Partagez | 
 

 Tout change, même ce qui aurait dû être gravé dans le marbre. [Terminé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Solena Laurelin
Ephaëlyen accompli
avatar

Messages : 1995
Métier : Ancienne Courtisane
Age du personnage : 84
Alignement : Neutre.
En couple avec : Sa protectrice: Elënna Betràyëd.
Ennemis : Ses propres angoisses.

Feuille de personnage
Réputation: 0
Avertissement: 0/3

MessageSujet: Tout change, même ce qui aurait dû être gravé dans le marbre. [Terminé]   Mar 29 Jan 2013 - 21:08

Tout change, l'évolution est le cours normal de l’existence.


~ Il y a plus de 50 ans ~

Solena courait dans la forêt à en perdre son souffle, derrière elle des bruits effrayants la suivaient. Un grognement dur et malveillant s'approchait. La petite Elfe courrait en laissant échapper des petits cris de peur, elle ne savait pas où courir, devait elle allait à droit ou à gauche? Que faire où aller? Alors qu'elle essaya de regarder derrière elle, la petite se prit les pieds dans les racines dans très grand et très vieux arbre.

-Niaah! Je t'ai eu! Hurla Elenna en sauta sur sa meilleure amie. Elle s'assit sur elle et se mit à la chatouiller! Je suis la meilleure comme toujours! Tu as de grosse fesses hein tu sais pas courir vite!

- Et je te permets pas mes fesses sont très bien! Tu es méchante avec moi Elenna! Et puis c'est pas juste d'abord! Pourquoi c'est toujours à moi de faire le pauvre humain hein?! Je veux être le méchant lycan qui dévore les enfants perdus

-Non c'est moi le lycan! C'est moi qui ai acheté le livre avec l'histoire du lycan! Donc c'est moi qui te saute dessus haha!

-C'est pas juste c'est plus simple de suivre quelqu'un que d'échapper à un ravisseur!

Elenna tira la langue comme une petite peste à sa meilleure amie et se leva et se mit à courir!

- Si c’est plus simple alors attrape-moi !

Solena regarda son amie fuir comme un petit lapin et se leva à son tour pour courir. Son maillot était couvert de boue et de d'herbe. La petite savait qu'elle allait se faire punir, mais ça n'avait aucune importance pour l'instant, ce qui lui importait le plus c'était qu'elle était avec son amie, qu'elles étaient entrain de jouer et qu'elle était sur que jamais, au non jamais elles se quitteraient! Elles avaient déjà tant de projet ensemble. Solena savait qu'elle serait la marraine du premier enfant de son amie, elle savait aussi que lorsqu'elle se marierait avec son prince charmant Elenna serait à ses coté dans une somptueuse robe et qu'elle serait heureuse pour elle. Elle savait aussi qu'elle vivrait dans des maisons voisines et qu'à leur tour leurs enfants seraient amis pour la vie! Elle savait tout ça! Elle était convaincue que son futur se déroulerait ainsi!
Solena toucha son ami en riant.

-Chat c'est toi qui doit m'attraper!

Solena se mit à courir vers un petit lac et s'arrêta juste devant. Lorsque sa meilleure amie se jeta sur elle, la petite elfe fit un pas sur le coté et la petite Elenna tomba dans le lac. Cette dernière légèrement en colère de cette fait avoir, attrapa le pied de son amie et la tira vers elle pour qu'elle prenne un bain avec elle. Trempé de la tête au pied les deux amies se regardèrent et éclatèrent de rire. Elles collèrent leur pousse sur le nez de l'autre et déclarèrent en coeur.

-Amies pour la vie!

~De nos jours ~

Solena continuait de se promener dans le territoire elfique, après sa rencontre avec le jeune Faolan la jeune femme avait prit son courage à deux mains et se dirigeait à présent vers la capital elfique, près de son ancien village. Elle se sentait à présente prête à revoir sa famille. Peut être même à reparler à sa mère. Elle se demandait ce qu'elle allait trouver. Ses sœurs avaient elle a présent trouvé une famille et un logement digne d'elles? Sa mère avait elle changé? Avait-elle gardé les mêmes traits fatigués et désespérés? Fatigué elle même, la courtisane s'accorda un moment de repos. Elle s'assit sur un rocher et bu un peu d'eau. Devant elle se trouvait d’étranges traces. La jeune femme se baissa près des traces. Une patte de loup puis un pied d'humain. Cette trace était caractéristique d'un lycan. La jeune femme se releva perplexe, que faisait un lycan dans cette forêt aussi loin de la forêt des torturés? La jeune femme se releva et reprit sa route peu rassuré par la découverte qu'elle venait de faire. Elle avait toujours aimé les lycans, elle avait même offert son cœur à l'un d'entre eux, qui malheureusement pour la vie amoureuse de Solena arrêta leur relation sans que la jeune femme n'arrête d'apprécier cette race. Mais une guerre avait été ouverte entre ces deux races donc, entant qu'elfe, la jeune femme devait maintenant se méfier des lycans.

Solena se remit donc en marche, lorsqu'un bruit lui procura des frissons dans le dos. Une brindille venait de se casser sous le poids d'un animal. L'Elfe regarda derrière elle sans arrêter sa marche. Sans voir une racine légèrement au dessus de la terre, la courtisane se prit les pieds dedans et tomba sur le sol encore. Elle se frotta les mains doucement et arrêta de respirer pour découvrir d'où venait le bruit d'une respiration lente et régulière.

_________________


Merci Elenna pour le Kit ♥️♥️


Spoiler:
 





Dernière édition par Solena Laurelin le Mer 20 Mar 2013 - 17:23, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elënna Betràyëd
Chef de Meute de Sang-Chaud
avatar

Messages : 425
Métier : Chef de Meute de Sang-Chaud
Age du personnage : 125
Alignement : Chaotique neutre
En couple avec : Ta soeur è.é
Double Compte : Abygaël & Kiaya

Feuille de personnage
Réputation: 0
Avertissement: 0/3

MessageSujet: Re: Tout change, même ce qui aurait dû être gravé dans le marbre. [Terminé]   Mar 19 Fév 2013 - 20:06




" Le souvenir est le parfum de l'âme... "


~ Il y a bien des années ~

Le soleil se couchait peu à peu sur les terres d’Ephaëlya, le ciel se teintant d’une couleur orangée aux reflets rosés. Seuls quelques nuages parsemaient cette grande étendue aux mille et une couleurs, aux humeurs changeantes selon les saisons et au fil des années. Bientôt, l’astre lumineux laisserait place à son amante, celle qui éclairait les nuits des amoureux. Une légère brise fit voleter la chevelure blanche et emporta dans ses courants d’airs les quelques pleurs qui ne résonnaient que légèrement. La course poursuite n’était pas de rigueur aujourd’hui. Elënna ne voulait pas s’amuser, elle ne voulait pas rire ou profiter de la vie. Assise près du lac sur un petit rocher qui lui servait de fauteuil, la petite fille avait enfoui son visage dans ses petites mains, laissant couler sur ses joues de poupée les larmes qui exprimaient son chagrin.

Ce lieu était le sien. Elle y venait tous les jours pour profiter de la nature, mais elle s’y rendait en bonne compagnie, avec sa meilleure amie : Solena. Les deux fillettes se connaissaient depuis leur plus jeune enfance, ayant vécu dans des maisons voisines et avec des parents déjà liés par une amitié certaine. Inséparables, elles étaient comme sœurs et surtout, se comprenaient comme personne ne pouvait les comprendre. Un lien étrange presque mystique reliait ces deux petits bouts de femmes.

D’ailleurs, alors qu’Elen était toujours à pleurer, semblant vouloir faire déborder le lac, des petits bruits de pas dans une course effrénée se rapprochèrent. Elle ne bougea pas, elle reconnaissait le halètement de la personne qui allait bientôt se jeter sur elle. Et gagné ! Déboulant dans la petite clairière, Solena sauta sur sa meilleure amie dans un cri digne d’un démon mélangé à un rire enfantin. Le faux lycan venait se manger sa proie, mais celle-ci n’avait le cœur qu’à finir en pâté pour loups. Roulant au sol avec le prédateur, celui-ci se releva rapidement en comprenant que quelque chose n’allait pas. Sole se précipita vers sa sœur spirituelle pour la prendre dans ses bras.

" Elen ? Qu’est-ce qui ne va pas ? "

Sans crier gare, Elënna se jeta dans les bras de sa meilleure amie, laissant une fois de plus de petites perles rouler sur son doux visage. Quelques semaines plutôt, les deux fillettes avaient découvert une petite fée mal en point. Affaiblie, recroquevillée sur elle-même dans la clairière et trouvée par les petites elfes, la fée avait trouvé ses sauveuses. Aucune des petites n’avaient pu ramener leur nouvelles amie chez elle, elles lui avaient donc construit un petit abri au creux d’un tronc d’arbre. Tous les jours, elles l’avaient soignée, nourrie et dorlotée comme si elle était devenue très importante pour les fillettes. Malheureusement, tout cela était fini. Essayant d’aligner plusieurs mots pour faire une phrase, chouinant entre chaque syllabe, Elen parvint enfin à raconter l’histoire à Solena.

" C’est… c’est la fée. Elle n’est plus… là. Elle… Elle est PARTIT ! "

Les larmes coulèrent encore plus sur le visage de la petite aux cheveux couleur neige. La tristesse et le désespoir purent se lire sur son visage. Solena serra fort dans ses bras l’inconsolable et lui murmura à l’oreille, les larmes aux yeux :

" Tu sais Elënna, maintenant que nous l’avons guérie bah elle est retournée avec sa famille. Si toi tu étais séparée de moi, tu finirais bien par revenir non ? "

Relevant son visage qu’elle avait enfoui dans les cheveux bruns de sa sœur, Elënna frotta rapidement ses yeux de ses petits poings et un mince sourire s’afficha sur son visage. Sa meilleure amie avait raison. Après tout, la petite fée avait certainement une famille, une maman et un papa et puis une meilleure amie elle aussi. Elle était certainement partie les retrouver, il n’y avait pas d’autres explications, du moins pour des petites filles. Serrant à son tour Solena dans ses bras, Elen renifla doucement pour chasser définitivement sa tristesse de son cœur.

