Partagez | 
 

 Les démons de la foret £ Max Cooperman - Terminé

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Les démons de la foret £ Max Cooperman - Terminé   Mar 22 Jan 2013 - 19:55


• • • Les montagnes bordant la contrée de Thaodia sont des plus magnifiques, s'élevant vers les cieux, leurs pics recouvert de neige rendaient le spectacle plus beau, plus théâtrale sûrement. Rare sont ceux qui disent avoir visité tous les continents d'Ephaelya, voyager dans le monde est une chose assez facile, mais en revenir est une tout autre mission ou les chances de réussites sont beaucoup moins grandes. Et c'est dans cette tache sûrement stupide et irréfléchie que la belle Elithrarith Nëa'rhah s'est lancé à la conquête des continent. Cela faisait déjà quelques mois que ses pas l'avait mené en dehors de ses terres Elfiques, elle avait traversé la contrée nain sans grandes difficultés, l'hospitalité des nains étaient toujours la, bien qu'un peu de raillerie se mêle a leurs paroles lors de soirée dans les tavernes. Il y a toujours eu cette rivalité Elfe/Nain, sans vraiment en comprendre l'origine, chacun s'y était fait. En traversant se continuant a pieds, oui la jeune femme ne possédait pas de monture, mais sa cadence Elfique lui suffisait amplement, elle remarqua que le peuple nain manquait cruellement de femme, elle n'en rencontra que deux durant tout son chemin, peut est-ce donc la cause de l'extinction progressive de cette race bien farfelue selon Elithrarith.

Enfin après de longues semaines passé dans cet univers rocailleux et travaillé des nains, ses pas franchir la frontière invisible tracé par les ancêtres. Les terres appartenant aux lycans dégageait une forte pression mystérieuse, le danger semblait omniprésent et chacun des bruits aussi faibles soit-il pouvait être signe de d'attaques, ou de menace. N'ayant jamais vu de Lycan de sa vie, la jeune elfe ne savait pas à quoi s'attendre, le corps de cette race étrange ressemblait-il aux loups normaux ? Comme celui qui accompagnait Elithrarith dans son aventure ? Ou alors était-ce des loups déformé ressemblant a moitié humains et au loup. Tant de questions restait sans réponse dans l'esprit de la belle elfe. Marchant avec un sac à dos accroche sur son épaule, les pas de la jeune femme, suivit de près par son fidèle loup, avancèrent vers une destination encore inconnue.

Bien que pacifique, comme quelques elfes et non majoritairement la majorité. Elithrarith avait toujours avec elle son arc dit « de chasse », un magnifique ouvrage fait par les plus grands armuriers du pays, raffinée et fait dans le bois blanc d'un chênes, décorés de fines gravures elfiques qui en langage commun ressemblait à une prière. Le temps légèrement voilé par de lourds nuages de pluies, il était dur d'apercevoir le moindre rayons de lumière, rendant l'atmosphère bien plus sinistre qu'à l'accoutumé.
C'est en marchant à l'instinct, car elle n'avait en sa possession aucune carte de cet endroit que les pas la firent avancer. Couverte d'une armure légère, soit des renforts en métal elfiques, aussi léger qu'une plume, avec d'épais tissu la protégeant un minimum du froid, ses longs cheveux couleur de flamme étaient détachés, de fines tresses composés la masse massive qui descendait le long de son corps. Son apparence ne laissait pas l'ombre d'un doute sur son appartenance à la race des elfes, bien qu'elle se fiche qu'on la reconnaisse ou non, sa venue aurait pu être mal jugé par un lycan solitaire ou non. D'ailleurs, elle ne savait pas vraiment comment réagir, si jamais elle se retrouvait en face d'une telle bête ... Mais sa réflexion se stoppa bien vite, le museau en l'air et les grognements presque imperceptibles de son compagnon lui fit comprendre qu'un danger n'était pas loin. Un dague caché dans ses cuissardes, elle avait de quoi se défendre, bien que les loups étaient sûrement de féroces adversaire aux corps a corps. Les grognements s'amplifièrent peu à peu, la mise en garde comprise, Elithrarith sortit sa dague au métal étincelant, de l'argent. Qu'un loup vient s'en prendre à elle, elle il y garderait une belle cicatrice.

D'un coup, des bruits de pas intense se mêlèrent au silence mortuaire de Thaodia, se retournant d'un coup. La jeune elfe vit grâce à sa vision au loin trois loups, des lycans sûrement, s'approcher a grande vitesse de sa position, ils avaient dû la suivre ou la pourchasser, au moins, ils semblaient ne pas vouloir la laisser s'échapper. A au moins une bonne distance, ils n'arriveraient pas à elle de suite. Prenant son arc poser sur son épaule, elle banda son arc d'une flèche tout aussi raffiné que le reste. Le bruit de son coeur remonta dans ses oreilles, tandis qu'elle restait concentré sur sa cible, peut-être aurait elle le temps d'en tuer un ou deux avant que le dernier ne se jette sur elle. Maikan lui était prêt à bondir, attendant simplement les ordres de sa maîtresse. La respiration de cette dernière s'accéléra, tuer, elle s'y était résignée, mais la, sa vie pouvait être en danger. Fermant les yeux, sachant pertinemment que la flèche ne raterait pas sa cible, elle lâcha la corde. La flèche fondant sur l'animal, qui tomba au sol dans un hurlement de frustration. Maikan se mit a courir vers les deux derniers survivants lycans qui avançaient à un rythme effréné. Prenant une seconde flèches, l'elfe se prépara à tirer, mais un bruit non loin, lui fit tourner de position, si elle se faisait encerclé, ses chances de survies diminueraient encore ... Rangeant son arc sur son épaule, elle se mit a courir vers la foret non loin appelant d'une voix strident son chiant en voix elfique, rapide, elle pouvait courir vite et longtemps, cependant elle ne connaissait pas le terrain, ainsi, elle était faite au piège. • • •


Dernière édition par Elithrarith Nëa'Rhah le Dim 3 Mar 2013 - 19:12, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Les démons de la foret £ Max Cooperman - Terminé   Mer 23 Jan 2013 - 0:07

