Partagez | 
 

 Perdue en chasse ? Ou chasse le perdu ? [Ashlyn]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Perdue en chasse ? Ou chasse le perdu ? [Ashlyn]   Ven 4 Jan 2013 - 5:27

Trois jours.. Trois jours que je suivais.. Défenseur des frontières, j’avais trouvé sa piste.. Il m’appartenait de le traquer et de le tuer.. Même si à présent il avait pénétré en Evanya.. Ce genre de monstre.. C’était la tâche de mon Clan de le réduire à néant..
Je les avais croisé d’ailleurs.. Et renvoyé. Je leur avais dit de s’occuper de ceux qui avaient dressé cette abomination.. Un tigranex.. Un tigranex qui se nourrissait de chair et de sang.. Je leur avais dis de me laisser le privilège de l'abattre.

Il était passé par la forêt du Crepuscule et y avait fait son carnage avant d’être traqué et de devoir bifurquer vers Evanya..
Trois jour de traque.. Et ce matin il m’était tombé dessus. J’avais été étonnamment chanceux.. L’abandon des sables l’avait rendu un peu pateau.. Et sa discrétion s’en était ressentie. L’assaut avait été éventé et alors que les griffes de sa première charges auraient dû m’éventrer, j’avais écopé simplement de 6 belles marques dans le bois de mon bouclier.. Un coup de hache bien ajusté l’avait mis en déroute.. Sur l’instant.


J’avais honte de moi.. Et la détermination que j’avais à laver cet affront n’en était que plus grande. Cet adversaire ne pouvait plus fuir, et à présent, j’irais laver ma valeur dans son sang. Après le premier assaut, un ballet incessant avait commencé. Nous décrivions de larges cercles, sans jamais se croiser. Une traque intensive, nerveuse.. Deux prédateurs qui se jaugeaient.. Un peu comme un défi ou le premier qui baissait les yeux devenait proie. Et je ne perdrai pas.
Nous nous étudions, cherchant la faille, l’angle d’attaque.. Nous cherchions à disparaître pour surprendre.. Mais dès lors qu’on estimait avoir un acquis, on entendait l’autre qui menaçait de prendre l’avantage.. Je m’installais en embuscade, estimant avoir piégé ce tigranex.. Et à peine avais-je finis de me placer qu’il avait disparu et que je devais me remettre en mouvement de peur de me faire avoir..


J’usais de mes réflexes de lycan et de chasseurs.. J’étais à présent en parfaite symbiose.. L’esprit de la chasse m’habitait aussi bien qu’il habitait le loup qui était en moi.. J’étais tout entier tourné vers cette tâche, supérieur alors en tout point a un homme lambda.. Ma posture de mâle indépendant, je l’avais affirmé face à ce monstre.. Et c’est pourquoi il avait peur de moi.. Autant que moi j’avais peur de lui.. Mais moi, j'étais né et j'avais vécu dans cette ambiance et dans cette traque incessante de monstres.. C'était mon domaine. Depuis ma naissance, c'était mon but.
Cet art de chasse.. C’était toute ma vie. Fugitif, ombre entre les arbres, mon pied se posait sur la brindille sèche sans faire le moindre bruit.. Mon ombre disparaissait dans les ténèbres sans jamais pouvoir révéler ma présence.. Le visage bariolé d’une mixture d’herbe, mon odeur s’était effacé. Je progressais à grand pas.. Autour de moi, tout était flou.. Pourtant, je sentais, je voyais et j’étais dans ce milieu comme s’il avait été le mien, et que j’avais le temps d’en étudier chaque détails.

Cette bête remarquablement intelligente serait venue à bout de n’importe quel chasseur humain si ce dernier n’avait pas eu la capacité d’être aussi bestial qu’elle. Et mon sang tout entier brûlait de cette soif sauvage de chasse.. De cette danse macabre, de cet art noble.. Un duel incertain.. Une excitation croissante.. Même le loup en était grisé.
Je sentais mes veines battre comme de ces tambours de guerres qui annonçaient un dénouement proche et terrible..


