Partagez | 
 

 L'inconnu. [Terminé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Adrän Lockwood
Ephaëlyen accompli
avatar

Messages : 574
Métier : Musicien Itinérant.
Age du personnage : 33
Alignement : Bienveillant.
En couple avec : Aurore Badry
Ennemis : L'ombre qui est tapis dans mon âme.
Double Compte : Valarhän Rhauwyr ; Néfur Hurlefeu

Feuille de personnage
Réputation: 1300
Avertissement: 0/3

MessageSujet: L'inconnu. [Terminé]   Jeu 9 Mai 2013 - 18:28

La marche dans la pénombre devait fatigué Aurore au plus haut point. Éviter les divers embûches, marcher sur le sol qui n'était guère stable et sa fatigue n'allait pas en s'arrangeant. Nous devions trouver de la nourriture rapidement si nous voulons espérer au jour sortir de ce gué-pied. Plus nous avançons à travers cette forêt dense, moins je reconnais les éléments qui la compose, la flore est littéralement différente des autres forêts d'Ephaelya. Je pourrais presque émettre l'idée que nous étions sur une autre planète tellement la divergence me chamboule. Soudain, un bruit fît son apparition, je fais signe d'Aurore d'arrêter de marcher puis nous allons nous cacher dans un buisson d'une plante inconnue.

La nuit nous protège de son voile nocturne. Tapis dans l'ombre, nous étions cachés dans les fourrés, attendant patiemment que quelque chose se manifeste. Cet événement ne tarda pas à apparaître. Mes sens en éveil, je reconnais un cerf de loin. Voici notre chance, notre seule chance de nourriture.

Le cerf ne se doutait de rien, nous étions discret, fondu dans le décor. Mon instinct de chasse prend le dessus. Un air sérieux prône sur mon visage. C'était la première fois que je chassais avec une autre personne, ça avait son charme, mais c'était loin d'être romantique. Au diable se dernier, les naufragés que nous sommes ne pouvaient pas se nourrir exclusivement de passion amoureuse.

L'animal broutait paisiblement l'herbe sous ses sabots, l'instant de le prendre en chasse allait débuter. Cependant, je devais y aller seul, j'aurais de meilleur chance de réussite. Je ne sous estimais pas aurore, mais elle était déjà atteinte d'Asthénie, je ne voulais pas l’épuiser davantage. De mon bras, je lui barre la route puis je tourne la tête, mes lèvres s'ornent d'un léger sourire. J'essayais de lui faire comprendre que je préfère y aller seul.

Je me tourne maintenant vers ma cible que je fixe sans relâche. Avant de bondir rapidement vers lui. Le bruit des feuilles que je frôle le met en alerte, mais il était déjà trop tard pour lui. J'atterris sur son dos et avant qu'il ne comprenne ce qu'il se passe, je l'égorge net pour qu'il n'ait aucune souffrance. Le corps du cerf s’effondre dans un bruit lourd, je me réceptionne avant qu'il ne touche le sol. Je pense que cet animal devrait suffire pour Aurore.

Avant qu'elle n'arrive, je prends ma part sanguine. Je pompe littéralement son sang afin de me restaurer. Une fois mon rituel fini, je sors le mouchoir de mon haut et m'essuie la bouche avec. Je me tourne vers Aurore avec le sourire lui présentant la bête.

«-Avec ça, votre faim ne serait plus votre souci.

_________________
«Aurore et moi sommes les erreurs des erreurs de la nature.» Adrän Lockwood.



Le pouvoir de revivre.


Je me suis échappé de ce monde qu'on appelle Solitude, je te le dois, Aurore.

Aira.
Une amie:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: L'inconnu. [Terminé]   Ven 10 Mai 2013 - 13:35

Vivre ou mourir, chasser ou être chassé un jour il faudra choisir.

~ Avant le départ vers une chasse qui se voulait intense, Aurore avait écouté Adrän et avait récupéré ses affaires et remit ses vêtements ~

Marcher encore et encore, sans tomber, sans perdre patience sans perdre espoir voilà des taches bien difficiles pour le petit corps d'Aurore qui perdait au fil des heures davantage d'énergie et de force. Cependant, rien ne semblait pouvoir diminuer sa détermination, elle avait faim, soif et tout son être lui réclamait de la nourriture. En outre son besoin de s'alimenter, l'esprit d'Aurore ne se fixait lui, qu'uniquement sur le souvenir de la nuit précédente, le bateau, son corps s'échouant sur le sable de ce qui avait semblé être une plage, cette envie de mourir, les retrouvailles avec le sang-froid qui ne pouvait que la faire sourire et pour finir... Cette morsure, morsure qui restait gravé dans sa chair pour un temps indéterminé. Celle-ci représentait finalement beaucoup pour Aurore, qui prenait cela comme un signe d'engagement, elle lui avait offert ce qu'elle pouvait lui offrir de plus précieux son fluide vital et en échange le vampire allait lui offrir de quoi se restaurer.

Soudainement, Adrän fit signe à la jeune fille d'arrêtait de marcher, ce qu'elle fit immédiatement. Elle observa l'obscurité autour d'elle en soupirant silencieusement. Une chance qu'elle ne soit pas tombé puisque avec cette noirceur elle ne voyait que ce que la lune voulait bien lui montrer, ses yeux se déplacèrent sur l'environnement qui semblait enfin l'attirer un peu, pas de fruits, toujours pas de signe d'eau si ce n'est de l'eau salé et en prime un sérieux quasiment inexpressif sur le visage du sang-froid. La chasse ne devait pas être une partie de rigolade pour lui, bien au contraire.

Aurore afficha une légère moue sur son visage quand Adrän lui fit signe de rester là, afin qu'il chasse et tue le pauvre animal seul. Aurore se contenta de lui répondre par un bref sourire avant de réafficher une moue boudeuse, cela n’emballait pas la jeune fille de tuer pour manger, même si c'était une loi essentiel pour la survie. Qu'Adrän tue pour boire du sang ne la dérangeait absolument pas, mais qu'elle tue pour se nourrir la mettait profondément mal à l'aise. Une fois les bruits de la bagarre terminée Aurore s'approche doucement toujours sans tomber du lieu du crime, la lune l'éclairait parfaitement, lui dévoilant l'animal au sol, inerte... La jeune fille ne put éviter une grimace, tout en écoutant le sang-froid lui dire joyeusement qu'elle n'aurait plus faim. Le regard d'Aurore se déplaça sur la bête, puis sur Adrän, puis sur la bête... Elle avait beau retourner ça dans tous les sens elle n'arrivait pas à se convaincre qu'elle allait devoir manger la pauvre petite bête, déjà une chose était certaine elle ne la mangerait pas cru.

Les lèvres d'Aurore s'entrouvrirent puis se refermèrent immédiatement, comment allait-elle dire au sang-froid qu'elle n'était pas certaine de réussir à avaler l'animal qui lui faisait tant de peine. Elle retourna la situation plusieurs fois dans sa tête, pesant le pour et le contre. Puis finit par conclure que de toute façon la bestiole était morte, vidé de son sang et que si elle ne la mangeait pas, d'autre créature plus sauvage le ferait à sa place. Et ce n'était pas son ventre criant famine qui allait la contredire.


- « Hum… Je crois oui… Mais il va falloir trouver un endroit ou faire du feu… Et… transporter la bête avec nous »

Aurore n’avait pas quitté le cadavre de l’animal du regard, les yeux vibrants, tuer pour vivre n’était visiblement pas une chose qu’elle appréciait particulièrement. Heureusement que son don n’était pas présent sinon cela aurait compliqué les choses, elle finit par détourner le regard pour observer Adrän, il avait l’air d’avoir retrouvé la totalité de ses forces… La vie vampirique avait de sacrés avantages.

- « Bon eh bien vu que vous allez parfaitement bien je propose que ce soit vous qui transportez l’animal ! »

Aurore avait parlé de sa voix douce et taquine, un sourire sur ses lèvres. Adrän suffisait amplement à la faire sourire et quand elle le regardait elle avait l’impression que la situation n’était pas si terrible que ce qu’elle en avait l’air. Mais elle n’eut pas plus le temps d’y réfléchir qu’un bruit qu’elle reconnaissait entre mile vint se glisser dans ses oreilles, de l’eau… Une cascade, elle ajoute donc rapidement.

- « Par la bas, il y a l’air d’avoir de l’eau. On devrait aller voir ! »

Ce n’était pas vraiment une question, ni une réel affirmation, plus qu’elle n’attendit pas de réponse pour commencer à se mettre en route vers le lieu qu’il l’attirait.
Revenir en haut Aller en bas
Adrän Lockwood
Ephaëlyen accompli
avatar

Messages : 574
Métier : Musicien Itinérant.
Age du personnage : 33
Alignement : Bienveillant.
En couple avec : Aurore Badry
Ennemis : L'ombre qui est tapis dans mon âme.
Double Compte : Valarhän Rhauwyr ; Néfur Hurlefeu

Feuille de personnage
Réputation: 1300
Avertissement: 0/3

MessageSujet: Re: L'inconnu. [Terminé]   Ven 10 Mai 2013 - 14:47

La réaction d'aurore face à l'animal sans vie me peinait, mais c'était la vie, c'était ainsi. Manger ou être manger, le choix était sans doute vite fait. Je m'approche d'elle qui proposa de trouver un endroit où faire un feu, sans doute pour faire cuir la viande de l''animal, ainsi que son transport. Cela semblait évident que cela serait moi qui devra m'en charger. Je n'allais lui laisser porter un bestiaux d'un quintal sur le dos, cela serait insensé.

Je me mis en rire doucement face à sa phrase dite avec sa voix espiègle. Je la préférais ainsi, joyeuse avec un esprit légèrement malicieux. Son charme venait de là, je pense, peut-être ai-je eu un coup de cœur grâce à ces qualités ? Sans doute, et je ne m'en plains pas au contraire.

Toujours est-il, je commence à prendre le cerf sur mon dos lorsqu'Aurore prend la parole d'un air enjoué. De l'eau pas très loin, en tendant l'oreille, je pouvais entendre effectivement un bruit de chute d'eau. Une veine qu'on en trouve une pas très loin de notre lieu de chasse. Elle commence à partir seule dans les bois en direction du son de la cascade. Je tente de la suivre, mais avec ce poids mort sur le dos, c'est relativement compliqué.

Nous sortons de la forêt, Aurore était déjà présente, sur le rivage, regardant autour d'elle. Je dépose la viande avant de porter mon regard vers la cascade qui je regardais avec le sourire.