L'air était frais et les rayons de soleil dispércés sous les branches des arbres centenaires qu'habitaient cette foret, allongé sur une souche recouverte de mousse encore fraîche, Max prenait un temps de pose après s'être entrainé toute la nuit. Bien que personne ne fût aux alentours de sa position initiale, il préféra prendre de la hauteur et se remettre dans la même position, mais à quelques mètres du sol sur une branche large et solide. De cette manière, il pouvait être prévenue à l'avance de l' arrivée de qui que ce sois, et cela le rassuré. Aucun bruit n'émanais des lieux alentours, tout était calme et harmonie aux yeux et aux oreilles du lycan, il vit au loin un groupe de jeunes loups passé en courant.* Ah ça me rappelle bien des souvenirs, les temps paisibles où, moi aussi je pouvais jouer avec mes amis à chasser une seule et même proie, si seulement tout cela était encore possible...* Perdu dans ses pensées, Max commençait à plonger dans ses rêves les plus fous et inimaginables, mais à un moment alors que les corbeaux alentours le regardaient là allonger sur sa branche, un cris vint jusqu'à ses oreilles. Ce n'était pas lycan il en était sur, un lycan appelant à l'aide serais la risée de sa meute jusqu'à sa mort, alors qu'est-ce que cela pouvait-être ? Max souleva un sourcil comme pour montré son interogation envers lui même, ce n' était pas un lycan, aucune autre éspèce ne serait assez folle pour s'élancer sur les terres des loups... La curiosité du loup était trop forte, il se releva en un bond plein de grâce, s'étira les bras et les jambes à fin de se préparé à la course à la quelle il allait se donner. Il sauta de sa branche et plia légerment les genoux pour amortire sa chute à l'approche du sol et se redressa directement dès le premier contact de ses pieds avec la terre humide. Il se projeta en avant et se transforma par la même occasion, ses bras et ses jambes se changèrent en pattes solides, sa tête s'allongea et ses mâchoires s'élargirent. Il partit en courant et repéra une partie du groupe de jeunes loups qu'il avait apérçu plus tôt, qu'est-ce qu'ils pouvaient bien chasser ? Ce n' était certainement pas animal compte tenue du cris entendue plus tôt, un nain ? Non, il serait rester pour ce battre, ces être bien que de petite taille sont de terribles combatants. Un humain ? Il serait mort depuis bien longtemps, même le plus violent être de cette éspèce ne tiendrait pas plus de cinq minutes contre un groupe de loups. Un elfe ? Non, impossible, aucun elfe ne serait assez inconscient pour s'approché à moins de cents kilomètres du territoire lycan, c'était tout bonnement impossible que...
Eh bien si ! Il n'en revenais pas, elle se tenait là avec à son côté un loup non lycan, le pauvre il n'avait aucune chance mais était près à tout pour derfendre l'elfe à ce qu'il laissé parraitre. Mais qu'est-ce qu'une elfe pouvait bien venir faire sur ce territoire ?! Ignorait-elle la haine qui existait entre leurs peuples respectifs ?! S'il écoutait son côté Croc Noir, il la laisserait allez au diable, elle avait tenté les loups et devait en payer les conscéquences ! Mais son côté humain... Son côté humain lui ordonnait de lui venir en aide, mais comment ? Même si il pouvait venir à bout de ces loups nullement entrainés cherchant uniquement à s'amusés. Stop aux réfléxions, il devait agir ! Il repris sa vitesse maximum et se campa devant l'elfe qui, malgrès sa vitesse ne prenait aucun racourci et donc, perdait facilement du terrain face à Max. Ce qu'il s'apprétait à faire allais prochainement lui être reproché mais il se le devait. Il fît un signe de tête à l'elfe comme pour lui indiquer de se mettre derrière lui, en éspèrant qu'elle comprendrait, il se mît en position de défense les croc à nues et les griffes plus que prêtent à faire de ces loups de la viande hachée. Il grogna et se rendit encore plus agressif à l'approche des autres, ils stopèrent leur cadense folle à quelques mètres de max, l'un d'eux se transforma sous forme humaine, i lavait une flèche plantait dans le ventre qu'il enleva comme une brindille puis il regarda max avec son air enfantin. Max se remis sous forme humaine à son tour, le jeune loup lui lança une tunique qu'il enfila sur sa peau nue avant de prendre la parole.

-" Allez m'sieur, on veux juste jouer un peux ! On ne faisait rien de mal après tout, c'est une elfe. "
-" Rentrez au village et ne parlez pas à vos parents ni à qui que ce sois de tout ça compris ?! Si une rumeur cours comme quoi je vous ai empêcher de faire " mu-muse " avec une elfe, je vous attraperais et je vous ferait passer un à un dans l' arène avec moi compris ?! Oust ! "

Une fois les loups partis, Max se retourna et regarda l'elfe de la tête au pied, elle était belle et jeune, comme tous ceux que son père lui avait décrit. Il inspira une grand bouffée d'air frais tout en regardant si personne ne les observés, il ne comprenait pas ce qu'une elfe pouvait venir faire sur le territoire lycan, il devait le savoir.

-" Tout d'abord bonjours, et maintenant est-ce que vous pouvais m'expliquer ce qu'une elfe et un loup viennent faire sur ces terres ?! Etes-vous folle ? Ou bien suicidaire ? Si c'est le cas jeter vous d'une falaise ce sera surement bien moins douloureux. Nous ne bougeront pas d'ici tant que vous ne m'aurez pas répondu, tant que vous êtes avec moi vous n'avez rien à craindre. "


Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Les démons de la foret £ Max Cooperman - Terminé   Jeu 24 Jan 2013 - 22:58


• • • Une course endiablée prit alors place sur les terres de Thaodia. Le terrain inconnu aux yeux de la jeune femme n'était pas facile a arpenter, des ronces, des rochers, quelques cours d'eau, il fut bientôt impossible pour l'intruse en ses lieux de pouvoir maintenir la distance qu'elle avait su garder avec ses attaquants. Ses jambes ne ralentirent jamais l'allure, ses jambes puissantes bien que fines lui permettait de prendre quelques peu d'avance avant de le reperdre de nouveaux en se retrouvant face à un tronc d'arbre mort qu'elle ne put surmonter d'un seul saut. Les bruits des pas de loups s'accentuèrent, tôt ou tard ils la rattraperaient. Elithrarith se défendrait jusqu'au bout, elle le savait bien, cependant elle ne pouvait nier les faits et sa mort prochaine. De toute sa vie, jamais elle n'aurait cru finir ainsi, une mort sûrement trop brutale, il lui restait tellement de choses à voir et à apprendre ... Cependant la suite des événements ne se passèrent pas comme la jeune femme l'avait prévue. Un quatrième loup plus grand et sûrement plus fort que les autres s'invita à la chasse, plus rapide, il l'a devança avant de finalement s'arrêter en lui indiquant semblait-il de s'arrêter. Deux choix alors s'offrait à l'elfe, croire un loup, ou bien alors reprendre la fuite en espérant trouver un moyen plus sur pour combattre ses adversaires.Elle fut sûrement le choix le plus stupide, protéger par la bête aux traits lupins, elle resta derrière lui, a quelques metres pour éviter toute confrontation avec les lycans approchants.Maikan, le loup blanc aux yeux d'argent de l'elfe faisait barrière entre sa maîtresse et les inconnus, dont deux d'entre eux prirent formes humaines, alors oui, enfin la jeune elfe avait enfin trouvé des Lycans. Nus à cause de la transformation, elle ne put se retenir de détourner le regard, fille d'une grande famille, il était incongru de voir la nudité d'un homme qui n'était pas siens. Évitant tout regard vers les hommes nus, ses yeux se baladèrent sur les corps transformés des lycans, ils ne ressemblaient pas vraiment aux animaux que l'on nomme loups, ils sont plus ... gros et grands ainsi que féroce, leurs visages n'aspire en rien la confiance. Les grognements de Maikan se firent plus agressifs, ses griffes s'enfoncèrent a plusieurs endroits dans le sol, les crocs sortit. Elithrarith passa une main sur sa tête, lui caressant doucement le haut de sa tête, pour le calmer. Ce qui au bout du compte finit par l'apaiser légèrement. Après ce qui sembla un léger règlement de compte entre les loups, le sauveur de la jeune femme se retourna pour lui faire face portant sur ses épaules rien d'autre qu'une simple tunique, bien que légèrement gênée, l'elfe ne détourna pas les yeux et continua de le fixer, elle ne devait pas montrer ses faiblesses.