Invisible, je m’arrêtais. Je posais mon oreille contre une pierre. Les hommes, en écrivant, se sont cru savants. La signature est indispensable à l’administration.. Savent-ils que c’est une perte de temps ? Comme si trois gestes de la main savaient être significatifs.. Non, une façon de se battre ça l’est.. Et une façon de parler aussi, ou de marcher..
Là, je fermais les yeux, et j’écoutais.. L’agencement et la façon de marcher de ce tigranex, je la connaissais par cœur.. Deux impacts puis deux autres.. Les deux derniers étaient décalés, à cause d’un coup qui l’obligeait à boiter légèrement. Mon coup. Ma marque, MA proie. Une maigre concentration me suffit à le localiser.. A savoir qu’il était loin d’être aussi absent que mes sens pourraient me laisser le croire.. Tout en était clairement au-delà de ma portée.. Lâcherais-je pour autant ce bouclier que je tiens dans ma main sans relâche depuis ce matin ? Non..

Ma sacoche était sanglée à mon genou, et immobile même quand je courrais.. Ma tenue légère, était en place, et mes rares pièces d’armures couvraient mon épaule et mon poignet gauche, ainsi que mes cuisses. J’étais tout aussi prêts que ce matin, comme si rien n’avais bougé. Seules mes tresses semblaient osciller autour d’une magnifique courte barbe désormais mal taillée.


Un bruit.
Un mouvement qui ne s’inscrivait dans ce cercle de la jungle.. Ma chevelure ondoya un court moment tandis qu’un sifflement agacé sortait de ma bouche.. Un sifflement contrôlé qui résonnait mal dans ces bois éternels d’Evanya, dont ma venue, et surtout celle de la bête, avait brisé le calme. Un sifflement qui induisait en erreur ceux qui voudraient l’utiliser pour me rechercher.
Car je sentais un gêneur. Un ou une elfe surement. Sa présence m’échappait encore aussi surement que la mienne lui échappait. Cette fausse note dans mon harmonie me dérangeait.. C’était MA chasse, MA traque et je ne voulais pas qu’on me vole ma proie.. Aussi surement que je ne voulais pas mettre quelqu’un d’autre en danger.
Et surtout.. Je n’étais pas stable face aux gens.. Et j’avais peur que ce loup brutal en moi ne défie le Code si cette personne venait à me pousser dans des retranchements belliqueux et défensifs… Encore que les elfes avaient un étrange effet sur moi.

J’étais à présent à l’arrêt. Dans l’expectative, je surveillais à l’aide d’un 6ème sens incertain mon adversaire. J’étais sûr qu’il n’était pas là.. J’étais sûr qu’il était encore ailleurs à vouloir faire de moi sa proie.. J’étais sûr que j’avais un moment à accorder à ce gêneur pour déterminer comment agir avec.. Tout comme j’étais sûr que je serai sans aucun doutes surpris si je découvrais une elfe capable de réveiller en moi la craindre d’anciennes croyances que je n’arriverais pas à refouler quand bien même la vérité m’était connue.
Bref, j'étais mal.

Revenir en haut Aller en bas
Ashlyn Froñtaliem
Ephaëlyen débutant
avatar

Messages : 36
Métier : Éleveuse
Age du personnage : 262
Alignement : Neutre strict
Double Compte : Kimaya Laraheris • Jayne Caldin

Feuille de personnage
Réputation: 0
Avertissement: 0/3

MessageSujet: Re: Perdue en chasse ? Ou chasse le perdu ? [Ashlyn]   Sam 5 Jan 2013 - 16:58




••• Perdue en chasse ? Ou chasse le perdu ? •••



Tu restes là, à l’abri dans ton arbre et tu observes en silence la forêt. Tu as décidé depuis de nombreuses décennies à présent de faire comme si tu étais une membre de cette dernière à part entière. Tu sembles la connaître dans ses moindres recoins et tu connais ses habitants comme s’ils étaient tous tes frères et sœurs. Tu les considères comme tel de toute manière. Tu finis par descendre de ton arbre, regardant attentivement ce qu’il se passe autour de toi. La forêt semble avoir changée. Tu t’es réveillée en même temps que le soleil et depuis ce moment, tu ne cesses de chercher et d’observer. Tu es à l’écoute mais tu ne parviens pas à identifier le mal qui perturbe aujourd’hui ta demeure.

