Partagez | 
 

 Première étape: Tu connaîtras la peur. [Abandonné]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Première étape: Tu connaîtras la peur. [Abandonné]    Mar 31 Juil 2012 - 19:02

Cela faisait plusieurs jours que Saurïne était en chemin vers la première épreuve qui l'attendait. Elle allait devoir affronter en premier lieu la contrée vampirique. Elle ne savait pas ce qu’elle allait y découvrir, si le spectacle serait beau ou atroce, si l’odeur serait agréable ou nauséabonde. Peu importe, elle devait y aller. C’était le seul moyen de devenir une Këleïe. Qu’allait-elle pouvoir ramener de cet endroit glauque pour prouver qu’elle y était vraiment ? Elle ne le savait pas non plus. Peut-être qu’au cours de sa route elle tuerait un vampire et déciderait de ramener ses crocs en souvenir ? Elle ne savait même pas à quoi s’attendre avec ces individus.
Allaient-ils lui sauter dessus tel un chien affamé se jetant sur un morceau de viande après plusieurs jours sans nourriture ? Etaient-ils encore assez civilisés pour ne pas la considérer comme un simple repas ? Elle verrait bien en explorant les lieux.

Cela faisait plusieurs jours qu’elle avait quitté Ardamir et qu’elle avait marché en direction de Mavréah. En pénétrant sur cette terre, cela lui avait procuré une sensation étrange, comme un enfant qui serait angoissé mais aussi impatient de découvrir une terre qu’il n’avait connu que dans des légendes obscures. Pourtant, ses premiers pas en territoire vampirique ne lui avait pas fait grand-chose. Elle avait donc continué sa route, sans se soucier de quoi que ce soit. Elle avait finit par sentir une odeur spéciale et un peu écœurante à la longue, comme un parfum de sang séché. Mais plus elle marchait, plus elle s’habituait. Jusqu’à bientôt ne plus rien sentir du tout.
Elle était excitée de penser qu’elle pourrait être attaquée par un vampire ou même en rencontrer un tout simplement. Même si cette contrée avait pour le moment la fâcheuse tendance d’être presque désertique, elle espérait faire des rencontres, bonnes ou mauvaises. Elle n’avait envie que de ça.

Au bout d’un certain temps elle finit par se souvenir que si elle ne voyait aucun de ces êtres c’était parce qu’un faisait encore jour.
*Suis-je bête !* se dit-elle doucement à voix haute. Elle décida donc d’attendre calmement la nuit et de marcher jusqu’à un endroit un peu plus accueillant où elle serait à découvert mais où elle pourrait également voir si elle avait soudain de la compagnie.
Elle passa devant la grande statue, en souvenir de la guerre contre les Titans. Elle la regarda un instant, la salua comme on saluerait un lieutenant puis continua sa route. Ce peuple qui s’était lui aussi battu vaillamment méritait bien un signe de respect.

Elle finit au bout d’un moment par arriver sur une étendue de liquide rouge. On aurait dit un grand lac de sang. Elle fixa un instant la chose avec un air de dégoût profond puis eu un haut-le-cœur. Elle vomit puis s’essuya la bouche avec l’eau de sa gourde.
*Quelle horreur… Et dire que si peu de chose peuvent me mettre si mal à l’aise, quelle honte. Il va vraiment falloir que je m’endurcisse. Mais je suis là pour ça.*
Elle s’avança donc vers le lac pour pouvoir toucher « l’eau ». Elle en prit dans sa main et se rendit compte que l’eau était transparente. C’était donc quelque chose au fond qui donnait cette couleur morbide. Certainement le sang d’anciens cadavres ! Saurïne vomit à nouveau.
C’est après s’être rincée une deuxième fois qu’elle finit par s’habituer à la vue de cette étendue étrange. Elle déposa ses affaires et mangea un peu de ces réserves. Il allait bientôt faire nuit et elle aurait besoin de forces pour affronter les personnes qu’elle risquait de rencontrer.