" Oui. Que ferais-je sans toi ? Amies… "

" … pour la vie. "

Elles s’échangèrent un sourire ravi. Ce sourire si particulier, si innocent qui se dessinait si bien sur les traits des enfants.


~ De nos jours... ~

Des bruits effrayants et des grognements résonnaient dans la forêt de l’éternel. Une course vive se déroulait entre les arbres elfiques. Les pas de l’animal tonnaient sur le sol. Comme à la belle époque, le soleil fuyait vers l’horizon, laissant derrière lui le seul souvenir d’une belle journée. Eclairée par les rayons rares de cet astre lumineux, une fourrure blanche passa en un éclair entre deux arbres certainement âgés d’une centaine d’années, voire plus. La louve courrait à en perdre haleine, esquivant quelques branches et sautant au-dessus des troncs qui lui barraient la route.

La nuit passée, elle avait fait un rêve. Un rêve qui n’était finalement que souvenir. Ce moment utopique avait réellement eu lieu, Elënna le savait même si sa mémoire lui jouait encore des tours quant à son passé. En effet, après s’être fait mordue, la belle elfe avait perdu la plupart des morceaux de sa mémoire mais ceux-ci revenaient peu à peu pour refaire surface durant ses nuits. Ce lac, cette petite elfe du nom de Solena, ces moments merveilleux. Tout cela était bien réel et elle se devait de vérifier. Le lycan était persuadé qu’en revoyant ce lieu si symbolique d’une forte amitié, les souvenirs lui reviendraient. Alors qu’elle était en quête d’une meute, Elen avait fui Thaodia en quatrième vitesse sans prendre le temps de réfléchir et la voilà maintenant en territoire elfique. Elle le savait, elle le sentait. L’ancienne elfe avait aussi appris qu’une guerre avait été éclaté entre les deux races qui composaient une partie d’elle-même. Aussi, elle devait se faire discrète et agir le plus rapidement possible.

Alors la louve courut. Elle courut plusieurs heures, s’arrêtant seulement pour boire et pour croquer dans le flanc d’un animal. La bête au pelage de neige savait qu’elle atteindrait bientôt son but et que… Dans un dérapage peu contrôlé, Elënna s’arrêta avec une grâce quasi inexistante. Levant le museau pour humer les environs, l’animal avait senti quelque chose ou plutôt quelqu’un. Il connaissait cette odeur, il lui fallait voir. Son rêve attendrait bien une petite heure. Dérivant de sa trajectoire initiale, reprenant forme humaine l’espace d’un instant, debout et nue. Marchant prudemment, ses pieds s’enfonçant dans la terre humide, un bruit se fit entendre derrière elle. Sautant dans un fourré, Elen reprit forme animale. Une belle elfe pénétra à cet instant dans la clairière. S’asseyant pour boire un peu, elle se releva rapidement et reprit son chemin, mais quelque chose semblait l’avoir perturbée. Ce parfum… ce fumet… Faisant un pas, comme attirée par cette inconnue, la louve ne regarda pas où ses grosses pattes se posèrent et une brindille craqua sous son poids qui n’était pas des moindres. Certes elle était svelte mais elle était immense pour une simple louve.

L’elfe eut comme un sursaut et s’entrava les pieds dans une racine qui semblait vouloir lui barrer la route. Un grognement sourd monta dans la gorge du lycan, sans qu’il s’en rende vraiment compte. Qui était-ce ? Pourquoi Elen était persuadée de connaître cette personne qui partageait une partie de son sang ? Toujours au sol, les bruits de respiration de l’elfe se stoppèrent. Si elle l’avait pu, Elënna aurait haussé un sourcil. Pourquoi cesser de respirer ? Voulait-elle mourir ? S’avançant encore un peu, la louve blanche passa sa tête à travers le fourré dans lequel elle se cachait. Maintenant à la vue de l’inconnue, elle se dévoilait comme si elle n’avait pas de craintes face à cette race qui la prendrait certainement pour une ennemie. Seul sa tête et ses yeux bleus étaient visibles, le reste de son anatomie encore dissimulé par les feuillages du buisson. Un éclair de surprise passa sur le regard de l’elfe encore au sol qui recommençait à respirer peu à peu. Ne sachant comment réagir, un grondement sourd monta dans la gorge du lycan, attendant la réaction de la mystérieuse jeune femme face à un loup d’une taille si impressionnante. Se tapissant légèrement sur le sol, ne lâchant pas du regard l’elfe, Elen attendit, les oreilles légèrement aplaties sur son crâne et les crocs à peine dévoilés…


_________________


Présentation Ϟ Suivi des rp's

Roses:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ephaelya.com/
Solena Laurelin
Ephaëlyen accompli
avatar

Messages : 1995
Métier : Ancienne Courtisane
Age du personnage : 84
Alignement : Neutre.
En couple avec : Sa protectrice: Elënna Betràyëd.
Ennemis : Ses propres angoisses.

Feuille de personnage
Réputation: 0
Avertissement: 0/3

MessageSujet: Re: Tout change, même ce qui aurait dû être gravé dans le marbre. [Terminé]   Mer 20 Mar 2013 - 18:27

Solena attendit, les secondes passèrent le souffle commença à lui manquer. Mais rapidement alors qu'elle allait se relever, la tête d'un loup blanc dépassa du buisson. L'Elfe décida alors de rester sur le sol pour être à la même hauteur que cet animal et ne pas se montrer supérieur. Elle recula légèrement pour pouvoir s'appuyer sur l'arbre et y grimper en cas d'urgence, car la courtisane savait qu'elle n'aurait pas le dessus si le loup affamé décidait de l'attaquer. Alors qu'elle regardait le loup, son coeur s'arrêta de battre et se brisa en un millier de petits morceaux. Un loup au pelage blanc, un loup semblable à Tär, ce lycan qu'elle avait aimé comme elle n'avait jamais aimé. Pouvait-il être cette personne? Le destin avait il choisit de réunir ces deux êtres que tout opposait? Quelques larmes virent le jour sur ses yeux, elle fixait le lycan en laissant une puis deux larmes glisser sur sa peau blanche comme le pelage du loup. Dans un murmure désespéré elle l'appela.

-Tär?

Mais aucune réponse ne brisa le silence de plomb de la forêt. Au bout de quelques temps le lycan se mit à grogner légèrement. L'Elfe comprit alors que ce n'était pas son ancien amant. Elle c'était faite une fausse joie et elle en payerait le prix. Le lycan était très étrange, il ne bougeait pas d'un seul poil. Il était même très bizarre, à part quelques grognements agressif, il ne semblait pas de préparer à se battre, ne dévoilant pas ses crocs. C'est pourquoi l'Elfe ne savait pas si elle devait avoir peur ou voir en cet animal un être pacifique. Mais les apparences étaient souvent trompeuses, si bien que la courtisane décida de rester sur ses gardes. Les deux personnes se regardèrent longuement sans oser bouger. Perdant patiente, Solena toussa légèrement et demanda.

-Qui êtes-vous? Que faites-vous ici? Si je ne me trompe depuis que je suis partie d'ici une guerre a été ouverte contre votre race, vous n'êtes pas le bienvenue ici! Vous devez partir si vous souhaité garder la vie.

Solena regarda le lycan dans le blanc de l'oeil et se redressa. Mais alors qu'elle voulut se relever, l'étrange inconnu se mit à grogner et s'avança vers elle. L'Elfe n'écouta pas sa raison et ne prêta pas attention aux règles et aux mœurs. Alors que le lycan s'avança doucement, Solena attrapa la dague quelle avait accroché sous sa longue robe. Sa main était sûre, elle ne tremblait pas. Dressant le poignard devant elle, face au lycan, l'Elfe dit d'une voix clair, posé et sûre d'elle.

-Je vous conseille de vous reculer et de partir très vite!

Solena posa une main sur l'arbre et s'appuya dessus pour se relever. Elle était prête à utiliser la force si il le fallait, et si elle devait blesser cette être, elle n'hésiterait pas. Elle avait vu tant de chose sur les vampires qu'à présent, la courtisane ne renonçait plus à la violence. Le temps sembla alors s'arrêter. Lorsque Solena posa son regard, dans celui du lycan, elle y vu une étincelle étrange. Une impression de déjà vu la prit de court. Elle avait l'impression de revivre cette scène ou plus exactement d'avoir déjà eut à faire à cette personne dans son passé. Mais jamais elle n'avait rencontré de Lycan au pelage si blanc à part Tär. La courtisane chercha alors dans son passé une personne qu'elle avait rencontré. Son critère de recherche, était ses yeux d'une telle beauté. En effet les yeux de ce lycan envoûté les êtres les regardant par leur couleur si particulière! Puis une sombre idée lui venu en tête sans quel ne puisse comprendre pourquoi, sa main lâcha la dague qui venu se planter dans la terre humide et elle murmura.

- Une elfe... Une mordue...

_________________


Merci Elenna pour le Kit ♥️♥️


Spoiler:
 



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elënna Betràyëd
Chef de Meute de Sang-Chaud
avatar

Messages : 425
Métier : Chef de Meute de Sang-Chaud
Age du personnage : 125
Alignement : Chaotique neutre
En couple avec : Ta soeur è.é
Double Compte : Abygaël & Kiaya

Feuille de personnage
Réputation: 0
Avertissement: 0/3

MessageSujet: Re: Tout change, même ce qui aurait dû être gravé dans le marbre. [Terminé]   Mar 26 Mar 2013 - 18:22




" Le bonheur ne crée rien que des souvenirs... "

La petite clairière était illuminée d’une lumière oranger grâces aux rares rayons du soleil couchant qui arrivaient à percer les feuillages épais de la forêt. Une légère brise flottait dans l’air, l’odeur de la nature étant présente partout. La louve leva légèrement son museau pour humer les parfums omniprésents. Il n’y avait qu’elle et l’elfe. Rassurée, elle reposa son regard sur celle qui était au sol. La brune essaya de se redresser mais resta finalement au sol quand elle aperçut l’animal. Reculant légèrement, le dos collé à l’écorce d’un arbre comme pour y ressentir une sécurité, elle dévisagea Elënna. Le doute, la peur et la surprise purent rapidement se lire dans les yeux de la jeune elfe. Que voyait-elle en regardant la louve ? Elen se demanda alors si elles se connaissaient et si la femme aux oreilles pointues pouvait la reconnaitre alors qu’elle, avait tout oublié. Mais quelques larmes se mirent à rouler sur ses joues. La bête remua légèrement la tête comme pour comprendre alors qu’elle l’appela dans un murmure.

