Partagez | 
 

 Entretien avec l'Impératrice [Termine]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Entretien avec l'Impératrice [Termine]   Mer 26 Juin 2013 - 0:45

Il y a quelques jours de cela, Gabriel Vangelis rédigea une missive directement adresser à l'Impératrice Emerence de Gainbourd. Cette lettre, la voici :


Votre Excellence de Gainbourd,


Veuillez accepté cette missive que je vous adresse pour vous quémander audience.
Cela fait maintenant 106 ans que je suis un Immortel et 100 ans que je combat sous vos ordres. 
Après une dizaine de missions secrètes que j'accomplis toujours brillamment en votre honneur, et des centaines de combats que je mena à votre Gloire, je me pose une question.
Ne serait-il pas temps que mes efforts soient récompensés ?
Bien sûr je n'aurais aucunement la prétention de vous demander quelconque récompense pour le simple fait de servir votre peuple.
Si je vous demande considération en cette nuit, c'est par bon goût.
Oui, j'estime qu'il serait plus de bon goût que je puisse enfin être considéré comme Noble.
Celui qui me transforma, Dash de l'Umbrya, était Noble.
Il est aujourd'hui porté disparu, mais vous l'avez connu, comme vous connaissez chacun de vos sujets.
J'estime donc légitime de vous demander humblement à me faire accéder à la Noblesse dans la plus grande dignité qui soit.
Cet honneur que vous me feriez m'insiterais d'autant plus àcontinuer ce pourquoi je semble être fait. Vous servir.
Suite à cette audience que je vous demande, je voudrais être plus digne d'être un Vampire, et plus déterminé encore à vous servir en étant, peut-être me l'accorderez-vous dans votre plus grande bonté, Elite de Màvreah.
Voyez-vous, je me verrais honorer de vous servir avec d'autant plus de ferveur qu'il m'est possible, et de moyens que ce titre m'accordrerais.


Je vous remercie d'avance pour votre considération,
Gabriel Vangelis,
Votre plus humble serviteur.


Cela fait maintenant trois jours que la missive fut envoyée. Lorsque Gabriel reçu la réponse, positive, de l'Impératrice, il s'enquit de se rendre au domaine de Gainbourd. 

***

La nuit étendait son voile de Ténèbres sur Màvreah, la lune resplendissait entre les nuages cendreux du Crépuscule.

Gabriel était arrivé au pied de l'immense demeure dans laquelle l'Impératrice en personne le recevrait. Il s'était mit en chemin dès que la réponse lui parvint, et s'était vêtu, pour l'occasion, de sa tenue la plus officielle. Il s'agissait d'un lourd manteau de velours pourpre, au col de fourrure blanche immaculée, tombant jusqu'à ses pieds et traînant derrière lui sur presque un mètre, du fait de sa taille démesurée pour le corps fragile du Vampire. Sous ce manteau, un haut de tissus de luxe couvrait son corps enfantin et divers autres tissus légers et clairs lui recouvraient les jambes. 

Il se présenta ainsi au domaine, sans arme ni équipement, ce qui lui parut le rendre plus léger, plus libre. Il ne souriait pas. Pourtant, cet entretien avec l'Impératrice comptait beaucoup pour lui. Il allait enfin, peut-être, accéder à la Noblesse, et demander son poste d'Elite de Màvreah. Pour lui, il n'y avait pas de plus grand honneur. Cela signifiait à ses yeux qu'il pourrait, si l'Impératrice le lui accordait, bénéficier de tous les honneurs gratifiant ses années de service en son nom, et serait la preuve qu'Emerence de Gainbourd a placé sa confiance e lui. Protéger l'Impératrice au sein et à l'extérieur de son Royaume était un privilège pour Gabriel. Il espérait beaucoup de cet entretien, et savait qu'il en sortirais fixé quant à son évolution au sein de sa nouvelle race.

"Dash ... Si seulement vous étiez encore là pour assister à telle audience. Vous seriez fier"


Le descendant Vangelis se retourna vers l'horizon. Il contempla Màvreah une dernière fois avant de s'en retourner vers l'ascension des marches qui le mèneraient à son entretien avec l'Impératrice. 
Alors que la lune reflétait sa lumière bleuâtre dans les yeux du jeune Vampire, on pu y lire l'intensité de sa détermination, de son appréhension, mais aussi de sa crainte.




