Partagez | 
 

 Le contrat final [Terminé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Le contrat final [Terminé]   Lun 27 Aoû 2012 - 21:09

Le contrat final


Depuis quelques jours, j'avais décidé de tuer la chef de meute des Crocs-noirs, pourquoi ? Car j'avais un contrat à son nom, mais le petit problème...Elle était bien entouré, mais le principal ennemi était Cerrarë, le second du chef. Il m'avait blessé lors d'un essaie pour la tuer et j'avais du fuir. Je n'avais pas complètement guéri, mais le contrat ne pouvait attendre et je devais retourné dans le camp pour essayer, non que dis-je, tuer nina-lou !

Arrivé près du camp, une ombre apparut, je reconnaissais cette odeur, c'était celle de Cerrarë. La vengeance était un plat qui se mangeait froid, et bien... J'allais lui faire goûter ! Je pris quelques aiguilles dans chaque main et ils prirent direction de son corps de faible. Après ce lancé, je pris mes deux épées et fonça sur lui pour lui infliger la mort qu'il méritait, mes épées étaient faite d'argent sauf le manche qui lui était fait de fer. Je ne fonçais pas vraiment tête baisé, j'essayais d'évaluer la situation pour le faire périr, mais je m'attendais à un combat aussi dure que long vu que ce n'était pas un petit lycan. Mais il avait du sang d'elfe en lui, et pour moi, c'était la pire des faiblesses ! Je n'étais pas seul, mon fenrir qui lui était assez bête, il fonça directement sur l'ombre et l’enchaîna de coup de ses griffes.


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le contrat final [Terminé]   Mar 28 Aoû 2012 - 16:25

Croc Noir ressentait petit à petit les effets annonciateurs de la guerre à venir. Nûldar était en effervescence. L'excitation et la peur transpiraient conjointement de chaque Lycan de la meute. mais trois d'entre eux étaient particulièrement préoccupés par la situation. Nina-Lou, chef de la meute et son second Cerrarë, ainsi que la maîtresse de Guerre, Kemya avançaient leurs préparatifs et leurs tactiques. Cerrarë avait déjà dû annihiler une première tentative d'assassinat sur la personne de Nina. Tentative clairement commanditée par l'autre camps qui avait ainsi espérer affaiblir Croc Noir. Fort heureusement, le second était arrivé à temps pour éviter la tragique issue.
Mais évidemment, la première tentative ayant échoué, il devenait clair que d'autres allaient suivre. Ainsi, Cerrarë partait faire des rondes autour du camps, surveillant qu'aucun intrus ne puisse entrer dans Nüldar. La sécurité devant les bâtiments avait été renforcée. Toutes les mesures étaient prises.

La forêt demeurait silencieuse. Seul le léger sifflement du vent entre les arbres et les pas du Lycan venait adoucir ce silence pesant. Toujours aux aguets, Cerrarë tentait de percer le sous-bois de son regard glacial, cherchant du regard le prochain indésirable à chasser de ces terres. Une odeur vint à ses narines. Une odeur malsaine. Mais rien aux alentours. Pourtant, quelqu'un était là. Quelqu'un qui n'avait rien à voir avec Croc Noir. Un sifflement écorcha ses oreilles alors que deux aiguilles vinrent se planter dans son bras gauche. La douleur le surpris, mais le Lycan ne laissa échapper aucun son, se contentant d'effectuer un petit bond en arrière. Il porta son regard aux petites aiguilles profondément plantées dans son bras. Déjà, un petit filet de sang s'en échappa. D'un mouvement sec, il les retira toutes deux, laissant encore un peu plus de sang couler sur son avant bras nu. Les blessures guériraient rapidement.

Mais alors qu'il releva la tête, un individu fondait sur lui. Dans une esquive instinctive, Cerrarë parvint à éviter la lame d'argent qui lui brûla la joue en passant. La douleur était vive. Le chasseur dégaina ses lames jumelles et se mit en garde.

-"Qui es-tu pour venir violer le territoire de Croc Noir ? Sais-tu le sort qui leur est réservé ? Si tu le connais, saches qu'il n'est rien en comparaison avec ce que tu t'apprêtes à subir..."

Cette odeur... Il la connaissait. Mais d'où ? Peut importait. Cet intrus n'était pas venu dans le bien de Croc Noir. Il devrait être éliminé...