" Tär? "

Si elle l’avait pu, Elënna aurait haussé les sourcils et aurait pris l’elfe pour une folle, bien que la deuxième option soit déjà le cas. Tär ? C’était qui celui-là ? Un homme certainement, un lycan au pelage blanc, mais ressemblait-elle à un mâle ? L’espace d’un instant une pointe vexante vint piquer le cœur de la louve. Elle était grande, très grande mais fine et élancée et des muscles noueux se dessinaient avec élégance sous son pelage couleur neige. Pour elle, elle était unique et la confondre avec un mâle ou même quelqu’un d’autre la vexa. Eternuant comme pour montrer son dédain, elle finit par continuer de grogner doucement. L’elfe sembla comprendre mais ne bougeait pas, ne sachant certainement pas comment agir. Après tout, même Elen ne savait pas si elle devait se montrer agressive avec un membre de la race qui l’avait rejeté ou si elle devait se montrer pacifiste et amicale. Quelques secondes, voir minutes, passèrent mais l’elfe brisa le silence en toussant.

" Qui êtes-vous? Que faites-vous ici? Si je ne me trompe depuis que je suis partie d'ici une guerre a été ouverte contre votre race, vous n'êtes pas le bienvenue ici! Vous devez partir si vous souhaité garder la vie. "

A cette réflexion, Elënna opta pour la solution agressive. Elle se tassa sur le sol, montrant ses crocs. Si l’elfe commençait à titiller ses peurs les plus noires, elle ne resterait pas bien longtemps vivante, ou une elfe tout simplement. Les regards des deux femmes ne se lâchèrent pas. L’elfe voulut se relever, alors la louve sortit complètement de son buisson, les crocs dévoilés et les oreilles plaquées sur son crâne. La jeune elfe hésita alors, l’animal imposant essayant de la dissuader. Mais elle devait être folle, oui c’était certainement l’explication logique à tout cela, car elle sortit une dague de dessous sa robe, ce qui eut pour seul effet de faire grogner encore plus la bête. Inconsciente, elle leva son arme devant le museau de la louve et sûre d’elle, lui conseilla de reculer et de partir.

Croyait-elle vraiment que cela allait marcher ? Que le lycan allait reculer et partir chasser un ou deux lapins comme si de rien n’était. Ses babines se relevèrent, dévoilant maintenant ses gencives, prête à sauter sur l’elfe qui l’agaçait de plus en plus. Après tout, pourquoi celle-ci ne pourrait-elle pas payer pour ceux qui avaient fait du mal à la louve ? L’ancienne elfe avait été rejetée, battue, traitée comme un monstre et jamais elle n’avait pu se défendre ou même penser à la vengeance. L’elfe posa une main sur l’arbre et se redressa enfin alors que l’animal bandait ses muscles, prêt à réagir au moindre signe suspect. L’odeur de la peur n’imprégnait pas l’air alors la jeune femme savait ce qu’elle faisait. Puis leurs regards se croisèrent réellement pour la première fois. La louve recula un peu alors que l’elfe semblait fouiller son esprit à la recherche d’une quelconque information. Comme au ralenti, la dague se planta dans le sol et un murmure s’échappa des lèvres de l’elfe.

" Une elfe... Une mordue... "

Le grondement qui faisait vrombir le corps de la louve s’arrêta soudainement. Qui était-elle pour se rendre compte d’une chose aussi difficile à voir. Sous forme humaine, ses oreilles la trahissaient mais là, elle n’avait aucun signe de distinction, du moins elle ne le pensait pas. Reculant de quelques pas, Elënna se demanda que faire, cherchant du regard la réponse à droite puis à gauche. Fuir était la seule possibilité qui s’offrait à elle. Rapidement, elle fit volte-face et repartit au pas de course par le buisson par lequel elle était arrivée. Reprenant sa course, elle essayait de se souvenir. Ce visage, cette elfe, ces yeux, elle la connaissait mais qui était-elle. Donnant un coup de pattes puissant dans un arbuste qu’elle déracina, la colère prenait place dans son cœur alors qu’elle ne parvenait pas à se souvenir. Elen avait oublié pleins de choses. Et si cette elfe pouvait les lui réapprendre ? Stoppant ses pattes, s’accroupissant, la belle reprit forme humaine, détachant sa brassière et son short de sa jambe. Son simple bandeau de cuir cachait sa poitrine et son short ses parties intimes. La lycanne fit demi-tour pour rejoindre la petite clairière où l’elfe était toujours. Avançant dans la lumière à nouveau, Elënna parut surprise et afficha un sourire timide.

" Solena ? C'est toi ? "


_________________


Présentation Ϟ Suivi des rp's

Roses:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ephaelya.com/
Solena Laurelin
Ephaëlyen accompli
avatar

Messages : 1995
Métier : Ancienne Courtisane
Age du personnage : 84
Alignement : Neutre.
En couple avec : Sa protectrice: Elënna Betràyëd.
Ennemis : Ses propres angoisses.

Feuille de personnage
Réputation: 0
Avertissement: 0/3

MessageSujet: Re: Tout change, même ce qui aurait dû être gravé dans le marbre. [Terminé]   Lun 15 Avr 2013 - 22:16

Lorsque Solena vu le lycan partir, elle sut immédiatement qu'elle avait touché une corde sensible. C'était donc bien une mordue, certainement une ancienne elfe puisque cette créature se promenait dans la forêt de l'éternel. La courtisane se rappela en avoir vu une une seule fois durant sa vie, le nouveau lycan avait tellement honte d'être devenu lycan qu'il était devenu fou et qu'il avait préféré de jeter dans les bras des vampires pour mettre un terme à sa pauvre vie. Solena ramassa sa dague et la remit sous sa robe en essayant de calmer son esprit qui n'arrêtait pas de se questionner sur ce jeune lycan. Pourrait-elle l'aider à comprendre sa nouvelle vie? L'Elfe leva les yeux au ciel, il n'avait certainement pas envie de parler avec une inconnue, surtout que si il se faisait attraper ici par des mercenaires sa vie serait compté. Solena profite d'un retour au calme pour boire quelques goûtes d'eau à un petit ruisseau qui parcourait la clairière. En buvant l'eau fraîche, la jeune femme se demanda si il y avait un lac au bout de ce ruisseau. En voyant le soleil se coucher, l'Elfe se releva et décida de trouver un abri pour cette nuit.

Alors qu'elle allait se remettre en route, une jeune femme fit irruption dans la clairière. Solena s'amusa de voir autant de monde dans cette immense forêt, elle qui n'avait vu personnes depuis plusieurs jours. Lorsqu'elle vu les cheveux aussi blanc que la neige de la jeune femme, l'Elfe s'arrêta sur place. Serais-ce le lycan de tout à l'heure? Ce visage était si étrange.

-Puis-je vous aider?...

Le visage de Solena se décomposa lorsqu'elle entendit les mots de l'inconnue. L'Elfe s'approcha de cette inconnue en se demandant comment elle pouvait connaître son nom. Elle souriait légèrement, c'était un sourire innocent, plaisant, rassurant. La courtisane chercha dans ses souvenirs un indice qui pourrait mettre un nom sur ce visage d'ange. L'inconnue avança doucement vers la jeune elfe complètement perdu. Solena eut l'impression qu'une bulle c'était formé autour d'elles, aucun son, aucun vent, rien ne brisait le silence et la méditation de la jeune femme. Elle cherchait encore et toujours. Quand finalement tout la terre s'arrêta de tourner complètement.

Solena s'approcha elle aussi de l'inconnue et lui caressa la joue comme une mère aurait pu la faire. Une décharge electrique parcourue les doigts de la courtisane et un flash manqua de la faire tomber en arrière. Elle vu alors une petite fille en pleure courir derrière un cheval en hurlant " Solena ". La jeune Elfe laissa quelques larmes couler sur son visage pâle comme la mort.

- Elenna...

En voyant le sourire de l'inconnu s'agrandir, signe que la courtisane ne c'était pas trompée, cette dernière s'écroula sur elle même et se mit à pleurer de chaudes larmes. Celle qui avait toujours été là pour elle et qui lui avait été arraché lors de son "enlèvement" se trouvait devant elle. Elen se mit à genou et Solena se jeta dans les bras de son amie de toujours et la serre très fort contre elle.


_________________


Merci Elenna pour le Kit ♥️♥️


Spoiler:
 



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elënna Betràyëd
Chef de Meute de Sang-Chaud
avatar

Messages : 425
Métier : Chef de Meute de Sang-Chaud
Age du personnage : 125
Alignement : Chaotique neutre
En couple avec : Ta soeur è.é
Double Compte : Abygaël & Kiaya

Feuille de personnage
Réputation: 0
Avertissement: 0/3

MessageSujet: Re: Tout change, même ce qui aurait dû être gravé dans le marbre. [Terminé]   Mer 17 Avr 2013 - 17:14




" Les souvenirs oubliés ne sont pas perdus... "

* La vie réserve tellement de surprise, tellement de choses que nous ne pouvions prévoir, tellement de mots que nous ne pensions jamais dire un jour. J’ai toujours pensé que si les choses arrivaient, c’est que le destin en avait décidé ainsi. J’ai toujours rêvé de retrouver mon passé, les moments inoubliables et les rires enfantins qui ont maintenant quitté mes souvenirs. Je pensais être le seul maître de mon futur. Malheureusement, ou heureusement d’ailleurs, il semblerait qu’une entité plus forte que moi veille sur moi et les chemins que je déciderai de prendre… *

La lumière orangée du soleil couchant baignait la petite clairière d’une clarté digne des rêves les plus merveilleux. La nature était belle, d’une beauté incomparable, qui pouvait oser abîmer celle-ci ? Bientôt, le domaine des loups prendrait la place du monde à l’astre lumineux et chaque nocturne se sentirait dans son élément. Pourtant, Elënna ne s’en souciait pas, ou plutôt plus. Ses cheveux naturellement blancs prirent une teinte rousse lors de cette fin de journée, éclairés par le soleil qui filait vers l’horizon. Debout, droite, immobile, la belle attendait au milieu de cette clairière. Quand elle était réapparut, l’elfe avait ouvert la bouche pour lui parler, avant même qu’elle ait pu s’exprimer. Proposant son aide, le lycan ne l’écouta pas et dit seulement trois mots. Trois petites choses qui allaient certainement changer beaucoup de choses.