«-Il est rare de de voir un endroit pareil, même en Ephaelya … D'autant plus qu'avec vous, ce lieu devient Idyllique.»

Lui dis-je d'une voix douce et calme puis je regarde l'eau de plus près. Mise à part les remous causé par les cascades, il ne semble pas y avoir de danger apparent. Je m'agenouille au bord de l'eau et plonge mes mains dedans, je ne pouvais pas sentir la chaleur, mais je me doute qu'elle doit être assez fraîche, bien que soyons dans le grand cheminement. Je porte mes mains jusqu'à mon visage pour me faire un brin de toilette et en boire quelques gorgées pour faire disparaître cette odeur de sang.

Est-ce qu'il nous reste encore beaucoup à parcourir avant de trouver une civilisation ? Je le sais point, il est dur de se repérer surtout lorsqu'on ne connaît pas l'endroit où nous étions. Je me relève et d'un air farceur, j’éclabousse le visage d'Aurore avec le peu d'eau qui me reste sur les doigts pour la faire sortir de ses songes intérieurs.

Je me retourne vers le cerf qui va falloir dépecer. Je sors la lame de l'homme que j'ai sommairement abattu, puis m'apprête à entamer mon œuvre avant de repenser à Aurore. Un instant de réflexion naquit une idée. Je me tourne vers elle et muni d'un sourire, je lui dis.

«-Pouvez aller chercher du bois pour le feu ? J'ai vu quelques branches mortes sur le chemin, vous ne devrait pas avoir de problème pour en trouver.»

Cela lui évitera la vue du cerf en train de se faire couper en tranche, ce n'était pas très agréable, j'en conviens, mais c'était nécessaire pour elle.

_________________
«Aurore et moi sommes les erreurs des erreurs de la nature.» Adrän Lockwood.



Le pouvoir de revivre.


Je me suis échappé de ce monde qu'on appelle Solitude, je te le dois, Aurore.

Aira.
Une amie:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: L'inconnu. [Terminé]   Ven 10 Mai 2013 - 20:05

« Il y a deux manières de plaire : amuser et intéresser. »
de Stanislas de Boufflers


Les yeux d'Aurore s'écarquillèrent devant la splendeur du lieu, une cascade venait terminer sa course dans une étendue d'eau calme, l'eau affichait une légère transparence qui semblait ne connaitre aucun fond. L'endroit était calme et loin de tous les soucis des deux compères, Aurore ne put qu'afficher un large sourire ravie de sa trouvaille. Un endroit aussi parfait ne pouvait être qu'un signe des déesses il allait falloir en profiter. Juste derrière elle arriva le vampire qui ne put que confirmer les pensées de la jeune fille, précisant qu'il s’agissait d'un lieu rare même en Ephaëlya, Aurore acquiesça d'un signe de tête, les yeux comme hypnotises par cette endroit si beau. Adrän s'approche de l'eau et semble vérifier qu'elle est sans danger, ce geste rappela a la jeune fille le lieu ou ils se trouvaient, et que dans chaque coin pouvait se trouver un danger. Il finit par faire un brin de toilette, Aurore le regarda faire avec beaucoup d'affection, la beauté du sang-froid était sans équivalence, même plus belle que l'endroit où ils se trouvaient. Passant une main sur son cou, Aurore soupira doucement, pensant qu'elle allait continuer à vieillir à être une source de fragilité pour Adrän, cette pensée l'attristait et pouvait se lire sur son visage. Elle fut sorti de ses songes par un éclaboussement du sang-froid, la jeune fille reprit immédiatement un sourire sur ses lèvres et ria de bon cœur avec lui.


Pendant qu'il s'approchait du cerf, Aurore s'approcha de l'eau, et fit la même chose qu'Adrän peut de temps auparavant, elle passa de l'eau sur son visage et frissonna au contact de sa fraîcheur, puis porta de l'eau jusqu'à ses lèvres afin de s'hydrater. L'eau fit un grand bien à la jeune fille qui en savourait chaque goutte, elle se retourna quand le vampire lui adressa la parole, lui proposant de partir à la recherche de bois afin de faire un feu. Aurore fit un signe positif de la tête avant de partir à la recherche du bois, la jeune fille ne s'éloigna pas trop mais sortit du champ de vision du vampire, elle observa le sol avant et ramassa des morceaux de bois petits afin de commencer un feu correct, puis prit des plus gros morceaux pour la durée. Son regard s'arrêta sur un oiseau qu'elle n'avait jamais vu, il portait de longues plumes bleus particulièrement attirant, quand il ouvrait les ailes il laissait apparaître comme deux yeux noirs, certainement pour faire fuir ses ennemis. Aurore grimaça légèrement, même les animaux avait une meilleur défense qu'elle, soupirant, la jeune fille reprit la route de ce qui lui semblait être la cascade, par chance elle ne se trompa pas. A son retard ses yeux se posèrent ce qui restait de l’animal, elle comprit alors qu’il l’avait simplement éloigné pour ne pas qu’elle assiste au découpage de l’animal. Aurore ne réagit pas, comprenant qu’il avait simplement voulu l’épargner de cette vision peut agréable, elle posa le bois proche d’Adrän ainsi que les deux pierres qui lui semblait convenable pour faire du feu. Elle regarda ensuite l’eau et glissa un sourire taquin sur ses lèvres, Aurore avait envie de chercher ou de tester le vampire et pour ça elle avait compris que son corps pouvait être un grand atout.

Elle s’approcha de l’eau avant de retirer ses chaussures et de vérifier qu’elle pouvait supporter la température de l’eau en glissant son pied dans celle-ci. Bien que fraiche l’eau froide était largement supportable pour elle, Aurore lança un regard joueur vers Adrän en gardant le sourire au coin de ses lèvres, l’événement de la grotte était resté dans la mémoire de la jeune fille qui avait visiblement décidé de tester les limites du vampire. Elle retira son haut le laissant glisser le long de sa silhouette, puis enleva son pantalon qu’elle jeta d’un geste sur la tête du sang-froid. Elle plongea dans l’eau avant de retirer le bas et de le déposer une roche. Aurore s’éloigna légèrement du bord, mais restait tout de même sur ses gardes. Elle vérifiait régulièrement sous ses pieds que rien de dangereux n’était possible, mais visiblement pour une fois, la chance était de son côté, cette nuit serait calme. Propice à cette envie de taquinerie. Ses lèvres s’entrouvrirent enfin laissant entendre le son de sa voix qui se voulait joueuse :


- « ça ne vous déranges que je me baigne un peu le temps que vous prépariez le feu ? J’avais besoin d’une bonne baignade vous voyez… »


Le sourire qu’elle finit par afficher et un début de rire voulait clairement dire que tous ses gestes avaient été volontaire. Elle se contenta de fixer le vampire, tout en se déplaçant un peu dans l’eau pour ne pas avoir froid. L’endroit était plus qu’agréable et Aurore commençait à se dire que les dernier événements avait été finalement bénéfique.
Revenir en haut Aller en bas
Adrän Lockwood
Ephaëlyen accompli
avatar

Messages : 574
Métier : Musicien Itinérant.
Age du personnage : 33
Alignement : Bienveillant.
En couple avec : Aurore Badry
Ennemis : L'ombre qui est tapis dans mon âme.
Double Compte : Valarhän Rhauwyr ; Néfur Hurlefeu

Feuille de personnage
Réputation: 1300
Avertissement: 0/3

MessageSujet: Re: L'inconnu. [Terminé]   Ven 10 Mai 2013 - 23:21

Je regarde Aurore disparaître dans la forêt en espérant qu'elle ne rencontre rien d'hostile sur le chemin. Je reste tout de même à l'affût au moindre bruit suspect pour que rien ne lui arrive. J'entame alors le dépeçage de la bête. Un cuisseau lui suffira largement je pense, vu sa taille, elle ne devait pas avoir un appétit d'ogre. A l'aide de l'épée, je retire la peau de l'animal, montrant ses muscles à vif avec difficulté, un coutelas aurait été meilleur dans cette situation qu'une longue lame. Une fois ceci fait, j'allais devoir passer au démembrement de la patte, d'un regard au alentour, je vérifie qu'Aurore n'est pas présente pour entendre ce qui va suivre. Je coupe soigneusement la viande autour de l'os et tire d'un coup sec pour retirer la partie qui m’intéresse, les différents craquements produits sont toujours aussi détestable à l'oreille. Malgré le fait que je sois un vampire, j'avais une sainte horreur de faire ça.

Le massacre terminé, Aurore arrive à point nommé, et place les branchages à coté de moi, il était temps que je passe aux choses sérieuses. Je prends les plus petites branches pour les placer de façon à créer le foyer puis j'élargis en plaçant les plus grosse aux extrémités. Littéralement absorbé par ma stratégie de placement de bûche, je sursaute lorsque je reçois un vêtement sur le crâne. Dans le noir, j’enlève le vêtement qui semblerait être celui d'Aurore. Le temps que je me retourne, elle avait déjà plongé dans l'eau. Serait-ce une vengeance de l'avoir éclabousser ? Je me mets à sourire, nous étions en phase ce soir, l'esprit malicieux nous convenait à tout les deux.

Sa douce voix laisse entrevoir sa taquinerie, mais j'avais décidé de riposter. Du moins, lorsque j'aurais fini ma petite affaire, je me retourne avec le sourire aux lèvres, continuant mes placements.

«-Profitez bien de l'eau calme, car elle ne le sera plus dans très peu de temps.»

Lui répondais-je en rigolant légèrement. Je lui avais laissé entrevoir dans cette menace un ultimatum, que j'étais sur le point de venir, moi aussi. J'en avais sérieusement besoin également. Le feu est parti, la viande en train de rôtir, il était temps pour moi de me baigner.

Je m'approche du rivage et entame un déshabillage devant ses yeux, je retire en premier mon haut, laissant apparaître mes muscles que j'avais acquis grâce au don vampirique, puis je retire le bas, laissant apparaître mes jambes tout aussi musculeuses. Je n'avais pas une stature digne d'un capitaine de caserne, mais mon développement musculaire me sied parfaitement. Je plonge dans le lac en sous-vêtement, disparaissant dans la pénombre de l'eau avant de réapparaître juste à coté d'elle en frôlant une de ses jambes au passage. D'un air taquin, je lui souriais avant de lui dire.

«-Bonsoir vous ...»

_________________
«Aurore et moi sommes les erreurs des erreurs de la nature.» Adrän Lockwood.



Le pouvoir de revivre.


