Partagez | 
 

  |~°0•:.Songe d'un jour d'hiver.:•0°~| [PV: Dorian Escher ]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: |~°0•:.Songe d'un jour d'hiver.:•0°~| [PV: Dorian Escher ]   Sam 29 Déc 2012 - 21:06


Je rentrais de la cueillette, par une belle après-midi ensoleillée, contente malgré l'air encore frais. Ma maison et ma boutique, qui est en fait située au rez-de-chaussé de la maison, se trouve au bord du Lac Miriel, dans les Plaines Infinies. Chaque matin en me levant j'admire le superbe paysage qui s'offre à moi des rayons de soleil se reflétant sur les eaux calmes du Lac. A la tombée de la nuit, c'est le reflet des milliers d'étoiles que j'admire. Je rentrais donc, heureuse d'avoir un panier bien garnie en plus de mon repas du soir. Un magnifique lièvre que j'avais attrapé d'une flèche entre les deux yeux, précision oblige. Je franchissais ma petite clôture en bois non sans admirer la vue du soleil couchant. Puis je déposais mon panier sur le comptoir avec le lièvre avant de monter à l'étage enlever mes bottes et me recoiffer. Un petit coup d'oeil dans le miroir, un sourire enchanteur et je redescendis. J'ouvris les volets, respira l'air frais du soir.

Je m'attardais un petit moment, accoudée sur le rebord de la fenêtre. La nostalgie monta. C'était très différent de mon ancienne boutique dans la cité d'Adramir. Plus grande certes, mais loin de tout et isolée. Tout ça à cause d'une mission de ma tribu qui a failli très mal tourné. Je m'en suis échappée de peu avec quelques égratignures mais mon échoppe à complètement brûlée. "Dommage collatéral" m'avait alors sorti le chef, à mes yeux pleins de larmes. Je m'étais engagée dans une voix difficile où l'on devait consentement faire des choix, je le savais. Certains sont bien plus difficiles que d'autres, mais j'avais juré fidélité à la tribu. Le calme qui règne ici me fait le plus grand bien, et l'isolement me protège. J'avais eu le coup de foudre en errant dans les Plaines Infinies lorsque j'avais dû fuir, quand j'ai vu cette petite maison, alors délabrée. Je l'avais entièrement retapé et j'habitais maintenant dans un 3 pièce tout-équipé avec tous le confort nécessaire. Mais... Si j'avais eu le choix, aurais-je quitté Adramir pour venir m'installer ici ? Toute la civilisation, le luxe et l'énergie grouillante des grande villes ? Cette question me troubla. Je refermais la fenêtre et alla changer de sens le panneau de l'entrée, pour qu'il marque "Ouvert".

Je me mis au travail. Sortir les herbes les traiter les couper les mettre à sécher puis les ranger, cela me pris une bonne partie de l'après-midi. Je finissais de trier les graines avant d'aller d'accrocher le lièvre à la cave. Au passage je prenais une bouteille de liqueur de pomme et un verre en remontant. Je décidais de tirer un peu les cartes, cela faisait longtemps que je ne l'avais pas fait tiens. Je me servis un verre, le buvant à moitié, avant de le poser sur le comptoir, de côté. Je manipulais les cartes avec adresse en les mélangeants d'une façon spéciale avant de rentrer en méditation et de commencer à tirer. Une. Deux. Trois. Jusqu'à sept. Tout s’éclaircissait je voyais les futurs possibles, le passé, le présent... Un gros BOUM me sortie aussi sec de ma transe. Je me levais d'un coup, agacée, me dressant au-dessus du comptoir pour ce que c'était.

Ou plutôt qui. Un jeune homme, très beau je dois dire... au long cheveux noir et aux yeux clair venez d'ouvrir la porte dans de grand fracas. Il sentait l'humain malade. Et d'ailleurs il faisait un bruit étrange en respirant, assez inquiétant. Je m'approchais, calmant mes nerfs, non sans avoir soigneusement dissimulé les tarots. Je m'arrêtais près de lui, et lui demanda d'une voix douce:

" - Que vous arrive-t-il ? "
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: |~°0•:.Songe d'un jour d'hiver.:•0°~| [PV: Dorian Escher ]   Sam 29 Déc 2012 - 21:48

Dorian avait quitté le territoire des vampire pour la première fois de sa vie, et après un petit croché par la cité des elfes ou il eu à régler quelques quiproquos sans gravité, il se dirigeait à présent le lac Miriel, au cœur des plaines infinies.
Certaines personnes lui avaient dit que ce lac fallait le détour pour sa grande beauté, surtout en ce jour d'hiver particulièrement froid.
De sa vie, le jeune homme n'avait jamais vu ne neige ni d'étendue de glace, et il se demandait bien quel genre de spectacle cela pouvait bien offrir.
Et tandis qu'il progressait dans les plaines, la ou la neige semblait avoir déjà fondue, il songea encore à ce loup qu'il avait dû tuer quelques jours plutôt, délogeant ainsi sa louve et ses trois louveteaux.
Il n'avait jamais voulu que les choses se passent ainsi, mais si il n'avait pas occis l'animal, alors il leur aurait servit de diner... Comme la nature était cruelle, même dans sa beauté.

Plus il se rapprochait du fameux lac, et plus Dorian voyait des monceaux de neige se former autour de lui. Il en pris dans ses mains, la compressa, la frappa, la jeta en l'air... C'était la une matière bien étrange que la neige ; à la fois douce et légère, puis soudain lourde et rugueuse, comme si elle pouvait changer d'humeur selon comme on la traitait.