 
Revenir en haut Aller en bas
Emerence De Gainbourd
Impératrice
avatar

Messages : 910
Métier : Impératrice
Age du personnage : 119
Alignement : Neutre/mauvais
En couple avec : Personne.
Double Compte : Aurore Badry ; Laurianna Machy

Feuille de personnage
Réputation: 0
Avertissement: 0/3

MessageSujet: Re: Entretien avec l'Impératrice [Termine]   Mer 26 Juin 2013 - 2:14



Le physique ne compte pas,
mais ce qu'il dégage peut toujours impressionner.



Depuis quelque cycle Emerence n’avait plus de temps pour elle, submergé par des obligations. Cependant, elle partageait son domaine avec Dante et il fallait avouer –même si elle ne l’admettrait pas- que sa présence était agréable. Soupirant, remplissant des documents importants, une servante vint lui apporter une nouvelle missive. Emerence ne la remercia pas trop plongé dans sa lecture, s’excusant du dérangement la jeune domestique prit l’initiative de lire la lettre à voix haute, une fois ceci fait et comme à son habitude elle détailla les différentes personnes concernées, expliquant que le jeune Gabriel était un vampire transformé par un noble il y a plusieurs années déjà. Depuis celui-ci aurait voué sa vie au royaume vampirique, agacé qu’on lui impose une décision Emerence la fit taire avant de lui demander de lui répondre et d’accepter l’entretient, un vampire revenant à Màvreah était évidemment une bonne nouvelle, une fois ceci fait la jeune femme sortie laissant Emerence seule.



[…] Les nuits passèrent et le soir de la rencontre arriva enfin […]


Ce soir-là, l’impératrice n’avait rien prévu de particulier, ni grande robe ni maquillage la sublimant. Emerence avait simplement agit comme à son habitude, descendant dans les sous-sols afin de s’alimenter, faire taire les hurlements des différentes esclaves, était remonté afin d’échanger de bref échange avec Dante –afin de lui expliquer qu’elle allait recevoir un jeune vampire – puis avait fini par enfiler une tenue qu’elle jugeait de circonstance. Un pantalon noir particulièrement moulant en cuir, ainsi qu’une ceinture ou était soigneusement rangé une multitude d’arme, le haut de son corps était recouvert d’un simple tissu blanc légèrement transparent et décolleté, ses cheveux restaient lâchés entourant son visage de façon irrégulière. Ses yeux rouges contrastaient comme à leur habitude parfaitement avec son teint pâle, son visage affichait sa froideur habituelle et aucun sourire n’ornait ses lèvres.
A peine venait-elle de terminer sa « préparation », qu’on lui signala que le vampire venait d’arriver, elle descendit les marches centrales de l’intérieur du domaine afin de se positionner devant l’entrée de celui-ci. Les mains croisés sur le devant sa robe, le regard plongé sur la porte, Emerence devait ressembler à une poupée de porcelaine. Chaque action, comportement, étaient méticuleusement préparés et maîtrisés par la jeune femme. D’un simple signe de tête, elle ordonna qu’on ouvre les portes et cela ne tarda pas. La mise en scène était parfaite et l’impératrice rentrait parfaitement dans ce personnage qu’elle s’était forgeait. Esquissant un sourire atrocement faux, elle fit quelques pas vers le jeune homme cachant sa surprise face à ce physique de jeune garçon. Ses lèvres s’entrouvrirent afin de laisser entendre une voix froide, sans émotions :


- «  Bonsoir monsieur Vangelis, sachez que je suis ravie de vous recevoir dans mon domaine et enchantée de faire votre connaissance en personne. Veuillez me suivre, mon bureau est à l’étage.»

