Partagez | 
 

 Il est toujours bon de connaitre son adversaire [Terminé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Emerence De Gainbourd
Impératrice
avatar

Messages : 910
Métier : Impératrice
Age du personnage : 120
Alignement : Neutre/mauvais
En couple avec : Personne.
Double Compte : Aurore Badry ; Laurianna Machy

Feuille de personnage
Réputation: 0
Avertissement: 0/3

MessageSujet: Il est toujours bon de connaitre son adversaire [Terminé]   Mar 21 Mai 2013 - 19:07

Après les derniers événements dans son manoir, Emerence aurait dû se ressaisir, reprendre la situation en main. Et ne pas avoir de comportement dit dangereux, mais bien au contraire. Après avoir laissé ses gardes devant la porte de sa chambre, Emerence avait enfilé sa tenue de mercenaire, resserré le bandage au niveau de cuisse et prit la route jusques au château de l’Aurore. Le nouveau général venant de prendre place dans le domaine et il était grand temps qu’elle en apprenne plus à son sujet. A qui pouvait-elle confier cette requête si ce n’est elle-même ? Et s’il y avait bien une chose qu’elle savait, c’est que ce n’était pas en posant des questions qu’on apprenait la vérité. Rapidement l’impératrice arrivé en bas du château, beaucoup de garde autant à l’intérieur que l’extérieur décidément ce général était un homme prudent.


Longeant les murs l’ancienne mercenaire était devenue experte dans la discrétion, les gardes du général étaient loin d’être ses premières victimes et cela se voyait. Elle arriva rapidement dans le jardin, levant la tête elle aperçut le balcon de ce qui semblait être la chambre du supérieur. Décidément tout se jouait parfaitement à son avantage cette nuit. Elle fut surprise par un garde faisant une ronde, même dans le jardin ? L’homme devait avoir de lourd secret à cacher, ce qui aiguisa davantage la curiosité de la jeune femme. Elle se camoufla sur les hauteurs d’un arbre attendit sagement que le garde passe en dessous avant de lui sauter dessus et de lui trancher la jugulaire, elle n’avait pas de temps à perdre avait des futilités, le corps tomba inerte sur le sol. L’impératrice traîna le cadavre, dans un coin à l’abri des regards avant de s’en délecter, après tout l’alimentation était une chose importante dans la vie vampirique pourquoi s’en priver ?

Spoiler:
 

Une fois le repas terminé, la jeune femme reprit le sens de ses priorités, elle escalada silencieusement la façade du domaine, trouvant chaque point d’appuis avec une facilité déconcertante, elle allait avoir très peu de temps, l’absence du garde finirait par se remarquer. Elle se hissa pour finir sur le balcon grimaçant a la douleur que sa cuisse blessé par une lame d’argent il y a peu lui infligea. Décidément, elle devra penser à prendre des vacances ou du moins réapprendre à respecter ses blessures. Elle observa à travers la vitre l’obscurité de la chambre, ses yeux vampiriques lui permettaient de tout distinguer avec précision. Elle retira une épingle de sa chevelure et entama le crochetage de la porte, pas si silencieusement que ça. Mais celle-ci céda rapidement, le entra aussi silencieusement que possible, observant le lit de l’humain qui dormait convenablement. Il n’était pas particulièrement désagréable à regarder, souriant en coin, Emerence se tourna vers le bureau, cherchant des documents ou un possible indice sur le futur comportement du général.

Doucement, la jeune femme déplacer parchemin après parchemin, plume après plume, lissait des feuilles sans vraiment trouver de réelles indications. Elle soupira pestant, a quoi bon poster tant de garde si ce n’est pour finalement n’avoir strictement rien prévu d’intéressant. Elle roula des yeux, les humains étaient de moins en moins intéressants et si elle n’avait aucun intérêt à voir dans leurs races ils ne resteraient que de simple garde-manger.

_________________
Dans cette rue où se tapie la nuit, seules des ombres me frôlent dans un rire narquois, un bourdonnement résonnant tel un écho dansant. L'humanité a fait place au néant.


Merci  Elënna pour le kit ♥️ !








Dernière édition par Emerence De Gainbourd le Jeu 30 Mai 2013 - 18:26, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Il est toujours bon de connaitre son adversaire [Terminé]   Mar 21 Mai 2013 - 19:51

Plusieurs cycles s'étaient écoulés depuis qu'il était devenu officiellement Général. Les mœurs de la cité de l'Aurore avaient du mal à s'y faire, il faut laisser le temps au temps. Valarhän était sûr qu'un jour, il sera aimé de son peuple. Lui même n'avait guère l'habitude de commander autant de personne ce qui avait le don de l’éreinter quotidiennement.

Après avoir assigné quelques tâche à son chambellan, Tyarald, il s'en alla dans sa chambre pour continuer quelques paperasses. Il s'assit devant son bureau, et alluma sa bougie avant d'entamer son travail. Plusieurs heures passèrent alors qu'il rédigeait des lettres et remplissait quelques papier pour des demandes de terrain et autre. La fatigue commençait déjà à l'enivrer. Il décida de continuer demain et d'obtenir le repos du juste.

Il se déplaça jusqu'à son lit. Le chevalier commence à se déshabiller il ne lui restait que sons sous-vêtement. Les habits sont déposés sur une chaise en vrac et s’étale dans son plumard. Il repensait à tout ses changements qui se sont effectués dans sa vie depuis qu'il est née. Soldat, Chevalier, et maintenant Général. Sa mère pouvait être fier, bien qu'elle ne sache pas qui il était.

