Partagez | 
 

 Winter is leaving. [Terminé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Winter is leaving. [Terminé]    Mar 28 Aoû 2012 - 16:41

Avec la fin de la guerre se préparait un évènement qui pourrait bien bouleverser le monde d'Ephaëlya. Croc Noir allait être au coeur d'un tourbillon de sang et de lames. Le nombre étant une force non négligeable, Cerrarë avait été envoyé par Nina pour aller prendre la température de Nord Bois et ainsi, pourquoi pas glaner quelques forces supplémentaires. Un émissaire avait déjà été envoyé pour prévenir de la venue du second. Quand ce dernier était revenu, il lui avait indiqué qu'il s'entretiendrait avec le seconde de Croc Noir. Cela avait quelque peu embêté Cerrarë de ne pouvoir s'adresser en personne au chef, mais quand le nom de Ionos Selherand avait résonné dans ses oreilles, c'est l'esprit confiant qu'il partit en direction de la Forêt des Damnés. La meute fut rapidement trouvé, et les gardes vinrent cueillir le second de Croc Noir. Ils avaient été avertis de sa venue et se mirent donc en route pour retrouver Ionos dans le palais.
Il ne serait sûrement pas aisé de faire basculer Nord Bois dans la guerre depuis que cette meute se revendiquait pacifiste, mais Cerrarë leur ferait comprendre que la survie de toute la race pouvait se jouer durant cette guerre.
Les rues de la cité étaient pleines et joyeuses, à l'exact opposé de Nûldar. Un haut-le-coeur secoua le Lycan lorsqu'il repensa à se demande.

-"Personne n'en souffrira..." Chuchota-t-il alors que les portes du palais s'ouvraient.


Dernière édition par Cerrarë Kel'Alanör le Sam 8 Sep 2012 - 20:07, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Winter is leaving. [Terminé]    Mar 28 Aoû 2012 - 21:08

Maldrik était parti pour une durée que je ne pouvais déterminer. Lui loin de la meute, je devais prendre soin de celle-ci et veiller à ce que rien de malveillant n’arrive. Tout ce que Rainos a bien voulu me révéler, c’est que mon ami Maldrik devait se rendre au plus vite auprès de quelqu’un qui lui tenait à cœur. Il ne m’en a pas dit plus et je devais respecter le choix de mon chef et ami. Je savais qu’il me faisait confiance et qu’à mon retour je prendrais soin de Nord Bois jusqu’à ce qu’ils reviennent.

Avec la fin de l’hiver et le début de la chaleur et d’un printemps qui s’est fait beaucoup désiré. Beaucoup de lycans de Nord Bois profitaient de la chaleur pour quitter leurs habits chauds, faire leur lessive en plein air, fumer leur tabac en plein air ou encore regarder leurs louveteaux s’amuser. La vie reprenait son cours au sien de Nord Bois. Pourtant malgré cette tranquillité, l’air était vicié. L’air de Thaodia transpirait le sang, la violence, l’excitation des combats… la guerre. La guerre et son funeste cortège se tramait à l’horizon. Un conflit entre lycans, une soif de pouvoir et de domination sur les autres. Ce n’était qu’une supposition, un pressentiment…

Le vieux Rainos me faisait office de conseiller. Il n’y avait pour l’instant rien de bien méchant à gérer. Le reconstruction du puits sur la grande place, les ententes commerciales avec le peuple des elfes… Rainos m’avertit aussi de la visite d’un haut membre de la tribu de Croc Noir, la meute la plus fier, indépendante et la plus imposante, du moins d’un point de vue militaire. Amarÿelle et Opale sont parties se promener dans la forêt des damnés.

Rainos apprécie beaucoup Opale pour les soins qu’elle lui apporte pour son dos mais aussi Amarÿelle pour sa poésie et ses talents de musicienne. Il est très content qu’elles soient mes compagnes, mais je n’avais pas la tête à ça pour l’instant. Un garde vint m’avertir de l’arrivée du second de la meute de Nord Bois. Je me dirigeais à toute hâte vers le palais pour le recevoir comme il se doit. Malheureusement, on m’avait omis de me mentionner son nom.

Je n’aimais pas trop faire tant de cérémonies. Mais bon la tradition le veut. La lourde porte du palais s’ouvrit et on m’annonça enfin de vive voix :

- Cerrarë Kel'Alanör, second de Croc Noir !

