Partagez | 
 

 Chacun son rôle(Pv Emerence)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Jacques de Jef
Ephaëlyen débutant
avatar

Messages : 24
Alignement : neutre bon, mais les choses sont plus complexe que cela
En couple avec : Information manquante pour le moment

Feuille de personnage
Réputation: 0
Avertissement: 1/3

MessageSujet: Chacun son rôle(Pv Emerence)   Jeu 8 Aoû 2013 - 2:47

(trame sonore)
C'était une nuit normale, trop normale même. La lune brillait des plus banalement. Elle ne faisait que renvoyer les rayons du soleil sur Ephaëlya, comme à son habitude, sans trop se forcer. Le reste du ciel n'avait rien de bien excentrique non plus; les étoiles étaient à leur place et les nuages se déplaçaient tranquillement, sans trop savoir ce qu'ils voulaient. Vraiment, la météo était vraiment à cours d'idées cette soirée là. Quoi qu'on pourrait argumenter que la météo que la météo n'existe pas pour notre plaisir. Seul les Dieux la connaisse.

Au sol, la vie s'écoulait paisiblement en Mavreah. Le nouveau régime instaurait une stabilité confortable et imposante. Aucun troubles ne semblaient troubler la léthargique tranquillité des Mavreahiens. Les serviteurs humains se faisaient moissonner, les jeunes vampires chassaient, la plèbe travaillait et les nobles, eh bien, intriguaient. On a dit récemment dans la presse vampire que le règne de la nouvelle Impératrice pourrait bien amener une longue période de calme et de paix. Ces lécheurs de bottes ont sûrement raisons, car rien ne semblait les contredire en ce début de soirée.

Dans la palais impériale, nous étions tous réunis. Nous, qui sommes l'élite de la société vampirique, étions tous rassemblé dans les quartiers de l'Impératrice. Chacun de nous était aux sommets de tous les rêves et ,comme groupe, nous étions les plus forts. Aucune menace, aucun ennemi ne peut réellement nous menacer. Notre pouvoir et notre influence n'a égale que notre immortalité. Aucune ambition ne restait insatisfaite; nous avions travaillé fort et il nous ne restait qu'à jouir des fruits de notre labeur. Toute nous conquête semblait inutile. Même nous entre-tuer nous semblait futile, car nous savions d'avance l'issue de ce combat. Néanmoins, l'éternité est terriblement longue lorsqu'on a gagné.

Nous avions tout vu, tout entendu et tout senti. Tout ce qu'un humain peut faire dans sa courte existence, nous l'avions fait tous faits deux ou trois fois. La vie mortelle ne réservait plus aucune surprise. Nous avions tous les plaisir matériels à portée de main...enfin presque tous. Chacun de nos désirs étaient exécutés en un claquement de doigts...enfin seulement les plus basiques. Nous n'avions ni faim, ni soif, ni chaud, ni chaud, ni froid et aucune maladie nous menaçait. En fait, il nous resterait qu'un seul ennemi à vaincre: l'ennui.

En effet, pour rester vraiment en vie, il faut que le corps et l'esprit soient stimulés. Le sang bleu dans nos veines doit rester éveillé. Nous avions besoin de le sentir bouillonner, s'exciter, vibrer et battre violemment contre nos tympans. Notre peau blanche a besoin de rester chaude de cette ivresse que procure la satisfaction de nos instincts les plus primaires. Ah, comme les races mortels sont chanceuses de connaitre la peur de la mort. Nous, vampires immortels, devons nous stimuler artificiellement. Si le danger ne pouvait  plus nous donner ce stresse, le plaisir lui restait vif en nous. Cependant les vices finissent vite par perdre de leur saveur. De tous les péchés capitaux et véniels, nous commencions à en avoir fait le tour.

Cette soirée-là, c'était encore une de ces banales bacchanales à la cour de l'Impératrice. Les convives s'adonnait aux festivités sans grands enthousiasmes.Les seigneurs mort-vivants que nous étions semblaient plus mort que vivant. À un moment, un de nous dit :

-On s'ennuie, mais vraiment, on s'ennuie ici!

Quel lapalissade que cela! Nous le regardâmes avec un air indifférents et blasés. Que pouvions dire de plus ? La vérité était la vérité. Nul besoin discourir des heures sur ce constat. Néanmoins, un autre d'entre nous, dans un élan de prose, voulu quand même rajouter.

-Il nous faudrait d'autres divertissement. Quelque-chose de plus subtile, de plus évolué, de plus...sanguins.

