Partagez | 
 

 Un bal mouvementé [Terminé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Emerence De Gainbourd
Impératrice
avatar

Messages : 910
Métier : Impératrice
Age du personnage : 119
Alignement : Neutre/mauvais
En couple avec : Personne.
Double Compte : Aurore Badry ; Laurianna Machy

Feuille de personnage
Réputation: 0
Avertissement: 0/3

MessageSujet: Un bal mouvementé [Terminé]   Mer 6 Fév 2013 - 22:58


Cela faisait plusieurs semaines qu’Emerence avait été élue impératrice de Màvreah. La jeune femme avait préféré la solitude, le calme, avant de se mettre en avant. Emerence avait dû réapprendre à vivre entourée, laissant derrière elle sa solitude de chasseuse. A présent, elle était en permanence accompagnée de servantes humaines et vampires et recevait régulièrement des nobles. En ce début de semaine, le sang-froid avait fait savoir qu’elle souhaitait organiser un bal dans son domaine en l’honneur du peuple vampirique. Très vite les invitations étaient parvenues aux destinataires et bons nombres avaient répondu favorablement à la missive du vampire. C’était donc tout naturellement que la semaine suivante le bal fut organisé. L’impératrice avait tout préparé avec minutie, elle avait donné à chacune de ses servantes une tache particulière à accomplir, de la décoration à l’alimentation en passant par la tenue vestimentaire de celle-ci.

C’est ainsi que durant une longue semaine, chaque soir le domaine s’animait. Très vite l’extérieur s’était illuminé par un bon nombre de lumières tamisés, la neige avait été éliminée à l’aide de balais et de serviteurs humains très souvent malmenés par la jeune impératrice. Qui n’arrangeait pas la situation en changeant plusieurs fois d’avis sur la présence de neige ou pas autour du domaine. Une fois cette question réglée, le sang-froid avait pris la peine de s’occuper elle-même du choix et de l’emplacement de chaque décoration, la poussière avait été soigneusement éliminée et les roses rouges, fleurs préférées de la jeune femme avaient trouvé leur place un peu partout dans le domaine. Un nombre incalculable de sang humain avaient été prélevé sur des êtres volontaires ou presque volontaires, dans la plus grande discrétion. Le mot d’ordre de l’impératrice était clair. Elle voulait la perfection, imposer son pouvoir et se montrer sous son plus beau jour. Le plus difficile pour elle avait certainement été le fait de trouver un pianiste vampire performant, ainsi que des serveurs de qualité, elle avait également fait venir des courtisanes afin de satisfaire l’appétit dévorant de certains hommes.

C’est ainsi que le soir venu tout fut parfaitement prêt. Le pianiste jouait un air reposant pendant que les rires des invités arrivaient jusqu’à l’oreille de l’impératrice encore dans sa chambre. Jetant un bref coup d’œil à la fenêtre, elle put s’apercevoir que les deux et uniques gardes ou plutôt réceptionnistes, effectuaient parfaitement leur tâche et dirigeaient convenablement chaque arrivant dans la salle de réception. Passant une main sur chacune de ses robes, toute plus dénudées et courtes les unes que les autres son choix s’arrêta sur une robe rouge. Couleur parfaite pour attirer le regard, aucun vampire présent ne pourrait l’ignorer. Elle l’enfila et sa servante s’empressa de resserrer les lacets du corset. La tenue de l’impératrice était tout à fait à son image, proche du corps, courte et provocatrice. Satisfaite, elle passa la porte de chambre, parcourut le long couloir encadré par différentes pièces avant d’arriver en haut des escaliers. Un silence se fut entendre quand elle descendit les marches, un silence que savoura la jeune femme, profitant de chaque secondes, déplaçant son regard sur chaque personne présente, elle avait enfin le pouvoir, son rêve était enfin atteint et ne ferait que s’agrandir à partir de ce jour.

Une fois en bas, la buveuse d’hémoglobine avait prononcé un discours ferme démontrant son caractère et son envie de replacer le peuple vampirique au plus haut niveau. Une fois son discours terminé, elle souhaita une bonne soirée à ses convives, les invitants à profiter de cette nuit, rappelant qu’elle restait à leur disposition. La pianiste avait repris sur des musiques plus dynamiques, les danses, les rires, les discussions avaient reprises et la soirée demeurait parfaitement sous le contrôle du personnel et de l’impératrice. Celle-ci s’informait auprès de différents vampires des derniers événements importants.