Je me suis échappé de ce monde qu'on appelle Solitude, je te le dois, Aurore.

Aira.
Une amie:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: L'inconnu. [Terminé]   Sam 11 Mai 2013 - 0:32

"Le seul moyen de se délivrer de la tentation, c'est d'y céder."


Aurore esquiva un sourire en coin, légèrement déçu par la réponse du vampire, enfin visiblement il n'allait pas tarder à la rejoindre et l'idée ne pouvait que faire plaisir à Aurore. Son regard fixé le sang-froid, il termina de faire le feu qui ne tarda pas à prendre avant de s'approcher de l'eau, il retira son haut laissa voir une musculature plus que correct, puis le bas tout aussi convenable que le haut. Aurore le regarda un moment avant de détourner le regard les joues roses, elle n'entendit que le son de son corps rentrant dans l'eau signifiant qu'il venait de plonger. Elle le chercha du regard mais l'éclairage de la lune ne suffisait pas à Aurore pour pouvoir le repérer sous l'eau, elle sentit une chose frôler ses jambes ce qui la fit sourire davantage, très peu de temps après Adrän sortit de l'eau à côté d'elle, la saluant simplement. Aurore se retourna afin de plonger son regard sur le jeune, battant des jambes pour ne pas couler. Le vampire l'avait rejoint, comme elle l'avait espéré visiblement elle n'était pas la seule à aimait jouer. A cet instant Aurore ne pouvait que sourire, et rayonner, la situation était parfaite dans un cadre idyllique. La jeune fille dévorait sans le vouloir le vampire du regard, elle resta à une distance raisonnable afin de pouvoir se contenir. Ses lèvres s’entrouvrirent afin de rentrer dans le jeu d’Adrän :

- « Bonsoir vous… Que puis-je faire pour vous ? »


Aurore ne pouvait que s’amuser de la situation et comme toute bonne partenaire de jeu qui se respecte la jeune fille ne s’arrêta pas là, éclaboussent joyeuse le vampire. Elle plongea également sous l’eau, afin de passer derrière lui sauf que dans la noirceur de la nuit l’empêcha de réaliser son geste correctement et la tête d’Aurore ressortit un peu plus loin. La situation la fit rire et cette sensation de chaleur lui fit le plus grand bien. Elle se rapprocha une nouvelle fois d’Adrän recommencent les différents gestes afin de l’éclabousser, se rapprochant toujours un peu plus de lui, jusqu’à lui voler un baiser, avant de tenter de lui faire passer la tête sous l’eau. Chose impossible pour une simple humaine, elle abandonna donc faisant mine de bouder en affichant une légère moue sur son visage, elle recula une nouvelle fois, observant le vampire avec beaucoup d’intérêt. Adrän avait ce petit quelque chose, il dégageait cette attirance et la jeune fille était incapable d’y résister, sans s’en rend compte Aurore se mordilla lèvre inférieure à plusieurs reprises. Elle recula encore, cherchant à se sortir du propre piège qu’elle avait tendu au sang-froid, le gout du jeu lui était finalement retombé dessus, ce qui lui arracha un sourire. Elle finit par entrouvrirent les lèvres, cherchant à expliquer son comportement, prenant conscience de ses propres envies, elle finit par changer de sujet, enfin essayer :

- « Je … Hum… Merci pour le cerf…. Hum, une course ça vous dit ?»

Elle s’arrêta comprenant qui lui était impossible de se sortir de la tête les idées qui s’y étaient glissées, elle se mit à simplement sourire. Sans attendre la réponse d’Adrän elle commença à nager vers la paroi rocheuse proche de la cascade, cherchant à s’occuper l’esprit et à poursuivre dans l’esprit du jeu. Elle s’arrêta contre une roche, dévorant du regard Adrän. Elle passa une main sur sa morsure, se souvenant au même moment des diverses émotions qu’elle avait pu ressentir à ce moment-là… D'autres questions se bousculèrent dans son esprit et elle se reflétait simplement par se sourire et ses dents qui mordillaient sa lèvre inférieure. Ses deux joues étaient légèrement rosés, elle ne parvenait pas vraiment à le dissimuler et ne cherchait peut être pas à le faire.
Revenir en haut Aller en bas
Adrän Lockwood
Ephaëlyen accompli
avatar

Messages : 574
Métier : Musicien Itinérant.
Age du personnage : 33
Alignement : Bienveillant.
En couple avec : Aurore Badry
Ennemis : L'ombre qui est tapis dans mon âme.
Double Compte : Valarhän Rhauwyr ; Néfur Hurlefeu

Feuille de personnage
Réputation: 1300
Avertissement: 0/3

MessageSujet: Re: L'inconnu. [Terminé]   Sam 11 Mai 2013 - 1:38

Je restais là, avec le sourire aux lèvres. Je n'avais jamais autant aimé être perdu que ce soit là. Rien ne pouvait nous déranger pendant cet instant. La chute d'eau berçait nos cœur amoureux, pendant une instant, j'eus l'impression de revenir à la vie. Mais ce ne fut que de courte durée, je me retrouve éclaboussé revenant sur terre. Je me mets à rire avant de riposter sauvagement à coup d'eau grâce à ma main, mais elle éluda le coup en plongeant sous l'eau. Une belle esquive de ça part.

Elle remonte un peu plus loin, visiblement, elle a essayé de faire le même coup de moi, mais ce fut un échec, je ne pouvais m'empêcher de rire en cœur avec elle. Elle s'approcha de moi afin de m'arroser comme il se doit. Je contre-attaque sévèrement tout en continuant de rire aux éclats. Son approche se fait de plus en plus rapidement jusqu'à mon niveau où elle ose me voler un baiser. Ce contact, bien qu'anodin pour nous deux fit l'effet d'une lame de fond, me faisant chavirer littéralement le cœur. Je me rends compte que j'étais fou amoureux. Bien plus que je ne l'étais avec Hylianna. Le lien qui m’unis avec Aurore et Fulgurant et puissant, beaucoup trop pour qu'il soit décri avec détail.

Je reprends mes esprits lorsqu'elle tente en vain de me couler, je résiste malgré tout en battant plus rapidement les pieds. Je fis mine d'être le grand vainqueur de cette dure bataille face à sa réaction boudeuse, je savais pertinemment qu'elle le faisait exprès, ce qui me faisait rire.

Brusquement, son comportement change, elle recule tout en me fixant. Je fis de même analysant chaque partielle de son corps hors de l'eau. Mes instincts de mâle me disaient de ne plus répondre de rien, de me laisser guider par mes désirs, mais ma raison me disait l'inverse. Je prends sur moi de suivre ce dernier, mais, je ne pouvais pas la quitter des yeux.

Elle entreprend de briser ce silence, mais ce mutisme en disait long sur nos envies, j'en suis persuadé. Elle me remercie pour le cerf que j'avais chassé, bien, pour continuer nos jeux d'amant, elle voulait une course, la natation n'étant pas mon sport, j'envisage déjà de la laisser gagner puis, sans que je ne lui réponde, elle donne le départ elle même en commençant à nager vers la cascade. Un sourire malicieux se dessine alors sur mes lèvres. Je m'approche du rivage et laisse mon sous-vêtement sur une roche. En tenu d'elfe, je pars à la conquête de la cascade en sa compagnie.

Elle était déjà arrivée, bien que son corps frêle ne lui permettait pas de tuer 5 soldats à la suite, elle était sacrément bonne nageuse. J'arrive à son niveau, où j'avais légèrement pied. En m'approchant davantage, je pouvais voir son visage où ses joues prenaient une légère teinte rosée. Je souriais de plus belle, puis je passe ma main sur sa fameuse joue, caressant lentement sa peau. Nous n'avons plus rien à nous caché, nous étions définitivement attiré l'un et l'autre, pourquoi résister plus longtemps à la tentation ? Mes lèvres se rapproche de leurs consœurs appartenant à Aurore et murmure d'un ton sensuel.

«-Aurore … Je tenais à vous remercier pour votre sang … Mais je vais vous donner bien plus qu'un simple cerf … Continuons ce jeu … Notre jeu ...»

Je la regarde droit dans les yeux, posant mon front contre le sien puis de nouveau, je murmure encore plus sensuellement.

«-Je t'aime ...»

Je lui offre un long et langoureux baiser. Ma main libre jusqu'à présent pas dans son dos, frôlant sa peau, allant de bas en haut … Et bien plus bas encore. Le lac ne pouvait pas calmer nos ardeurs qui grondaient en nous. Cette véhémence torride, j'allais lui offrir mon âme et mon corps cette nuit, et j'en étais comblé.

_________________
«Aurore et moi sommes les erreurs des erreurs de la nature.» Adrän Lockwood.



Le pouvoir de revivre.


Je me suis échappé de ce monde qu'on appelle Solitude, je te le dois, Aurore.

Aira.
Une amie:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: L'inconnu. [Terminé]   Dim 12 Mai 2013 - 1:43

Cette sensation de tout partager ne peut que renforcer un couple.



[...]

Au bout de plusieurs séances torrides d'expression de leur amour passionné, les deux amants finirent par se séparer. Aurore, retourna à la nage jusqu'au coin ou le feu avait été effectué, elle sortit de l'eau essorant ses cheveux sur le côté avant de récupérer ses affaires et de les remettre. Elle regarda du coin de l’œil, un sourire en coin Adrän revenir également de leur lieu de romance. S'étirant légèrement la fatigue ne se fit que ressentir davantage, elle se laissa glisser à côté du feu le long d'une paroi rocheuse, avant de mettre un morceau de l'animal que le vampire avait découpé sur le feu, histoire d'enfin s'alimenter. Aurore venait de passer une nuit qui resterait gravé dans sa mémoire, autant en bien qu'en prise de conscience. En effet la jeune fille venait de se rendre compte du réel écart qui se dressait entre elle et Adrän, elle avait eu l'espoir que sa race humaine ne changerait rien, mais finalement cela changeait tout. Le vampire était beaucoup plus fort, avait cette attirance physique irrésistible, ne ressentait jamais la fatigue, ce qui entraînait chez le vampire ce besoin de se contrôler en permanence. Soit pour ne pas blesser Aurore, soit pour ne pas céder à ses pulsions et ne pas la vider de son sang, soit parce qu'il craignait toujours pour sa sécurité et son équilibre. Aurore venait de prendre conscience de tout cela en une soirée, mais la jeune fille avait surtout compris qu'elle était devenu complètement dépendante d'Adrän, le buveur d'hémoglobine avait envahis ses pensées, son corps et même plus encore. Elle ne pourrait se remettre de la disparition d'Adrän et n'avait pas peur de lui ni de ce qu'il pouvait lui faire, mais bel et bien peur de le perdre lui...