HRP :

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le contrat final [Terminé]   Mar 28 Aoû 2012 - 18:55


Le vent frappant les arbres



Le combat ne faisait que commencé et pourtant, le loup adverse avait l'impression d'avoir déjà gagné et que ma mort arriverait. Il ne savait pas ce qu'il l'attendait, mais il m'implorerait de l'achever dans quelques minutes et je ne ferais qu'une chose : je l'achèverais ! Il savait quand même se battre, mais l'évitement de mes aiguilles étaient impossibles par le fait d'une trop grande vitesse et il venait d'en faire les frais, mais cela ne servait à rien vu que c'était un lycanthrope et qu'il pouvait se régénérer, j'aurais bien voulu avoir des aiguilles en argent, mais j'aurais été brûlé....C'est con ? Et lorsque mon épée le frôla, je vis ça joue brûlait et une émotion de satisfaction parvint jusqu'à mon coeur avant que je puisse commencer l'attaque armé de mes deux épées composaient d'argent, il me parla. On l'attaque et la seule chose qu'il pense à faire, c'est parler ?! Je devais être tombé sur un imbécile, mais je n'allais pas le laisser mourir sans qu'il sache le nom de son faucheur ? Donc je me suis bien droit avec mon Fenrir à mes côtés pour analyser chaque mouvement du jeune second et lui offrit une parole de ma part :

« Tu veux donc savoir le nom de celui qui te tuera, Cerrarë ? Soit, je me nomme Damon Martinez, je suis un lycanthrope de la meute d'Hurle-vent, mais je suis aussi un drack par le sang. Je suis venu ici pour une seule chose, assassiné Nina-Lou chef de la meute Croc-Noir et je ne partirais pas sans avoir effectué ma tâche peut-importe le nombre de gêneurs comme toi se trouvant sur mon chemin. Tu m'as déjà empêché de mettre fin à ses jours une fois et bien...C'était une fois de trop ! »

Je ne fis pas attention aux autres paroles que ce chiot prononça et je pris appui avant de tenter un assaut accompagné de Altéar, mon fenrir. Je ne tenais pas à utiliser la bête se trouvant au fond de moi, je voulais prouver que je serais tout à fait capable de tuer le second en forme humaine, il en valait de ma fierté. Courant vers lui, mais ne voulant pas essayer une attaque frontale, je pris de nouveau appui pour faire un pas de côté avant de faire une roulade pour me trouver dans son dos tandis qu'Altéra l'occuperais à l'avant. Je sentais le vent sur ma peau et l'adrénaline produit par l'affrontement ne faisait que me rendre plus heureux que je l'étais. J'essayais de contrôler mon stress montant, car cela pouvait nuire à mes analyses et m'empêchait de prendre les bons choix et pourtant je devais continuer le combat et donc je repris en lançant des coups d'épées au milieu de son corps pour rendre l'esquive sur les côtés trop longues, mon stress ne faisait qu'augmenter.

Il n'avait même pas un mètre de distance entre nous et j'avais l'impression qu'il se trouvait au moins à six mètres, le stress de perdre me rendait-il fou ? Mon envie de ne pas perdre par le fait que ma fierté en prendrait un coup me rendait faible et je devais me calmer. Un coup d'oeil autour de moi pour trouver un arbre assez bien positionné pour tenter des attaques à distance et lorsqu'il fut trouvé, je me suis jeté dessus pour ensuite envoyer des flèches sur l'adversaire, mais j'y pensais ! Je possédais quelques aiguilles en argent, mais je ne les utilisais pas par le fait qu'il me brûle, mais depuis le temps mes vêtements avaient changé et je possédais des gants, je pris donc ses aiguilles pour les lancer sur le lycanthrope. Sa fin approchait !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le contrat final [Terminé]   Mer 29 Aoû 2012 - 0:43

Ainsi donc, le Lycan qui se dressait fièrement en face de lui était bien le même que celui qui avait tenté d'assassiner Nina non loin du Rocher du Clair de Lune. Ses sens avaient beau l'avoir quelque peu abandonné dans le pistage des rôdeurs malintentionnés, son instinct demeurait intact. Il devrait donc tuer un loup d'Hurle Vent. Soit. Cela pourrait bien anéantir une alliance en vue de la guerre approchante, mais il fallait éviter que cette intrusion ne cause plus de dommage et ne ruine les forces de Croc Noir. Car si Nina et Kemya devaient rester en vie, Cerrarë savait qu'il n'était pas temps pour lui non plus de laisser Croc Noir entre d'autres mains.
L'adversaire fit une roulade, s'échappant de sa ligne d'attaque pour se retrouver dans son dos, laissant un fenrir lui faire face. Ils attaquaient donc à deux ? Ne pouvait il pas combattre seul à seul ?

-"Faiblard..." Siffla t-il.

