Partagez | 
 

 Pas de gibier mais une rencontre

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Pas de gibier mais une rencontre   Lun 29 Juil 2013 - 20:24

                        Un cerf marchait dans la forêt, animal délicat et gracieux. Ses pas étaient lents et réfléchit, comme si il guettait un piège, l'oreille tendue. Ces bois étaient grands et tout simplement splendide. Et dire que le bois des cerfs étaient convoités pour dieu ne sait quelles raisons, mais en récupérer pour le compte de quelqu'un qui en voulait rapportait gros. L'animal continuait sa marche sans savoir qu'il était surveillé par deux yeux bleus aussi froid que la glace. Ces yeux ne le quittait pas, attendant le  moment propice pour que le corps puisse agir et s'occuper du cerf. Celui-ci tourna la tête en direction de la personne qui le fixait, semblant sentir sa présence avant de regarder ailleurs. La jeune personne en profita et sortit de sa cachette pour sauter sur sa proie. Mais celle-ci l'avait senti et s'en alla en courant. La jeune femme ce rattrapa sur ses jambes et jura avant de poursuivre le cerf, ses dagues en main.

                        L'animal courait avec aisance dans la forêt, évitant les obstacles comme si ils n'existaient pas. La personne à ses trousses les évitaient avec grâce et une facilité déconcertante, se rapprochant de plus en plus du cerf. Une fois assez près pour le tuer, elle sauta, ses armes prêtes à mordre dans la chair tendre de la proie. Mais celle-ci déboucha dans une clairière et tourna, évitant une personne qui devait traîner dans le coin. La jeune femme, elle, n'avait vu la personne qu'au dernier moment, son arme pointer vers elle avant de tourner sur elle même, passant à quelque millimètres de l'inconnu avant d’atterrir souplement sur le sol. Sa proie lui avait échappé et la lycanne dû se résigner à aller chasser un cerf plus tard.

                        Elle ce tourna vers le jeune homme, ses cheveux noirs suivant le mouvement alors que ses yeux perçants dévisageaient la personne qui l'avait interrompu pendant sa chasse, les dagues ranger à leurs places à part une, ne sachant pas si il était amical ou pas.

-Je peux savoir ce que tu fais au milieu du chemin? Tu as interrompu ma chasse et je vais devoir trouver un autre cerf maintenant.


                        Sa voix était dure et un peu froide. La jeune femme n'aimait vraiment pas être dérangée pendant ses chasses.


Dernière édition par Celanya Namiryo le Mar 30 Juil 2013 - 10:22, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Myrdhal Elwing
Ephaëlyen accompli
avatar

Messages : 334
Métier : Mercenaire, archer, et meurtrier d'aprés certains
Age du personnage : 174
Alignement : Chaotique / bon
Ennemis : Peut-être les Rhaws, mais sinon personne.

Feuille de personnage
Réputation: 0
Avertissement: 0/3

MessageSujet: Re: Pas de gibier mais une rencontre   Lun 29 Juil 2013 - 21:36

Les nombreux kilomètres de marche à travers les terres d'Eplaëlya se font à présent ressentir sous les souliers de notre jeune Elfe. La douleur prenant la forme de brûlure petit à petit, cette sensation désagréable lui oblige de faire une pause au plus vite. Mais s'arrêter comme ça sans rester un minimum prudent aux dangers de la forêt est loin d'être conseillé, et c'est encore moins le genre d'erreurs que ferrait un mercenaire aussi expérimenté pour ne pas dire, assassin.

Enfin la vue magnifique de quelques rayons de soleil traversant les feuilles lui remonte un peu le moral et lui faisant même un peu oublier sa douleur aux pieds. La bordure de la forêt s'annonce en nous faisant profiter de ses merveilles. Sa vigilance se baisse sans le vouloir à la réjouissance de contempler un nouveau paysage. Ce fut en fait qu'une simple clairière entourée par la foret qui se trouvait sur son chemin. Il allait de toute façon en profiter pour se distraire un peu, seulement la place du repos en moins conseillé dans un clairière où tout reste bien visible comme la lune dans la nuit.
L'air semble tout de même plus présente et fluide en sortant de la forêt, même si cela ne dure pas aussi longtemps qu'une véritable pause digne de ce nom, il respire un grand coup avant de reprendre sa route en direction d'un village Lycan qu'il souhaitait visiter.

La minute qui suit se laisse troubler par des bruits qui semblent se rapprocher à grande vitesse. Un grand frisson lui taillade la colonne vertébrale, juste le temps de poser sa main sur l'arme accrochée à sa cuisse et de se retourner. Il se place en position stable de défense, sentant que peu importe la créature qui sortirait de cette sombre forêt, rien ne lui ferait perdre ses appuis. Un cerf élancé comme une puissante flèche saute de derrière un buisson avant de prendre un virage serré pour ne pas percuter l'Elfe qui attendait la. Il ne quitte pas des yeux cette animal apeuré et se laisse une nouvelle fois surprendre par une autre créature sortie de nul par. Cette dernière l'avait bien plus surpris que le cerf, sans parler de la dague de métal brillant qui se jetait sur lui en même temps. D'après son regard elle semblait être aussi surpris et confuse que lui de le trouver la. Au moins il n'a pas comme premier sentiment d'être la cible de cette poursuite et préféra aider la jeune femme à corriger son geste en lui poussant le bras. Son regard se porte également sur son autre bras pour éviter un deuxième attaque surprise de la par de la prédatrice humanoïde.


- Je peux savoir ce que tu fais au milieu du chemin ? Tu as interrompu ma chasse et je vais devoir trouver un autre cerf maintenant.

Dit elle aussitôt d'un ton froid.

Myrdhal reculer de quelques pas pour pouvoir correctement analyser la situation embarassante dans laquelle il se trouve. Sa main se trouvant toujours sur son arme, il fixe la jeune femme de ses yeux vert étincelant et attend de ne plus entendre le cerf courir au loin pour lui répondre. Son visage étant recouvert d'une longue écharpe marron, seuls ses yeux émeraudes restent visible de toute façon.

- Toutes mes excuses, mon intension n'était pas de gâcher votre chasse... Je... Suis à la recherche du village "Noir croc" ou peut être "Noir bois" je ne me souviens guère de son nom... Êtes vous des environs ? pouvez vous m'indiquer le bon chemin ?

