatar

Messages : 542
Métier : Aventurière intérimaire
Age du personnage : 127
Alignement : Bon
En couple avec : Célibataire
Ennemis : Tout ceux qui me prennent pour cible.
Double Compte : Thôrya Dwiline

Feuille de personnage
Réputation: 300
Avertissement: 0/3

MessageSujet: Re: La marque de l'hiver [Terminé]   Lun 16 Juil 2012 - 18:50

Lolia perdait réellement pied au bout de ce ponton. Les années étaient longues et solitaires. Elle repensait avec nostalgie à toutes les rencontres qu'elle avait déjà faite. Il y en avait eu des désastreuses, certes, mais des bonnes aussi. Mais elles s'étaient toutes terminées de la même manière, c'est à dire rien. Rien, puisqu'elle n'avait jamais revue une seule des personnes qu'elle avait croisée. Jusqu'à maintenant en tout cas. Mais cette solitude forcée commençait à la lasser. Bien sûr, elle aimait cette liberté de mouvement mais, de temps à autre, elle aurait préféré ne plus être si seule.
Même de ces parents elle n'avait plus de nouvelle. La dernière fois qu'elle avait tenté de les revoir, la pauvre elfe s'était retrouvé bloquée dans le labyrinthe d'Amarth avec de vilaines blessures et le mystérieux Ridoc.
Mais toutes ces pensées n'étaient pas aussi cohérentes dans sa tête que sur le papier. Dans la tête de Lolia, alors qu'elle était assise dans la solitude, le corps laissé au froid, le visage baigné de larmes, tout était vide. Le vide total et intégral d'une tristesse sans nom. Elle savait au fond d'elle même que ça lui passerait. Il était normal, surtout pour un elfe, de parfois trouver le temps dur et long. Mais ce n'était qu'une passade. Elle ne voyait donc pas de raison d'y réfléchir plus avant.

La jeune elfe entendit des bruits derrière elle mais son trouble était si profond qu'elle n'y prêta pas la moindre attention. Pour elle, ce n'était qu'un jeu de son imagination. Qui donc pourrait bien venir se balader dans le coin alors que la nuit tombait ?
D'ailleurs la lune commençait à apparaître. Ses reflets d'argents faisant scintiller la glace recouvrant le lac, une grande clarté régnait dans la vallée récemment endormie.
C'est alors qu'un choc violent vint sortir Lolia de sa léthargie. Le ponton tout entier venait de trembler et un bruit fracassant s'était fait entendre derrière elle. La jeune elfe se redressa vivement et aperçu alors un homme étendu près de la maison. Voyant qu'il ne bougeait pas, elle courut dans sa direction.
L'homme, ou plutôt l'elfe au vu de ses oreilles pointues, se trouvait face contre terre mais on voyait clairement le sang qu'il perdait s'étendre sur la glace alentour. Lolia eut toute les peine du monde à le retourner sans le faire tomber du ponton, car celui-ci était étroit. Mais elle ne pouvait tout de même pas le traîner face contre terre jusqu'à la cabane. Celle-ci représentait sa meilleure chance de soigner cet inconnu. Ce n'était d'ailleurs pas la première fois qu'elle ferait une telle chose en y repensant.
Quand il fut enfin sur le dos, Lolia eut un petit hoquet de surprise ; il perdait quand même beaucoup de sang. Elle l'empoigna donc précipitamment par les épaules et le traîna jusqu'à l'entrée de la maison. Elle entra en trombe et fouilla rapidement après quelque chose qui pourrait l'aider mais elle ne trouva aucune trousse de secours. L'elfe ressortit donc en vitesse et fit tout de même rentrer l'homme inconscient. Dehors, il risquait juste la mort.
Lolia installa l'homme près de l'ancienne cheminée. Elle ne parvenait pas à voir l'endroit précis d'une blessure, les vêtements de l'homme était bien trop couvert de sang. Mais le plus gros semblait se trouver au niveau du bras. Elle lui retira donc sa veste et son t-shirt. Une profonde entaille lui avait tailladée le haut du bras gauche. Du sang coulait encore abondamment de la blessure. Il fallait à tout prix qu'elle arrête l'hémorragie. Mais comment ? Elle n'avait rien. Elle ressortit donc rapidement et attrapa un gros bloc de neige qu'elle retourna déposer sur la blessure. Au moins l'eau nettoierait-elle la plaie et la glace commencerait à la cicatriser. Pendant ce temps l'elfe continua à fouiller la maison. Elle finit heureusement par tomber sur une penderie ou était ranger une grande nappe et des couverture en fourrure épaisses. Parfait !
Elle déchira quelques lamelles de la nappe afin de compresser la plaie. Combinée à la glace ça donna à un assez bon résultat ; le sang arrêta de couler. Elle nettoya encore avec un peu d'eau, froide évidemment, afin qu'il n'y ait pas d'infection et banda le tout. Ensuite, elle hésita un instant. Il y avait aussi un peu de sang sur ses jambes mais elle n'avait pas l'habitude de déshabiller les gens lorsqu'ils étaient inconscients. Néanmoins, après courte réflexion, la situation l'y obligeait. Elle lui enleva donc son pantalon. Heureusement, il n'y avait là que de légères coupures et quelques bleus. Lolia nettoya donc le tout avec de la neige et de la glace pour les hématomes. Elle banda une blessure un peu plus profonde que les autres puis étendit une des couverture en fourrure au sol. Elle y fit rouler l'homme le plus délicatement possible et le recouvrit d'une seconde afin qu'il ne meurt pas de froid après tout ses effort pour le soigner au mieux.
Lolia regarda l'ancienne cheminée, certainement arriverait elle à y allumer un feu si elle utilisait les décombres qu'elle voyait étendus sur le sol. Elle se mit immédiatement au travail et en une vingtaine de minutes, de belles flammes réchauffèrent la pièce. L'elfe regarda si l'homme dormait toujours et courut sur le ponton récupérer ses affaires. Elle n'aimait pas laisser ses armes traîner ainsi. Quand elle revint, l'homme était toujours assoupi et il respirait de façon régulière. Elle posa donc ses affaires dans un coin et s'installa devant le feu sur une couverture en fourrure.
Sa peau était gelée puisqu'elle était toujours sans manche, en tunique courte et à pieds nus de surcroît. Mais elle ne ressentait pas le froid, son esprit bien trop préoccupé.