"- Tout d'abord bonjours, et maintenant est-ce que vous pouvais m'expliquer ce qu'une elfe et un loup viennent faire sur ces terres ?! Etes-vous folle ? Ou bien suicidaire ? Si c'est le cas jeter vous d'une falaise ce sera sûrement bien moins douloureux. Nous ne bougeront pas d'ici tant que vous ne m'aurez pas répondu, tant que vous êtes avec moi vous n'avez rien à craindre. "

Tout d'abords nerveuse par les propos du jeune lycan qui lui tenait tête, elle sentit son pouls s'accélérer. Elle n'avait que trop peu d'issu et pour l'instant piégé. Pourtant plus l'homme parlait et plus une fureur nouvelle montait dans l'esprit de la belle jeune elfe, pour qui se prenait-il à lui dicter sa vie et sa conduite en ses terres. Elles n'étaient pas sienne aux dernières nouvelles. La main toujours posé sur la tête de Maikan, elle se tenait droite, toute peur envolée. Son regard aux mille reflets posés dans le sien, rien n'aurait pu venir faire plier Elirarith. « Les terres de Thaodia ne sont pas fermés aux visiteurs en soif de connaissance sur un monde bien souvent incompris. Mon voyage n'a jamais eu pour but de venir semer le trouble dans vos esprits, je ne suis pas la pour me battre. Et je n'ai pas besoin de votre protection, je me débrouille très bien toute seule ! »

Bien que la dernière phrase un peu ironique, elle l'avait dit d'une voix un peu froide et brutale. Elle n'aimait pas le comportement de ce loup, alors qu'il venait de lui sauver la vie sûrement. C'est peut etre pour ça qu'elle ne pouvait s'empêcher de se comporter ainsi. Elithrarith n'avait jamais eu besoin de demander de l'aide a personne et voilà qu'aujourd'hui ce lycan venait et s'affirmer en tant que grand chef de Thaodia en se comportant comme tel, cela l'irrita au plus grand point, tel qu'elle lui aurait bien tournée le dos pour reprendre son chemin en ces terres inconnues, cependant une force l'obligea à rester auprès de lui et puis elle avait la chance de pouvoir parler à un Lycan sans que celui-ci ne veuille la tuer, autant profiter de cette occasion inestimable. « Dite moi Lycan, de quelle meute venez vous ? » • • •


Dernière édition par Elithrarith Nëa'Rhah le Dim 27 Jan 2013 - 17:17, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Les démons de la foret £ Max Cooperman - Terminé   Ven 25 Jan 2013 - 22:08

  • « Les terres de Thaodia ne sont pas fermés aux visiteurs en soif de connaissance sur un monde bien souvent incompris. Mon voyage n'a jamais eu pour but de venir semer le trouble dans vos esprits, je ne suis pas la pour me battre. Et je n'ai pas besoin de votre protection, je me débrouille très bien toute seule ! »

    Elle avait raison, officielement les terres qu'ils empruntées en ces lieux n'étaient pas fermées aux visiteurs, mais aux yeux des loups, c'était tout comme. Aucune race autre que les loups n'était admis en ces terres, c'était leurs terre, ils était près à se battre pour elles. Quand à sa dernière phrase, Max n'avais put éviter un sourire qui se dessina lentement sur son visage, était-elle sérieuse ? S'il n'était pas intervenu elle serait surement mort à ce moment, mais qu'importe, seul ses actes comptes. Le loup de cette femme l'intrigué, comment pouvait-on apprivoisé un loup ? Il se comportait comme un gros chien aux yeux du loup, cela le répugnais, il releva la tête et regarda la jeune elfe dans les yeux .

    « Dite moi Lycan, de quelle meute venez vous ? »

    En quoi cela pouvait-elle l'intéressée ? Le lycan et elle n'était pas amis, et il n'avais qu'une envie, l'emmener hors de ces terres et oublié cette affaire. Une envie de la déchiqueter lui vint à l'esprit, mais il l'avait sauvé alors pourquoi l'aurait-il tuée ? Tout ce qui lui importé c'était de l'emmené à l'abris pour le moment, si ils étaient vues ensembles elle serait tué, et lui serait déchus et surement expulsé de la meute de Croc Noir. Il réfléchit à un endroit où ils pourrait se rendre et opta pour une solution simple, l'endroit où il se trouvait un peu plus tôt était désert , là-bas si elle en avait envie ils pourraient discuter. Il en pris pas la peine de lui répondre et lui fis signe de la suivre, elle n'avait pas vraiment le choix à vrai dire, et si elle refusait elle serait à coup sûr traquée jours et nuits jusqu'à sa mort. Il pris le chemin le moins connu et donc le moins fréquenté jusqu'à l'arbre où il s'était reposé, il vérifia que l'endroit était bien désert et montra à l'elfe de la main une branche perchée à une dizaine de mètre du sol. Il ignorait si les elfes savais sauté, grimpés ou bien même volés, et il s'en fichait, si elle voulait vraiment être à l'abris et en savoir un peux plus sur lui, elle devrait le suivre. Il pris son appuis sur sa jambe droite, respira une bonne bouffée d'air frais et se lança, dans son élan il sentait le vent se plaqué contre lui. Il adorait cette sensation et ne le cachais pas, en un seul et unique bond il était arrivé sur la branche visée. Il regarda l'elfe en bas et lui fit signe de la main.

    -" Si tu veux discuter c'est ici, je ne prendrais le risque d'être vue avec toi ! " Lui avait-il lancer.

