Partagez | 
 

 Lathus Grethar ou l'art de La Vengeance est un plat qui se mange froid... [Validé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Lathus Grethar
Ephaëlyen indépendant
avatar

Messages : 115
Métier : Apprenti mercenaire
Age du personnage : 25
Alignement : Mauvais
En couple avec : Attiré par deux femmes
Ennemis : - l'assassin de sa famille
- ceux qui s'en prennent à lui
Double Compte : Elaën Nerildillë

MessageSujet: Lathus Grethar ou l'art de La Vengeance est un plat qui se mange froid... [Validé]   Dim 30 Juin 2013 - 2:16


Préambule  
Du personnage

Prénom & nom : Lathus Grethar
Sexe : Masculin
Âge du personnage : 21 ans
Race : Humains
Compétence magique ? : Oui maîtrise de l'Eau.
Description
Physique


Grand et athlétique, environ 1m85, les cheveux noirs de jais, ses yeux le sont tout autant et semblables au Lac de l’Aube lorsque la voûte céleste revêt son manteau pour entraîner le Monde dans une obscurité totale, Lathus est un jeune homme de 21 années de vie, d'apparence mystérieuse et paraissant plus âgé qu’il n’y paraissait… Il est un semi-elfe, en effet, il est fils d’un humain et d’une elfe mais il a plus obtenu les caractéristiques d’un humain que d’un elfe contrairement à sa défunte jumelle… Son visage ne traduit que très rarement ses sentiments et sur lequel se trouve une cicatrice, plus précisément sur son front mais elle est très difficile à remarquer… En effet, ses cheveux, mi-longs sont toujours ébouriffés, et sa frange cache si bien cette cicatrice qu’il s’était fait durant son enfance en tombant d’un arbre... Ses yeux, ils paraissent constamment plongés dans les ténèbres, si bien que cela provoque chez beaucoup un sentiment de mal être au croisement de son regard baissant aussitôt les yeux. Il ne sourit que très peu. Il porte une barbe d'environ 2 semaines, renforçant son air mystérieux et soulevant davantage de questions à son sujet. Ses habits, le jeune homme porte des habits d’humains tout à fait banals, des chaussures de marche, un pantalon ample, facilitant ses déplacements mais il porte en permanence une armure sur lui avec son épée toujours prête à être dégainée... Autour de son cou, pend un collier, sur lequel est accroché un pendentif étrange, dont lui seul en connait la provenance.

Sinon, son agilité, hors du commun est son arme principale, c'est ce qui le dissocie des autres guerriers solitaires comme lui, car il a fait de cette caractéristique l’une de ses armes principales. Ses seuls autres moyens de défenses sont des couteaux de lancers qu'il dissimule un peu partout sur lui, nul ne sait combien il en possède mais sa rapidité à dégainer et à lancer ces lames combinée à la précision dont il fait preuve incite beaucoup de ses ennemis à ne pas s'opposer à lui, surtout en milieu rural, son terrain de jeu de prédilection. Mais son arme principale restait tout de même son épée « Trooz », il l’avait reçue des mains de son paternel lorsqu’il avait eu l’âge de 10 ans et depuis ce jour, elle était devenue sa vie, une partie de son âme…

Description
Mentale


Lathus est un jeune homme au caractère bien trempé. Il est d’un courage inflexible, têtu, dynamique, mais peut être aussi très calme et serein, comme n'importe quelle personne peut l'être si elle le souhaite vraiment. Pourtant, depuis qu’il était tout petit, il n’a jamais été comme les autres. Son fort caractère, sa grande fierté et sa grande franchise l’ont toujours différencié. Quelques soit le contexte ou le sujet d’une discussion, il dit toujours ce qu’il pense. Honnête et franc en toutes circonstances, on l’aime ou on le déteste, eh il s’en fiche. Depuis l’assassinat de ses parents, il s’était forgé un caractère de dur à cuire et il n’avait jamais aimé être entouré de personnes qui l’admiraient. De plus, il cache une personne assez sensible, qui passe son temps à observer les gens qui l’entourent avec beaucoup d’attention afin d’assouvir sa curiosité et ses questions. Il est très doué pour déchiffrer une personne en un seul regard. Comme on le dit souvent, les yeux sont les fenêtres de l’âme, tout y est visible. Il s’énerve extrêmement vite, étant trop impulsif, même s’il arrive de plus en plus à se contrôler. Sa repartie est étonnante et peu de gens ose être insolent avec lui, de peur qu’il les rabaisse plus qu’autre chose.