_________________

Rp en cours

Roses
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La marque de l'hiver [Terminé]   Lun 16 Juil 2012 - 21:18

Jerc ne savait pas de quel façon il était tombé si c'était sur le dos ou sur le ventre. Il ne savait pas non plus si l'elfe au bout du ponton l'avait repéré. Si elle ne l'avait pas repéré allait il mourir ? Non elle se retournerait bien un moment ou à un autre. L'elfe était vraiment dans le coma, il ne ressentait rien: ni la fraîcheur de l'hiver et de la neige, ni la chaleur que peux procurer la chaleur des mains d'une elfe. Jerc était perdu dans ses pensées.

L'elfe passa en revue toutes les personnes qu'il avait rencontré jusqu'ici.Il rêva d'abord de sa rencontre avec l'elfe femelle au début de son voyage. Il avait eu des blessures aux jambes à cause d'une cabane qu'il avait fait tombé sur la gardes d'Evanya. Les gardes avaient postés un avis de recherche sur lui. Puis de l'humain dont il ne se rappelait pas le nom. Ensuite, il pensa à l'humaine qu'il avait sauvé de ses bandits. Qu' es ce qu'elle serait devenu si il n'avait pas été là ? Ils l'auraient sans doute violer puis tuer. Comment c'était son nom déjà ? Ah oui Callwen. Cette humaine plutôt gentil l'avait soigner de ces blessures qu'il avait eu contre la garde. Jerc se souvint ensuite de sa rencontre avec Nakomis, une louve plutôt sympas qui s'était mit devant les gardes pour le défendre. Quand Jerc était revenu, elle lui avait rendu ses armes. Brave louve, il ne lui avait même pas dit "au revoir" Il lui avait juste ébouriffer les cheveux. Plus tard, Jerc était parti chez les vampires pour venger son père. Il aurait bien aimer retrouver son cousin et sa copine avant de passer à cette quête là. Il avait rencontrer Amaryëlle, une elfe plutôt jolie à qui il avait sauvé la vie deux fois. L'elfe femelle lui sauva la vie aussi quand il était tombé dans la rivière de sang. Jerc avait finalement venger son père en tuant le vampire qu'il l'avait tuer. Puis, les 2 elfes étaient revenus à Evanya. C'est là qu'ils virent la connaissance d'une voleuse. Jerc ne rappela pas non plus son nom. Plus tard, l'elfe s'était battu contre un vampire qu'il l'avait bien arranger. Et c'est comme sa qu'il fut arriver ici, tout pleins de sang, dans la glace et le froid, évanouit sur un ponton derrière une elfe qu'il ne savait si il l'avait remarquer ou pas.

Jerc eut un flash back de lui et son cousin vers 50 ans, quand ils commençaient à aller voir les filles toute nu près d'une rivière près de son village. Les 2 compères les observaient, toutes plus ravissantes les unes que les autres. Elles avaient toutes à peu près l'age adulte, l'age que Jerc avait maintenant. Alors que les 2 elfes regardaient les filles toutes nues. Océane la petite amie de Jerc arriva par derrière et leur dit:

"Mais sa va pas vous deux !!!!
- Eh Océ que fais tu ici ?
- C'est plutôt à moi de te poser la question. Allez ailleurs et je ne le dirais pas à ta tante, Jerc.
- Merci, Océ tu es une fille bien."

Jerc lui avait déposer un bisou sur la joue de l'elfe et les deux elfes étaient partis la laissant seule. Océane rougit et toucha là où son amoureux lui avait déposer un bisou puis elle repartit plus content que jamais. Le collier de Jerc s'illumina dans la cabane où il était inconscient.

Jerc avait oublié ce souvenir, mais désormais il resterait graver dans sa mémoire. L'elfe ressentit une chaleur. Il ouvrit un oeil puis l'autre. Jerc était dans la cabane de pêcheur qu'il avait visiter plus tôt. Qui l'avait emmener ici ? Il eut la réponse en se relevant. L'elfe vu l'elfette près d' une ancienne cheminée qu'elle avait rallumée. Jerc tourna la tête et vu qu'elle avait ramené ses armes, remit son pantalon, s'approcha de la demoiselle et posa sa main sur son épaule en signe d'affection et en lui disant:


"Bonjour, merci de m'avoir sauvé sans vous j'aurais été perdu. Je m'appelle Jerc Reagan, je viens d'Elfia-City et vous ?
Revenir en haut Aller en bas
Lolia Ambraleya
Ephaëlyen accompli
avatar

Messages : 542
Métier : Aventurière intérimaire
Age du personnage : 127
Alignement : Bon
En couple avec : Célibataire
Ennemis : Tout ceux qui me prennent pour cible.
Double Compte : Thôrya Dwiline

Feuille de personnage
Réputation: 300
Avertissement: 0/3

MessageSujet: Re: La marque de l'hiver [Terminé]   Mer 18 Juil 2012 - 20:07

Les flammes étaient enivrantes. La peau de l'elfe se réchauffa malgré elle. Même si le froid du dehors bataillait sec pour reprendre le contrôle de sa nostalgie, le fait d'avoir été utile commençait à réchauffer son coeur endolori. Bien sûr il était encore loin le temps où elle retrouverait la joie qu'elle avait eu lors de son premier passage. Néanmoins, une légère étincelle recommençait à briller en elle.
Elle trouvait d'ailleurs cruel que la douleur ne l'ai pas laissée se morfondre un peu plus longtemps. Étrangement, elle aimait ce sentiment de vide total autour d'elle, elle aimait pouvoir fondre ne serait ce qu'un instant pour ne plus avoir à porter ce poids si lourd. Mais bien entendu, ce n'était que de la lâcheté. Une belle grosse mare de lâcheté ! Et il était bien dommage qu'une elfe comme elle se comporta ainsi.
Mais toutes ces idées étaient entrain de former un tourbillon d'incompréhension de sois-même dans lequel la jeune elfe s'enfonçait toujours un peu plus sans jamais trouver de conclusion satisfaisante. Dans les deux cas, elle se retrouvait injuste ou lâche. Il était donc temps d'arrêter ces sottises et de se reprendre un peu en main. Pour l'heure, il fallait prendre soin de ce pauvre elfe blessé. Le froid n'était pas un ami.

Heureusement, il ne fallut pas bien longtemps pour que l'homme reprenne connaissance. Lolia le vit s'agiter du coin de l'oeil mais elle se rappela qu'il était presque nu et attendit donc qu'il se fasse présentable. Il avait l'air de se réveiller avec suffisamment de vigueur pour se débrouiller tout seul. Lolia attendit donc paisiblement.
Lorsqu'il eut enfiler son pantalon, l'elfe vint s'asseoir aux côtés de sa jeune sauveuse et lui posa délicatement la main sur l'épaule.