Une fois au sol, tu marches comme une louve, tes pas sont silencieux et tu restes à couvert, comme si tu avais peur qu’on te surprenne en terrain découvert. Tu cherches à collecter des informations auprès des habitants de la forêt mais en vain. Tout semble silencieux, comme s’il n’y avait que toi dans ces lieux.

Tu arrêtes d’avancer et tu écoutes attentivement. Après quelques instants, des oiseaux s’envolent tous précipitamment de leur arbre. Tu lèves la tête et tu regardes au nord, avant de te mettre en route dans cette direction, avec rapidité. Tu te demandes si ce sont une fois encore des voyageurs, des pilleurs ou des chasseurs. Tu t’interroges sur la nature des intentions de ces personnes, mais en réalité, tu ne sais même pas si ce sont des personnes, tout ce que tu sais, c’est qu’il y a des étrangers ici.

Tu finis par ralentir ta course, tu n’es pas essoufflée car tu es habituée à te déplacer ainsi et aussi rapidement. Comme un écureuil, tu finis par grimper dans un arbre, t’installant sur une branche assez haute et tu regardes la forêt de ton nouveau promontoire. Tu ne vois que les feuilles des arbres, tu n’aperçois pas de mouvements qui pourraient t’interpeller et tu en conclus donc que ce ne sont pas des créatures très imposantes qui sont ici.

Tu redescends de quelques niveaux, demeurant à présent cachée par le feuillage verdoyant de ton abri. Tu attends, en silence car tu sais que ce que tu cherches n’es pas loin. En un instant, tu vois un animal débouler aux pieds de ton arbre, s’arrêter un instant en humant l’air et repartir aussi vite qu’il était arrivé. Durant cette brève apparition, tu as pu l’observer, le regarder et apprécier ce que tu avais sous tes yeux. C’était un fauve dont la prestance et la grâce te fascinaient. Seulement, tu as vu qu’il était blessé mais avant même que tu ne puisses déduire la nature de cette blessure, il est parti, comme s’il fuyait quelque chose, ou plutôt quelqu’un. Tu attends un instant, avant de redescendre de ton arbre. Tu t’approches de l’endroit où tu l’as vu et tu observes les traces qu’il a laissées. Grâce à celles-ci, tu devines que c’est un mâle, tu estimes par la profondeur de ces dernières son poids mais tu vois également grâce à celle-ci qu’il est blessé à l’une de ses pattes car les empreintes sont moins profondes pour sa postérieure gauche, comme s’il évitait de la poser au sol le plus possible.

Tu te relèves, énervée par ton constat. Tu n’aimes pas savoir qu’un animal souffre et encore moins qu’il a été blessé volontairement. Tu comprends finalement la nature du trouble qui habite la forêt, tu comprends que cette dernière est devenue une arène dans laquelle se déroule une chasse et que sans t’en rendre compte, tu viens d’entrer dans la danse.

Tu te décides à chasser à ton tour, mais pas l’animal. Tu commences à présent à traquer le chasseur. Tu retraces le chemin du félin en sens inverse, tu t’éloignes de lui mais te rapproche certainement de l’Autre. Tu vois une branche brisée au sol, ainsi que des tiges coudées. L’herbe est écrasée sous tes pieds, tu es sur la bonne voie. Tu continues à avancer en silence, comme si la forêt et toi ne formiez en réalité qu’une seule entité. Tu continues ta progression, tout en priant Sên de t’aider dans ta quête, tu lui demandes de te donner la force de chasser les étrangers pour pouvoir ramener le calme en ces lieux.

