Partagez | 
 

 Thôrya Dwiline [Validée]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Thôrya Dwiline
Ephaëlyen débutant
avatar

Messages : 35
Métier : Conteuse
Age du personnage : 51
Alignement : Neutre/Bon
En couple avec : Célibataire
Double Compte : Lolia Ambraleya

Feuille de personnage
Réputation: 0
Avertissement: 0/3

MessageSujet: Thôrya Dwiline [Validée]   Mer 21 Aoû 2013 - 18:04


Préambule  
Du personnage

Prénom & nom : Thôrya Dwiline
Sexe : Feminin
Âge du personnage : 48 ans
Race : Naine
Compétence magique ? : Oui
Description
Physique


Thôrya, une naine en puissance. Par la rondeur de son corps, la petitesse de sa taille, la courbe généreuse de ses formes, il n’y a aucun doute sur sa provenance. Pourtant, un visage plus fin qu’il ne devrait l’être. Les traits de son faciès sont en harmonie parfaite ; de hautes pommettes, de grandes et fines lèvres, d’immenses yeux d’un vert pomme des plus étonnant, un petit nez discret et de longs cils noirs. Pour une naine, elle est plutôt jolie et s’est même déjà faite courtisée par une autre race. Une sauvagerie profonde se dégage de cette petite personne. En effet, de par son mètre trente-cinq, elle pourrait facilement passer inaperçu dans une foule. Pourtant, elle est rarement ignorée. Une force peu commune aux femmes, même aux femmes naines, se fait sentir en elle. Sa tignasse rousse aux reflets bruns prend une ampleur considérable avec les années et il est difficile de la rater. De nombreuses tresses parcourent sa tête, une pour chaque fait marquant de sa vie. On peut sentir sur son visage une rigueur teintée d’humour. Ses grands yeux semblent toujours pointer vers l’ironie et soulignent à merveille le sourire en coin qui ne la lâche jamais.
Elle est souvent vêtue simplement ;  un pantalon moulant en toile brune surmontée d’une courte tunique bleue, sans manche. Elle arbore aussi de nombreux bijoux dont deux larges bracelets de cuir à ses poignets et un anneau runique au bras droit.
Toujours pourvue de son épée courte au manche travaillé, si Thôrya est une élégante naine, elle est toutefois une naine à cent pour cent.
Lors de son changement de sexe, elle garde pratiquement la même apparence. Sa voix change et les traits de son visage son plus marqués mais ses cheveux reste du même roux broussaille et ses yeux sont toujours grand et d’un profond vert pomme.  


Description
Mentale


Comment expliquer la « naine-attitude » ? Malgré les innombrables préjugés sur le fait, les nains ne sont pas aussi brayards et lourdauds qu’on pourrait le penser. Certes, aimant la franche camaraderie, la bière et les champs de bataille, il n’en reste pas moins de vrais orfèvres dans leur domaine, de grands amateurs d’histoires et de chansons ainsi que de profonds penseurs. Thôrya est à l’image de son peuple.  Si ses manières se montrent parfois un peu brusques, ses paroles un peu trop franches, elle reste toujours une personne de bon conseil. Elle aime un semblant de subtilité dans sa vie et arrive toujours à surprendre tout un chacun par sa façon d’agir de manière posée et réfléchie quand la pression ou le danger se font sentir. Elle voit toujours les choses sous un attrait d’ironie mais n’en est pas moins une fine déductrice. Plutôt maligne, elle aime les défis et ne refusera jamais une petite compétition, surtout si celle-ci n’est pas amicale.
De façon quelque peu lunatique, il lui arrive parfois de connaitre de grands moments de nostalgie. Elle se perd alors dans de sombres pensées et devient assez piquante avec quiconque venant la déranger. Heureusement, ces périodes ne sont jamais que de courtes durées et elle redevient en un clin d’œil de très agréable compagnie.
Quand elle devient un homme, son caractère est imperceptiblement différent puisqu’il n’est plus empreint de la mélancolie et de la tristesse due à la mort de son bébé. C’est un personnage entièrement joviale et bon vivant qui semble même ne jamais ressentir de tristesse.

Sa passion est de raconter des histoires, qu’elles soient inventées ou réelles – les deux se mélangeant souvent. Son talent d’oratrice la suit où qu’elle aille et, aujourd’hui, elle est ravie de vous raconter la sienne.



Votre
Histoire


Le taurarchonaute se tenait là, immense. Ses larges épaules cachaient le soleil, se parant d’une fines pellicule de lumière vive. Une ombre terrifiante se projetait au sol, retraçant dans un souci de pur sadisme, la forme précise de cette bête à cornes.

***

Un frêle matin commençait à faire son apparition, laissant aux nains une terre froide et humide malgré l’altitude. Dans la brume céleste se cachait le rêve de toute une vie mais personne encore n’avait ouvert les yeux pour le contempler. Une très fine couche de givre faisait résonner les branches au passage du vent alors que les petites fées d’Ephaëlya finissaient de déposer la rosée matinale dans l’herbe rase de la montagne. Un million d’étoiles semblaient encore s’accrocher à leur vies lumineuses mais aucun regard venus de la terre ne pouvait plus les apercevoir à travers la brume opaque. Le silence était maitre des lieux, uniquement brisé, dans cette vallée enchanteresse, par les battements d’ailes d’un oiseau rouge vif. L’anonymat était le compagnon de son vol et personne n’aurait dû le voir passer.  Si ce n’était cette petite fille à la fenêtre. Des cheveux en bataille, un regard immense, la forme de son nez dans la buée recouvrant la vitre froide. Et déjà ses petites bottes avaient disparues de l’entrée, déjà la porte, restée ouverte, battait dans le vent froid et de petites traces s’enfonçaient dans l’herbe légèrement boueuse. De par sa curiosité enfantine, la jeune naine n’avait qu’une brève idée de ce qui l’attendait dehors. Même si elle pouvait s’attendre à un monde merveilleux, un monde unique ou elle seule pourrait entrer, même si c’était des fées qui l’attirait au dehors, peu importe ce que son imagination débordante créait, rien ne la préparait vraiment. Dans la curiosité de l’enfant, il n’y a que le présent. Aucune altération, aucune conséquence. Même les pires dangers ne feront pas de cette curiosité autre chose qu’une fuite éphémère.
Pourtant, il était là ; le taurarchonaute ! Être supposé ne se trouver que dans l’arène, que faisait-il dans les montagnes de l’Est ? Pourquoi cet oiseau rouge vif se trouvait-il dans sa main ouverte au ciel ? Pourquoi cette épée n’était-elle pas rangée ?