Pour finir, sachant voir les failles et les défauts de chacun, Lathus sait tout aussi bien voir leurs qualités. Comme sa défunte mère le disait souvent de son vivant, on apprécie quelqu'un pour ses qualités mais on l'aime pour ses défauts !



Votre
Histoire



I. NAISSANCE ET ENFANCE

2 ème Cycle de Fanuyël, Aerïa 7 An 224

Notre histoire commence il y a dix-sept cycles, soit en notre langage dix-sept années quand Pierus Grethar, qui était parti en opérations secrètes quelques mois pour l’Armée d’Oryenna, revenait enfin chez lui. Sa femme Turyë, une jeune elfe qu’il avait rencontrée lors d’une mission de Diplomatie en Evanya durant laquelle ils tombèrent amoureux l’un de l’autre. Il l’avait choisie comme compagne et désormais elle était proche du terme de sa première grossesse... Pierus était un guerrier d’Elite et faisait partie de la Groupe d’Intervention Spéciale du Général…  Quand il arriva enfin chez lui pendant une nuit d’orage, il entendit les cris de sa femme qui agonisait car elle était en train de perdre les os, signe montrant que son enfant allait bientôt voir le jour. Il monta directement dans leur chambre et quand il la vit agonisante, il vint immédiatement lui prendre la main. Il l’embrassa et lui dit d’une voix qu’il se voulait tendre mais qui trahissait la peur :

- Ma Chérie, je suis finalement arrivé et malgré le temps qu’il fait à l’extérieur, j’ai fait aussi vite que j’ai pu!

- Mon amour, je suis tellement heureuse que tu sois finalement rentré… dit-elle d’une voix essoufflée et douloureuse quand elle eut une nouvelle contraction… il dit en tentant de la rassurer du mieux qu’il pouvait :

- Tout va bien se passer ».

Les contractions se firent plus nombreuses et Turyë commença à pousser. Il descendit chercher un chiffon sec, revint auprès d’elle et entreprit d’éponger son front pendant qu’elle poussait de plus en plus fort. De longues minutes passèrent, à l’extérieur la pluie avait redoublé d’intensité, la douleur que ressentait Lee devint de plus en plus insupportable, puis une dernière contraction vint et… Un enfant qui était un garçon, sortit puis dix minutes plus tard un deuxième enfant, cette fois-ci c’était une fille. Il n'en crut nullement ses yeux quand il vit que sa compagne venait d'enfanter deux nourrissons...

C’est ainsi que naquirent les jumeaux Grethar : Lathus et sa sœur jumelle Finië ...

L’enfance des jumeaux ressemblait comme celle des autres enfants. En effet, élevés dans l’atmosphère confinée de leur foyer à quelques lieues de la Cité de l’Aurore, ils ne cessaient de s’amuser ensemble dans les vastes champs qui entouraient leur maison ; mais très jeune, Lathus fut formé pour devenir un combattant. A l’âge de huit années, il fut envoyé à la Capitale afin d’y avoir une grande formation de soldat. Son acharnement à toujours dépasser ses limites lui valait la sympathie et le respect des autres enfants de la cité ainsi que des instructeurs qui avaient vite remarqué qu’il avait tout le potentiel pour devenir un grand guerrier que ce soit à l’épée ou au corps à corps à mains nues. En effet il excellait au combat au corps car grâce à sa finesse corporelle, il parvenait à lever ses jambes qui pouvaient atteindre la hauteur du visage de ses adversaires donc il privilégiait le combat au corps à corps à l’épée bien qu’il avait de grandes habilités pour devenir un grand épéiste comme son père… Quant à sa jumelle, elle restait à la maison avec sa mère et apprenait l’art de la cuisine et du ménage…