Heureusement, une bonne impératrice sait toujours satisfaire sa cour. Car, peu de temos après ces mots, un serviteur entra alors dans la pièce et dit:

- Votre Majesté Impériale, les comédiens sont arrivés.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Emerence De Gainbourd
Impératrice
avatar

Messages : 910
Métier : Impératrice
Age du personnage : 119
Alignement : Neutre/mauvais
En couple avec : Personne.
Double Compte : Aurore Badry ; Laurianna Machy

Feuille de personnage
Réputation: 0
Avertissement: 0/3

MessageSujet: Re: Chacun son rôle(Pv Emerence)   Dim 18 Aoû 2013 - 0:32



J’étais impératrice depuis un moment déjà, le temps passait à une rapidité déconcertante, les rencontres se succédaient tout comme les différentes envies de meurtre sur les personnes de la haute société vampirique. Mais vous vous doutez bien qu’en tant que représente je ne pouvais pas assouvir mon besoin de sang qui devenait grandissant. Cela faisait un moment que j’étais devenue vampire et je dois avouer que contrairement à beaucoup de personne transformée je m’étais adapté rapidement à cette nouvelle vie nocturne, sans jamais connaitre l’ennui. Pourtant cette vie nouvelle, contrasté parfaitement avec l’ancienne, en tant que mercenaire je n’avais jamais de temps disponible et le mot organisation était inconnu de mon vocabulaire. Ma vie n’était faite que de cruauté, d’argent et de cette recherche constante de pouvoir et de reconnaissance. Pourtant à présent que chaque minute de mon emplois du temps est occupé à la perfection et organisé par mes différentes domestiques, petit à petit l’ennui me gagne tout comme la lassitude.

C’est dans l’idée de couper cet ennui que j’avais organisé cette soirée mondaine avec toute la noblesse de Màvreah, je voulais surprendre et leur montrer que je pouvais les estomaquer agréablement. C’était donc vêtue de ma plus belle et plus moulante des robes de soirées que j’étais descendu jusqu’à la salle de réception, un sourire dévoilant chacune de mes canines d’une blancheur envoûtante. La salle était parfaitement décorée, un tapis rouge soulignait les sols du domaine, des verres de sangs étaient disponibles un peu partout, de jeune courtisane et gigolo restaient à la disposition des invités. En outre une soirée parfaitement rodé et géré d’une main de maître. Alors que l’événement se déroulait plutôt bien une phrase vint raisonner jusqu’à mes oreilles, un invité se plaignait, il était donc temps de faire venir ma surprise. Un homme entra annonçant que les comédiens étaient arrivés. Silencieusement, je fis raisonner le verre avec une fourchette afin de faire régner le silence :

- « Mes cher ami(e)s, c’est avec plaisir que je vous annonce le commencement de la surprise. Afin de faire passer le temps plus rapidement, des comédiens pas si comédiens que ça vont faire leurs apparitions et je vous propose de découvrir en même temps qu’eux, les différentes répliques. Si vous voulez bien vous installer sur les balcons. »

Je terminais ma phrase en faisant claquer une dernière fois ma langue contre mes dents, avant de me poster face à la grande porte qui venait de s’ouvrir. Cinq hommes entrèrent visiblement perdu devant tant de richesse et de personnes de la noblesse vampirique, la troupe était faite de lycanthrope uniquement, l’odeur de loup floutait dans l'air, et les personnes se ressemblant n'étaient ni très grand, ni très gros. Une fois dans la salle c’est avec une voix particulièrement froide que je repris la parole :

- « Messieurs c’est avec plaisir que nous vampires vous accueillons dans mon domaine. J’espère que vous allez parvenir à nous distraire et c’est dans cet objectif que je viens vous expliquer le fonctionnement du jeu. Vous êtes arrivé à cinq, j’espère que vous n’avez pas eu le temps de tisser des liens d’amitié trop élevés, puisqu’à la fin il n’en restera plus qu’un. Ne me regardez pas avec ses yeux là, vous avez très bien compris ou je veux en venir. »

Je ne pus m’empêcher de me retourner affichant un sourire mauvais sur les lèvres, mes yeux brillaient d’une étincelle de cruauté sans limite. Je passais ma langue sur mes lèvres puis sur mes deux aiguillons vampirique, avant de monter quelque marche et de poursuivre de la même voix.

- « Vous allez avoir à disposition arme, objet de torture divers, vos mains ou… *observant celui qui semblait être un lycan* votre transformation. *faisant une nouvelle fois claquer ma langue* inutile de résister. Soit vous participez à mon jeu, soit au lieu d’un survivant il n’y aura pas. Mais il serait dommage de supprimer tout espoir de survie n’est-ce pas ?! »

Terminant ma phrase, mes cuisses s’effleurèrent au rythme de mes pas, montant marche par marche les escaliers. Dans mon dos se jouait une scène différente, mes domestiques apportant différentes armes et outils de torture de la cave. Mes convives semblait agréablement surpris ce qui m’arracha un sourire sincère. Une fois en haut, ma voix raisonna une dernière fois :


- « A vous de jouer, comédien. Pour ma part je vais parier sur la survie du Lycan là. »

Nous ne pouvions à présent qu'admirer le divertissement et voter pour notre petit préféré.


_________________
Dans cette rue où se tapie la nuit, seules des ombres me frôlent dans un rire narquois, un bourdonnement résonnant tel un écho dansant. L'humanité a fait place au néant.


Merci  Elënna pour le kit ♥ !






Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Chacun son rôle(Pv Emerence)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Chacun son tour...! Bito, à toi de jouer.
» Chacun sa route chacun son chemin ♫ [ Libre 1 Personne ]
» Chacun a en lui son petit monstre à nourrir [PV Elena]
» A chacun son histoire. [Pv: Matilda Grey]
» Le monde est un grand bal où chacun est masqué. Galatéa & Wael

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 ::  :: Utopia - Royaume des Rêves-