Comme prévu, toutes émotions disparurent du visage de la brune. A priori choquée, les traits de sa frimousse prirent la forme de la surprise. La louve ne savait que faire. Elle-même était perturbée par cette découverte alors que peu à peu les souvenirs lui revinrent en mémoire. L’elfe fit quelques pas en avant, scrutant le visage de la belle qui n’osait pas bouger. Peut-être s’était-elle trompée ? La femme aux oreilles pointues feignait peut-être la surprise pour mieux la surprendre de sa dague ? Mais Elen avança tout-de-même, laissant la naïveté de son enfance reprendre le dessus sur la méfiance qu’elle avait adopté depuis qu’elle avait quitté la contrée elfique. Les regards des deux femmes ne se lâchaient pas, plantés l’un dans l’autre comme si celles-ci essayaient de ne parler qu’avec leurs yeux. Le monde qui les entourait semblait ne plus exister. Contre tout attente, Solena fit les derniers pas qui les séparaient et posa sa main doucement sur la joue d’Elënna, qui n’osait toujours pas bouger ne serait-ce qu’un cil. Le simple contact déclencha un frisson dans tout le corps de la belle qui n’arrivait toujours pas à remettre une histoire sur l’elfe.

" Elënna… "

Quelques larmes roulèrent sur les joues de la peau pâle de la jeune elfe. La louve se surprit à reconnaître son prénom dans la bouche de cette personne qui lui paraissait si inconnue mais à la fois si proche. Alors elle sourit. La brune s’écroula au sol, pleurant un peu plus. Sans réfléchir bien longtemps, Elënna s’agenouilla face à elle, prenant son visage entre ses mains, murmurant quelques mots en elfique pour la rassurer. Solena se jeta dans ses bras, s’accrochant à son cou comme pour ne pas couler dans la noirceur de ses souvenirs. Sans comprendre pourquoi, les larmes montèrent aux yeux du lycan qui resserrait aussi son étreinte autour du corps de la jeune elfe. Souriant comme un enfant ayant retrouvé sa peluche préférée, quelques perles roulant sur ses traits de porcelaine. Elle murmura à son oreille :

" Solena… Je ne sais pas pourquoi mais tu m’as tellement manqué… "

Elënna se recula légèrement, détachant l’elfe d’elle, lui souriant. Sur les genoux, les fesses assises sur ses chevilles, elle plissa légèrement les yeux en scrutant le visage de l’elfe brune. Un triste sourire s’afficha sur ses traits.

" Je suis navrée Solena mais je n’y arrive pas… Depuis que je suis un lycan, mes souvenirs elfiques sont durs à récupérer. Qui étions-nous l’une pour l’autre ? Qu’avons-nous vécu ensemble ? Raconte-moi tout : notre passé, nos moments passés ensemble, notre séparation, ce que tu fais maintenant… Dis-moi tout. "

La détresse pouvait s’entendre dans sa voix qui tremblait légèrement. La belle passa une main dans ses cheveux comme pour se donner l’assurance qu’elle n’avait pas à ce moment précis. Elle n’aimait pas ne pas savoir, il fallait que Solena lui rafraîchisse la mémoire…


_________________


Présentation Ϟ Suivi des rp's

Roses:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ephaelya.com/
Solena Laurelin
Ephaëlyen accompli
avatar

Messages : 1995
Métier : Ancienne Courtisane
Age du personnage : 84
Alignement : Neutre.
En couple avec : Sa protectrice: Elënna Betràyëd.
Ennemis : Ses propres angoisses.

Feuille de personnage
Réputation: 0
Avertissement: 0/3

MessageSujet: Re: Tout change, même ce qui aurait dû être gravé dans le marbre. [Terminé]   Ven 26 Avr 2013 - 18:53

Solena resta ainsi plusieurs secondes dans les bras chaud de la lycanne, elle ne comprenait pas pourquoi mais une vague de sentiment de tristesse, douleur, mélancolie et autres c'était abattu dans son cœur. Elle ne pouvait plus bouger, la seule chose qui la maintenait dans le monde réel était les bras chaleureux de son ancienne amie. L'Elfe ferma les yeux est essaya de se calmer n'ayant pas l'habitude de montrer ainsi ses sentiments. Elle aperçut alors une jeune fille habiller tout de blanc lui montrer sa main en souriant, c'était la première fois qu'Elenna et Solena c'était rencontrée.

~ Le premier jour d'une longue amitié ~

Solena rentrait chez elle après une longue journée de promenade dans la forêt autour de son village. La petite était triste, ses yeux étaient rouges et c'était avec le cœur lourd qu'elle alla voir sa mère. Lorsque cette dernière vu sa petite fille ainsi, elle arrêta de travailler et la prit dans ses bras pour la consoler. La petite expliqua ainsi à sa mère que durant l'été elle c'était occupée d'oiseau qui avait perdu leur mère mais qu'ils avaient appris à voler et qu'ils étaient partit pour l'hiver avec les individus de leurs propres espèces. Sa mère se mit à rire et caressa les joues de son petit ange et la reposa par terre et la poussa vers la sortie et lui dit.

-Laisse les je te l'ai déjà dit on ne s'attache pas au animaux sauvage ils partent toujours et puis toi aussi un jour tu quitteras la maison pour voler de tes propres ailes. Aller oust sort de la maison tu m'empêche de travailler. Ta sœur est au lac rejoins là!


Solena partit rejoindre sa sœur en se disant qu'elle pourrait plonger dans l'eau fraîche avant que la nuit ne tombe complètement! L'automne était une merveilleuse saison, les arbres étaient colorés comme jamais de jaune et d'orange. Solena s'amusait très souvent à sauter dans des tas de feuille qui amortissaient sa chute. Lorsqu'elle arriva au lac sa sœur était dans les bras d'un Elfe, un des voisins de la famille. Lorsque Eleonore aperçu sa petite sœur Solena, cette dernière se leva et attrapa sa sœur pour la pousser vers la forêt. Elle serra son bras si fort que la petite en eux mal et elle lui dit que si elle racontait à leur mère ce qu'elle venait de voir elle allait le regretter. La petite Elfe une nouvelle fois rejetée partit vers la forêt et s'assit dans un grand tas de feuille en soupirant. Personne ne voulait d'elle, ses sœurs étaient grandes, et elle se retrouvait seule au monde.

Une main fit irruption dans le champ de vision de la gamine, lorsqu'elle releva la tête, elle vu une très jolie elfe qui souriait comme un ange, elle se présenta d'une voix si douce et si joyeuse, que Solena n'eut pas le choix que de sourire. Cette Elenna demanda de l'aide à l'Elfe. Elle avait trouvé une biche qui venait de se blesser à la patte. La petite Laurelin se leva sans hésiter et alla aider cette nouvelle personne. C'est ainsi que naquirent une grande amitié qui occupa Solena tout le reste de sa vie chez les elfes.

~ Au moment des retrouvailles ~

Solena releva la tête et essuya doucement les larmes qui coulaient lentement sur les joues de son amie. Elle reussit à sourire légèrement en entendant les mots de la jeune femme malgré son incompréhension. Pourquoi ne comprenait elle pas? N'est-ce pas normal qu'une personne qui nous est arraché pendant plusieurs années nous manque? Lorsqu'elle sentit Elenna reculer, la courtisane s'assit et essuya ses propres larmes et l'écouta. Depuis qu'elle était une lycanne? C'était donc elle la louve blanche de tout à l'heure. Mais qu'était-il arrivé à cette jeune elfe si adorable. Pourquoi l'avoir transformé en lycan? Lorsqu'elle se mit à lui poser plusieurs questions sur leurs passés, Solena se mit à déglutir, elle ne pouvait pas y croire comment avait-elle pu tout oublier ainsi. Surtout pourquoi Elenna c'était elle mit à pleurer si elle n'avait aucun souvenir, pourquoi se souvenait elle du nom de Solena si elle n'avait plus de souvenir? Les yeux de l'Elfe se remplirent d’incompréhension, d'hésitation, de peur.

Solena avait envie de partir, mais la détresse qu'elle entendit dans la voix de sa vieille amie l'obligea à rester assise devant elle. La courtisane se mit à tousser et essaya de rassembler ses souvenirs.

-Nous étions toutes les deux nées dans le même village un peu plus au sud dans cette forêt. Un jour tu es venu me voir en me demandant de l'aide. Je suis venue t'aider à soigner une biche, le lendemain je m'ennuyais tellement que je suis venue te voir pour m'assurer que la biche allait mieux enfin c'était l'excuse officielle. Puis nous sommes devenues de plus en plus proche jusqu'à devenir inséparable. Nous parents s'entendaient bien, ils avaient même été étonnée qu'on ne soit pas amies plus rapidement. Nous sommes devenues les gardiennes des animaux blessés ou perdu du village. Nous avons même recueillit une petite fée.

Les yeux de Solena se remplirent d'étoiles au fur et à mesure qu'elle évoquait ses souvenirs son sourire s'élargissait. La courtisane raconta à Elenna les longues promenades qu'elles faisant étant petite, les baignades, mais aussi les bêtises qu'elles faisaient devant les adultes. Alors que le Soleil était presque couché, Solena attrapa la main d'Elenna et se leva et se mit à courir. Elle venait d'avoir l'idée de montrer un lac où elles avaient l'habitude de se rejoindre. La courtisane savait au fond de son coeur qu’il n’était pas loin d'elle. Solena se mit à courir vers le sud pendant un petit instant avant de manquer de tomber. Elle traversa les buissons et tomba sur un petit lac entourait d’énorme rocher. L'Elfe monta sur l'un d'eux et s'assit et regarda Elenna qui observait le paysage autour d'elle. Le Soleil avait presque complètement disparu. Un vent glacial fit naître une vague de frisson sur les bras de la jeune femme qui se dit qu'il serait tant d'installé un feu et son campement. Doucement Solena rajouta.