Un jour alors qu’il se promenait en compagnie de son paternel qui lui expliquait consciencieusement l’art de la guerre, celui-ci découvrit avec étonnement que la magie avait fait son apparition chez Lathus. En effet, le jeune homme avait fait jaillir de l’eau de nulle part… Il avait dans une sorte de transe qui l’avait amené à produire cet étrange phénomène et d’ailleurs, il s’était immédiatement évanoui sitôt après… Pierus ne savait comment son fils avait pu être doté de magie car ni lui, ni son épouse n’étaient dotés de pouvoirs magiques néanmoins son fils possédait un don et il allait coûte que coûte lui dire de cacher son don… C’était un secret entre père et fils, donc ni sa mère, ni sa sœur ne devait être au courant de son don… Le jeune Lathus était heureux de pouvoir partager des choses avec son paternel et surtout hors de l’armée…  Mais malheureusement, alors que Lathus revenait chez ses parents afin de célébrer son quinzième anniversaire, un terrible drame se déroula…


II. TOUT PEUT BASCULER

2 ème Cycle de Fanuyël, Aerïa 7 An 239

Une grande réception fut préparée en l’honneur des Jumeaux et plus précisément pour le jeune garçon qui était devenu un beau jeune homme malgré le fait qu’il n’avait encore que quinze années… A son arrivée, ses parents et sa sœur l’accueillirent à grands cris ainsi que leurs invités, ce qui incluait son oncle elfe Finiel et son épouse Tanyë. Le jeune homme s’inclina devant son paternel qui était tout de même son supérieur mais celui-ci le prit aussitôt dans ses bras, prouvant à quel point il était fier du travail qu’il faisait pendant sa formation… D’ailleurs, le jeune homme avait presque terminé sa formation de soldat d’Oryenna… Puis il sortit de son veston un long paquet tout en disant à son fils d’une voix pleine de fierté :

- J’ai une chose à t’offrir mon fils, répondit-il en sortant l’épée de son sac. Tiens prends la, elle est tienne désormais.

- Merci, Père. Elle est magnifique cette épée, dit le jeune homme en examinant son épée. Il le remercia à nouveau et se tourna vers sa sœur qui le regardait avec un regard tendre.

- Donne-lui un nom car cette épée est ta vie désormais. Si tu ne lui fais pas confiance, elle te fera défaut mon fils, ajouta son père qui partit vers la maison.

Il se retourna et quand il vit que son père était rentré dans la maison accompagné des invités. Il leva les yeux vers le ciel et se promit de ne jamais décevoir son père. Sa sœur, qui l’avait rejoint, mit sa main sur son épaule et dit d’une voix douce :

- Mon doux frère, est-ce que tu vas bien ?

- Oui, répondit le jeune guerrier en la regardant d’un œil perçant, puis en regardant l’épée, il ajouta : - Le nom de mon épée sera Trooz.

- C’est un beau nom pour une épée. Je t’aime mon frère et sache que je serai toujours présente pour toi, dit Finië en lui donnant un doux baiser sur la joue. Il sourit et pour toute réponse, il déposa un baiser sur sa joue également et ensemble, ils se dirigèrent vers la maison afin de célébrer leur Quinzième anniversaire… La journée se passa à merveille mais une menace flottait en l’air et le jeune homme l’avait rapidement perçue ; néanmoins, il ne fit part de ses pressentiments à personne pas même à sa sœur à laquelle il confiait entièrement tout… Il n’avait qu’une hâte c’était de dormir tant il était épuisé par sa formation de soldat d’Oryenna à la Cité de l’Aurore mais malheureusement, il allait devoir attendre le départ du dernier invité… Lorsque la réception prit finalement fin en début de soirée, il demanda l’autorisation à ses parents de rejoindre sa chambre afin de dormir et dès lors, il s’y retrouva en moins de deux et s’endormit aussitôt…