Aurore laissa échapper un soupire, le regard perdu dans le crépitement du feu, elle était ailleurs loin dans ses pensées profonde. Ces plaisirs violents ont des fins violentes. Dans leurs excès ils meurent tels la poudre et le feu que leur baiser consume, et Aurore le savait, la mort finirait par la séparer d'Adrän. Elle n'avait pas l'éternité devant-elle, elle était faible fragile et... Mortel. - Adrän ne pourrait jamais toujours protéger Aurore, tous deux serait sûrement obligé de se séparer que ce soit par accident, à cause de la maladie, de la vieillesse. Tant que la jeune fille serait humaine le risque que tout s'arrête est grandissant. Un nouveau soupire s'échappa de ses lèvres, la réalité était bien difficile à Admettre. Elle releva le regard vers le sang-froid qui était arrivé et était en train de remettre ses vêtements, la beauté d’Adrän ne cesserait jamais de la séduire, tout comme son sourire. A ce moment précis Aurore se sentit coupable, selon elle la situation du buveur d’hémoglobine devait être encore plus compliqué que sa propre situation, constamment dans la retenue que ce soit pour les baisers, que pour son alimentation que dans sa force et sa rapidité. Cette façon de se priver et de se contrôler en permanence devait-être loin d’être agréable. Elle esquissa un sourire, tachant de camoufler son inquiétude, ne sachant pas vraiment ce qu’elle pourrait ajouter, finalement les lèvres d’Aurore s’ouvrirent, bafouillant sans vraiment le vouloir une formulation d’excuse. Elle se releva, avant de tourner le dos au feu avant d’observer le calme de l’eau, ses yeux se déposèrent proche de la cascade, ce qui arracha un nouveau sourire à Aurore. Elle se doutait qu’Adrän, ne devait pas comprendre et qu’elle lui devait une explication de son comportement, prenant une respiration elle finit par se retourner afin de lui faire face.


- « Cela ne doit pas être évident pour toi… Te contrôler en permanence, que ce soit de par la force, ton besoin de sang ou autres. »

Elle s’arrêta passant une main au niveau de son cou, la trace de la morsure était encore bien là et représentait pour Aurore un signe d’appartenance, un engagement. Elle s’approcha, résistant à cette envie irrésistible de se glisser dans les bras du sang-froid. La jeune fille ne parvenait pas à formuler convenable son inquiétude et préféra s’enfermer dans un début de silence, son regard ne reflétant que la guerre intellectuelle qui se livrait en elle.
Revenir en haut Aller en bas
Adrän Lockwood
Ephaëlyen accompli
avatar

Messages : 574
Métier : Musicien Itinérant.
Age du personnage : 33
Alignement : Bienveillant.
En couple avec : Aurore Badry
Ennemis : L'ombre qui est tapis dans mon âme.
Double Compte : Valarhän Rhauwyr ; Néfur Hurlefeu

Feuille de personnage
Réputation: 1300
Avertissement: 0/3

MessageSujet: Re: L'inconnu. [Terminé]   Dim 12 Mai 2013 - 2:27



Nos corps crispaient par nos ébats se détendirent une fois ceux-ci fini. Contre mon grée, je laisse Aurore s'échapper de mon étreinte, la laissant regagner le rivage. Cet instant fut chimérique, scellant à jamais nos âmes ensembles. Toutefois, pendant l'acte passionné, une interrogation survient. Il est force de constater que l'éternité l'est pour moi, mais pour elle ? Ce problème, je l'ai déjà vécu, solutionnant ce soucis par ma transformation en vampire. Le temps est de nouveau une barrière infranchissable, mais j'étais de l'autre coté cette fois-ci.

Je reprends mes esprits lorsqu'elle remonte sur la terre ferme alors que j'étais encore proche de la cascade. Je me hâte pour la retrouver, après un crawl parfaitement exécuté, je pose mes main sur l'herbe puis remonte, oubliant que j'étais nu comme un verre et qu'Aurore me dévorait du regard. Je ris doucement puis m'en vais remettre mon sous-vêtement attendant que je sois complètement sec pour m'habiller entièrement.

Pendant mon étirement, me remettant de nos ébats fougueux proche de la chute d'eau, j'entendis une bafouille en provenance d'Aurore. Cependant, inattentif que je suis, je n'avais strictement rien compris. Je me retourne pour la regarder, la jeune femme s'était levée pour regarder le lac, avant d'entrouvrir une nouvelle fois la bouche. Inquiet, je m'approche d'elle et me dicte ses inquiétude vis à vis de ma nature vampirique. Je pose les poings sur mes hanches avant de soupirer, légèrement rassurer.

«-Il est vrai que c'est un combat de tout les instants … Surtout pour la soif, mais j'ai appris à me contrôler, malgré ma jeune vampirique … Pour ma force ...»

Elle voulait sans doute faire référence de ma fougue lors de l'acte. Je me sentis coupable de ne pas avoir pu me maîtriser. Alors qu'elle s'approche de moi, je fis quelques pas pour me mettre à sa hauteur et de la prendre dans les bras.

«-Si j'ai été brut … Pardonne moi, c'était ma première fois, comme pour toi … La prochaine fois, je me contiendrais.»

Cela allait être dur, très dur. Je l'embrasse paisiblement avant d'ouvrir mes lèvres une nouvelle fois.

«-Je prendrais sur moi, après tout … C'est à l'homme de faire attention à ce genre de chose, n'est-ce pas ?

_________________
«Aurore et moi sommes les erreurs des erreurs de la nature.» Adrän Lockwood.



Le pouvoir de revivre.


Je me suis échappé de ce monde qu'on appelle Solitude, je te le dois, Aurore.

Aira.
Une amie:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: L'inconnu. [Terminé]   Dim 12 Mai 2013 - 3:18

L’inquiétude peut gagner n'importe qui, n'importe quand.


Adrän confirma que c'était une difficulté pour lui, il la prit dans ses bras certainement pour la rassurer. Malgré ce moment qu'elle savoura Aurore ne parvint pas à retirer ses inquiétudes de son esprit, et les excuses d'Adrän n’arrangeaient absolument rien. Il se sentait coupable à son tour, alors qu'il n'était responsable de rien. Aurore soupira, le câlinant doucement elle tacha de passer ses angoisses sous silence. Cependant, une chose étrange se produisit son don se manifesta à l’insu de la jeune fille et grâce à la proximité entre les deux êtres, Adrän pouvait ressentir cette angoisse importante qui la tiraillait sans forcément pouvoir la comprendre, même si, si quelqu'un pouvait bien comprendre cela ne pouvait qu'être le vampire. Aurore déposa ses lèvres sur celui du vampire avant de sortir de son étreinte, visiblement Adrän ne comprenait pas l'étendue du problème, et son point de vue machisme ne lui arracha qu'un sourire en coin.

- «Tu ne comprends pas, Adrän... Tu ne pourras pas toujours me protéger de tout.»

Aurore s'arrêta croisant les bras, la colère qu'elle éprouvait contre son propre corps l’empêchait visiblement d'être lucide. Les idées s'embrouillaient dans sa tête, elle ne parvenait pas à les mettre au clair. Elle soupira une nouvelle fois avant de retourner vers l'eau, cherchant à s'apaiser, son regard la scrutait avec intensité.

- «Qu'est-ce que tu feras contre la maladie ? La vieillesse ou peut-être même pire la mort... »

Une nouvelle fois les émotions d'Aurore était perceptible par les personnes proches d'elle, la trahissant, la tristesse, l'angoisse s'alternaient. Et son regard vibrait au grès de ses intensités. Elle laissait plusieurs silences, afin de laisser Adrän répondre, ou réagir. Mais Aurore était déjà beaucoup plus loin, ailleurs dans d’autre pensée plus morbide que les précédentes. Elle s’agenouilla afin de se passer de l’eau sur le visage, cherchant à se calmer. Mais visiblement, rien n’y faisait les angoisses d’Aurore semblait être trop profonde, mais c’était surtout l’idée de perdre le sang-froid qui la traumatisait. Aurore se redressa en douceur lança un regard vers le vampire, ses lèvres s’entrouvrirent afin de donner une excuse, mais dans l’unique but de se calmer :

- « Je vais chercher du bois, je ne m’éloignerais pas. »


Elle laissa le vampire seule derrière elle, sans prendre le temps d’écouter sa réponse. Elle parcouru une distance courte, avant de ramasser du bois, enfin d’envoyer des morceaux de bois voler dans l’air, une façon de se défouler de prendre une certaine distance. Après plusieurs minutes, plusieurs longues minutes Aurore sentit une amélioration, elle prit donc trois petites bûchettes dans les bras avant de revenir vers le campement. Elle les déposa près du feu, soupirant légèrement. Elle regarda une nouvelle fois le vampire qu’elle affectionnait tant avant d’essayait de rattraper la situation :

- « Excuse-moi…. Ce n’est pas de ta faute. Je n’aurais pas dû dire tout ça. »

Un silence s’installa entre les deux compères, ou Aurore observa Adrän du coin de l’œil, fuyant un réel contact visuel. Ses lèvres s’entrouvrirent une nouvelle fois, afin de terminer sa pensée à voix haute, la jeune fille finit par poser une question, question qui la travaillait depuis un moment :

- « Comment se déroule une transformation ? »
Revenir en haut Aller en bas
Adrän Lockwood
Ephaëlyen accompli
avatar

Messages : 574
Métier : Musicien Itinérant.
Age du personnage : 33
Alignement : Bienveillant.
En couple avec : Aurore Badry
Ennemis : L'ombre qui est tapis dans mon âme.
Double Compte : Valarhän Rhauwyr ; Néfur Hurlefeu

Feuille de personnage
Réputation: 1300
Avertissement: 0/3

MessageSujet: Re: L'inconnu. [Terminé]   Dim 12 Mai 2013 - 4:17

Tandis que j'essayais de la rassurer, une étrange sensation me pénétrait. Un sentiment qui n'était pas le mien, c'était certain. De l'angoisse ? Une grande inquiétude semait le chaos dans mon esprit. Cette inquiétude qui n'était pas mienne, ne pouvait que provenir d'Aurore. Son don serait passer à un autre stade ? Il semblerait, mais c'était certainement hors de contrôle. Cela m’oppressa la poitrail. Cependant, je tente de ne pas lui montrer, restant de marbre.