- Bonjour, merci de m'avoir sauvé, sans vous j'aurais été perdu. Je m'appelle Jerc Reagan, je viens d'Elfia-City et vous ?

Sa voix était douce et chaleureuse à la fois. Lolia tourna son visage dont les larmes séchaient à peine vers lui. Jerc, ainsi s'appelait il, avait des yeux d'un vert émeraude splendide et envoûtant. Son visage était encore meurtri par la douleur et le froid mais il semblait qu'on pouvait lire dans son regard une forme de sérénité.
La jeune elfe lui adressa un fin sourire avant de répondre :


- Bonjour. Moi c'est Lolia Ambraleya, je viens d'un petit village au coeur de la forêt près de la clairière aux lucioles.

Elle lui jeta un regard avant de poursuivre d'un air plus vif tout se penchant vers son épaule pour voir si le sang ne s'était pas remit à couler.

- Mais comment vont vos blessures ? Avez-vous toujours mal ?

_________________

Rp en cours

Roses
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La marque de l'hiver [Terminé]   Mer 18 Juil 2012 - 20:27

- Bonjour. Moi c'est Lolia Ambraleya, je viens d'un petit village au coeur de la forêt près de la clairière aux lucioles.

Elle lui jeta un regard avant de poursuivre d'un air plus vif tout se penchant vers son épaule pour voir si le sang ne s'était pas remit à couler.

- Mais comment vont vos blessures ? Avez-vous toujours mal ?

" Oh enchanté, la clairière des lucioles sa me dit quelques chose. Mes blessures me font encore un peu mal mais vous avez fait ce que vous avez pu et je vous en remercie. Ce stupide vampire m'a bien eu, tient !!!"

Jerc toucha ses cicatrices qu'il avait au visage et reprit:

"Je me demande si ma petite amie va me reconnaître après ce combat. "

Jerc sourit à sa sauveuse. L'elfe femelle était captivé par les flammes de la cheminée. Elle devais être dans ses pensées. L'elfette avait du surement vivre des choses peut être pire que les siennes. Jerc parla encore:

"Je vous embête avec mes histoires et je ne vous laisse même pas le temps de me répondre. Vous allez bien ?"
Revenir en haut Aller en bas
Lolia Ambraleya
Ephaëlyen accompli
avatar

Messages : 542
Métier : Aventurière intérimaire
Age du personnage : 127
Alignement : Bon
En couple avec : Célibataire
Ennemis : Tout ceux qui me prennent pour cible.
Double Compte : Thôrya Dwiline

Feuille de personnage
Réputation: 300
Avertissement: 0/3

MessageSujet: Re: La marque de l'hiver [Terminé]   Jeu 19 Juil 2012 - 12:04

Jerc répondit du tac au tac :

- Oh enchanté, la clairière des lucioles sa me dit quelques chose. Mes blessures me font encore un peu mal mais vous avez fait ce que vous avez pu et je vous en remercie. Ce stupide vampire m'a bien eu, tient !

Sa voix était enjoué, ce qui rassura Lolia sur l'état de santé de Jerc.
Il toucha délicatement les quelques cicatrices qui parsemaient son visage. Lolia observa sa délicatesse et fut bien soulager d'avoir réussi quelque chose aujourd'hui.


- Je me demande si ma petite amie va me reconnaître après ce combat.

La jeune elfe fut bien étonnée que Jerc sorte cette information de but en blanc dans une conversation qui n'avait rien à voir. Mais certainement devait-il s’inquiéter pour sa compagne. Ce qui était compréhensible. Voilà bien une des raisons pour lesquelles Lolia ne tenait absolument pas à s’attacher à une autre personne, amoureusement parlant bien entendu. Devoir toujours s’inquiéter pour l'autre, ou pire, que l'autre s'inquiète pour sois ! Ce n'était pas une vie comme Lolia l'entendait pour l'instant. peut être plus tard, quand elle aurait atteint l'âge vénérable des elfes et que ses périples seraient terminés.
Toute dans ses pensées qu'elle était à nouveau, la jeune elfe s'était remise à observer le feu avec attention. Ce qui fit naître quelques questions dans la tête du récent blessé :


- Je vous embête avec mes histoires et je ne vous laisse même pas le temps de me répondre. Vous allez bien ?

Lolia eut un sourire ironique. Il était bien trop compliqué de parler de telles choses à un inconnu. Et le fait qu'elle l'ait soigné n'y changeait pas grand chose. Néanmoins elle se sentait encore le coeur lourd et fragile. Certainement était-ce ça qui l’amena à se dévoiler un rien :

- Bien est un grand mot. Disons que la vie d'une elfe est longue et parfois pesante, vous êtes bien placé pour le savoir quoique je ne connaisse pas votre âge. Mais ce n'est qu'une passade, juste un coup de cafard que ce sale temps n'arrange pas.

Lolia était rester fixée sur les flammes rougeoyantes, sans détourner une seule fois le regard. Mais elle décida ensuite de reprendre le contrôle de la situation car elle n'avait jamais vraiment aimé dévoiler ses faiblesses et il ne fallait pas que ça change cette nuit.

- Mais oublions cela. Avez-vous envie de manger quelque chose ?

_________________

Rp en cours

Roses
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La marque de l'hiver [Terminé]   Jeu 19 Juil 2012 - 12:23

- Bien est un grand mot. Disons que la vie d'une elfe est longue et parfois pesante, vous êtes bien placé pour le savoir quoique je ne connaisse pas votre âge. Mais ce n'est qu'une passade, juste un coup de cafard que ce sale temps n'arrange pas.

Jerc comprenait ce qu'elle ressentait, il était passé par cette période quand son cousin et sa copine était parti. Elle ne voulait pas se confié et Jerc respectait sa. Pour Jerc, maintenant, valait mieux en rire qu'en pleurer. Cette période était passé pour lui, mais il comptait aider cette fille si elle avait besoin de lui. L'elfette reprit de plus belle:

- Mais oublions cela. Avez-vous envie de manger quelque chose ?

"Oh oui alors j'ai les crocs, si il y a pas assez j'ai aussi des sandwichs." Dit Jerc en souriant.