    Il ne savait pas si elle comprenait pourquoi il les faisaient se mettre si loin des routes et il ne chercha pas à le savoir, il se mis en tailleur dos au tronc et attendit la venue de l'elfe, si elle grimpais et qu'elle se blessé il n'aurait eu aucune autre solution que... De la faire disparaitre.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Les démons de la foret £ Max Cooperman - Terminé   Dim 27 Jan 2013 - 17:16


• • • La jeune elfe regarde la Lycan de ses yeux ébahit. Bien qu'ils ne se connaissait pas, cet homme qui cachait sa seconde nature l’intéressé quelque peu, il était un lycan certes, mais il y avait quelques chose en lui qui attirait la belle elfe et le pousser a le suivre. Elle avait besoin d'en apprendre plus sur les rases, et celle des Lycanthrope était sûrement la plus intéressante et passionnante, personne d'autre en Ephaelya avait ce pouvoir de devenir animal, de sentir cette chose que l'on appelle instinct. Elithrarith avait déjà entendu des histoires, sur des elfes transformés en lycan, le processus était long et difficile, beaucoup mourrait. Mais ces hybrides étaient les plus forts de tous, combinant a la fois les atout des elfes et ceux des lycans. Elithrarith n'avait jamais imaginé une seule seconde devenir l'un d'entre eux, elle ne le souhaiterait jamais, bien qu'une simple morsure aurait suffit, son destin n’était pas de devenir cette chose qu'elle essayait d'en comprendre l’existence. Alors elle le suivit sans vraiment opposé son refus, Maikan, son chien loup suivit, les oreilles debout cherchant n'importe quels bruits pouvant être suspect dans les environs. Elithrarith de se démarche gracile, le regarda sauter agilement sur les branches de l'arme jusqu'à être caché par les feuillages. Il ne rivalisait pas avec les elfes, mais toutefois, il était tout de même doué d'une certaine agilité, le cas sûrement pour beaucoup de lycans, après tout si les légendes disent vrais, ils sont les descendant des anciens dieux loups. Un léger sourire se dessina sur le visage jusqu'alors neutre d'Elithrarith, elle s'approcha de l’arbre et d'un bon simple, grimpa sur la première branche puis la seconde, jusqu'à arriver jusqu'au niveau du lycan. Elle vint s’asseoir sur la même branche, a quelques pas de lui cependant, ne voulant pas risquer de se trouver si proche d'un inconnu, elle pourrait se défendre, mais ses chances de survie aurait été trop risqué. Un son mélodieux se produisit lorsque ses lames vinrent taper les plaque d'argent de son armure. Ses yeux cherchant une quelques marque d'hostilité dans les yeux de son interlocuteur loup. « Et bien nous voilà a l’écart des yeux et oreille indiscrètes … Mais dites moi pourquoi ne m'as tu pas répondu ? »

Les pensées D'Elithratith se perdit quelque peu dans un flot de questions une fois encore, pourquoi ne voulait-il donc pas répondre a sa question ? Que pouvait-il bien cacher de si grave ? Et elle ne le connaissait pas, tout comme la plupart des meutes, il aurait alors pu mentir qu'elle n'aurait rien remarqué ou non, si son visage par un quelconques tic l'avait trahit elle aurait pu le discerner. L'elfe soupire doucement en attendant la réponse qui se faisait attendre du lycan. Au bas de l'arbre, Maikan était allongé au pieds de l'arbre, les yeux fouillant les environs, ne voyant rien d'autre que le paysage, il posa sa tête entre ses pattes, attendant sagement que sa maîtresse redescende. Cette dernière confortablement assise laissait ses doigts glisser les longs de sa dague d'argent. Un atout intéressant en terre Lycanthrope, l'argent n’était pas le métaux le plus apprécié par ici, une simple entaille faite par se métal pouvait faire bien du mal et la cicatrice resterait alors toujours apparente sur le pauvre Lycan. Discrètement, elle scruta son visage, a quoi pouvait-il bien penser ? Etait-il un ennemis ? Ou un ami ? . • • •
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Les démons de la foret £ Max Cooperman - Terminé   Dim 27 Jan 2013 - 17:47

Une fois bien installe, l'elfe et lui, Max ne pris pas la parole immédiatement. Il se contentait de regarder l'elfe, ses traits fins et son visage d'ange caché surement une guerrière elfique, mais en ces terres même si elle était un bonne combattante elle n'avait aucune chance. En lui même il se féliciter de l'avoir trouver, d'avoir sauvé une vie des griffes des autres meutes, mais à present une question se posait à lui. Qu'allait-il bien pouvoir faire de l'elfe ? Même si il les en avaient défendus, les jeunes croisés un peux plus tôt, allez à coups sur raconter à tous leurs amis la découverte d'une elfe sur les terres de Thaodia. Si elle restait ici, elle serait vite repéré et tué, ou peut-être même pire. En vérité il s'était laisser importé dans un élan de justice, il n'éatait pas de l'avis de son père en ce qui concerne les elfes, d'après lui ils ne sont que vermines et ramassis de déchets. Max lui en pensait tout autre chose en voyant au près de lui cette personne, il lui semblait découvrir un nouvel univers en la scrutant du regard, il éspéré ne pas lui paraitre étrange à force de la regarder. Il détourna son regard, toujours silencieux, et regarda aux alentours. La nuit allez tomber d'ici quelques heures, il n'aurait donc pas le temps d'emmener l'elfe hors de ces lieux, à l'abris des autres et des bêtes qui rodent, il devraient passés la nuit ici pour éviter tout danger que Max ne put suprimer. Après quelques minutes de silences et de réfléxion, le calme fût interompu.

« Et bien nous voilà a l’écart des yeux et oreille indiscrètes … Mais dites moi pourquoi ne m'as tu pas répondu ? »

Il prit une inspiration et regarda de nouveau aux alentours, il avait peur d'être sureveiller par quoi ou qui que ce sois, si l'elfe était découverte en sa compagnie il serait regnié. Il se releva légérment et se raprocha d'elle en lui faisant signe de ne pas s'inquieter. Il se baissa à son niveau et aprocha ses lèvres de son oreille. Il choisis de ne pas lui répondre tant qu'il n'aurait pas réponses à ses multiples réponses. Il parla à voix basse et lentement.