Alors qu'elle se mit à parler, je pouvais dès à présent ressentir une vive colère. Contre moi ? Non, autre chose … Son humanité ? Il semblerait que ça soit ça. Pourtant, sa colère ne fut pas plus grande que son inquiétude et elle s'additionnait avec la mienne.

Lorsqu'elle se mit à reparler, je ne sus quoi dire exactement. Elle avait raison, je ne pouvais la protéger contre tout. Avoir du pouvoir, a quoi bon soulevait des montagne alors qu'on est impuissant face au temps. Je fus épris pas le chagrin lorsqu'elle termina sa phrase. Depuis peu, je réfléchissais à cette possibilité, que je sois encore en vie alors que sa santé commençait à décliner. Elle était encore jeune, cette éventualité pourrait arriver que dans une cinquantaine d'année, ou bien d'un en cycle.

«-Je ...»

Je n'eus le temps d'y répondre qu'elle s'en alla chercher du bois, une excuse pour s'en aller réfléchir seule. Tandis qu'elle s’éloignait, je fus tout de même soulager de ne plus avoir se flux d'émotion qui n'était pas les miens. Je la regarde s'en aller puis disparaître dans la forêt. C'était sans doute mieux ainsi, la solitude permet au couple de ne pas étouffer. Ce n'était pas une fatalité, mais une nécessite. Moi aussi, je fus épris d'une envie de solitude.

Toujours en sous-vêtement, je regarde cette cascade, seule spectatrice de nos ébats. Je souris quelques instant avant que ce sourire sur mes lèvres ne s'estompe. Je prends un caillou dans ma main que je fais sauter doucement avant de le lancer avec rage et force vers la la chute d'eau. Le galet fini par exploser contre la parois rocheuse en face. Une longue distance parcourue, un humain n'aurait jamais été capable de le lancer aussi loin, moi je l'étais, car j'en étais pas un.

«-Par Morween, à quoi bon cette force, si je ne peux protéger celle que j'aime !»

hurlais-je au ciel pour qu'il me réponde, et comme toujours il fit la sourde oreille. Je pestais, je rageais tout ce que je pouvais. Mais avec le temps passant, je me calme, pour trouver une solution la plus rationnel, et il n'y en avait pas des masses.

Aurore fini par réapparaître avec trois bûchettes dans les bras. Elle brisa d'elle même ce silence épais qui s'était installé. Je garde mon sérieux lorsqu'elle s'excusa, je voulais lui dire qu'elle avait raison, mais je n'ai pas la force de le faire. Elle finit par poser une question, et cette question fut pour moi, un bouleversement. Je savais quand me posant cette question, ce n'était pas pour ensuite parler du temps qu'il faisait, mais bien vers ce qu'il semblerait être une alternative à tout ça. Je ne lui réponds pas tout de suite, je m'assois au bord du lac essayant de me souvenir de la première fois où je me suis transformé, un souvenir lourd et compliqué.

«-Il faut que le vampire boive une grande partie du sang de la victime, ce qui amène se dernier au frontière de la mort. A ce moment là, il doit boire le sang du vampire qui la mordu … a ce moment là, la victime devra boire du sang frais … Je me suis rabattu sur un animal ...»

Je ne voulais pas émettre de conclusion hâtive, elle devait me faire part de ses envies, de ses désirs, sans quoi, je ne pourrais pas l'aider.

_________________
«Aurore et moi sommes les erreurs des erreurs de la nature.» Adrän Lockwood.



Le pouvoir de revivre.


Je me suis échappé de ce monde qu'on appelle Solitude, je te le dois, Aurore.

Aira.
Une amie:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: L'inconnu. [Terminé]   Dim 12 Mai 2013 - 14:11





Adrän hésita un peu avant de répondre à Aurore, enfin plutôt essayait-il de se souvenir de sa propre transformation, le sang-froid s'installa au bord du lac, l'air ailleurs. Aurore culpabilisa presque immédiatement d'avoir finalement formulé cette interrogation, elle attendit sagement une réponse, gardant cette distance avec Adrän. Le vampire formula un début de réponse, expliquant que pour qu'une transformation soit valable, la personne devait être au seuil de la mort et que cette mort devait-être provoquer par le futur créateur, puis la victime ou plutôt l'élue de cette vie éternelle, doit boire le sang du vampire. Aurore se demanda, si c'était possible, dans son souvenir, le souvenir ou elle avait failli perdre la vie, la jeune femme avait été incapable de faire le moindre mouvement et même entrouvrirent les lèvres lui avaient été impossible, ce qui signifierait qu'une transformation était particulièrement compliquée, surtout que visiblement ce n'était pas la seule difficulté puisque après le "nouveau- née" devait immédiatement se nourrir, ce dernier élément semblait être une nécessité. La jeune fille grimaça, réfléchissant à son tour, elle ne pouvait pas demander cela à Adrän qui n'aimait déjà pas se nourrir ou tuer, elle allait devoir attendre afin d'être certaine de sa volonté ainsi que de sous-entendre simplement son désir de le rejoindre dans la vie éternelle.

La tension qu'elle avait provoquée avait finalement entraîné un silence, Aurore se releva afin de rejoindre le vampire qui lui tournait le dos, elle l'enlaça passant ses mains autours de sa taille et referma l'étreinte au niveau de son ventre. Elle déposa ses lèvres dans son dos afin de lui faire de légers bisous. Elle resserra son emprise afin de montrer au vampire son affection et de s'excuser aussi simplement. Habituellement, Aurore aurait poussé Adrän dans l'eau profitant de l'instant d'inattention du vampire, mais pas cette fois. Cette fois, la jeune fille devait rattraper la situation qu’elle avait provoquée avec ses angoisses d’humaine, consciente qu’au lieu de se poser trop de questions, elle devait profiter de l’instant et surtout de cette soirée qui resterait gravé dans sa mémoire. Ses lèvres s’entrouvrirent et son corps commença à frissonner au contact de la peau froide du buveur d’hémoglobine :

- « Ce n’est pas de toi que je doute, mais de moi. De mes propres capacités. »

La pensée d’Aurore allait beaucoup plus loin, elle se pensait nocif pour le vampire et cherchait à comprendre son partenaire. Elle n’avait rien des sangs froids et bien que son corps ne soit pas des plus repoussant, elle ne se trouvait pas aussi jolie que les femmes vampires, elle était loin d’être forte, plutôt maladroite, ne savait pas ce battre et provoquait toujours une multitude de problèmes. Pourtant Adrän restait et le vampire lui avait offert à de nombreuses reprises des moments merveilleux. Même ici sur cette île, perdue au milieu de l’océan, Aurore n’avait pas douté une seule fois de lui et il le lui avait bien rendu avec cette nuit. Ce souvenir, fit sourire la jeune fille qui ne pouvait qu’être d’accord avec sa pensée, Adrän était fantastique et elle n’avait pas le droit de le mettre mal à l’aise avec ses stupides inquiétudes. La question ne devait plus se poser, elle allait devoir profiter. De toute façon, Aurore savait pertinemment qu’Adrän ne lui offrirait pas la vie éternelle dans des circonstances normales, la question de la maladie ou de la vieillesse ne se posait pas encore. La jeune femme décida alors, de profiter simplement du moment présent, ses lèvres s’entrouvrirent une nouvelle fois et de sa voix douce habituelle elle poursuivit :

- « Même si je n’ai pas l’éternité, ni la force, ni tout tes autres atouts vampirique. Je m’en contenterais pour l’instant. Le reste n’a pas d’importance si tu es avec moi. »

Aurore venait d’être sincère, pour l’instant elle était capable de se contenter de la situation mais elle n’avait pas envie d’observer Adrän se contenir en permanence. Si elle devait être blessé, secoué ou tué ce n’était pas un problème, le problème était que le sang-froid ne pouvait pas agir toujours comme il l’entendait pour ne pas faire de mal à Aurore, ce qui finalement la gênait. Doucement, elle passa sur le côté afin de venir se glisser dans ses bras, elle effleura du bout des doigts le torse du vampire avant de se dresser sur la pointe des pieds pour venir l’embrasser avec beaucoup de tendresse. Ce geste d’affection ne fut que sublimé par le bruit du crépitement du feu, qui continuait à cuir le morceau de viande qu’Aurore avait placé avant de partir chercher du bois. Elle savoura l’instant, espérant qu’il suffirait à Adrän pour ne plus penser aux derniers événements, ses mains se glissèrent dans son dos et le caressait avec douceur le long de la colonne vertébrale. Elle releva le regard vers lui, souriant comme à son habitude avant de laisser ses lèvres s’ouvrir pour terminer une argumentation qu’elle avait commencé psychologiquement :

- « Je ne veux plus que tu te contrôle avec moi, ce ne doit pas être agréable pour toi. »
Revenir en haut Aller en bas
Adrän Lockwood
Ephaëlyen accompli
avatar

Messages : 574
Métier : Musicien Itinérant.
Age du personnage : 33
Alignement : Bienveillant.
En couple avec : Aurore Badry
Ennemis : L'ombre qui est tapis dans mon âme.
Double Compte : Valarhän Rhauwyr ; Néfur Hurlefeu

Feuille de personnage
Réputation: 1300
Avertissement: 0/3

MessageSujet: Re: L'inconnu. [Terminé]   Dim 12 Mai 2013 - 16:14

Je ne donne pas plus de détail à Aurore sur la transformation pour voir si j'avais raison. Mais étrangement, elle n'en demanda pas plus. Je me relève pour finalement regarder le lac, Aurore décide alors de venir derrière moi et de m'enlacer et de poser ces mains sur mon ventre, mon air sérieux et impassible s'en alla pour finir en un sourire éclatant. Cette petite dispute, si j'ose appeler cela ainsi était du fait de son inquiétude toujours aussi croissante. Qui mieux que moi pouvait la comprendre ? Je passe mes mains sur les siennes et commence à les caresser doucement.

Elle se sous-estimait, et beaucoup trop à mon avis. Je soupire intérieurement, la laissant continuer de son optique. Quelques frissons naquirent lorsque ses lèvres embrassèrent ma peau, elle avait toujours le don d'appeler mes pulsions masculines qui étaient toujours existante malgré ce qui s'est passé dans le lac, il n'y a pas longtemps.

Elle passe à coté de moi pour se mettre juste devant mes yeux, je la regardais de haut en bas puis un baiser fut déposé sur mes lèvres, un tendre et doux baiser, comme je les aimais. La jeune femme passe de nouveau ses bras pour m'entourer et me caresser le milieu de mon dos, je ne pouvais que sourire face à ces gestes que j'affectionnais tant, tout comme son sourire qui lui allait parfaitement à chaque instant.