Plus loin encore, il arriva finalement en vue du lac, il ne faisait vraiment pas très chaud. Il toussa un peu avant de se racler la gorge. Au loin, en plissant les yeux, il crut apercevoir une petite maison. Il se demandait bien qui pouvait habiter la, si loin du reste de la civilisation. Piqué dans sa curiosité, il décida de s'avancer vers le bord du lac ; la petite bâtisse se trouvant de l'autre côté.
Malheureusement, le lac était bien grand, et en faire le tour lui prendrait des heures. Cependant, un autre miracle de l'hiver dont on lui avait parlé, voulait que la surface du lac soit totalement gelé, et ainsi praticable même à pieds, si l'on se montrait suffisamment prudent.
A l'idée de marché sur l'eau comme si elle était de pierre, le jeune homme avait rit, puis, avait finalement eu hâte d'essayer. Et il ne se posa pas la question plus d'une fois avant de poser le pieds sur la surface glacée, qui, il fut surpris de le constater,ait parfaitement solide. Pire même, il était persuadé que tomber sur une telle surface devait être bien douloureux.
Cependant, la couche solide d'eau n'était pas transparente comme il l'avait espéré, mais blanche, aussi blanche que de la neige. Et en regardant autour de lui, il avait l'impression que tout était fait de neige.
Il eu un sourire et avança droit vers la maisonnette, traversant le lac simplement à pieds ; ce qui ne manqua pas de l'amuser.
Puis, arrivé au centre exact de l'étendue d'eau, il s'aperçut qu'à cet endroit, la glace était transparente... Ce qui lui arracha une exclamation de surprise.


-"Ohh... Ici l'eau est solide et parfaitement transparente... C'est incroyable de voir autant de vie s'agiter sous une couche de glace aussi-"

*crrrrrr...
Splash !*

Soudain, il ne voyait ni n'entendait plus rien, il sentait son corps tout entier plonger dans un liquide glacé. Il avait l'impression qu'on lui lacérait la peaux tant il avait froid, et tout son corps était engourdit.
Par réflexe, il leva les mains pour attraper un rebord glacé, se hissant jusqu'à la surface afin de reprendre sa respiration.
Il réussit alors à se hisser avec difficulté sur la glace et avança prudemment, tremblant de froid de tout son corps, jusqu'à se retrouver sur la couche de glace blanche, sur laquelle il se paya le luxe de courir jusqu'à la maisonnette repérée plus tôt.
Il ne cessait de tousser tandis qu'il essayait de reprendre son souffle, et lorsqu'il débarqua en trombe dans le bâtiment, il tomba à genoux et toussa de plus belle, laissant une constellations de taches de sang sur le sol tout propre...
Il se sentait fiévreux, il tremblait, ses vêtement était trempée d'eau glacée et il avait du mal à respirer. Il avait été négligent, et tombé dans l'eau avait certainement achevé de le rendre malade.
Il entendit soudain une voix prêt de lui, une de ces voix mélodieuse que seuls possède les elfes. Il tenta de se redresser et aperçu la silhouette d'une dame au style vestimentaire différent de celui de ses semblables, quoi que son physique fut dans la norme.


"Ce qu'il m'arrive..."

Il toussa à nouveau, et en portant sa main devant sa bouche, il s'aperçut ensuite qu'elle était taché de sang... Ce n'était vraiment pas bon signe du tout.
Mais quelque chose en tout cas lui semblait familier ici, comme une odeur d'onguent et d'herbes. Le genre de remède qu'on lui avait déjà appliqué il y a quelques temps.

"Soignez moi..."

Il ne put en dire d'avantage, pris d'un terrible vertige, il s'écroula sur le sol, sans connaissance. Il avait bien reconnu l'odeur de remèdes divers, alors peut être que cette personnes pourrait lui venir en aide. Si elle ne le pouvait ou ne le faisait pas, de toute manière, il mourrait certainement...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: |~°0•:.Songe d'un jour d'hiver.:•0°~| [PV: Dorian Escher ]   Sam 29 Déc 2012 - 23:25

|~°0•:. Il était trempé. Et glacé. Comme s'il était tombé dans le lac en cette saison. Mais il restait tout aussi beau... J'aimais surtout beaucoup ses yeux, l'opposé parfait des miens. Bleus presque blancs, ils étaient à la limite de l’envoûtement. Il aurait les oreilles pointues il aurait fait un très bel elfe. Remarque, quel elfe n'est pas beau me direz-vous.

Il tremblait de tout son corps. Cela devenait des spasmes tellement que c'était violent. Il toussa. Sauf que la main qui couvrit sa bouche finit en sang. Il s'évanouit et s'écroula sur le sol. Il y avait des petites gouttes de sang devant l'entrée lorsqu'il avait toussé en entrant, je venais de remarquer. Il était vraiment pas bien. Je devais agir et vite.

Je le pris sous le bras malgré son poids. Il était bouillant, tellement qui me picotait la peau. Je montais les marches menant à l'étage avant de l'allonger sur le divan. Sa température avait encore augmenté et sa respiration au contraire, baissé. Vite. Je redescendis à quatre-quatre, prenant toutes les herbes nécessaire. Je n'avais jamais eu ce genre de cas en aussi extrême et aussi fort, je priais pour que mes remèdes soient assez puissant. Je remontais aussi sec pour le soigner. J'ai dû mettre deux bonnes heures à le soigner, car la nuit tomba lorsque je finis. Sa respiration c'était calmée, et même si sa température n'avait pas encore baissé, elle n'allait pas tarder à tomber. En attendant, je lui enleva sa chemise mouillée et son pantalon, le couvrit d'un drap, car les humains sont très pudiques, et alla mettre à sécher ses vêtements près du feu que j'entretenais. Je le regardais. Il dormait à peu près sereinement. Bien.