Poliment elle l’invita d’un geste de la main à le suivre, tout en montant les marches elle fit signe à ses gardes de rester en place, certaine qu’elle n’avait pas besoin d’aide, ou plutôt convaincue de ses propres capacités à se défendre seule.  Arrivant à l’étage, elle tourna sur la gauche afin de rejoindre le bureau et fit signe au vampire de s’installer face à celui-ci, prenant place elle ressortit la missive faisant mine de la relire –une façon de paraître sérieuse-, une fois ceci fait elle tapota la feuille sur le bois avant de la déposer face à elle et de reprendre la parole.

- «  Pour être honnête j’ai du mal à comprendre ce que vous attendez de moi, Gabriel. Pour moi vous êtes déjà un membre de la noblesse vampirique, grâce à votre créateur.  Je peux cependant vous faire un papier officiel si cela vous rassure.  Néanmoins, j’ai l’espoir de vous voir retrouver notre contré rapidement, les vampires reviennent enfin en Màvreah mais ce n’est pas suffisamment rapide à mon gout. »

Elle s’arrêta, sans sourire plongeant son regard sur le vampire au physique enfantin. Un petit garçon blond, les cheveux en bataille, il était difficile, il fallait l’avouer de lui parler comme à un homme d’âge avancé, heureusement –ou malheureusement- pour Emerence elle n’avait jamais eu l’instinct maternelle. Ses lèvres ne restèrent fermées que très peu de temps avant de se ré-ouvrir afin de l’inviter à prendre la parole :

- «  Je vous écoute jeune homme, que puis-je faire pour vous ? »


_________________
Dans cette rue où se tapie la nuit, seules des ombres me frôlent dans un rire narquois, un bourdonnement résonnant tel un écho dansant. L'humanité a fait place au néant.


Merci  Elënna pour le kit ♥ !






Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Entretien avec l'Impératrice [Termine]   Mer 26 Juin 2013 - 15:27

Gabriel n'eut pas à patienter très longtemps, à peine était-il arrivé qu'on lui ouvrait les portes du domaine.

"Quelle efficacité"

Alors que le "jeune" Vangelis commençait son ascension des marches, l'Impératrice en personne les descendait, venant directement à sa rencontre. Le vampire à l'aspect enfantin leva les yeux pour découvrir sa Reine, et ne fut en aucun cas subjugué par son apparence aguicheuse. Il fut simplement étonné qu'elle fut si ... "Fausse ?" Gabriel n'avait jamais eu de mal à reconnaître un sourire faux d'un sourire franc. Il savait déjà que son audience n'aurait donc rien d'exceptionnel. Il cacha son désappointement et imita le sourire de son hôte lorsque celle-ci arriva à sa hauteur -ou presque à sa hauteur -

- « Bonsoir monsieur Vangelis, sachez que je suis ravie de vous recevoir dans mon domaine et enchantée de faire votre connaissance en personne. Veuillez me suivre, mon bureau est à l’étage.»

Gabriel reconnaissait bien là le timbre froid et distant de la Noblesse vampire. Il apprécia toutefois la considération que son Impératrice lui témoignait.

- Bonsoir Dame de Gainbourd, je suis enchanté, moi aussi.

Sur ces simples mots de circonstance, Gabriel s'enquit de suivre la puissante vampire, appréciant qu'aucun garde ne fusse là pour les troubler dans leur première rencontre.
Arrivé dans le bureau de l'Impératrice, Gabriel s'installa là où elle le lui indiqua, et patienta le temps qu'elle lise sa missive.

"Elle doit être débordée ... Diriger tout un peuple d'Immortels doit requérir beaucoup de concentration et d'efforts"

Gabriel, bien que toujours froid à l'égard de tout être, ne put s'empêcher de ressentir comme du respect pour l'Impératrice.

- « Pour être honnête j’ai du mal à comprendre ce que vous attendez de moi, Gabriel. Pour moi vous êtes déjà un membre de la noblesse vampirique, grâce à votre créateur. Je peux cependant vous faire un papier officiel si cela vous rassure. Néanmoins, j’ai l’espoir de vous voir retrouver notre contré rapidement, les vampires reviennent enfin en Màvreah mais ce n’est pas suffisamment rapide à mon gout. »

Gabriel fut surpris que son interlocutrice l'appelle par son prénom. Il ne montra rien, cependant, et écouta la suite. Le fait que l'Impératrice le considère déjà comme membre de la Noblesse eut pour effet de l'apaiser. Personne ne lui avait jamais témoigné le respect qu'on devait à un Noble, et c'est ce qui lui fit douter.