Une autre phrase est prononcée, et cette fois-ci, je ne pouvais pas m'empêcher de soupirer extérieurement mais avec le sourire. Je pose mes mains sur ses épaules que je masse délicatement.

«-Aurore, il est nécessaire que je me contrôle, et cela ne me dérange pas, au contraire … Il faut que tu me comprennes, si je devais te tuer à cause de mes instincts vampiriques, qu'est-ce que je deviendrais ? Je ne pourrais pas le supporter … Je n'aimerai pas que ça arrive.»

Lui dis-je avec le sourire, rien que l'imaginer j'eus un profond frisson de dégoût. Je l'embrasse furtivement avant de reprendre la parole, je ne voulais pas qu'elle croie que j’étais passif, bien au contraire, ça me préoccupait tout autant qu'elle. Je passe ma main délicatement sur sa joue tout en la regardant affectueusement.

«-Ne te sous-estime pas, Aurore. Tu as une sagesse que je n'ai pas, et que très peu sur Ephaelya possède. Tu es ravissante, charmeuse, sensible et bienveillante … Tu es quelqu'un d'exceptionnel.»

Je lui offre un autre baiser tout aussi rapide puis je colle mon front contre le sien pour m'approcher de ses iris. Je lui murmure avec tendresse.

«-Je t'ai offert mon âme et mon corps. Ils sont à toi, je te les cède sans résister. Tu es la seule personne à qui je peux faire cela, et je le fais avec plaisir … Car je t'aime, tu es ancré dans ma mémoire et dans ma vie … Et pour ce qui est du futur … Comme je l'ai déjà dit auparavant … Prenons notre temps … Notre histoire ne fait que commencer, et je ferrais tout pour qu'elle perdure.»

_________________
«Aurore et moi sommes les erreurs des erreurs de la nature.» Adrän Lockwood.



Le pouvoir de revivre.


Je me suis échappé de ce monde qu'on appelle Solitude, je te le dois, Aurore.

Aira.
Une amie:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: L'inconnu. [Terminé]   Dim 12 Mai 2013 - 17:07






Adrän finit par répondre à Aurore, la remettant en douceur en place, lui expliquant qu'il était obligatoire pour lui de se contrôler, qu'il ne supporterait pas de perdre la jeune femme par sa faute. Il passa ses mains sur les épaules d'Aurore les massant, un sourire se glissa sur les lèvres de l'humaine. Elle l'écoutait attentivement, comprenant les paroles d'Adrän, souriant à ses compliments, elle n'avait pas le temps de savourer les deux baiser qu'il lui avait offert, ce qui la frustra légèrement. La tentation était importante, et la jeune fille ne pouvait qu'y céder. Adrän déposa son front contre celui d'Aurore, plongeant dans ses iris, elle se mordilla la lèvre inférieure afin de l'écouter. Les paroles d'Adrän ne pouvait que la toucher, il lui expliquait qu'il devait prendre leur temps, que c'était essentiel et il avait parfaitement raison. Aurore reprit alors ce sourire taquin sur ses lèvres, faisant le choix d'oublier les différents événements, elle savait ce qu'elle voulait, passer sa vie avec Adrän et elle y parviendrait d'une façon ou d'une autre. Elle sortit avec douceur de ses bras et repassa à côté de lui, laissant une main glisser sur le corps du vampire, elle repassa derrière lui, le câlinant avec autant de tendresse qu'habituellement. Ses lèvres s'entrouvrirent pour répondre au vampire :

- «Tu as raison, nous avons encore beaucoup de nuit devant nous, une île entière à découvrir... *Elle s'arrêta un instant souriant en coin* Beaucoup de chose à faire avant de rentrer sur nos terres, enfin si nous trouvons une solution pour rentrer. Mais avant...»

Ses gestes s’arrêtèrent immédiatement, ses lèvres se refermèrent et d'un geste plutôt brusque les deux paumes de la main d'Aurore poussèrent le vampire dans l'eau, la jeune fille de put s’empêcher de rire elle n'était pas parvenu à retenir cette idée et cette envie qu'elle avait depuis qu'il s'était approché de l'eau. Elle attendit qu'il remonte à la surface, croisant les bras l'air innocente. Ses lèvres se ré-ouvrir, retenant un rire :

- «Oups... Je suis maladroite, je n’ai pas fait exprès... Bon bah je vais manger moi.»

Elle se retourna afin de rejoindre le feu qui continuait à crépiter, elle prit une branche afin de sortir la viande des flammes. Attendant sagement que celle-ci refroidisse Aurore observait du coin de l’œil Adrän, ce demandant si il allait riposter ou faire la moue. La chaleur que lui procurait le feu lui faisait le plus grand bien, elle mit ses mains en avant afin de se réchauffer davantage. Elle regardait toujours avec autant d’intensité le vampire, tachant de garder pour elle, ses autres idées. Elle finit par apporter la nourriture à ses lèvres, savourant le gout, la saveur de la viande, son organisme ne pouvait que s’en satisfaire elle prenait enfin le temps de l’alimenter, de reprendre des forces. Le regard d’Aurore se releva observent l’intensité que le ciel si sombre pouvait lui offrir en cette nuit si particulière. Que pouvait-elle espérer de plus dans cette situation, elle était avec la personne qu’elle aimait et la nuit était particulièrement calme pour une fois. Joueuse, Aurore préféra lancer Adrän sur un autre sujet afin de ne pas avoir à subir « sa vengeance »

- « Nous devons trouver un endroit pour la journée quand même et puis découvrir avec un peu plus de sérieux l’environnement. *Elle s’arrête, s’empêchant de rire puis ajouta* On ne pourra pas toujours jouer comme ça ! »
Revenir en haut Aller en bas
Adrän Lockwood
Ephaëlyen accompli
avatar

Messages : 574
Métier : Musicien Itinérant.
Age du personnage : 33
Alignement : Bienveillant.
En couple avec : Aurore Badry
Ennemis : L'ombre qui est tapis dans mon âme.
Double Compte : Valarhän Rhauwyr ; Néfur Hurlefeu

Feuille de personnage
Réputation: 1300
Avertissement: 0/3

MessageSujet: Re: L'inconnu. [Terminé]   Dim 12 Mai 2013 - 17:56

Je laisse sa main se balader sur mon corps en souriant puis elle passe derrière moi. Les yeux fixés vers l'Horizon, je ne pouvais que contempler la beauté du ciel, à défaut de voir Aurore. Rien ne pouvait égaler sa beauté, j'en étais persuadé. Tandis qu'elle me répondit avec franchise, elle laisse sa dernière phrase au suspend faisant naître en moi une interrogation. De nature curieuse, je me demandais de quoi elle voulait parler, mais je n'allais pas tarder à connaître la réponse. Ces deux paumes se posent sur mes omoplates et me poussent brutalement vers l'avant.

Je sors un «Haaaa !» des plus courageux avant de prendre la surface de l'eau dans le visage. Mon corps s'enfonce dans le liquide opaque puis je remonte à la surface sans difficulté. Me voilà de nouveau trempé jusqu'aux os ! Moi qui pensait remettre mes vêtements dans peu de temps, elle venait de saccager mon organisation planifiée. Je la regarde se moqué de moi, je fronce faussement les sourcils avant de sourire. Son humeur taquine était de retour, mais j'étais joueur moi aussi, elle avait gagné cette bataille, mais la guerre et encore longue, tout comme cette nuit.

Je m'avance lentement vers le rivage tout en préparant mesquinement ma vengeance qui se verra être terrible. Elle avait décidé de se sustenter, ce qui me laisse encore un peu de temps avant de mettre en œuvre ma démarche vengeresse et machiavélique. Je remonte sur la terre ferme avant de m'approche du feu en minaudant, avec un balancement de hanche des plus érotiques.

Je passe derrière elle alors que j'écoutais partiellement ces dires. Soit disant qu'on ne pourra pas jouer éternellement comme ça, pourtant, je ne voulais pas arrêter ce jeu taquin entre nous. Je me penche vers elle et m'approche de son oreille, puis lui susurre d'un ton sensuel.

«-La nuit ne fait que commencer … Ma chère … Et j'adore jouer avec toi ...»

Lui dis-je avant de mordiller doucement son oreille en riant doucement. Mes intentions étaient claires, trop sans doute, mais je ne pouvais pas m'en empêcher. Tandis que la situation devenait un tant soit peu passionnante, je soulève son haut pour y placer ma main froide et trempé sur sa peau, essayant de la faire frémir de froid.

Une fois l'acte affranchi, je recule vivement et fait mine de rien en sifflotant avant de prendre une seconde fois la parole avec un ton espiègle.

«-Excuse-moi, c'est ma main … Je ne sais pas pourquoi, mais elle semble joueuse ce soir …»

Lui dis-je avant de pouffer de rire, je savais que sa rancune allait être terrible.

_________________
«Aurore et moi sommes les erreurs des erreurs de la nature.» Adrän Lockwood.



Le pouvoir de revivre.


Je me suis échappé de ce monde qu'on appelle Solitude, je te le dois, Aurore.

Aira.
Une amie:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: L'inconnu. [Terminé]   Dim 12 Mai 2013 - 19:39




Aurore regardait Adrän, s'approcher d'elle d'une façon des plus séduisantes, elle ne put s’empêcher de sourire. Il était beau le dangereux prédateur des Hommes, là jouant avec Aurore, cherchant à la séduire ou à poursuivre leur jeu qu'elle avait débuté. Aurore le laissa passer derrière elle, terminant son morceau de viande. Il pouvait être un adversaire redoutable et elle le savait parfaitement. La jeune femme le sentit se pencher derrière elle, sentant son souffle au niveau de son oreille, il lui murmura d'une voix sensuel que la nuit ne faisait que commencer, précisant qu'il adorait jouer. Ses canines finirent par mordiller relativement doucement l'oreille de la jeune fille, qui frissonnait déjà. Elle sentit ses mains froideur et humide passer sous ses vêtements, relevant son haut avant de plaquer ses mains sur son ventre. Aurore frissonna immédiatement, laissant échapper un petit grognement. Puis brusquement le contact se termine, il se recule vivement en sifflotant, expliquant que ce n'est pas de sa faute c'est ses mains. La jeune femme roula des yeux, avant de rire doucement. Elle regarda à côté d'elle, prit vêtement du sang-froid qu'elle roula afin de faire une sorte de longue corde. Aurore se retourna doucement, le tirant vers elle en l'enlaçant avec les vêtements.