Il fut réveillé en sursaut par un grand bruit provenant de la cuisine, il se leva en dégainant son épée. Il descendit sans faire de bruit puis il vit son père qui vola et retomba près de la porte. Le jeune garçon fit un cri de guerre et entra dans la pièce qui était en feu. Il vit des êtres masqués. Il lança un objet contendant sur le plus petit des assaillants qui le reçut en pleine poitrine et tomba inerte par terre. Celui qui semblait être le plus rageur, vint vers le jeune humain et le frappa avec son épée mais celui-ci avait anticipé le coup et le para avec un peu de difficulté. Il repoussa son adversaire et contre-attaqua. Il le désarma et lui trancha la gorge. Le jeune homme en voyant ce spectacle, vomit ses entrailles… C’était la première fois de sa vie qu’il tuait quelqu’un… Voyant la tête de leur congère qui roulait sur le sol, les autres s’énervèrent et attaquèrent tous en même temps. Pierus qui s’était relevé, se jeta de nouveau dans la mêlée et engagea le combat contre l’un des assaillants, tandis sa femme et sa fille se frayaient un chemin pour se protéger des attaques incessantes des intrus. Mais il fut touché par une flèche tirée par l’un des Assaillants ainsi qu’une dague qui se planta dans son cœur… L’homme mourut instantanément…

A ce spectacle, Lathus hurla de colère et de douleur et se jeta dans la mêlée après son premier combat. Il engagea le combat contre deux assassins en même temps, il se retrouva encerclé mais il se battait avec courage et acharnement. Celui de gauche tenta une attaque en même que celui de droite, il esquiva les deux attaques, mais il fut tout de même touché au bras et se retrouva au sol… Le jeune homme se mit à reculer légèrement tandis que ses adversaires levaient leurs épées mais  Turyë s’était jetée entre eux pour protéger son enfant et tomba à terre touchée par les lames. La voyant ainsi au sol, le jeune garçon  se releva et contre-attaqua avec fureur et tristesse, mais ses adversaires étaient beaucoup trop fort pour lui seul… Mais alors qu’il était de nouveau encerclé, il vit l’un de ses adversaires tomber, une dague logée en plein cœur… Le jeune garçon se demandait qui venait de faire cela mais il ne pouvait chercher plus longtemps parce que son dernier adversaire venait d’exploser de rage et se mit à l’attaquer fortement, des coups que le garçon parvenait difficilement à parer. Sa blessure commençait à lui peser mais il se battait toujours… Il avait le cœur meurtri par la douleur mais il continuait à se battre avec son esprit et dans une ultime tentative, il esquiva un coup qui se dirigeait tout droit vers son épaule gauche et dans un retournement de situation, il asséna un revers de son épée et trancha la main de son adversaire qui hurla à mort… Et titubant légèrement avec des larmes aux yeux, Lathus leva son épée et trancha la gorge de son adversaire… Une fois cela terminé, il s’agenouilla près de sa mère mourante et la prit dans ses bras en disant :

- Mère ne mourrez pas !!!

- Mon ange, je meurs à la fois comme une guerrière et une mère, sourit sa mère d’une voix aussi faible qu’un murmure. Pars de la maison avec ta sœur et protège-la coûte que coûte. Promets-moi mon fils

- Non mère je ne puis vous laisser… répondit le jeune les larmes aux yeux. Il entendit un hurlement, se retourna et vit sa sœur abattre le dernier des assassins qui dit un dernier mot avant de s’éteindre : « Ce n’est pas terminé Grethar… Nous vous retrouverons et supprimerons votre lignée à jamais ! La Guilde vous retrouvera !». Ecœurée, Finië les rejoint et s’exclama en voyant sa mère mourante :

- Mère non !!!!

Turyë sourit de nouveau, embrassa ses enfants puis lâcha un dernier soupir et mourut.
Lathus et sa sœur jumelle, la mort dans l’âme, se relevèrent et quittèrent leur maison qui était en train de brûler, l’unique question qui leur revenait en tête c’était « pourquoi ». Ils avaient pris le strict nécessaire qui était encore en état, sortirent de la maison et partirent au galop le plus loin possible. Quand ils furent assez loin, ils se retournèrent et virent les flammes détruire leur maison avec leurs parents à l’intérieur.