-Nous venions jouer ici jusqu'au jour où ...

L'Elfe fut bloqué par un souvenir déchirant du jour où elle avait quitté son village parce que sa mère l'avait vendu aux humains. Solena préféra garder ce souvenir pour elle et détourna le regard pour observer les étoiles et reprit doucement.

-Nous nous sommes quitté.

_________________


Merci Elenna pour le Kit ♥️♥️


Spoiler:
 



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elënna Betràyëd
Chef de Meute de Sang-Chaud
avatar

Messages : 425
Métier : Chef de Meute de Sang-Chaud
Age du personnage : 125
Alignement : Chaotique neutre
En couple avec : Ta soeur è.é
Double Compte : Abygaël & Kiaya

Feuille de personnage
Réputation: 0
Avertissement: 0/3

MessageSujet: Re: Tout change, même ce qui aurait dû être gravé dans le marbre. [Terminé]   Sam 27 Avr 2013 - 13:26




" Nous devons accepter le changement mais conserver nos principes... "

Les secondes passèrent ou peut-être les minutes. Les deux femmes étaient si bien dans les bras l’une de l’autre. Sur elles, une nuit douce et calme commençait à se poser. Elënna retrouvait la lune ainsi qu’une personne chère à son cœur, elle le savait. Fermant les yeux à son tour, elle écouta les bruits de la forêt en attendant que Solena lui réponde. Elle avait certainement besoin de temps, alors elle attendrait. Elen voulait savoir et sa curiosité se faisait aussi impatiente mais elle pouvait laisser du temps à cet elfe qui avait été beaucoup pour elle sans qu’elle sache qui exactement.

L’elfe rouvrit enfin les yeux après quelques secondes. A quoi pouvait-elle bien penser ? La louve voulait tout savoir. Elle passait sa main sur les cheveux doux et bruns de la jeune elfe, l’incitant ainsi à revenir avec elle, elle qui semblait perdue dans ses pensées. Solena finit enfin par relever la tête pour planter son regard dans le gris de la lycanne. Délicatement, elle essuya les quelques larmes qui roulaient sur la joue pâle de la belle. Elënna ne s’était pas rendue réellement compte qu’elle pleurait. Même si elle aimait ce qu’elle était devenue, la demoiselle regrettait d’avoir oublié les moments les plus importants de son passé. En effet, chaque mauvais instant, l’attitude de ses parents, la chasse qu’on avait lancé à ses trousses et tout ce qui pouvait la faire souffrir étaient restés dans sa mémoire. Mais l’amour de ses géniteurs, ses souvenirs d’enfance, ses bêtises et ses amis avaient été effacés comme s’ils n’avaient jamais existé. Le mal avait pris le dessus sur le bien. Etait-ce ce qu’elle était devenue ? Quelqu’un de mauvais ayant remplacé le bon ?

Un mince sourire se dessina sur les lèvres de Solena mais l’incompréhension put aussi se lire dans son visage. Quelle personne normale ne douterait pas d’Elen dans le même cas ? Personne. Son histoire était étrange et peut-être même effrayante pour un elfe. Après tout, Elënna avait disparu depuis plusieurs années et cela sans donner de nouvelles. Ses parents s’étaient bien cachés de raconter à tout le monde que leur fille adorée était devenue un vrai monstre. Ils avaient juste dû raconter qu’elle avait eu un accident, qu’elle avait fait une fugue avec un parfait inconnu, qu’elle voulait découvrir le monde ou même qu’elle était partie vivre chez les humains. Toutes les excuses possibles mais pas la vérité. Surtout en ce moment, surtout avec la guerre qui venait de déchirer les deux peuples. Les deux peuples dont elle faisait partie. Comment prendre part à la guerre alors qu’elle était à la fois une elfe et une lycanne ? Tout cela pour la mort de deux personnes. Chères à des cœurs, certes. Mais la fin de vie de ses deux personnes avait déclenchés la mort de dizaines d’autres personnes au combat.

La jeune elfe s’assit face à Elen pour chasser ses larmes à elle de son visage et écouta les quelques mots qu’avaient pu dire la louve. Cependant, au fur et à mesure des questions, le visage de Solena semblait se décomposer petit à petit. Elle ne comprenait plus rien et cela se voyait sur son visage. L’odeur de la peur imprégna légèrement l’air. Elënna se recula alors un peu pour ne pas lui faire peur, ce n’était pas ce qu’elle souhaitait. La jeune elfe allait se lever et partir en courant, elle allait fuir comme la lycanne avait été forcé de le faire lorsqu’elle était devenue différente. Mais elle toussota et prit la parole enfin :

" Nous étions toutes les deux nées dans le même village un peu plus au sud dans cette forêt. Un jour tu es venu me voir en me demandant de l'aide. Je suis venue t'aider à soigner une biche, le lendemain je m'ennuyais tellement que je suis venue te voir pour m'assurer que la biche allait mieux enfin c'était l'excuse officielle. Puis nous sommes devenues de plus en plus proche jusqu'à devenir inséparable. Nous parents s'entendaient bien, ils avaient même été étonnée qu'on ne soit pas amies plus rapidement. Nous sommes devenues les gardiennes des animaux blessés ou perdu du village. Nous avons même recueillit une petite fée. "

A chaque parole de l’elfe, les souvenirs semblaient resurgir comme par magie. La petite elfe qu’elle était, amoureuse des animaux et qui voulait toujours les soigner. Cette rencontre. La détresse qu’elle avait ressentie en voyant cette future amie seule. L’aide qu’elle lui avait proposé et les mêmes centres d’intérêts qu’elles partageaient. Elles qui avaient dit rester amies pour la vie. Elënna l’écoutait, des larmes de bonheur remontant à ses yeux à chaque image qu’elle retrouvait dans sa mémoire. Voilà qui elle était avant, voilà qui avait partagé ses joies, ses peurs et ses craintes avec elle. Solena aussi semblait retrouver une part de bonheur enfouit en elle. Mais Elen comprenait. Si elle avait été séparée de sa meilleure amie, la jeune elfe aussi l’avait été. Que s’était-il passé ? Mais elle continua de parler, de lui raconter pleins de bons moments, les promenades, les animaux à protéger, les bêtises et rires qu’elles avaient pu avoir. La louve aurait pu rester là des heures, sans se lasser d’écouter celle qui avait été certainement l’être le plus cher à son cœur et l’était encore. Du moins, la belle redécouvrait qu’elle avait réussi à offrir l’amour à quelqu’un, un amour fraternel et amical. Elle l’écouta, encore et encore, riant et souriant à chaque histoire racontée. Puis d’un coup, rapidement, Sol saisit la main de sa meilleure amie et se releva. L’imitant sans comprendre, Elënna se mit à courir avec elle. Mais quel plaisir était-ce… Courir avec un être qui avait la même morphologie qu’elle et qui faisait les mêmes bonds. Rares étaient les loups ayant une démarche aussi fluide que les elfes et la louve redécouvrait la race elfique dans ce petit bout de femme qui courrait à ses côtés.

La nuit était tombée mais la facilité avec laquelle les deux jeunes femmes courraient était impressionnante. Où allaient-elles ? Elen ne le savait pas mais elle était persuadée qu’un beau moment était à venir. Et en effet, elles débouchèrent sur une petite clairière où un point d’eau encadrée de plusieurs roches. Les deux mains se lâchèrent enfin et Solena alla s’asseoir sur un des rochers. La lycanne regardait le paysage qui lui paraissait étrangement familier. Quel était cet endroit qui déclenchait dans son esprit une réflexion intense. Elle voulait s’en rappeler, elle voulait savoir. Le froid venait rendre visite au monde alors que le soleil avait complètement disparu mais Elënna ne craignait pas le froid, alors elle resta là, à regarder, attendant que Solena lui explique.

" Nous venions jouer ici jusqu'au jour où ... "

La phrase de l’elfe fut coupée court. Que s’était-il passé ? La douleur put se lire sur le regard de Sol mais Elen mit sa curiosité de côté pour le bien-être de son amie. Elles en parleraient plus tard. La louve pouvait attendre un peu plus. Détournant la tête et plongeant son regard dans les étoiles, l’elfe dit tout-de-même quelques mots.

" Nous nous sommes quitté. "

Elënna fronça les sourcils. Le sujet n’était pas à mettre sur le tapis mais elle n’oublierait pas et saurait plus tard pourquoi les deux meilleures amies au monde avaient été séparées. Soupirant doucement, la louve se glissa jusqu’à l’elfe, s’asseyant à ses côtés sur un rocher, se collant à elle pour lui tenir chaud et regardant dans la même direction qu’elle. Les étoiles.

" Je me souviens d’une chose. Tu m’aides à retrouver tous ces bons moments que nous avons passés ensemble qui étaient enfouis au fin fond de ma mémoire. Te rappelles-tu ces nuits que nous passions ici, allongées dans l’herbe ou dans l’eau selon la saison, le regard perdu dans ces mêmes étoiles qui trônent au-dessus de nos têtes ? Crois-tu qu’elles attendaient notre retour ? "

Les petits astres brillaient de mille feux dans le regard envoûtant de la jeune femme aux cheveux de neige. Un bonheur certain réchauffait tout son être et cela faisait bien longtemps qu’elle n’avait pas ressenti cela. Les épreuves avaient été dures, nombreuses et cruelles depuis qu’elle avait quitté les terres elfiques et revenir ici ne pouvait déclencher chez elle que cette sensation étrange qu’elle avait presque oublié.

