Partagez | 
 

 Description

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Maitre d'Ephaëlya
PNJ
avatar

Messages : 326

MessageSujet: Description   Mar 23 Avr 2013 - 16:07

La Cité est bâtie sur un ensemble d’énormes rochers recouverts de verdure, entouré de monts et montagnes où sont construits les remparts et d’où s’écoulent des cascades. C’est un paysage particulier au centre de Thaodia. Une brume plus ou moins épaisse selon les jours enveloppe l’horizon, donnant à la Cité une allure de cocon secret, caché du monde extérieur… La cité elle-même est un bloc d’habitations dans une seule et même bâtisse énorme et solide, dont le seul passage d’un endroit à l’autre est, encore et toujours, des ponts. Là aussi demeurent un nombre élevé de pendus mis en évidence au-dessus des pontons. Les parties les plus espacées du centre sont les Résidences Gouvernementales, les lieux religieux et marchands… Plusieurs nouveaux bâtiments ont été construits selon la demande du nouveau chef de meute, Thorolf Gunnar. Celui-ci tient à faire fonctionner trois industries spécifiques :

- La vente d'armements

- La vente d'êtres-vivants* et d'esclaves

- La vente de viandes aussi bien animales que humaines, elfiques, naines ...

Pour plus de détails, se référer à la description de la Grande Place !

Les rues grouillent de parias et de guerriers violents et fiers ... Mais Thorolf est parvenu à ce que l'anarchie ne soit pas mise en avant. En effet, tous se respectent pour leur cruauté et leur nombre de vie ôtée. Plus votre folie meurtrière ou vos quotas de victimes sont élevés, plus vous serez respectés. Les domiciles du peuple étant tous rassemblés dans la plus grosse partie centrale, où, à l’intérieur, s’entremêlent une multitude de chemins. Un véritable labyrinthe dans tous les sens, même sur les hauteurs, pour les étrangers. Bien que les journées soient animées et déclenchent un brouhaha général, durant la nuit, seules les plaintes et les gémissements affaiblis des prisonniers comme des personnes suspendus par les poignets au-dessus des pontons se font entendre. Inutile de préciser que ces derniers sont férocement mutilés et ne tiennent pas plus d'une nuit.

*Un être-vivant (toute race confondue) est un jouet. Une entité que vous pouvez humilier publiquement, voir le tuer en lui affligeant les pires atrocités ... Vous pouvez même laisser vos pulsions sexuelles et envies primitives prendre le dessus. Et cela où vous le voulez, même en pleine rue. Ne vous gênez pas, les Drack sont friands d'animations nouvelles ...


---------------------------------------------------------


Le coeur de Drack



Le "coeur" de Drack porte l'apparence d'un immense dôme de pierre. Lourdement gardé par quelques bataillons fidèles, la structure porte l'image d'une gigantesque prison souterraine. C'est là où se dirige une grande partie des prisonniers de guerre. En effet, à l'intérieur du dôme se trouve un dédale infernal où les couloirs et les escaliers se multiplient sans cesse. Un labyrinthe qui rendrait fou son propre architecte. Les deux niveaux sont présentés de la même manière : un pilier imposant se dresse dans toute sa hauteur, des pendus éventrés et certains brutalement désossés pour rappeler à tous que l'oeil de leur souverain surveille les lieux ... Et les observe.
L'infrastructure comporte deux niveaux :

1) Le niveau de la fécondation :

Les femelles étrangères sont enfermées dans des cachots confortables. L'air est humide, mais respirable. Elles sont généralement gâtées en nourriture et en confort pour préserver leur bonne santé ... et celui de leur progéniture. Effectivement, toutes les femelles sont continuellement violées par les guerriers les plus compétents. Cette chambre abrite continuellement des gémissements sonores et des lamentations brisées. L'enfant, arrivé à une maturation qui lui permet de marcher seul, ressort accompagné de sa geôle pour affronter la lumière du jour pour la première fois de sa misérable vie ... Et l'entrainement adapté pour devenir un chien de guerre dans un avenir proche.

2) Le niveau de la déshumanisation

L'oxygène manque dans ce niveau, obligeant les condamnés à se tenir tranquille et à désamorcer le risque d'émeute. Affaiblis, les soldats étrangers sont torturés physiquement et psychologiquement. Dans chacun des cachots se trouve un lourd tuyau ouvert qui sont toutes reliés à une seule chambre : celle de la torture. Il suffit de scier un seul corps vivant d'un pauvre damné pour que ce dernier s'égosille gratuitement. Les échos de sa voix en souffrance percutent toute la longueur du tuyau pour arriver à l'oreille de chaque prisonniers. Ils sont donc maintenus dans une atmosphère où le silence est imagé par la douleur pénible et commune. Thorolf Gunnar est le seul à s'occuper d'eux. Ils torturent physiquement, mais surtout psychologiquement, rompant leurs valeurs pour les remplacer avec les siennes. C'est en rompant leur volonté, en manipulant leur esprit que le chef de meute parvient à les déshumaniser au point de les convertir en guerrier. Pour se faire, il les oblige à commettre des décisions punitives (être dans l'obligation de tuer son prochain pour survivre prioritairement). Affamés, déshydratés et brisés ... Ils succombent tous à la folie. A leur sortie, ce ne sont que des animaux redoutables et incohérents. Des pantins peu glorieux qui n'obéissent qu'à leur maître absolu.

Le coeur de Drack est un nid. Les veines de la meute. le mâle alpha a appris que la destruction ne suffisait pas. La priorité devait se diriger sur l'augmentation du nombre d'effectifs.

Le chaos annonce sa fin. Place à l'apocalypse désormais.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Description

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Description de l'île
» Description physique (PV: Gin et Lil Meyer)
» Cours de description Physique (PV Lokhlass)
» [HRP] Description de la forêt
» Description physique (PV Vlacula)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 ::  :: Thaodia (Contrée des Lycans) :: • Mont hurleur de Thaodia • :: Meute de Drack :: La Cité de Drack-