Des souvenirs vinrent s’entrechoquer dans mon esprit. Je pensais qu’il ne pouvait s’agir du même Cerrarë que je rencontrais il y a fort longtemps de cela, lorsque l’hiver des marcheurs s’abattit en Ephaelya. Le même avec qui je partageai un repas amical et chaleureux. Ce lycan entouré de mystères que je ne pensais pas revoir de la sorte. Je reconnus la chevelure ébène et les traits si familiers de Cerrarë. Je m’approche de lui et lui affirme d’une voix amicale :

- Je ne pensais pas que nous nous reverrons ainsi. Mais je ne ferais pas trop de cérémonies, je suis content de voir que tu te portes bien. Je dois avouer que jamais je n’aurais imaginé que tu sois le second d’une meute aussi imposante que celle de Croc Noir. Je regrette que mon chef Maldrik Frodeew ne soit pas là pour t’accueillir, mais il est en voyage. Et malheureusement, je n’ai aucune idée de sa date de retour. Mais trêves de bavardages, que me vaut l’honneur de cette visite ?

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Winter is leaving. [Terminé]    Mer 29 Aoû 2012 - 2:21

Les lourdes portes s'ouvrirent laissant Ionos baigner dans la lumière de l'astre solaire. Un sourire illumina ses traits fatigués alors que homologue s'adressa à lui. Cerrarë posa une main ferme et fraternelle sur ce dernier et pénétra toujours plus profondément dans le palais.

-"Je sais que ma venue est quelque peu précipitée. Je sais aussi que tu n'as pas été informé du sujet de ma venue car, vois-tu, celui-ci est plus qu'important pour l'avenir de Thaodia, et qu'entre de mauvaises mains, ce sujet pourrait anéantir Croc-Noir, et à terme toute la race Lycane."

Le second de Croc Noir balaya la pièce du regard. Il n'y avait guère foule, mais il y avait encore trop de personnes en ce lieu. Gardes et personnel s'affairaient à leurs tâches respectives et on ne pouvait les blâmer pour cela. Mais Cerrarë ne consentirait pas à parler de la raison de sa venue tant que d'autres oreilles étaient présentes. Ainsi se risqua t-il à poser la question qui lui traversait l'esprit depuis qu'il était entré.

-"Je sais que ce n'est pas très courtois de ma part Ionos. Nous ne nous sommes vus depuis longtemps et nous avons sûrement maintes histoires à nous raconter. Mais la raison de ma venue n'est pas anodine, et je préfèrerai m'entretenir avec toi... Seuls..."

D'un mouvement discret, Cerrarë désigna le reste de l'assemblée.

-"Ma garde restera à l'extérieur, je n'ai aucune crainte de la part de ta meute, je sais que nous serons traités comme il se doit en son sein et je n'ai pas besoin de gardes ici."

D'un mouvement de main, le Lycan fit signe aux quelques soldats qui l'avaient accompagné sur le tranquille chemin de Nord Bois de faire demi tour. Ils savaient qu'ils avaient maintenant quartiers libres jusqu'à son retour.

-"Je te demande de m'accorder ta confiance, mon ami. Thaodia va en avoir besoin..."

Cerrarë posa à nouveau fraternellement sa main sur l'épaule du second de Nord Bois. Il faudrait trouver un terrain d'entente. Il fallait faire vite. La guerre ne les attendrait pas, et pendant qu'il restait loin de Croc Noir, Nina restait seule.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Winter is leaving. [Terminé]    Jeu 30 Aoû 2012 - 20:28

Jamais je n’avais vu Cerrarë aussi inquiet et sombre. Il y avait fort longtemps que je ne l’avais pas vu et à présent que nous nous retrouvons, Thaodia était en danger ? Mon instinct ne m’avait donc pas trompé, quelque chose se tramait. Le lycan aux allures de chasseur fit signe à sa garde de l’attendre à l’extérieur. Un geste qui me prouvait sa bonne volonté, de toute façon je n’étais pas du genre à douter de l’homme d’honneur que m’inspirait le fier lycanthrope. Je lui fais signe de de me suivre dans une salle faisait office de conseil lors de grandes décisions pour la meute.