Je posais tout mes remèdes sur la table, il allait encore me servir. Je descendis fermer ma boutique et les volets, effectuer les derniers rangements. Tout était en ordre je pouvais enfin manger. J'alla chercher le lièvre à la cave, avant de le ramener dans la cuisine pour le préparer. Un délicieux fumet s'éleva bientôt dans toute la maison. J'étais contente. Je me servis une part et la mangea, veillant sur l'humain, toujours endormi. Une fois tout rangé, je remis une bûche dans le feu avant de le tisonner. L'humain roupillait toujours, bon signe. Je décidais de m'accorder un peu de sommeil, même si les elfes ne dorme jamais vraiment. Je pris une couverture, m'assis sur un fauteuil en face du divan et commença à "dormir." Même en dormant, j'entendais le moindre bruit ici. Le clapotis de l'eau, la respiration régulière de mon malade, le feu crépitant. J'attendis son réveil, dans un état second.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: |~°0•:.Songe d'un jour d'hiver.:•0°~| [PV: Dorian Escher ]   Dim 30 Déc 2012 - 0:40

Dorian avait perdu connaissance peu de temps après être rentré dans la boutique. Mais il sentait son corps être balloté avant d’atterrir finalement sur un matelas confortable, finissant par sombrer complétement dans le coma, son corps trop épuisé pour en supporter davantage, trop malade...
Il fit quelques rêves pendant tout le temps qu'il resta inconscient, et dans chacun d'entre eux revenait le même personnage : un grand homme en armure, soulevant une épée prodigieusement grande et lourde.
Autour du jeune homme, il y avait des silhouettes inconnues, comme des ombres menaçantes qui l'encerclait. Et lorsqu'il suppliait l'homme en armure de lui venir en aide, celui-ci lui souriait sans bouger, le fixant simplement de son air calme et effrayant.
Les hautes ombres se refermaient sur lui, puis il tomba, une chute qui dura un temps qui lui parut infini. Il aurait aimé hurler, crier, se dégager, mais il ne pouvait pas, car il sentait les ténèbres envahir sa gorge et paralyser ses membres. Il ne noyait dans une mélasse informe et obscure, il ne pouvait plus respirer, il crut qu'il allait mourir ainsi...
Mais soudain, un parfum familier vint lui caresser le nez : des parfums de baumes aux senteurs puissantes et de médicaments à base de plantes.
Puis les ombres se dissipèrent, laissant place à un autre décor, moins sombre celui la : il se trouvait dans le vieux château de son ancienne maîtresse... Il reconnaissait parfaitement les lieux, mais il avait beau chercher il ne trouvait personne à l’intérieur. Ni dans le salon, ni dans les chambres, ni même sur les balcons, il n'y avait simplement personne... Il fut alors saisit d'un grand désespoir, il avait envie de pleurer, il se sentait si seul...
Puis, il se réveilla en sursaut, transpirant légèrement. Une bonne odeur de nourriture se mêlait aux senteurs des médicaments dans cette pièce. Il ne savait pas pourquoi, mais ces parfum le rendaient nostalgique, comme si il lui rappelait de bons et merveilleux souvenirs... Mais comment ? C'était la première fois pourtant, qu'il sentait ce genre de médicaments elfiques à base de plantes. Serait-ce la un résidu de la mémoire du héros qui vivait en lui ? Sur le coup, il ne trouva pas cela impossible...
Il sentit alors quelques choses dans ses poumons, une gène horrible, comme si il avait inhalé une tonne de poussière.
En essayant de prendre une grande inspiration, il se mis à tousser violemment, sentant ses poumon lui brûler horrible, mais il ne pouvait plus s'arrêter, jusqu'à ce que soudain, il sentit remonter quelque chose dans sa gorge, puis dans sa bouche. Il se pencha alors en dehors du lit et cracha un énorme caillot de sang séché... On aurait dit que quelqu'un avait renversé un bol de cendre humide et rouge sur le sol. Et c'est cela qu'il avait dans les poumons pendant tout ce temps ?
Il tourna alors les yeux, croyant avoir entendu un bruit. Sa toux violente semblait avoir réveillé l'elfe qui se tenait dans le fauteuil près du feu.
Dorian avait un peu honte... Réveiller quelqu'un de son sommeil en salopant son plancher d'une boule de sang coaguler toute poisseuse, il sentit le rouge lui monter aux joues.
Il se mis ensuite en position assise dans son lit et parvint à articuler.


-"Je suis désolé ma Dame... Je vous dédommagerais..."