Elle attendit que la nuit tombe, paisiblement. Une fois celle-ci arrivée, elle contempla la lune pendant de longues minutes.
*Mère nature, pourquoi fais-tu de si belles choses dans notre monde ingrat?...* Elle regarda à nouveau le lac. *…Mais aussi de si laides…* Elle s’appuya un instant sur ses bras et se laissa glisser contre le sol pour s’allonger, son fourreau près d’elle contenant son épée.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Première étape: Tu connaîtras la peur. [Abandonné]    Mer 1 Aoû 2012 - 5:56

La nuit venait de faire son apparition, un léger brouillard aussi, inspirant silence et calme.
Ce climat tout à fait opportun pour notre race, les Vampires, pour les chasses, traques ou simple exercice ou encore rencontre amicale ... ou non .

Le Vampire parmi tant d'autres dans les environs était sorti dès les que les derniers lueurs du soleil furent remplacé par son opposé de par sa couleur et la température qu'elle offrait.
Elle était signe de chasse, de début de repas pour certains, mais pas pour lui, il n'éprouvait plus ce plaisir de tuer cette proie mais plus par nécessité, il avait même appris a survivre durant plusieurs jours sans se nourrir tout en gardant toutes ses forces mais également à faire des provisions pour ces périples diverses et variés en rencontres et paysages.

Par cette Lune, presque complète, il s'était laissé suivre par son instinct primaire, chose qu'il faisait de plus en plus rarement, pour essayer de suivre des humains, les observer, jouer avec leurs peurs, leurs nerfs jusqu'au dernier moments où il déciderait de la sentence finale, la vie, ou si leur misérable existence finirait entre ses mains ou sous ses crocs .

Lucifel alternait marche, course, saut d'arbre en arbre... exercice lui permettant de garder son excellente condition physique et de garder le rythme pour suivre ses proies ou de décider quelle piste suivre, simplement en distinguant chaque odeur, parfum, humant l'air à la recherche d'une proie qui saurait le distraire durant les quelques heures qui lui était accordé avant que la chaleur, la lumière ne revienne .

Il lui vînt alors à ses narines une odeur, peut ,très peu familière qu'il n'avait jusqu'ici croisé que rarement, celle d'un être très raffiné, sans doute trop, au pas léger, ne laissant aucune marque au sol, juste son parfum derrière elle en guise d'empreintes.

*Les humains ne laisse pas ce genre d'empreintes humer l'air derrière eux, mis à part les nobles, mais à cette heure ci ... les nains n'en parlont pas, je n'en ai jamais croisé mes les légendes racontent le contraire de ce que je sens, il ne reste plus que ma première hypothèse ... un Elfe, ou une . *

Il avait formulé cette hypothèse en quelques centième de secondes, à la vitesse que le parfum ce propageait en lui, ce n'était pas désagréable de sentir autre chose, de ...propre ou qui inspirait de la prestance mais cela ne le rassurait pas, qu'est ce qu'un être de cette race faisait il si loin de lui ?
Il avait également ajouté à son hypothèse qu'il n'y avait qu’une, peut être deux personnes de cette ethnie dans les environs. Il "tait parvenu à cette conclusion en quantifiant le parfum se trouvant dans l'air, qui était faible.

Courant à vive allure, à une vitesse que personne ne peut distinguer, ces pas que personne d'autres de sa race ne peut égaler; avec furtivité il avança se rapprochant de plus en plus, sautant dans un arbre puis un autre et y resta pour pouvoir observer et remarquer sa proie de plus loin.

Il arriva dans une Clairière où se trouvait une statue, d'un autre temps, un temps révolu, accompagné d'une étendue d'eau, de sang et quelques cadavres, mais plus important comme il l'avait deviné, et son hypothèse se confirma, dès qu'il eu peut voir ses traits, ceux d'une elfe.

Son hypothèse se confirmait donc, et sa question revînt alors, que faisait elle là, seule, elle faisait d'elle une proie si facile!
Cet endroit lui rappelait d'autant plus quelque chose, des images revinrent dans son esprit.

*Je suis déjà venu ici, et je n'y suis pas rester très longtemps ...*

Puis aussi vite que l’hypothèse qu'il avait formulé quelques minutes auparavant, le vampire se rappela que ce lieux était fréquenté fréquemment par de jeunes vampires ou des anciens humains transformés en bâtard mi humains mi vampire, être non fini, il en était dégouté .
Ces êtres en quelque sorte race à eux seules se rassemblait ici pour dévorer, démembrer, et même jouer avec les cadavres.
L'elfe avait eu énormément de chance qu'elle ne soit pas encore fait attaqué, elle ne montrait en effet aucun signe de lutte ou de saignement, et semblait même très sereine et semblait attendre quelque chose, ou méditer .