Jerc alla chercher son sac et en retira des sandwichs si l'elfe en voulait. Il amena aussi ses armes, l'elfe préférait les avoir à porté de main.

*On se sait jamais.* Pensa t - il.

Jerc s'assit sur une chaise en bois et rapprocha de la table au milieu de la pièce. L'elfe prit une des assiettes sur la table ainsi que des couverts. Apparemment sa nouvelle amie avait pensé à tout. Jerc attendit la plat qu'elle avait préparé.
Revenir en haut Aller en bas
Lolia Ambraleya
Ephaëlyen accompli
avatar

Messages : 542
Métier : Aventurière intérimaire
Age du personnage : 127
Alignement : Bon
En couple avec : Célibataire
Ennemis : Tout ceux qui me prennent pour cible.
Double Compte : Thôrya Dwiline

Feuille de personnage
Réputation: 300
Avertissement: 0/3

MessageSujet: Re: La marque de l'hiver [Terminé]   Lun 23 Juil 2012 - 12:38

Jerc répondit du tac au tac avec un enthousiasme certain.

- Oh oui alors j'ai les crocs, si il y a pas assez j'ai aussi des sandwichs.

Il se redressa d'un bond et courut presque jusqu'à son sac que Lolia avait pris soin de déposer dans un coin de la pièce. Il attrapa ses fameux sandwichs ainsi que ses armes. Lolia arqua un sourcil ; étonnée autant par le fait qu'il prenne ses armes - quoique ça elle pouvait le comprendre - que par sa soudaine vivacité. Décidément, la faim était bien le meilleur des remèdes aux blessures mortelles.
Mais Lolia commença à rougir légèrement quand Jerc s'installa à la table de bois avec des assiettes et des couverts. Lolia le regarda un peu gênée, elle ne savait pas comment elle allait lui annoncer ça. En tout cas, la situation était cocasse. Elle hésita un instant à se contenter de sandwichs mais elle se ravisa pour deux raisons. D'abord, ce ne serait pas suffisant, avec ce froid, ils avaient besoin de plus de protéines que ça. Et ensuite, il était hors de question d'engloutir toutes les provisions de Jerc sans contribuer un minimum au repas.
La jeune elfe se dirigea donc vers son arc qu'elle avait soigneusement posé près de l'entrée. Elle passa la lanière de son carquois par dessus sa tête afin qu'il pende en bandoulière dans son dos et retourna vers Jerc, arc à la main. Elle joua un peu avec la corde tendue tout en parlant :


- En fait...heu...Je n'ai rien sur moi. Je pensais aller nous chasser quelque chose.

Lolia rougit, elle se sentait sauvage mais dans le mauvais sens du terme. Il y avait bien longtemps qu'elle n'avait pas du avoir l'air plus civilisée que ça. Toutes ses aventures commençaient à la changer et... Oh et puis à la guerre comme à la guerre ! Il fallait bien qu'ils mangent. Elle n'attendit donc pas de réponse, un peu trop gênée et sortit en trombe du cabanon avec juste assez de temps pour dire :

- Je me dépêche.

Une fois dehors et la porte refermée, elle courut aussi vite qu'elle le put jusqu'à l'orée des bois. Chasser de nuit dans la neige était loin d'être aisé. Heureusement, tout elfe qu'elle était, son excellente vision nocturne et sa marche silencieuse allaient grandement contribuer à l'obtention d'un repas.
Lolia grimpa sur la branche basse d'un arbre. Son tronc était glacé même pour elle mais c'est encore un écureuil qu'elle aurait le plus de chance d'attraper et c'est de là qu'elle était le plus discrète. Elle attendit, fort heureusement, bien peu de temps avant de voir un petit retardataire sautillant passer à porter de ses flèches. Elle en encocha une avec la plus grande délicatesse, tendit son arc et attendit une ouverture. Le malheureux animal eut la mauvaise idée de s’immobiliser une poignée de seconde et il se retrouva transpercer d'une pointe d'argent.
Lolia sauta souplement à terre et alla récupérer son butin. Elle retira sa flèche qu'elle nettoya avec la neige alentour, inutile de gaspiller. Puis elle retourna vers la cabane ; l'écureuil serait assez gros pour deux.
Une fois devant la porte, elle l'entrouvrit juste suffisamment pour prévenir Jerc


- Voilà. J'en ai encore pour quelques minutes et on pourra manger.

Elle lui sourit et retourna dehors où elle dégaina son couteau de lancé récemment dissimulé sous sa tunique. Elle dépeça l'animal le plus rapidement possible et le plus proprement possible aussi. Heureusement, elle commençait à avoir l'habitude de faire ça et réussi donc à rester impeccable. Ensuite elle entra définitivement à l'intérieur.

- Et voilà. Est ce que tu voudrais bien le mettre à cuire pendant que j'enfile mes bottes, je crois que mes pieds commencent à gelés.

_________________

Rp en cours

Roses
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La marque de l'hiver [Terminé]   Lun 23 Juil 2012 - 13:46

Quand Jerc apprit qu'elle n'avait rien. Il s'en voulait à lui même d'avoir poser les pieds sous la table sans lui demander si il y avait à manger. L'elfette sortit directement de la cabane sans attendre de réponse en lui disant:

- Je me dépêche.

- Non non attend !!! Je veux venir. aïe mon bras.

Jerc se précipita à la porte malgré sa blessure au bras qui lui faisait mal. Il l'ouvrit. Trop tard, l'elfette avait filé. Il aurait bien voulu l'aider. L'elfe revenu à sa chaise, s'assit et changea le bandage que l'elfette lui avait fait. Le sang s'était arrêté de couler, ce qui le rassura. Pendant que le combat contre le vampire, il avait bien mit son bandana pour couvrir la plaie mais cela n'avait pas suffit à contenir le sang.

Lolia revenu avec un écureuil dans ses mains et elle lui dit:


- Voilà. J'en ai encore pour quelques minutes et on pourra manger.

- Oh je suis vraiment désolé, j'aurais temps voulu venir avec vous. En tout cas, il a l'air appétissant.

Lolia afficha un sourire et ressortit. Jerc revenu à la porte, elle n'allait pas encore chasser par ce temps. Quand elle finit de dépecer l'animal, elle rentra et passa devant lui. Il ferma la porte à double tour pour ne plus qu'elle sorte. Jerc ne voulait pas qu'elle attrape un rhum ou autre chose du même genre. Lolia lui dit:

- Et voilà. Est ce que tu voudrais bien le mettre à cuire pendant que j'enfile mes bottes, je crois que mes pieds commencent à gelés.