Il se racla la gorge et toussota pour évacuer les dernière traces de sang, qu'il ravala en faisant la grimace. Il avait l'habitude de perdre du sang, et son organisme s'était habitué à devoir en produire plus ; mais il se sentait faible pour une toute autre raison...
Puis il entendit son ventre emmètre un gargouillis bien audible.
Il était peut être ici entend que patient, mais il faisait un hôte bien impoli pensait-il.
Il souleva la couverture et découvrit qu'il était nu ou presque.
Dans sa servitude en Ambroise, il n'était pas rare qu'il se retrouve dénudé devant un ou plusieurs inconnus pour des raisons... Divers et variées.
Alors il ne vit aucun problème à dégager les couvertures de sur son corps et à se lever afin d'aller chercher ses vêtements.
Cela dit, il fut prit d'un vertige en tentant de se relevé et tomba à nouveau sur le lit ou il s'allongea pardessus les couvertures...
Il avait chaud, et tant d'efforts lui avait un peu donné la nausée, surtout qu'il n'avait rien bu ni manger depuis le matin même...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: |~°0•:.Songe d'un jour d'hiver.:•0°~| [PV: Dorian Escher ]   Dim 30 Déc 2012 - 15:21

|~°0•:. Il ne m'avait pas complètement réveillé du fait que je ne dormais pas vraiment. Je le regardais se lever et... cracher son sang. Cela ne me dégoûtais point j'en avais vu des horreurs, ce n'est certainement pas ce caillot de sang qui allait me répugner. Je me levais, posant la couverture sur le canapé, avant de sourire intérieurement. Il avait rougi c'était tellement mignon ! Puis je souris franchement, amusée de son comportement. Je lui répondis, d'une voix douce mais qui ne permettait aucune contradiction:

"- Non, ce n'est rien, ça partira avec une petite potion. Vous me devez rien.

Il voulu se lever, mais avant que je n'ai pu dire quoi que se soit il fut pris de vertige et se rallongea. La nudité n'avait pas l'air de le déranger plus que sa. Les humains sont tellement... Incompréhensibles. Trop différent. Je soupirais de lassitude. Les humains étaient tellement impatients ! Je lui conseillais, enfin plutôt ordonnais:

- Restez allongé. Vous êtes guéris mais encore faible. Et en ayant entendu votre ventre je pense que vous devez avoir plutôt faim !

Je lui souris gentiment, m'étant approchée et ayant posée une main compatissante sur son épaule brûlante. Il transpirait, il valait mieux qu'il ne se rhabille pas tout de suite. J'alla dans la cuisine, lui chercher les restes du lièvre de hier, avec une cruche d'eau fraîche et du pain frais. Je revins, posant tout ça sur la table basse de mon salon.

- Voilà pour vous. Pas de vin, je pense que vous avez la tête qui tourne assez comme sa. Si vous pouvez manger assis, sa serait encore mieux. J'espère que sa vous conviendra.

Je décrochais ses vêtement qui était secs, pour les plier et les poser sur le dos du divan. Je le regardais du coin de l'oeil. Il était plutôt pas mal gâté par Dame Nature niveau muscle. Hum. Passons. Le temps qu'il mange, je descendis dans ma boutique pour aller chercher ma liqueur, restée en bas. Je remontais, il avait presque fini de manger. Tant mieux. J'alla chercher une petite fiole dans ma cuisine et un chiffon, pour nettoyer le sang. J'en versais quelques gouttes, cela fuma puis avec le chiffon je frotta un peu. Il ne resta plus de trace, parfait. Je rangeais tout sa avant de me rassoire dans mon canapé, buvant un verre en attendant, ne le quittant pas des yeux. La nuit était déjà bien entamée dehors. En le regardant dormir, il avait eu l'air d'avoir un sommeil agité. J'éclaircirais ce point plus tard. Je voulais d'abord savoir comment il s'était mis dans un tel état. Je le questionnais:

- Vous pouvez m'expliquer comment vous vous êtes retrouvé dans un état pareil ? On aurait dis que vous êtes tombé dans le lac ! Qu'avez-vous donc fait ? "

Je ne le quittais pas des yeux. Je bus une gorgée, cachant mon amusement. C'est mignon, un humain. C'est maladroit, impatient mais très drôle à observer. Un petit sourire en coin passa sur mes lèvres.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: |~°0•:.Songe d'un jour d'hiver.:•0°~| [PV: Dorian Escher ]   Dim 30 Déc 2012 - 18:22

Dorian ne se sentait vraiment pas en forme, mais il fut rassuré lorsque l'elfe lui dit qu'il ne lui devait rien ; cela atténua un peu la honte qu'il avait ressentit en crachant du sang sur son parquet.
La tête lui tournait encore un peu, alors il ferma les yeux en tentant et souffla, tentant de dissiper le voile noir qui tombait devant ses yeux. A côté de lui il entendit la voix de l'elfe lui dire de rester allongé. Apparemment elle avait réussit à le soigner, même si il n'était pas encore en état de se lever. Elle souligna ensuite le fait qu'il devait avoir faim, selon les gargouillis qu'avait émit son estomac tout à l'heure ; il sentit le rouge lui monter aux joue de nouveau. Il n'avait tellement pas l'habitude que l'on s'occupe de lui de cette manière. Le jeune homme entrouvrit alors les yeux et aperçu le visage de sa bienfaitrice qui lui souriait, et son visage était des plus charmants. Pas comme celui de tous les autres elfes, mais à sa façon propre, il respirait la bienveillance.
Elle posa ensuite une main sur son épaule moite, une main infiniment fraiche qui lui fit le plus grand bien.
Elle s’éclipsa alors un instant pendant lequel Dorian repensa à tout ce qui lui était arrivé depuis qu'il avait quitté Ambroise ; et de toutes les aventures qu'il avait eu, les plus malheureuses s'étaient déroulées en Evanya, chez les elfes.
D'abord criblé de flèche après avoir été accusé à tord, voilà qu'il tombait malade. mais heureusement, dans les deux cas, les habitants de la région s'étaient toujours bien occupé de lui. Il baissa alors les yeux sur son propre corps, constellé de cicatrice de flèches, ayant miraculeusement ou intentionnellement prit soin d'éviter ses points vitaux. Il espérait que l'elfe qui s'occupait si bien de lui ne le prendrait pas pour un ennemi du peuple elfique en le voyant ainsi couvert de cicatrices causé par les flèches de la garde.
D'ailleurs, la demoiselle revenait déjà, amenant avec elle une odeur fameuse, celle de la viande cuite à la perfection. Et son ventre fit à nouveau des siennes tandis que son hôtesse posait le délicieux plat sur la table basse devant lui.
Elle lui dit alors qu'il ne devrait pas boire de vin et qu'il était préférable qu'il mange en position assise, Dorian acquiesça d'un hochement de tête puis haussa légèrement les sourcils, levant ses yeux vers ceux de l'elfe :