La soirée se passait plus que bien et le sourire de l’impératrice laissait voir sa satisfaction. Elle se permit de faire une pause afin d’observer avec plus de précision son dur labeur. La pièce était éclairé par différente lumière tamisé, la couleur rouge était omniprésente que ce soit sur le sol revêtu par différents tapis, ou dans les verres des invités remplient par l’hémoglobine. Fermant un instant les yeux, Emerence ne put que se satisfaire de la sonorité régnant autour d’elle, l’amusement, la musique, la joie. Alors que ses yeux rouges se ré-ouvraient pour admirer davantage ses convives elle ne put encore une fois que se féliciter de la tournure que prenait la soirée. Toutes les personnes invités étaient présente, les deux gardes tournaient autour du domaine afin d’éviter les débordements, les dizaines de serveurs parcouraient la salle afin de satisfaire les vampires, les courtisanes divertissaient les hommes présents et passaient de jambe en jambe provoquant la colère de certaine compagne, ce qui amusait beaucoup la jeune femme.
L’impératrice avait fini par accepter une danse et tentait de paraitre agréable. La valse avait commencé et chacun de ses pas semblaient parfaitement connaitre l’enchainement. Et son partenaire l’entrainait dans une danse très agréable. Sa tête penché vers l'arrière, ses cheveux suivant le mouvement, et ses yeux d'un rouge intense qui observaient les personnes présentes entre deux mouvements.



_________________
Dans cette rue où se tapie la nuit, seules des ombres me frôlent dans un rire narquois, un bourdonnement résonnant tel un écho dansant. L'humanité a fait place au néant.


Merci  Elënna pour le kit ♥️ !








Dernière édition par Emerence De Gainbourd le Mer 27 Mar 2013 - 20:11, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Un bal mouvementé [Terminé]   Ven 8 Fév 2013 - 2:00



La nouvelle était venue aux oreilles de Korvo. Un bal, on organisait un bal en l'honneur de l'impératrice. Encore un amas de gens stupides, il ne tenait qu'à lui d'en faire autrement, et il le fera. Cette information avait tourbillonné dans l'esprit difforme du vampire, ce qui laissa place à de longues discussions avec lui-même. Il semble même qu'il se parle à lui-m^me au moins aussi souvent qu'il ne le fait avec n'importe quel individu... en considérant que son oiseau soit une part de lui-même, ce qu'on ne saurait lui refuser. Ils avaient imaginé toutes sortes de plans et d'éventualités. "Ils", car selon lui, le Corbeaux lui permettait de mener de réelles "réflexions" et méritait presque autant les succès de leurs plans que le Fou lui-même... selon ses dires, bien sure.
Korvo avait pris place depuis que le soleil s'était caché sur un grand arbre mort, il avait observé le domaine et les allers-retours des ombres à ses fenêtres. Une dame et, à cet étage, surement une femme importante, L'impératrice. Elle devait se préparer, être anxieuse, ou pire : douter ? Le vampire s'imaginait chaque songe qui pouvait traverser l'esprit de cette Immortelle, comment s'habillerait-elle, comment faire son entrée, ou encore comment faire en sorte que le balle se passe le mieux possible ... .

Et il s'était préparé, habillé, coiffé. Abandonnant son vêtement de cuir, pour un tissu plus léger, plus joyeux. Une combinaison bouffonne de noir et de rouge, aux couleurs de Mavreah. En dessous de la ceinture, pantalon ample, quadrillé et recouvert en bas par des bottes noires, pointues. Et au-dessus, une veste aux manches larges, fermées par des petits boutons de manchette en forme de grelots. Korvo, comme l'impératrice, espéraient beaucoup de cette nuit.

Il descendit rapidement de son arbre, et se dirigea vers le domaine en faisant tinter ses poignets. Un fois face au mur, il prit un léger élan, pour se hisser au premier palier du bâtiment, le rebord d'une fenêtre qui lui permettrait d'accéder au premier étage, puis au second : les appartements de l'impératrice. La musique du bal couvrait le bruit des clochettes du vampire, répétant des acrobaties ridicules pour parvenir à la dernière fenêtre. En bas, deux nouveaux groupes de convives arrivaient et prenaient toute l'attention du seul réceptionniste qui guettait ce côté du Domaine. Korvo lâcha prise avec l'une de ses mains, se suspendant dans le vide en appuis sur un pied. Il lâcha quelques rires silencieux, se moquant du peu de vigilance de l'impératrice. Un homme mal intentionné pourrait la tuer sans nul doute, en espérant qu'elle n'est jamais eut l'occasion de s'entraîner au combat.
En arrivant à hauteur de sa cible, Korvo s'agrippa à la poignée de la fenêtre, la secouant violemment. Elle se décida finalement à s'ouvrir, manquant de faire tomber le sang-froid, qui ria à nouveau de la situation. Les claquements répétés des battants interpellèrent le garde, toujours posté à l'entrée. Mais lorsqu'il leva la tête, il ne put voir que les rideaux de la suite impériale se refermer doucement, surement l'impératrice qui se changeait encore.