Et c'est sur cette pensée que le sommeil l'emporte dans ces bras duveteux. Cependant, une drôle de bruit vient l'alerter. Il ouvrit discrètement un œil pour s’apercevoir que quelqu'un était en train de fouiller son bureau. Peut-être à la recherche de bijoux ? Ou bien d'information compromettante ? Pas de chance pour lui, il avait déjà parer cette éventualité. Il eut un sourire en coin lorsqu'il entendit le voleur soupirer, certainement parce qu'il n'avait rien trouvé …

Lentement, il se leva et s'en un bruit, il referma la porte fenêtre qui était ouverte. Seul le cliquetis produit par le verrou s'était fait entendre. Le général s'adosse sur le bois de la porte et regarde le cambrioleur capuchonné. Valarhän ne pouvait pas voir son visage, et il se demandait ce qu'il voulait. Il ne tarda pas à prendre la parole.


«-Je m'attendais à ce genre de visite impromptue par une personne de ton genre … Cependant, je ne pensais pas que ca allait être aussi rapide … As-tu trouvé ce que tu cherchais ? Ou tu as besoin d'aide ?»

Il souriait en coin, bien qu'il soit presque nu, il savait qu'il pourrait maîtriser parfaitement cet inconnu.
Revenir en haut Aller en bas
Emerence De Gainbourd
Impératrice
avatar

Messages : 910
Métier : Impératrice
Age du personnage : 120
Alignement : Neutre/mauvais
En couple avec : Personne.
Double Compte : Aurore Badry ; Laurianna Machy

Feuille de personnage
Réputation: 0
Avertissement: 0/3

MessageSujet: Re: Il est toujours bon de connaitre son adversaire [Terminé]   Mar 21 Mai 2013 - 20:31

Un bruit interpella Emerence, le bruit de la porte fenêtre qui se refermait, sauf erreur de sa part le général dormait et elle était seul... Sauf si, elle grimaça légèrement avant que son idée soit confirmée par la parole du général. Bon eh bien voilà, l'enquête s'arrêtait déjà ici pour ce soir, inutile de poursuivre, de se battre. Elle n'en avait pas envie, le jeu ne l'amusait plus. Perdre aussi rapidement était horriblement lassant. Elle se retourna lançant un sourire en coin à l'humain qui semblait être beaucoup trop sûr de lui. Il disait s'attendre à une rencontre de son genre, selon l'impératrice il était très très loin d'imaginer à qui il avait affaire. Le tout était de se décider si elle devait lever l’interrogation de suite ou le laisser le découvrir tout seul, ce qui prendrait un temps fou, temps qu'elle n'avait pas bien-sûr. Elle tira la chaise, avant de s’asseoir sur le bureau et de déposer ses pieds sur celle-ci, une posture bien provocatrice pour qui ne la connaissait pas. Alors que tout voleur aurait pris la fuite, ou chercherait une montagne d'excuse, Emerence, elle se contentait de dévier son adversaire et de le tester, laissant entendre une voix horriblement froide et féminine :

- « Malheureusement non, mais si cela ne vous déranges pas je vais poursuivre mes recherches ne vous dérangez pas pour moi et retournez dormir. Je vais bien finir par trouver, j’ai toute la nuit devant moi.»

Elle agrémenta le geste à la parole, prenant une feuille qu’elle lut à voix haute avant de la faire tomber sur le sol, admettant que c’était terriblement inintéressant et ennuyant. Elle observa l’humain face à elle, préparant mentalement ses prochaines provocations qui n’était réellement pas difficile de trouver. L’homme était quasiment nu, même si physiquement plutôt bien battit il était hors de question qu’elle admette, elle ajouta alors toujours aussi froidement :

- « Vous ne voulez pas cacher votre corps… Si ça continue je ne dormirais pas de la journée avec cette horreur devant moi. »

L’horreur était évidemment le corps du général, elle roula des yeux poursuivant sa lecture sans se soucier le moins du monde du jeune homme. Elle passait d’une feuille à l’autre qu’elle laissait tomber sur le sol, lançant à chaque fois un regard provocateur au général. Elle finit par s’étendre, tout en croissant les jambes, dévoilant en haut de sa cuisse droite une multitude de dague toute plus dangereuse les unes que les autres et en haut de sa cuisse une cicatrice profonde faite par une lame d’argent sur sa peau de porcelaine. Emerence releva son regard d’un rouge profond de par sa récente alimentation, sur l’homme. Elle attendait une réponse à toutes ses provocations et pourquoi pas une agression, ce qui serait finalement une suite logique. Elle afficha un sourire ravageur, dévoilant par la même occasion ses deux canines encore légèrement tenté par le sang d’un de ses gardes… Elle se permit donc d’ajouter :

- « Vous devriez changer de garde… Leurs niveau est lamentable, je n’ai meme pas pu m’amuser. »

_________________
Dans cette rue où se tapie la nuit, seules des ombres me frôlent dans un rire narquois, un bourdonnement résonnant tel un écho dansant. L'humanité a fait place au néant.


Merci  Elënna pour le kit ♥️ !






Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Il est toujours bon de connaitre son adversaire [Terminé]   Mar 21 Mai 2013 - 21:36

Le général haussa un sourcil lorsqu'il entendit le voix de la personne se trouvant juste en face de son bureau. Une jeune femme, une voleuse. Il se demandait comment elle avait fait pour traverser les lignes défensive de la cité et s'être retrouvée ici sans la moindre égratignure. Il retira immédiatement son sourire, présentant une menace qu'il n'avait pas su mesuré. Il attrape la clé qui lui permettait d'ouvrir la porte fenêtre et s'approche du lit, où ses armes étaient déposées. Malgré la situation qui nécessite toute ça concentration, il se mit à rire doucement lorsqu'elle lui propose de se rendormir et de la laisser faire ses recherches en paix.

«-Je ne pense pas pouvoir me rendormir avec une personne telle que toi dans les parages, tu m'excuseras, n'est-ce pas ?»