- D'accord mais sa fait un moment que je n'en ai pas cuit.

Jerc pensa:

*Mais quelle idée d'aller dehors pied nue aussi*

L'elfe prit une canne à pêche pendant l'elfette enfila ses bottes et accrocha l'écureuil à l’hameçon. Ensuite il le mit près du feu le temps qu'il cuise. Jerrc faisait avec les moyens du bord. C'était une façon assez rigolote de cuire un écureuil. Il se demanda ce que pensait l'elfe femelle qui venait de finir de remettre ses bottes. Jerc s'exclama:


"Excuse moi je n'ai pas trouver de poêle pour cuire l'écureuil."

Jerc commença à rire. Il était assit avec une fille sympathique et plutôt jolie devant un feu tenant une canne à pêche pour faire cuire un écureuil. Il attendit que Lolia le rejoigne pour continuer.
Revenir en haut Aller en bas
Lolia Ambraleya
Ephaëlyen accompli
avatar

Messages : 542
Métier : Aventurière intérimaire
Age du personnage : 127
Alignement : Bon
En couple avec : Célibataire
Ennemis : Tout ceux qui me prennent pour cible.
Double Compte : Thôrya Dwiline

Feuille de personnage
Réputation: 300
Avertissement: 0/3

MessageSujet: Re: La marque de l'hiver [Terminé]   Lun 23 Juil 2012 - 18:08

Jerc prit avant tout soin de fermer le verrou de la cabane. Lolia trouva cette manœuvre étrange mais comprit que le pauvre avait du s’inquiéter durant son absence soudaine.

- D'accord mais sa fait un moment que je n'en ai pas cuit.

Lolia sourit, persuadée qu'il s'en sortirait à merveille. Elle s'occupa plutôt de réchauffer ses pied en les frictionnant vivement avant de les mettre dans ses bottes en fourrure. Sa nostalgie récemment passée l'avait fait faire des choses stupides. Mais elle avait tant aimé se retrouver seule et presque nue dans ce froid immense. Elle avait tant aimé la sensation du vent contre sa peau découverte.
Bien sûr, elle aurait du penser à remettre au moins ses bottes pour aller chasser mais elle était partie si vite qu'elle n'y avait pas pensé. Le feu lui avait fait oublier ce détail...assez important.
Quand elle eut mis ses bottes, elle se retourna vers Jerc. La jeune elfe fut bien étonnée de le voir tenant une canne à pêche à laquelle pendait leur repas.

- Excuse moi je n'ai pas trouver de poêle pour cuire l'écureuil.

Lolia éclata de rire, un rire vivant et tellement chaleureux dans ce froid. Ça faisait bien longtemps qu'elle n'avait pas rit comme ça. Quand elle se reprit contenance, elle s'approcha de Jerc.

- Je pense qu'une simple broche aurait fait l'affaire mais ton idée est mille fois plus amusante. Je n'avais jamais vu personne cuir un écureuil comme ça.

Lolia lui prit délicatement la canne à pêche des main et la coinça de façon à ce qu'elle tienne toute seule. Puis elle s'assit sur les fourrures qu'elle avait étalé au sol un peu plus tôt en invitant Jerc à la rejoindre.

- Excuse ma curiosité mais...en attendant que ce soit cuit, ne voudrais-tu pas me raconter ce qui t'es arrivé ?

_________________

Rp en cours

Roses
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La marque de l'hiver [Terminé]   Lun 23 Juil 2012 - 18:31

L'elfette fut prit d'un fou rire quand elle vu Jerc entrain de tenir la canne à pêche à laquelle suspendait leur repas. Quand elle se fut calmé, elle lui dit d'une voix calme:

- Je pense qu'une simple broche aurait fait l'affaire mais ton idée est mille fois plus amusante. Je n'avais jamais vu personne cuir un écureuil comme ça.

Jerc donna la canne à pêche à Lolia qui coinça la canne pour qu'elle tienne toute seule. Ils s'assirent tous les 2 sur les fourrures. Si Océane voyait sa, elle s'en poserait des questions. Quand l'elfe fut installer, Lolia reprit:

- Excuse ma curiosité mais...en attendant que ce soit cuit, ne voudrais-tu pas me raconter ce qui t'es arrivé ?

"Oh c'est rien juste un vampire qui traînait dans les environs, sa c'est passé tellement vite. Je ne sais même pas si il m'a dit son nom...héhé. En tout cas, je préfère qu'on vise mes bras que l'on vise mes jambes. La dernière fois c'est mes jambes qui ont prise. Tu as du remarqué les cicatrices. Tu essaye d'aider une jeune elfe et après tu te fait courser par tous les gardes Ephaëlya pour un crime que tu n'as pas commis."

Jerc lui dit sa en souriant et mettant une main derrière la tête. L'elfe reprit:

"Il faut dire que j'en ai vécut des aventures depuis le début de mon voyage."

Jerc lui tendit un agenda que l'elfe tenait au jour le jour (http://www.ephaelya.com/t5095-la-legende-de-jerc-reagan). Il y avait aussi des croquis, notamment des personnes que Jerc avait rencontré au cours de son voyage ainsi que un croquis de l'épée de son père qu'il avait retrouvé quand il était chez les vampires. Jerc reprit en changeant de sujet:

"Miam sa me changera un peu des sandwichs. Je crois qu'il est cuit. Tu peux le prendre s'il te plaît ?"
Revenir en haut Aller en bas
Lolia Ambraleya
Ephaëlyen accompli
avatar

Messages : 542
Métier : Aventurière intérimaire
Age du personnage : 127
Alignement : Bon
En couple avec : Célibataire
Ennemis : Tout ceux qui me prennent pour cible.
Double Compte : Thôrya Dwiline

Feuille de personnage
Réputation: 300
Avertissement: 0/3

MessageSujet: Re: La marque de l'hiver [Terminé]   Mer 25 Juil 2012 - 10:53

Jerc répondit avec une once de désinvolture :

- Oh c'est rien, juste un vampire qui traînait dans les environs, ça s'est passé tellement vite. Je ne sais même pas s'il m'a dit son nom...héhé. En tout cas, je préfère qu'on vise mes bras que l'on vise mes jambes. La dernière fois c'est mes jambes qui ont pris. Tu as dû remarquer les cicatrices. Tu essayes d'aider une jeune elfe et après tu te fais courser par tous les gardes d'Ephaëlya pour un crime que tu n'as pas commis.