"Merci ma Dame..."

Une question titillait sa curiosité, mais pour le moment, il était trop affamé pour focaliser son attention sur autre chose que le délicieux morceau de lapin posé dans son plat. Il se hissa alors en position assise sur le lit, calant correctement son oreiller dans son dos, puis se saisit de l'assiette avant de déguster le plus doucement possible la chair savoureuse du petit animal. En tout cas, si il y avait bien une chose don le jeune homme était heureux, c'est de voir que, contrairement aux idées reçues, les elfes mangeaient aussi de la viande. Et quelle viande délicieuse...
Tandis qu'il savourait son repas, l'elfe avec laquelle il ne s'était d'ailleurs pas encore présentés, vaquait tranquillement à ses occupations. Comme si cela ne la dérangeait pas une seule seconde de garder chez elle un parfait inconnu qui n'était même pas de sa propre race.
Dorian observa alors le coin ou ses vêtements étaient pliés ; quelle charmante attention, car au moins ainsi, ils ne risqueraient pas d'être froissés.
Son épée quant à elle, était posée contre le mur en face de lui. Cette arme lui avait posée plus de problèmes qu'elle n'en avait résolu, et ce à cause de sa provenance vampirique ; mais il ne s'était jamais décidé à s'en débarrasser. Après tout, c'était un cadeau d'adieu de son ancienne Maîtresse, il ne pouvait pas s'en débarrasser comme si il s’agissait d'un bête objet indésirable.
Il fut alors tiré de ses pensées par le retour de l'elfe dans la chambre, celle-ci réussissant à se débarrasser de l'immonde tache de sang avec facilité en utilisant une simple potion. Les yeux du jeune homme exprimaient une franche admiration ; il comprenait à présent pourquoi elle ne s'était pas fait plus de soucis que cela au sujet de la propreté de son parquet. Il lui sourit alors poliment et déposa son assiette vide sur la table basse, écoutant ce qu'elle avait à lui dire.
Ce qui fût amusant, c'est répondit à sa question tout en la posant, sans pour autant s'en apercevoir, ce qui fit rougir Dorian à nouveau. Il s'expliqua d'une calme d’où pointait tout de même une certaine gène.

"Hé bien je... J'ai voulu traversé le lac à pieds et je me suis arrêté la ou la glace était transparente pour regarder le fond de l'eau puis je suis...Tombé."

Il baissa les yeux puis se mordit légèrement la lèvre inférieure. Raconté comme cela, il passait pour un idiot, et il en était désolé.
Puis il se permit de poser une question à son tour, essayant de ne pas couper la parole à son hôtesse.


"Au fait... Qu'est ce que le vin ?"


Visage parfaitement neutre, emprunt d'une ombre interrogative, car cette question était pour lui toute naturelle.
N'ayant aucun souvenir de son enfance et ayant vécu de ses 16 à 22 ans dans le manoir d'une vampire surveillant son régime de manière très stricte, il ne connaissait même pas l'existence de l'alcool. Alors ces effets, encore moins.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: |~°0•:.Songe d'un jour d'hiver.:•0°~| [PV: Dorian Escher ]   Dim 30 Déc 2012 - 23:59

|0•:.Je l'écoutais, en me servant un verre. Quand il m'annonça qu'en effet il était bien tombé dans le lac, je ris légèrement. Qu'est-ce que je disais ! Les humais étaient tous imprévisibles. Il se mordit la lèvre ce qui augmenta mon rire. Il était chou. Je posais mon verre, me leva et pris son menton dans ma main droite, lui relevant la tête doucement pour qu'il me regarde dans les yeux:

-" Vous êtes débiles ! Oui le lac est gelé, mais il ne faut surtout pas s'approcher du centre la glace est mince, tous le monde le sait ça...

Mais d'où il sortait celui à pour avoir une idée aussi tordue ? Il n'avait pas été prévenu, mais cela me paraît pourtant logique... je lâchais son menton. Sa question suivante me surpris davantage. Comment un humain ne peut connaître le vin ? C'était LA boisson d'ivresse par excellence chez eux. Tout ceux que j'avais connu en buvaient, et il m'avait déjà bien été utile pour deux ou trois petites choses, comme disons... des vols ou des meurtres même. Je lui expliquais tout ceci:

- Le vin ? C'est du jus de raisin alcoolisé. C'est la boisson de l'ivresse chez les humains. Il en existe plein de sorte, du plus raffiné au plus fort, du plus commun au plus rare. A petite dose cela ne fait rien de mal, mais si l'on abuse elle provoque des maux de tête et nous rend ivre. Elle nous fait faire pleins de choses parfois insensées sans même qu'on s'en rappelle le lendemain. Mais je pense qu'il vaut mieux que vous ne goûtiez jamais car plus on en boit, plus on a soif.