Elle mit alors, sans doute frustrée de n'avoir rien trouver, à lire les différentes fiches sur lesquelles il était en train travaillée il n'y a même pas une heure. Ce n'était pas du confidentiel, elle pouvait lire autant qu'elle le voulait, qui se souciait que madame Kyrtis voulait une autorisation pour ouvrir une boutique de vêtement ?

Lui même trouvait son travail pas très intéressant, mais il devait tout faire pour remettre de l'ordre dans son pays. Toutefois, cela revient à cette question qu'il s'est posé ultérieurement, qu'est-ce qu'elle cherchait exactement ? Ce qui était sûr, ce n'était pas des bijoux ou autre richesse … Les effectifs qu'il possédait ? C'était certain. Il se demanda alors qui pouvait être le commanditaire.

Sa voix se fit de nouveau entendre après avoir révélé qu'une personne souhaitait acheter un bout de terre. Elle lui demanda de se rhabiller pour ne plus avoir cette horreur devant elle. Valarhän eut une léger sourire en coin, sachant pertinemment que son corps était sans doute loin d'être cette horreur qu'elle décrit, voir même qu'elle y était sensible.

Il pouvait la voir se détendre sur son bureau, tandis qu'elle dévoile de nombreuse dague à sa cuisse. Mais le haut ne reste pas visible à cause de la pénombre. Par précaution, il s'empara de son arme, mais sans dégainer la lame. Elle se mit à parler de ses gardes au niveau exécrable. Il serra le poing et les dents, mais il garda un certain contrôle avant de relâcher sa frénésie dans ses paroles.


«-Si tu souhaites de battre, tu as trouvé quelqu'un pour satisfaire tes désirs … Entendre la valse des lames et le doux chant du fer … Cela tombe bien, ca fait trop longtemps que je ne l'ai pas entendu ...»
Revenir en haut Aller en bas
Emerence De Gainbourd
Impératrice
avatar

Messages : 910
Métier : Impératrice
Age du personnage : 120
Alignement : Neutre/mauvais
En couple avec : Personne.
Double Compte : Aurore Badry ; Laurianna Machy

Feuille de personnage
Réputation: 0
Avertissement: 0/3

MessageSujet: Re: Il est toujours bon de connaitre son adversaire [Terminé]   Mar 21 Mai 2013 - 22:01



Emerence ne put s’empêcher de rire, mais un vrai rire. Le voilà qui s'avançait avec une lame, lui proposant une dans des plus attirantes. Elle esquissa un bref sourire, avant de se relever soupirant. Les hommes et leurs égaux. Décidément celui-là dépassait l'entendement, elle s'approcha de lui en douceur, consciente qu'un geste brusque lui coûterait une nouvelle égratignure et même si celle-ci se refermerait aussitôt, Emerence n'avait pas envie de jouer au chat et à la souris. L'impératrice savait déjà énormément de chose à son sujet, c'est fou comme l'argent savait dévier les langues... Et si il ne suffisait pas, les armes et la violence avait fait le reste. Elle décida donc de répondre avant de lui donner un indice sur sa propre personne, ce n'était pas n'importe qui qui pouvait en savoir autant :

- « Valarhän Rhauwyr, nouveau général de la belle cité de l’Aurore, ayant déjà une réputation plutôt autoritaire. Mais un homme qui aime son peuple, mais pas seulement visiblement vous aimez les femmes aussi non ? Quoi que si mes sources sont exacte cela fait un moment qu’aucune n’est arrivé jusqu’à votre couche. Il faudrait peut-être s’y remettre ? La mort arrive si vite. »

Emerence ne se laissait jamais surprendre, jamais démonter et surtout elle était toujours dans cette provocation permanente. Il en fallait beaucoup pour la faire se taire ou se rendre à son adversaire. La buveuse d’hémoglobine finit par se déplacer lentement, cherchant à découvrir ce qu’elle ne savait pas déjà. Mais visiblement le nouveau général n’était pas particulière disposé à lui répondre :

- « Dites-moi Val’ je peux vous appeler Val ? Qu’est-ce que je devrais faire pour savoir ce que je ne sais pas déjà ? »


Cette fois, le vampire se déplaça lentement jusqu’à la porte vitré, elle s’appuya contre afin d’aborder cette attitude provocante qu’elle savait très bien avoir. Son visage abordait toujours cette froideur omniprésente, sa tenue la mettait parfaitement bien en valeur et sa coupe lui permettait tout mouvement, séduction et efficacité étaient les maîtres mots pour la jeune femme. L’humain n’avait toujours pas du comprendre à qui il avait affaire, en même temps c’était parfaitement compréhensible, comment pourrait-il faire le lien ? Visiblement, il n’était pas un adversaire puissant –selon Emerence- et elle en fut légèrement déçu. Il était temps qu’elle se présente, afin de stopper ce jeu malsain qui finirait par mal tourné.

- « Vous n’êtes pas très distrayant général. Je vais donc me présenter, je me nomme Emerence De Gainbourd. Mon nom vous parle peut-être ? »

Cette fois-ci les cartes étaient entre les mains du jeune homme, c’était à lui de prendre les commandes, a lui de choisir d’attaquer ou non, de prendre le dessus ou non, de lui demander de partir ou pas. Emerence ne pouvait que trouver que la situation particulièrement attirante, surtout si elle remarquait cette lueur de compréhension dans ses yeux. La jeune femme avait toujours aimé les rencontres mémorables et celle-ci elle en était sûr, le nouveau général s’en souviendrait. Elle passa sa langue sur sa lèvre supérieure avant de perforer involontairement avec ses canines sa lèvre inférieure.