« Père, Mère je vous aime et je vous vengerai » promit Lathus en levant les yeux vers le ciel. Puis ils repartirent vers des contrées lointaines…

Plusieurs mois passèrent depuis l’attaque qui avait conduit à la mort de leurs parents, mais Jathel et sa sœur y pensaient toujours. Ils erraient partout tels des vagabonds, Finië souffrait énormément de cette vie, d’ailleurs elle en était tombée malade. Ils avaient quitté le Territoire de Oryenna et s’étaient refugiés chez les Elfes en compagnie de leur famille maternelle…
En exil chez les Elfes depuis plus de deux années, le jeune semi-elfe s'entraînait chaque jour afin d’être fort… Les événements qui avaient détruits sa vie ressurgissaient toujours dans son esprit, néanmoins grâce aux grands Penseurs Elfiques, il avait pu chasser ses vieux démons et les utiliser comme source de puissance. Chaque jour, il devenait de plus en plus fort tandis que l’état de sa sœur devenait de plus en plus critique… Et la Mort allait de nouveau frapper les Grethar… En effet, à l’aube d’une journée maussade et malgré la médecine elfique, Finië mourut et en fut gravement blessé. Il l’enterra avec ce désir de vengeance dans le cœur et s’apprêta à entreprendre un périple à travers le monde afin de trouver l’origine de l’assassinat de ses parents !

III. L’AMOUR, LA HAINE, LA TRISTESSE…

Cela faisait des mois qu’il avait entamé son périple à travers les contrées d’Ephaëlya afin de retrouver la fameuse Guilde qui aurait commandité le meurtre abjecte de ses parents. Il tâchait d’apprendre ce qu’il s’était réellement passé, s’attardant durant de très longues semaines dans la Cité de l’Aurore en incognito car n’oubliez pas qu’il avait quitté la Contrée avant la fin de sa formation de soldat, ce qui faisait de lui un déserteur… Et ce malgré ce qu’il s’était passé avec ses parents… Alors qu’il s’était de nouveau retrouvé en Evanya afin d’apprendre d’autres choses dont les plantes qui lui permettraient de guérir ses blessures ainsi que les plantes pour tuer, ce fut dans la belle ville d’Ardamir qu’il crut rencontrer l'amour. C'était une jeune Elfe rayonnante de joie et de bonheur. Chaque fois qu'il la voyait, son cœur s'emballait, il perdait ses mots, devenait hésitant dans tous ses gestes. Il passa une année à la courtiser. Quand enfin, timide et hésitant, il vint lui demander sa main, la douce demoiselle lui rit au nez. Ce qui se passa alors, Lathus le regretta amèrement tout au long de sa vie. Jamais il ne s'était sentit si seul et malheureux. Son chagrin se transforma alors en une rage qu'il ne sut contrôler. Prise d'une folie soudaine, il s'appliqua à détruire rageusement tout ce qui était à sa portée. Il aurait tranché la gorge de la jeune Elfe effrayée si quelqu'un n'était pas entré dans la pièce à cet instant là.

Honteux de son acte, le jeune semi-elfe avait repris aussitôt son voyage et s’était retrouvé dans la contrée des Lycanthropes. Là dans cette contrée hostile, il passa un hiver entier à méditer sur son acte. Il l'aurait tuée sans hésiter une seule seconde si on ne l'avait pas arrêté à temps. Remontant le cours de sa vie, il réalisa que c'était la première fois qu'il manquait de perdre le contrôle de ses actes. Il était tout bonnement écœuré de son acte mais il ne pouvait nier qu’il était animé par une grande vengeance qui lui faisait souvent perdre le contrôle de ses émotions et souvent durant ses errances, il laissait derrière des marres de sang, des personnes qu’il avait tuées… Certes des dommages collatéraux mais c’étaient des hommes qui l’avaient menacé ! Bref des mois et des mois passèrent après ce terrible événement… Mais ce qu’il ne savait point c’était qu’il allait revivre le même désir puissant, la même attirance impitoyable, cependant cette fois, il allait réellement connaître l’amour…