Il prit une courte pause, l'air un peu mal à l'aise. Lolia n'était pas certaine d'avoir tout bien compris. C'était un peu confus mais elle en retenait l'essentiel.

- Il faut dire que j'en ai vécut des aventures depuis le début de mon voyage.

Jerc sortit alors un petit carnet relié de sa poche et le tendit à la jeune elfe. Lolia le feuilleta en lisant plus attentivement quelques passages. Au milieu, entre deux pages, étaient placés des croquis de diverses personnes et d'une arme plutôt remarquable. La jeune elfe trouva que Jerc semblait avoir la fâcheuse habitude de se fourrer dans le pétrin. Elle n'était apparemment pas la première à lui venir en aide.
Lolia allait lui poser une question sur ses croquis quand son regard fut attiré par un nom. Nakomis ! Une jeune louve, ainsi était ce donc ça.
L'elfe releva la tête vers le possesseur du journal mais il l'a prit de cours :


- Miam sa me changera un peu des sandwichs. Je crois qu'il est cuit. Tu peux le prendre s'il te plaît ?

- Bien sûr.

Lolia se leva et décrocha l'écureuil de la canne à pêche, encore amusée par cette technique. Elle alla le déposer rapidement sur une assiette et entreprit de le découper en silence. Elle donna la moitié à Jerc en lui tendant son assiette et revint s'asseoir au sol. Après tout, ils y étaient bien installés. Une fois assise, la jeune elfe ne put s'empêcher de reprendre sa lecture ne même temps.

- Je connais cette Nakomis, je l'ai rencontrée il y a peu de temps aux alentour d'Aurore. Elle était vraiment très amusante, surtout que je n'avais pas eu une journée facile.

Lolia sourit à ce souvenir. Quelle après-midi fantastique elle avait passé en compagnie de cette fille.
Elle revint au moment présent en regardant à nouveau les croquis. Maintenant qu'elle savait qu'il connaissait Nakomis, elle chercha celle-ci dans les dessins et la trouva. C'était amusant de la revoir de cette façon.


- Tu me dessineras aussi quand on se séparera demain ?

Il fallait bien avouée que l'idée était plaisante.
De plus, sa bonne humeur était revenue. la technique de la canne à pêche avait très bien fonctionné et la viande était délicieuse.

_________________

Rp en cours

Roses
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La marque de l'hiver [Terminé]   Mer 25 Juil 2012 - 11:52

- Bien sûr.

Lolia décrocha l'écureuil de la canne à pêche et prit son assiette avec une moitié d'écureuil et lui tendit une assiette avec l'autre moitié. Elle venu se réinstaller sur la couverture. Une fois fait, elle reprit la lecture de mon agenda. On pouvait voir qu'elle avait l'air plus heureuse que tout à l'heure. L'elfette lui dit:

- Je connais cette Nakomis, je l'ai rencontrée il y a peu de temps aux alentour d'Aurore. Elle était vraiment très amusante, surtout que je n'avais pas eu une journée facile.

Jerc la vit sourire, elle devait surement repenser à ce qu'il avait fait ensemble. L'elfe acquiesça d'un geste de la tête. Il faut dire que Nakomis l'avait défendu contre ses gardes. Lolia se mit à chercher le dessin de la louve qu'elle trouva après celui de Callwen l'humaine qui lui avait "réparer" si on peut dire ses jambes.

- Tu me dessineras aussi quand on se séparera demain ?

"Je peux le faire tout de suite, si tu veux. Il faut dire que je ne l'ai jamais fait quand j'étais avec la personne concerné. Il faudra aussi que je fasse le vampire aussi, je perdais tellement de sang que je n' ai pas pensé à le faire."

En effet, sur le carnet, on ne voyais que du texte. Le portrait du vampire n'avais pas encore dessiné. Jerc tourna la page et commença le croquis de la fille. L'elfe pensa que sa serait son plus beau portrait après celui de sa fiancée. Le portrait de sa fiancée il le mettrais surement à la fin de son agenda. Jerc pensa à une expression qu'il avait déjà entendu chez lui.

*Comme on dit, on garde le meilleur pour la fin. hihihi*

On arriva au soir et Jerc commençait à fatigué. Il avait presque fini le croquis de son amie. L'elfe resta encore une heure debout pour finir les détails. Avant de s'endormir, il remit la couette sur l'elfette qui dormait déjà. Enfin, il s'endormi paisiblement.
Revenir en haut Aller en bas
Lolia Ambraleya
Ephaëlyen accompli
avatar

Messages : 542
Métier : Aventurière intérimaire
Age du personnage : 127
Alignement : Bon
En couple avec : Célibataire
Ennemis : Tout ceux qui me prennent pour cible.
Double Compte : Thôrya Dwiline

Feuille de personnage
Réputation: 300
Avertissement: 0/3

MessageSujet: Re: La marque de l'hiver [Terminé]   Mer 25 Juil 2012 - 23:08

Jerc sembla trouver l'idée intéressante car il s'empressa de répondre :

- Je peux le faire tout de suite, si tu veux. Il faut dire que je ne l'ai jamais fait quand j'étais avec la personne concerné. Il faudra que je fasse le vampire aussi, je perdais tellement de sang que je n' ai pas pensé à le faire.

Le pauvre ne prit même pas le temps de terminer son repas qu'il se jetait déjà sur son carnet. Il se mit immédiatement à la dessiner. Lolia le fixa un long moment en tentant de rester immobile pour lui faciliter la tâche. Puis elle repensa à ce qu'il venait de dire ; il faisait toujours ses portraits par après. Elle le constata d'ailleurs quand il arrêta totalement de l'observer. La jeune elfe se laissa donc aller. La nuit était plutôt bien avancée et la journée avait été rude. L'elfette avait pas mal marché et elle commençait à sentir la fatigue s'emparer d'elle.
Lolia s'allongea sur sa couverture et se perdit rapidement dans la contemplation du plafond. De lourdes poutres de bois le parsemaient de façon, semblait-il, peu réfléchie. Des grosses toiles d'araignée s'y entremêlaient en un dessin étrange alors qu'on n'y voyait plus aucun insectes, certainement à cause du trop grand froid.
Jerc était toujours plongé dans son croquis. Le temps s'écoulait paisiblement. La chaleur rayonnante du feu absorbait Lolia dans une nappe brumeuse et douce, enveloppant son corps dans un cocon insensible. Le sommeil s'approchait à grand pas.
Il ne lui fallut plus beaucoup de temps pour s'endormir complètement. Mais bien sûr, elle ne dormait pas vraiment. Les elfes n'ont pas de sommeil, seulement des moments hors de la juridiction du temps où il se permettent de se laisser totalement aller en quittant leur corps froid et dur, cette gange poisseuse qui ne leur correspond que peu.
En réalité Lolia s'était volontairement plongée dans une profonde méditation. Elle n'aurait besoin que de deux trois heures pour être totalement remise d'aplomb.