L'envie de faire confiance lui traverse l'esprit, il éloigne sa main de son arme et se redresse un peu pour paraitre plus amical. On pouvait cependant lire dans son regard une certaine prudence et froideur envers cette personne.

_________________


~ Sa fiche ~ ~ Son carnet de notes ~
Son compagnon (pas encore en possession):
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Pas de gibier mais une rencontre   Mar 30 Juil 2013 - 10:37

                        La jeune femme ce redressa, s'étant mise en position de défense et vit l'inconnu reculer. Plissant ses yeux bleus, elle attendit qu'il dit quelque chose, s'occupant à le détailler en attendant et remarqua aussitôt la main sur lemanche d'une arme qu'elle ne connaissait pas. Il était armé et cachait peut-être d'autre armes sous ces couches de tissus. Il finit par dire quelque chose après que des secondes se soient écoulées

- Toutes mes excuses, mon intension n'était pas de gâcher votre chasse... Je... Suis à la recherche du village "Noir croc" ou peut être "Noir bois" je ne me souviens guère de son nom... Êtes vous des environs ? pouvez vous m'indiquer le bon chemin ?


                        Noir croc? Noir bois? Il veut parler du village des Nord-bois? Pourquoi ça l'intéresse? Il n'a pas l'odeur d'un lycan malgré le fait qu'il a dû traîner dans les environs un moment. Fronçant ses fins sourcils sous sa frange, la jeune femme le détailla un peu plus: il avait l'apparence banale d'un voyageur un peu perdu, la bonne moitié de son visage mangé par une écharpe marron. Mise à part le fait qu'il avait une arme, dont il retira sa main du pommeau, il ressemblait à un humain. Mais pourquoi un humain voudrait aller chez les Nord-bois? Plantant ses yeux dans ceux, tout vert, de l'homme, elle vit de la méfiance et de la froideur à son égard. Un regard peu commode dis donc. La lycanne lui rendit son regard alors qu'un vent frais se leva, soulevant son manteau pour dévoiler ses jambes et les poignardes qui entouraient sa cuisse gauche. Ses cheveux volèrent devant son visage mais ses yeux restaient visible, restant accrocher à l'humain. Décidant enfin de répondre, ce fût d'une voix neutre et non plus glaciale

-Nord-bois?... Tu n'es pas un lycan. Pourquoi tu les cherche?


                        La jeune femme fit tourner sa dague de sorte à ce que le plat de la lame se trouve sur son avant-bras, signe qu'elle n'allait pas attaquer mais étant prête à le faire si il fallait. Son visage n'exprimait aucune expression et la blancheur de sa peau ressortait énormément dans cette endroit baigner de lumière du soleil alors que celui-ci s'amusait à jouer avec les reflets bleutés de la chevelure d'ébène. Le vent baissa pour disparaître alors qu'elle restait droite *Mais qu'est-ce qu'il fiche là cet humain? Au beau milieu de ma chasse en plus!Il ne se rend pas compte comme c'est dur de trouver des cerfs avec des superbes bois ici!* Elle soupira discrètement et se résigna définitivement à trouver un autre cerf après avoir, peut-être, conduit l'inconnu près du village des Nord-bois. Elle ne montrait aucun indice sur ce qu'elle était, comme lui qui cachait peut-être aussi ce qu'il était, faussant son image pour montrer celle d'un humain... Plissant à nouveau les yeux, la jeune femme jouait avec le bord de sa manche, attendant patiemment ou pas la réponse du jeune homme.

                        Puis, un bruit attira son attention. Une odeur chatouilla ses narines et un sourire satisfait naquit sur ses lèvres: un cerf! Si c'est pas de la chance! Et il venait vers eux. Ne bougeant pas, l'animal passa près d'eux et le sourire de la demoiselle s'agrandit: il avait des bois sublimes! Encore plus beaux que ceux de sa première proie. Vive comme l'éclair, elle lança sa dague qui alla ce loguer dans la jugulaire du malheureux cerf, tombant sur le sol dans un bruit mat. Sans bouger, elle regarda à nouveau l'inconnu, son sourire désertant son visage, elle s'occupera du cerf plus tard. Mais quelque chose sur le cerf retient son attention. La louve ce rapprocha donc du cerf, gardant un oeil sur l'inconnu et grimaça en voyant les bois: ils n'étaient pas bon! Couvert de mini crevasses qu'elle n'avait pas vu et de fines coupures. Ils n'étaient pas en bonne état et l'animal devait être malade. Bah, elle n'a fait qu'abréger ces souffrance. Elle ce releva, ses cheveux formant un rideau de nuit devant son visage avant de se ranger dans son dos avant de reporter son attention toute entière sur celui qui veut aller voir les Nord-bois.
Revenir en haut Aller en bas
Myrdhal Elwing
Ephaëlyen accompli
avatar

Messages : 334
Métier : Mercenaire, archer, et meurtrier d'aprés certains
Age du personnage : 174
Alignement : Chaotique / bon
Ennemis : Peut-être les Rhaws, mais sinon personne.

Feuille de personnage
Réputation: 0
Avertissement: 0/3

MessageSujet: Re: Pas de gibier mais une rencontre   Mer 31 Juil 2013 - 20:14

L'Elfe inconnu se laisse sagement scruter du regard par la jeune femme. celle-ci devait avoir une vingtaine d'année derrière elle, ses yeux d'un bleu aussi perçant que le vert étincelant de L'Elfe. Les regards se soutiennent mutuellement et commence à laisser place à une petite sensation de gêne face à la honte et la bêtise de ne trop savoir quoi dire à une inconnue.
Un léger vent froid se met à souffler sur les deux êtres et semble vouloir emporter avec lui dans sa fluide danse la chevelure et le manteau de la jeune Lycane. Dévoilant ainsi ses lames minutieusement cachées sur sa jambe gauche qu'il ne manque pas de remarquer.

- Nord-bois?... Tu n'es pas un lycan. Pourquoi tu les cherche ?

