Partagez | 
 

 Rêve et cauchemar. [Terminé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Rêve et cauchemar. [Terminé]   Jeu 2 Mai 2013 - 11:11

L’obscurité … Les ténèbres … Le néant … Sans savoir pourquoi, le jeune Seclys Leydinas se trouva emportée hors d’elle-même. Tout ne fut qu’ombre et vide. Tout à coup, de faibles bruissements, pareil à des murmures, résonnèrent dans la tête de la chasseuse. D’abord impossible à comprendre, puis peu à peu perceptibles. Une voix d’homme, de jeune homme, et il lui sembla qu’il criait quelque chose. Le son se rapprocha, toujours plus près, comme si il courait vers elle. Son esprit se retourna dans les ténèbres et aperçut alors ce jeune homme, courant dans sa direction. Un visage fin et attirant dégageant une certaine chaleur rassurante.  A l’instant où la jeune femme vit le visage de ce garçon, elle fut foudroyée. Elle le connaissait, mais ne rappela pas qui il était. Cela sembla important. Voir cruciale. Tandis qu’il se rapprochait de plus en plus, sa voix s’entendit distinctement.

« - Cours ! Sauve ta vie ! » hurlait-il.

Ces mots résonnèrent comme un écho du passé. Un passé oublié mais présent dans l’esprit de la jeune femme.  Paralysée par cette vision, elle n’osa bouger. Le fantôme  était proche maintenant, fonçant sur elle. Des cris, des hurlements d’agonie et un rire sadique se propagèrent peu à peu  à son approche se faisant de plus en plus violents et rendant l’atmosphère extrêmement lourde. Des flammes naquirent derrière lui. Ces flammes … Si familières … Son cauchemar. Une brûlure qui ne cicatrise pas. Son passé marqué par les flammes et l’horreur.  Seclys hurla et le garçon la traversa, lui donnant une sensation de froid intense sur toute sa peau. S’en suivi un ballet de son et d’images qui lui parurent familières mais pourtant impossible à identifier. Des animaux. Des champs. Le chant des hirondelles. Des images d’une vie oubliée. Seclys regarda sans comprendre. Et soudain … Les ténèbres l’enveloppèrent de nouveau. Et ce fut le silence. Pendant de longues minutes.

Elle sentit une douce brise sur son visage, la morsure de la nuit. Une herbe tendre, parsemée de petites fleurs naissantes, lui caressa le dos. Pendant un instant elle se sentit heureuse, puis se souvint de son rêve et se redressa brusquement en ouvrant les yeux. Autour d’elle, nulle trace de forêt, une plaine plongée dans l’obscurité s’étendait devant elle. Maintenant dressée sur ses jambes elle remarqua qu’elle portait son amure de cuir mais pas son arc. Il manquait aussi Hircine. La jeune femme et le loup ne se séparait jamais pourtant. Son regard parcourra tous les horizons et remarqua un lac non loin de là. Ce lac … Et la forêt en bordure … La foret du Crépuscule. La tribu. Soudain, une partie du paysage autour d’elle se gomma pour ne laisser que ce lac et la forêt. A la place il y avait une brume blanche opaque et froide. D’ailleurs le froid ambiant ne gênait pas la chasseuse et ne sentit aucune douleur. Même ses pieds nus ne semblaient pas avoir été salis par une marche nocturne dans la forêt. Elle n’avait ni faim ni soif mais fut pousser par un irréprochable désir d’aller en direction du lac. La Tarikoise s’avança d’un pas et fut projeter d’un seul coup au bord du lac, lui arrachant un cri de surprise. En reprenant ses esprits, elle sursauta de nouveau en s’apercevant qu’elle marchait sur l’eau du lac placide tel un miroir. Elle se releva en tremblant, de peur de tomber dans les abysses noirs du lac, et se mit en marche vers son foyer naturel. Une lumière attira son regard sur la rive de l’entendue d’eau. Un village. Encore une fois son corps se mit soudain à avancer de lui-même vers ce lieu. Fasciner par cette concentration d’habitations étranges elle se retrouva au cœur du village en un clin d’œil.

Le temps sembla s’accélérer puis revient à la normal.  Le jour se leva en un éclair. Les habitants étaient en effervescence autour de différents étals et s’échangeait des sortes de bouts de métal en échange d’un objet. Un concept qui échappa à la jeune sauvage. Elle remarqua que les gens du .village la regardaient en souriant et la saluèrent. Tous connaissaient son nom. Seclys … Ces gens … Elle aussi les connaissait … Mais ne se rappela pas pourquoi. Une main se posa sur son épaule, une poigne familière. Un doux parfum empli l’air. Elle se retourna et contempla un couple rayonnant, dont la femme lui ressemblait trait pour trait.

Elle voulut pleurer, sans savoir pourquoi mais le néant effaça tout et la replongea dans l’incertitude. Que venait-elle de voir ? Etait-ce juste un rêve ? Ou une vision du passé ? La chasseuse voulut en avoir le cœur net. C’est alors que les flammes et le garçon reparurent devant elle, mais cette fois, le village était présent en arrière-plan. Et elle, était debout sur le lac. Déterminée à comprendre ce rêve, qui ressemblait si étrangement à son cauchemar, la jeune femme campa sur ses jambes, attendant que le fantôme lui montre une autre vision. La peur l’envahissait. Un vague sentiment de regret pour la suite lui donna des sueurs froides.
Revenir en haut Aller en bas
 

Rêve et cauchemar. [Terminé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Rêve et cauchemar. [Terminé]
» Un rêve qui se transforme en cauchemar [terminé]
» [TUTO] Peindre un cauchemar ailé par Asmo.
» [Terminé] Un bon petit film [Emma]
» .~oO Cloud D. Cross | The Ashbringer Oo~. [ Retouches terminées]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 ::  :: Archives :: • Archives RP •-