3ème cycle de Radyël, Sangniä 9 An 244

Ce jour-là, le jeune semi-elfe s’était arrêté dans une taverne car las de marcher, il avait un grand besoin de s’abreuver un peu mais il avait senti rapidement qu’il allait certainement regretter d’être venu ce soir-là… En effet, il avait été instantanément subjugué par une jeune fille qui était venue l’accoster pour lui parler et de fil en aiguille, ils s’étaient surpris à converser de tout et de rien… Jusqu’à très tard dans la nuit mais ils avaient été soudainement interrompus par un groupe de trois voyageurs alors qu’ils jouaient à un jeu extrêmement intéressant d’ailleurs… Ayant demandé gentiment aux voyageurs de passer leur chemin, ceux-ci s’étaient attaqués à la jeune fille qui se prénommait Naralith… Ce qui avait aussitôt contraint Lathus à user de son épée et dans un excès de colère, il avait tranché la gorge du premier ennemi et par la suite, il avait assassiné le deuxième à l’aide l’une de ses dagues secrètes qu’il cachait un peu partout dans ses habits… A la suite de cet affrontement, il avait pris la jeune fille dans ses bras mais il avait décidé de se jeter dans le lac afin de se nettoyer du sang de ses ennemis. Dans un excès d’espièglerie, il l’avait tirée dans l’eau avec lui et s’était retrouvé tout contre elle : aussitôt un puissant désir inavouable avait fait son apparition entre eux et ils l’avaient finalement satisfait grâce à un baiser passionné !

Suite à ce baiser, ils avaient entrepris des chemins ensemble comme un véritable couple mais malheureusement, Lathus avait eu de nouvelles informations qui allaient lui permettre de repartir à la recherche des commanditaires du meurtre abject de ses parents. Par conséquent, il allait bientôt partir et ce qui voulait dire que son histoire avec Naralith allait prendre fin mais il n’y avait pas que cette raison qui le poussait à vouloir rompre, en effet, la jeune femme était trop jeune pour lui et il avait peur de lui faire du mal… Donc un jour, il décida de partir alors que sa jeune compagne dormait encore... Il lui avait laissé un mot lui disant qu’il reviendrait un jour lorsqu’il retrouverait les meurtriers de sa famille ! Avec une nouvelle tristesse dans le cœur, il était reparti errer de par le monde !

Néanmoins en 245, il avait finalement décidé qu’il fallait qu’il revienne auprès de Naralith parce que bien qu’ils aient trop d’écart d’âge, il était profondément amoureux d’elle… Il avait donc décidé de retourner là où tout avait réellement commencé pour lui, en l’occurrence sa contrée de naissance, l’Oryenna !


Présentation de
Votre don


La magie de l’eau est une magie allant de pair avec le contrôle de son corps et de ses émotions et elle ne peut être invoquée que grâce à l’eau que contient le corps humain… La force du sort est proportionnelle à la quantité d’eau corporelle à utiliser !




1er Niveau : 
Au premier palier, la magie consiste à faire jaillir de l’eau de nulle part ou bien à modeler de l’eau existante. A ce palier, la magie ne requiert que très peu d’eau corporelle mais une maîtrise minime des émotions fortes comme la tristesse, le bonheur ou la colère… L’épuisement minime est l’effet de ce premier stade de la magie de l’eau. 




2ème Niveau : Jet d’eau 




A ce palier, le mage utilise sa magie comme une magie d’attaque et de ce fait, il produit un jet d’eau pouvant atteindre jusqu’à dix mètres de longueur. Cependant, cette magie requiert beaucoup d’eau corporelle et une maîtrise quasi parfaite des émotions ! Néanmoins, les effets sont l’épuisement pouvant aller jusqu’à l’évanouissement, une légère déshydratation… 




3ème Niveau : le pouvoir de projection




La projection consiste à créer des masses d'eau liquide et à les manipuler afin d'ériger des boucliers, d'entourer le mage pour par exemple ralentir des projectiles mais cette forme de pouvoir requiert énormément d’énergie et surtout d’eau... La projection est un pouvoir à durée très limitée, en effet, les effets de la projection sont généralement l’évanouissement et la déshydratation totale car elle utilisait énormément d’eau de notre corps, et si jamais ce pouvoir s’utilisait trop longtemps, la mort peut être l’un des effets… Ce pouvoir est très dangereux ! 