La main que Cerrarë me pose sur mon épaule est chaleureuse, presque fraternelle. Elle me rappelle cette amitié que nous avons liée autour d’un repas. A mon tour je fis signe à la garde du palais de ne pas nous suivre. Rainos semblait inquiet et se montra même un peu réticent à l’idée qu’il ne puisse m’accompagner. D’une voix ronchon il maugréa :

- Je ne pense pas que ce soit une bonne idée Ionos ! Non loin l’idée de moi de douter de tes choix, mais est-ce bien prudent ?

Je pose mes deux mains sur les épaules de mon père adoptif et lui réponds d’une voix calme :

- Tout va bien se passer Rainos. Cerrarë ne posera aucuns problèmes à notre meute ou à moi. Attendez-moi à l’extérieur, nous devons parler sérieusement.

Je mène le pas vers la grande pièce et m’installe sur l’un des sièges présent, je fais un signe au lycan de prendre place et lui affirme :

- Je t’en prie prends un siège. Ton temps semble précieux, alors je ne vais pas y aller par quatre chemins. Tu me dis que Thaodia est en danger ? Je suis tout ouïe de savoir qu’en est-il. Parle sans crainte mon ami.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Winter is leaving. [Terminé]    Ven 31 Aoû 2012 - 14:11

Sans perdre un instant, Ionos le conduisit vers les appartements privés de la meute. Seul un vieil inconnu vint perturber leur marche, rapidement écarté par le Lycan. Cerrarë suivit donc son homologue dans les couloirs avant d'entrer dans une grande pièce, probablement une salle de réception ou de conseil à en juger par les ornements décoratifs représentants la gloire d'ancien chefs de meute de Nord-Bois, la grande table en son centre et une immense carte de Thaodia, fixée sur un mur à l'opposé de la pièce.
Ionos s'assoit sur l'un des sièges de la table, invita son invité à faire de même. Cerrarë, poliment, déclina l'offre et s'approcha de la carte, scrutant avec attention la contrée, tentant de deviner où pourraient se dérouler les batailles, où fallait-il prendre leurs ennemis à revers. Sur cette guerre, Croc-Noir et ses alliés aurait au moins l'avantage du terrain pensait-il.
Le second de Croc-Noir se retourna en regardant son ami. Sa mine inquiète trahissait déjà les paroles qui allaient lui échapper. Inquiet des conséquences de la guerre et inquiet du possible refus de Nord-Bois quand à leur participation à cette guerre.
Cerrarë hésita un court instant et effaça les quelques mètres qui le séparaient de Ionos.

-"Je ne sais pas si les rumeurs arrivent jusqu'à ta pacifique meute Ionos, mais la guerre se trame. et Croc-Noir se retrouve au centre de cette guerre. Bien sûr, ma demande peut sembler totalement désintéressée, mais je suis venu quérir l'aide militaire de Nord-Bois."

La dernière phrase fendit l'air de la pièce comme un javelot avant de percer le corps de sa cible. Le silence se fit, pesant, lourd. On pouvait entendre les mouches voler, et bien qu'il n'y ait aucune mouche dans le pièce, il semblait qu'une nuée d'insectes venait d'entrer par la fenêtre. La mine dubitative du natif de Nord-Bois quand à l'appel du chasseur montrait clairement la réflexion qui habitait Ionos. Cette meute était celle qui avait semblé aux dirigeants de Croc-Noir comme la plus difficile à convaincre du fait de leurs idéologies pacifistes. Ainsi, Cerrarë reprit la parole.

-"Les causes de cette guerre incombent à Croc-Noir. Une série de vendetta a secoué nos rapport avec les elfes, et des deux cotés, la vengeance a primé. Maintenant, nous nous retrouvons avec une coalition contre nous."

Cerrarë retourna vers la carte. De la main il désigna la frontière commune qu'avaient Evanya et Thaodia, déplaçant ensuite son doigt vers la position de la meute de Nord-Bois.

-"Votre position n'est guère enviable. Vous risquez d'être pris dans les combats. Mais votre position est stratégique et votre aide pour contenir une attaque des elfes sur la frontière n'est pas négligeable. Je sais que ce que je demande à Nord-Bois est contradictoire. Je sais que nombreuses seront les réticences. Mais Thaodia est en danger. Les elfes ne s'arrêteront pas à Croc-Noir, et même s'ils ont pour certains une entente plus que cordiale avec les vôtres, certains de leurs membres peuvent se révéler mal intentionnés."

Le Second de Croc-Noir retourna auprès de son homologue de Nord-Bois. Il s'assit en face de lui, acceptant enfin l'invitation de ce dernier. Il posa lourdement ses mains marquées sur la table et continua son discours.