Maintenant à l'intérieur, il se promena dans la pièce, inspectant les lieux, puis en sortit pour aller rejoindre l'escalier et arriver au premier étage, où il erra à nouveau pendant de longues minutes. De là, il entendait l'impératrice parler à ses convives, leur souhaitant certainement une bonne soirée, etc. Après ces déclamations, la musique vira vers quelque chose de plus vivant, plus festif, et les invités riaient, ce qui fit exactement le même effet au vampire.
Après qu'il eut jeté un oeil à cet étage, il arriva enfin dans la salle de la fête. Tout le monde était là, ou presque. Il y avait les petits nobles, les esclaves, et les personnes plus importantes. Tous avaient entamé la soirée, et Korvo se disait prêt à veiller à la bienséance du bal, selon ses critères bien entendu. Il serpentait entre les convives, glissant habilement pour aller boire quelques lampées de sang par-ci par-là, guettant chaque signe pour identifier chacun des invités présents. Comme il le faisait tout le temps : Korvo étudiait le terrain sur lequel il allait s'aventurer.

Il avait perdu de vue La Dame de la soirée, mais cela importait peu pour le moment, il fallait profiter de cet instant où tout était encore relativement calme. Par moments, il glissait quelques mots à une des personnes présentes, au hasard et indifféremment de son statut social. Se permettant de refuser les délicatesses offertes par les délicieuses Humaines qui allaient à la rencontre de chaque Vampire. Korvo se promenait dans la salle, cherchant parfois à en sortir pour explorer quelque peu le Domaine, à la recherche d'une rencontre intéressante, pensant que son allure lui permettrait un contact intéressant avec chaque personne avec lesquelles il communicait. Les gens présents devaient commencer à le remarquer, ça y est ... certains avaient peut-être même entendu les histoires à son sujet ...


Revenir en haut Aller en bas
Emerence De Gainbourd
Impératrice
avatar

Messages : 910
Métier : Impératrice
Age du personnage : 119
Alignement : Neutre/mauvais
En couple avec : Personne.
Double Compte : Aurore Badry ; Laurianna Machy

Feuille de personnage
Réputation: 0
Avertissement: 0/3

MessageSujet: Re: Un bal mouvementé [Terminé]   Sam 9 Fév 2013 - 17:10


Emerence continuait à tourner encore et encore de plus en plus vite. Comme-ci plus rien n’avait d’importance. Elle se laissait prendre par son propre personnage, celui de la femme épanouie rayonnante, voir même agréable. Elle passait de bras en bras, de cavalier en cavalier, enchainait des discussions plus ou moins intéressantes sans réellement y montrer de l’intérêt. Sa servante n’était jamais loin afin de lui souffler les noms des différents convives, l’impératrice n’avait jamais été douée pour retenir les grandes familles et puis elle n’y voyait rien de bénéfique. Tous n’étaient que des pions entre les mains d’une grande joueuse et un pion n’a pas besoin d’avoir de nom. Alors que la sang-froid venait de s’excuser auprès de son dernier partenaire de danse, son regard s’arrêta sur un convive originalement vêtu, lançant un regard à sa servante celle-ci lui confia ignorer son nom. Un sifflement de mécontentement se fit entendre entre les dents du vampire. Alors que sa domestique s’apprêtait à faire appel aux gardes extérieurs, la buveuse d’hémoglobine la stoppa d’un simple geste de la main. Affichant un sourire rassurant, la jeune femme se dirigeait à présent vers lui mais fut interrompue par plusieurs personnalités importantes, ce qui la fit perdre de vue l’inconnu. Elle écouta poliment les deux vampires, secoua légèrement la tête puis poursuivit sa recherche. Si comme elle le pensait le vampire n’était pas invité, il ne devait pas connaître beaucoup de personnes et avec un peu de chance il ne la reconnaitrait pas. S’avançant avec tacts elle s’inclina devant lui, attirant quelques regards interrogateurs des autres convives.

- « Bonsoir, je n’ai pas l’honneur de vous connaitre. Mais je suis certaine que vous m’accorderez une dance afin de faire connaissance.»

Elle n’avait pas pris le temps d’établir une stratégie, elle avait foncé sans réfléchir, c’était souvent le cas avec Emerence, elle agissait et réfléchissait après à tort ou à raison. Elle tendit sa main attendant certainement un baise main comme tout homme respectable accomplirait. A quoi bon les coutumes, avec sa proposition elle venait de prouver que les femmes pouvaient elle aussi faire du rentre dedans et qu’il n’était pas question qu’uniquement les hommes prennent les devants.