Complément
De la fiche

Code : Validé par Emeuh
Comment es-tu arrivé ici ? Par un ami et collègue de boulot, Rhiran Erawski
Que penses-tu du forum pour le moment ? Très beau !
Voulez-vous un parrain? Non, Rhiran m'a bien dégrossi le forum
Votre âge?
21 ans
Temps de présence possible sur le forum? Autant que ma vie IRL me le permettra :)

_________________
I'm trying to hope
with nothing to hold
♔ THEY'LL KEEP US APART AND THEY WON'T STOP, BREAKING US DOWN AND HOLD ME, OUR LIPS MURT ALWAYS BE SAELED ♔



Capture de creepox


Dernière édition par Lathus Grethar le Lun 1 Juil 2013 - 0:05, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Emerence De Gainbourd
Impératrice
avatar

Messages : 910
Métier : Impératrice
Age du personnage : 119
Alignement : Neutre/mauvais
En couple avec : Personne.
Double Compte : Aurore Badry ; Laurianna Machy

Feuille de personnage
Réputation: 0
Avertissement: 0/3

MessageSujet: Re: Lathus Grethar ou l'art de La Vengeance est un plat qui se mange froid... [Validé]   Dim 30 Juin 2013 - 12:14

Bonjour jeune homme et bienvenu parmi nous, Style 

C'est une fiche plutôt agréable que voilà avec des idées et un personnage intéressant. Cependant, je vais te demander de relire ta fiche afin de la corriger (et de rajouter les mots que tu as oubliés dans certaines phrases Smile).

Ensuite,  il faut revoir certain passage de ton histoire, pour moi à 15 ans tu ne tues pas une troupe de mercenaire (de plus vampire) avec autant de facilités. Tu es un enfant, tu as peur, ta force physique n'équivaut pas celle des vampires, tu ne tranches pas aussi facilement des têtes. Il faut donc revoir le passage afin de le rendre plus réaliste. (Soit en diminuant le nombre d’adversaire, soit en expliquant que le paternel les avaient blessés avant etc...).

- Encore dans ton histoire, tu parles de semaines, mais les semaines n'existent pas en Ephaëlya, parle plutôt de cycle.

- Pour le dernier passage de ta fiche, est-ce que Nara' est d'accord pour cette aventure (ce qui signifie qu'elle avait elle 15 ans et ton personnage 20 ans. Si elle est d'accord cela ne me dérange pas plus que ça. Suspect 

Pour terminer ton don, pour être honnête j'ai l'impression d'être dans inception... Et franchement niveau compréhension c'est pas ça. Cela me semble beaucoup trop fort, faut voir pour équilibrer. (Ton personnage est jeune, il est super fort au corps à corps, super intelligent, super beau, super orateur, super don ultra fort.... L'équilibrage du personnage est à revoir !) Pense à la suite, à l'évolution de ton humain, tu ne peux pas tout avoir tout de suite.

Voilà je te laisse corriger tout ça, courage surtout. Si tu as besoin le staff est là. cheers 

Emeuh

_________________
Dans cette rue où se tapie la nuit, seules des ombres me frôlent dans un rire narquois, un bourdonnement résonnant tel un écho dansant. L'humanité a fait place au néant.


Merci  Elënna pour le kit ♥️ !






Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Lathus Grethar ou l'art de La Vengeance est un plat qui se mange froid... [Validé]   Dim 30 Juin 2013 - 15:32

Pour ce qui est de la partie qui me concerne, cela me va et ne me dérange point.
Revenir en haut Aller en bas
Lathus Grethar
Ephaëlyen indépendant
avatar

Messages : 115
Métier : Apprenti mercenaire
Age du personnage : 25
Alignement : Mauvais
En couple avec : Attiré par deux femmes
Ennemis : - l'assassin de sa famille
- ceux qui s'en prennent à lui
Double Compte : Elaën Nerildillë

MessageSujet: Re: Lathus Grethar ou l'art de La Vengeance est un plat qui se mange froid... [Validé]   Dim 30 Juin 2013 - 15:45

En ce qui concerne le don magique, qu'est-ce qu'il n'est pas compréhensible?