" Que fais-tu de ta vie maintenant ? Tu sais que je ne vais pas pouvoir rester, surtout avec ce qu’il se passe en ce moment entre mes deux peuples… Pourrais-tu abandonner ta vie actuelle pour me suivre ? Nous avons toujours été différentes des autres elfes. Nous qui ne faisions qu’un avec la nature et les animaux. J’ai découvert cet équilibre lorsque l’on m’a mordu. J’étais seule et je ne comprenais pas tout au début, mais moi je suis là. Moi je veillerais sur toi. Solena, je ne veux pas te quitter à nouveau. J’ai besoin de toi, je n’ai jamais plus ressenti ce bonheur depuis que j’ai quitté la contrée des elfes. Viens avec moi… Deviens comme moi… Tu auras toujours une place dans ma vie et nous reviendrons ces amies pour la vie que nous nous étions promis… "

Le regard d’Elënna avait lâché le ciel et se posait maintenant sur la jeune elfe. Soit elle accepterait, soit elle partirait en courant maintenant, effrayée…


_________________


Présentation Ϟ Suivi des rp's

Roses:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ephaelya.com/
Solena Laurelin
Ephaëlyen accompli
avatar

Messages : 1995
Métier : Ancienne Courtisane
Age du personnage : 84
Alignement : Neutre.
En couple avec : Sa protectrice: Elënna Betràyëd.
Ennemis : Ses propres angoisses.

Feuille de personnage
Réputation: 0
Avertissement: 0/3

MessageSujet: Re: Tout change, même ce qui aurait dû être gravé dans le marbre. [Terminé]   Mer 1 Mai 2013 - 16:16

Solena fixait les étoiles, son esprit perdu dans ses pensées. Elle avait l'impression de redevenir la petite elfe qu'elle était autre fois. Loin de la violence, de la tristesse, de l'abandon.   Lorsqu'elle sentit Elenna se coller à elle, l'Elfe poussa un soupir et posa sa tête sur l'épaule de la lycanne qui était un véritable chauffage en cette nuit de printemps. Elle écouta Elenna, et fut soulagé que son amie de toujours ai retrouvé la mémoire, elle aurait eu le cœur déchirait de nouveau si sa meilleure amie à peine retrouvé s'en aille loin d'elle parce qu'elle n'avait aucun souvenir d'elles lorsqu'elles étaient jeunes. Solena se mit à rire lorsqu'elle se rappela de ses nuits qu'elles avaient passés à la belle étoiles près de ce lac.

- Oui je me souviens très bien, une fois nous nous étions battu pour rire et j'étais tombée dans l'eau avec mes deux pieds gauches ce n'est pas dur de me pousse n'est-ce pas. Tu m'avais dit de rentrer chez moi pour me mettre au chaud mais j'avais catégoriquement refusé. Sauf que le lendemain matin j'étais malade c'était affreux, ma mère m'avait interdit de sortir de ma chambre pendant trois jours le temps que mon état s'améliore et comme elle ne voulait pas que tu sois malade aussi elle t'avait interdit de me voir. Tu te souviens-tu venais me voir en passant par ma fenêtre, et quand ma mère venait me voir pour me donner à manger tu te cachais sous mon lit.

Solena se mit à soupirer de bonheur lorsqu'elle se rappela se merveilleux souvenir. Lorsqu'elle avait dû aller vivre chez les humains, la petite avait évitait de repenser à sa meilleure amie puisqu'elle se faisait fouetter à chaque fois qu'elle pleurer lors de sa premier année chez ses maîtres. Si bien que lorsqu'elle grandit et eut sa liberté, elle continua à enfuir ses souvenirs le plus loin dans son cœur. L'Elfe reprit doucement.

-Je ne sais pas si ces étoiles nous attendaient, mais je suis sure d'une chose, aujourd'hui elles doivent être heureuse devant tant de bonheur et une si belle retrouvaille.

Les deux jeunes femmes regardèrent ses étoiles qui les avaient autrefois berçait. Solena ne bougeait absolument pas et c'était la chaleur qu’émettait le corps d'Elenna qui l'empêchait de mourir de froid. L'Elfe souhaitait que cette nuit ne s'arrête jamais. Lorsque la lycanne se remit à parler, la courtisane l'écouta patiemment. Elle allait répondre à sa toute première question un peu honteuse de lui dire qu'elle était au service des vampires. Mais l'Elfe se tu lorsqu'elle entendit la suite du discours de son amie. Solena avait l'impression de tomber de haut et de revenir à la réalité, sa meilleure amie était une lycanne, elle était un elfe, leur peuple était en guerre comment voulaient elles rester pour toujours à deux? Une toute petite fois sortit de la bouche de Solena qui fit un grand effort pour calmer ses sentiments.

-Je pourrais venir chez les lycans avec toi, je suis sure qu'ils ne feraient pas de mal à une Elfe si je suis avec toi, surtout...

Solena ne pu finir sa phrase, Elenna reprit son monologue. Elle se mit à parler d'abandonner sa vie, de changer, de différences. L'Elfe ayant peur de comprendre releva la tête et recula un peu de son amie pour mieux la voir. La voix de la lycanne était remplit de douceur et de gentillesse. Elle parla de protection, d'amitié éternelle. Plus jamais elle ne serait abandonnée si elle allait avec elle. Les mots entraient dans la tête Solena, mais l'Elfe eut beaucoup à comprendre le message qu'Elenna voulait lui fait passer. Ou plutôt elle avait peur de ce que disait son amie.

- Je suis sure que je peux venir avec toi sans que tu me ...

La fin de sa phrase s'étrangla dans ses gorge, elle n'arrivait vraiment pas à parler de transformation. Pourtant lorsqu'elle était avec Tär elle lui avait souvent demandé de la mordre pour qu'ils puissent être ensemble, mais son compagnon d'avant avait toujours refusé pour ne pas plonger l'amour de sa vie dans une malédiction. Et pourtant maintenant qu'un lycan voulait la mordre, le cœur se Solena c'était arrêté de battre et elle avait affreusement peur de ce qui allait suivre.

-Elenna ne suis une courtisane je vends mon corps aux vampires comment veux-tu que je devienne une lycanne?

Solena avait peur et essayé de trouver plusieurs excuses pour passer outre cette transformation sans perdre son amie. Lorsqu'Elenna se mit à bouger, l'Elfe s'approcha d'elle et blottit contre elle ne voulant pas la voir partir. Solena serra Elenna très fort contre elle en fermant les yeux.

-Je ne veux plus te perdre, lorsque je suis partie du village j'étais seule, depuis je n'ai jamais eu de personne très proche de moi sauf un lycan qui partagea mon lit quelques temps. Je ne veux pas que tu repartes reste avec moi.

_________________


Merci Elenna pour le Kit ♥️♥️


Spoiler:
 





Dernière édition par Solena Laurelin le Sam 29 Juin 2013 - 14:38, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elënna Betràyëd
Chef de Meute de Sang-Chaud
avatar

Messages : 425
Métier : Chef de Meute de Sang-Chaud
Age du personnage : 125
Alignement : Chaotique neutre
En couple avec : Ta soeur è.é
Double Compte : Abygaël & Kiaya

Feuille de personnage
Réputation: 0
Avertissement: 0/3

MessageSujet: Re: Tout change, même ce qui aurait dû être gravé dans le marbre. [Terminé]   Ven 3 Mai 2013 - 20:46




" Le destin ne cesse de nous rattraper... "

Le moment était si beau, si intense. Les deux jeunes femmes auraient voulu rester ici pour l’éternité, que le temps s’arrête et leur laisse un peu de répit avant de retourner à la vie réelle, aux guerres, aux malheurs et à la tristesse. Malheureusement, l’insouciance et la naïveté des enfants ne restaient pas bien longtemps dans l’esprit d’une personne qui côtoyait la vie des « grands ». Elënna aurait voulu. Elle aurait voulu rester cette petite elfe qui ne se doutait de rien, qui passait ses journées à rire et sourire en compagnie de sa meilleure amie. Elle aurait voulu garder cette innocence dans ses pensées, ce regard émerveillé à chaque nouvelle découverte, ce rire qu’elle laissait échapper de nombreuses fois. Malheureusement, la vie a fait que tout ne s’est pas passé comme prévu et la réalité a pris de plein fouet le quotidien de la petite elfe pour qu’elle devienne quelqu’un d’autre…

Solena avait posé sa tête sur l’épaule d’Elen. Toutes les deux fixaient les étoiles comme autrefois. La chef de meute ne voulait pas laisser sa meilleure amie repartir déjà. Elle souhaitait la voir venir avec elle. Alors elle l’écoutait juste. Elle l’écoutait raconter leurs histoires passées et chaque nouvelle histoire réveillait un coin de sa mémoire pour son plus grand bonheur. Même le rire de l’elfe replongeait la louve dans le passé, dans ses souvenirs si plaisants. Il y eut quelques secondes de silence mais Solena reprit, d’une voix douce et calme.

" Je ne sais pas si ces étoiles nous attendaient, mais je suis sure d'une chose, aujourd'hui elles doivent être heureuse devant tant de bonheur et une si belle retrouvaille. "

Les larmes montèrent aux yeux de la belle. Solena avait certainement raison, c’était même sûr. La joie et la bonheur étaient tellement présents qu’une personne extérieur aurait pu se sentir oppresser dans toutes ses émotions. Mais Elënna non. Son cœur battait la chamade et des larmes de joie roulèrent sur ses joues. Passant un bras autour de l’épaule de sa meilleure amie, la demoiselle la serra un peu plus contre elle pour que tout cela ne s’arrête pas, espérant que le temps se fige. Alors la louve parla, encore et encore. De son peuple, de la différence et du changement, de ce qu’elle était devenue et de ce que Solena pourrait devenir… Solena reprit la parole, peu sûre d’elle et dit au lycan qu’elle pouvait venir avec elle et qu’elle ne lui ferait aucun mal. Mais comprenait-elle que la guerre entre les lycans et les elfes étaient bels et bien là ? Certes, sa meute ne lui ferait rien mais si elle venait à tomber sur les loups des Croc-Noirs, elle le paierait cher de sa vie. Elënna essaya de lui expliquer qu’elle pouvait la rendre comme elle, mais le souhaitait-elle ?

" Je suis sure que je peux venir avec toi sans que tu me ... "

Sa voix s’étrangla et l’elfe ne finit pas sa phrase. Le problème était donc là. Elle avait peur, peur de ce qu’elle pouvait devenir, de ce qu’il pourrait se passer. Elen fit la moue mais elle pouvait comprendre. Si elle avait eu le choix, est-ce qu’elle aurait acceptée de changer ? De devenir ce que ses parents appelaient un monstre, le fruit d’une malédiction. Eux qui avaient eu peur d’elle, eux qui l’avaient regardé différemment depuis sa morsure. Solena ne voulait certainement pas de cela et la demoiselle pouvait le comprendre. Mais accepterait-elle d’être à nouveau séparée de celle qui était la plus chère à son regard, de celle qu’elle protégerait comme la prunelle de ses yeux ? La louve ne pensait pas que devenir lycan c’était perdre son âme ou devenir quelqu’un de foncièrement mauvais. Elle pensait que c’était une renaissance, une nouvelle chance, une nouvelle vie qui s’offrait à la personne concernée. Juste le fruit du destin.

