Partagez | 
 

 Kiaya Grundazan [Validée]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Kiaya Grundazan
Ephaëlyen débutant
avatar

Messages : 32
Métier : Guerrière
Age du personnage : 124
Alignement : Loyal - Neutre

Feuille de personnage
Réputation: 0
Avertissement: 0/3

MessageSujet: Kiaya Grundazan [Validée]   Dim 28 Avr 2013 - 0:35

C'est de l'identité
qu'est née la différence



Prénom & nom : Kiaya Grundazan
Sexe : Féminin
Âge du personnage : 120 années
Race : Naine
Meute/Tribu : Kazadienne
Compétence magique ? Oui
Les biens superflus rendent
la vie superflue
• Marteau de guerre
• Dague tranchante
• Flasque de liqueur de verveine
• Pendentif ayant appartenu à sa mère
• Plusieurs petites pierres polies

La vraie beauté est si particulière,
si nouvelle, qu'on ne la reconnaît pas pour la beauté

Kiaya est différente. Du moins, assez différente des autres femmes pour faire partie de la race des nains. Elle est de taille moyenne pour une naine, mais souvent plus petite que ces compères de sexe masculin et son corps arbore une silhouette carrée et musclée. Malgré son corps brut, une agilité rare et certaine imprègne ses mouvements malgré sa carrure brute et lui donne une allure sauvage. Ses yeux sont entourés de cils fins et longs. Ses prunelles sont d’une couleur banale mais chaque émotion peut se lire dans ses iris noisette. Dans les fenêtres de son âme, la fierté et le courage semblent luire à tout jamais, ne chassant le corps de la naine que très rarement. Les traits de son visage se démarquent bien, prouvant son appartenance au sexe féminin mais elle arbore tout-de-même une mâchoire carrée et un regard dur lorsqu’il le faut. Quand Kiaya est en pleine réflexion, son petit front se fronce comme pour forcer son cerveau à trouver une réponse à toutes questions posées.

Peut-on dire qu’une naine est belle ? Kiaya n’en savait rien et ne s’en préoccupait que très peu. Depuis son enfance, elle s'est toujours différenciée des autres bien qu'elle parvienne à s'entendre avec n'importe qui. En effet, l'originalité et l'imagination ne semblaient jamais la quitter. Peu habillée, la jeune femme porte une brassière de cuir, un pantalon fait de fourrure et une cape de la même matière. Des petits morceaux de pierre polie ornent son corps d’un peu partout, accrochés à ses vêtements. Une ceinture de cuir entoure sa taille pour pouvoir tenir une de ces nombreuses armes. En effet, dans son petit étui, une lame de pierre à mi-chemin entre la dague et l’épée, ressemblant à un glaive, est suspendue solidement. Dans son dos, un marteau de guerre de pierre noire et d’alliage en métal trône fièrement. Fidèle compagnon, celle-ci ne s’en séparera jamais, car il est le seul héritage qu’elle ait gardé de sa famille et aussi l’arme qui a offert à ses ancêtres le nom qu’elle porte aujourd’hui. Ni trop grand, ni trop petit, il est parfait pour un nain même si Kiaya est légèrement plus petite que la norme. Ses habits sont peu semblables à ceux de sa race, mais la naine s’en fiche. Elle aime être différente et l’affirme haut et fort. Cependant, rien ne laisse paraître que derrière cette simplicité se cache un être beaucoup plus complexe. Malgré ce corps féminin, elle possède une force étonnante, dû à son appartenance à la race naine. Ses muscles sont toujours mis en évidence et roulent sous sa peau lorsqu’elle est en plein effort. Ce petit bout de femme ne se sent en rien inférieur aux mâles de sa race car elle est comme eux, comme toutes les naines et comme tous les nains.

Dans ses mouvements, des cheveux longs et châtains forment une cascade jusqu’au milieu de son dos. Ils sont tressés en un nombre important de petites nattes qui se terminent par de minuscules anneaux en pierre. Ses cheveux tirés en arrière font ressortir sa peau mate et bronzée, hâlée par le soleil. Les traits de son visage sont à la fois fins et brutes et semblent avoir été taillés directement dans une pierre brune. Cachées sous ses doux cheveux, deux oreilles rondes et percées de plusieurs anneaux d’os sont dissimulées. De longs sourcils fins filent du milieu de sa figure jusqu’à ses tempes sur un front dégagé. Un petit nez droit et un peu relevé trône au milieu de son visage et des pommettes mattes l’encadrent à merveille. Son sourire est simple mais lui donne un air amical. Ses lèvres roses et en forme de cœur s’étirent en un sourire charmeur, laissant apparaître une parfaite ligne de dents blanches. Mais l’élément le plus beau de sa frimousse n’était autre que son regard qui fait souvent oublier le reste de sa petite personne. Ses grands yeux couleur ambre sont en amande. Tantôt marron l’hiver, tantôt d’or l’été. Kiaya aime être pieds nus et laisser ses jambes à porter de la brise, c'est pourquoi elle porte souvent des shorts de cuir ou en peau sous sa fourrure.