Ayant finis mes explications, je ravivais le feu. Ne sachant quoi ajouter ni quoi faire, Je restais là, à attendre sa réaction. Je réfléchissais à quel genre d'humain il pouvait bien être. Gentils, dissimulant des secrets, ayant un lourd passé, malfaisant... En l'observant je pense plus qu'il ait des choses à cacher avec un certains passé le rattrapant parfois. Vu comment son sommeil avait été agité, peut être que c'était à cause de ses démons du passé. Ses yeux reflétaient quelques troubles, je ne saurais dire si c'était pesant pour lui ou pas. Finalement, je finis simplement par rajouter:

- Comment vous sentez-vous ?"

Toujours le plus aimablement du monde. C'est sa que j'aimais bien chez moi. Double personnalité. Ici, une agréable elfe serviable et bienfaisante, qui vends des herbes au bord d'un lac, isolé de tout. Et puis quand la Tribu me convoque, une tueuse aussi sanguinaire qu'efficace, effaçant toujours ses traces, restant dans l'ombre attendant le bon moment pour frapper un coup, un seul mais toujours fatal. C'était sa ma vie, et j'en étais bien heureuse.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: |~°0•:.Songe d'un jour d'hiver.:•0°~| [PV: Dorian Escher ]   Lun 31 Déc 2012 - 1:26

Tandis que Dorian se sentait un peu stupide d'avoir avoué être tombé dans le lac, l'elfe lui saisit le menton avec fermeté mais délicatesse, mettant son visage face au sien. Elle le réprimanda alors comme on gronde un jeune enfants, allant même jusqu'à le qualifier de "débile" ; mais avec toujours ce timbre doux dans la voix. Rougit de nouveau après coup : se faire saisir le menton comme un enfant et se faire ainsi gentiment gronder lui procurait une bien étrange sensation.
Il regardait vaguement ses draps trempés de sueur, en repensant aux cauchemars qu'il avait fait tout à l'heure. Il ne savait pas du tout interpréter les rêves, mais ce qu'il savait en tout cas, c'est la peur qu'il avait ressenti et l'omniprésence de cette silhouette de guerrier en armure, avec son immense lame...
Il releva alors la tête pour observer l'elfe de nouveau, elle était entrain de lui expliquer ce qu'était le vin. Apparemment une boisson à base de raisins bien peu recommandable, qui donc pouvait bien en boire pour le plaisir ? S'agissait il donc d'un médicament ou quelque chose du genre ? Après tout ça n'avait pas vraiment d'importance...


-"Ah, je vois..."

Il détourna alors le regard et continua de fixer vaguement ses draps, comme si il lisait un message caché inscrit dans les plis et les replis du tissu. La personne dans son rêve était-elle le fameux héros dont il portait le sang dans ses veines ? Le jeune homme était un brin angoissé finalement, de savoir qu'un parfait étranger vivait à l’intérieur de ses veines, s'infiltrant dans son cœur, puis parcourant chacun de ses organes un à un. Ce sang qui ne lui appartenait même pas.
La fièvre, peut être le faisait légèrement délirer, mais il se mit à examiner les veines à la surface de sa mains comme si il guettait quelque chose, comme si il était contrarié.
Puis la voix de l'elfe parvint jusqu'à ses oreilles lui demandant comment il allait, et Dorian lui accorda alors un regard rempli de fatigue et de reconnaissance.


"Grâce à vous je vais mieux. Mais j'ai l'impression que mon esprit me joue des tours..."


Il tenta de lui adresser un sourire aimable, mais la fatigue nerveuse s'était emparée de lui. Il était fatigué de ne pas savoir qui il était ni qui était la personne dont le sang parcourait ses veines. N'était il donc qu'une coquille vide dans laquelle on avait injecter un fluide vitale afin de la rendre vivante ?
Et si c'était le cas ? Et si l’enquête de Drek et de Tombétoile n'avait révélé qu'une partie de l'affaire ? Et si sa Maîtresse bienaimée avait caché un autre secret. Comme par exemple le fait qu'elle ai créé elle même et de toute pièce le corps de Dorian ! C'était absurde bien-sûr, personne n'était capable de cela. Mais personne non plus n'était sensé réussir à mettre le sang de quelqu'un à l’intérieur d'un autre après l'avoir conservé des années intacte et ensuite effacer toute sa mémoire avant de le rendre à la vie.
La fièvre rendait les chose plus crédibles qu'elle ne l'étaient vraiment, mais le jeune homme n'arrivait plus à faire la part des chose, il était bien trop fragile.
Finalement, des larmes se mirent à rouler sur ses joues tandis qu'il tournait encore une fois son visage d'ange vers l'elfe à côté de lui.


"Désolé Ma Dame, mais il m'est arrivé de nombreuses mésaventure ses temps ci et la fièvre me fait relâcher ma garde..."