Tu finis par t’arrêter, regardant autour de toi, tu sens que tu te rapproches de ton but. La prudence devient ton maître mot. Tu t’efforces d’être la plus discrète possible, tu joues avec les ombres et les arbres qui te permettent de devenir presque invisible. La seule chose qui pourrait te trahir, ce sont tes cheveux laissés libres et qui sous l’effet du vent peuvent diffuser ton odeur. Tu ne sais pas où se trouve ta cible et te mettre sous le vent n’est pas possible. Tu portes pour seuls habits un haut de couleur terre ainsi qu’un semblant de pantalon t’arrivant à mi-cuisse, déchiré à plusieurs endroits. Tu es pieds nus comme à ton habitude, c’est ce que tu préfères car tu trouves les chaussures inutiles. Tu ne portes pas ta main à ta dague, préférant la garder à ta ceinture pour le moment.

Tu finis enfin par le voir. Malheureusement pour toi, tu es face au vent. Tu te dépêches donc de monter dans un arbre, restant le plus proche possible du tronc. La branche sur laquelle tu te trouves n’est pas très haute mais si cet homme veut t’attraper, il devra sauter. Malheureusement pour toi, la branche est fort solide et elle pourra aisément l’accueillir lui aussi, s’il décide de te rejoindre en haut. Tu te déplaces sur cette dernière, t’éloignant du tronc pour mieux l’observer. Tu ne sais pas s’il t’a vu et qu’il fait comme s’il ne savait pas que tu étais là où s’il ignore tout simplement ta présence.

Tu redécouvres pour la première fois depuis longtemps le visage de l’homme guerrier. Tu admires sa force apparente et son assurance et pourtant, tu ne parviens pas à conserver des sentiments positifs à son égard car tu n’oublies pas qu’il est un chasseur. Tu te décides à parler, révélant ainsi ta présence. Ta voix est rauque car tu n’es plus habituée à parler, ton langage laisse même à désirer car tu ne parles presque plus aux humains.

« Qui es-tu ? »

Après cette première question, tu changes de branche, changeant d’arbre par la même occasion.

« Que fais-tu ici ? »

Tu décides de jouer la carte de l’innocente, tu choisis de ne pas révéler tes déductions, et encore moins le fait que tu as croisé sa proie. Tu décides de jouer la carte de la sauvage, car au final, c’est ce que tu es. Toujours à l’abri, tu attends de voir comment il réagit, tu attends de voir si oui ou non, tu vas te montrer à lui.
© POLLO
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Perdue en chasse ? Ou chasse le perdu ? [Ashlyn]   Lun 7 Jan 2013 - 6:43

Invisible.. C'est le mot qui semblait définir mon gêneur.. Invisible, mais pas inodore. Elle était là. Ce n'était plus une question de 6ème sens.. Je LA sentais. Une distinction que je savais à présent faire sans trop me l'expliquer : je différenciais les hommes des femmes à l'odorat.. Et même pas pour des question de parfum.
Juste que.. Ca m'était étrangement naturel. Surprenant, pratique, et effrayant à la fois.. Mais sur l'heure, je n'avais cependant pas le temps de m'attarder sur la question.

« Elle » avait conscience, visiblement, que je pouvais la sentir.. Et bientôt, son imperceptible invisibilité sembla s'effacer en un concert de petit bruits et d'acrobatie.. Alors qu'elle ne semblait plus vouloir être une ombre.. Elle en vint carrément à devenir visible.. Bien qu'elle eut la sagesse et la prudence de rester hors de ma portée directe, prenant les hauteurs pour me dominer, ce manque de prudence me consternait : j'aurai jamais agis ainsi à sa place. En même temps.. Cela pouvait dénoter une certaine volonté pacifiste.. Encore que sa dague ne fut pas de cet avis..


Attendez, pause./. Une.. Une DAGUE ?!
J'étais en chasse depuis trois jours face à un ennemis redoutable.. Un intrus vient perturber cette chasse, je m'inquiète.. Au comble de la tension, voilà une elfe qui se présente à moi.. Armée d'un couteau de table.. Avec ma régénération de Lycan, il fallait que je la laisse me poignarder sans répit pendant ¼ d'heure pour avoir une chasse de trépasser de sa main.. Au fond, sa menace était.. Risible, bien que je savais qu'il ne fallait pas se fier aux apparences.
Tant que je n'étais pas sur de ses intentions.. Je resterais en une posture de combat défensive ouverte, lui exposant ma défiance.