Ce corps taillé comme un homme dont elle est fière est marqué par les combats qu’elle a pu faire tout du long du début de sa vie. Les marques et cicatrices sur son corps sont diverses et variées. Que ce soit la marque d’une épée sur sa cuisse, des éraflures sur ses coudes ou même une légère balafre sous sa mâchoire, tout cela ne représente pour elle, que la matérialisation de ses combats et de son courage. La naine aime le froid et ne le ressent presque pas grâce à son épaisse couche de muscles. Elle supporte aussi la chaleur et son teint mat peut le prouver même si elle préfère les hivers rudes aux canicules. Sa voix est d'ordinaire douce, mais lorsqu’elle s’énerve ou veut se faire entendre, elle peut crier et faire trembler les murs des bâtiments. Jamais personne ne pourra dire que Kiaya est une personne comme les autres, après tout, elle est la dernière des Grundazan.


Mieux vaut un mauvais caractère
que pas de caractère du tout

Kiaya est une jeune naine au caractère bien trempé, comme tous ceux de sa race. Têtue comme une mule, elle ne se laisse pas marcher sur les pieds et encore moins par les mâles des autres races qui se pensent supérieurs à elle. Son fort caractère l’a toujours aidé à s’intégrer chez les nains mais sa capacité à changer d'humeur rapidement peut aussi mettre des barrières à certaines relations. Quel que soit le contexte ou le sujet d’une discussion, elle dit toujours ce qu’elle pense. Et si elle n’est pas écoutée ? Elle grimpera sur un tonneau pour crier encore plus fort. S’il le faut, la naine n’hésitera pas à mettre un ou deux coups de marteau pour se faire entendre. Kiaya aime la sincérité et n’a pas sa langue dans sa poche. Elle préfère les paroles honnêtes et franches à celles qui sont dîtes dans son dos. Mais malgré ce corps impénétrable, une âme sensible peut se cacher derrière ce caractère fort. Après tout, elle reste une personne avec un cœur même si elle se soucie peu du regard des lycans, humains, suceurs de sang ou bien mangeurs de pâquerettes. Cependant, celui de ses compères est très important pour elle. Sa fierté est importante et l’avis des nains sur elle aussi. Si celui-ci n’est pas à son goût, elle se renfermera sur elle-même, faisant la dure à cuir mais sera tout-de même blessée intérieurement.

Toujours prête à bouger, la naine était assez turbulente dans son enfance, se mettant plusieurs fois dans le pétrin, pourtant cette nature s'est assagit progressivement avec l'âge tout en gardant malgré cela un côté enfantin et farceur. Kiaya adore faire la fête et faire de nouvelles rencontres mais elle a beaucoup de mal à s’attacher à une personne. Pour elle, l’attachement est une absurdité, une incitation à la douleur. Ce serait un moyen pour ses ennemis de la toucher, de l’atteindre. Elle préfère donc avoir des connaissances et évite les amitiés et relations amoureuses. Cependant, la petite femme aime aussi son indépendance et sa solitude. Elle a souvent besoin de se retrouver seule pour réfléchir, souvent l’arme à la main. Les champs de batailles sont pour elle, le meilleur moyen de se défouler et d’extérioriser tous ce qu’elle peut ressentir et dont elle ne parle à personne. Contrairement aux autres nains, malgré le fait qu’elle s’énerve très vite, Kiaya n’est pas si rancunière que cela. Elle ignora celui qui la perturbait l’espace d’une ou deux journées mais finira par faire comme s’il ne s’était rien passé. Trop occupée à s’entraîner avec son marteau de guerre, elle ne s’occupe guère des nains et de ce qui ressemblent de près ou de loin à ce que certains appellent l’amour. Elle a grandi dans l’optique d’œil pour œil, dent pour dent, ainsi ce qui est à elle, est à elle. Aussi, la petite femme profite de chaque jour comme s’il était le dernier.