Lucifel descendit d'un chêne millénaire, faisant facilement Trois fois la statue à l'entrée de la clairière, puis se mit à l'opposé d'elle, sur l'autre rive de l'étendue mi eau mi sang, et passa tel un spectre la détaillant, elle ne lui inspirait pas de danger, elle semblait trop sensible pour savoir se battre.

Un sourire apparut sur ses lèvres, et comme son premier mouvement il arriva derrière elle, et sa chevelure pris une couleur orangé, puis s'assombris un peu pour épouser la couleur de cheveux de l'elfe.

S'accroupissant à côté d'elle, comme si cela faisait longtemps qu'il était là, il regarda autour de lui pour voir si on les observait ou si d'autres de son espèce était là, à les guetter.

Elfe, Votre présence ici vous met en danger, dans cette contrée mais encore plus dans cette clairière, vous deviez partir au plus vite.

Son regard alla se poser sur l'arme de l'elfe et su quoi faire si sa future interlocutrice voulait s'en servir; son regard alla se poser sur son visage.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Première étape: Tu connaîtras la peur. [Abandonné]    Mer 1 Aoû 2012 - 18:22

Saurïne avait senti qu’une présence était là, non loin d’où elle se trouvait. Même s’il n’y avait eu personne, elle ne se serait pas sentie seule longtemps. Cet endroit semblait comme habité malgré le silence qui régnait et les clapotis du vent sur l’eau pourpre.
Elle décida d’attendre, calmement, que la présence s’offre à elle et vienne à sa rencontre. Elle ne bougea même pas. Elle n’était pas effrayée, elle savait se battre, se défendre et elle était loin d’être sotte. Elle prendrait le vampire par surprise s’il déciderait de l’attaquer. Mais peut-être n’était-ce pas un vampire qui la guettait ?

Pendant de longues minutes, elle se sentit observée. Plus la personne attendait pour se montrer, plus une angoisse commençait à s’installer en elle. Pendant un instant, elle se demanda s’ils étaient plusieurs. Elle n’avait pas pensé à ça. Finirait-elle en déjeuner pour plusieurs de ces créatures ? Elle ne l’espérait pas, il lui restait tellement de choses à découvrir.
Elle sentit enfin quelque chose s’approche d’elle, doucement. Son inquiétude se tassa. La présence n’avait pas l’air agressive mais plutôt calme. Une ruse ? Elle allait bientôt le savoir.

C’est après un court moment qu’un homme vint s’asseoir près d’elle, comme si de rien n’était. Il regarda autour d’eux, certainement pour surveiller l’horizon d’un quelconque danger, ou bien pour prévenir un ami afin de tendre un piège à la douce elfe. Elle eut un frisson quand il s’approcha d’elle pour lui murmurer quelques mots. Oui, il s’agissait bien d’un vampire, mais il n’avait pas l’air mal intentionné. Elle le comprit à ses mots.


"Elfe, Votre présence ici vous met en danger, dans cette contrée mais encore plus dans cette clairière, vous devriez partir au plus vite."

Le son de sa voix était agréable et rassurant. En revanche, ses mots l’étaient beaucoup moins. L’endroit qu’elle avait choisi pour camper était apparemment un lieu dangereux, comme le territoire où elle se trouvait. Elle savait que ce périple ne serait pas une mince affaire et qu’il lui faudrait apprendre la peur pour connaitre le courage. Elle était donc bien décidé à se faire des frayeurs et à les vaincre.

