Partagez | 
 

 Le droit au repos [Terminé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Le droit au repos [Terminé]   Ven 28 Juin 2013 - 14:47

Celebrian venait de s'arrêter à un endroit qu'elle connaissait que trop bien... La forêt de l'éternel. Pourquoi était-elle revenue dans son «pays » ? Elle ne savait pas, mais elle devait se faire petite. Après tout, elle était recherchée. Descendant de son cheval, voler lors de sa fuite, elle l'attacha à un arbre et prépara le camp. Aujourd'hui, elle dormirait à la belle étoile. Faisant un léger feu, elle s'assit en tailleur et regarda les flammes lécher le bois et danser leur danse de la victoire. S'étirant un coup, elle se laissa tomber à la renverse sur le dos, les mains derrières la tête.

Le ciel était d'un bleu étoilé magnifique. Il y avait que peu de nuage et du coup on pouvait voir les petits points blancs/jaunes briller dans le ciel. Celebrian sourit. C'était quand la dernière fois qu'elle avait vu les étoiles aussi magnifiques ? Elle ne s'en rappelait plus. Cela la fit d'ailleurs soupirer, mais elle oublia vite cette pensée. Elle avait besoin de se reposer. Fermant les yeux, elle se laissa plonger dans un long songe.

Pourtant, ce songe ne dura pas longtemps. Quelque chose la dérangeait, c'était une brise. Une brise ? Non ce n'était pas cela. Elle ouvrit les yeux brusquement, prenant à la hâte son arc et une flèche et elle se mit en situation de combat, la flèche en place et prête à transpercer sa cible. La première pensée qui lui vint c'était qu'on l'avait suivi. Ses yeux regardaient partout, mais rien. Tout était calme et le silence était roi. Celebrian resta sur ses gardes, baissant légèrement son arc, mais prêt à le relever à toute occasion.

« Mademoiselle.. . »

La voix, ou plutôt le murmure, venait de la gauche. Roulant au sol, elle se mit en face de la voix et se stoppa net. La brise n'était en fait qu'un enfant. Il était assez jeune, mais ce qu'elle remarqua c'est qu'il n'était pas humain. C'était un fantôme. Celebrian n'était pas du style à croire au fantôme et elle ferma les yeux comptant doucement dans sa tête. Au bout de 10, elle rouvrit les yeux et l'enfant c'était rapproché. Elle crut voir des larmes aux coins des yeux. Un fantôme pouvait pleurer ? Celebrian fit non de tête et se calma baissant son arme. L'enfant n'avait pas l'air dangereux. Elle le regarda et décida, enfin, d'ouvrir la bouche pour parler.

« Qui es-tu ? Que fais-tu ici ? »

Celebrian avait parlé d'une voix calme et légèrement douce. Elle avait prononcé chaque mot doucement pour que l'enfant puisse comprendre. Cependant, l'enfant ne répondit pas. Avait-il entendu la question ? Celebrian répéta les questions et l'enfant se mit à sourire. Elle haussa un sourcil. Si l'enfant ne répondit pas à sa première question, il répondit quand même à la deuxième.

« On est venu faire un pique-nique ici avec ma famille. Mes cousins et moi avons fait un cache-cache dans cette forêt et personne ne m'a trouvé. Au bout de plusieurs heures, je me suis endormi. Lorsque je me suis réveillé, tout le monde étaient partis. Dites mademoiselle...vous voulez bien m'aider à trouver mes parents ? Ils doivent être inquiet à ce moment et je ne veux pas leur causer plus de peine »

Celebrian voulut ouvrir la bouche, pour lui dire l'abominable vérité sur le garçon, mais elle n'y arrivait pas. Tout ce qu'elle put faire c'était de se mordre la lèvre. Elle lui déclara qu'elle allait l'aider à chercher, mais sa voix était tremblante, mais elle devait se retenir. Elle ne devait pas pleurer ! Elle se leva et laissa ses affaires là pour aider le garçon, mais elle s'arrêta d'un coup. Une question lui venait à l'esprit. Où ses parents habitaient-ils ? Mais surtout...Quand est-ce qu'ils étaient venus pique-niquer ? Celebrian ne pouvait plus se retenir, elle avait besoin de le savoir et elle posa les questions à l'enfant.