Alors qu'il dégainait une lame pour contrer une éventuelle attaque dans son dos, Cerrarë se retourna, quittant quelques instants le fenrir pour parer les coups portés par le jeune Lycan. Surpris de cette parade éclair, ce dernier se retira, cherchant un point d'appuis dans les arbres pour l'attaquer à moyenne distance à l'aide d'un arc. Cerrarë ne bougea point, se contentant de faire volte-face pour surveiller la bête. Le Lycan ferma les yeux, se concentrant uniquement sur les bruits ambiants. Le souffle du vent, le craquement de la branche sous le poids de son adversaire et les feuilles mortes qui se brisaient sous le poids du fenrir. Et puis... La corde que l'on tend. Ce bruit singulier de la flèche qui vient se nicher dans le creux de la corde, retenue par l'armature en bois et la main de son propriétaire. Il fallait attendre. Encore un petit peu... Juste un petit peu, ne pas bouger trop vite, laisser son adversaire s'essouffler seul et manquer ses projectiles. Enfin, le son tant attendu résonna dans ses oreilles. La corde qui se détend, la flèche qui fend l'air. Un coup d'oeil furtif sur le coté et l'éclat particulier de l'argent luisait entre les feuillages. Un pas vers l'avant, un bond vers le fenrir et le Lycan dégaina sa seconde lame. D'un trait net et vif, il trancha l'air horizontalement, obligeant la bête à esquiver par en dessous alors que la seconde lame s'abattit sur son crâne offert. Le pommeau heurta le crâne de la bête dans un bruit assourdissant. Le fenrir s'écroula. S'il n'était pas mort, il resterait du moins suffisamment longtemps hors de combat pour que Cerrarë puisse finir son oeuvre plus tard.

Le Lycan tourna la tête vers son adversaire, perché dans les arbres. Il fit tournoyer sa seconde lame pour retrouver le pommeau dans sa poigne qu'il resserra. L'intrus lança alors à sa rencontre quatre fines aiguilles. Instinctivement, le Lycan les évita. Elles ne pouvaient être dangereuses, et pourtant, un reflet malsain avait illuminé les fins projectiles métalliques.

L'assassin était rapide. Mais changer d'arme aussi souvent traduisait une certaine nervosité. Sa soif de vengeance le pousserait donc droit vers la défaite. Dans une prise d'élan rapide comme l'éclair, Cerrarë fondit vers l'arbre où s'était retranché son ennemi. Il rengaina ses épées jumelles et sortit son arc et une flèche, alignant en plaine course le Lycan perché. La flèche partit... Le Lycan n'avait d'autre issue que de quitter son abris de fortune, alors il le cueillerait de ses lames qu'il dégainait de nouveau, son arc ayant repris place dans son dos.
Dans un bond, le chasseur prit appuis sur le tronc pour fendre l'air en direction de son adversaire, une lame pointée vers l'avant, prête à l'embrocher alors que l'autre restait en retrait pour une éventuelle parade. Les reflets de sa lames brillaient au fond des pupilles du jeune Lycan alors que Cerrarë attendait de voir sa réaction. S'il ne l'évitait pas, elle irait se loger droit dans son crâne, perforant à coup sur la peau, les os et la chair.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le contrat final [Terminé]   Mer 29 Aoû 2012 - 14:44

Une fin honorable






Le son de ses paroles résonnait en moi tel un écho, je ne pouvais m'empêcher d'y penser. Pour lui, j'étais un faiblard, car je combattais avec mon fenrir...Soit, mais pour moi, c'était un compagnon et cela prouvait que j'étais un combattant possédant des alliés, pourquoi ferais-je une chose aussi stupide que de dire à mon fenrir de ne rien faire, il se croyait dans un conte, lorsque l'homme dit que l'autre ne pourra pas le battre à mains nues et que l'autre idiot la jette à terre ? Quel fou, il ne peut que rêver et bientôt, il rêvera pour l'éternité. Il venait de bloquer mon coup d'épée et pourtant, mon fenrir avait eu le temps de lui infliger une griffure sur l'avant bras gauche,
mais cela ne changait rien vu que ses griffes n'étaient pas faite en argent et donc la blessure guérirait assez vite, bon en même temps, unfenrir avec des griffes en argent, ce n'est pas courant. Je ne vais pas lui arracher toutes ses griffes et les remplacer par des griffes en argent, enfin je pourrais aussi bien mettre de l'argent dessus ou lui mettre des gantelets en argent, j'aurais peut-être du penser à cela avant...