Restant calme, elle ne prit pas ses affaires pour s’en aller. Elle décida plutôt de poser son regard sur le vampire qui était près d’elle et de l’observer comme elle aimait souvent le faire avec chaque individu. Il portait des vêtements légers dû au temps très doux qu’il faisait certainement dehors.
*Mais est-ce que les vampires ressentent le chaud et le froid ?* Elle ne le savait pas vraiment. Elle avait du l’apprendre un jour, mais elle en apprendrait bien plus à leur contact. Ses vêtements étaient noirs, couleur originale pour une créature de l’ombre. Ses bras étaient couverts de peintures, certainement des tatouages faits aux pigments fins ou à la teinture. Il en avait partout sur les endroits visibles de son corps. Saurïne était assez fascinée par cela. Elle aurait voulu pouvoir en avoir un jour mais une dame de sa condition n’avait pas le droit de posséder de pareilles marques sur le corps, surtout si elle devait se marier à quelqu’un d’important. Elle eu envie de toucher sa peau mais elle se ravisa, cela n’était pas correct. Elle finit enfin par croiser son regard. Il avait l’air d’avoir vécu pour sembler aussi apaisé et calme. Il avait certainement réussi à dompter la bête en lui. Ses yeux étaient bleus, elle le voyait malgré l’obscurité qui les entourait. Son visage, entouré de cheveux bruns assez courts, était doux. On aurait pu penser qu’il n’était pas un vampire mais Saurïne le sentait quand même grâce à son instinct elfique.

Ils restèrent un moment à se regarder sans rien dire. La jeune elfe finit alors par lui briser ce silence avec son sourire taquin. Elle se releva doucement et lui dit :


« Alors comme ça je ne suis pas en sécurité ici… Mais je ne le suis pas parce que je suis avec vous ou bien parce que l’endroit est dangereux ? »

Elle rigola dans un petit murmure, ne le quittant pas des yeux. Le danger l’excitait tout particulièrement. Mais cela était certainement parce qu’elle ne l’avait jamais vraiment connu.
Leurs jeux de regards furent soudain troubler par des craquements un peu plus loin. D’instinct, Saurïne tourna la tête dans la direction des bruits. Elle regarda à nouveau le vampire, comme pour lui demander s’il savait d’où venaient ses bruits, et de qui ils venaient. Ils ne semblaient pas être seuls.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Première étape: Tu connaîtras la peur. [Abandonné]    Jeu 2 Aoû 2012 - 15:01

Il y eu un échange de regard, plusieurs secondes s'écoulèrent, elles semblèrent comme heures, où ils s'identifiaient, jaugeait leur force, les possibilités qui s'offraient à eux, si cet échange se finirai en sang ou non.
Cela ce termina par une phrase prononcé par l'elfe qui n'avait d'ailleurs pas dis son nom ni d'où elle venait ni pourquoi elle était là.
Elle se tenait là, dans une position relativement décontracté surement un peu trop vu l'endroit où elle se trouvait. Le vampire ce dis tout de meme qu'un etre venu seul attendant ici seul était cependant sur ces gardes où s'avait suffisament se défendre, ou alors était elle trop naive pour se croire en sécurité hors de sa forêt ?
Elle n'avait pas beaucoup bouger depuis que l'être des ténèbres s'était dévoilé face à elle, qui était ce que l'on peut dire son opposé. Elle semblait attendre quelqu'un ou quelque chose, ce qui n'était pas forcément de bonne augure.
Qui que ce soit, un elfe et une autre créature, pour une alliance ou peut être pire ...

Les deux pourraient vous nuire, mais je ne suis pas d'humeur et d'appétit à vous causer quelques tracas, se seraient ceux qui tournent autour de nous et vagabonde dans ce bois qui pourrait l'être.

Il observa autour de lui, comme si son âme parcourait la forêt pour identifier et quantifié les ennemis potentiels, ce qui dura quelques secondes.

Ils sont peut nombreux ce soir, vous êtes chanceuse, mais en meute ils sont toujours dangereux, je ne sais pas si ils vous ont remarqué, suivent ils une autre piste?

Il se releva et ses cheveux revinrent à la normale, bruns un peu plus court que d'habitude.
Le changement opérant, son visage alla recroiser le sien et un sourire se dessina sur son visage, comme en réponse que l'elfe affichait depuis quelques instants.

Puis je savoir votre nom? ... avant que vous ne soyez blesser ou vider de votre sang par ces bêtes ? Et ce que vous faisiez là ?

Il s'adressait à elle avec calme, ne laissant rien paraître, il n'avait rien à laisser transparaitre, il ne ressentait ni peur pour l'elfe et pour les bêtes qui les entouraient, ces bêtes mi vampire mi humains n'était pas rapide comparé à lui, qui était un "sang pur" issue d'une ligné où les parents étaient uniquement des vampires, il avait donc hérité de plus grand pouvoir que les transformés, et l'elfe, c'était une femelle donc plus fragile et avec moins de force, mais il redoutait peur être uniquement qu'il ne savait pas si c'était une guerrière, sa lignée qui pouvait laisser dévoiler de plus grande chose, savait elle se battre suffisamment bien ?