La Lycane s'amuse à faire tourner sa dague dans le creux de sa main, la rendant par la même occasion inoffensif, Elle n'allait de toute évidence aucune envie de s'en servir contre lui...
Un geste amical en amène un autre, le jeune Elfe vient rabaisser son écharpe pour faire en sorte que son nez et sa bouche soient visible. À présent il avait mise ses yeux, son nez et sa bouche à nu, il pouvait sentir son odeur avec plus d'aisance et se faire comprendre sans hausser le ton. Le regard de Myrdhal devient plus souple et agréable suite à la réponse de son interlocutrice. Ce qui dans le même ton donna une réponse tout aussi agréable à entendre bien qu'il ai totalement mis de coté la moitié des questions de Lycane.

- Oui Nord-Bois. Il me semble que c'est ce village que je cherche... Savez-vous ou puis-je le trouver ? Dans quelle direction ?

Prononcée agréablement mais également de manière neutre, sans montrer de joie ou d'empressement à une prochaine réponse de la part de la jeune Lycane. Amical et en même temps si impartial.
Un faible bruit venant de la forêt annonce l'arrivée d'un nouvel invité et attira aussi l'attention de la Lycane pendant un bref instant. Un sourire vient s'afficher sur ses lèvres, ce troisième personnage semble la rendre heureuse.

pensées:
 
Comme si la situation manqué cruellement d'action, d'un geste vigoureux, la jeune femme lance son poignard en direction de sa cible. Son gibier fut aussitôt mis à terre sans avoir eu la moindre chance de comprendre ce qu'y lui est tombé dessus...
Myrdhal se tourne en direction de la Lycane lorsqu'elle se déplace pour aller contempler sa proie de plus proche. Elle l'observe bien, surtout ses bois et ne semble pas satisfaite.
Ses yeux se remettent à fixer l'Elfe, qui lui même était curieux de voir ce qu'elle allait faire du cadavre de cet animal. Il regarde les alentours pour s'assurer de ne plus être déranger par un autre animal...
Puis lentement et hésitent comme un loup au début, il fait un premier pas en direction de la Lycane , ou plus exactement en direction du cerf sans vie. D'une allure tout à fait normal, vide de la moindre agressivité ou nervosité, il s'approche plus surement en prenant soins de garder une petite marge de sureté d'environ deux mètres entre lui et la jeune chasseuse.

- Jolie lancé... Je remarque une certaine habitude dans le maniement des lames. Et aussi une déception à la vu de votre proie. Je vous propose mon aide à en trouver un autre cerf meilleur que celui ci pendant que vous m'accompagnez à destination de Nord-Bois, je pourrais par la même occasion vendre ma dette sur le première cerf que je vous ai fait perdre... Qu'en dites vous ?

Un tout petit sourire, à peine visible se dessine sur le visage de l'Elfe en attendant la réponse ou la réaction de la Lycane amatrice de chasse.

_________________


~ Sa fiche ~ ~ Son carnet de notes ~
Son compagnon (pas encore en possession):
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Pas de gibier mais une rencontre   Mer 31 Juil 2013 - 21:36

                   La jeune femme remarqua qu'il avait mis à découvert le reste de son visage mais elle ne vit pas ces oreilles. Pourquoi les cache-t-il? L'évidence commençait à lui sauter aux yeux: il devait sûrement être un elfe sinon pourquoi ne pas laisser ces oreilles à l'air libre? Elle fronça les sourcils et décida de vérifier cela plus tard. En attendant, il avait soigneusement éluder la moitié de ses questions, ce qu'elle n'appréciait pas des masse. Il cherchait bien les Nord-bois. Pourquoi? L'inconnu semblait vraiment y aller. Pinçant des lèvres discrètement , elle le vit se rapprocher, gardant néanmoins deux bon mètres de distance avant d'entamer une sorte de marché

- Jolie lancé... Je remarque une certaine habitude dans le maniement des lames. Et aussi une déception à la vu de votre proie. Je vous propose mon aide à en trouver un autre cerf meilleur que celui ci pendant que vous m'accompagnez à destination de Nord-Bois, je pourrais par la même occasion vendre ma dette sur le première cerf que je vous ai fait perdre... Qu'en dites vous ?

                     La louve réfléchit, pesa le pour et le contre avant ce résigner. Il risquait de ce perdre dans cette forêt et aussi solitaire soit elle, aujourd'hui elle était d'excellente humeur. Elle vit le petit sourire effleurer les lèvres du jeune homme et hocha la tête


-Très bien. Il me faut un cerf avec de très beau bois. Je vais t'emmener près de leur village.
 

                     Récupérant la dague toujours planter dans le cou du cerf, elle lui caressa l'encolure et lui ferma les yeux. Elle faisait ça pour tout les animaux qu'elle tuait comme pour les humains d'ailleurs mais avec moins de...tendresse? Malgré cela, elle ce releva, rabattu son manteau sur le devant de son corps et ce mit en marche vers la destination de l'inconnu, réfléchissant en même temps *Pourquoi il tient tant à y aller? Il a une dette envers leur chef? Il veut devenir l'un des leur? Et puis quel est son nom? Je ne vais pas le lui demander. Autant qu'il le fasse en premier tiens.* Têtue, elle continua sa marche légère, ne laissant aucunes empreintes sur le sol de la forêt. Marchant à une allure normal, évitant les feuilles/branches et autres avec naturelle, jetant de quelque fois des regards à l'inconnu pour voir si il ne l'avait pas perdu mais non. La lycanne en profita pour soupirer discrètement. C'est la première fois qu'elle aide quelqu'un à aller quelque part. Elle était vraiment de très très bonne humeur pour faire cela. Mais bon, elle ne pourrait pas trop s'approcher du village des Nord-bois, n'y tenant pas et ne le voulant pas. Elle l’emmènerait à la limite et le leur laissera pour retourner à sa chasse si ils n'avaient pas trouvé un bon cerf. Ou elle ira rapporter les bois qu'on lui avait demander.
Revenir en haut Aller en bas
Myrdhal Elwing
Ephaëlyen accompli
avatar

Messages : 334
Métier : Mercenaire, archer, et meurtrier d'aprés certains
Age du personnage : 174
Alignement : Chaotique / bon
Ennemis : Peut-être les Rhaws, mais sinon personne.