Ce fut donc avec vivacité qu'elle ouvrit les yeux quelques heures plus tard. Elle constata que Jerc dormait, qu'il lui avait déposer une couverture sur les épaules, que le feu était éteint et que le jour se levait déjà au dehors. Impossible de dire combien de temps avait durée sa transe. L'elfe n'avait pas regarder à quel stade en étaient les branches dans le feu et il était déjà bien tard quand elle avait fermé les yeux. Néanmoins, et à son grand contentement, elle était en plein forme et un soleil radieux semblait pointer le bout de son nez.
Lolia jeta un coup d'oeil à son compagnon qui semblait encore profondément enfoui. Elle décida donc de sortir prendre l'air sans le réveiller.
Mais quelle ne fut pas sa surprise, une fois dehors, de ne pas sentir de neige sous ses pieds à nouveau nus. Bien sûr, le sol en était encore couvert, mais on voyait clairement l'herbe apparaître par endroit. Tout comme à l'entrée de la cabane, la neige avait commencée à fondre par grandes bandes. D'ailleurs, la chaleur avait déjà largement augmentée depuis la veille. Lolia ne s'expliquait pas ce changement soudain. Comment le climat avait-il pu se réchauffer aussi rapidement ? C'était presque impossible ! A moins que les dieux ne s'en soient mêler peut-être ?
En tout cas, peut importe les raisons, l'explosion de joie qui se fit sentir dans le coeur de la jeune elfe fut un régal sans nul pareil. Elle ne put d'ailleurs se retenir d'appeler Jerc afin qu'il constate par lui-même l'excellente nouvelle qu'annonçait le dégel :


- JERC !

_________________

Rp en cours

Roses
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La marque de l'hiver [Terminé]   Jeu 26 Juil 2012 - 11:55

Jerc avait rêvé de sa petite amie encore. Son collier avait du briller toute la nuit. L'elfe avait de leurs retrouvailles en pleine forêt. Il espérait que ce jour arriverait bientôt. Pour le moment, il ne savait pas où elle était. D'ailleurs son cousin non plus. Dans ses rêves, il ne voyait plus leurs visages. Ça n'annonçait rien de bon. Jerc voyait juste leurs cheveux et leurs vêtements mais leur visage était blanc. Jerc sentit un léger vent, puis un claquement de porte et enfin le son de la voix de Lolia qui ébranla ses oreilles:

- JERC !

"Hein ? Quoi ? wouah !!!" BOOM

Jerc fut tellement surpris qu'il tomba de la chaise où il avait dormi. Il avait laissé la couette à Lolia et comme il n'y avait pas d'autre endroits il avait dormi sur sa chaise. Malheureusement, Jerc était tombé sur l'épaule droite. L'épaule à laquelle il avait reçu la lame du vampire. Il poussa un grand cri pour exprimer sa douleur:

"AAAAAAAAAAAAAAAAAIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEE"

Le cri de Jerc fut tellement fort qu'il fit envoler les oiseaux de la forêt d'où il était venu. La blessure de Jerc ne s'était pas réouverte mais cela aurait pu arriver. L'elfe se releva assez difficilement en s'aidant de la table et de la chaise. Une fois qu'il fut relever, il se tourna vers l'elfette et lui dit:

"Qu es ce qui t'a prit ? On t'a volé ta petite culotte ou quoi ?"

Lolia lui montra ce pourquoi elle avait crier. Il rejoignit Lolia qui était dehors. Jerc fut surpris que la neige avait fondu aussi vite. C'était un miracle. Le soleil avait refait son apparition. L'elfe se précipita dehors et commença à danser manquant de trébuché une nouvelle fois. Jerc s'exclama:

"Good bye Hiver pourri, bonjour été super chaud Very Happy . Plus besoin de se cacher sous la couette."

Jerc rentra pour déposer ses affaires qu'il avait garder sur lui toute le nuit et ressortit s'amuser dehors tel un enfant qui arrivait reçu un nouveau jouet. L'elfe avait quand même garder son épée, il fallait tout de même avoir un minimum de sécurité. Il lança à Lolia:

"Allez viens Lolia, on va s'amuser !!!!!"
Revenir en haut Aller en bas
Lolia Ambraleya
Ephaëlyen accompli
avatar

Messages : 542
Métier : Aventurière intérimaire
Age du personnage : 127
Alignement : Bon
En couple avec : Célibataire
Ennemis : Tout ceux qui me prennent pour cible.
Double Compte : Thôrya Dwiline

Feuille de personnage
Réputation: 300
Avertissement: 0/3

MessageSujet: Re: La marque de l'hiver [Terminé]   Mar 31 Juil 2012 - 19:25

Jerc dut être très surpris car un cri déchira l'espace et l'ambiance de calme qui s'était installée. Sauf que le cri était un cri de douleur. Certainement avait-il dû tomber de sa chaise. Mais Lolia, il fallait bien l'avouer, était bien trop absorber par la verdure qu'elle voyait que pour s’inquiéter outre mesure.
Jerc sortit alors de la cabane, l'air mal réveillé.


- Qu'es ce qui t'a prit ? On t'a volé ta petite culotte ou quoi ?

Lolia ne releva pas le trait d'humour qu'elle trouvait légèrement mal placé. Après tout, elle venait de sortir le pauvre malheureux de sa transe. Et apparemment de l'avoir fait tomber. Heureusement, quand il aperçut la cause de tout ce chambard, un immense sourire se peignit sur son visage. Jerc commença à tourner sur lui même avec joie dans l'herbe verte qui réapparaissait.

- Good bye Hiver pourri, bonjour été super chaud. Plus besoin de se cacher sous la couette.

Lolia le regardait avec bonheur. Toute cette joie retrouvée d'un coup faisait un bien fou. Jerc rentra alors dans le cabanon pour déposer ses affaires et ressortit aussi vite.

- Allez viens Lolia, on va s'amuser !