Je me trouvais désormais sur la branche et préparer une flèche avec une pointe faite d'argent, en même temps, tout mon équipement contenait de l'argent en fait. La flèche était tirée et le son se trouvait être doux à mes oreilles, mais il l'était moins quand le lycan esquiva la flèche
ainsi que mes aiguilles en argent qui suivirent. Que pouvais-je faire ? Le temps de ma réflexion, il s'attaqua à mon lycan et le mis K.o en un seul coup. Je ne savais plus quoi faire, moi qui jouais sur mon intelligence, ma vitesse et ma précision, j'étais perdu. Je n'étais qu'un simple lycan et je repensais aux paroles de Kimaya : ce n'est pas un mois à t'entraîner qui te rendra invulnérable. J'étais aveuglé par ma prétention et voilà ce qu'il allait m'arriver : La mort. Je devais tenir le
plus longtemps contre ce monstre, après tout : la meilleure des morts que peut avoir un guerrier, c'est de mourir lors d'un combat.



Le lycan pris à son tour un arc, le mien était tombé après la flèche qu'il avait esquivé, la surprise me faisant le lâcher. Une flèche fonça vers moi et je ne pensais qu'à une seule chose : ma meute. Je leur avais fait tellement de mal et jamais je ne pourrais m'en excuser, s'il y avait une chance que je survive...J'irais tout de suite présenter mes excuses à celle-ci et même s'il me faut ramper jusque là-bas en ayant les deux jambes cassées. Perdu dans mes pensées et le fait d'être pardonné avant de rendre l'âme, je ne vis pas le guerrier me fonçant dessus ainsi que sa flèche se rapprochant toujours en ma direction, d'instinct, je mis un coup de coté à la flèche pour la
dévié, elle me frôla et le temps que je pris pour me remettre en position d'attaque, Cerrarë venait de planter son épée dans ma tête et les bouts de cervelles ainsi que le sang giclait sur le sol se trouvant à trois mètres de nous en hauteur et un mètre en distance. Je ne pouvais plus rien faire, j'étais mort, mais lorsque l'épée me transperça, mon épée en argent toucha son avant bras gauche lui laissant une marque de brûlure qui ne partira jamais. Avant même que l'épée me transperça, je
pris le temps de parler :



« Cerrarë, dit à Kimaya que je m'excuse pour... »



Mon fenrir repris conscience à ce moment et se jeta sur Cerrarë tandis que mon corps tomba sur le sol et continua à se vider de son sang.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le contrat final [Terminé]   Jeu 30 Aoû 2012 - 17:50

C'est avec stupeur que le Lycan regarda son épée transpercer le crâne de son adversaire qui n'eu le temps de terminer sa dernière volonté. La lame pénétra par le front, disloquant la chair et les os dans un craquement terrible. Elle finit par ressortir de l'autre coté, projetant dans sa course folle des fragments d'os et de matière cérébrale dans un grand flot écarlate. Emporté dans un élan qu'il aurait cru stoppé par la réaction du Lycan, Cerrarë vint percuter le corps sans vie de ce dernier, sa lame d'argent venant se plaquer contre son avant bras gauche. Le tatouage qui y était encré fut séparé en deux par la chair à vif brûlée par le contact du métal.
La douleur le prit aux tripes et il dut serrer les dents pour ne pas laisser échapper le hurlement qu'il restreint à sa gorge. Dans sa chute, Cerrarë se sépara du Lycan au crâne transpercé pour se retrouver au sol, ses lames lui avaient échappé et se trouvaient à plusieurs mètres de là et maintenant face à lui se dressait bête éveillée. Le loup lança un coup de patte en sa direction qu'il reçut de plein fouet alors qu'il se dégageait aussitôt du fenrir. La bête s'élança à nouveau à sa rencontre alors qu'il sortait son couteau à dépecer qu'il vint planter dans l'un des orbites de la créature, l'enfonçant au plus profond de sa boite crânienne. Les coups de pattes portés avant sa mort ne lui infligèrent que des blessures sans gravité.
A présent, tout son avant bras gauche semblait se consumer dans un feu ardent. Le contact de l'argent... Fort heureusement pour Cerrarë, le combat était terminé. Il s'approcha du corps du feu Lycan et prononça simplement :

-"Les traîtres ne méritent pas de dernière volonté."


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le contrat final [Terminé]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Le contrat final [Terminé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» .~oO Cloud D. Cross | The Ashbringer Oo~. [ Retouches terminées]
» Poser un Contrat
» Nouveau contrat social
» Labadie: Contrat entre l'etat haitien et la Royal Carribean
» [Terminé] Un bon petit film [Emma]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 ::  :: Archives :: • Archives RP •-