Feuille de personnage
Réputation: 0
Avertissement: 0/3

MessageSujet: Re: Pas de gibier mais une rencontre   Ven 2 Aoû 2013 - 21:45

La jeune Lycane ne cessa pas de regarder le visage de l'Elfe, son intention est clairement inscrit dans ses yeux bleus, telle une véritable chasseuse elle se méfie et cherche à comprendre. Et c'est avec respect qu'elle caresse la fourrure et ferme les yeux de la brave bête qui avait donné sa vie pour rien. En se relevant elle prend soin de ne pas oublier sa dague encore goûteuse du sang de l'animal, souplement et vivement, la Lycane se redresse et referme son manteau en répondant à son futur compagnon de voyage et peut être futur camarade de chasse.

-Très bien. Il me faut un cerf avec de très beau bois. Je vais t'emmener près de leur village.

D'un simple geste rapide et discret de sa tête, Myrdhal donne signe d'accord à son interlocutrice. Il efface son petit sourire amical, avide de curiosité il observe un peu plus attentivement la jeune femme qui ne perd pas de temps à la tâche. La voilà qui continue sa chasse d'un pas décidé. L'Elfe replace son écharpe autour de son visage, ne laissant percevoir que son regard vert perçant et maintenant talonne la louve.
Le vent frais caché sous l'ombre de la forêt offre un véritable rafraîchissement d'oxygène. Les yeux plissés par la lumière aveuglante du soleil reprennent forme alors que le pas de la chasse s’accélère au fur et à mesure qu'ils s'enfoncent dans cette forêt. Suivant ses pas au plus précis qu'il le pouvait, regardant au plus loin d'un oeil aussi aiguisé qu'un aigle. La moindre feuille qui se détachent de son arbre pour se poser au sol ne lui échappe pas.

pensées:
 
De très pres l'Elfe se mis à suivre la Lycane, se déplaçant exactement aux même pas qu'elle. Il remarque qu'il est le seul à laisser de petites traces de sont passage derrière lui. C'est donc d'un pas plus souple et léger qu'il continu à chasser au prés de la jeune femme. Imitant au mieux sa façon de se déplacer jusqu'à l’exactitude même de sa gestuelle. L'attention de ce qu'il se passe tout autour des deux chasseurs est entière passé au peigne fin. Minutieusement et petit à petit sa confiance prend la place de sa méfiance envers la Lycane.

_________________


~ Sa fiche ~ ~ Son carnet de notes ~
Son compagnon (pas encore en possession):
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Pas de gibier mais une rencontre   Ven 2 Aoû 2013 - 22:21

         Elle continua sa marche, regardant autour d'elle, prêtant une oreille attentive à chaque bruit et humant chaque odeur. Mais aucune odeur de cerf. La jeune femme remarqua que le peut-être elfe la suivait de près, imitant sa démarche, ses mouvements pour être la copie parfaite de la lycanne mais en elfe et en homme. Le pas de la louve ce ralentit alors qu'elle levait la tête, humant l'air. Il y avait un odeur de viande. Elle huma à nouveau: un herbivore. Il porte le parfum des plantes avec lui. La demoiselle sourit et se tourna vers son compagnon de voyage et de chasse qu'il y avait un animal, sûrement un cerf, à l'est. Elle s'accroupit et s'approcha avec la plus infime délicatesse, ne faisant presque pas bouger les plantes sur son passage. Dès qu'elle fut en vu de l'animal, son sourire s'agrandit en voyant qu'elle n'avait pas tort: c'était un cerf. Ce cachant dans les plantes hautes, la lycanne indiqua à l'elfe de se poster à côté d'elle et lui murmura

-Avec ta vue plus perçante que la mienne tu devrais voir si ces bois sont bons ou pas, que je ne tus pas pour rien, je n'aime pas ça.


        Sortant la dague qu'il lui avait servit à tué le second cerf, tenant la lame entre don pouce et son index, prête à le lancer sur l'animal si il convenait pour les bois, ce qu'elle espérait fortement. Les yeux plissés, elle tenta néanmoins de distinguer si les bois étaient bons ou pas mais elle n'y arrivait pas. La jeune femme rabattit alors le col de son manteau sur son cou et laissa ces cheveux tomber en masse sur son épaules gauche. Elle n'attendait qu'une chose pour l'instant: savoir si c'était bon ou pas *J'espère qu'il me permettra de trouver un bon cerf, sa très bonne vue devrait mettre utiles en plus, il m'a l'air de savoir chasser lui aussi mais je me demande comment il opère. Chacun sa méthode. Et il m'a l'air plus amical que je ne le pensais.* Son visage ne laissait rien transparaître de ses pensées, le regard fixé sur l'animal.
Revenir en haut Aller en bas
Myrdhal Elwing
Ephaëlyen accompli
avatar

Messages : 334
Métier : Mercenaire, archer, et meurtrier d'aprés certains
Age du personnage : 174
Alignement : Chaotique / bon
Ennemis : Peut-être les Rhaws, mais sinon personne.

Feuille de personnage
Réputation: 0
Avertissement: 0/3

MessageSujet: Re: Pas de gibier mais une rencontre   Ven 23 Aoû 2013 - 3:41

    Le but premier de l'Elfe passe peu à peu en second plan. La principale quête s'éternise et s'épuise dans la course incessante de la chasse. Myrdhal, l'inconnu laisse une nouvelle fois passer ses propres affaires derrières celles du monde qui a fermé les yeux sur son existence. Il se laisse lentement prendre au jeu de la jeune Lycanne, imitant sa mimique de déplacement à la perfection. Un glacial vent refroidit dans l'ombre de la forêt, annonce la fin de la journée, le soleil commence à disparaître derrière les montagnes. Les feuilles mortes poussées par le souffle du vent se déplacent telles un océan en pleine tempête. De nombreuses odeurs flottantes dans ce vent froid donnent une multitude d'information sur ce qui se trouve autour des deux chasseurs.

pensées:
 
-Avec ta vue plus perçante que la mienne tu devrais voir si ces bois sont bons ou pas, que je ne tus pas pour rien, je n'aime pas ça.