Il lui attrapa le bras et l’entraîna dans l'herbe tendre. Lolia ne put retenir un éclat de rire sonore et plein de vie. Les deux elfes s'égayèrent un instant sous le soleil matinal. La jeune elfe retrouvait là toute son enfance ; les jeux, les danses, l'insouciance propre à son peuple plein d’allégresse.
Mais quand il eurent dépassé le mur de la maison et que le lac apparut à leur regard en liesse, Lolia s'arrêta net. En une nuit, une nuit seulement, toute la glace avait fondue. Comment un tel prodige pouvait avoir eu lieu ? C'était presque impossible !
La jeune elfe sourit à s'en faire exploser la mâchoire. Toute cette beauté retrouvée effaçait bien vite les souvenirs nostalgique de la veille. Dire qu'hier encore elle pleurait sur la surface gelée du lac. Et voilà que ses eaux accueillante s'offraient à nouveau à elle comme un renouveau certain. Il ne fallait pas rater cette occasion.
Bien évidemment, elle aurait dû hésiter avant de se jeter dans un lac qui venait à peine de décongelé. Mais le miracle de la nuit et la douce chaleur qui enveloppait son corps ne lui permirent pas de sa faire une idée juste. D'ailleurs elle avait bien raison, il n'y avait pas à se méfier.
Sans se poser de question et sous les yeux ébahis de Jerc, Lolia enleva avec grâce sa tunique, se retrouvant uniquement vêtue d'un léger top qu'elle portait toujours en dessous. Elle attrapa à son tour la main de Jerc et l’entraîna vers le ponton.


- Allé viens.

Ses paroles n'étaient plus qu'un éclat de rire lorsqu'ils arrivèrent au bout du ponton. Sans la moindre hésitation elle plongea. L'eau était froide mais agréable. Rien à voir avec la température qu'elle aurait du avoir après cet ère glaciaire.
Lolia ressortit vivement sa tête de l'eau pour reprendre de l'air, faisant voler des gerbes d'eau en tout sens.


- Alors, tu plonges ?

_________________

Rp en cours

Roses
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La marque de l'hiver [Terminé]   Mar 31 Juil 2012 - 19:51

Ils se baladèrent tous les deux en souriant et dansant dans la neige fondue. Jerc avait connu ça quand il était ado. Ce soleil qui brillait le faisait avoir une joie immense. Tout d'un coup, quand ils furent devant le lac, Lolia s'arrêta. Il ne savait pas ce qui lui prenait. Elle sourit encore plus. L'elfe eut un peu peur sur le moment. Jerc voyait l'elfette regarder l'eau du lac. Elle avait certainement envie de plonger dedans malgré que cela venait de décongeler. La femme se déshabilla devant lui. Jerc était d'abord surpris puis il se disait qu'après tout, elle était grande, elle faisait ce qu'elle voulait. Elle entraîna Jerc sur le ponton faisant grincer les lattes de bois. Lolia lui dit:

- Allé viens.

Ils arrivèrent au bout du ponton. Lolia sauta sans hésiter une seconde. Quand l'elfe revenu à la surface, elle lui dit:

- Alors, tu plonges ?

- J'arrive 2 petites secondes.

Jerc retira seulement son épée pour ne pas couler et ses bottes pour ne pas les abîmer. Il avait la flemme de tout retirer. L'elfe plongea ensuite dans l'eau. L'eau était un peu froide pour lui mais ça pouvait aller. Jerc resta au fond de l'eau. Cela faisait si longtemps qu'il n'avait pas plonger avec ce froid glacial. L'elfe avait toujours aimer l'eau. Il nagea un peu en crowl puis s'arrêta près d'un des poteaux du ponton. Jerc se reposa un peu. Cela aurait tellement plu à Océane de nager ensemble. L'elfe remonta après quelques minutes cherchant Lolia des yeux.
Revenir en haut Aller en bas
Lolia Ambraleya
Ephaëlyen accompli
avatar

Messages : 542
Métier : Aventurière intérimaire
Age du personnage : 127
Alignement : Bon
En couple avec : Célibataire
Ennemis : Tout ceux qui me prennent pour cible.
Double Compte : Thôrya Dwiline

Feuille de personnage
Réputation: 300
Avertissement: 0/3

MessageSujet: Re: La marque de l'hiver [Terminé]   Jeu 2 Aoû 2012 - 20:04

- J'arrive, 2 petites secondes.

Jerc retira uniquement son épée et ses bottes avant de sauter dans le lac à son tour. Il plongea aussitôt vers les profondeurs. Lolia en profita donc pour nager un peu calmement. Le soleil dardait ses doux rayons contre sa peau luisante. Quand, soudain, elle s’immobilisa, battant uniquement des jambes afin de ne pas couler. Une pensée venait de faire son chemin dans sa tête et arrivait maintenant à son point culminant ; il était temps de rentrer chez elle. Avec le retour du beau temps et de la chaleur, elle se devait de repasser dans son foyer. Les intempéries l'avaient récemment obligée à abandonner cette idée. Mais à présent, il était l'heure.
La jeune elfe nagea rapidement jusqu'au ponton. Elle se hissa sur les planches humide et se redressa. Jerc était remonté à la surface et nageait énergiquement. Elle attendit qu'il se soit arrêté à proximité du ponton pour l'interpellé :


- Jerc je...Il faut que je m'en aille. Tu sembles suffisamment remis pour te débrouiller sans moi, alors il faut que je parte. Mais merci pour cette soirée.

Sans plus attendre une quelconque réponse, Lolia s'élança vers le cabanon. Elle attrapa sa tunique en vol et l'enfila tout en entrant dans la maison de bois. Elle enfila ses bottes mais négligea son manteau dont elle n'avait plus besoin. Et, après avoir réajusté ses armes dans son dos, elle ressortit dans la lumière bénéfique du soleil.
Elle lança un regard attendrit à Jerc qui la regardait fixement, lui adressa un signe de la main et disparut dans les bois comme une ombre.

_________________

Rp en cours

Roses
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La marque de l'hiver [Terminé]   

Revenir en haut Aller en bas
 

La marque de l'hiver [Terminé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Marque of Destiny
» Faut bien trouver une occupation... [ PV : Patte d'Hiver ]
» [Terminé] Un bon petit film [Emma]
» .~oO Cloud D. Cross | The Ashbringer Oo~. [ Retouches terminées]
» Quel moment vous a le plus marque dans l'annee electorale USA?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 ::  :: Archives :: • Archives RP •-