-"La guerre est le pire fléau de ce monde Ionos. Quand elle vient à frapper, elle est inéluctable, et la seule manière de l'arrêter et de l'accepter." Cerrarë marqua un temps puis conclut enfin. "Puis-je compter sur l'aide de Nord-Bois pour cette guerre ?"
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Winter is leaving. [Terminé]    Lun 3 Sep 2012 - 20:08

Je restais très abasourdi par la demande de Cerrarë. Il attendait de moi une réponse et une aide immédiate pour aider sa meute à se dépêtrer de ce conflit dans lequel elle s’était mise. Bien que j’éprouve encore aujourd’hui un profond respect et une amitié sincère pour le lycan. Quelque chose me gênait dans sa demande. J’avais l’impression qu’il me manquait quelques détails, je ne devais pas laisser mes sentiments pour Amarÿelle ou Opale troubler mon jugement, mais je ne devais pas non plus laisser mon amitié pour Cerrarë malmener mes paroles. Car les mots que j’allais utiliser risquer de mener Nord Bois à la guerre ou de perdre un ami.
Je répondis avec calme à Cerrarë :

- Je suis d’accord avec toi, la guerre est le pire fléau. Il est souvent engendré par l’homme en général. Mais toutes les autres races ne sont pas à exclure. Beaucoup de lycans nous considèrent comme lâches, mais nous avons juste appris à vivre avec notre temps et à accepter de ne pas essayer de changer les humains et de tenter de cohabiter avec eux. Si Nord Bois ou Thaodia est en danger, sois sûr que je ferais tout pour protéger les miens et contenir cette menace.

Je laisse un léger ce silence se poser avant de m’adosser contre le siège et demander à l’émissaire de Croc Noir :

- Mais avant d’approuver ou non ta demande, il y a quelques détails que j’aimerais savoir. Notamment ces « Vendettas » menées par les elfes, contre qui sont-elles portées et contre quels motifs ? Un autre point que j’aimerais que nous abordions aussi est celui des alliés qui se sont joints à vous. Si ma meute doit renforcer les rangs de Croc Noir, je veux être sûr de ne pas me confronter à une meute disons… plus marginale.

Au final, je maudissais cette rencontre. Car je savais qu’en fin de compte, je devrais choisir entre le salut de Nord Bois et de Thaodia, ou bien sacrifier une amitié pour préserver la trêve et nos ententes commerciales avec le peuple des elfes. Finalement je ne connaissais pas aussi bien Cerrarë que je le pensais, et je me disais que si nous ne nous étions jamais rencontré auparavant. J’aurais eu moins de mal à choisir. La guerre est un des pires fléaux du monde, une gangrène, un cancer… Elle nous pousse à ne pas faire appel à nos émotions les plus humaines. Timidement je demande à Cerrarë, inquiet de la réponse qu’il pourrait me donner :

- La guerre est-elle vraiment inévitable ? Croc Noir ou Adarmir ne peuvent-ils revenir sur leurs positions et trouver un arrangement ? Les conséquences de cette guerre m’inquiètent énormément Cerrarë, au final je suis persuadé qu’il n’y aura pas de vainqueurs. Que des perdants et une Thaodia chaotique où il faudra tout reconstruire et panser les plaies de notre peuple. C’est assez idéaliste comme vision je le conçois, mais toi-même qui semble ne pas aimer la guerre, n’y a t-il rien qui puisse te donner envie de demander des pourparlers ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Winter is leaving. [Terminé]    Mer 5 Sep 2012 - 23:24

Cerrarë resta un moment à réfléchir, à assimiler les dernières paroles de Ionos. En marchant sur Nord-Bois, le chasseur savait que sa tâche ne serait pas aisée. Mais avoir pu s'entretenir avec Ionos lui redonnait espoir. Il avait beau rester sur ses positions, bien campé sur ses idéologies, le second de Nord-Bois ne demeurait pas hermétique. S'il n'y avait ne serait-ce qu'une infime chance que Ionos et les siens acceptent de se joindre à la bataille, Cerrarë y croirait jusqu'au bout.
Il fallait peser chaque mot. Evaluer chaque réponse pour qu'elle soit le plus juste possible et qu'elle soit distillée avec une précision chirurgicale.
Ionos attendait des réponses à ses questions. Les esquiver serait bien la pire des solutions. Il fallait avancer, franchir un à un les obstacles, déverrouiller un à un les verrous de son homologue.
Le chasseur ouvrit la bouche, sa langue pesant minutieusement chaque mot qui allait en découler.