    À la fin de sa phrase, la Lycanne dégaine doucement son arme alors que l'Elfe n'a pas quitté des yeux l'animal qui se trouvait à quelques mètres. Sous la demande sa camarade il se rapproche d'un pas lent, sans émettre le moindre bruit. On aurait parfaitement pu le confondre avec le reste de la végétation forestière. Lycanne détache ses cheveux et les laisse tomber de tout leur long avant de rabattre son col de manteau sur sa nuque. La position de cette dernière et la façon qu'elle a de tenir lame de jet ne laisse aucun doute sur ses futurs intentions. Il ne lui manque plus que le signal du départ. Elle place donc aussi facilement sa confiance en cet Elfe, lui demandant de vérifier la cible, et d'ordonner l'attaque surprise. Mais comme elle vient de le dire, elle n'a guère envie de retirer la vie de ce cerf sans bonne raison.

Par simple reflex, Myrdhal avait discrètement placé sa main juste au dessus du poignet de la Lycanne qui portait l'arme. L'Elfe retir lentement sa main avant de prononcer son accord d'une voix à peine audible, comme le doux vent qui porte un parfum de l'animal ou les sifflements d'un serpent caché sous les feuilles.

- ... lance ...

    Myrdhal ne bouge toujours pas, seules ses lèvres et sa main ont fait quelques mouvements lents. Il reste la à regarder le cerf qui s'était arrêté la pour se reposer. Se préparant tout de même à se saisir de son arc pour décocher une flèche sur le cerf, ou alors son piolet pour contre-attaquer la Lycanne au moindre geste de trahison. Sa respiration est calme et silencieuse, n'attendant finalement que le sifflement de la lame lors de sa trajectoire pour aller se loger dans la cible.

_________________


~ Sa fiche ~ ~ Son carnet de notes ~
Son compagnon (pas encore en possession):
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Pas de gibier mais une rencontre   Jeu 29 Aoû 2013 - 13:30

            La jeune femme restait concentrée, ne quittant pas l'animal de ses yeux bleus. Ses muscles étaient contractés, prêt à déplier son bras pour lancer la dague vers sa cible. Elle ne sentait même pas la main de l'elfe au-dessus de son poignet. Elle n'attendait qu'une seule chose: pouvoir prendre les bois de ce cerf si majestueux qui ce tenait en face d'elle. L'impatience ce faisait sentir et l'entourait tel un halo de lumière entour un ange. Elle voulait ces bois, être payée et pouvoir ce prélasser dans un lit douillet. Et puis, elle serait vraiment bien payée car rien qu'à regarder les bois, ils lui semblaient superbes, parfait. Ils s'étendaient au-dessus de la tête du cerf comme les branches d'un arbre. C'est alors que le jeune homme retira sa main et lui dit dans un simple murmure

-...lance...

                 Aussitôt, ces muscles réagirent à la place de son cerveau et son bras se déplier et lança la dague. Ce geste était comparable à un serpent qui fonçait vers sa proie, toutes dents dehors. L'arme alla ce loger dans la patte droite de devant de l'animal et il chuta. La Lycanne courut vers lui, une autre dague se matérialisant dans sa main alors qu'elle s'agenouilla au côté de l'animal dont la respiration était saccadée. Elle laissa des petits "chhht" briser le silence et s'occupa de couper les bois de l'animal avec application. Une fois cela fait, elle retira avec autant de délicatesse possible la dague qui c'était fichée dans la patte de la bête et la soigna en maintenant la patte droite. Quand elle eut terminé, la demoiselle ce releva et ce dirigea vers l'elfe, les bois maintenu dans son dos par une corde qui traversait le devant de son corps.

-Bien. Maintenant les nord-bois.

                 Et sans plus d'explications, elle reprit sa route vers leur destination initiale: le village des nord-bois. Elle ce mouvait avec grâce et rapidité dans la forêt, telle une louve qui marchait sans but précis. La jeune femme avait hâte de donné ces bois à son employeur. Sa main passa dessus et un petit sourire passa sur ses lèvres: le touché était doux et ils semblaient si délicats. Une pure merveille. Elle serait grassement payée avec de pareil bois. Son sourire disparut et laissa place à son indifférence habituelle.
Revenir en haut Aller en bas
Myrdhal Elwing
Ephaëlyen accompli
avatar

Messages : 334
Métier : Mercenaire, archer, et meurtrier d'aprés certains
Age du personnage : 174
Alignement : Chaotique / bon
Ennemis : Peut-être les Rhaws, mais sinon personne.

Feuille de personnage
Réputation: 0
Avertissement: 0/3

MessageSujet: Re: Pas de gibier mais une rencontre   Dim 1 Sep 2013 - 1:55

Pour sûr, l'empressement et l'excitation de la Lycanne pouvait facilement se ressentir. La main au- dessus de sa lame qu'avait placé l'Elfe se décale pour libérer le passage et une fois le signal donné, le projectile fut projeté directement sur la cible. Tout le long du mouvement ainsi que sur le trajet de la lame, les yeux de Myrdhal avaient suivi le projectile comme si son regard était relié à l'arme par une ficelle. D'une trajectoire droite et sans obstacle, cela rappelait à l'Elfe quelques souvenirs de quand il se sert de son arc ou même de son arme fétiche. L'animal blessé se mit à perdre l'équilibre et aussitôt la Lycanne accourut pour immobiliser et rassurer le cerf de sa douce voix.

L'Elfe aux yeux verts émeraude était resté accroupi sur sa position tout le long de l'action. Il n'avait pas bougé pour observer le travail de la jeune chasseuse ou même seulement pour admirer le bon résultat du lancer. Il avait daigné se redresser uniquement quand elle s'était approchée de lui avec les bois dans le dos pour lui dire :

- Bien. Maintenant les nord-bois.

- Je vous talonne.

Répondit tout naturellement l'Elfe alors que la Lycanne n'avait pas perdu son temps pour se remettre en route. Myrdhal ne se fit pas non plus prier pour l'accompagner comme il le demandait. Au contentement de Myrdhal, la Lycanne suivait le contrat à la lettre. Tout aussi silencieusement et souplement que la première fois les deux compagnons de chasse voyageaient l'un derrière l'autre. À contre vent, évitant les pièges malgré le soleil qui commençait à se coucher de l'autre côté des montagnes, ils ne ralentissaient pas leur allure. Un autre contrat sur lequel Myrdhal se posait des questions vient interrompre le silence du voyage. En mesurant bien ses paroles et en espérant que la Lycanne allait répondre en toute honnêteté, il demanda :

- ... Dites moi, je suis curieux. Pour quel usage sont destinés les bois de ce cerf ?