- Excellence, vous me voyez flatté, et comme rassuré que vous me considériez déjà comme un membre de la Noblesse. Personne d'autre que vous ne m'avez encore jamais témoigner le respect que l'on doit à un Noble. C'est ce qui me fit ... Douter, si je puis dire. Mon transformateur était Noble mais personne d'autre que vous ne semblait le connaître, et personne ne me considérait comme autrement qu'un simple chien de votre armée. Me voilà rassuré, Ma Dame.

Gabriel abaissa la tête.

- En ce qui concerne le retour de votre peuple à Màvreah ... Sachez que si je n'y séjourne pas souvent, c'est parce que j'accomplit mon Destin, celui que vous m'avez confié, ailleurs. Mes missions de tueur je les accomplit toujours en votre nom, et à votre Gloire et à celle de votre peuple que je respecte plus que tout. Je profite de mes dons pour me charger d'éliminer vos ennemis en dehors de vos terres, pour que jamais ils n'aient l'occasion d'y mettre pied. Je parcoure le monde pour diffuser votre toute puissance sur les Terres ignares des autres peuples.

Le vampire regarda son Impératrice.

- Je ne puis m'engager à demeurer en ces contrées sacrées, Ma Dame. Je ne suis efficace qu'à l'extérieur. Toutefois ... Et c'est le second sujet de ma visite ... Je ne puis accomplir ma mission aussi dignement que si j'avais à ma disposition plus de moyens. Si vous le permettez, je vous demande en cette nuit le titre d'Elite de Mavreah. Ma Dame de Gainbourd, j'estime pouvoir vous êtres plus utile encore comme tueur en bénéficiant de ce titre. Cela me permettrais de pouvoir diriger plus de troupe, d'être plus libre dans mes prérogatives, et de faire craindre dans un plus large rayon les ennemis des vampires. Faites de moi un tueur implacable, et ce en votre nom, mon Excellence.
Revenir en haut Aller en bas
Emerence De Gainbourd
Impératrice
avatar

Messages : 910
Métier : Impératrice
Age du personnage : 119
Alignement : Neutre/mauvais
En couple avec : Personne.
Double Compte : Aurore Badry ; Laurianna Machy

Feuille de personnage
Réputation: 0
Avertissement: 0/3

MessageSujet: Re: Entretien avec l'Impératrice [Termine]   Mer 26 Juin 2013 - 19:23



Les lèvres de l’impératrice se fermèrent afin d’écouter les paroles du vampire, ses yeux reflétaient l’intensité de son caractère et scrutaient le sang-froid de haut en bas. Sa réponse laissa perplexe la jeune femme, qui se laissa retomber dans son fauteuils de cuir, elle passa ses doigts le long de l’accoudoir, attentive aux propos de ce qui semblait être un homme d’ambition. La buveuse d’hémoglobine haussa un sourcil au mot « transformateur », une bien drôle de manière de parler d’une transformation et donc de son créateur, qu’il semblait tout de même respecter. Poursuivant dans son explication, il précisa qu’il n’avait été jusque maintenant qu’un chien, un pion de l’armée vampirique sans aucune reconnaissance. Emerence cacha un sourire malsain, qu’elle fit immédiatement disparaître de ses lèvres. La confiance était une chose qu’elle n’accordait que très rarement –pour ne pas dire jamais-, par conséquence toutes personnes ne représentaient pour elle que des pions, une manière de jouer. Si elle accordait de l’importance à son armée, enfin aux personnes la constituant certainement pas, en revanche elle faisait tout son possible pour que leurs formations soit optimal afin de leur faire atteindre des compétences importantes, pour son propre bien être mais aussi pour leur bien être personnel. Attentive, je ne dirais pas ça, prudente serait le mot plus approprié. Cependant, le sang-froid semblait satisfait des paroles de l’impératrice –sur une possible importance qu’elle lui porterait- et la remercia avant de poursuivre.