Kiaya aime passer du temps avec son peuple, ayant presque toujours le sourire. Cependant, lorsqu’elle est d’une humeur massacrante, mieux vaut éviter de l’approcher si vous ne voulez pas voir votre vie écourtée. Son caractère fort est encore plus développé quand on l'a met en colère. Elle s’énerve extrêmement vite, étant trop impulsive, et malgré les années, cela ne change pas du tout. La naine est comme tout ceux de sa race est n’aime pas les elfes. Chochottes et trop fragiles, elle ne voit aucun intérêt à leur apporter. Elle reste cependant sceptique sur les lycans et les vampires. Les premiers sont trop bestiaux et les seconds aiment le sang… Cela suffit à la rendre méfiante. En ce qui concerne les humains, Kiaya pose sur eux un regard amical et neutre. Ils sont certainement les plus proches de sa race et apprécient la bière et le travail des nains, bref, ils ont de bons goûts.

Derrière ce caractère de nain, ses souvenirs la tourment souvent. Etant la dernière de sa famille, elle se sent souvent seule. Pour remédier à cela, Kiaya combat et passe ses soirées dans les tavernes à raconter les exploits de ses ancêtres. Les Grundazan sont très connus parmi les kazadiens comme étant de très grands guerriers depuis de nombreuses générations. Ceux-ci ont participés à toutes les guerres qui ont foulé les terres d’Ephaëlya. Bien entendu, la petite dernière de la famille a su aussi marquer le nom de ses ancêtres par ses batailles et sa force et son courage. Elle est reconnue comme une guerrière à part entière par le peuple nain. Mais si vous voulez en savoir plus sur elle ou sa famille, il vaut mieux aller lui parler directement…


La vie est un combat,
accepte-le

La nuit était tombée depuis maintenant quelques heures et tout le peuple semblait s’être donné rendez-vous dans une des tavernes de Kazad Duraz. L’alcool coulait déjà à flot et des rires s’échappaient du bâtiment. Cependant, après quelques minutes de tapage, le silence se fit et tous les nains se retournèrent vers un des anciens comme s’il avait donné un ordre muet. C’était l’heure de son histoire. En effet, de temps en temps, l’un des plus anciens clients de cet endroit racontait une des vieilles histoires des ancêtres, une légende ou même un mythe. Mais ce soir, le vieux en avait décidé autrement. Il allait raconter l’histoire d’une famille et pas n’importe laquelle. Portant sa choppe à ses lèvres, il but une gorgée et se racla la gorge avant de commencer :

« Depuis la nuit des temps, les Grundazan font partis d’une race robuste et forte. Depuis la nuit de temps, cette famille a su faire une place à son nom parmi les plus grands. Depuis des siècles et des années, les Grundazan sont connus pour leur prouesse au combat, leur rage et leur fierté. Grands guerriers renommés, ils ont toujours su se défendre eux, leur famille et leur peuple. A chaque guerre, à chaque bataille, ils étaient en première ligne, prêts à protéger leur patrie et à mourir pour elle. Les ancêtres de cette lignée ont toujours eu le courage de donner leur vie pour les autres, pour les causes justes. D’ailleurs, ceux-ci se transmettaient de génération en génération un marteau. Un marteau de guerre de pierre noire et d’alliage en métal qui donna à la famille le nom de Grundazan qui signifie « Marteau de sang ». En effet, cette arme qui est devenue la plus fidèle compagne de cette lignée a fait couler beaucoup plus de sang que n’importe quel marteau…

Jormgard, père de Kiaya dernière représentante de la famille, ainsi que tous ses frères et sœurs ont participé à cette guerre que l’on nomme guerre des titans. Armé du marteau familial, le nain a fait couler beaucoup de sang. Malheureusement, cette boucherie a décimé une grande partie de la famille, emportant avec elle une partie de la gloire qu’elle avait acquiert depuis bien longtemps. Quelques-uns des nains survécurent mais la famille était beaucoup moins peuplée à ce moment-là. Les histoires racontent que cette famille ne pourrait donner naissance qu’à des guerriers car dans leurs gênes, le combat y est écrit. D’ailleurs, les conflits ne s’arrêtèrent pas là. Le peuple nain dut faire face aux gobelins et plusieurs guerres en découlèrent. Là encore, la famille se dépeupla et bientôt, même le grand Jormgard laissa sa peau dans les griffes de ses ennemis, son marteau assenant un dernier coup pour que la mort emporte le nain mais aussi son ennemi. Comme toujours, le nom de la famille fut décoré mais la glorieuse famille n’était plus très nombreuse et seuls les sept enfants de Jormgard avaient survécu à tout ce sang versé.