-" En quoi cela t'interesse ? Je ne suis qu'un loup, tu devrait fuir à mon approche, et pourtant tu me fait confiance. Pourquoi ? J'aurais pu te tuer tout à l'heure, et pourtant je ne l'ai pas fait. Répond à mes questions et tu saura tout ce que tu désire savoir de ma race, et de moi. "

Il resta près d'elle quelques instants, elle sentait très bon, était-ce l'odeur naturel de sa race ou bien une odeur artificielle ? Il s'écarta de quelques centimètre et se rassis en face d'elle.Il lui fit signe de la main pour lui indiquer qu'il l'écouter, il avait une étrange hate d'entendre ses réponses, pourquoi ressentait-il cette hate ? Lui aussi était, peut-être, intrigué par la race elfique après tout. Il ignorait quasiment tout de ce qui faisait d'eux ce qu'ils était, le vent fît bouger les feuilles, une légère brise fraîche qui fît du bien au loup. Dans cette brise, l'odeur de l'elfe parvins de nouveau à lui, il l'observa avec fascination, aucune race ne sentait aussi bon d'après ce qu'on lui avait raconté . Comme quoi toutes les histoires n'étaient pas fausses.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Les démons de la foret £ Max Cooperman - Terminé   Lun 28 Jan 2013 - 22:51


• • • Un mouvement, a vrai dire un simple mouvement réussit a mettre en peur la belle Elfe. Elle se savait très bien en position d'infériorité face au lycan sans pour autant le montrer. Les siens pouvaient être redouté par beaucoup, agiles et rapides, ils se sortaient souvent des mauvais coups et combats, sauf qu'Elithrarith n’était pas une spécialiste dans le domaine. Elle ne donnait pas la mort juste trop cruel, prendre une vie ce n’était pas a elle de le décider. Il était réservé au plus grand de pendre ces décisions, et la belle ne s’interposer face a ses ancêtres, ses dieux. Tandis qu'il s'approchait un tantinet dangereusement, Elithrarith sentit sa main se refermer sur le manche de sa dague en argent, ses doigt serrèrent tellement l'arme que ses phalanges craquèrent et devinrent blanche sous sa peau claire. Tous ses sens étaient en alertes encore plus qu'avant, son cœur se mit a battre plus fortement dans sa poitrine, elle n'aimait pas cette sensation, tout lui semblait trop proche tout d'un coup. Le souffle du lycan sur le lobe de son oreille, ses lèvres si proche qu'elle en aurait pu presque sentir se déposer sur son oreille pointue un peu trop sensible a cet endroit. Sa poigne était de fer sur son arme, un mouvement de plus et l'argent serait arrivé sous le cou de l'homme qui jouait a ce moment la un peu trop avec le feu. Ces question résonnèrent deux fois plus dans son esprit, directes. «  En quoi cela t’intéresse ? Je ne suis qu'un loup, tu devrait fuir à mon approche, et pourtant tu me fait confiance. Pourquoi ? J'aurais pu te tuer tout à l'heure, et pourtant je ne l'ai pas fait. Répond à mes questions et tu saura tout ce que tu désire savoir de ma race, et de moi. »

En quoi cela pouvait-il bien intéresser oui, une bonne question, mais ne pas li répondre en posant une seconde a la place, il n'y avait aucun doute la dessus, il cachait quelque chose, mais quoi ? Personne n'aurait pu le dire. Et puis a quoi bon, Elithrarith avait elle aussi ses petits secrets, de plus ne venait-il pas de lui promettre de savoir tout ce qu'elle voudrait. Dans se cas elle pouvait bien faire quelques concession et lui dire ce qu'il voulait savoir, ce n’était pas des éléments importants qui aurait pu mettre son peuple en danger. Elle le regarda s’asseoir, patientant quelques temps, cherchant ses idées et sa réponse. Elle aurait pu lui en donner des tas, mais la seule valable aurait été que son peuple était en guerre avec les lycans ? Pas tous bien évidemment, mais une seule meute donc le nom n'aspirait qu'a la peur et au désespoir. Croc-Noir, se chassant les idées noirs de la tête, elle haussa les épaules en roulant des yeux sur le coté . « Cela m’intéresse car je ne fait pas confiance à certain loups, les lycans ne sont pas tous mauvais, enfin je crois … Pourquoi je te fais confiance ? Je suis sûrement folle, mon esprit me dit que tu ne me feras pas de mal, dois-je le croire ou non ? Je ne sais pas … Je suis mon cœur … enfin ce que vous loups, devez appeler l'instinct. » Elle remarqua que sa main était toujours sur sa dague, elle la lâcha en posant ses mains sur ses genoux. La brise vint effleurer son visage et soulever délicatement ses cheveux qui ondulèrent sous le vent tandis que les derniers rayons de soleil s’abattait sur elle, bientôt il ferait nuit. « Alors ... êtes vous prêt a répondre a mes questions cette fois ci ?  » • • •
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Les démons de la foret £ Max Cooperman - Terminé   Mer 30 Jan 2013 - 23:23



Elle avait eu peur, cela se voyait encore dans ses yeux, après tout il la comprenait. Leurs deux peuples ne sont pas les meilleurs amis de ces terres, si il écouter ses chefs, elle serait morte dès le premier regard que Max avait posé sur elle. Il gardait un regard fixe sur elle, en attendant sa réponse, il ne se laissait distraire que pars les derniers rayons de soleil qui annonçais l'arriver des bêtes. * Et dire que je vais passer la nuit ici alors que je pourrais être bien au chaud chez moi... * Il fut interrompu dans ses pensées par la belle elfe qui avait l'air décidée à parler, Max se rendait compte que lorsqu'elle aurait fini ce serait son tour, son tour de se dévoilé. Il n'aimait pas cette idée de se confesser à une personne tout à fait inconnu, il ne lui rester qu'à espéré qu'elle n' était pas une espionne ou quoi que ce sois dans ce genre. Si les elfes commencaient à envoyé des espions sur les terres de Thaodia... Non c'était absurde !

« Cela m’intéresse car je ne fait pas confiance à certain loups, les lycans ne sont pas tous mauvais, enfin je crois … Pourquoi je te fais confiance ? Je suis sûrement folle, mon esprit me dit que tu ne me feras pas de mal, dois-je le croire ou non ? Je ne sais pas … Je suis mon cœur … enfin ce que vous loups, devez appeler l'instinct. »

Son coeur ? Elle comparait l'instinct des loups, les animaux les plus féroces qu'il sois, à son coeur ! Max garda sa réplique pour lui même; elle ne pouvait se rendre compte de ce qu'elle venait de dire, l'instinct pour un loup fait partit de sa fierté. Mais il faut savoir faire des concésions et rengainer ses griffes parfois. Il ne put par contre éviter un léger sourir lorsqu'elle lui avait expliqué qu'elle pensait que certains lycan étaient bons... Si elles savait, elle n'en douterait pas une seul secondes ! Bien sur il y à des personnage terribles, violents... Mais cela ne se passe-t-il pas dans toutes les races ? Il choisis ces mots et les lui dit.

-" Tu n'est pas folle, malgrè le fait que nos deux camps ne sois pas alliés, assez de sang à coulé pour des differents que la parole aurait bien évidement pu réglés. Tu à raisons tous les lycans ne sont pas mauvais, je ne pense pas d'ailleurs, être un mauvais lycan avec toi. Quand au fait de te faire du mal, pense-tu vraiment que je t'aurais sauvé de ce groupe de louveteaux si c'était pour te tuer ? Cela n'as pas de sens, mais n'en parlons plus, sache juste que je suis de ton côté."