L'attention de L'Elfe se focalisa à se moment la uniquement sur les mouvements, les paroles, l'hésitation ou même la respiration de la Lycanne, en prenant en compte bien entendu qu"ils étaient en train d'effectuer une marche pour le moins rapide depuis plus d'une trentaine de minute.

_________________


~ Sa fiche ~ ~ Son carnet de notes ~
Son compagnon (pas encore en possession):
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Pas de gibier mais une rencontre   Dim 8 Sep 2013 - 16:43

                Alors que le silence régnait pendant la marche, celui-ci fut briser par l'Elfe qui posa une question que pleins de gens qui l'accompagnait pendant ses chasses lui posait. Ce que les bois allaient devenir? Elle n'en savait rien, elle doit juste en rapporter et des très beaux. Les plus beaux qu'elle peut trouver. Et c'est chose faite. La question resta quelques secondes sans réponses et la lycanne s'arrêta, estimant qu'ils n'étaient qu'à cinq minutes environ du village. Droite comme un I, elle se tourna vers l'elfe et planta ses yeux dans les siens

-Honnêtement je n'en sais rien. On m'a juste demander d'en rapporter. C'est mon travail.



                Un sourire ironique et sarcastique s'afficha sur son visage alors qu'une question naquit dans son esprit. Ou plutôt refit surface car elle la taraudait depuis le début de la chasse. N'y allant pas par quatre chemins, elle plissa légèrement ses yeux et ouvrit la bouche pour laisser sa question s'y échapper

-Et vous? Pourquoi vous devez aller chez les Nord-bois? Vous avez une dette envers leur chef? Vous voulez devenir un Lycan et rejoindre leur meute? Que leur voulez vous? Non pas que je les adore mais ce sont des lycans et j'en suis une aussi alors je pense avoir le droit de savoir ce que vous leurs voulez. Et quel est votre nom?


                Sa voix était inflexible et elle resta planter sur le sol, bien décider à ne pas bouger tant qu'il n'aura pas répondu à ses questions. Son visage afficha une expression farouche et ces yeux bleus clair montrait une détermination sans faille. Elle n'allait pas le laisser filer sans savoir ce qu'il veut exactement. Les nord-bois sont peut-être pas ses amis ni ses ennemis mais, pour elle, tout les lycans, peut importe leurs meutes, forment une famille. Il y a des accrochages, des écarts mais ça reste une famille. Une très grande famille. Ne le quittant pas des yeux, elle guetta un signe qui pourrait le trahir ou qu'il veut s'enfuir. Si c'et le cas, elle n'hésitera pas à lui courir après. Elle a une meilleur connaissance de cette forêt que lui, ça la demoiselle en est sûre alors elle n'aura peut-être pas besoin de ce transformer en cas de fuite. Le ciel commençait à s'assombrir à vue d'oeil et le soleil déclinait. L'étendu azur ce barrait d'orange et de rose alors que le silence retombait sur la forêt, ne laissant que deux personnes, qui ce fixaient, dans cette endroit.
Revenir en haut Aller en bas
Myrdhal Elwing
Ephaëlyen accompli
avatar

Messages : 334
Métier : Mercenaire, archer, et meurtrier d'aprés certains
Age du personnage : 174
Alignement : Chaotique / bon
Ennemis : Peut-être les Rhaws, mais sinon personne.

Feuille de personnage
Réputation: 0
Avertissement: 0/3

MessageSujet: Re: Pas de gibier mais une rencontre   Dim 15 Sep 2013 - 13:19

Les arbres, la disposition et la fraîcheur d'un lieu tranquille et sans ennuis remonte doucement en mémoire dans les lointains souvenirs de l'Elfe. Plus ils marchaient, plus il savait que le point d'arriver ne tarderait pas et, plus ils marchaient, plus la réponse de la Lycanne se faisait attendre. La question de Myrdhal était pourtant légitime mais sûrement trop personnelle. Le sentiment incontrôlable de curiosité se dévoilait discrètement au silence de la Lucanne qui n'avait pas tardé. Elle s'était arrêtée d'un seul coup dans un froissement de feuilles morte avant de se retourner pour faire face à l'Elfe. Myrdhal en voyant l'arrêt brutal de la jeune Lycanne s'était aussi arrêté, tout comme elle droite comme un I en attendant la raison de ce comportement.

- Honnêtement je n'en sais rien. On m'a juste demandé d'en rapporter. C'est mon travail.

Même si la chasseuse avait répondu à la question de Myrdhal, son comportement après l'avoir fait laissait penser qu'elle cachait encore quelques informations ou que la vérité était en réalité plus compliquée que ça. En effet un petit sourire narquois était venu narguer la fin de sa réponse d'un air bien rassuré. Ce comportement n'avait eu que pour résultat d'alimenter la curiosité de l'Elfe, sachant qu'ils se trouvaient maintenant non loin du village des Lycanne, il s'était demandé si elle ne voulait tout simplement pas lui faire perdre son temps. Dans le regard de l'Elfe, qui était la seule partie de son corps visible, on pouvait lire en lui un petit sentiment de lassitude face à cette maigre réponse.

Ses yeux avaient ensuite calmement tourné un peu partout pour observer les alentours avec attention, craignant maintenant une éventuelle embuscade ou autre surprise de ce genre. Il commençait à se déplacer pour regarder avec plus de motivation l'état des lieux, cherchant la moindre preuve d'un quelconque passage inconnu du village des Lycans. D'un pas lent pour que rien n'échappe à son regard, il s'éloignait de la Lycanne tout en restant dans son champ de vision pour ne pas qu'elle pense qu'il avait décidé de lui fausser compagnie. Attentivement il observait scrupuleusement les arbres, les feuilles et les branches au sol, les racines, faisant attention à chaque odeurs et chaque bruits. Ne prêtant à présent aucune importance à la précédente réponse de la Lucanne jusqu'à qu'elle décide de prendre une nouvelle fois la parole.

pensées:
 
- Et vous? Pourquoi vous devez aller chez les Nord-bois? Vous avez une dette envers leur chef? Vous voulez devenir un Lycan et rejoindre leur meute? Que leur voulez vous? Non pas que je les adore mais ce sont des lycans et j'en suis une aussi alors je pense avoir le droit de savoir ce que vous leurs voulez. Et quel est votre nom?

