Partagez | 
 

 Contexte du Forum

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Maitre d'Ephaëlya
PNJ
avatar

Messages : 326

MessageSujet: Contexte du Forum   Mar 23 Avr 2013 - 3:24

Contexte d'Ephaëlya



INTRODUCTION

Un monde peuplé de créatures oniriques, divisé en plusieurs contrées au paysage fantastique et chaotique. Un monde où de multiples races s'engagent dans des conflits interminables afin de s'emparer de la totalité du territoire.

Voilà ce qu'est Ephaëlya. Parviendrez-vous à vous hisser au-dessus des autres?



I. Le Passé

A l'aube des temps, quand le pouvoir et sa corruption n'existait pas encore sur les terres d'Ephaëlya, régnaient en maître les cinq races du continent. Vampires, Lycans, Nains, Hommes et Elfes vivaient en paix, sans conflits et dans une autarcie des plus satisfaisantes. Les peuples se partageaient les terres et ses ressources, et allaient même jusqu'à partager le même panthéon des Dieux d'Ephaelya. Seule différence étant du Dieu principal différent pour chaque race.

Mais une société, un continent entier, où la Paix doit être omniprésente ne peut pas se maintenir à son zénith si rien n'est fait pour l'entretenir. Les nains trouvèrent leurs premières richesses d'une valeur incroyable sous les toits du monde que sont les montagnes d'Angaïla, les faisant ainsi se barricader dans leurs forteresses imprenables faites de granit et d'acier. Les elfes, en réponse à cela, se détournèrent de leurs voisins, à certaines époques, ne voulant  plus apporter leurs connaissances aux autres peuples. Les humains, race fragile en comparaison à ses consœurs, se retrouvèrent seuls face au monde tandis qu'au même moment, les Lycans constatèrent la fin de la paix en constatant que des tensions instinctives mal contenues s'élevaient dans leurs rangs et divisait leur propre race en une multitude de groupuscules indépendants. Des conflits évoluèrent chez certains, de la débauche chez d'autres, ou bien du silence et de l'égoïsme chez quelques-uns des Ephaëlyens.

Face à cette nouvelle ère, les Dieux eux-mêmes décidèrent de réagir. Ils envoyèrent des colosses de feu et de roche s'abattre sur le continent d'Ephaëlya pour punir les peuples de leur attitude.
Les secousses de leurs pas obligèrent les Nains à sortir de leurs terriers devenus sujets aux éboulements, rejoignant les autres races pour contempler la fureur des Dieux : l'arrivée des Titans.

Des armées furent formées en un laps de temps jamais égalé encore aujourd'hui. Les peuples s'étaient réunis face à la menace qui pesait sur le monde. Dans les villes,  les civils et les hommes de foi priaient les Dieux, implorant leur pardon et leur miséricorde face à ce fléau. En vain.
Rien ne semblait arrêter la colère des Dieux et les pertes étaient immenses. Le chaos régnait et ne tarderait pas à détruire Ephaëlya et ses habitants. Pourtant, sans que personne n'ait pu expliquer cette action, les Dieux eux-mêmes y mirent fin alors mêmes que les monstres étaient à la limite de réduire les races à néant en détruisant le peu d'individus qui les composaient. Sans comprendre pourquoi, ni comment, les Titans s'affaissèrent et tombèrent, inertes au pied des derniers bataillons d'Ephaëlya.

La grande Guerre des Titans était terminée. Ephaëlya reprenait son souffle.

Au fil des temps, les conflits entre les peuples perduraient malgré cette guerre, les dieux en répondirent ainsi : l'immortalité était accordée aux dirigeants des
différentes races afin d'annuler les effets d'une guerre ou d'un quelconque conflit, permettant ainsi d'apaiser les tensions et les menaces pesant entre chaque dirigeant. 5 reliques furent distribuées. La condition étant qu'elles se devaient de toujours être séparées. S'il arrivait qu'elles soient rassemblées, il en serait fini de la vie éternelle.

Vint l'an 244 du calendrier d'Ephaëlya, 244 ans après la fin de cette guerre, cicatrice béante dans l'histoire de nos peuples servant de "commencement" à notre ère et à son calendrier. Une nouvelle ère au sein de laquelle les Dieux se mêlèrent aux habitants du continent, tantôt pour les gratifier, tantôt pour les mettre à l'épreuve et les faire se souvenir de leurs erreurs passées : des blizzards, le retour des Dragons, la dérive d'une île et de ses secrets les plus macabres.

Le monde avait changé de visage. Omërie, la nouvelle île; mère des Marcheurs, peuple quasiment éteint et aux noirs desseins, et terre d'accueil des Centaures, créatures mythiques oubliées des peuples pendant si longtemps tant elle est mystérieuse, discrète et d'un naturel pacifiste; se voyait se développer en parallèle du continent, offrant ses richesses et ses ressources jusque-là encore méconnues.

Aujourd'hui, nous voilà en l'an 248. Une nouvelle fois, les Dieux se retrouvent à menacer les peuples pour d'obscures raisons : les terres tremblent, se déchirent, changent de visage, les peuples se retrouvent séparés par des gouffres, des falaises, de nouvelles mers et des fleuves. Au loin, de nouvelles îles de l'océan méridional s'étalent devant les côtes d'Ephaëlya, rapprochées par les séismes violents. Des îles au nord-ouest du continent, se recouvrant au fil des jours de neige et de glace. De quels mystères sont-elles composées ?



Oryenna, la contrée des hommes, est en pleine anarchie. Son représentant Seleucos Critias a quitté son poste, et les prétendants au trône se battent pour acquérir le pouvoir.

Pour Màvreah, une nouvelle Impératrice a été élue: Emerence de Gainbourd, elle organise la reconstruction de Màvreah, de nouveaux vampires s'alliant à sa cause.

En Evanya, la majorité du peuple elfique est mobilisée dans la guerre Lycan/elfe, la contrée est donc assez peu peuplée. La dirigeante demeure Fáliadëa Niodë, et elle s'occupe de gérer la cité des elfes.

A Thaodia, les batailles font rage, et de nombreuses pertes sont à déplorer chez les lycans. En absence de dirigeant, la contrée sombre dans le chaos.

En Angaila, le dirigeant nain: Mognar Germolish entreprend d'initier des communications avec les contrées étrangères, afin de résoudre le problème de la guerre.

Les Centaures se sont éteints et il ne reste qu'à la place de leur grand cité un tas de ruines.

Voici l'histoire d'Ephaëlya. Choisissez votre race, vos alliés et votre vie. Ephaëlya vous ouvre les bras!

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Contexte du Forum

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» 1 - Contexte, Groupes, et Guide du forum
» Contexte du forum RPG
» Contexte du Forum
» AFTER THE CONQUEST ▲ contexte du forum.
» Contexte du forum

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 ::  :: Règlements, contexte et annexes :: Contexte-