Il toussa car il avait la gorge sèche, il n'avais pas bue depuis plusieurs heures, et la montée l'avait un peux plus laissé sèche. Il regarda autour de lui avant de sortir une bouteille du tronc de l'arbre, c'était ne bouteille en ver transparent pleine d'un liquide bien plus fort qu'il n'y parait. Max fît sauté le bouchon, bue une gorgée et laissa s'échappé un léger soufflement entre ses dents comme pour marqué sa satisfaction. Le liquide frais avait revigoré le jeune loup, il posa la bouteille entre l'elfe et lui et fît signe à celle-ci qu'elle pouvais se servir
.

« Alors ... êtes vous prêt a répondre a mes questions cette fois ci ? »

Il hésita un instant à toutes les possibilités, il ne se voyait pas se dévoiler comme il s'appretait à le faire, il avait toujours su garder une pars de mystère. Mais il avait passé un marché avec l'elfe, il se devait de lui accordé sa pars, après tout il ne risquait rien. Si une question le perturbée de trop, il trouverais un moyen de s'en sortir, il trouvait toujours un moyen. Il regarda l'elfe droit dans les yeux, son regard étai plus expressif que jamais il ne l'avait était au pars-avant, il se gratta la tête du bout de son index et repris une pose serieuse, toujours à quelques pas de l'elfe.


-" Je suis tout à toi. "
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Les démons de la foret £ Max Cooperman - Terminé   Dim 3 Mar 2013 - 14:27


I grew up blind, just like everyone's child, in the warmth and the milk and deceit, smothered by love and the chemical dust, there was never enough to believe. They chewed me up, they spat me out, of their system and onto their street, and the rest of my life was spent to forget all the greatness that could never be. Absence twisted with fondness is the heart I couldn't forget
Running like a fire



La nuit était tombée sur les deux personnes, Elithrarith n'y avait même pas fait attention. A cette heure-ci elle aurait du être en route pour se trouver un abri, bien que Thaodia en possédait des tas, depuis son arrivée sur ses terres, elle avait plusieurs fois l'occasion de voir différentes grottes ou recoin qui semblaient plutôt tranquilles et inhabité. De plus la belle elfe pouvait dormir sur ses deux oreilles, il y avait toujours son loup pour veiller sur elle, la relation qui les unissaient tous les deux étaient étrange mais on aurait pu qualifier de maître a « servant » bien qu'il n'en soit pas un, Elithrarith l'aimait beaucoup comme un membre de sa famille, elle ne lui avait jamais rien demandé. Et pourtant, il était la, toujours auprès d'elle dans les moments les plus sombres comme les joyeux. Il l'avait beaucoup aidé un certain temps, mais cela remontait a loin ...

L'elfe regarde une nouvelle fois son interlocuteur, il était sur de lui et ne dégageait pour Elithrarith rien de méchant du moins à son égard. Pourtant, cette dernière ne pouvait faire autrement que de se méfier, on lui avait prévenu a mainte reprises que les lycans pouvaient être des personnes changeante, lunatique et surtout violente. Avant son voyage, on lui avait dit de ne pas s'approcher de la meute de Drack pour son chef plus que violent et a moitié possédé, ni de celle des Crocs noirs,à cause de la guerre bien évidemment. Mais pour une elfe, difficile de reconnaître l'appartenance à une meute sur ce jeune loup. Elle ne connaissait rien d'eux et jamais n'aurait su donner un nom sur sa meute, peut-être qu'il était un solitaire ... mais dans cse cas, ne se serait-il pas fait tuer par les jeunes loups quelques instants avant ? C'est dans ce mélange de complexité que la belle rousse écouta avec patience les paroles de son interlocuteur.

« Tu n'est pas folle, malgré le fait que nos deux camps ne sois pas alliés, assez de sang à coulé pour des différents que la parole aurait bien évidement pu réglés. Tu à raisons tous les lycans ne sont pas mauvais, je ne pense pas d'ailleurs, être un mauvais lycan avec toi. Quand au fait de te faire du mal, pense-tu vraiment que je t'aurais sauvé de ce groupe de louveteaux si c'était pour te tuer ? Cela n'as pas de sens, mais n'en parlons plus, sache juste que je suis de ton côté »

Il avait raison du moins c'est ce qu'elle aima croire, il était de son coté ? Mais quel était le sien ? Elle était plutôt neutre dans l'histoire, un personnage sans importance qui ne souhaite qu'en apprendre plus sur les autres ? Peut être un peu inconscient il est vrai.

« Je suis tout à toi. »

Une formulation peut être un peu trop solennel dans la voix du Lycan. Cela aurait pu la faire rougir dans un autre contexte. Mais le sérieux de la scène l'empêcha. Reprenant momentanément ses esprits, elle soupira en reprenant sa question d'avant, elle la prononça d'une différente manière, cela pourrait peut-être atténuer sa peur à répondre.

« D'où viens tu ? » Dit-elle en oubliant la formule de politesse qu'elle avait essayé de maintenir jusqu'à la. Mais elle ne savait plus s'il fallait employer le tu ou le vous, après tout ce dernier ne s'était sûrement pas posé la question. Ce qui rassura la jeune elfe. Toujours un peu effrayé par le loup, elle était dans une position défensive, un geste brusque et elle sauterait de l'arbre en espérant être assez rapide ou maligne pour le fuir. « Tu dois la savoir, les miens ne sont pas forcement .... en paix avec certains de tes confrères et bien que ... de mon coté je n'ai rien à leur reproché a par de vouloir s'emparer d'un pouvoir qui ne doit pas être pris en Thaodia, ils ne m'ont pas attaqué spécialement ... Je me doute que tu sais de qui je parle ? »


I've lost all feeling



HRP :
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Les démons de la foret £ Max Cooperman - Terminé   Dim 3 Mar 2013 - 18:27


Ils étaient là tous deux à se regarder dans le blanc des yeux, Max savait à coup sûr quelle serait la première question de l'elfe, la meute à la quelle il appartenait était en guerre avec son peuple et elle voulait surement s'assuré de ne pas se trouver en présence de l'un des ennemis juré de ses aines.

-"D'où viens tu ?"

La question regroupé tellement de réponse que Max pris le temps de réfléchir aux réponses multiples qui s'opposaient à lui, il aurait pu tenter de mettre le sujet de guerre de côté ou bien de s'identifier clairement comme un membre de la meute de croc noir. Il tourna la tête et envoya ses yeux vers l'horizon, là bas cacher derrière les arbres et les eaux se trouvait le village de sa meute, il craignait qu'une patrouille face une ronde sur le territoire et le voit en compagnie d'une elfe à faire ami-ami.