- « Vous venez de revenir dans notre belle cité ? Je suis moi-même de retour depuis peu. »

Son regard était comme à son habitude pétillant d’un rouge intense, celui-ci laissait clairement comprendre à chacun de ses interlocuteurs qu’elle se nourrissait régulièrement et qu’elle était loin d’être une proie facile. Emerence ne détachait pas son regard du vampire, l’analysant, cherchant à prédire ses futurs gestes. Elle était sur d’une chose, c’est que si il voulait passer inaperçu, s’était loupé. Il n’avait ni la tenue d’un grand homme, ni l’attitude d’un vampire de grande famille. La jeune femme avait appris à les reconnaitre surtout depuis qu’elle était impératrice, bon nombre tentait de lui faire la cour mais tous essuyaient des refus plutôt violents. C’est ainsi qu’elle lança sa dernière question un sourire au coin des lèvres, elle allait savoir si il savait qui elle était :

- « Vous avez été embauché par l’impératrice pour nous distraire ? Excusez ma curiosité mais c’est votre tenue qui vous a trahis. »

La pianiste venait d’attaquer un nouveau morceau et tous les vampires avaient repris la danse. La jeune femme espérait que personne ne viendrait lui proposer une danse et pour s’en assurer à chaque fois qu’un homme s’approchait de quelques pas, il se retrouvait foudroyer du regard, puis la domestique de la jeune femme l’éloignait presque aussitôt. C’est alors qu’une nouvelle fois l’impératrice prit les devants, elle attrapa la main de son interlocuteur et l’entraina sur la piste, glissant une de ses mains à sa taille, ainsi elle en était sur elle aurait la tranquillité. Se rapprochant davantage de l’inconnu durant les quelques pas de danse, elle lui murmura à l’oreille.

- « Je vous écoute cher inconnu. »

Son regard ne se détachait pas de lui et à ce moment précis, sa curiosité avait pris le dessus sur sa raison et peu importe les remarques, le manque d’intérêt qu’elle portait aux autres. Elle venait de trouver un jeu beaucoup plus intéressant et elle n’était pas prête de l’arrêter.

Spoiler:
 

_________________
Dans cette rue où se tapie la nuit, seules des ombres me frôlent dans un rire narquois, un bourdonnement résonnant tel un écho dansant. L'humanité a fait place au néant.


Merci  Elënna pour le kit ♥️ !






Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Un bal mouvementé [Terminé]   Mer 13 Fév 2013 - 0:26



Le vampire jouait maladroitement avec son verre, en renversant le contenue par moments, continuant son petit jeu de fouille et d'exploration, comme un enfant.
*Attention, ça tache ...*
Il eut un mouvement de recul lorsqu'il laissât tomber son verre, tandis qu'une voix vint l'interrompre dans ses curiosités, il avait encore la main gauche posée sur un meuble en bois quand la jeune femme lui adressa la parole.


-« Bonsoir, je n’ai pas l’honneur de vous connaitre. Mais je suis certaine que vous m’accorderez une danse afin de faire connaissance.»

Korvo se retourna lentement vers la Vampire, laissant ses bêtises là où elles en étaient. Celle-ci lui tendait maintenant la main, l'invitant à des présentations auquel il ne répondit pas. Ce qui lui arracha une remarque.

-«Allons, il est ridicule de recourir à des mondanités alors que vous avez fait preuve de tant d'audace face à euh...vos convives.»

Une petite joute moqueuse, qui lancerait peut-être quelque chose d'intéressant, comme savait le faire le vampire. Il gardait son teint joyeux et enchanté, bien que l'initiative de la rencontre ait été prise par l'Impératrice. Cela ne rentrait pas dans son plan et l'irritait, généralement, mais Korvo retombe toujours sur ses pattes...

-« Vous venez de revenir dans notre belle cité . Je suis moi-même de retour depuis peu. »

Encore une initiative agaçante, mais le vampire y trouverait son bonheur, pour une fois qu'il avait l'occasion de jouer sans connaître les règles... . De plus, la Femme semblait chercher quelque chose en lui, peut-être un signe ou un indice. Korvo sentait la jalousie des nobles qui devaient certainement le dévisager, lui, ne voyait que ces deux yeux rouges. Il mit un instant à répondre.

-«Oh, je n'ai pas eu tellement l'occasion d'y venir, alors oui.»

La femme continuait de l'observer, alors que Korvo venait de jeter un coup d'oeil, en rigolant, à la trace de sang qu'il avait fait par terre. Une servante arriva pour nettoyer, ce qui coupa court à l'amusement du sang-froid, qui grommela presque. Tandis qu'il commençait à dévisager l'humaine, la Vampire reprit la discussion.

-« Vous avez été embauché par l’impératrice pour nous distraire . Excusez ma curiosité mais c’est votre tenue qui vous a trahis. »

-«Et la vôtre donc, ma Dame...»


