Partagez | 
 

 Les germes d'une alliance future....

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Les germes d'une alliance future....   Dim 6 Jan 2013 - 19:15

Chapitre 1:Une annonce déconcertante.

Certains disent que le bonheur est après le massacre. Peut-être ont-ils raison.

En tout cas ce n'est pas de mon avis, mais je ne peux pas vraiment penser à ces choses en ce moment. Le chef de la tribu vient de convoquer tout le monde, personne ne sait exactement ce qu'il veut préparer ou encore organiser. Cependant des rumeurs courent sur le fait qu'il veut réorganiser la société centaure, il a déjà bien commencé.

Oui, rien que les trois derniers mois il créer de petits groupes de patrouille afin de sécuriser les routes d'Omêrie. Enfin à mon avis c'est plus des sentiers que de réelles routes. Ranel, notre chef lui croît dure comme fer à l'avenir de notre civilisation, pourquoi pas ? Un semblant d'organisation pourrait être utile car il est vrai, qu'appart surveiller nos forêts, cultiver la terre nous ne faisons pas grand-chose...

Ainsi notre petite tribu connaît une effervescence sans pareil, chacun vient de quitter ses tâches journalières afin d'aller, tout comme les autres, vers la place centrale.

C'est une place ancienne et vénérable, en certains endroits on peut discerner l'usure fait par des années et des années de passages incessants de centaures vacant à leurs occupations. Cette fois, cependant, la place de Sên comme tout le monde l'appel à cause des quatre énormes statues qui surveillent l'endroit.

Rapidement la place devient impraticable pour le déplacement, la majeure partie de la population est présente. Chose rare j'aperçois même ici et là des chasseurs, pourtant ceux-ci sont connus pour être relativement loin du village. Le brouhaha augmente à la même vitesse que les centaures affluent, je peux entendre des conversations anodines tellement tout le monde doit crier pour se faire entendre...

Finalement j'arrive sur la place de Sên, où un peuple considérable est déjà présent. Au loin il y a une estrade construite à la va-vite, elle supporte Ranel ainsi que deux autres centaures inconnues de moi-même. Visiblement agacé, notre chef fait les cent pas sur l'estrade en regarde le flux constant de centaure, se déversant telle une coulée infâme dans le centre du village. Ainsi après quelques minutes interminables, Ranel déclare enfin d'une voix rauque et puissante :

« Silence ! Écoutez-moi. »

D'habitude il n'a pas besoin de faire ceci pour se faire entendre, mais je pense qu'il vient de le faire à cause du bruit incessant et régulier .Peu à peu les différentes discussions diminuent pour enfin se terminer complètement. J'essaie de m'étirer pour voir Ranel et essayer de mieux l'entendre mais c'est peine perdue. La foule est tellement compacte que je peux à peine bouger, alors avancer vers l'estrade je n'y pense même pas.

Ainsi j'entends Ranel parler, mais je ne saisis que quelques brides ici et là. Devant moi un centaure lui à l'air de bien entendre, cela se voit à cause de son comportement déçue, mais on dirait cependant qu'il n'est pas d'accord avec notre chef.
Qu'importe personne ne peut contredire sa volonté. Je tente une dernière fois de me faufiler pour mieux entendre Ranel, n'hésitant pas à jouer des coudes j'arrive finalement à mon but. Ainsi je le vois entièrement. Baigné par le soleil couchant ses cheveux Bruns semblent comme venant de la nuit elle-même. Il possède une stature forte et charismatique, un visage anguleux le démarque des deux autres centaures à ses côtés, qui eux restent à l'écart, précautionneux de ne pas déranger Ranel faisant face à son peuple.

« ...nous sommes nécessaires à la construction d'une civilisation forte. Nous devons créer un avenir, ne pas rester cachés dans nos forêts. Il faut être ambitieux mes frères et soeurs ! »

Son discours enjoué semble récolter des heureux levant le point à chacune de ses phrases. J'entends quelques cris d'approbation ici et là. Cependant je discerne quelques pointes de tristesse dans sa tirade. Toutefois il croît dans son discours .