Son regard alla du sien à là où se trouvait l'étendu d'eau accompagné de sang et de cadavre.
Le regard du vampire 'était chargé de sagesse, il s’apprêtait à donner un conseil, et la façon de tourner son regard vers cette étendue voulait en quelque sorte faire prendre la mesure de qui pouvait arriver à l'elfe.

Vous avez encore une chance de ne pas finir comme eux, si vous savez courir vite, commencez maintenant, sinon ...

Les bruits aux alentours s'accentuaient de plus en plus, pour sa personne il ne s’inquiétait pas, ces bêtes assoifés de sang, qui portait bien leur nom comparé aux vampires de haut rang, ne l'inquiétait pas et ne lui causerait aucunes blessures.
Il n'était tout de fois pas d'humeur à se battre, mais de connaitre les raisons de la venue de cet être, peu présent en cette contré l'aurait motivé à bataillé quelques minutes pour arriver à ses fins, et si il fallait combattre et tuer pour le savoir, pourquoi pas?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Première étape: Tu connaîtras la peur. [Abandonné]    Dim 5 Aoû 2012 - 15:30

Les deux pourraient vous nuire, mais je ne suis pas d'humeur et d'appétit à vous causer quelques tracas, se seraient ceux qui tournent autour de nous et vagabondent dans ce bois qui pourraient l'être.

Le vampire semblait bien plus inquiet que Saurïne. Après tout, il connaissait cet endroit et ce qu’il s’y passait, c’était certainement pour ça. Il regarda autour d’eux comme pour guetter une attaque. Les bruits se faisaient rares mais par moment on distinguait clairement une autre présence. On aurait dit qu’avec un seul regard il pouvait identifier n’importe lequel de ses congénères malgré la nuit dans une forêt plus que sombre.

Ils sont peu nombreux ce soir, vous êtes chanceuse, mais en meute ils sont toujours dangereux, je ne sais pas s’ils vous ont remarqué, suivent-ils une autre piste?

Le vampire se releva. Il regarda à nouveau Saurïne et lui sourit, lui redant par la même occasion celui qu’elle lui avait adressé un peu plus tôt. Malgré cette preuve de sympathie, il semblait toujours inquiet à l’idée de rester à découvert. Elle écoutait chacun de ses mots attentivement, comme une enfant qui aurait tout à apprendre. Il semblait lui parler comme s’il adressait finalement à lui-même.
Elle finit par se relever à son tour pour être à sa hauteur, même s’il était bien plus grand qu’elle.


Puis-je savoir votre nom? ... avant que vous ne soyez blessée ou vidée de votre sang par ces bêtes ? Et ce que vous faisiez là ?

Après ces mots, il était clair que la situation n’avait plus rien de très charmant… Elle reposa une nouvelle fois son regard sur le lac pourpre et lui répondit, son sourire disparaissant peu à peu de son visage. Il ne semblerait pas l’aider si elle se faisait attaquer, elle resterait donc méfiante. Téméraire, et presque offensée par la réflexion du vampire -qui semblait bien la sous-estimer-, elle répondit d'un ton sec:

Je m’appelle Saurïne, et je n’ai pas peur de vos semblables. Je sais me battre. Et ce que je fais ici nous vous regarde en rien.

Ils semblaient bien sûrs d’eux ces vampires, presque prétentieux. Il devait certainement être un sang pur pour s’adresser à elle comme cela. Cependant, l’endroit était-il aussi dangereux qu’il le disait vraiment ? Profiterait-il d’une attaque pour se jeter sur elle aussitôt et la dévorer à son tour. Elle ne pouvait pas lui faire confiance, elle préférait donc rester sur ses gardes et attendre la suite des évènements malgré le calme apparent de celui-ci. Elle ne savait pas s'il réagirait mal à sa réaction, mais elle ne se laisserait pas accuser de chose fragile si facilement. Elle comptait bien lui faire comprendre qu'elle n'était pas n'importe qui et qu'elle n'avait pas peur.

Vous avez encore une chance de ne pas finir comme eux, si vous savez courir vite, commencez maintenant, sinon ...

