Partagez | 
 

 The rencard ! [Terminé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Runar Chante-Roche
Ephaëlyen débutant
avatar

Messages : 24
Métier : Soldat de la Milice
Age du personnage : 154
Alignement : Loyal-Bon
En couple avec : Célibataire

Feuille de personnage
Réputation: 0
Avertissement: 1/3

MessageSujet: The rencard ! [Terminé]   Ven 26 Juil 2013 - 23:44



1er cycle de Kandintia, Mortaeï de l'An 245


Runar réprima un grognement tout comme l'envie de déguerpir à courtes jambes. Il ne se sentait aussi à l'aise qu'un vampire à la plage à midi...

La raison de ce malaise ? Sa moitié, la matérialisation de sa personnalité. Le plus fidèle de ses amis qui jamais n’aurait l’audace de trahir sa confiance, son dur et solide marteau. Faute d’un grognement il marmonna des mots à l’allure de jurons qui se perdirent dans sa barbe à jamais. Cette arme, don subtile de sa chère mère, était son bien le plus précieux sans autre équivoque que son bouclier lui-même présent dans son dos, tintant à chacun de ses pas sur son plastron.

Il n’avait certes pas pour habitude de se séparer de ces deux amis, mais là tout de même son armure, aussi discrète qu’une perle blanche sur du velours noir, lui semblait lourde à porter. Pourquoi un nain, un guerrier nain, éprouvait tant de mal être à n’être que lui-même ? Cela était probablement dus au lieu qu’il traversait ! La grand Hall du palais de Kazad Duraz, avançant droit sur la grande porte qui le séparait du Grand Molgor Mognar Ô Germolish. Pas exactement de son fait, la cause était en fait cette missive glissée dans sa ceinture, l’invitant à rencontrer le Ô Molgor pour la mission d’escorte en Oryenna. Une mission dont il avait déjà eu vent par des rumeurs, puis par son frère, Chef de la famille des Ô Chante-Roche, qui lui avait demandé de porter les intérêts de leur famille au-delà des frontières. Ce qu’avait accepté Runar qui en arrière-pensées s’imaginait déjà voyager où nul nain n’était jamais allé. Digram, lui, disait dans c’était du piston et rien d’autre et que ça n’était là qu’une occasion de se dégourdir les jambes ailleurs que lors des rondes. Du bon sens se cachait derrière le visage bouffi par trop de viande et de bière qui avaient su se montrer juste avec l’intégralité du corps de ce nain. D’où le fait qu’il rechignait à faire ses rondes et que l’idée de marcher plus loin que ne voyait le faucon le faisait suer rien que d’y penser. Heureusement, Runar avait su se montrer persuasif pour parvenir à se faire accompagner de se fier guerrier plus fourbe qu’il ne le laissait paraître.

Oui mais c’était là encore qu’un accord officieux tant que le Grand Molgor ne lui avait pas confié lui-même la mission. Et nous en revenons donc au malaise de pucelle qui habitait Runar Ô Chante-Roche. Il allait se présenter devant l’incarnation du pouvoir incontestable des nain, il allait se présenter arme à la ceinture…
Quel affront ! Son père devait s’en retourner sous sa montagne où briser les chaines du silence de ses cris là-haut aux côtés du Forgeur Celeste… Les longues heures d’éducation qui avaient gravé dans la paroie de son crane les règles, les us de la bienséance lui criaient qu’il allait droit au gibet en osant ainsi se présenter. Mais oui mais voilà, la missive stipuler clairement « venir te que vous êtes ». Et qu’était Runar sinon un guerrier ! Que tout être osant présente le contraire soit battu sur l’enclume de Morwën, Runar était un guerrier jusqu’au plus profond de son âme et l’ordre, car c’était d’un ordre dont il s’agissait, était clair.

Ainsi pris dans l’étau, Runar avait longuement hésité entre s’en tenir aux bases de son éducation ou à respecter ce qu’il était aujourd’hui. Et en fin de compte il portait son arme.
Mais tout de même… Il était trop tard pour faire marche arrière et la boule qui s’était lotît dans son estomac se faisait de plus en plus lourde. Trop tard.

Passant à travers la salle où une quantité de nains non négligeable s’affairait à faire vivre le palais et Kazad Duraz, il se retrouva face à la porte qui semblait destiné à un dragon. Sales bêtes…

Les gardes en factions posèrent sur lui un regard lourd et écrasant passant de son marteau à son visage. Ne laissant pas la pression monter plus que nécessaire, Runar tira la missive de sa ceinture et la tendu au garde le plus proche. Bien que Runar soit lui aussi soldat, les gardiens du Ô Molgor étaient tout de même rudement impressionnant à ses yeux.  Ils ne logeaient pas à la caserne comme le reste de l’armée en faction à Kazad Duraz et semblaient cultiver le mystère sur eux. Le Garde lu la missive, observant minutieusement l’authenticité du sceau du Molgor. Une bonne minute passa avant qu’il ne retende le papier au nain qui s’engouffra dans la porte qu’on lui ouvrait…

_________________
Présentation blablabla
Feuille de route blablabla


Dernière édition par Runar Chante-Roche le Mar 30 Juil 2013 - 0:03, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: The rencard ! [Terminé]   Lun 29 Juil 2013 - 22:44

Mognar lisait et relisait le compte-rendu d’un conseiller sur le nouveau général d’Oryenna. Il avait envoyé des émissaires et diplomates un peu partout dans le monde mais rien pour les humains, qui n’avaient plus de structures gouvernementales stables depuis un moment. Mais il savait que maintenant, il devait envoyer rapidement un groupe diplomatique voir ce nouveau chef des hommes. Il avait alors convié un membre de la famille Chante-Roche, un soldat de la milice et espérait pouvoir avec son aide monter une équipe rapidement.