« C'est pourquoi je vous demande de créer des groupes d'ambassadeur, afin de rallier d'autres amis à notre cause. Ceux qui veulent m'aider dans cette entreprise levez la main »

Des ambassadeurs mais pourquoi faire ? Quelle cause ? Qui sont ces deux centaures qui sont derrière lui. Rha la prochaine fois écoute au lieu de regarder l'auditoire!
Le soleil descend petit à petit dans le ciel, il faut se décider Valyria. Allez fait quelque chose !


« Très bien Valyria, tu es la première ambassadrice de notre tribu, bravo ! »
Quoi moi ? Mais ma main n'est pas levée, je pensais juste à faire un choix.

Puis je regardais ma main elle était bien levée.

D'une voix peu assuré je préparais ma réponse ou plutôt ma dérobade...

« Non, mais c'était pour poser une question... »

De mieux en mieux ... Tu te débrouilles parfaitement. Maintenant faut juste trouver une question qui passe dans le contexte...Facile...

«Eh bien, vas-y lance toi, ne reste pas bouche bée... »

« Hem..Qui sont ces deux centaures. ! « dis-je en les montrant de la tête.

Justement les deux que je venais de désigner semblait accaparés par leurs pensées ...

Les centaures autour de moi s'écartent pourquoi donc ?

« Vous le verrez en temps et en heure, mais en attendant rejoins-nous »

Puis j'avance, mes congénères s'écartaient pour me laisser passer, ils avaient un regard mélangé de respect et de peur.

Bon ambassadrice ce n'est pas si mal que ça, je vais visiter du pays, voir du monde et je ne serais pas seul. Il y a bien pire que ça ...

Je suis sur cette estrade, de plus des centaures nous rejoignent...




Chapitres 2: Les émissaires




Les émissaires, c'est notre nom. Ça sonne pas mal après tout, les émissaires, je m'y ferais à la longue. Nous sommes une trentaine, 36 pour être précis. Le groupe ainsi formé, nous suivons Renal ainsi que les deux mystérieux centaures. Ils portent un large foulard autour de leur torse, on ne peut pas parler de véritables vêtements à part entière, car il ne recouvre pas l'intégralité du buste. De plus une partie ballote au vent, rendant une sensation mystique quoique rassurante...Nous passons à travers le village, sous les yeux intrigués de nos compatriotes. Déjà quelques groupes se forment ici et là, tandis que les timides ou les solitaires, restent, eux, en arrière et chacun s'épient. Une étrange atmosphère règne un mélange d'excitation et de peur. Cela n'envisage que du bon pour la suite.

Nous divaguons parmi les « ruelles » de la tribu, elles sont d'habitudes étroites, mais là elles sont impraticables. En effet les émissaires se sont étendue pour former une bande, le sens pratique c'est qu'on évitait la poussière soulevée par les centaures en tête du groupe, mais la vitesse de déplacement ralentit drastiquement.

« Finalement nous sommes arrivés »s'écria Renal lorsque que nous arrivons aux abords de la place à la Lanterne rouge. Il tourne sur lui-même pour vérifier que tout le monde est là et c'est le cas. Nous sommes en rond autour de lui.
« Bon alors je vais enfin vous expliquer quel est votre but à l'avenir plus ou moins proche qui va suivre. Je place en vous un espoir dont vous n'imaginez pas les bornes. Sur vous repose notre avenir. Dit comme ça c'est stressant et sérieux, mais vous aurez besoin de mener cette entreprise à la perfection ! »

Mais dans quoi est-ce que je viens de tomber hein ? Sur le papier émissaire c'était bien, mais je ne vais pas supporter l'avenir de mon peuple.

« Heureusement pour vous vous allez former neuf groupes de quatre centaures chacun ! Allez-y. »

Tout à coup une folle tornade de poussière s'envola, me forçant à fermer les yeux.

Recule pour ne pas avoir les yeux injectés de sang !Encore un peu, voilà, on semble à l'abri ici.

En rouvrant les yeux, la luminosité me frappa tel un coup de poing en pleine figure. Le soleil semble s'être approché.Apparemment les 3 centaures derrière moi semblent s'être aperçue de ma courte cécité. En effet l'un d'eux venait de m'empêcher de reculer plus.

« Bon, je crois que notre groupe est formé »dit une voix dans mon dos. Je me retourne et là je vois mes compagnons pour le future.