_________________
Dans cette rue où se tapie la nuit, seules des ombres me frôlent dans un rire narquois, un bourdonnement résonnant tel un écho dansant. L'humanité a fait place au néant.


Merci  Elënna pour le kit ♥️ !






Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Il est toujours bon de connaitre son adversaire [Terminé]   Mar 21 Mai 2013 - 23:11

Visiblement, la voleuse n'avait pas l'air d'une humeur combative. Elle aurait pu prendre l'avantage en attaquant la première, mais elle se décide de faire plutôt la biographie du Général. Rien n'était faussé, tout était vrai. Toutefois, rien de bien palpitant, il savait que tout le monde le savait coureur de jupon, ce n'était guère un secret, au contraire. Il se mit à sourire une nouvelle fois, toujours l'épée en main. Elle commence à se déplacer dans la pièce, à pas de loup. Elle alla dans le faisceau de lumière qu'avait créé la lune. Valahrän reste sur ses gardes en observant d'œil attentif les gestes de la jeune femme.

«-Me connaître sous toutes les coutures, en voilà une passion des plus étranges … Effectivement, une femme manque dans mon lit, mais je suis un dirigeant à présent … Mon temps libre se retrouve restreint … Que faire pour avoir ce que tu ne sais pas déjà ? Encore faut-il que tu daignes à me dire ce que tu sais de moi ...»

Il savait qu'il n'avait pas affaire à n'importe qui, il en était conscient. Le chevalier regarde donc la femme s'adosser contre la porte-fenêtre. Elle finit par lui dire son identité, Valarhän écarquille grand les yeux avant de se mettre à rire aux éclats, tentant d’atténuer les sons qui sortent de sa bouche. Une vampire, l'impératrice de surcroît, il comprend mieux comment elle avait pu venir jusqu'ici sans mal. Il calme son hilarité avant de poser son arme à coté du lit, cette fois-ci, il en était sûr, il n'en aurait pas besoin. Il baisse le buste en avant pour la saluer, d'une façon ironique.


«-Impératrice … Que me vaut cette honneur ?»

Au sol, il remarqua la silhouette élancée de la vampire. Il finit par se relever pour vérifier ce qu'il avait vu par terre. Il ne s'était pas trompé. Le corps de la voleuse vampirique avant des courbes aguicheuses. Une pensée le traversa soudainement, comme à chaque fois qu'il rencontre une belle jeune femme. Le général s'avance lentement jusqu'à elle, analysant chaque partie de son corps sans gêne.

«-Il est vrai que j'aime les femmes, car après tout, j'aime les bonnes choses qu'offre la vie … Est-ce un crime de les aimer ?
Revenir en haut Aller en bas
Emerence De Gainbourd
Impératrice
avatar

Messages : 910
Métier : Impératrice
Age du personnage : 120
Alignement : Neutre/mauvais
En couple avec : Personne.
Double Compte : Aurore Badry ; Laurianna Machy

Feuille de personnage
Réputation: 0
Avertissement: 0/3

MessageSujet: Re: Il est toujours bon de connaitre son adversaire [Terminé]   Mer 22 Mai 2013 - 0:19





Emerence roula des yeux soupirant doucement, visiblement il n'était pas prêt de lui offrir ce qu'elle voulait, pas d'information donc aucun intérêt. Il resterait dans un son esprit un humain faible, complètement inutile. La race humaine ne resterait donc malheureusement qu'un garde-manger pour les vampires, quel tristesse...Pauvre petit peuple insignifiant, ils correspondaient parfaitement à leurs dirigent, d'ailleurs il allait encore le prouver. Son regard en disait long, sa phrase remplit de sous-entendu également, il aimait les femmes, les bonnes choses. Le jeune homme avait donc un point faible, un très gros point faible.... Et cela allait lui jouer des tours plus d'une femme et Emerence ne se générait pas pour lui faire remarquer. L’impératrice le laissa s’approcher, cette nuit était magnifique et pas si entamé que ça, elle avait du temps devant elle autant s’amuser. Elle remonta robe, jusqu’au haut de sa cuisse afin de détacher sa jarretière qui lui permettait de maintenir la totalité de ses lames contre sa cuisse. Elle esquissa un sourire dévoilant ses canines tout en laissant tomber le tout sur le sol, dans un léger bruit.

- « Ne vous faites pas d’idée avec moi général, vous n’auriez ni l’endurance, ni la force physique pour me convenir… Je vous briserez sans le vouloir et je devrais m’expliquer de la mort du nouveau général… Cela serait dommage. »

Une nouvelle provocation, Emerence aimait ça, le jeu, le pouvoir. Elle avait toujours l’habitude de mener la danse et malgré les derniers événements un peu perturbant son comportement n’avait en rien changé, allumeuse sûre d’elle. Emerence avait certainement tout d’une femme qui savait ce qu’elle voulait et cela passait par remettre en place et en permanence les personnes et en particulier les hommes. Elle s’étira doucement, tout en déposant son regard rougeâtre sur l’individu, décidément il n’avait pas froid aux yeux.

- « Qu’est-ce que vous me proposez monsieur le nouveau général ? Dites-moi tout, mais faite vite, je doute que vos gardes apprécient le cadavre sous votre balcon… »

Et voilà Emerence venait de lui offrir son dernier pique possible, elle esquissa un large sourire, elle venait de montrer son magnifique caractère et cette confiance en elle sans aucun regret. La jeune femme espérait une réaction, afin de cerner au mieux le caractère de l’humain, elle le testait simplement afin de savoir à qui elle avait affaire.

_________________
Dans cette rue où se tapie la nuit, seules des ombres me frôlent dans un rire narquois, un bourdonnement résonnant tel un écho dansant. L'humanité a fait place au néant.


Merci  Elënna pour le kit ♥️ !






Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Il est toujours bon de connaitre son adversaire [Terminé]   Mar 28 Mai 2013 - 21:36

Bien que le pique avait eu l'effet qu'elle désirait, le général ne voulait pas en rester là, il avait son mot à dire, et c'était pas son dernier. Sensuellement, il s'approche du corps de l'Impératrice et déposa quelques baisers sur ses lèvres, histoire de jouer et d'attiser sa curiosité d'aller plus loin. Il eut la réaction voulu. Emerence se prêta au jeu pour une nuit sensuelle et torride.

Les deux corps s’attirent et se repoussent naturellement, apprenant à se connaître. Les mains sont baladeuses et les habits sont défaits, du moins, pour la vampire, lui, il n'eut aucun problème de ce coté là. Après une longue discussion, aux paroles douces, ils se dirigèrent vers le lit pour une danse des corps, une relation charnelle. Après un long prélude où les deux se cherchèrent, ils finissent par se trouver. Les ébats sont intenses et particulièrement passionnés. Tout deux pensèrent que cela aller être plus brutal, pourtant, malgré leur rôle, les deux gradées se surprennent de leur douceur envers leur partenaire.

Le corps du Général se cambre après un ultime mouvement de hanche, puis, se détend après avoir donner tout ce qu'il pouvait à l'Impératrice. Valarhän finit par tomber sur le coté, continuant à regarder Emerence tout en passant sa main dans ses cheveux. L'humain n'aurait jamais penser qu'il serait au final, si doux avec une conquête d'un soir, cependant, il ne refuserait pas une autre relation avec elle.

Toutefois, il avait des tonnes de question à soumettre à la vampire, et le moment semblait propice pour les lui poser. Il redevient sérieux quelques instants et finit par quitter les cotés d'Emerence pour aller se rhabiller. Il jeta quelques coup d’œil furtif en direction du lit pour voir ce qu'elle faisait puis , il se retourne vers elle.

Valarhän était inquiet du futur, de ce futur qui mènerai Oryenna à la ruine, mais pas seulement, Ephaelya aussi est sans doute dans cette voie. Il suffisait de voir le comportement de l'Impératrice envers les humains qui sont juste derrière les vampires sur l’échelon alimentaire.


«-Nous devons parler Impératrice … Qu'espérais-tu trouver dans mes affaires ? Mes effectifs ? Nos emplacements des avant-poste ?»

Il était peiné, ça ne lui arrivait guère souvent de l'être ainsi. Pourtant, il devait connaître la vérité. Son comportement contrasté parfaitement avec ce qui venait de se passer autre les deux gradées, mais il voulait faire qu'elle éclaire sa lanterne.
Revenir en haut Aller en bas
Emerence De Gainbourd
Impératrice
avatar

Messages : 910
Métier : Impératrice
Age du personnage : 120
Alignement : Neutre/mauvais
En couple avec : Personne.
Double Compte : Aurore Badry ; Laurianna Machy

Feuille de personnage
Réputation: 0
Avertissement: 0/3

MessageSujet: Re: Il est toujours bon de connaitre son adversaire [Terminé]   Mar 28 Mai 2013 - 23:35




Emerence resta un long moment allongé sur le lit qu'elle venait de partager et d'emprunter. Elle plia une jambe observant le plafond, habituellement la jeune femme se serait satisfaite des événements qui allaient parfaitement dans son sens, elle devrait même être ravie de voir que le général avait mordue à l'hameçon après tout c'était ce qu'elle avait prévu. Le déstabiliser tout en l'attirant, le laisser s'introduire dans ses filets pour mieux le détruire par la suite. Un plan parfait, qui commençait convenable, même mieux que ce que l'impératrice avait imaginé, alors pourquoi ressentait-elle ce sentiment au fond de son ventre, cette envie de ne pas aller au bout de ce qu'elle avait entamé. Emerence passe une main dans sa chevelure, remettant en place sa crinière indomptable ainsi que ses idées, elle devait se reprendre et vite. Ce n'était pas le moment de douter, elle réfléchirait à tout ça plus tard, dans son domaine avec Aleyna, la jeune servante était toujours de bon conseil.

L'impératrice suivit des yeux, le général qui commença à se revêtir, une moue qu'elle ne contrôla pas s'afficha sur son visage. Rapidement la buveuse d'hémoglobine reprit son visage inexpressif habituel. Elle s'étira doucement écoutant la remarque de l'humain, se releva sans bruits avant de récupérer ses armes qu'elle réinstalla à sa jarretière avant de remettre la totalité de ses vêtements dans un silence profond. Oh, elle pourrait lui dire la vérité que ce n'était qu'une façon détourner de le mettre en garde, de lui prouver que la race vampirique était bien de retour et qu'elle comptait bien garder sa supériorité, que c'était à lui et lui seul de donner une raison à l'impératrice pour qu'elle demande à son peuple de faire plus attention aux pauvres petits humains, mais elle préféra se raviser. Prendre le temps de réfléchir à la situation et des nouveaux éléments qu’elle avait entre les mains. Replaçant convenable sa tenue, dépliant les plis de sa robe afin de la rendre de nouveau parfaite, l’impératrice s’approcha enfin du général afin de lui accorder une réponse qu’il attendait :


- « Je n’ai jamais aimé les rencontres officielle, j’aime surprendre. Si j’avais vraiment voulu trouver des informations délicates à votre sujet j’aurais agis autrement. »

La jeune femme déposa ses mains sur le bureau esquissant un sourire, il n’était pas stupide elle ne l’était pas non plus. Ses propos n’étaient pas des faux arguments ou une explication manipulé, non c’était aussi une vérité, certes pas complètement, mais une vérité quand même. Elle remit de l’ordre dans les papiers qu’elle avait déplacé, mélangé juste avant le réveil du général et reposa la pile parfaitement droite sur le bois du bureau avant de rouvrir ses lèvres :