Elle releva le regard vers lui avant de lui mordiller la lèvre inférieure, de déposer ses lèvres sur sa joue, sur son cou, tout en conservant cette emprise à l'aide de la corde vestimentaire. Elle s'approcha de l'eau en l’entraînant avec elle, puis stoppa tout échange. Elle regarda Adrän avant de perdre maladroitement les vêtements du sang-froid dans les mouvements de l'eau. Elle lâcha échapper un petit "oups que je suis maladroite". Avant de rire doucement, elle câlina du bout des doigts le torse du vampire, déposant également des bisous particulièrement tendre. Elle s’éloigna de l’eau, coupant une nouvelle fois le contact. Elle voulait éviter de se retrouver dans les profondeurs de l’étendu comme Adrän venait juste de le faire. Elle recula doucement, dévorant du regard le vampire elle lui fit signe de se rapprocher, un sourire en coin.


-« Tu es sur de vouloir jouer … C’est un peu de la triche de venir me chercher alors que je mange. »

Elle recula encore doucement, afin de garder une certaine distance. Elle passa sa main dans ses cheveux, jouant avec certaine de ses mèches. Elle garda un petit sourire sur ses lèvres, avant de la mordiller légèrement. Aurore passa une main sur son haut, le relevant légèrement, elle hésita mais finalement le conserva sur elle. Finalement elle se retourna, afin de marcher vers le feu et de s’appuyer contre une paroi rocheuse, le temps du parcourt elle s’appliqua particulièrement sur son déhanché, prenant le temps de basculer ses fesses à droite à gauche, relativement lentement. Puis une fois arrivé à la paroi, elle fit un large sourire au sang-froid en se retournant.

- « Je ne suis pas certaine de perdre pour une fois. »
Revenir en haut Aller en bas
Adrän Lockwood
Ephaëlyen accompli
avatar

Messages : 574
Métier : Musicien Itinérant.
Age du personnage : 33
Alignement : Bienveillant.
En couple avec : Aurore Badry
Ennemis : L'ombre qui est tapis dans mon âme.
Double Compte : Valarhän Rhauwyr ; Néfur Hurlefeu

Feuille de personnage
Réputation: 1300
Avertissement: 0/3

MessageSujet: Re: L'inconnu. [Terminé]   Dim 12 Mai 2013 - 21:25

Je regardais Aurore rouler des yeux avant de se mettre à rire doucement. Dans son esprit espiègle, elle avait du déjà trouver une contre-attaque pour répliquer de ma farce. Elle prit mes vêtements qui apparemment, vont prendre le dévolu d'Aurore. Une corde est fabriquée à l'aide des habits puis elle me piège à l'aide de cette dernière. Je me laisse faire et savoure les différents baisers qu'elle m'offrait.

Nous nous rapprochons dangereusement de l'eau, est-ce que je vais de nouveau finir dans le lac ? Si c'était le cas, elle n'aurait pas énormément d'imagination. Mais je la connaissais parfaitement, elle avait du trouver autre chose pour me punir. Les contacts s'arrêtent brusquement, et un long regard s'échange avant que je voie mes vêtements partir à la dérive. Décidément, je n'étais pas prêt de me rhabiller. Je soupire avant qu'un sourire en coin apparaisse sur mes lèvres. Nous étions bien joueur ce soir, et ce ne me déplaisait guère.

Je récupère hâtivement mes vêtements avant qu'il ne s'enfonce dans les abysses. Je pense qu'elle avait gagner ce soir. Mes habits enfin en sécurité. Je la regarde se dandiner et me fait signe de venir. Avec un léger sourire malicieux, je réponds à son appel.

«-De ce genre de jeu, il n'y a guère de règle … Tu le sais bien ...»

Lui dis-je d'un air moqueur. Mais il était vrai que mes tentatives de taquineries ont toujours été sous le signe de la séduction. Voilà un coté de moi que je connaissais pas et que je découvre en même temps qu'elle. Je la regarde de haut en bas en me mordillant également la lèvres inférieure. Mes pulsions se réveillent lentement.

Lorsqu'elle se retourne, je ne pouvais m'empêcher de reluquer son balancement, j'étais comme subjugué par son charme enivrant. Avec un sourire malicieux, je m'approche d'elle d'un pas de loup qui se rapprocher de sa proie, lentement, en douceur puis, je bondis littéralement jusqu'à sa hauteur pour piéger ma victime. Je prends délicatement ses deux mains que j'emprisonne dans l'une des miennes puis les fait monter en haut de sa tête. Cette posture faisait apparaître les formes de la jeune femme au grand jour, bien qu'un haut les dévoilait discrètement.

C'est avec un sourire malicieux que je prends la peine de le lui enlever en l'arrachant, bien que mon geste parut violent, il était calculé et sans danger. Je m'approche de ses lèvres, puis lui dit sans l'embrasser.

«-N'est-ce pas toi qui voulais que je ne me contrôle plus ?»

_________________
«Aurore et moi sommes les erreurs des erreurs de la nature.» Adrän Lockwood.



Le pouvoir de revivre.


Je me suis échappé de ce monde qu'on appelle Solitude, je te le dois, Aurore.

Aira.
Une amie:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: L'inconnu. [Terminé]   Mer 15 Mai 2013 - 18:25

[...]

Une nouvelle fois rien ne c'était passé comme Aurore l'avait imaginé, son propre jeu c'était finalement retourné contre elle. La jeune fille retourna vers les vêtements du vampire, récupérant le haut d'Adrän qu'elle enfila puis remit par la suite son pantalon en sautillant légèrement sur place. Elle le regarda esquissant un large sourire. Aurore trouvait le sang-froid de plus en plus séduisant, était-ce le charme de leur relation, qui lui faisait penser ça? Elle se retourna afin de le contempler, elle finit par lui dire de sa voix douce :

- « ça ne te dérange pas que je t’emprunte ton haut je suppose ?! Je te laisse ce qui reste du miens si tu veux. »

Comme à son habitude Aurore adresse un large sourire à Adrän, avant de prendre la direction des bois, elle lui lança un bref regard avant de lui faire signe de la rejoindre. Le lieu était certes magnifique mais ils n’allaient pas pouvoir rester indéfiniment ici, il fallait déjà trouver un abri pour la journée afin de se reposer, puis tous deux devraient poursuivre l’exploration afin de trouver un moyen de retourner en Oryenna, ce qui ne semblait pas aussi simple que ça. Aurore ronchonna légèrement à l’idée de reprendre un bateau, un bateau ?! Elle roula des yeux, soupirant de ce manque de lucidité, comme-ci ils allaient pouvoir trouver un bateau sur une île perdue au milieu de nul part. Aurore soupira longuement, avant de se ressaisir ils allaient trouver une solution, tout irait parfaitement bien. Mais il fallait penser à une chose à la fois, pour commencer un nouvel abri, ensuite la découverte de l’île et enfin la façon de retourner en Oryenna. Tout était possible, tout était réalisable, elle s’arrêta entendant les pas du vampire se rapprochant, quand il arriva à sa hauteur elle se retourna afin de lui accorder un grand et beau sourire. Elle plaça ses mains sur ses hanches comme pour lui faire des reproches et entrouvrit les lèvres :

- « Hop monsieur, il faut trouver un endroit pour dormir. Je ne vais quand même pas tout faire. »

A la fin de sa phrase Aurore adressa un clin d’œil à Adrän, pour confirmer la plaisanterie. Elle poursuivit ensuite sa recherche passant sous des branchages, puis au-dessus elle observait l’environnement qui s’éclairait sous la lune avec de grands yeux émerveillés. Que pouvait-elle demander de plus ? Le paysage était magnifique et malgré la situation, elle partageait se plaisir avec la personne qu’elle aimait et la végétation ne pouvait que sublimer se moment.
Revenir en haut Aller en bas
Adrän Lockwood
Ephaëlyen accompli
avatar

Messages : 574
Métier : Musicien Itinérant.
Age du personnage : 33
Alignement : Bienveillant.
En couple avec : Aurore Badry
Ennemis : L'ombre qui est tapis dans mon âme.
Double Compte : Valarhän Rhauwyr ; Néfur Hurlefeu

Feuille de personnage
Réputation: 1300
Avertissement: 0/3

MessageSujet: Re: L'inconnu. [Terminé]   Mer 15 Mai 2013 - 21:59

La tension amoureux de nos ébats diminue jusqu'à disparaître. Une nouvelle fois, j'avais atteint l’extase. Elle se retire de mon entrave pour aller en direction de ses affaires, je profite qu'elle soit encore nu pour de nouveau la regarde des pieds à la tête. Sa silhouette élancé m'attira une fois de plus, pourtant, je devais me raisonner, ayant déjà bien assez bénéficier des courbes de la jeune femme.

Tandis que je me prépare à me rhabiller, elle attrape mon haut et l'enfile. Je commence par m'interroger sur son acte puis me rappelle de ce que j'avais fait il y a une quinzaine de minute auparavant. Je me vois arracher le haut d'Aurore, je me demande ce qui m'est passé par la tête pour avoir fait ça, sans doute cette ambiance sauvage qui me met dans tout mes états. Je lui souris et confirme d'un hochement de la tête.

«-Cela va de soit … Je te le laisse, ne craignant pas le froid, et je doute que cela te gêne que je reste torse nu, n'est-ce pas ?»

Lui dis-je avant de lui sortir un grand sourire. Je finis par m'habiller, du moins, avec les quelques habits qui me restait puis éteins le feu à l'aide de la terre juste à coté. Pour ce qui est du cadavre du cerf, je ne me fais pas de soucis, il y aura bien un charognard chanceux qui tombera dessus puis je me mets en route dans les tréfonds des bois, la suivant. Elle émet l'idée de trouver un abri pour anticiper la venue du soleil, mais le ton qu'elle emploie me fit rire doucement. Je décide de rentrer dans son jeu et approche.

«-Très bien, j'arrive … Laisse moi faire.»

J'avais adopté un don pour trouver des cachettes naturelles dans les forêts d'Ephaelya, ce qui m'a valu la vie plusieurs fois. D'autant plus qu'ici, il ne sera guère difficile de trouver. Je poursuis mes recherches jusqu'à trouver une parois rocheuse et en essayant de la contourner, je parviens à trouver notre bonheur. Une grotte, certes un peu petite, mais c'était un abri qu'on voulait, pas une maison.

Je me positionne juste devant, posant juste devant l'entré de la caverne, je lui montre ma trouvaille d'un air fier, toujours dans son jeu.