Il savait qui elle était. Il avait reconnu sa silhouette et avait observé l'effet qu'elle avait eu sur les hommes présents dans la salle. Car en plus de son charme, son statut suscitait à coup sûr l'intérêt des jeunes Vampires.
La musique changea sans que le sang froid ne s'en rende compte, il vit seulement la Femme s'approcher de lui et l'emmener plus loin des tables, là où les nobles dansaient avec leurs conquêtes. Ce qui valut à Korvo quelques regards menaçant, desquels il se moqua, comme à son habitude. Le vampire aurait vraiment apprécié que l'un de ces "sang pur" soit venu lui faire part de son ressenti.
*Ah ah, dommage...*
Ils se mirent enfin à danser, selon le rythme donné par le pianiste. Korvo ne cherchait presque pas à guider la danse, laissant la musique agir. Les Vampires se rapprochèrent à nouveau, laissant encore une fois l'initiative à la sang-froid qui semblait y tenir. De là, Auguro pouvait sentir l'odeur plus qu'agréable de la Femme, encore une information sur sa noblesse qui vint confirmer les précédentes. Elle ouvrit sa bouche pour demander suite aux présentations :

-« Je vous écoute cher inconnu. »

Il lui répondit de la même manière.

-«Il est malheureux que nous n'ayons pas été conviés... je suis la Maison Diev. Aurais-je droit à votre identité, Votre Altesse ? »

Il rit silencieusement à sa moquerie. Il était rare qu'il ne donne pas son nom puisqu'il aime qu'on parle de lui, et créer des rumeurs était d'ailleurs l'un de ses passe-temps. Avec un peu de chance, l'Impératrice saurait l'étonner...

Il avait raconté à plusieurs familles une rumeur sur la Maison Diev, une sorte de famille immatérielle de Vampires qui daterait d'avant les Titans, ce qui explique la divergence des opinions quant à son existence actuelle. Ils auraient conduit le sabordage ou le meurtre de plusieurs dirigeants de familles, de clans ou de grands propriétaires Mortels. Pour certains, elle n'est pas réellement importante car les actes qu'ils perpétuent ne sont pas revendiqués, certains même s'en approprient les "gloires", aux dépens de leur vie. Pour ses détracteurs, ils ne seraient qu'un petit clan révolutionnaire, quand bien même ils auraient vraiment existé. Korvo a déjà eu à faire à de riches humains qui prétendaient avoir littéralement "éradiqué" la Maison Diev. Leur popularité s'étend partout où est passé Korvo, disséminant leur mythe, plus ou moins réel. Mais au final, peu de personnes en parlent encore car beaucoup sont morts à la Grande guerre.


Revenir en haut Aller en bas
Emerence De Gainbourd
Impératrice
avatar

Messages : 910
Métier : Impératrice
Age du personnage : 119
Alignement : Neutre/mauvais
En couple avec : Personne.
Double Compte : Aurore Badry ; Laurianna Machy

Feuille de personnage
Réputation: 0
Avertissement: 0/3

MessageSujet: Re: Un bal mouvementé [Terminé]   Ven 15 Fév 2013 - 0:09


Le rythme de la musique guidait les pas des deux vampires. Et la curiosité de la jeune femme ne diminuait en rien, son interlocuteur gardait le mystère intacte, ce qui intriguait davantage le sang-froid. Contrairement à la coutume habituelle, le vampire ne guidait en rien les pas de l’impératrice, il semblait se laisser bercer par la musique jouée par le pianiste. Son regard se détacha quelques instants de son cavalier se déposant sur les autres convives qui semblaient foudroyer du regard son partenaire. La jalousie était-elle une coutume chez les nobles ? Roulant des yeux, son intérêt se reporta sur le sang-froid qui daigna enfin lui répondre :

- «Il est malheureux que nous n'ayons pas été conviés... je suis la Maison Diev. Aurais-je droit à votre identité, Votre Altesse ? »

La jeune femme lança un bref regard à sa servante, elle avait déjà entendu ce nom récemment, mais ne s’en souvenait que brièvement. En revanche, elle ne put cacher sa frustration, visiblement il l’avait reconnu et le jeu s’arrêtait ici pour elle. Elle laissa un instant de silence dans la conversation, cherchant à se souvenir de ce qu’elle savait sur cette Maison Diev ainsi que de la façon dont elle devait se présenter à présent. Replaçant son sourire habituel sur ses lèvres, l’impératrice entrouvrit enfin ses lèvres afin de se présenter le plus simplement possibleme, sans mettre en avant son statut.