Il poursuivit son discourt afin d’annoncer qu’il ne viendrait pas résider en Màvreah pour des raisons qu’elle jugea flou, des missions qu’elle –ou plutôt l’ancienne impératrice- lui aurait confié. Il s’expliqua en ajoutant qu’il effectuait des missions pour le peuple vampirique – contre rémunération supposa-t-elle- mais aussi pour lui, en maintenant un point d’honneur à agir pour le bien être des vampiriques. Emerence émit un léger grognement qui raisonna dans le fond de sa gorge quand il parla d’un don qu’il aurait en sa possession, s’il y avait bien une chose que l’impératrice haïssait plus que tout, s’était bien la magie et tout ce qui l’entourait. Elle resta cependant silencieuse, consciente qu’avec son grade elle ne pouvait plus se permettre toutes les folies qui lui passaient à l’esprit. Ce qu’elle retenait du vampire était que visiblement il partageait avec un elle, cette « haine » envers les autres peuples, cependant lui le disait clairement et ce manque de discrétion agaça fortement Emerence.


Alors qu’elle pensait qu’il en avait fini avec ses demandes, il poursuivit encore. L’impératrice le fixa de son regard le plus froid quand il évoqua un possible budget qu’elle pourrait éventuellement lui débloquer, non mais… Il arrivait pour une entrevue, qu’elle voulait bien lui accorder pour finalement lui sortir une liste qui dévale les escaliers pour obtenir toujours davantage.  Vraiment sans gêne et ambitieux ce bonhomme et si ce physique enfantin ne le protégeait pas, Emerence le prendrait volontiers pour un fou ou un suicidaire. Cependant, la jeune femme ne retenue que cette audace, cette ambition qu’elle appréciait de voir chez les vampires. La pipelette poursuivait ses phrases encore et encore. Aggravant sa situation par certaine mot mal choisi. Une fois qu’il eut enfin terminé, l’impératrice laissa un silence s’installer, réfléchissant à ses paroles, elle devait être calme, sévère mais aussi lui faire comprendre le principe de la subtilité et de la discrétion.

- «  Pour être honnête Gabriel, je ne vous accorderais aucun budget pour des possibles missions. Màvreah étant en reconstruction le budget lui en est entièrement consacré. Pour le reste, je veux déjà mettre une chose au clair avec vous, le peuple vampirique n’a officiellement aucun ennemis vous comprenez ? La paix est le mot d’ordre actuellement, je ne voudrais pas mettre les divinités en rogne voyez-vous. Et j’ai peur que la discrétion ou la subtilité ne sois pas votre point fort monsieur Vangelis. En revanche j’entends parfaitement votre envie d’agir pour le bien de notre peuple, c’est pourquoi je veux bien vous accorder le titre d’Elite. Cependant, si jamais j’entends une fois et une seule fois que vous avez fait preuve de la maladresse pendant une de vos sorties et que par conséquence vous avez semé le doute sur l’imagine que j’essaie d’instaurer pour notre peuple. A savoir que nous voulons la paix et la reconstruction vous payerez les conséquences et elles seront très forte, suis-je clair ? »

L’impératrice laissa un nouveau silence s’installer afin que le vampire comprenne bien ceux en quoi il voulait s’engager, qu’il se mette  bien en tête qu’elle était loin de plaisanter et que si elle était déçue les répercutions serait terrible. Oh non Emerence était loin d’être sympathique, très loin de l’image qu’elle pouvait offrir aux différents dirigeants, les autres vampires avaient déjà bien compris qu’il fallait aller dans son sens et la respecter et surtout ne jamais se mettre en travers de sa route. Après, un silence plutôt long elle reprit la parole :

- «  Si vous acceptez les conditions, il est possible que j’ai besoin de vous pour une mission. J’ai besoin d’information sur le nouveau général. Je veux savoir tout ce qui est politiquement correct et incorrect mais je veux aussi votre loyauté sans faille envers ma personne. »


_________________
Dans cette rue où se tapie la nuit, seules des ombres me frôlent dans un rire narquois, un bourdonnement résonnant tel un écho dansant. L'humanité a fait place au néant.


Merci  Elënna pour le kit ♥ !






Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Entretien avec l'Impératrice [Termine]   Mer 26 Juin 2013 - 20:17

Les émotions ressenties par Gabriel lors de ce discours furent multiples. Ce n'était absolument pas du genre du descendant Vangelis de frémir devant qui que ce soit, pourtant certains regards et gestes, parfois imperceptibles de l'Impératrice, lui donnèrent des frissons. Elle l'intimidait. Et Gabriel avait horreur de ça. Toutefois, venant de cette vampire et seulement d'elle, il n'osa même pas le montrer. Il la respectait trop, elle, et tout ce qu'elle représentait. Il l'écouta parler en buvant ses paroles, il était quasiment ému d'écouter son Impératrice s'adresser directement à lui.

- « Pour être honnête Gabriel, je ne vous accorderais aucun budget pour des possibles missions. Màvreah étant en reconstruction le budget lui en est entièrement consacré.

Gabriel tiqua. Il n'avait aucunement parlé d'un budget qu'il convoiterais. Il se rendit compte qu'il avait peut-être mal choisit ses mots. Quand il parlait de moyens ... Il ne parlait pas de moyens matériels, il parlait de ce titre d'Elite qui lui offrirait une réputation qui lui ouvrirait bien des portes lors de ses missions.

- [...] Pour le reste, je veux déjà mettre une chose au clair avec vous, le peuple vampirique n’a officiellement aucun ennemis vous comprenez ? La paix est le mot d’ordre actuellement, je ne voudrais pas mettre les divinités en rogne voyez-vous. Et j’ai peur que la discrétion ou la subtilité ne sois pas votre point fort monsieur Vangelis.

Gabriel baissa la tête instinctivement. C'était son défaut, la haine. Il était animé d'une telle colère à l'encontre de toutes autres espèces qu'il se sentait souvent obliger de répéter le même discours, que les vampires étaient les meilleurs, que personne n'arrivait à leur cheville et que tout non-vampire ne valait pas mieux que des croquettes pour chien. Il avait du mal à rester ... Subtil ... C'est vrai.

"Même l'Impératrice me le fait remarquer ... J'ai des efforts à fournir"

- [...] En revanche j’entends parfaitement votre envie d’agir pour le bien de notre peuple, c’est pourquoi je veux bien vous accorder le titre d’Elite. Cependant, si jamais j’entends une fois et une seule fois que vous avez fait preuve de la maladresse pendant une de vos sorties et que par conséquence vous avez semé le doute sur l’imagine que j’essaie d’instaurer pour notre peuple. A savoir que nous voulons la paix et la reconstruction vous payerez les conséquences et elles seront très forte, suis-je clair ? »

Gabriel apprécia le compliment, et fut sincèrement touché par l'obtention de son titre. Il allait maintenant pouvoir agir avec plus de liberté, bien que d'autant plus de subtilité ...
Il prit en compte son avertissement avec le plus grand sérieux, et profita du silence qui régnait suite aux paroles de la vampire pour mesurer le poids des responsabilités nouvelles qui pesaient sur ses épaules. Et une lueur passa dans son regard, qui s'illumina d'une intensité toute particulière. Oui, il le savait. Il savait qu'il réussirait, et qu'il ne décevrait pas son Excellence de Gainbourd.

- C'est très clair, Votre Excellence.

- « Si vous acceptez les conditions, il est possible que j’ai besoin de vous pour une mission. J’ai besoin d’information sur le nouveau général. Je veux savoir tout ce qui est politiquement correct et incorrect mais je veux aussi votre loyauté sans faille envers ma personne. »

Le Vangelis arqua les sourcils.

"L'Impératrice elle-même daigne me donner un ordre de missions ? Si je m'attendais à ça ..."

Gabriel tenta de cacher son étonnement mais ne put masquer sa "joie" suite à cette nouvelle. Il allait enfin pouvoir servir directement celle qu'il respectait plus que tout. Il écouta très attentivement la demande, et mûrit sa réflexion.

- En d'autres termes, vous souhaitez que j'espionne le général ? Pour ma loyauté, soyez sans crainte, je vous la voue entièrement depuis des années déjà.