Par contre.. J'étais d'ores et déjà mal à l'aise.. Bien qu'on m'eu déjà parlé des elfes et que j'en avais rencontré un ou deux.. Cette race, et ses représentantes féminines particulièrement restaient pour moi des avatar des Esprits.. Comme si cette race, liée aux bois, avait été crée PAR les Esprit et d'une certaine façon, à leur image de sorte a ce qu'ils aient des corps ou s'incarner.. Ils semblaient si.. Parfaitement beaux comparés à des rustres comme les miens ou moi..
Bref, autant de choses qui me désavantageaient dans ma traque funambule.. Si j'avais trouvé une personne qui ne semblait pas se revendiquer comme étant mon alliée, mon ennemis déclaré, lui, gagnait du temps et du terrain.. Chaque seconde perdue faisait de moi sa proie.. Et je ne tenais pas à être sur la défensive.. Le statu co était un minimum pour gagner.. Mais avec cette elfe sur mes basques, je pouvais oublier l'idée de prendre l'avantage..


Cependant, sa voix rauque, si elle m'affolait dans l'indice de présence qu'elle représentait, était attirante dans le sens ou j'avais l'impression d'avoir affaire à une « vraie sauvage ».. Une paria qui usait peu de la parole, trop absorbée par une errance propre.. Comme moi. Du moins quand à l'isolement, pas forcément sur ce qui concernait les raisons d'un tel isolement..
Aussi je répondis d'abord en inclinant la tête avec sévérité, puis avec mon habituel accent chantant, dévoilant sans détour que cette langue ne m'était pas naturelle ni même aisée.


-Je suis l'instrument du devoir, Naidye'i.. Vous n'avez pas besoin de savoir autre chose sur moi.. Quand à ce que je fais.. Vous devez l'avoir sentis comme moi.. Il existe une abomination, ici.. Une chose qui ne devrait pas y être.. Qui ne devrait même pas exister..

Pour les civilités, c'était fait.. Mais elle devait cependant bien comprendre que je manquais de temps.. Et elle devait choisir vite sa façon d'être.. Car à trop hésiter et me laisser dans l'incertitude, elle nous mettait tous deux en danger. Je DEVAIS être certain..
Ma tension était évidente, même dans mes manières passablement courtoise.. Trop pour être naturelle : il était évident que je m'efforçais de respecter une code et des usages qui n'était pas le mien..
Une chose était sure.. Mon "calme du guerrier" n'était pas dupe : je restais sur le pied de guerre, cherchant comme je pouvais un adversaire que je savais trop peu loin pour ne pas être dangereux..


-Dites, Naidye'i , vous ne serez pas un obstacle sur ma route, n'est-ce pas ? Vous devez convenir que cette chasse est nécessaire...

Une menace à peine voilée.. Je ne voulais surtout pas qu'elle me vole MA proie, toute envoyée des Esprits qu'elle était.. D'ailleurs, mon regard était bel et bien bercé par une respectueuse crainte.. Mais si elle se mettait sur mon chemin, elle devrait en payer le prix.. Même si j'aurai aimé éviter un affrontement qui aurait signifié ma mort face à un tigranex assoiffé de sang..
Revenir en haut Aller en bas
Ashlyn Froñtaliem
Ephaëlyen débutant
avatar

Messages : 36
Métier : Éleveuse
Age du personnage : 262
Alignement : Neutre strict
Double Compte : Kimaya Laraheris • Jayne Caldin

Feuille de personnage
Réputation: 0
Avertissement: 0/3

MessageSujet: Re: Perdue en chasse ? Ou chasse le perdu ? [Ashlyn]   Dim 13 Jan 2013 - 16:08




••• Perdue en chasse ? Ou chasse le perdu ? •••



Le guerrier semblait rester méfiant, même s’il connait à présent ton identité. Il sait que son interlocuteur est une femme qui n’est que faiblement armée, pour ne pas dire sans défenses en apparence. Malgré le fait qu’il t’ai vu, il reste sur la défensive. Il n’a pas confiance et c’est normal, tu restes toi aussi sur tes gardes et au fond de toi, tu ne veux qu’une chose, retourner de là où tu viens et fuir cet homme comme s’il était un destructeur. Seulement, tu ne peux plus partir, tu ne peux que rester avec lui pour savoir ce qu’il fait ici, ce qu’il désire et recherche. En l’aidant dans sa quête, il repartira plus vite et ce sera la meilleure chose pour tous.