" Elenna je suis une courtisane je vends mon corps aux vampires comment veux-tu que je devienne une lycanne ? "

La belle fronça les sourcils, peu certaine d’avoir entendu ce que venait de dire sa meilleure amie. Ses muscles se tendirent et son visage se ferma. Solena vendait son corps à des vampires pour pouvoir vivre. Il fallait qu’elle vienne. L’elfe se colla un peu plus à elle. Embrassant le haut de son crâne, les images défilaient dans l’esprit d’Elënna, lui écorchant le cœur à chaque fois.

" Je ne veux plus te perdre, lorsque je suis partie du village j'étais seule, depuis je n'ai jamais eu de personne très proche de moi sauf un lycan qui partagea mon lit quelques temps. Je ne veux pas que tu repartes reste avec moi. "

Elen l’écoutait parler. Alors elle avait déjà côtoyé un lycan mais malgré ses propos, elle était persuadée qu’il ne s’agissait pas seulement d’une aventure d’un soir. Sans savoir pourquoi, la chef de meute savait que Solena avait éprouvé plus que pour une simple connaissance envers ce mâle. C’était une rattache au monde des loups, une preuve de plus qu’elles étaient faites pour ne plus se quitter et pour courir sous leur forme lupine dans Thaodia. S’écartant doucement, la belle relâcha son étreinte autour de sa meilleure amie et se releva. Elle soupira, cherchant les mots et les arguments. Solena aimait peut-être son métier et elle ne lui empêcherait pas de continuer même si elle doutait que les vampires soient nombreux à désirer les lycans. Elle voulait refaire Sang-Chaud, il était donc temps de réécrire ses lois et son idéologie.

Se baissant pour prendre un petit caillou plat et rond, Elënna le jeta sur le lac, lui faisant faire de petits ricochets parfaits sur l’eau. Reposant son regard sur l’elfe, elle lui sourit. Dans ce visage, tout son bonheur se trouvait. Sans ce visage, elle n’arriverait plus à rien. Mais elle ne pouvait laisser sa meute, maintenant qu’elle en avait pris la tête encore plus.

" Je ne peux pas… Je ne peux pas rester avec toi. J’ai eu le privilège il y a quelques jours de prendre la tête de la meute de Sang-Chaud. Ils ont besoin de moi. Je dois redonner à ces loups la fierté qu’ils avaient dans leur regard avant qu’on les abandonne. Tu peux bien rester courtisane ou juste oublier ce moment de ta vie pour un meilleur, j’ai déjà tout un poste prêt pour toi dans mes rangs. Je ne suis plus une petite elfe, je suis devenue une chef de meute, j’ai le devoir de ne pas abandonner les miens. Tu fais partie de ces personnes qui sont dans mon cœur mais si je dois choisir entre tout un peuple et une seule personne, je ne le pourrais. Je t’en prie, viens avec moi. Je serais toujours là, plus jamais personne ne nous séparera. Nous serons fortes et soudées, inséparable à tout jamais. "

Elen lui offrait la une perspective d’avenir, un futur des plus beaux.

" Soit tu acceptes de me suivre maintenant, soit je devrais te laisser… "

Les larmes brillaient dans les yeux de la jeune femme aux cheveux de neige. Elle resta quelques instants à fixer sa sœur de cœur, la détresse pouvant se lire dans son regard. Elënna lui tendit la main pour l’inviter à la rejoindre. La silhouette humaine disparut après quelques secondes, se métamorphosant pour laisser place à une louve blanche haute sur pattes. Le regard de l’animal n’avait pas quitté la belle elfe. Tournant légèrement la tête, c’était la dernière chance qu’elle offrait à Solena…


_________________


Présentation Ϟ Suivi des rp's

Roses:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ephaelya.com/
Solena Laurelin
Ephaëlyen accompli
avatar

Messages : 1995
Métier : Ancienne Courtisane
Age du personnage : 84
Alignement : Neutre.
En couple avec : Sa protectrice: Elënna Betràyëd.
Ennemis : Ses propres angoisses.

Feuille de personnage
Réputation: 0
Avertissement: 0/3

MessageSujet: Re: Tout change, même ce qui aurait dû être gravé dans le marbre. [Terminé]   Sam 29 Juin 2013 - 14:35

Lorsque Solena parla de son travaille à sa meilleure amie, cette dernière fut surprise et même peut être dégoutté par le travail de l’Elfe. Son cœur se serra à lui arracher quelques larmes. Elle avait honte et regretta de lui avoir dit ce qu'elle faisait de sa vie. Mais avait elle eut le choix? Avait-elle réellement choisis son métier? Non elle y avait été forcée, vendu comme une simple esclave sexuelle elle n'aurait pas pu faire autre chose. C'est à ce moment-là que la transformation en louve offrit une autre destiné pour la jeune Elfe. Si elle se transformait elle pourrait enfin changer sa vie, choisir enfin son métier, son véritable avenir, sa façon de mourir. Elle aurait un nouveau sens à sa vie. Solena se rapprocha un peu d'Elenna et recommença à parler.

Le silence s'installa quelques temps entre les deux jeunes femmes. Alors qu'Elenna s'amusa à faire des ricochets sur l'eau, les yeux de Solena brillèrent de la même lueur qu'autrefois. L'Elfe avait toujours été impressionné par ce simple geste qu'elle n'avait jamais réussi à réaliser malgré les cours qu'Elenna lui faisait suivre lorsqu'elles allaient au lac. Solena ne put s'empêcher de rire discrètement lorsqu'elle se revu tomber la tête la première dans le lac lorsqu'après une vingtaine d'essais aucun des cailloux acceptaient de faire des ricochets. Le bonheur qui entourait la demoiselle s'envola lorsqu'Elen commença son monologue. Elle ne pouvait pas? Qu'est ce qui pouvait bien retenir sa meilleure amie? Qui pouvait arracher deux êtres si proches ?

Solena comprenait parfaitement, après son changement d'état, Elenna avait trouvé en cette meute une nouvelle famille, des amis, des proches. Elle ne pouvait pas revenir à son état d'avant, c'était tout simplement impossible. Et rien ne pouvait la faire changer d'avis. Alors qu'elle parlait des milliers de souvenirs défilèrent devant Solena, tous représentait un sourire, un rire qu'avait eu les deux petites. Depuis qu'elle avait été vendue, l'Elfe pensait qu'elle n'avait pas de famille, que sa mère l'avait abandonné et que ces soeurs n'avaient rien fait pour elle. Pourtant c'était faux! Elle avait une famille, avec un seul membre peut être mais une famille tout de même. Plus âgée qu'elle, Elenna avait pris en charge le rang de mère, de frère protecteur, de soeur confidente et d'amie. Elles étaient liées autant que Elenna pouvait être liée à sa meute.

Lorsque la jeune femme se mit à parler de rang dans la meute, Solena fut abasourdit. Comment Elenna avait elle peut trouver une fonction à Solena en si peu de temps? Elles venaient à peine de se retrouver, que déjà la louve avait trouvé une place pour sa meilleure amie dans sa vie actuelle. L'Elfe n'eut pas le temps d'ouvrir la bouche, que déjà une magnifique louve blanche se trouva devant elle. Ses mains tremblaient, elle n'avait que quelques secondes avant que la louve ne parte voir les siens. Mais ces quelques secondes changeraient à tout jamais la vie de Solena.

La jeune femme baissa la tête et murmura quelques mots presque inaudible, mais pour l'ouï d'une louve c'était compréhensible.

-J'ai peur, je ne sais pas si j'aurais le courage.

Lorsqu'elle eut finit sa phrase, elle entendit quelques brindilles se casser sous les pattes de la louve qui devait partir. Elenna ne pouvait pas partir! Solena n'était pas sûre de survivre si elle perdait encre quelqu'un d'aussi proche. Comment pourrait-elle sourire en sachant qu'elle venait de perdre celle qu'elle aime plus que tout, sa protectrice, son amie de toujours? Comment pourrait-elle regarder le moindre lycan dans les yeux sans penser à son amie? Comment pourrait-elle servir un vampire monstrueux, brutal et sans gêne comme avant en sachant qu'elle aurait pu échapper à cette vie qu'elle n'avait pas choisi et qu'elle subissait chaque jour? Sans vraiment comprendre ce qui se passait, l'Elfe se leva d'un bond et se mit à hurler.

Attend ne pars pas !!! Aurais-je mal?! Si je dois le faire alors j'accepte mais promet moi de m'empêcher de blesser quelqu'un!

Lorsqu'elle eut finit d'hurler comme une folle, Solena se laissa tomber sur le sol dur et humide. Elle ne savait pas ce qu'elle devait faire maintenant. L'Elfe avait déjà entendu parler des transformations, mais jamais elle n'y avait assisté. Devait-elle boire un breuvage? Lorsqu'elle sentit le souffle chaud et agréable de la louve sur sa joue, Solena releva la tête et essaya de sourire même si ses bras tremblait comme jamais. Lorsqu'Elenna s'approcha encore un peu de l'Elfe cette dernière paniqué recommença à parler mais moins fort.

-Attend! Nous ne devrions pas le faire ici, imagine qu'un Elfe te voit me mordre, ils essayeront de te tuer!

Elenna savait que c'était qu'une simple excuse pour faire reculer ce moment, aucun Elfe ne se promènerait ici à une heure pareille! Solena sentit une patte de la louve se poser sur son torse pour la plaquer sur le sol. L'Elfe sentit alors le souffle d'Elenna s'approcher de son poignet puis une douleur cuisante se fit sentir. Lorsqu'elle ouvrit les yeux, l'Elfe vu la louve mordre son poignet, son sang coulait doucement sur sa peau blanche et sur le sol. Pour s'empêcher d'hurler la demoiselle se mordit la langue et laissa ses larmes couler. Qu'allait-il se passer à présent? ...