-"Les elfes sont venus tuer des membres importants de la meute. Le précédent second en est mort. Ce dernier était fou et avait, semblerait-il, tué des elfes par delà la frontière. Seulement, la guérilla ne semble pas se terminer, et maintenant, les armées elfiques sont en marche pour Thaodia."

Cerrarë s'arrêta un instant. Il n'avait pas été mis au courant dans les détails de cette histoire. Bien sûr, Croc-Noir avait sa part de responsabilités, mais à quoi peut bien servir une vengeance si celle-ci demeure sans fin ? Et puis...

-"Ce sont déjà des conflits d'un autre temps Ionos. Personne n'a réclamé cette guerre et les fautifs ne sont déjà plus. Si les armées de Croc-Noir ne parviennent pas à stopper les elfes à la frontière, je n'ose pas imaginer ce qui adviendra de Nûldar... Les innocents payent toujours la faute des coupables. Mon seul but est d'en réduire le nombre..."

Nina-Lou avait été claire quand aux Nord-Bois. Ils sont frileux, mais leurs compétences martiales n'étaient pas à oublier. Nombre de leurs soldats avaient déjà fait preuve par le passé de prouesses. Mais elle n'avait pas sembler trop se préoccuper de cela. D'ailleurs, le simple fait de l'envoyer lui, avec une garde si peu nombreuse prouvait qu'elle avait déjà la tête ailleurs. Et quand Cerrarë lui avait demandé si d'autres alliés allaient se joindre à eux, elle s'était contenté d'acquiescer. Simplement.

-"Je ne connais ni le nombre, ni le nom des alliés de Croc-Noir. Cela fait déjà plusieurs jours que je suis partis de Nûldar et Nord-Bois est à l'opposé de Thaodia. Nina a déjà dût aller chercher alliance auprès des autres meutes."

Cerrarë jeta un nouveau coup d'oeil à la carte de Thaodia, tentant de deviner par où les elfes pourraient attaquer. Il semblait pourtant clair qu'une offensive viendrait du nord de Thaodia, à deux pas de la meute de Nord-Bois...

-"Votre meute se trouve près de la frontière Ionos. Je ne vais pas te le cacher, les affrontements vont être terribles car aucun des deux camps ne se battra pour la simple victoire mais pour l'annihilation de l'autre. Les terres de Thaodia seront ravagées. Malheureusement pour vous autres, les combats finiront tôt ou tard par vous toucher, que vous ayez décidé de prendre part à cette guerre ou non. Maintenant, le tout est de savoir si vous serez avec ou contre nous..."

L'expression du Second de Croc-Noir s'était durcie.

-"Je ne me bat pas par vengeance. Je me bat pour protéger les miens Ionos. Et toi ? Pourquoi te battras-tu ?"
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Winter is leaving. [Terminé]    Ven 7 Sep 2012 - 23:06

Le ton qu’avait pris Cerrarë était devenu plus imposant, plus sombre. Il avait le même impact qu’un carreau d’arbalète que l’on vous tirerait à bout portant. Droit au cœur, avec les mots justes et qui blessent. Lui et moi nous nous ressemblions tellement, mais pas complètement. Cerrarë avait la force et la puissance d’affronter les armées d’Adarmir, mais pas elle de pardonner ou encore d’essayer de cohabiter avec ceux qui étaient plus violents que lui. Je l’admire vraiment et en même temps il m’effraye un peu. Car je me doutais que selon le choix que j’allais prendre, je pouvais devenir un allié précieux… ou un autre de ses adversaires sur son interminable ténébreuse liste d’ennemis.