Etait-ce une forme de menace ? Elle ne le savait pas. Elle devait s’attendre à tout avec ces créatures de la nuit. En tout cas, elle ne l’espérait pas.
Elle fronça légèrement les sourcils et profita de l'instant pour se baisser et saisir sa sacoche pour la mettre en bandoulière autour de son buste. Elle posa sa main sur son fourreau pour s’assurer que son épée était bien à l’intérieur. Elle le regarda une dernière fois et lui lança :


Par quel chemin je dois aller pour être plus en sécurité ?

Le vampire réfléchit un instant et regarda autour de lui, en scrutant l’horizon. Il finit par relever le bras et lui indiquer une direction au sud est. Saurïne le fixa un instant pour tenter de percevoir quelque chose dans son regard, mais rien. Elle décida donc de vérifier ses intentions et de tenter le tout pour le tout. Elle se mit donc à courir en direction de l’opposé, vers le sud ouest. S’il lui avait menti et tentait de lui tendre un piège, elle serait donc vraiment en sécurité vers l’ouest. S’il lui avait dit la vérité, peut-être aurait-il pitié d’elle ou la suivrait-il par curiosité pour lui éviter des ennuis.

Au moins, elle serait fixée.

Elle entra donc dans la forêt, quittant le regard étonné du vampire et courant à toute vitesse. Plus loin derrière elle, elle entendait des pas sur des feuilles mortes et des craquements de branche. Elle était en Mavreah ; peu importe où elle irait, elle serait en danger. Elle n’avait plus qu’à faire le maximum pour survivre à cette épreuve.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Première étape: Tu connaîtras la peur. [Abandonné]    Lun 6 Aoû 2012 - 0:18

L'elfe c'était levé, s'était mis comme en posture d'attaque mais en gardant une sérénité déconcertante en vue des événements qui allaient lui arriver, ne se rendait elle pas compte du danger qui l'entourait ?
Sa main sur la garde de son épée, m'ayant demandé après quelques instants à observé les alentours de la clairière, essayant de discerner les bruits, les pas ... la direction à prendre pour fuir et je lui avait indiquer d'aller vers le sud est si elle voulait vraiment vivre .

Ne restant plus aucun effet personnel appartenant à l'elfe sur l'herbe elle avait commencé à courir, avec la rapidité elfique qui leur était légendaire, sans le moindre bruit, ne laissant pas d'empreinte, gardant une allure qui donnait l'effet qu'elle ne faisait aucuns efforts.
Cet elfe, qui répondait au prénom de Saurïne, n'avait pas pris la direction attendu du Vampire, à son plus grand étonnement, elle pris la direction opposé.Il n'était pas si étonné que ça, elle devait se méfier, chose normale vu leur grandes différences entre leur deux races, il ne devait pas en exister de plus grandes en ce monde.

Un sourire se dessina sur les lèvres couleur... sang, sang qui avait pu déteindre sur ses lèvres accentuant encore plus la teinte rouge d'origine de ses lèvres pour laisser croire à ses rencontres qu'il venait de se nourrir. Ce sourire était un sourire de ... défi qu'il prenait venant de l'elfe comme sa proie,ce qu'elle croyait alors qu'il voulait l'aider, mais aussi un sourire de curiosité, il voulait voir si elle s'en sortirai avant qu'il ne vienne l'aider de quelques façon que se soit.
Il se mit à courir aussi vite qu'elle, avec la rapidité aussi légendaire que les elfes mais pas renommé pour sa race.
Lucifel, arrivé à l'orée du bois, à l'ombre qu'offrais la forêt, les ténèbres et ses secrets, elle en regorgeait, mais bien plus de secrets qu'autre chose; en un saut arriva dans les arbres comme quand il observait l'elfe avant de la rencontrer, mais la il voulait la rejoindre .

En quelques instants,bien plus rapide dans les arbres que sur le sol à éviter les obstacles, il l'aperçu filant aussi vite que le plus rapide des animaux ou êtres doué d'une agilité et rapidité. Il l'a vis, elle, ça chevelure rousse remarquable facilement dans cette sombre forêt mais également ces bêtes, ces semi vampire-humain qui la poursuivait, les avait elle remarqué?