_________________


Merci Elenna pour le Kit ♥️♥️


Spoiler:
 



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elënna Betràyëd
Chef de Meute de Sang-Chaud
avatar

Messages : 425
Métier : Chef de Meute de Sang-Chaud
Age du personnage : 125
Alignement : Chaotique neutre
En couple avec : Ta soeur è.é
Double Compte : Abygaël & Kiaya

Feuille de personnage
Réputation: 0
Avertissement: 0/3

MessageSujet: Re: Tout change, même ce qui aurait dû être gravé dans le marbre. [Terminé]   Sam 3 Aoû 2013 - 17:14




" La blessure cicatrisée, on oublie la douleur... "

La vie d’Elënna avait changé, elle était tellement différente. Au fond d’elle, son passé ne s’en irait jamais, sa part elfique serait toujours là, enfouie au plus profond de son être. Pourtant, tout avait changé. Tout était devenu différent cette fameuse nuit. Parfois, la jeune femme songeait à ce qu’aurait été sa vie si elle était restée chez elle, si elle n’avait pas autant aimé la solitude et la nature qui l’entourait, si la faune et la flore n’étaient pas devenus ses plus fidèles confidents… Elle serait certainement encore dans la capitale elfique, n’ayant rien découvert du monde qui l’entourait et aurait trouvé un petit métier dans une petite boutique durant sa petite vie. Oui, cette vision-là des choses ne lui plaisait pas. Pour rien au monde, elle ne changerait le passé. Il avait été parsemé d’embuches, cruel et incertain mais tout cela avait valu la peine car Elen était aujourd’hui une vraie femme, une vraie louve. Elle était à la tête d’une meute et la maturité ne faisait que s’ajouter à son esprit de jour en jour…

Mais Solena ? Que lui était-il arrivé pour qu’elle ait cette vie ? Et si elle s’était faite mordre elle aussi ? Comment tout cela se serait-il déroulé ? La louve ferma les yeux l’espace d’un instant, imaginant l’autre chemin qu’aurait pu dessiner leur destin. Si ce soir-là, l’elfe brune avait été avec Elënna, si toutes les deux s’étaient faîtes attaqués ? Les deux jeunes femmes auraient fini par fuir le monde elfique pour retrouver celui des lycans, celui de leur nouvelle nature. Ensemble, elles auraient parcouru le monde, elles auraient découvert la vie. A deux elles seraient allées à la rencontre des meutes de Thaodia. Peut-être qu’Elen n’aurait pas été chef mais elles auraient été ensemble quoiqu’il aurait pu se passer. Amies pour la vie, sœurs pour l’éternité. Elles n’auraient tout simplement pas dû être séparées…

Si Elënna ne pouvait pas promettre à sa meilleure amie de devenir son bras droit, elle savait pourtant qu’elle aurait sa place parmi les lycans, qu’elle ferait une louve hors pair. Cependant, était-elle prête à abandonner sa vie actuelle pour une bien meilleure ? La chef de meute en doutait. D’ailleurs, l’odeur de la peur et de l’incertitude de l’elfe emplissait l’atmosphère l’alourdissant et rendant la tension palpable. Solena avait baissé la tête, scrutant le sol et murmurant quelques mots à voix basse.

" J'ai peur, je ne sais pas si j'aurais le courage. "

Le regard bleu de la louve se posa sur celle qui avait été jadis son âme sœur et qui le serait à tout jamais. La peur était humaine, la peur était normale. Après tout, elle aussi l’avait ressenti lors de son attaque, elle n’avait pas su ce qu’elle allait devenir. Vivre ou mourir. Mais la situation était différente. Solena savait qu’Elenna ne lui ferait jamais aucun mal. Elle la mordrait juste ne souhaitant en rien mettre fin aux jours de la belle elfe. Il fallait qu’elle se décide. Pourtant, la lycanne ne pouvait pas la forcer à choisir, elle ne pouvait pas l’obliger à abandonner tout ce qu’elle connaissait pour l’inconnu. Finalement, ce que lui demandait Elen était purement égoïste. Pivotant légèrement, les feuilles mortes crissèrent sous les pattes grosses mais légères de l’animal. Elle reviendrait, Elenna ne pouvait pas se résoudre à ne plus jamais revoir l’autre partie de son âme. Tournant la tête et laissant son amie derrière elle, la belle fut rapidement prise de court.

" Attend ne pars pas !!! Aurais-je mal?! Si je dois le faire alors j'accepte mais promet moi de m'empêcher de blesser quelqu'un! "

Solena avait hurlé ces quelques mots, fissurant le cœur de la louve au passage. La peur et l’angoisse pouvaient s’entendre dans sa voix. Elënna aurait bien aimé lui répondre mais sous forme lupine, elle ne le pouvait pas. Oui, elle aurait mal, horriblement mal. Souvent même, la douleur était telle que la personne concernée s’évanouissait sous le poids de cette souffrance indescriptible. L’elfe était tombée à genoux sur le sol ferme et humide comme si le poids du monde venait de peser sur ses épaules. Secouant légèrement son pelage, la louve blanche fit quelques pas, se rapprochant d’elle et approchant son museau pour le poser sur sa joue comme si elle y déposait un baiser. Solena esquissa un sourire peu sincère mais l’odeur de sa peur n’en diminuait pas, au contraire, elle amplifiait. Voyant la proximité que la louve et elle avaient, elle reprit rapidement la parole pour laisser du temps filer.

" Attend! Nous ne devrions pas le faire ici, imagine qu'un Elfe te voit me mordre, ils essayeront de te tuer! "

La louve fronça les sourcils. Si elle était devenue une lycanne, ce n’était pas pour autant qu’elle avait oublié la contrée elfique. Sa mémoire lui faisait parfois défaut mais cet endroit, elle pouvait le reconnaître entre mille, décrire chaque recoin et chaque feuille tombant à la période du Grand Froid. De plus, le lieu était peu côtoyé. C’était d’ailleurs pour cela que les deux fillettes, qu’elles étaient dans le passé, venaient ici. Elles aimaient n’être qu’à deux, la tranquillité et profiter du calme de la nature. Quoique de mieux qu’un petit coin de paradis reculé de tout pour s’inventer une vie, se créer des aventures imaginaires et faire des bêtises que personne ne pourrait jamais connaître ?

Solena avait peur et voulait retarder le moment fatidique. Un éclat de tristesse brilla dans le regard de l’animal qui le dissimula bien vite. Elle allait faire souffrir l’elfe, mais pour son bien finalement. Elle ne pouvait pas continuer sa vie ainsi, elle ne pouvait pas rester un banquet vivant pour vampire durant des décennies. La louve s’approcha encore de sa meilleure amie, appuyant doucement sa patte sur le torse de l’elfe pour la faire s’allonger. Il valait mieux pour elle qu’elle soit sur le sol lorsqu’elle la mordrait.

Les yeux de l’elfe se fermèrent et la louve pencha sa gueule vers son poignet. Elenna ne tenait pas à ce que le corps de la jeune femme soit marqué comme le sien. Après tout, la cicatrice qui marquait son flanc n’avait jamais disparu. Dans l’intérieur de son poignet, la marque serait discrète. La louve soupira et se jeta à l’eau, plantant ses crocs dans la chair tendre de Solena. Sa gueule se referma sur le fin avant-bras de l’elfe qui se mordait la langue comme une diablesse, les larmes sur ses joues trahissant sa douleur. Pourtant, la chef de meute qu’elle ne pourrait plus longtemps se retenir de hurler. Le cri de souffrance vint enfin et la louve savait qu’elle pouvait lâcher sa proie. Son pelage blanc était tâché du sang de sa meilleure amie qui allait bientôt devenir comme elle. Mais la voir dans son état maintenant lui faisait aussi mal qu’à elle. En effet, le corps menu de l’elfe se mit à être secoué de spasmes et ses cris résonnèrent inhumains aux oreilles d’Elen. Avec un peu de chance, ils étaient si effrayants que personne ne viendrait voir. Solena hurlait de douleur alors qu’elle semblait se battre contre un démon qui mangeait ses entrailles. Des larmes roulèrent sur le pelage blanc de la louve qui ne pouvait que regarder, ne pouvant rien faire de mieux qu’attendre. L’elfe souffrit encore pendant quelques minutes avant qu’elle s’évanouisse.

La douleur était telle que les personnes mordues perdaient connaissance après tant de maux. C’est là qu’Elenna vit le corps de l’elfe se morphant. Oh elle ne prenait pas forme lupine non, pas déjà. Cependant, ses os craquaient, se cassant pour se ressouder comme si de rien n’était. Les courbes parfaites de Solena venaient de temps en temps être déformées par un os qui reprenait sa place ensuite. Grâce à sa ouïe développée, la demoiselle pouvait entendre le sang qui semblait s’embraser dans les veines de l’elfe, coulant à vivre allure. Si elle avait été réveillée, elle aurait certainement cru prendre feu de l’intérieur. Mais il fallait attendre. La louve s’assit alors sur son fessier, les larmes perlant toujours aux coins de ses yeux, laissant le temps au temps.

Après plusieurs minutes, le corps inerte de l’elfe eut un dernier soubresaut. La chef de meute reprit sa forme humaine et s’avança, nue, jusqu’à Solena. Elle caressa son front bouillant et plein de sueur avant de la prendre dans ses bras comme une princesse.

" Dors ma belle. Je te ramène chez nous. Rentrons à la maison… "

[ Fin du rp ]


_________________


Présentation Ϟ Suivi des rp's

Roses:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ephaelya.com/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Tout change, même ce qui aurait dû être gravé dans le marbre. [Terminé]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Tout change, même ce qui aurait dû être gravé dans le marbre. [Terminé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Et un jour tout change, il parait qu'on appelle cela la vie et on grandit ... | Venez nombreux !
» Tout change ? Ou tout revient comme avant ? [Livre 1 - Terminé]
» ϟ INSCRIPTION AUX EQUIPES DE QUIDDITCH
» Goltraige Glover et Dragon story
» Le Pokémon préféré de NU ! #3Reload : Tableau Final

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 ::  :: Evanya - Contrée des Elfes :: • Arbre aux Lucioles • :: Forêt de l'éternel-