-"Tu dois la savoir, les miens ne sont pas forcement .... en paix avec certains de tes confrères et bien que ... de mon coté je n'ai rien à leur reproché a par de vouloir s'emparer d'un pouvoir qui ne doit pas être pris en Thaodia, ils ne m'ont pas attaqué spécialement ... Je me doute que tu sais de qui je parle ? "

Il prit une inspiration et opta pour la franchise, si elle souhaitait fui par la suite il la laisserais faire en la sureveillant de loin, il appréciait cette elfe car elle ne semblait pas être chargée d'une mission quelconque.

-" Je viens d'une famille de combattants qui depuis dans centaines d'années arbore le signe d'une meute que ton peuple connais bien, non je ne veux pas te mentir car je préfère être franc, je fais partit de la meute de Croc Noir. Ton peuple et ma meute on quelques différents depuis un long moments comme tu le sais, mais ton peuple ne m'as jamais rien pris ni fais, je n'ai donc aucun gros différents avec vous. Encore une fois sache que je suis de ton côté et que je ne te ferais pas de mal."

Il prit la bouteille qui était alors toujours posée entre l'elfe et lui et en bu une gorgée, le liquide était frais et fort à la fois, avec cela un lycan pouvais tenir des semaines sans dormir. Il la reposa entre eux deux et regarda l'elfe de nouveau, ses traits sous la lumière pâle de la lune était simplement magnifiques, aux yeux de Max il n'avait jamais rien vu de telle. Son visage lui semblait paisible et sans volonté de faire le mal, tout ce qui la trahissais c'était cette peur du loup qu'elle ne parvenait pas à cacher entiérement. Le soleil s'approchait à l'autre bout de la foret, encore vingts minutes et ils devraient quitter ce lieux.

-" Dans vingts minutes le soleil sera là, je te propose de trouvée une autre cachette, à l'abris des regards pour continuer notre discussion en paix, une grotte se trouva à dix minutes de cet endroit. Si tu veux partir je ne te retient pas, mais si tu veux me suivre cela ne me dérange en aucun cas."

Il attrapa la bouteille et se releva, il tendis ses bras et fit craqués ses doigts, il était prêt à y aller. Il regarda l'elfe de nouveau et sauta dans le vide avant de se rattrapé au sol et de lever la tête vers l'elfe. Au fond de lui il éspérait qu'elle accepte de le suivre, il l'appréciais énormement peut-être même trop, mais il s'en fichait, il voulait uniquement qu'il ne lui arrivé aucun mal, elle ne méritait pas de payer de sa vie les erreurs de leurs aines. Il se retourna et pris un rythme moyen à fin de laisser le temps à l'elfe de le rattraper, il marcha et au bout de dix minutes il tomba devant l'entrée de la grotte, certains louveteaux venaient jouer ici parfois il devait donc s'assuré qu'ils n'étaient pas là. Il regarda l'elfe et lui fit signe de ne pas s'inquieter, il enleva ce qu'il avait sur lui sans même se souciais de ce que regarder l'elfe et il se transforma. Sa peau se transforma en fourrure sombre, ses bras et ses jambes se courbèrent pou devenir des pattes et son visage devint une gueule prête au combat. Il grogna comme pour prevenir que s'il y avait qui que ce sois dans l'abris de sortir. Par chance personne ne s'y trouvait, il regarda l'elfe de ses yeux blanc et lui fit signe de venir à lui, il pris ses vêtements entre ses dents et avança dans la grotte d'un pas assuré. Il ignorait si l'elfe voyait ou non dans la nuit mais lui voyait très bien où ils étaient, ils marchèrent encore un moment avant d'arrivé dans une sorte de cuvette sombre où étaient posé à chaque coins des matelas. Max reprit sa forme humaine et s'habilla.

-" Ne bouge pas je vais allumer un feux."

Il s'executa aussi tôt à l'aide d'un silex et de quelques bouts de bois secs. Il prit deux matelas et en posa un de chaque côtés du feux, il s'allongea sur l'un deux et fît signe à l'elfe qu'elle pouvait prendre possession du deuxième.Maintenant qu'ils ne risquaient plus d'être découvert, Max se sentait plus calme. Il se mit en tailleur et fît face à l'elfe à la quelle les flammes du feu donnait un aspect de guerrière.

-" Si tu à d'autres questions, je suis disposé pour y répondre."


HRP :

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Les démons de la foret £ Max Cooperman - Terminé   Mar 5 Mar 2013 - 22:03

[quote="Elithrarith Nëa'Rhah"]

I grew up blind, just like everyone's child, in the warmth and the milk and deceit, smothered by love and the chemical dust, there was never enough to believe. They chewed me up, they spat me out, of their system and onto their street, and the rest of my life was spent to forget all the greatness that could never be. Absence twisted with fondness is the heart I couldn't forget
Running like a fire



La réponse qu'elle attendit tends finit par tomber, a vrai dire elle n’était même pas plus choquée que ça. Le fait que le lycan hésite a lui répondre auparavant l'avait déjà mit sur la piste de son appartenance a cette meute. Ainsi, il était donc de Croc Noir … Elithrarith ne sut pas vraiment ce que cela changea en elle, il restait celui qui l'avait protégé contre ses infâme créatures qui devaient être des siens pour elle, une inconnue et une elfe. L'homme etait-il fou ? Du moins il l'avait sauvé, et juste pour cela, elle lui devait une faveur. Doucement, elle le regarda boire, sans vraiment savoir quoi faire ni quoi dire … Il l'avait prit de cours en lui annonçant cela comme ça. Au fond, pouvait-elle vraiment se fier a un loup garou ? Etait-il bien raisonnable de rester avec lui ici sur cet arbre ?

-" Dans vingts minutes le soleil sera là, je te propose de trouvée une autre cachette, à l’abri des regards pour continuer notre discussion en paix, une grotte se trouva à dix minutes de cet endroit. Si tu veux partir je ne te retient pas, mais si tu veux me suivre cela ne me dérange en aucun cas."

L'elfe releva la tête, sans un mot. L'homme descendit de l'arbre en un saut, rapide et agile … Elle en fit de même une bonne et longue minute après. La rousse aurait du se débrouiller seule, l'aide du loup … Elle aurait pu faire sans, bien qu'elle ne soit pas sure de se trouver en sécurité nulle part ici … Le soleil décliner déjà, Maïkan qui avait attendu sagement au pied de l'arbre c’était précipité vers sa maîtresse, recherchant simplement son affection alors qu'ils n'avaient étaient séparé que quelques instants, mais il en avait besoin. Deux choix distincts s'offraient donc a la jeune femme, partir dans une direction inconnu en croisant les doigts pour ne pas tomber sur d'autres loups ou alors le suivre docilement, en espérant qu'il ne la conduirait pas dans un piège et qu'il était vraiment de son coté. Ce qu'elle espérait fortement.