Il se rapprochait de plus en plus d'elle et de eux, et du sol pour pouvoir les atteindre.
Étant plus proche du sol, il les discernaient mieux et pouvait les compter, ils étaient 3, le vampire était au niveau du plus loin des poursuivants de l'elfe, et sauta sur lui, tel un chat, les deux bras en avant lui arrachant la tête et pris son rebond sur les épaules encore lancer en avant de sa récente victime pour retourner de l'autre côté du chemin qu'elle et ses poursuivants empruntaient pour arriver au second de ses adversaires et feindre sur lui avec la même rapidité, toujours sans s'arrêter et faire des mouvements chargé de force, d'agilité pour arracher le cœur de la bête qui tomba quelques secondes après inertes .

Ne restait plus qu'un poursuivant, voulant s'amuser un peu et n'avoir pas fais tout cela pour rien il décida de passer au-delà du dernier poursuivant pour rejoindre l'elfe.
Il sauta sur elle de la même façon que les précédentes fois, sans l'envie de tuer et de blesser.
Surprise l'elfe qui ne s'y attendait pas, roula avec lui à terre.
Quelques mètres plus loin,après avoir roulé comme un tonneau de bière sur le sol, ils s'arrètèrent et le vampire regarda l'elfe.

Il faut m'écouter, ce n'est pas moi votre ennemis aujourd'hui, mais eux.

Il se remit sur pied lui tendant la main pour la relever.

Il n'en reste qu'un, je vous le laisse, faites attention à vous.

Le vampire alla s'assoir sur une petite partie de mousse et sortie une petite gourde pour y boire un brevage de couleur rouge et attendit, impatient de voir si elle savait se battre et se servir d'une épée.

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Première étape: Tu connaîtras la peur. [Abandonné]    Jeu 16 Aoû 2012 - 0:04

Saurïne courait, du plus vite qu’elle le pouvait. Elle finirait bien par savoir si le chemin qu’elle avait prit était le bon et s’il lui avait menti ou non. En tout cas, c’était le meilleur moyen de le savoir. Sur son chemin, elle croisait de nombreux arbres, branches, racines, menaçant de la faire tomber à chaque instant. Lorsqu’au bout d’un moment elle finit par sentir qu’on la suivait et qu’elle n’était pas seule. Son odeur de douce elfe fragile avait du en attirer plus d’un. Peut-être était-ce son compagnon de tout à l’heure qui la coursait pour la dévorer en cachette derrière les fourrés? Peut-être était-ce simplement les choses qu’il la mettait en danger et qui lui avait dit de craindre? Dans tous les cas, elle courrait, à une vitesse impressionnante et ne se laisserait piéger pour rien au monde.

Elle finit par entendre des bruits étranges au loin derrière elle. Elle voulu se retourner pour regarder ce qu’il se passait derrière puis trébucha sur une racine. Elle s’affaissa à terre, roulant dans la terre fraîche, prise de peur en sentant ses bourreaux se rapprocher. Elle se releva du plus rapidement qu’elle le put et vit le vampire de tout à l’heure saisir une silhouette qui la pourchassait et lui arracher ce qui semblait être sa tête. Saurïne fit de gros yeux en voyant la scène de loin et se tourna pour voir une nouvelle créature se jeter sur elle. Elle l’esquiva de peu et se remit à courir, sentant que son cœur pourrait bientôt lâcher à un tel rythme.
Elle ne voulait pas mourir, pas maintenant, au début de son périple. Mais elle avait sous-estimé ces créatures de la nuit. Elle avait préféré passer par Mavreah, craignant davantage les lycans, bêtes sauvages et sanguinaires selon son père. Mais peut-être les vampires étaient-ils eux aussi d’horribles individus ?

Toujours dans sa course effrénée, elle entendit à nouveau un cri de douleur plus loin derrière. Le vampire avait du tuer une deuxième de ces créatures. Seulement elle sentait toujours l’un d’eux la poursuivre, tentant par tous les moyens de masquer sa présence. Elle ne savait plus s’il était à sa droite, à sa gauche ou juste derrière. Maintenant, peut-être ferait-elle mieux d’arrêter de courir et de faire face à son adversaire. En aurait-elle le courage? Elle n’osait se l’avouer mais elle avait en réalité très peur. Rien pour elle n’était plus atroce à imaginer que de se faire dévorer par une autre créature.