Il fut sorti de sa lecture par le diplomate Jérus Montcolline qui était l’auteur de la note qu’il lisait. Celui-ci s’adressa au Molgor :
-Molgor, vous êtes certain de faire appel à un soldat comme chef d’escorte pour ma mission ?
-Ce n’est pas une option, il me faut renouveler le sang des héros de Kazad Duraz et d’Angaïla. On m’a conseillé ce guerrier et il fait déjà parti de nos armées, avec Orick ce sont les deux seuls officiels de Kazad Duraz que nous envoyons comme espoir de notre peuple.
-Je comprends, vous avez certainement raison.

A cet instant, la conversation fut arrêtée par l’ouverture de la porte de la salle du conseil, un nain à fier allure s’avança d’un pas incertain. Celui-ci portait une armure de bataille ainsi qu’un marteau de bel ouvrage. Mognar ne se fit pas attendre et annonça d’un ton sérieux :
-Runar, fils de Krieg Chante-Roche, vous m’avez été conseillé pour une mission de la plus haute importance. Je vous présente le diplomate Jérus Montcolline, expert en culture d’Oryenna. Il est chargé de rencontrer le nouveau général d’Oryenna et vous serez son protecteur. Je vous laisse carte blanche pour former l’escorte. Organisez donc un groupe d’environ dix nains puis partez pour la cité de l’Aurore dés que possible. J’espère qu’il est clair pour vous que vous devenez responsable de cette mission. Voici un courrier à donner au général en main propre, ne l’ouvrez pas, seul le général doit l’ouvrir, ce sera l’introduction faite à votre rencontre.
Revenir en haut Aller en bas
Runar Chante-Roche
Ephaëlyen débutant
avatar

Messages : 24
Métier : Soldat de la Milice
Age du personnage : 154
Alignement : Loyal-Bon
En couple avec : Célibataire

Feuille de personnage
Réputation: 0
Avertissement: 1/3

MessageSujet: Re: The rencard ! [Terminé]   Lun 29 Juil 2013 - 23:56


Runar s'avança dans une salle plus éclairée qu'il ne l'aurait imaginé grâce à d'habile fenêtre qui laisser couler leur lumière sur des miroirs placés avec une stratégie presque militaire. Mais c'est bête stratagème furent ôté de son attention pour le rayonnement du personnage qui lui faisait face ; Mognar Ô Germolish.
Sa barbe était blanche mais c'était là le seul signe d'une éventuelle vieillesse, non c'est un nain qui respirait la vigueur et qui ...

- Runar, fils de Krieg Chante-Roche, vous m’avez été conseillé pour une [...] ce sera l’introduction faite à votre rencontre.

Runar n'avait pas bougé, pas cillé. Il n'en avait pas eu le temps. Il aurait volontier posé un genoux à terre, mais il n'en avait pas eu le temps. Un vrai nain ! Ne passant pas par quatre chemins, mais à travers le mur, droit, direct et économisant la moindre seconde ! Le cœur de Runar aurait explosé de fierté s'il n'y avait pas eu cette petite voix dans sa tête qui le ramena a l'ordre et l'invitant à ne pas faire perdre son temps au Grand Molgor.

Avançant d'un pas décidé ne faisant montre d'aucune faiblesse, il gravit les quelques marches qui menaient au Molgor sans se soucier des gardes qui tentaient de le comprimer dans son armure de leur simple regard. Ils n'était pas loin d'y arriver...
Il prit la missive et articula bien chacun de ses mots :

- J'honorerai ma race et fais don de mon marteau et mon bouclier au service de Jérus Ô Mont-Colline, Grand Molgor. Que Morwën m'en soit témoin. Je m'en vais de ce pas préparer l'expédition si vous me le permettez !

Un bref salut de la tête au Molgor, puis à Jérus, puis Runar  s'en retourna vers la porte qui l'avait tant effrayé. La rencontré avait été brève et concise, mais déjà l'avait il oublié alors que dans sa tête défilait les noms des nains qui l'accompagneraient. Mais avant, il lui fallait des cartes...

_________________
Présentation blablabla
Feuille de route blablabla
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: The rencard ! [Terminé]   

Revenir en haut Aller en bas
 

The rencard ! [Terminé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» [Terminé] Un bon petit film [Emma]
» .~oO Cloud D. Cross | The Ashbringer Oo~. [ Retouches terminées]
» Hermione Granger ( terminée)
» 101 TH AIRBORNE (Armée terminée en 1 semaine de quickpainting)
» Azur, adorable petite boule de poils bleue. (Terminé. )

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 ::  :: Angaïla - Contrée des Nains :: • Kazad Duraz •-