A première vue le groupe ne semble pas méchant, deux sont plus jeunes que moi cependant le dernier est plus vieux que moi de quelques années, une ou deux à première vue. Les deux jeunes sont des filles et l'une d'elle porte de larges bracelets de cuivre à son bras droit ainsi qu'un arc. La seconde elle me donne un large sourire lorsque que je la regarde. Une petite chose fragile, mais si on l'inspecte un peu plus, elle est aussi fragile qu'une forteresse. De plus ses deux épées courbes sur ses flancs reflètent la lumière puissante du soleil. Enfin mon aînée lui est robuste et endurant, de grandes cicatrices parcourent son visage.

« ça c'est des reliques de traques, ne les regarde pas comme ça »dit-il en voyant mon air interrogateur. Toutefois son ton était plus avec du réconfort qu'une véritable méchanceté.

« Alors, c'est toi ? » dit la jeune aux bracelets, »Oh, tu as l'air sympa, on va pouvoir s'amuser, c'est quoi ton nom »

« Valyria Déal « esquissais-je rapidement .

« Valyria Féal » répéta-t-elle

« Non Déal avec un D comme danser. Et vous c'est quoi votre nom ? »

Essaye de regarder leurs expressions du visage, tu pourras voir leurs sentiments à ton égard, voir s'ils pourront être de bons amis.

« Moi c'est Volantis » dit la fille aux bracelets, son ton était joyeux et plein d'entrain. Une bonne amie pour la suite.
« Et moi Jaherys » continua l'ainée.Son élocution était forte et courte, mais cela ne me laissait tenter d'apercevoir ses émotions à mon égard. Pas grave je retenterais.
« M.. » allait répondre la jeune aux deux lames courbes, mais elle Ranel la coupa. Ainsi notre groupe se retourne comme un seul homme vers la source de ce discours.
« Bon je vois que les présentations sont faites. Bien. Bon maintenant vous allez savoir votre but. Notre peuple ne s'est pas, enfin pas énormément trompé. Non vous n'êtes pas des émissaires mais des ambassadeurs. Oui des ambassadeurs de notre tribu auprès et bien auprès des autres, cela va de soi. Je vous présente enfin les deux centaures qui sont ici présents. Ce sont des ambassadeurs eux aussi, mais ils viennent de loin, ils viennent de Zelzgada. La légendaire ville centaure qui est blottie dans les plaines, certains disent que des cascades qui coulent en son sein tombent dans le néant... »

« Cela est indiscutable nous le voyons tous les jours »dit-un des ambassadeurs.

« Vous savez sûrement que j'organise des routes sur les routes qui nous rejoignent ? Eh bien votre but est de construire des avant-postes nous reliant aux autres tribus ainsi que la capitale. Oui car s'il existe une capitale centaure celle-ci ne comporte que peu de notre civilisation, énormément de nos confrères sont regroupés en tribus ou sont errants. »

Un des ambassadeurs visiblement fatigué prit la parole
« C'est bien dommage d'ailleurs, mais allons directement dans le vif du sujet. Une civilisation passe par l'unification de cette même civilisation, et l'unification passe par l'échange qui lui-même découle des transactions. Ainsi construire des avant-poste permettra de sécuriser les routes tant pour les voyageurs que pour les marchands, ou même les errants... »
« C'est bien ça » reprit Renal. « Vous savez donc ce que vous avez à faire. Je vais assigner tous groupes pas routes reliant notre tribu. Un des centaures de chacun des groupes vient sur le champ »

On me désigna avant même que je proteste. Ainsi suivant les huit autres centaures vers Renal . On me donne un bout de papier avec écrit : Tronçon de fin Zelzgada.

Ainsi en revenant vers mon groupe je forçais à m'imaginer cette splendide cité que nous décrivit Renal, ce devait être un havre de paix. Ainsi face à Volantis et Jehrys et leur regard interrogateur je leur donne le papier.

« Et bien parfait ! Nous pourrons voire cette ville. »dit Volantis

« Quelle cité?« répondit une voix fluette.

« Et bien Zelzgada, Myr ! »
Revenir en haut Aller en bas
 

Les germes d'une alliance future....

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» kimitori, la future mangaka
» Scratch Built - Future Wars
» Haiti must decide Haiti's future
» Top50 des meilleurs prospects 2008-2009 selon Hockey Future!!
» P'tite question d'une future élève (;

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 ::  :: Archives :: • Archives RP •-