Gabriel sourit, attendant la réponse de la Dame vampire.
Revenir en haut Aller en bas
Emerence De Gainbourd
Impératrice
avatar

Messages : 910
Métier : Impératrice
Age du personnage : 119
Alignement : Neutre/mauvais
En couple avec : Personne.
Double Compte : Aurore Badry ; Laurianna Machy

Feuille de personnage
Réputation: 0
Avertissement: 0/3

MessageSujet: Re: Entretien avec l'Impératrice [Termine]   Mer 26 Juin 2013 - 21:35




Affichant un sourire satisfait sur ses lèvres, Emerence scruta le jeune homme avant de se lever et de chercher un dossier qu’elle avait elle-même constitué sur le général, il n’était pas très épais bien au contraire. Elle le laissa tomber sur le bureau, avant d’en sortir une feuille et commença à rédiger une lettre d’affiliation.

Lettre d’affiliation:
 

Emerence plaça la lettre dans une enveloppe avant de la tendre vers le vampire. Une fois qu’il la récupéra elle laissa un silence s’installer le temps pour lui de prendre connaissance du contenu de celle-ci. Pendant ce temps elle réfléchit doucement de ce qu’elle pouvait lui rajouter de plus, elle n’avait pas le temps de s’éterniser. Entrouvrant les lèvres, elle annonça enfin :

- «  En effet, vous comprenez vite c’est une bonne chose. Le général aime les femmes, vous n’avez cas prendre une très jolie esclave ou domestique avec vous. Vous avez deux possibilités, soit usé de la discrétion soit vous faire passer pour un cadeau de ma part, une liaison entre le peuple humain et vampire. De cette manière vous pourrez je l’espère agir comme vous l’entendez dans le domaine. Si vous choisissez la discrétion, je pense que vous êtes vous-même apte à trouver une stratégie. Une dernière chose, c’est à moi seul que vous donnerez les informations et à personne d’autre. Peut-être éventuellement à un certain Dante, je prendrais le temps de vous le présenter plus tard.  Suis-je suffisamment clair avec vous ? Avez-vous des questions ? Bien évidemment pas de vague. »


Se replaçant au fond du siège, l’impératrice attendait une réponse, une réaction du vampire. Elle espérait évidemment que sa mission serait une réussite et qu’il ne la devrait pas, dans le pire des cas – ou le meilleur selon le point de vu- elle le ferait disparaitre. Même si cela l’arrangerait fortement qu’il se montre digne d’un semblant de confiance. Esquissant un sourire, dévoilant deux aiguilles parfaitement aiguisés, la buveuse d’hémoglobine ajouta :

- «  Je ne pense pas avoir à préciser que cette lettre ne doit pas se retrouver entre de mauvaises mains, j’espère également que vous parviendrez sans trop de difficulté à obtenir les informations. Vous avez le temps que vous voulez pour réaliser cette mission, même si j’admets que la patience n’est pas ma plus grande qualité »

Si le jeune vampire n’avait pas de question, ni rien à rajouter. Emerence le raccompagnerait sans attendre, elle voulait retrouver rapidement ses obligations. Cela faisait plusieurs jours qu’elle n’avait pas vu sa servante et l’inquiétude – non visible- commençait à la saisir.  


_________________
Dans cette rue où se tapie la nuit, seules des ombres me frôlent dans un rire narquois, un bourdonnement résonnant tel un écho dansant. L'humanité a fait place au néant.


Merci  Elënna pour le kit ♥ !






Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Entretien avec l'Impératrice [Termine]   Mer 26 Juin 2013 - 23:20

Gabriel observa l'impressionnante buveuse de sang s'occuper de la rédaction d'une lettre.
Il attendait patiemment.
Quand l'Impératrice lui tendit la l'enveloppe, il s'enquit d'en sortir le document et de le lire avec autant de considération qu'il en était possible. Il sourit. Il releva la tête et écouta ce qu'avait à dire Emerence.