D'une gestuelle vif comme s'il avait été brusquement sorti de ses pensées, ce qui était le cas, son regard se recentre sur la Lycanne. Aussitôt qu'elle avait ouvert la bouche il s'était mis à l'écouter parler attentivement, il faut dire que sa façon de parler sans montrer la moindre hésitation forçait une écoute attentive. Sans l'interrompre dans ses dires, l'Elfe se rapprochait lentement de son interlocutrice qui lui demandait comment il s'appel alors qu'il se trouvait à présent environ à deux mètres d'elle. Il la regardait de ses yeux verts dont leur l'étincelante couleur émeraude diminuait au fur et à mesure que le soleil déclinait. Les ombres prenaient rapidement le contrôle sur tout ce qu'était lumière naturelle dans la forêt ainsi même que sur l'ambiance qui y régnait. Myrdhal se décide enfin à répondre à la Lycanne chasseuse. Sa prononciation était quelque peu différente des premières phrases qu'il avait échangé avec elle auparavant. En effet elle était devenue plus dur et plus grave dans le ton et plus lente et sage dans la prononciation tout comme la Lucanne. D'un calme presque troublent comme s'il se fichait de l'avenir de la situation mais aussi démontrait une honnêteté indiscutable. l'Elfe aux oreilles dissimulaient lui répondait sans détour :

- Vous n'avez réussi qu'à gagner mon respect et mon amitié... Je vais donc vous dire que je ne veux aucun mal à ce village Lycan, et que je venais m'assurer qu'aucun autre ne vienne les trouver... Mon nom viendra plus tard, si vous acceptez que je vous accompagne jusqu'à la fin de votre quête... Devant la personne à qui vous donnerez ces bois.

_________________


~ Sa fiche ~ ~ Son carnet de notes ~
Son compagnon (pas encore en possession):
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Pas de gibier mais une rencontre   Mar 15 Oct 2013 - 19:31

[font=Times New Roman]La réponse ne tarda pas à venir et la jeune demoiselle buvait les paroles que l'elfe prononçait

- Vous n'avez réussi qu'à gagner mon respect et mon amitié... Je vais donc vous dire que je ne veux aucun mal à ce village Lycan, et que je venais m'assurer qu'aucun autre ne vienne les trouver... Mon nom viendra plus tard, si vous acceptez que je vous accompagne jusqu'à la fin de votre quête... Devant la personne à qui vous donnerez ces bois.


Elle resta un moment silencieuse avant de lâcher un "Tssss". Son employeur ne va pas être très content qu'elle amène quelqu'un avec elle mais bon, elle lui dira qu'il a fait le tiers du travail, pour ne pas dire la moitié. Approuvant d'un hochement de tête, elle reprit la direction du village, restant droite malgré les bois qui étaient fixés dans son dos. Ils n'étaient pas lourd mais pas léger non plus mais malgré cela, sa démarche n'en paraissait que plus souple, plus sauvage, plus féline. Une fois arrivé à la limite du village des Nords-bois, elle laissa place au jeune homme pour qu'il puisse constater que le village allait bien.

La lycanne laissa passer quelques minutes et quand elle vit qu'il était rassuré, elle reprit sa route, direction l'est cette fois. L'homme qui avait demandé les bois l'attendait à l'orée de la forêt. Pour se trajet, elle ne semblait pas pressée et sa démarche était plus lente qu'avant, à croire qu'elle n'avait pas hâte d'aller donner les bois. Et pourtant, vu l'argent qui était à la clé, elle aurait dû s'être transformée pour y aller plus vite mais non.  Le trajet n'était pas long, à peine dix minutes et, une fois arriver à destination, elle fit signe à l'elfe de ne rien dire et émergea de l'ombre pour ce planter en face d'un homme qui attendait là.

L'employeur de la demoiselle était plutôt grand, avec une touffe de cheveux noir parsemé de cheveux gris sur la tête, des yeux sombres, un visage un peu rond et des vêtements qui, vu la qualité, devait coûter assez cher. Quand il vit la jeune femme, un sourire ravis illumina son visage et il s'approcha d'elle les bras grand ouvert... Pour s'arrêter à un mètre d'elle. Le regard qu'elle lui lançait valait tout les discours pour l'arrêter et il déglutit bruyamment. Il avait peur de cette lycanne et pourtant, elle travaillait si bien qu'il ne pouvait s'empêcher de demander ses services.

-Alors miss, tu les as?


Elle détacha les bois et les lui donna avant de tendre la main, demandant son argent. Il allait le lui donner quand il remarqua, enfin, l'elfe qui ce tenait derrière elle. Un froncement de sourcils agacé obscurcit son visage et lança un regard inquisiteur sur la demoiselle qui le foudroya du regard

-Il m'a aidé et mérite le tiers de ce que vous devez me donner.


Comparable à une lame glaciale à double tranchant, l'homme s’exécuta et lui obéit, n'aimant pas vraiment quand elle avait une voix pareil. Il donna le tiers au jeune homme et les deux tiers à sa chasseresse avant de s'en aller. Elle rangea l'argent dans une poche de son manteau et ce tourna vers l'elfe, les poings sur les hanches

-Et maintenant ton nom s'il te plaît. Je ne vais pas t'appeler Elfe dès que je te vois.

Sa voix avait reprit son timbre neutre mais une touche d'amusement était perceptible. Elle voulait connaître son nom, ne serais-ce que pour savoir comment s'appelle celui qui la aider.
Revenir en haut Aller en bas
Myrdhal Elwing
Ephaëlyen accompli
avatar

Messages : 334
Métier : Mercenaire, archer, et meurtrier d'aprés certains
Age du personnage : 174
Alignement : Chaotique / bon
Ennemis : Peut-être les Rhaws, mais sinon personne.