J’étais tenté d’accepter de le soutenir, Nord Bois serait inévitablement pris dans le conflit, c’est vrai. Allais-je prendre la décision d’impliquer les miens dans ce conflit sanglant ? Que ferais Rainos à ma place ? Que ferais Maldrik à ma place ? Que devais-je faire ? Je pris une grande inspiration avant de répondre d’un ton impartiale à Cerrarë Kel’Alanor :

- Je me bats pour défendre mes terres. Je me bats pour défendre mes semblables. Je me bats pour protéger mes compagnes non lycanes. Je ne me bats pas par désir bestial mais par devoir. Mais ce conflit n’est pas nécessaire aux miens. Nous avons trop souffert de la guerre pour pouvoir se permettre de perdre d’autres générations de jeunes loups. Je suis navré Cerrarë…

J’avais décidé de ne pas me joindre à Cerrarë dans ce conflit. Mais je réalise qu’il serait bien ingrat de ne pas lui montrer que le sort des siens m’importent aussi. Cerrarë est mon frère de sang, je suis lycan comme lui. Je me dois de l’aider. Pas par les armes, mais comme un Nord Bois. Je lui affirme alors d’un ton plus amical :

- Néanmoins il est inacceptable que vous subissiez de tels actes barbares d’un peuple qui se dit noble. C’est pourquoi, je décide que si au cours de ce conflit, vous avez des blessés à soigner, de jeunes loups et non combattants à mettre en sécurité. Nord Bois les accueillera, ils pourront rester aussi longtemps qu’ils veulent, ils seront nourris, logés… Et Adarmir n’aura pas le droit de les blesser ou de réclamer leurs têtes. Et si jamais elle s’obstine, alors Nord Bois entrera en guerre.

Avais commis une erreur ? Ma décision allait-elle être rejetée par Cerrarë ? Je n’en avais aucune idée, j’avais agis comme il le fallait, c’est à dire en Nord Bois. Mais je ne pouvais pas prévoir si le lycan de Croc Noir prendrait ma décision comme une marque de défi. Tout allait dépendre de sa réponse, car bien que ma proposition présente des avantages. Elle pourrait être sans intérêt pour quelqu’un qui aime le gout du sang. Je lui affirme comme pour conclure mon offre :

- C’est tout ce que je peux faire pour les tiens Cerrarë… Pour les nôtres… Pour Thaodia…
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Winter is leaving. [Terminé]    Sam 8 Sep 2012 - 0:35

Un précieux soutien.


Les efforts du second de Croc-Noir n'avaient pas été vains. Même si, dans l'absolu, sa mission était un échec, Ionos avait accepté de le soutenir indirectement. Cerrarë n'avait obtenu de ce derniers des renforts ou une aide militaire, mais il avait obtenu un soutient en arrière, un futur poste de secours pour les troupes blessées devant se replier. De plus, le second de Nord-Bois n'avait pas totalement écarté une possible entrée en guerre des siens. Même si elle ne serait que réponse à une offensive d'Ardamir, les Nord-Bois entreraient en guerre si ces derniers venaient à s'obstiner. Le soutien de Nord-Bois n'était pas négligeable. Certes les troupes ne grossiraient pas. Certes, Cerrarë allait rentrer à Nûldar sans ces précieux alliés que pouvaient représenter les Nord-Bois. Mais il rentrerait avec la certitude d'un arrière poste fortifié et farouchement opposé aux elfes, une porte de secours.
Cerrarë eut un sourire nerveux. La réponse qu'il avait attendu n'était pas venue. Ionos s'était montré d'une poigne de fer en laquelle il n'avait pas douté depuis le moment où il l'avait vu se tenir en haut des marches du palais, prêt à le recevoir. Mais son appel avait été entendu par son homologue. Nord-Bois, quoi qu'il arrive entrerait en guerre à leurs cotés, et même s'ils ne seraient pas armés, les loups de la meute pacifique aideraient Croc-Noir dans cette guerre.

-"Ton choix semble arrêté Ionos. Croc-Noir ne crachera pas sur l'aide des tiens, et nous saurons nous en rappeler. Ce que tu me proposes là est le minimum que je pouvais venir chercher en ces terres."

Le chasseur se releva, présentant sa main forte et froide à son homologue. Cette guerre était bien le problème de Croc-Noir. Même si les batailles risquaient de déborder sur l'ensemble de Thaodia, ils tiendraient la frontière. Les elfes ne passeraient pas le rideau de crocs et de griffes que Croc-Noir allait dresser contre eux. Et la meute de Nord-Bois allait être épargnée.

-"J'accepte ta promesse Ionos. Je comprend les motivations de Nord-Bois à rester en dehors de ce conflit. Cependant, je salue ton aide précieuse. Je vais te faire une promesse à mon tour... Si Nord-Bois ne veut pas entrer plus dans cette bataille que ce que tu as déjà proposé, nous nous y tiendrons. Et je te promet de faire mon possible pour qu'Ardamir ne vienne pas déranger les tiens."