- « Pour être complètement honnête avec vous général, j’espérais ne rien trouver. Juste faire votre rencontre et voir si le vote que je vous ai accordé n’était pas une erreur de ma part. J’voulais apprendre à vous connaitre plus… Profondément. Mais visiblement ce sera pour une prochaine fois. A vous d’être honnête à présent, histoire que je ne sois pas venu pour rien ou presque *un sourire en coin apparut sur ses lèvres*. Vous savez que nous vampires nous nourrissons de votre sang d’humain, vous devriez vraiment réfléchir à ce problème et trouver une proposition à faire à ma race si vous voulez aider votre peuple. »

_________________
Dans cette rue où se tapie la nuit, seules des ombres me frôlent dans un rire narquois, un bourdonnement résonnant tel un écho dansant. L'humanité a fait place au néant.


Merci  Elënna pour le kit ♥️ !








Dernière édition par Emerence De Gainbourd le Mer 29 Mai 2013 - 15:42, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Il est toujours bon de connaitre son adversaire [Terminé]   Mer 29 Mai 2013 - 2:41

Le général reluqua une dernière fois Emerence avant qu'elle ne se rhabille, contempler son corps nu avant qu'il ne soit voilé par ses vêtements, puis il reprit son sérieux lorsqu'elle entama un début de réponse qui le laisse perplexe. Il n'aimait guère aussi les rencontres diplomatiques avec les autres représentants, il trouve cela beaucoup trop guindé et avec des manière qui l'insupporte au plus haut point. Elle s'en alla ensuite vers le bureau où elle reprit les fiches qu'elle avait lu puis les remettre à sa place.

Valarhän se demandait à quoi elle pensait dans son esprit qui semblerait être retors. Il écouta la tirade d'Emerence avec attention, tenant une réflexion profonde. Il avait entendu une recrudescence d'attaque de vampire dans ces contrées. L'ancien général aurait sans doute pris les armes pour aller combattre l'ennemi à la source mais ce n'était guère le tempérament de Valarhän, bien au contraire. Bien que son impulsivité lui a bien souvent joué des tours, il savait garder son sang-froid pour régler cette situation préoccupante. Toutefois, il ne connaissait pas assez les vampires pour émettre une alternative, il fit quelques pas en fermant les yeux, avant de les rouvrir juste devant la porte-fenêtre qu'il ouvrit pour faire entrer une brise qui rafraîchie le corps du général encore brûlant à cause de leur ébat.


«-Qui sommes nous pour toi et ton peuple ? Seulement de la nourriture ? Personnellement, je prends les vampires comme des êtres d'Ephaelya, ni plus, ni moins … Regarde ... »

Le général lui fit un signe de venir à la fenêtre et d'un geste du bras, il montre la Cité de l'Aurore encore en ébullition malgré la nuit tombée. Il lui offre un sourire sans pour autant baisser sa garde, il devait convaincre Emerence.

«- Nous avons bâti tant de chose, tu ne peux pas dire que tu nous prends pour de la chair à patté. Nous sommes humains … Certes, niveau puissance et force, nous n'atteignons pas ta race et nous n'avons guère l'immortalité qui coule dans nos veines, pourtant, nous vous aidons à la garder grâce à notre sang. Dis-toi que si tu es Impératrice, c'est sans doute un peu grâce à nous, indirectement, bien entendu … Je veux que mon peuple trouve la paix qu'il mérite … J'ai assez connu les conflits pour savoir ce qu'est l'horreur de la guerre.»

Il s’avança un peu sur le balcon puis pose ses coudes sur la rambarde en pierre. Il avait peut-être l'air d'un combattant, mais il n'aimait pas ça. Mais si son peuple pouvait trouver la paix par le combat, il n'hésiterai pas à se salir les mains pour y parvenir, si il n'y avait pas d'autre alternative.

«-Emerence, tu es comme moi ... Nous sommes les dirigeants, et nous devons donner ce que notre peuple nous demande aux détriments des autres races … Que proposes-tu comme arrangement pour la paix de mon peuple et la prospérité du tien sans engager le combat ?»

Cela pouvait ressembler à une menace, mais il souhaitait vraiment que les choses se rétablissent au plus vite sans pour autant favoriser les humains.
Revenir en haut Aller en bas
Emerence De Gainbourd
Impératrice
avatar

Messages : 910
Métier : Impératrice
Age du personnage : 120
Alignement : Neutre/mauvais
En couple avec : Personne.
Double Compte : Aurore Badry ; Laurianna Machy

Feuille de personnage
Réputation: 0
Avertissement: 0/3

MessageSujet: Re: Il est toujours bon de connaitre son adversaire [Terminé]   Mer 29 Mai 2013 - 16:36

Emerence suivait du regard le général, avant de le rejoindre à la fenêtre tout en réfléchissant à sa question, que représentait le peuple humain pour elle... Il ne fallait pas mentir, Emerence ne portait pas les humains dans son cœur bien au contraire, pour elle cette race n'était que nourriture ou partenaire de jeu, partenaire qui ne restait jamais très longtemps en vie entre ses mains, ou plutôt ses canines. Pourtant l'impératrice était loin d'être stupide, elle savait qu'elle devait instaurer des relations amical entre les différentes races que cela étaient une priorité et une façon de retirer les quelques doutes qui pesait sur sa tête. Le caractère de la buveuse d'hémoglobine était particulièrement fort et agaçant, elle devait apprendre à jouer les bonnes cartes et pour arriver à ses fins elle devait absolument faire bonne impression, que ce soit sur le général ou les autres dirigeants.