Parmi eux, Kiaya était la petite dernière de la famille. Dernière-née mais aussi dernière femme de la famille, elle était entourée de frères. Mais pour elle et ceux-ci cela ne faisait aucune différence. Homme ou femme, il n’y avait pas de favoritisme ou un d’eux qui se tournaient les pouces. En effet, depuis leur plus jeune enfance, des armes furent mises dans les bras de ces petits êtres qui ne pouvaient en être que fiers. Ils aimaient se battre et même enfants, ils se construisaient déjà des petites armes pour se battre entre eux. Rapidement, leur père, ravi de voir que ses enfants étaient comme lui, leur apprit à se servir d’armes diverses et variées. Bien entendu, Kiaya était motivée. Petite dernière et femme qui plus est, elle devait prouver sa valeur auprès des nains. Sa famille savait qu’elle ferait une fière et forte guerrière mais quelques personnes de son peuple doutaient encore de la force d’une femme. Alors la jeune naine s’entraînait toujours plus que ses frères pour parvenir à devenir presque plus aguerrit qu’eux. Son agilité rare pour une naine était un point fort et lui donnait un avantage considérable par rapport à ceux qui partageaient son sang.

Certains disent qu’elle est aussi belle que forte mais ce n’est que légende et croyez-moi, je ne crois que ce que je vois ! Continuons… Les sept Grundazan grandirent ensemble, suivant les exploits de leur père avant de le suivre. Bien entendu, la mort de celui-ci fit planer une tristesse certaine sur l’esprit de ses enfants. Mais ils reprirent le sourire lorsqu’une ultime bataille fut menée. La guerre d’Ogzuk. Tous les sept en première ligne, désireux de venger leur père et de défendre leur peuple, les frères et la sœur foncèrent dans le champ de bataille, faisant un bon nombre de blessés et surtout de morts chez les troupes ennemies. Le petit bout de femme, Kiaya, fut le dernier survivant. Les enfants de Jormgard s’étaient battus avec honneur et bravoure mais seule son unique fille était parvenue à rester saine et sauve. Ce fut couverte de sang et de chair humaine que la naine retrouva le corps de son frère aîné et récupéra l’arme dont il avait hérité : le marteau de sang, celui que la famille se faisait passer de génération en génération…

Aujourd’hui, la dernière Grundazan vit encore dans la capitale, à la recherche de combat et de missions données par son dirigeant. Grande guerrière, son nom est connu de tous même si peu de personnes savent à quoi elle ressemble…
»

Les regards étaient tous posés sur le conteur. Mais celui-ci avait fini son histoire. Il but une autre gorgée comme pour mettre fin au rituel. Peu à peu, la foule s’éparpilla pour que chacun retourne à ses occupations, ses discussions et sa boisson. Dans le fond de la taverne, assise à une table, une silhouette ne bougea pas, cachée sous une capuche. Finissant son verre d’une traite, elle se leva et quitta le lieu. Kiaya sourit, abaissant sa capuche. En effet, elle n’attendait plus que d’être à nouveau envoyée au combat ou en mission…


Au commencement des temps,
les mots et la magie étaient une seule et même chose.
Bouclier Magique

Premier pallier : Allergique à la magie que les autres races développent, la naine a pourtant développé elle-même un don. En effet, Kiaya est immunisée contre la magie "physique" mais que s'il s'agit de petits sorts comme une boule de feu. Si les attaques sont plus puissantes, elle ne pourra rien faire. Elle ne peut bloquer que deux ou trois attaques magiques en une journée.

• Deuxième pallier : Kiaya rajoute à son don la défense contre la magie dite "mentale". En effet, elle peut bloquée son esprit pour ne pas qu'on influe sur celui-ci: lire dans ses pensées. Si elle se défend mentalement, elle sera bonne pour avoir un bon mal de crâne durant les heures qui suivent. Elle peut maintenant bloquer 5-6 attaques magiques et protéger son esprit durant environ cinq minutes.