Cerrarë savait que cette promesse allait être compliquée à tenir. Ardamir allait déployer elle aussi des forces en nombre. Mais c'était sans compter sur l'abnégation de Croc-Noir. Ses alliés allaient se compter en petit nombre, mais les Lycans prouveraient leur force au combat et leur courage face à l'adversaire. La parole de Cerrarë n'allait pas se perdre. Son honneur ne lui permettait pas de bafouer pareille promesse.

-"Nous garderons les elfes hors de Thaodia. Croc-Noir comptera sur vos soigneurs. Tâchez d'être prêts une fois le moment venu, les pertes risquent fort d'être conséquentes... Que Sên te garde, toi et ta meute..."

Cerrarë se tenait droit, fier. La main tendue. L'amitié qui engageait les deux hommes n'allaient pas faiblir, pas maintenant. La guerre n'entacherait en rien les souvenirs d'un repas sur le lac de l'aube. Tous les deux sauraient s'en prémunir.


HRP :

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Winter is leaving. [Terminé]    Sam 8 Sep 2012 - 19:40

Le sort en était donc jeté. Le choix que j’avais pris allait décider de l’avenir de Nord Bois au cœur de ce conflit sanglant et sans pitié. Pour dire de façon un peu plus grossière : nous allions houer les nourrices et les médecins durant cette campagne militaire. Je n’avais pas dit au lycan de Croc noir que les troupes de Nord Bois marcheraient aux côtés de celle de Croc Noir. Mais nous serions à l’arrière garde, à prendre soins des lycans blessés. Mais j’avais omis un détail car en pensant à Amarÿelle, je n’avais osé dire à Cerrarë que si des troupes elfiques demandent également des soins, nous ne pourrions refuser de fournir assistance. Du moins je pense que Maldrik agirait ainsi. Pas de favoritisme, nous resterons le plus neutre et impartiale. En fait, si l’un des deux camps osait s’en prendre à UN seul d’entre nous. Nord Bois ne resterait plus neutre et prendrait part au conflit. A contrecœur pour ma part, car l’idée même de voir les visages tristes d’Amarÿelle et d’Opale de me voir partir à la guerre, remplissait mon cœur de chagrin. Mais au final le conflit aura beau éclater sur nos terres, Nord Bois avait une chance d’être préservé.

Je me lève et serra amicalement la main de Cerrarë, concluant l’accord passé entre nos deux meutes. Alors que ce dernier s’apprête à quitter le palais, je pose ma main sur son épaule et lui propose d’un ton amical :

- La route que toi et tes hommes ont faites jusqu’à Nord Bois a dû être longue et épuisante. J’aimerais vous proposer de rester pour la nuit, pour reprendre des forces jusqu’à demain matin. Je me doute que tu es impatient de reprendre le chemin de ta meute, mais il n’est pas prudent de voyager affamé et épuisé. Qu’en dis-tu ?

Cerrarë ne met pas longtemps à prendre la décision de rester un peu plus longtemps à Nord Bois. De plus cela nous permet de penser nostalgiquement à notre première rencontre au bord du fleuve durant l’hiver des marcheurs. Nous savons donc festoyé d’un cochon de lait farci aux oignons et aux tomates. Du vin, de l’hydromel, du pain et des rires accompagnent ce début de soirée et de repas. Le lycan de Croc Noir me charrie un peu lorsqu’il voit mes deux compagnes. Il me taquine en me demandant comment je peux avoir deux jolies femmes rien que pour moi ? Que c’est presque du gâchis ! La soirée se passe bien, le feu réchauffe nos cœurs et nos âmes. L’hiver nous acquitté, mais le froid qu’il a semé a tant de mal à s’en aller à son tour.

Le futur me dira que de mes ennemis ou de mes alliés je devrais me méfier. Mais pour l’heure j’aide un frère loup, je trinque avec un ami et je rie avec un ami.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Winter is leaving. [Terminé]    

Revenir en haut Aller en bas
 

Winter is leaving. [Terminé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» [Terminé] Un bon petit film [Emma]
» .~oO Cloud D. Cross | The Ashbringer Oo~. [ Retouches terminées]
» Hermione Granger ( terminée)
» 101 TH AIRBORNE (Armée terminée en 1 semaine de quickpainting)
» Azur, adorable petite boule de poils bleue. (Terminé. )

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 ::  :: Archives :: • Archives RP •-