Sa silhouette fini se plaça sur le balcon, juste à côté de Valarhän, déposant ses deux yeux rouges sur les bâtiments qu'offrait la cité de l'Aurore, il fallait l'admettre c'était une belle ville, un bon terrain de chasse aussi. Mais rien qui ne sortait réellement de l'ordinaire pour la jeune femme. Emerence tacha de garder son désaccord avec les propos du général, elle préféra rester silencieuse choisissant avec soin chacune de ses futures paroles. Elle avait envie de le remettre a sa place, de lui rappeler que les humains étaient en bas de la chaîne alimentaire et que même lui, grand dirigeant en faisait partie. Mais elle se ravisa, se répétant que l'entente était une chose important afin d'apprendre à connaitre et analyser ses adversaires.

La jeune femme haussa les sourcils à la dernière réflexion de l'humain qui sonnait comme une menace, elle retenu un éclat de rire, tournant calmement sa tête vers lui, Emerence se contenta de rouler des yeux. Comme-ci un humain, ou plutôt des humains pouvaient juste imaginer qu'il pourrait gagner face à des créatures de la nuit, le général était simplement inconscient... Ou suicidaire. Ses lèvres s’entrouvrirent enfin, laissant entre le son de sa voix qui ce fut plutôt calme et apaisante.


- « Gardez vos envies suicidaire pour vous et gardez bien à l’esprit qu’il n’est jamais bon de menacer un autre dirigeant. Je ne suis pas du genre à prendre des paroles à la légère. Sachez que si j’avais voulu entrer en conflit officiellement avec votre peuple vous seriez déjà mort. »

Une façon pour elle de remettre le général dans la réalité, les humains avaient certes l’avantage en pleine journée, mais la nuit les vampires dominaient. Avec cette réflexion elle le mettait également en garde avec une certaine simplicité, le tout sans engager son peuple mais simplement sa propre personne. Jusque-là, Emerence se déplaçait sans garde et conservait ce mode de vie solitaire, ce qui ne faisait pas d’elle une proie facile bien au contraire. Personne ne pouvant prévoir à l’avance ses agissements. Cependant, elle reprit la parole afin de poursuivre la conversation d’une façon moins menaçante, moins tendu :

- « Mais il ne me semble pas que vous souhaitiez entrer dans un conflit qui nous ferait perdre à tout deux beaucoup trop de citoyens. L’heure est à la reconstruction. Je ne vous propose donc aucuns arrangements, je pense qu’il faut laisser faire les choses, les vampires s’alimenteront toujours de tout peuple et peut-être même avec une préférence pour votre race. Enfin il y a toujours des disparitions plutôt arrangeantes non ? »

Cette fois-ci, Emerence lui soumettait bien une proposition, sans réellement aller au fond de sa pensée, ce qu’elle voulait lui faire comprendre était que parfois, certaine personne était indésirable de par leur parcourt ou bien leurs façon d’agir, ou peut-être simplement parce qu’il représentait une menace. Que d’une certaine façon, les vampires pouvaient servir à effectuer ce « nettoyage ». Le tout en conservant leurs alimentations et en aidant les dirigeants humains. Ce qui finalement arrangerait tout le monde. Passant une main dans sa chevelure, la jeune femme en profita pour replacer convenablement sa capuche afin que si un garde passait sous le balcon il ne puisse pas la reconnaitre. Elle termina sa réflexion à voix haute :

- « Il est inutile de vous inquiéter pour l’instant, les vampires ne sont pas une menace pour votre peuple. Depuis des siècles nous nous nourrissons ainsi et pourtant toutes les autres races existent encore. »

Emerence était étrangement calme, voir même sereine contrairement à son tempérament habituel. L’impératrice gardait cette froideur extérieur, ce visage non expressif et son regard particulièrement sévère et sans sentiments. Cependant, ses paroles étaient neutres, elle prenait le temps de choisir ses mots afin de ne pas offusquer le général. Ce qui l’étonna elle-même, pourquoi agissait-elle ainsi ? Elle était venu avec l’objectif d’en savoir plus sur lui, afin d’analyser son caractère et son comportement, de le tester mais au lieu de tout ça, elle parlait avec lui de façon civilisé. Même pire, elle avait cédé à ses avances en se trouvant l’excuse qu’il serait plus facile de le manipuler après. Ce qui il fallait l’avouer n’était pas complètement faux, mais tout à fait la réalité non plus. Emerence devait se reprendre et vite, ses yeux se déplacèrent sur la lune, celle-ci était pleine et éclairait l’environnant entourant la cité, puis son regard redescendirent jusqu’au sol, sous le balcon et plus précisément le lieu où elle s’était restauré… Elle soupira doucement, se demandant si le pauvre garde avait compris ce qu’il lui arrivait, avant de conclure qu’intérieurement que de toute façon il n’était pas une grande perte.

- « Je ne vais pas tarder à vous laisser Valarhän. Sauf si vous avez encore un point à aborder avec moi ? »

_________________
Dans cette rue où se tapie la nuit, seules des ombres me frôlent dans un rire narquois, un bourdonnement résonnant tel un écho dansant. L'humanité a fait place au néant.


Merci  Elënna pour le kit ♥️ !






Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Il est toujours bon de connaitre son adversaire [Terminé]   Mer 29 Mai 2013 - 18:23

Le général s’empêcha de rire, elle n'avait retenu que la légère menace qu'il avait exprimé. Cependant, pour lui, ce n'en était pas une, il testait et analysait le comportement d'Emerence pour savoir à qui il avait affaire. L'arrogance qu'elle dégageait ne cessait de l’impressionner, il était une nouvelle fois sous-estimé, et ça l'arrangeait. Il préfère ne pas répondre, bien que ses paroles soient bien plus menaçantes que les siennes, c'était paradoxale, mais, il a eu ce qu'il voulait.