- « Je me nomme Emerence De Gainbourd et ce domaine m’appartient. »

A présent, la jeune femme avait l’impression d’être dans une impasse. Il lui était impossible de se dégager afin de se renseigner au sujet de la famille Diev auprès de sa domestique et elle-même ne se souvenait plus exactement de l’histoire de cette maison. Se mordillant la lèvre inférieure, elle allait devoir jouer la carte de la prudence ou bien de l’audace. Elle ré-ouvrit ses lèvres pour poursuivre :

- - « Comment votre grande Maison n'a pas reçu ma missive ? C'est fort fâcheux, croyez moi je réglerais cet incident à ma façon. » Puis beaucoup plus spontanément la jeune femme eut le malheur d'exprimer sa pensée à voix haute « Mais oui bien-sûr la famille qui fait débat ! Enfin je veux dire, comment ne vous ai-je pas reconnu de suite ! J'aimerais entendre l'histoire de votre Maison monsieur ? Vous ne m'avez toujours pas dit votre prénom ni même votre nom ! »

Pour l’instant la jeune femme restait mettre de la conversation et imposait ses questions, son rythme. Cependant, elle était certaine que cela allait changer. Elle venait de commettre une erreur, elle avait parlé sans réfléchir comment allait-il le prendre ? Afin d’éviter un conflit en plein milieu de la réception, la jeune femme guida la danse jusqu’à un coin un peu plus calme.

_________________
Dans cette rue où se tapie la nuit, seules des ombres me frôlent dans un rire narquois, un bourdonnement résonnant tel un écho dansant. L'humanité a fait place au néant.


Merci  Elënna pour le kit ♥️ !






Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Un bal mouvementé [Terminé]   Sam 23 Fév 2013 - 21:27



Korvo maintint un long moment le silence, laissant l'impératrice s'agiter. Lorsqu'elle lui déclina officiellement son identité, le sang-froid inclina lentement la tête, en signe de respect. Il souriait encore.

- « Comment votre grande Maison n'a pas reçu ma missive ? C'est fort fâcheux, croyez- moi je réglerais cet incident à ma façon. » Puis beaucoup plus spontanément la jeune femme eut le malheur d'exprimer sa pensée à voix haute « Mais oui bien sûr la famille qui fait débat ! Enfin je veux dire, comment ne vous ai-je pas reconnu de suite ! J'aimerais entendre l'histoire de votre Maison monsieur . Vous ne m'avez toujours pas dit votre prénom ni même votre nom ! »

Le vampire perpétua son silence, le temps que la femme les conduise tous deux un peu plus loin, loin des regards assassins de ceux qui convoitent sa compagnie. Korvo ne l'avait plus lâché du regard, il avait l'intention de mener la danse ... aussi bien celle des mots que celle des corps.

-«Fait-elle autant débat pour vous que pour ceux qui vous en ont touché mots, quel est votre avis sur la question ?
il s'interrompit quelques secondes, avant de reprende
... Vous êtes vite rentré dans le jeu des nobles en fin de compte : le mensonge, la manipulation, l'hypocrisie; et pourtant je vous trouve agréable, vous n'êtes pas une impératrice. Enfin... . Je me nomme Korvo, je suis le dernier Maître de la famille Auguro, effacée par la Grande guerre... voilà pourquoi nous n'avons pas été conviés. Mais, je loge désormais dans l'ancienne demeure des Vlad.»

Il marqua une pause, pour continuer à danser, c'est lui qui menait désormais les pas. Il continua alors à les écarter plus loin des autres vampires. Korvo n'avait pas voulu parler des Diev, pour le moment. Ignorant l'enthousiasme de la sang-froid quant à l'histoire de sa "Maison". Une fois un peu plus loin, il glissa à l'oreille de la femme :

-«j'ai une question pour vous : Qui êtes-vous, au-delà d'une impératrice ... n'êtes-vous pas autre chose qu'un symbole, le représentant d'une race de déchus ? N'êtes vous pas vous-même, un de ceux-là ? Qu'est que tout cela pour vous ?»

Il avait adopté un ton beaucoup plus grave, le même qu'il employait pour déstabiliser ses cibles, lorsqu'il menait une mission pour la Maison. Là, il restait très vague, prenait son temps pour laisser couler chaque mot, qu'ils arrivent un à la femme, qu'elle les pèse chacun...
Au bout d'un court moment, une ombre pénétra dans le domaine, elle vola rapidement en direction des deux vampires, puis vint se poser sur un magnifique lustre. La noirceur de l'oiseaux cassait le sublime et la pureté de celui-ci, le corbeaux resta ici, à guetter.
À mesure qu'ils s'éloignaient, la musique se faisait plus discrète, plus douce. Korvo fixait encore la femme. Certains nobles s'interrogeaient sur le vampire, cela se lisait sur leur visage, mais Korvo ne les regardait plus. Il continuait encore à sourire, mais plus timidement, ne cherchant pas à effrayer l'impératrice. Il aurait de meilleures occasions plus tard. Le vampire calculait tout, et il le cachait plutôt bien, parfois il laissait entrevoir son "jeu", mais c'était la plupart du temps volontaire.
Entre temps, ils étaient arrivés jusqu'à la seconde pièce du Domaine, directement rattachées à la salle du Bal.