Edit Emeuh : Je t'ai tout expliqué sur la cb. Tu notifiera dans le titre quand tout sera ok Razz 

EDIT : Fiche terminée et corrigée !

_________________
I'm trying to hope
with nothing to hold
♔ THEY'LL KEEP US APART AND THEY WON'T STOP, BREAKING US DOWN AND HOLD ME, OUR LIPS MURT ALWAYS BE SAELED ♔



Capture de creepox
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Adrän Lockwood
Ephaëlyen accompli
avatar

Messages : 574
Métier : Musicien Itinérant.
Age du personnage : 34
Alignement : Bienveillant.
En couple avec : Aurore Badry
Ennemis : L'ombre qui est tapis dans mon âme.
Double Compte : Valarhän Rhauwyr ; Néfur Hurlefeu

Feuille de personnage
Réputation: 1300
Avertissement: 0/3

MessageSujet: Re: Lathus Grethar ou l'art de La Vengeance est un plat qui se mange froid... [Validé]   Lun 1 Juil 2013 - 21:46

Salutation à toi jeune hybride !

Je viens pour m'occuper de ta fiche. En soit, c'est une très belle fiche, très peu de faute, bien que je trouve quelques phrases trop "rallongées" En mettre parfois trop n'est jamais bon, enfin, tu trouveras toi même ton juste milieu !

Pour le don, il est raisonnable, ce qui fait que tout est parfait !

Je te donne mon Oui !

Encore une chose, en ce qui concerne votre relation entre Naralith et toi, soyez cohérent entre vos âges respectifs ainsi que vos caractères. C'était juste le conseil du jour !

Au plaisir !

Adrän, pour le staff.

_________________
«Aurore et moi sommes les erreurs des erreurs de la nature.» Adrän Lockwood.



Le pouvoir de revivre.


Je me suis échappé de ce monde qu'on appelle Solitude, je te le dois, Aurore.

Aira.
Une amie:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Emerence De Gainbourd
Impératrice
avatar

Messages : 910
Métier : Impératrice
Age du personnage : 119
Alignement : Neutre/mauvais
En couple avec : Personne.
Double Compte : Aurore Badry ; Laurianna Machy

Feuille de personnage
Réputation: 0
Avertissement: 0/3

MessageSujet: Re: Lathus Grethar ou l'art de La Vengeance est un plat qui se mange froid... [Validé]   Mar 2 Juil 2013 - 15:13

Bonjour,

Pour moi c'est bon aussi. Cependant, attention pour ton don à ne pas le rendre "trop imposant". Enfin je te fais confiance.

Je te donne ton deuxième oui.
Le Maître d'Ephaelya passera te donner le jugement final.

Emeuh

_________________
Dans cette rue où se tapie la nuit, seules des ombres me frôlent dans un rire narquois, un bourdonnement résonnant tel un écho dansant. L'humanité a fait place au néant.


Merci  Elënna pour le kit ♥️ !






Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maitre d'Ephaëlya
PNJ
avatar

Messages : 326

MessageSujet: Re: Lathus Grethar ou l'art de La Vengeance est un plat qui se mange froid... [Validé]   Mar 2 Juil 2013 - 15:15

Bonjour à toi Lathus Grethar ** ,

Je suis le maître d'Ephaëlya et vient t'apporter le jugement rendu concernant ta fiche.
En soit, rien n'est à redire, c'est une fiche agréable à lire avec un personnage surprenant.

Te voilà donc validé jeune humain ! Profite bien de nos terres et puisse le sort t'être favorable.

Bon courage, le staff reste à ta disposition en cas de question.
Pense à générer ta fiche de personnage dans ton profil et n'hésite pas à faire une demande de rp ou à répondre à une demande.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Lathus Grethar ou l'art de La Vengeance est un plat qui se mange froid... [Validé]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Lathus Grethar ou l'art de La Vengeance est un plat qui se mange froid... [Validé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» On engraisse bien les cochons...
» [Validée]Fiche technique d'Akira Kuukyo
» [Validée]Les techniques de Akari Hadashi
» Fiche technique de Lion Damon [ Validée ]
» [Validée]Gingi yamada

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 ::  :: Présentation des personnages :: Présentations validées :: Vampires-