Mais elle fut troublée dans ses pensées par une arrivée surprise. Elle sentit une chose fondre sur elle en plein vol et s’écraser sur ses épaules, l’entrainant avec elle dans sa chute. Elle roula à terre avec lui, et dans un regard furtif, elle aperçu le visage du vampire. Roulant dans un creux, leur chute se stoppa tout à coup brutalement, laissant le vampire sur elle en position de force et la regardant avec excitation, droit dans les yeux. Il semblait s’amuser terriblement. Qu’allait-il bien lui faire ?


Il faut m'écouter, ce n'est pas moi votre ennemis aujourd'hui, mais eux.

A ces mots, il lui tendit la main pour se relever et elle accepta son aide sans une parole. Il ne lui avait pas menti pour le danger extérieur et la direction qu’il lui avait indiqué était la bonne. Mais était-il digne de confiance pour autant ?

Il n'en reste qu'un, je vous le laisse, faites attention à vous.

C’est alors qu’il recula doucement, la laissant au milieu des arbres, offerte à la créature qui les suivait de près. Il s’assit puis la contempla, impatient de voir ce qu’il allait se passer. Lorsque Saurïne entendit des bruits de feuillages arriver vers elle, il était déjà trop tard pour sortir son épée. La créature lui sauta dessus, tel un vampire enragé, les crocs sortis, prête à la mordre avec virulence et sauvagerie. Elle roula à nouveau à terre avec elle mais eu plus de chance.

Aveuglée par sa folie meurtrière et sa soif incontrôlée, la jeune elfe put facilement coller une dérouillé au semi vampire en face d’elle. Légèrement sonné, il prit quelques secondes pour se relever, le temps pour elle de se saisir de son épée. Epée qu’elle chercha en vain puisque celle-ci s’était détachée de son fourreau et avait roulé plus loin. Lorsqu’elle releva la tête, il se précipita sur elle. Elle tenta une esquive mais celui-ci la griffa au sang. Comme si la situation ne pouvait pas être pire, la soif de la créature fut amplifiée par la vue et l’odeur du sang délicieux de l’elfe. Elle espéra seulement que le deuxième qui les regardait ne devienne pas lui aussi incontrôlable et s’acharne sur elle pour la vider de son liquide vital.

Saurïne réussit à voir ou se trouvait son épée. Ils se regardèrent un instant avec le semi-vampire puis elle se jeta sur l’épée comme elle le put, agrippée au passage par son adversaire. Il la mordit violement dans l’épaule. L’elfe cria, puis lui décocha un violent coup de poing dans la mâchoire. Il fut forcé de la lâcher, plusieurs dents étant parties avec le choc. Puis lorsqu’il voulu se jeter à nouveau sur elle pour la boire jusqu’à la dernière goutte, hypnotisé par la soif, elle se retourna et lui planta son épée d’argent dans le ventre, venant s’enfoncer en lui comme un couteau dans du beurre. Ses yeux se figèrent de douleur et le sang coula abondamment sur la lame. Elle la tourna donc d’un coup sec dans l’anatomie de sa victime puis le fit glisser sur sa lame pour le dégager, le repoussant avec ses jambes plus loin. Elle se redressa alors et lui trancha la tête du plus vite qu’elle put. Au moins, celui-là ne se relèverait pas.

Essoufflée par ce combat, premier combat réel contre un adversaire réel, elle s’en sortait plutôt bien, enfin tout était relatif. Elle était mordue au cou, blessée au bras et couverte de boue et de sang. Elle constata tout cela avec dégoût et déception. Il lui fallait encore de l’entraînement.
Puis, elle repensa un instant qu’elle n’était pas seule. La main crispée sur son épée, elle se tourna vers son spectateur, le regard suspicieux. Qu’allait-il se passer à présent qu’elle saignait devant lui. Serait-elle son prochain repas ?
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Première étape: Tu connaîtras la peur. [Abandonné]    

Revenir en haut Aller en bas
 

Première étape: Tu connaîtras la peur. [Abandonné]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Première étape vers la fortune [solo]
» » La vie est un jeu, dis moi à quoi tu joues on se connaîtras mieux ♪ v2.0
» Siège d'Etherna ... Première étape d'une épique épopée
» Première étape [ Libre et gratuit d'accès ^^]
» Première étape d'une longue série [Marcus Vicinius & Rigborg]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 ::  :: Archives :: • Archives RP •-