Sa voix mal assuré laissait poindre un léger sanglot tandis qu'il s’efforçait tant bien que mal de conserver un ton calme et chaleureux, afin de s'adresser à celle qui lui avait sauvé la vie.
Il prit finalement une grande inspiration et se calma, ramenant ses cheveux derrière ses oreilles afin de dégager son visage.
Il aimait se tenir assis sur ce lit, adosser au mur derrière lui, et même si il était nu, il avait tout de même chaud. Ce n'était pas insupportable bien-sûr, mais toujours est-il qu'il se sentait encore fiévreux.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: |~°0•:.Songe d'un jour d'hiver.:•0°~| [PV: Dorian Escher ]   Lun 31 Déc 2012 - 19:09

|~0•:. Il était de plus en plus troublé, je le sentais et ça commençait à se voir. Il tremblait légèrement, il soupirait. Puis ses yeux s'emplit de larmes. Il était vraiment mal quelque chose n'allait pas chez lui. Les humains sont si émotifs... Certains plus que d'autre mais la plupart ont d'excellentes raisons. Beaucoup ont un passé lourd, très lourd même voire cauchemardesque. Chacun avait son histoire, plus ou moins gaie. Mais tous étaient différents. Je suis loin d'être faites pour donner des conseils, changeant très vite d'humeur et réglant les problèmes de manière définitive, quand je suis énervée. Autant je peux être calme et conciliante comme ici, autant si l'on m'énerve je trouve des solutions parfois radicales.

Il me fit pitié quand même cet humain en larme et si troublé. Je partis de la pièce, pour aller chercher de quoi essuyer ses larmes. Je revins quelques instant après, lui tendant une boîte de mouchoir. Je regardais ses draps couvrant le divan. Trempés de sueur, j'allas devoir les changer à son départ. Ce n'était pas bien grave. Je tentais de le calmer:

- " Allons. Respirez sa ira mieux.

Je me calais dans le fauteuil, confortablement avant de continuer:

- Les méandres de l'esprit sont impénétrables. Imprévisibles. On ne sait jamais si ce qu'il nous montre dans nos rêves ou nos cauchemars sont le reflet d'une vie antérieure, d'un futur proche ou lointain, de nos désirs inavoués ou simplement des rêves. Cela fait du bien d'évacuer toutes les tensions accumulées. Après, on est plus serein, plus apaisé. Racontez-moi, peut être pourrais-je vous aider.

Je le regardais faire, n'osant à peine croire ce que j'ai dis. C'était l'exact contraire de ma nature sang chaud. Mais il n'avait pas besoin de le savoir. J'avais pour habitude de faire l'exact contraire. Enfin, j'étais habituée à mentir, à dire le contraire complet de ce que je pensais ou de mes principes. Je gardais ce même sourire aimable, attendant patiemment qu'il se calme. Je rajoutais, empreint d'une sympathie sincère:

- Vous êtes encore fiévreux, et certainement fatigué. La nuit est bien entamée, vous devriez dormir.

Sur ces mots je me levais, allant droit vers la cuisine chercher une fusion pour qu'il dorme mieux. Je rapportais une tasse fumante avec à l'intérieur un liquide verdâtre. Je le posais sur la table, en lui disant avant de me rassoir:

- Buvez tant que c'et chaud, vous dormirez mieux après. Cela devrez calmer votre esprit pour le reste de la nuit. Demain vous n'aurez qu'à me raconter."

Je remis la couverture sur mes genoux, le détaillant encore. Heureusement que ce soir je n'avais rien de particulier à faire. Je restais silencieuse, sans le quitter des yeux.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: |~°0•:.Songe d'un jour d'hiver.:•0°~| [PV: Dorian Escher ]   Mar 1 Jan 2013 - 3:26

Dorian était, pour la première fois de sa vie, en proie à une crise d'angoisse.
La fièvre l'ayant bien affaiblit, cela le fatigua d'autant plus, et tandis que l'elfe lui recommandait de bien respirer, il essaya de prendre de longues inspirations. C'était bien plus facile à dire qu'à faire, mais cela eu au moins le mérite de le calmer un petit peu, lui laissant l'occasion de reprendre ses esprit afin de calmer l'angoisse indicible qui s'était logé dans un coin de son cerveau.
Adossé au mur derrière lui, il avait fermé les yeux et se faisait désormais violence pour garder la tête froide, pour ainsi dire. Il se sentait tellement épuisé nerveusement, tellement hanté par ses cauchemars.
Puis, comme si son hôtesse avait su deviner ce qui le tourmentait, elle commença à lui parler de la nature des rêves et de la complexité de l'esprit.
Elle semblait pleine de sagesse, et ses propos se révélaient d'une véracité particulièrement précise.
En effet, il s'agissait exactement de cela : une vie antérieure dont il ne savais rien. Mais alors pourquoi ? Comment pouvait il voir la silhouette du héros dont le sang coulait dans ses veines ? Son image était elle gravée dans son sang ?
Le jeune homme chassa ces pensés de son esprit avant de redevenir fou.
Il jeta alors un regard plein de gratitude à l'elfe, tentant malgré tout d'ébaucher un sourire.


"Vous ne sauriez si bien dire ma Dame..."