« Mes parents et moi habitons dans la contré des humains. Nous sommes venus le 3ème cycle de Eksintia, Sangnïa 18, an 243. D'ailleurs, nous sommes quel jour ? Quel cycle ? »

Celebrian n'en pouvait plus, elle devait lui dire, elle devait lui avouer qui il était désormais, ce qu'il était advenu de ses parents et le fait qu'il devait partir dormir désormais. Mais sa gorge était nouée. Aucun son ne sortait. Elle n'y arrivait pas finalement. Elle ne pouvait pas. Elle décida donc de s'arrêter et de respirer un grand coup, les yeux clos. Lorsqu'elle les rouvrit, l'enfant était devant elle, la tête penchée. Il lui demanda si tout allait bien et Celebrian répondit que non. Elle devait désormais tous lui dire, pour le soulager et pour le laisser partir.

« Ecoute petit. Cela fait désormais deux ans que tu es ici. Vu ta constitution et ta situation, tu es...mort... Ton corps n'est plus ici désormais et tes parents sont rentrés chez eux...Ils doivent te pleurer tous les soirs, mais c'est ainsi... Tu as dû être piqué ou mordu par un insecte venimeux dans ton sommeil et tu as succombé.... Je suis désolé, mais désormais il faut que tu abandonnes et que tu....

NON !! »


L'enfant avait crié. Tout son corps tremblait et des larmes perlaient le long de ses joues. Elles tombaient à flots et cela serra le coeur de Celebrian qui se mordit les lèvres. Elle tenta de lui ré-expliquer calmement, mais l'enfant lui dit que ce n'était pas possible et il partit en courant. Celebrian se mit à lui courir après, sans vraiment savoir pourquoi. Au bout de plusieurs foulées, elle perdit sa trace. Ralentissant, elle le chercha plus calmement, son souffle saccadé à cause de la course. Lorsqu'elle le trouva, il était devant un arbre en train de regarder quelque chose. Elle se rapprocha pour voir un squelette. C'était celui d'un enfant. S'en fut trop pour Celebrian qui pleura. L'enfant la regarda et s'excusa.

« Vous aviez raison... »

Il se mit à pleurer lui aussi, puis un sourire tremblant s'afficha sur ses lèvres. Il s'était résolu. Pour lui, tout devenait clair. Pourquoi personne ne venait le chercher, pourquoi il était tout le temps dans cette forêt. Toutes les réponses étaient là, sous ses yeux. Il se tourna vers Celebrian et la remercia pour l'aide et pour lui avoir fait ouvrir les yeux. Celebrian sourit en disant que ce n'était rien et l'enfant disparut dans un sourire. Celebrian revint sur son camp, les larmes coulant le long de ses joues et elle s'allongea sur le bout de tissu qui lui servait de matelas. Pourtant, il lui fut impossible de manger et de dormir, car l'image de cet enfant revenait sans cesse dans sa mémoire. Mais désormais, il avait le droit au repos éternel que tout le monde désirait.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le droit au repos [Terminé]   Jeu 18 Juil 2013 - 17:04

Le droit au repos Bonsoir,

Je viens vous confirmer la réussite de votre quête. Félicitation jeune elfe, vous avez réussi à renvoyer un être fantomatique.

Que les vents d'Ephaëlya vous portent vers la réussite.
Revenir en haut Aller en bas
 

Le droit au repos [Terminé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Le droit au repos [Terminé]
» Celeste Esméralda Elisheva † Les Bannis ont droit d'Amour [Terminé]
» Du Droit Canon et de l'Officialité Épiscopale
» Les aventuriers vont jamais tout droit...
» Le droit d'objection du Président de la République

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 ::  :: Evanya - Contrée des Elfes :: • Arbre aux Lucioles • :: Forêt de l'éternel-