Revenir en haut Aller en bas
Emerence De Gainbourd
Impératrice
avatar

Messages : 910
Métier : Impératrice
Age du personnage : 119
Alignement : Neutre/mauvais
En couple avec : Personne.
Double Compte : Aurore Badry ; Laurianna Machy

Feuille de personnage
Réputation: 0
Avertissement: 0/3

MessageSujet: Re: Un bal mouvementé [Terminé]   Mar 26 Fév 2013 - 18:02

La jeune femme jusque-là menait la danse d’une main de maitre, autant celle du corps que celle des mots ce qui la rassurait. L’impératrice ne supportait pas d’être dirigée, cela la mettait le plus souvent très mal à l’aise… Cependant l’homme avec qui elle échangeait jusque-là, rentrait parfaitement dans son jeu, aiguisant la curiosité d’Emerence au plus haut point. Il l’intriguait et conservait le mystère avec une facilité déconcertante. Doucement, la sang-froid avait mené leur pas jusqu’à un petit coin plus à l’abri des regards, un coin plus reposant. Ce qui ne voulait pas dire que la musique n’était pas présente bien au contraire, celle-ci était omniprésente tout comme l’ambiance de la salle de bal. Alors que la buveuse d’hémoglobine s’inquiétait de ses anciens propos se persuadant qu’elle avait tenu un comportement déplacé, son partenaire brisa enfin le silence qu’ils avaient imposés.

- «Fait-elle autant débat pour vous que pour ceux qui vous en ont touché mots, quel est votre avis sur la question ?
il s'interrompit quelques secondes, avant de reprendre ... Vous êtes vite rentrée dans le jeu des nobles en fin de compte : le mensonge, la manipulation, l'hypocrisie; et pourtant je vous trouve agréable, vous n'êtes pas une impératrice. Enfin... . Je me nomme Korvo, je suis le dernier Maître de la famille Auguro, effacée par la Grande guerre... voilà pourquoi nous n'avons pas été conviés. Mais, je loge désormais dans l'ancienne demeure des Vlad.»


Cette fois-ci la situation venait d’être complétement retournée, les pas du vampire se voulaient plus sûrs, plus entreprenant, tout comme ses paroles. La jeune femme se crispa légèrement, comme à chaque fois qu’une situation la mettait mal à l’aise. Son visage se referma dans une froideur typiquement vampirique. A ce moment, l’esprit d’Emerence fut tiraillé entre le remettre en place d’une façon plutôt agressive ou garder la prestance que son titre lui imposait. Alors que son esprit vagabondait de réflexions en réflexions, la jeune femme fut surprise de voir que le vampire les avait menés dans une autre salle, dans la seconde salle de réception, celle-ci plus petite et surtout vide. Aucun convive n’était présent et les deux vampires se retrouvaient donc seuls. Autour d’eux ne se trouvaient que des meubles anciens reflétant un passé important, des lustres des bijoux tous prouvant la richesse de l’hôte de la demeure. Alors que l’impératrice reportait son attention sur le vampire face à elle, un corbeau pénétra dans la salle et se posa sur un lustre… La jeune femme préféra l’ignorer pour l’instant, tachant de conserver sa froideur et son inexpression habituelle. C’est ce moment que choisi le vampire pour murmurer à l’oreille de la jeune femme :

- «j'ai une question pour vous : Qui êtes-vous, au-delà d'une impératrice ... n'êtes-vous pas autre chose qu'un symbole, le représentant d'une race de déchus ? N'êtes-vous pas vous-même, un de ceux-là ? Qu'est que tout cela pour vous ?»

Ainsi il voulait jouer, il voulait savoir qui elle était, ou peut-être la mettre mal à l’aise. Doucement elle resserra son emprise, rapprochant inévitablement les deux corps froids, elle le laissait mener la danse, suivant chacun de ses pas.

- « Ainsi vous voulez me connaitre savoir qui je suis ? Ce que je souhaite… Mais que souhaitez-vous ? Pourquoi vous êtes invités à ma demeure, pour le plaisir du risque ? »

Elle laissa un bref regard vers la porte ou des têtes de convives observaient silencieusement ce qui se passait dans cette salle mise à l’écart. Elle les avait volontiers abandonnés, pour un jeu qui semblait beaucoup plus intéressant… Sa voix ce fit donc plus douce plus calme, moins forte en intensité, elle glissa ses lèvres proches de l’oreille du sang froid.