Puis un dernier soupir lui échappa, ses yeux étaient lourd, il était harassé de fatigue. Mais les tourments de son esprit l'empêchaient de dormir, ce qui lui donna la migraine par dessus le marché.
Puis, la Dame quitta la pièce tandis que Dorian tenait sa tête entre ses mains. Il n'était jamais de sa vie tombé autant malade ; que ce soit dans son corps ou dans son âme. Il avait l'impression qu'une musique lancinante d'un millier de violon était entrain de lui vriller le crane, qu'un millier de tambour battait à ses tempes et qu'il serait bientôt sur le point d'exploser.
Il ferma les yeux, se pencha en avant, se redressa, tenta de respirer le plus profondément possible, mais rien ne semblait lui permettre d'échapper à ce tourment.
Puis il entendit l'elfe revenir et s'assoir à nouveau près de lui, mais le jeune homme n'osa pas ouvrir les yeux tant il avait peur de se mettre à pleurer devant elle. Et tandis qu'elle lui parlait, il sentit l'odeur d'une décoction, douce et parfumée. Cette senteur à elle seule le réconforta, ce qui lui fit finalement ouvrir des yeux embués par les larmes. Il se saisit de la tasse en inclinant la tête et en disant dans un souffle à peine audible.


"Merci..."

Dorian visa la tasse d'un trait, le liquide chaud le réchauffant de l’intérieur, agissant instantanément sur son corps comme sur son esprit. Il sentit finalement le sommeil le gagner. Enfin il pourrait se reposer, la tête trop lourde, trop embrumée pour pensé à ses horribles cauchemars. Il fit un dernier sourire destiné à l'elfe encore assise près de lui, puis sombra finalement dans le sommeil avec délice.
Son corps allongé sur les draps, plus pâle encore que d'habitude, mettant en valeur les cicatrices des flèches elfiques qui l'avaient lardées une semaine plus tôt. On lui avait dit qu'elle disparaitraient avec le temps, et il espérait bien que cela soit vrai. Il ne voulait pas gâcher la beauté de son corps, car c'est l'une des rares choses qui le rendaient fier...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: |~°0•:.Songe d'un jour d'hiver.:•0°~| [PV: Dorian Escher ]   Mer 2 Jan 2013 - 20:34

|~0•:.Je souris malicieusement quand il s'endormie.Cette décoction servait en effet à endormir dans un sommeil sans rêve, calme, mais pas que. Elle servait à oublier les évènements des dernières 24h écoulées. Je restais sur mes gardes ces derniers temps car ayant commis deux vols dans le même village il y a à peine quelques jours, le rapport a très vite était établi, et donc les gardes de la ville cherchaient le coupable. Il fallait que je sois prudente. Il était bien gentils, je l'avais aidé. Après ceci, ces tourments continueront encore mais au moins il pourra reprendre sa route, en évitant le lac cette fois. C'est dommage, j'aurais bien aimé garder le contact avec lui. Il était si gentils, si mignon et si beau. Mais c'était pour qu'il ne s'attire pas d'ennuis, je faisais sa pour lui. Je savais pertinemment les risques et les sacrifices de ma double-vie engendrait. Je me levais, alla chercher un calepin et un crayon pour lui laisser un petit mot:

"Cher humain,

Tu te demandes sûrement comment tu as atterris ici.
Tu étais tombé dans le lac, après avoir voulu le traverser à pied.
Tu as toqué chez moi, je t'ai nourris, soigné et guéris.
Je demande aucun remerciement, juste une seule chose:
Ne cherche pas à savoir qui je suis.
Cela t'attirerais bien plus d'ennuis que de réponse.
Si tu as faim à ton réveil, regardes sur la table derrière toi.
N'oublie pas que le vin est dangereux pour la santé.
J'espère que tu feras bonne route.
Tes cauchemars dureront tant que tu n'auras pas de réponse.
C'est en cherchant les choses qu'on ne les trouve pas.
C'est en les trouvant qu'on ne es demande plus.
Avec amitié,

|~0•:. M. .:•0~|"

J'apposais mon fidèle symbole, ma signature, avant de déchirer la feuille après l'avoir relue, non sans un certains regret. Je la posais bien en évidence sur les vêtements que j'avais déplacé sur la table. Je soupirais en le regardant dormir paisiblement. Il ne devait pas avoir dormi comme ça depuis des lustres. J'espère que tout se passera bien pour lui.

Je pris ma cape de nuit, ainsi que mes bottes que je chaussa. J'éteignis le feu avec un seau, avant de descendre. Je vérifiais une dernière fois que tout était en ordre, puis je sortis de chez moi, sans fermer la porte. Je me fondis dans les ténèbres de la nuit, dans le noir. Je marchais jusqu'à l'orée de la forêt. e trouvais un arbre "confortable" si l'on peut dire ceci d'un arbre avant d'y grimper dessus et de m'installer pour dormir le reste de la nuit. Ma cape e tenant chaud, j'avais une vue parfaite de la maison, sans pour autant qu'on m'aperçoit. C'était parfait. Il ne restait plus qu'à attendre qu'il se réveille et qu'il parte avant de retourner chez moi. Il n'y avait rien de précieux à part les herbes dans ma boutique, le reste étant chez la Tribu. Il faudrait que j'y retourne justement, pour rapporter mon butin, me dis-je à moi même. Je tombais en transe, jusqu'au levé du jour.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: |~°0•:.Songe d'un jour d'hiver.:•0°~| [PV: Dorian Escher ]   

Revenir en haut Aller en bas
 

|~°0•:.Songe d'un jour d'hiver.:•0°~| [PV: Dorian Escher ]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» La Nuit me rappelle ce jour .... |Avec Constelation d'Hiver |
» Faut bien trouver une occupation... [ PV : Patte d'Hiver ]
» A TOUS CEUX QUI PENSE CHAQUE JOUR EN BIEN POUR CE PAYS
» Songe du jour : peut-être une âme en détresse [Pv Xalina]
» HOROSCOPES DU JOUR

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 ::  :: Archives :: • Archives RP •-