• Troisième pallier : Elle parvient à bloquer toutes les attaques magiques mais seulement si elle peut les prévoir, ce n'est pas automatique. Elle gère maintenant parfaitement les attaques de magie physique et mentale (manipulation ou autre). Cependant, utiliser son corps comme bouclier vivant épuise considérablement ses forces. La naine peut bloquer une dizaine s'attaques magiques et protéger son esprit pendant une quinzaine de minutes.


Si je ne suis pas moi,
qui le sera ?
Code : Validé par Adrän
Comment es-tu arrivé ici ? DC
Que penses-tu du forum pour le moment ? Love ♥
Votre âge? 18 ans
Temps de présence possible sur le forum? 24/24h


Dernière édition par Kiaya Grundazan le Dim 28 Avr 2013 - 0:59, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Kiaya Grundazan [Validée]   Dim 28 Avr 2013 - 0:41

Heureux de voir un nouveau nain mais surtout une nouvelle naine dans ce forum Smile. Ta fiche est bien écrite et soulève de nombreux faits d'Ephaelya. Si tu es validé, je serais fier de voir un nouveau personnage grossir les rangs d'Angaïla !

Longue vie à Angaïla, et à ma barbe par Morwen !
Revenir en haut Aller en bas
Adrän Lockwood
Ephaëlyen accompli
avatar

Messages : 574
Métier : Musicien Itinérant.
Age du personnage : 33
Alignement : Bienveillant.
En couple avec : Aurore Badry
Ennemis : L'ombre qui est tapis dans mon âme.
Double Compte : Valarhän Rhauwyr ; Néfur Hurlefeu

Feuille de personnage
Réputation: 1300
Avertissement: 0/3

MessageSujet: Re: Kiaya Grundazan [Validée]   Dim 28 Avr 2013 - 1:03

Bien le bonsoir !

Après une lecture assidue, tout semble en règle. Aucune faute, tout est cohérent. Ma foi, je ne peux que donner mon Oui !

Je te souhaite de belles aventures, jeune naine !

_________________
«Aurore et moi sommes les erreurs des erreurs de la nature.» Adrän Lockwood.



Le pouvoir de revivre.


Je me suis échappé de ce monde qu'on appelle Solitude, je te le dois, Aurore.

Aira.
Une amie:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Emerence De Gainbourd
Impératrice
avatar

Messages : 910
Métier : Impératrice
Age du personnage : 119
Alignement : Neutre/mauvais
En couple avec : Personne.
Double Compte : Aurore Badry ; Laurianna Machy

Feuille de personnage
Réputation: 0
Avertissement: 0/3

MessageSujet: Re: Kiaya Grundazan [Validée]   Dim 28 Avr 2013 - 1:10

Bonsoir,

Je viens effectuer le deuxième passage sur ta fiche. Alors tout d'abord félicitation c'est une très belle fiche que voilà. Très agréable à lire, l'histoire d'Ephaëlya complètement intégrée, je n'ai rien à redire.
Ton don est parfaitement respecté, avec des inconvénients et des avantages. C'est clairement un don passif ce qui au final ne dérange pas du tout. Je te donne donc ton deuxième OUI. Le Maître d'Ephaëlya ne devrait plus tarder à te valider définitivement et à te donner ta couleur.

Emeuh

_________________
Dans cette rue où se tapie la nuit, seules des ombres me frôlent dans un rire narquois, un bourdonnement résonnant tel un écho dansant. L'humanité a fait place au néant.


Merci  Elënna pour le kit ♥ !






Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maitre d'Ephaëlya
PNJ
avatar

Messages : 326

MessageSujet: Re: Kiaya Grundazan [Validée]   Dim 28 Avr 2013 - 1:14

Bonsoir,

* Je suis le maître d'Ephaëlya et vient t'apporter le jugement rendu concernant ta fiche.
En soit, rien n'est à redire, c'est une fiche agréable à lire qui ne présente quasiment aucune faute.

* Te voilà donc validé jeune naine ! Profite bien de nos terres et puisse le sort t'être favorable.

* Tu peux faire une demande de rp ou répondre à une demande. N'oublis pas de générer la feuille de ton personnage.

Bonne continuation Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Kiaya Grundazan [Validée]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Kiaya Grundazan [Validée]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» [Validée]Les techniques de Akari Hadashi
» [Validée]Un Joyeux Hey de la part de Sora =)
» Rose (Pré-validé par Wolf Print)
» Mangemort 23 [Validée par Yuki Hoseki ]
» Presentation : Caroline ambra [Validée by Vivi]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 ::  :: Présentation des personnages :: Présentations validées :: Nains-