«-Et voilà, madame est servie je pense ...»

Lui dis-je en souriant et en lui rendant le clin d’œil précédemment obtenu de sa part.

_________________
«Aurore et moi sommes les erreurs des erreurs de la nature.» Adrän Lockwood.



Le pouvoir de revivre.


Je me suis échappé de ce monde qu'on appelle Solitude, je te le dois, Aurore.

Aira.
Une amie:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: L'inconnu. [Terminé]   Jeu 16 Mai 2013 - 0:59





Aurore poursuivait son exploration tel une enfant redécouvrant le monde, un sourire permanent était installé sur ses lèvres et son regard brillaient de milles étincelles. L'île était un apprentissage, une découverte et dégageait une saveur particulière pour la jeune fille. La lumière de la lune éclairant son chemin ne pouvait qu'augmenter l'émerveillement de l'humaine. Adrän lui avait répondu sur le ton de la plaisanterie, ce qui n'avait fait qu'agrandir le sourire d'Aurore, sont regard finit par se déposer sur le vampire, elle resta un long moment sans mouvement et c'est là qu'elle comprit. On est forcément reconnaissant à ceux qui nous gratifient d'une belle histoire. Ce n'est pas donné à tout le monde. Et le sentiment qui c'était glissé en elle, depuis sa rencontre avec le sang-froid était ça... Elle était heureuse, vraiment. Heureuse et peureuse, au même moment, cela pouvait paraître étrange, mais c'était la réalité. Comment pouvait-elle profiter au maximum de cette nouvelle relation, de ces moment magique en ayant pleinement conscience de la fin tragique qui les attendrait, la vieillesse, la mort, la maladie. Aurore ne serait pas épargnée par les années, alors que le vampire lui ne changerait pas d'un trait, il serait toujours aussi beau, toujours aussi fort.

Rapidement la jeune femme se ressaisit et comme à chaque fois le jeu était sa porte de sortie, elle souriait comme à son habitude, dévorant du regard le vampire. S’approchant du dit abris, elle poussa d’une main douce le vampire qui venait de lui annoncer joyeusement qu’elle était servie. Aurore se contenta de rire doucement amusée par la situation, avant de faire le tour du propriétaire, une caverne humide froide, qui protégerait parfaitement les deux compères des rayons du soleil qu’une journée pourrait offrir. Une journée, voilà un long moment qu’Aurore n’avait pas perçu les rayons du soleil sur sa peau de porcelaine. Cette sensation commençait à lui manquer, mais comme pour tout, même dans la vie il fallait faire des choix cruciaux et Aurore avait choisi son cœur au lieu de choisir son humanité. Une décision qu’elle était certaine de ne jamais regretter. Tournant autour de la petite grotte qui leur servirait d’abris de fortune, Aurore finit par entrouvrirent les lèvres toujours aussi joueuse :

- « Huuum, c’est tout ? Monsieur n’a pas plus grand ? Je suis déçu ! »


Elle s’appuya contre la paroi, observant le vampire un sourire au coin des lèvres. Elle aurait pu lui proposer une nouvelle occupation, mais elle préféra retenir ses envies dans un profond soupire. Elle finit par glisser calmement le long des rochers, afin de se poser sur le sol, elle refit la nuit dans son esprit, une nuit bien particulière. Il allait falloir se reposer, puis recommencer demain, trouver un abri se nourrir et explorer. La jeune femme commençait à se demander si cette île n’était pas une bonne chose finalement, cela lui avait permis de se découvrir et de découvrir la personne avec qui elle avait passé des moments fantastiques. Fièrement Aurore proposa au jeune homme :

- « Demain je trouverais avant toi notre prochain abri ! Je finirais bien par te surpasser. »

Une nouvelle fois, et pour ne pas changer, les yeux d’Aurore détaillaient avec minutie le torse du vampire, musclé mais pas trop, convenablement fait il était vraiment parfait. Quelle femme pourrait bien lui résister ? Impossible, l’attrait d’un vampire était irrésistible et ce n’est pas Aurore qui allait la contredire. Elle attendit un instant avant de poursuivre, observant davantage cette silhouette si envoûtante.

- « Cette nuit est passé particulièrement vite, le temps passe vraiment vite à tes côtés. »
Revenir en haut Aller en bas
Adrän Lockwood
Ephaëlyen accompli
avatar

Messages : 574
Métier : Musicien Itinérant.
Age du personnage : 33
Alignement : Bienveillant.
En couple avec : Aurore Badry
Ennemis : L'ombre qui est tapis dans mon âme.
Double Compte : Valarhän Rhauwyr ; Néfur Hurlefeu

Feuille de personnage
Réputation: 1300
Avertissement: 0/3

MessageSujet: Re: L'inconnu. [Terminé]   Jeu 16 Mai 2013 - 1:59

J'arrête ma pose de majordome lorsqu'elle me pousse gentiment de l'entré de la grotte. La soirée taquine ne semble pas finir, mais ça ne me déplaît pas, bien au contraire. Lorsqu'elle s'avance dans la grotte, je la regardais, elle avait le dos tourné. Soudain, je pris conscience d'une chose que j'avais oublié … Cela faisait combien de temps que je n'avais pas été aussi heureux dans ma malédiction vampirique ?

Elle avait un autre don que celui d'Empathie, celui de transformer une situation catastrophique en véritable aventure. A ces cotés, je me sentais étrange, mieux dans ma peau je dirais. A présent, ai-je vraiment le droit de dire que ma nature est une malédiction ? Cela en est moins sûr. Cependant, une chose était quant à elle certaine, je ne peux vivre sans elle, cette idée qu'elle soit mortelle, je ne peux que la nier. Cela me renvoie à ma propre transformation en vampire, les raisons sont les même, je ne pouvais pas lui refuser une telle privilège … Si je refusais, c'est comme accepter la mort d'Aurore, que ce soit dans un an ou dans un soixantaine d'année.

Je reprends vaguement mes esprit lorsqu'elle me plaignait que je n'avais pas trouvé plus grand, je ne pouvais pas répondre, je n'étais guère dans son jeu, je me contente juste de sourire, mais un sourire crispé. Je me déplace dans la caverne, analysant chaque recoin, c'était bien suffisant pour me protéger du soleil. Je me poste devant elle, alors qu'elle énonce fièrement qu'elle trouverait un abri avant moi, je me mis à rire. Son sourire avait la particularité d'estomper mes mauvaises pensées dès que je le regardais.

«-J'ai des années d'expérience pour me trouver des caches dans la végétation ! Mais nous verrons, je relève le défi avec plaisir.»

A mon tour, je me laisse glisser contre la parois pour venir m’asseoir à coté d'elle. Je tourne la tête vers elle puis lui dit, après avoir entendu sa phrase. Il était vrai que le temps passait à une vitesse incroyable, je n'avais jamais fait attention, j'avais perdu la notion du temps avec mon immortalité.

«-Il est vrai … A tes cotés aussi, on ne voit pas le temps passer, Aurore, et j'aime ça.»

Je dépose une baiser sur ses lèvres avant de la regarder. Je ne pouvais pas sentir si il faisait chaud ou froid, mais dans une caverne humide en pleine nuit, je pouvais me douter que la fraîcheur était de mise.

«-J'espère que tu n'as pas trop froid ici … La caverne est trop petite pour faire un feu, si tu le désires, je peux me mettre en route pour en trouver une autre plus grande.»

_________________
«Aurore et moi sommes les erreurs des erreurs de la nature.» Adrän Lockwood.



Le pouvoir de revivre.


Je me suis échappé de ce monde qu'on appelle Solitude, je te le dois, Aurore.

Aira.
Une amie:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: L'inconnu. [Terminé]   Jeu 16 Mai 2013 - 21:04





Le vampire ne faisait que confirmer les dires d'Aurore, cependant une chose revint en mémoire dans l'esprit de la jeune fille, le vampire avait eu l'air ailleurs peut-être même légèrement triste. Sauf que dans la précipitation de ses mouvements Aurore n'avait pas eu le temps de le lui faire remarquer et de lui demander la raison de son attitude, elle avait peut-être finir par avoir une phrase ou un geste maladroit ? Pourtant elle ne se souvint de rien, qui aurait pu atteindre la sensibilité d'Adrän. Le vampire avait relevé le défis de la grotte, Aurore devrait donc pour la prochaine nuit redoubler d'effort afin de trouver un abri digne de ce nom avant lui, l'idée la fit sourire après tout il n'y avait rien de plus attirant que la compétition. La jeune femme sortit de ses pensées au contact de ses lèvres sur celle du vampire, il expliqua que si elle le souhaitait il pouvait repartir à la recherche d'un lieu plus grand pour passer la nuit, Aurore le regarda un instant avant de sourire pour expliquer :

- « Ce n'est pas nécessaire, nous sommes parfaitement bien ici ».

Aurore s'installa contre lui, s'enroulant comme elle le pouvait dans ses propres vêtements, la fraîcheur n'était pas forcement une chose négative, bien au contraire Aurore devait s'y faire, cela lui donnait un aperçu des sensations qu'elle ressentirait si elle demandait à Adrän de la transformer. Une nouvelle fois Aurore secoua la tête, cherchant à sortir de son esprit cette idée, non pas qu'elle ne soit pas une bonne idée bien au contraire, mais ce n'était absolument pas le moment de songer à une tel chose.

- « Il est temps de dormir et l’endroit importe peu du moment que tu es avec moi ! En plus, tu ferais mieux de prendre des forces, puisque demain je serais plus forte que toi, je trouverais un abri et de quoi nous nourrir tous les deux * elle fit une pause laissant un bref regard à Adrän * non, non tu n’as pas le droit d’en douter ! »

Une nouvelle fois, Aurore enlaça le vampire déposant sa tête sur son épaule, cherchant une position agréable pour passer la nuit, après avoir changé à plusieurs reprises sa position, elle finit par se blottir contre le vampire, le câlinant encore, avant de déposer un long baiser sur ses lèvres. La jeune femme ne pouvait pas espérer davantage, elle était amoureuse et heureuse.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: L'inconnu. [Terminé]   

Revenir en haut Aller en bas
 

L'inconnu. [Terminé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» [Terminé] Un bon petit film [Emma]
» .~oO Cloud D. Cross | The Ashbringer Oo~. [ Retouches terminées]
» Hermione Granger ( terminée)
» 101 TH AIRBORNE (Armée terminée en 1 semaine de quickpainting)
» Azur, adorable petite boule de poils bleue. (Terminé. )

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 ::  :: Archives :: • Archives RP •-