Il avait prit de l'avance, et cela fut mieux pour tout le monde. Elithrarith pouvait le suivre de loin, ses sens affûté comme un rasoir n'avait aucun mal a suivre l'odeur du lycan, ou plutôt l'odeur de Croc Noir. Elle eut l'occasion de regarder les alentours durant la petite promenade, Thaodia n’était que foret et rochers et coin d'eau, un paysage brut sûrement la raison pour laquelle les lycans s'y sont installé, cette terre leur ressemble. Enfin elle aperçu l'entrée d'une grotte, regardant de gauche a droite, elle chercha le lycan qui la conduisait en ces lieux escarpé avant de voir un loup non loin, des habits dans la gueule, et ses yeux lui rappelant vaguement un certain petit homme … Alors c’était ça sa forme de loup ? Il entra dans la grotte d'un pas assuré, alors l'elfe et son compagnon firent de même, Maïkan avait un vue aisée dans l'obscurité l'elfe pas vraiment, alors elle ce laissa guider par ce dernier qui restait contre ses jambes pour la guider du mieux qu'il pouvait.

Plus loin l'endroit débouchait sur une sorte de cuvette assez agréable a l’œil, le toit de la grotte étant légèrement perforé, les rayons de lune venait éclairer le tout. L'endroit semblait paisible et accueillant, Elithrarith se sentait un peu comme en Evanÿa et cela lui fit chaud au cœur. Lorsque le loup reprit forme humaine, l'elfe détourna le regard pour ne pas être confronter de nouveau a sa nudité, elle n’était pas particulièrement pudique, mais pour celle des autres si. Peu après, un feu brûlait dans la grotte ainsi que deux matelas se retrouvèrent a terre. Un peu gène, Elithrarith mit du temps avant de se décider sa s'asseoir sur le matelas plutôt confortable. Une fois dessus, Maïkan vint la rejoindre en s'allongeant sur le sol froid au niveau de l’endroit ou elle poserait sa tête pour dormir. La femme avança légèrement ses mains vers le feu pour se les réchauffer. « Il se peut que j'en ai une autre en effet.  » Elle posa ses yeux émeraude sur lui puis soupira comme si elle avait la plus grande peine a lui parler. « Pourquoi m'avoir aider ? Nous ne nous connaissons pas comme tu l'as dit tout a l'heure ... »

Le feu lui produisit un grand bien, a cause de l'homme, elle n'avait pas fait attention, mais son corps c’était refroidit, et elle en grelottait presque. Le loup le remarquant posa sa tête contre sa cuisse en plantant ses yeux dans ceux de sa maîtresse qui elle resta occupé par ceux du lycan. « Merci … Pour tout, je ne pense pas que j'aurais pu tomber sur meilleur lycan … Je m’appelle Elithrarith … mais tu peux m’appeler Eli et toi ? »


I've lost all feeling


Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Les démons de la foret £ Max Cooperman - Terminé   Mer 6 Mar 2013 - 21:20






Alors qu'ils étaient tous deux de leurs côté du feux,Max admirait secrètement l'elfe, il l'admirait sans savoir pourquoi. Ses yeux flamboyants face au spectacles des flammes orange, ses traits fin pleins de grâce, c'était donc cela la grâce elfique, celle qui était expliqué dans les livres qui contaient les histoire de ce peuple qui était encore bien inconnu à Max. Il cessa de regarder l'elfe par peur de se faire prendre à son propre jeu et se déporta sur le loup qui l'accompagné, le lycan ne comprenait pas comment un loup pouvait être soumis de telle sorte...

« Il se peut que j'en ai une autre en effet. »

Max sortit de ses penser, la voix de l'elfe bercée par une douce mélodie lui avait rappeler où il se trouvait, il écarta les bras pour signaler à l'elfe qu'il l'écoutait. La question ne se fît pas attendre et bien qu'elle sois simple, elle surpris Max.


« Pourquoi m'avoir aider ? Nous ne nous connaissons pas comme tu l'as dit tout a l'heure ... »

Il prit un air interrogateur et se releva, il se mît à marcher au tour du feux en réflechissant à ses mots, il n'avais jamais était très doué pour parler de ses réactions. Depuis sa tendre enfance de louveteau il le portait sur lui, il maîtrisait l'art du combat car on le lui avait appris, mais on ne lui avait pas appris à parler pour exprimer ses sentiments ou agissements. Il leva les yeux aux ciel et observa la roche humide, fixe et froide mais tellement brillante face aux flammes et leur lumière, il pris une seconde suplementaire puis pris la parole.

" Suis je donc à tes yeux, et à ceux de ton peuple, un simple monstre qui dévore tout ce qu'il trouve ? Je ne suis pas mauvais, je n'aime pas faire le mal, même si j'ai déjà eu besoin de remédié à la violence je l'évite lorsque je le peu. Si je t'ai aidé, c'est tout simplement parce que je m'en serais voulut d'avoir laisser une personne innocente mourir pour une cause qui n'est pas forcement la sienne. Nous ne nous connaissons pas, mais peut-tu me dire comment se forge des amitiers ? Des relations ? Elles se forgent d'une rencontre entre deux personne complètement inconnus. Nous ne nous connaissons pas et pourtant tu m'as fais confiance."Il s'assis à quelques centimètres de l'elfe, il attrapa un bout de branche au bout du quel une flamme grandissait, il le sortit du feux en le tenant fermement dans sa main." Nos peuples sont comme cette branche, le feux est né, mais un jour il disparaîtra. "

Il rejeta la branche dans les flammes puis retourna son attention sur l'elfe.

« Merci … Pour tout, je ne pense pas que j'aurais pu tomber sur meilleur lycan … Je m’appelle Elithrarith … mais tu peux m’appeler Eli et toi ? »

Elithrarith... Un nom qu'il n'oublierais jamais c'était certain, elle lui avait dis son nom, peut-être que ses paroles n'avait pas étaient si inutiles qu'il l'avait cru. Il lui souris en gravant son nom au plus profond de lui même, elle le complimenter et cela était la plus grande preuve de respect pour un lycan, le savait-elle ? Ou bien était-ce naturel ? Il prit la décision de ne pas demander, après tout, il préféré ne pas savoir.

" Je m'appel Max, Max cooperman, je suis enchanté Eli. "

Il lui sourit et rigola légérement avant de se resservir une gorgée, il posa la bouteille de nouveau entre l'elfe et lui comme il l'avais fais plus tôt.

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Les démons de la foret £ Max Cooperman - Terminé   

Revenir en haut Aller en bas
 

Les démons de la foret £ Max Cooperman - Terminé

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» I. Autremonde, les autres planètes, et les Dragons et Démons
» Les démons d'Ohara
» Préambule du Chapitre trois : « Anges et Démons »
» [750 pts] Petite balade en foret a la JBT
» [anim] Invasion des démons en Orneval et autrepart

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 ::  :: Archives :: • Archives RP •-