- « Si je vous dis que je suis votre pire cauchemar me croirez-vous ? Une sauvage sans foi ni loi… Je peux faire ce que je veux quand je veux sans jamais n’avoir aucune résistance … »

Elle fit une pause, se mordillant la lèvre inférieure, elle relançait le jeu. Cherchant à connaitre la personnalité de son adversaire, était-il calme, impulsif ? Prêt à tout ? Ou allait-il faire marche arrière ? Cependant à présent, rien ne pouvait l’arrêter elle, la jeune femme voulait jouer jusqu’au bout. Elle reprit donc la parole, plaçant doucement son visage face à celui du vampire, laissant que quelques centimètres de distances entre ses propres lèvres et celle du sang-froid, murmurant :


-« Je pourrais également faire ce que je veux de vous… Comme par exemple en hurlant là maintenant, toute une montagne de vampire entreraient dans la pièce… Ou bien en déposant mes lèvres sur les vôtres… Cela vous attirerez bien des convoitises et de la rancune vous ne pensez pas ? »

Un sourire se dessina presque aussitôt sur ses lèvres et ses yeux cherchaient à connaitre la future réaction du vampire. La jeune femme était persuadée d’avoir trouvé un adversaire à sa taille, un compagnon de jeu, une future victime. Elle n’avait pas changé de position, continuant à suivre la danse, le rythme imposé par le vampire. Cependant, son visage restait fixe faisant face à celui du sang-froid.

_________________
Dans cette rue où se tapie la nuit, seules des ombres me frôlent dans un rire narquois, un bourdonnement résonnant tel un écho dansant. L'humanité a fait place au néant.


Merci  Elënna pour le kit ♥️ !






Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Un bal mouvementé [Terminé]   Mer 27 Mar 2013 - 19:57


- « Ainsi vous voulez me connaitre savoir qui je suis ? Ce que je souhaite… Mais que souhaitez-vous ? Pourquoi vous êtes invités à ma demeure, pour le plaisir du risque ? »

Le risque ... Korvo n'avait surement jamais autant cherché à comprendre ce mot. Le risque. De toute façon, il n'en aurait aucune utilité.

-Oh, je venais simplement "tâter" le terrain. Ah ah. J'ai vue presque tout ce qu'il me fallait...
L'Impératrice avait tourné la tête lorsque Korvo répondit, et elle repris alors la parole
.

-« Si je vous dis que je suis votre pire cauchemar me croirez-vous ? Une sauvage sans foi ni loi… Je peux faire ce que je veux quand je veux sans jamais n’avoir aucune résistance … »

Toute la malice de Korvo apparut sur son visage.

- Eh bien je vous répondrai simplement que je ne réponds à aucune loi des vivants. La loi n'est que l'enfant difforme de la domination, de la puissance... et du pouvoir.

Il murmura enfin pour lui-même :

-Le Chaos régit les choses ... toujours...

Et il reprit sa phrase, comme si la Vampire était sencé entendre ses derniers mots.

-Vous-même, je vous souhaite de le voir. Je ferais en sorte que cela arrive...

Et le jeu entre les deux Sang-froid continua. Ce fut au tour de la Femme... qui semblait prendre autant de plaisir que l'avait espéré Korvo.

-« Je pourrais également faire ce que je veux de vous… Comme par exemple en hurlant là maintenant, toute une montagne de vampire entreraient dans la pièce… Ou bien en déposant mes lèvres sur les vôtres… Cela vous attirerez bien des convoitises et de la rancune vous ne pensez pas ? »

Il posa froidement sa main droite sur la joue d'Emerance en la fixant.

-Ce serait dommage, non ?

Il descendit alors jusqu’à son cou, qu'il fit mine de tenir en laissant apparaître un rapide rictus de rage, avant de ré adopter une attitude calme.

-Faites l'une de ces deux choses, mais ne restez pas là à rien faire. C'est stupide.

Il approcha un peu plus son visage de celui de l'impératrice, puis souris. Il cessa de danser et se mit à reculer, en direction de la sortie... doucement.

-...Réfléchissez, le temps viendra de mon retour.

Cela ressemblait plus à une sorte de phrase prophétique, plutôt qu'un au revoir.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Un bal mouvementé [Terminé]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Un bal mouvementé [Terminé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» [Terminé] Un bon petit film [Emma]
» .~oO Cloud D. Cross | The Ashbringer Oo~. [ Retouches terminées]
» Hermione Granger ( terminée)
» 101 TH AIRBORNE (Armée terminée en 1 semaine de quickpainting)
» Azur, adorable petite boule de poils bleue. (Terminé. )

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 ::  :: Archives :: • Archives RP •-