Feuille de personnage
Réputation: 0
Avertissement: 0/3

MessageSujet: Re: Pas de gibier mais une rencontre   Mer 13 Nov 2013 - 14:27

Myrdhal n'avait pas pour habitude de s'exprimer ainsi face à des étrangers. Il n'avait simplement pas l'habitude de s'exprimer, aussi parce qu'il ne le souhaitait pas. Sa façon de parler, un peu sec, mais juste, venait peut-être de là. Le manque de sociabilité pouvait parfois rendre aigris, désagréable à vivre ou même fou. Et Myrdhal étant un Elfe, il avait un esprit assez faible pour tout ce qui touche au moral. Pouvant ainsi facilement céder à la déprime. C'est le fardeau de son esprit fragilisé qu'il s'était mis en tête d'assumer seul.

Les conditions imposées par l'Elfe semblaient un peu déranger son interlocutrice qui était en mal de réponse. Elle les accepte cependant en ne montrant que par un petit son, son ressenti sur la situation actuelle "Tssss".

Les vieux souvenirs de cet endroit refaisaient surface après des années. Il venait souvent proche du village Lycan pour le surveiller en ne restant guère plus de quelques minutes. Suffisamment de fois pour reconnaitre cette zone comme s'il avait toujours vécu dans cette forêt tranquille sous le chant des oiseaux. Il n'avait, à partir de là, nul besoin d'être guidé pour arriver à la halte de ce voyage. Cependant, par respect envers la gentille de son guide Lycanne, il la laissait maître de cette forêt en restant derrière elle à suivre ses pas.

Le village des Lycan était encore loin mais à porer de vu pour les yeux de Myrdhal, une position parfaite pour observer sans être vu. L'Elfe avait opté pour une position accroupi plus confortable, se rapprochant ainsi du sol, le rendant plus à l'aise pour réfléchir. Son attention s'était en premier lieu porté sur les alentours du village, scrutant la moindre faille inhabituelle ou susceptible de prévoir un problème. Plus son analyse durait, plus sa surveillance se rapprochait du centre de Nord-Bois...
L'air sérieux sur son visage au moment de se redresser, montrait nettement son implacable motivation veiller sur le village. Alors, son regard en direction de son guide Lycanne montrait quant à lui une lueur de pardon pour lui avoir fait perdre son temps. En prenant garde de faire attention où poser ses souliers parmi les feuilles mortes de l'approche de l'hiver, l'Elfe se dirigeait vers la Lycanne. Près à l'accompagner de nouveau.

- Je ne pense pas qu'il y aura de problèmes dans cette zone.

Sans plus de paroles les deux aventuriers avaient repris leur parcours à travers la forêt. Le trajet s'était stoppé après une dizaine de minutes plus tard et qui plus est d'un pas lent. Un bien petit trajet pour arriver devant un bien grand homme. L'homme aux vêtements nobles semblait la connaitre et se trouvait être la personne qui lui avait donné la mission: "Alors miss, tu les as ?" Lui avait il demandé avant de remarquer l'Elfe non loin adossé contre un arbre.
Myrdhal avait bien enroulé son écharpe autour de son visage mais, il avait laissé ses yeux, son nez et ses oreilles visibles. Facile et rapide pour le grand homme de deviner les origines de Myrdhal. L'homme richement vêtu n'avait apparemment pas apprécier qu'une autre personne s'invite. Son regarde soutenait celui de l'Elfe qui, comme la Lycanne, ne faiblissait pas. De vague souvenir... L'Elfe avait la forte impression d'avoir déjà croisé cette personne il y a des années. Quoi qu'il en soit, la Lycanne avait mis fin à cette bref rencontre.

- Il m'a aidé et mérite le tiers de ce que vous devez me donner.

L'homme craignant la Lycanne, il avait vite fait de changer d'expression pour se montrer plus compréhensif. Il s'était alors avancé de l'Elfe pour lui donner un tiers de la récompense. Se fixant l'un l'autre, Myrdhal avait tendu la main pour s'emparer des quelques sous que l'homme lui avait offert. Il avait gardé cette somme dix longues secondes dans le creux de sa main avant de la ranger. Puis enfin sa tête se relève pour observer la Lycanne qui se tenait devant lui, les poings sur les hanches. Sa façon de s'exprimer s'était adouci lorsqu'elle lui demande une nouvelle fois son nom.

- Et maintenant ton nom s'il te plaît. Je ne vais pas t'appeler Elfe dès que je te vois.

C'était le moment d'être honnête et de tenir sa parole. Par politesse en prévoyance du dialogue qui allait sans doute suivre, il se redressait, quittant le confortable tronc d'arbre et, dévoilait sa bouche et son menton de derrière son écharpe. Il l'avait tout de même laissé sur ses épaules, car la température en chute le lui imposait. Ce n'était plus vraiment le moment de se poser des questions ou de se méfier. En esquissant un petit sourire amical il répond à son tour sans détour.

- Myrdhal... Myrdhal Elwing, c'est ainsi que je me nomme et que tu pourras m'appeler... Tu n'es pas vraiment ce qu'on peut appeler "fixe" mais tu viens surement d'une meute. Puis-je savoir laquelle ?

Pour ne pas perdre de temps et s'occuper l'esprit en écoutant d'avance les futures paroles de la Lycanne, Myrdhal avait décidé de faire l'inventaire de ses affaires. Vérifiant s'il possédait tous ses biens et dans quel état ils étaient. Seul il aurait dû chasser pour trouver de quoi manger et se nourrir. Mais l'argent que lui avait donné l'homme, qui était également de la part de la Lycanne, allait pouvoir lui permettre d'acheter de quoi manger à sa prochaine halte. Le regard quelque fois braqué sur elle pour mémoriser chaque trait de son visage, se promettant qu'un jour il lui rendrait son argent.

_________________


~ Sa fiche ~ ~ Son carnet de notes ~
Son compagnon (pas encore en possession):
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Pas de gibier mais une rencontre   

Revenir en haut Aller en bas
 

Pas de gibier mais une rencontre

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Veut voir Abdel mais tomber sur Nirina (Pv elle)
» « Mais j'trouve pas de refrain à notre histoire... »
» Aristide : « Sélection mais pas d’élections ! »
» Haitiinfos: Il n'est pas neutre mais il essaye d'être objectif
» Ah non, mais c'est quoi, ça?!?! (pv Saria J. Drakoya) [Abandonné ]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 ::  :: Thaodia (Contrée des Lycans) :: • Forêt des Damnés •-