- « En effet, vous comprenez vite c’est une bonne chose. Le général aime les femmes, vous n’avez cas prendre une très jolie esclave ou domestique avec vous. Vous avez deux possibilités, soit usé de la discrétion soit vous faire passer pour un cadeau de ma part, une liaison entre le peuple humain et vampire. De cette manière vous pourrez je l’espère agir comme vous l’entendez dans le domaine. Si vous choisissez la discrétion, je pense que vous êtes vous-même apte à trouver une stratégie. Une dernière chose, c’est à moi seul que vous donnerez les informations et à personne d’autre. Peut-être éventuellement à un certain Dante, je prendrais le temps de vous le présenter plus tard. Suis-je suffisamment clair avec vous ? Avez-vous des questions ? Bien évidemment pas de vague. »

- Je n'ai aucune question Votre Excellence. C'est très clair.

- « Je ne pense pas avoir à préciser que cette lettre ne doit pas se retrouver entre de mauvaises mains, j’espère également que vous parviendrez sans trop de difficulté à obtenir les informations. Vous avez le temps que vous voulez pour réaliser cette mission, même si j’admets que la patience n’est pas ma plus grande qualité »

Gabriel replaça la lettre dans son enveloppe et plaça celle-ci dans un pan de son manteau, bien précieusement.

- J'ai déjà une idée sur la façon dont je vais m'employer à accomplir cette mission que vous me confiez. Soyez sans crainte, je ferais tout au mieux et ce, sans débordement d'aucune sorte. Votre patience n'aura pas à être mise à l'épreuve, je vous le promet.

Le Vangelis, comme s'il avait compris que l’Impératrice avait d'autres chats à fouetter, et ne voulant pas éterniser cette audience, adressa à cette dernière un regard qui voulait tout dire : Nous n'avons plus rien à nous dire.
Revenir en haut Aller en bas
Emerence De Gainbourd
Impératrice
avatar

Messages : 910
Métier : Impératrice
Age du personnage : 119
Alignement : Neutre/mauvais
En couple avec : Personne.
Double Compte : Aurore Badry ; Laurianna Machy

Feuille de personnage
Réputation: 0
Avertissement: 0/3

MessageSujet: Re: Entretien avec l'Impératrice [Termine]   Jeu 27 Juin 2013 - 0:25



L’entretient prenait fin –enfin-, Emerence se releva remit en place les plis de son haut. Refaisant disparaître son sourire elle invita le vampire à se lever, elle fit de même avant d’ouvrir la porte avec délicatesse. C’est à ce moment que c’est lèvre s’entrouvrirent, laissant entendre le son de sa voix alors qu’elle se trouve dans l’ouverture de la porte :

- « Je pense que nous avons terminé dans ce cas. Je vais vous raccompagner Gabriel. »

Suite à cette parole, elle se mit en route vérifiant du coin de l’œil que le vampire la suivait. Elle descendit les marches une par une, cherchant du regard celle qu’elle ne trouva pas. Arrivant en bas des nombreuses marches, elle se retourna pour vérifier la présence du sang-froid, elle regarda de ses yeux rouge intense, le détaillant. Une bien drôle de rencontre, un homme dans un corps d’enfant qui ne connaitre jamais le plaisir de la chair, qui aux yeux de tous restera insouciant et faible alors que c’était très loin d’être la réalité. Une fois qu’il arrive en bas des marches, elle reprit sa marche jusqu’aux portes qu’elle ouvrit avant de lui faire signe d’un geste de la main. L’impératrice inclina poliment la tête en guise d’au revoir. Ses yeux quittèrent pas le blondinet avant de voir son physique disparaître au loin, elle se retourna ferma la porte dans un fracas important avant de hurler :

- « Trouvez-moi Aleyna immédiatement ! »


[RP TERMINE]



_________________
Dans cette rue où se tapie la nuit, seules des ombres me frôlent dans un rire narquois, un bourdonnement résonnant tel un écho dansant. L'humanité a fait place au néant.


Merci  Elënna pour le kit ♥ !






Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Entretien avec l'Impératrice [Termine]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Entretien avec l'Impératrice [Termine]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Alix l'impératrice
» Sysy l'impératrice ♫
» Un sujet avec l'impératrice? lol
» Prendre un coup… avec l’Impératrice? [Terminé]
» Un entretien d'embauche pas comme les autres...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 ::  :: Màvreah - Contrée des Vampires :: • Domaines privés • :: Domaine de Gainbourd-