Valarhän porta son regard vers l'horizon tout en écoutant l'Imperatrice qui avait émit une drôle de proposition, il est vrai que la disparition des personnes dérangeantes seraient avantageux pour lui., d'autant plus qu'il y en a un sacré paquet que le Général verrait bien disparaître. Bandit, personnes influentes … ce n'est pas ce qui manque dans sa contrée depuis que l'ancien Général avait été remercié. C'était de son devoir de faire le ménage pour épurer Oryenna, et l'aide de l'Impératrice ne serait pas de refus vu que ses effectifs ne sont pas au maximum.

Soudainement, une idée vient de fleurir dans l'esprit du Général, créant un large sourire sur les lèvres, tandis qu'elle allait sans doute partir, il se retourna et repose ses coudes sur le rebord en pierre.


«-Très bien, nous allons laisser tel quelle la situation, ce n'est pas dramatique si plusieurs bandits disparaissent sans raison.»

Lui dit-il en agrémentant ses paroles d'un clin d’œil. Il s'approcha d'Emerence alors qu'elle allait s'envoler. Il allait donner une proposition à l'Impératrice, et il se demandait si elle allait accepter, qui ne tente rien, n'a rien. Il posa son index que la joue froide de la vampire et le laisse glisser le long de sa peau glaciale avant de commencer à parler.

«-J'ai appris qu'un étrange trafique se tramait dans la forêt du crépuscule, dans la caverne de la nuit … Endroit réputé dangereux vers le nombre de malfrats qui sévissent dans cette grotte. Je comptais envoyer un bataillon pour explorer le lieu … Cependant, tu m’intéresses et je t’intéresse, nous souhaitons tout deux nous connaître plus … Profondément, comme tu disais. Que dirais-tu de déloger quelques bandits en ma compagnie, Impératrice ?»

Il voulait attiser la curiosité d'Emerence, comme il s'est si bien le faire. En attendant une réponse, il commença à rentrer puis il se retourne brusquement avant qu'elle ne prenne la parole.

«-Ho ! La prochaine fois que tu viens, ramène ta nourriture, nous sommes en pénurie ici.»

Lui dit-il en souriant en coin.
Revenir en haut Aller en bas
Emerence De Gainbourd
Impératrice
avatar

Messages : 910
Métier : Impératrice
Age du personnage : 120
Alignement : Neutre/mauvais
En couple avec : Personne.
Double Compte : Aurore Badry ; Laurianna Machy

Feuille de personnage
Réputation: 0
Avertissement: 0/3

MessageSujet: Re: Il est toujours bon de connaitre son adversaire [Terminé]   Jeu 30 Mai 2013 - 18:26



Emerence soupira longuement avant de passer au-dessus de la rambarde du balcon, elle regarda le vide, la hauteur était raisonnable elle pouvait se permettre de sauter afin de regagner sa contrée. Elle esquissa un bref sourire à la remarque du général qui visiblement avait compris le sous-entendu. Alors qu'elle s’apprêtait à lâcher prise afin de partir définitivement pour la nuit, quand l'humain aiguisa sa curiosité lui faisant une proposition surprenante.

L'impératrice se retourna faisant dos et vide et donc face au dirigeant, celui-ci passa une main sur sa peau de porcelaine. Emerence le laissa faire, se demandant à quoi il pouvait bien penser. La jeune femme releva le regard vers lui, retenant un grognement, elle espérait pour lui qu'il ne se faisait pas d'idée. Rapidement elle revint à la réalité, écoutant avec plus ou moins d'attention ce qui semblait être une proposition.

Le général lui proposait une sortie ou plutôt un combat mais dans le même camp, prétextant que cela pourrait leurs permettre de mieux se connaitre. Emerence conserva son image inexpressive, elle n'y voyait pas vraiment l’intérêt. De plus offrir à un potentiel adversaire l'opportunité d'observer sa façon de combattre ne la réjouissait pas. Alors qu'elle allait lui offrir une réponse négative, il prit la direction de sa chambre et se retourna au dernier moment ajouta que la prochaine fois elle devrait rapporter sa propre nourriture. Emerence roula des yeux afin d'enfin prendre la parole.


- « J’y penserais général, j’y penserais. Quant à votre proposition je vais y réfléchir, je vous retrouverais la bas quoi qu’il en soit. Je serais curieuse de voir comment le dirigeant se comporte pendant un combat. »

Sans ajouter un mot de plus Emerence sauta dans le vide et atterrit sans aucun bruit sur le sol, avant de disparaitre dans l’obscurité qu’offrait la nuit. Elle regagna une auberge de la cité, afin de s’alimenter convenable et de s’amuser un peu.

_________________
Dans cette rue où se tapie la nuit, seules des ombres me frôlent dans un rire narquois, un bourdonnement résonnant tel un écho dansant. L'humanité a fait place au néant.


Merci  Elënna pour le kit ♥️ !






Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Il est toujours bon de connaitre son adversaire [Terminé]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Il est toujours bon de connaitre son adversaire [Terminé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Ne jamais sous estimer un potentiel adversaire. [terminé]
» Le même homme, toujours dans un bar. [Livre 1 - Terminé]
» (n°15) Une bonne nuit de sommeil! On peut toujours espérer, non? [PV Beast]+ [Terminé]
» OH AFRIQUE TU NOUS RESERVES TOUJOURS DES SURPRISES..........
» Je serais toujours près de toi... [Mort de Saveur d'Amande: pv Dauphine, et ceux qui veulent lui rendre hommage]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 ::  :: Oryenna - Contrée des Humains :: • Cité de l'aurore • :: Quartier résidentiel :: Château de l'Aurore-