Même si tu ne veux pas te mêler de ses affaires, il est à présent trop tard. En restant à l’abri des ramures, tu ne cesses de l’observer et tu l’écoutes répondre à tes interrogations. Il parle d’abomination présente ici, mais n’est-ce pas de lui qu’il parle ? Entre l’homme et la bête, pour toi le choix est vite fait, tu préfères la sauver elle plutôt que de l’aider lui, à moins qu’il n’ait une très bonne raison de faire cette chasse.

L’homme semble faux, toutes ses paroles ne servent qu’à répondre le plus rapidement possible aux questions pour finir par se débarrasser de toi. Tu sais que tu dois te méfier encore plus de lui, qu’une personne qui cherche à cacher la vérité est généralement mauvaise. Il semble tendu, impatient de reprendre la poursuite du félin, est-ce uniquement pour pouvoir répandre le sang de ce noble animal ou est-ce tout simplement pour pouvoir ajouter le cadavre à ses trophées de chasse ?

Cependant, lorsque vos regards se croisent, tu as l’impression d’entrevoir un soupçon de sincérité, même s’il ne te dit pas tout, il souhaite réellement que tout se termine vite, mais tu as l’impression qu’il attend en quelques sortes ton accord, comme si au plus profond de lui-même, il avait une sorte de respect pour toi. Cette sensation t’es inconnue et te perturbe inévitablement, tu ne comprends pas ce qu’il cherche réellement à obtenir de toi, s’il désire ton aide, ton approbation ou s’il veut tout simplement la garantie que tu ne seras pas une entrave à sa quête. Tu restes quelques instants de plus sur ta branche avant de prendre un peu plus de hauteur. Tout en continuant de penser, tu observes, te désintéressant de lui pour regarder les environs.

« Qu’est ce qu’il a fait à toi ? Pourquoi toi vouloir détruire une création des Dieux? »

Tout semble avoir changé depuis ton réveil, tout ce que tu connais est en train de changer petit à petit à cause de ses deux étrangers qui marquent ce territoire à cause de leur simple présence. Si tu décides d’entrer en chasse, tu connais d’avance les conséquences et l’issue de cette rencontre ne t’es pas inconnue non plus. Cependant, pour que tout cela se termine plus vite, tu as l’impression qu’il faut que tu interviennes c’est pour cela que tu as cherché cet homme en fin de compte et tu le sais fort bien.

« Si… je t’aide, tu partiras en paix ? »

Si l’aider est le seul moyen pour qu’il parte au plus vite, tu le feras. Les deux êtres sont des étrangers, en exécuter un ne perturbera pas l’équilibre de ces lieux et même si ôter la vie de cet être t’es difficile, si c’est le seul moyen, tu es prête à le faire, pour protéger les tiens. Tu descends lentement de ton arbre et tu ne quittes des yeux ce guerrier, même si son hostilité n’est pas dirigée vers ta personne, un doute subsiste. Lorsque l’herbe entre enfin en contact avec ta peau, tous tes sens sont en alerte. Être au sol avec lui est dangereux et tu le sais et pourtant tu as décidé de prendre ce risque. Il ne te reste plus qu’à espérer que tout se passera bien et que tu ne regretteras pas ce choix.
© POLLO
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Perdue en chasse ? Ou chasse le perdu ? [Ashlyn]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Perdue en chasse ? Ou chasse le perdu ? [Ashlyn]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Petite virée dans le Canyon [libre]
» Réveil pour la chasse ! [PV Plume]
» Chasse entre mère et fille
» La Chasse, tout un art ... [ Braise ]
» (En cours) Chasse au trésor 3

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 ::  :: Archives :: • Archives RP •-