***

Le cri d’une mère, de douleur. Le cri d’un père, de joie. La chanson du fond de la salle qui couvre de bonheur la foule assemblée. Et les pleurs, la peur, les cris, de détresse cette fois. Ce ne fut que chaos et cendre, cendres et chaos. Dans les draps souillés par le sang du nouveau-né, résonnait la dignité froissée de cette mère à l’agonie. Alors qu’un soleil radieux venait bercer d’illusion un monde en constant éveil, les cris d’agonie d’une naine en rage venait claquer de mots injustement cruels la porte d’entrée. Personne n’osa rester, pas même le mari. Et dans d’interminables pleurs, Thôrya s’enfuit par la fenêtre ouverte.
Trop faible pour marcher, trop apeurée pour s’arrêter, la naine n’avançait plus que par spasmes incontrôlables et hoquets de terreur. Un bébé sur un lit pouvait-il causer une telle frayeur ?

Il était là, encore. Observant de ses grands yeux noirs la vie de son amie qui jouait au funambule. Une vie paisible buvait un verre sur l’autre rive. Mais de profonds malheurs tourmentaient les bas-fonds de cette crevasse. Pendant de longues minutes, le taurarchonaute regarda ce corps se tordre sur une douleur qu’il ne pouvait identifier. Il finit par prendre une décision et, quand elle ouvrit les yeux, reprenant contact avec le monde réel, elle sentit la douceur de sa paume dans son dos. Il la porta à ses yeux et les plongea dans les siens, lui donnant toute la force dont il était capable.
C’est ainsi que le taurarchonaute  disparut des montagnes de l’Est. Autrefois ennemi, aujourd’hui ami. Si le sourire d’une petite fille l’avait attendri au point de lui redonner goût à la vie alors qu’il pleurait les siens, les larmes de cette même fillette devenue grande lui avait donné le courage du sacrifice.
Les heures furent longues, la nuit douteuse et mouvementée. Les peurs furent grandes mais, après tout, devenir un homme n’était pas une chose aisée.

***

- Qu’as-tu fais d’elle ? Qui es-tu ? Pourquoi lui ressembles-tu autant ?

Les explications avaient beau avoir été donnée une cinquantaine de fois, Mordur ne lâchait pas prise, criant de plus belle.  Mais il savait, au fond de lui, il savait. La jeune naine en était certaine. Il ne pouvait ignorer, il ne pouvait nier.
C’est probablement le souvenir de cet amour qui fit renaitre la jeune femme de son corps d’homme.

- Thôrya !

Ses grands yeux verts pomme se plongèrent dans ceux de son mari. L’incompréhension était totale.
Les années passant aidèrent la presque mère mais pas le presque père qui le devint par la suite aux bras d’une autre naine. Thôrya ne devint pas l’ombre d’elle-même ou encore moins une âme en peine errant parmi les vivants. Les risques de fausses couches ou de ne plus jamais pouvoir faire d’enfants était le quotidien des femmes naines. Beaucoup de choses avaient pu la préparer à une telle éventualité. Et même si la douleur avait été atroce, la vie continuait, se refaisait, prenait de nouvelle forme.  Elle savait maintenant que sa pire expérience avait été d’être femme. C’est pourquoi le taurarchonaute lui avait offert ce don. Ce don inimaginable et tellement réconfortant.  Depuis ce funeste jour, elle n’était devenue IL qu’à trois occasions. Mais en étant homme, elle était loin de la douleur de n’avoir pas été femme jusqu’au bout.

***

Un matin brumeux laissait place à une douce journée d’automne. Un ciel bleu couvert de poussière nuageuse apparaissait à la vue des hommes. Mais c’était la joie d’une femme qui faisait office de rêve en ce magnifique jour. Une femme dont la bravoure était encore à prouver mais qui respirait la joie de vivre des nains dans chacune de ses paroles. Par une vitre froide, des amis la saluèrent. Elle se retourna dans un rire et répondit à leur « au revoir » silencieux. Du moins c’est ce qu’ils crurent jusque dans la tombe. Mais, du haut de la colline, une étrange forme sombre inclinait la tête en signe de respect ; un vieil ami qu’un sourire d’enfant avait révélé au monde.
Et dans l’herbe humide, de fines traces s’éloignèrent des montagnes de l’Est pour se diriger vers le monde libre.


Présentation de
Votre don



Don magique : Thôrya à la capacité de changer de sexe, de devenir un homme jusque dans les moindres détails. Quand cela arrive, elle ressemble à ça :
Spoiler:
 

Contrecoup du don : Systématiquement 1 jour après sa transformation en homme, quand elle est redevenue femme, le ventre de Thôrya gonfle à nouveau comme lorsqu’elle était enceinte et ce durant environ deux heures, l’empêchant de se déplacer à sa guise et le faisant revivre son cauchemar. Elle se voit réellement diminuée dans ses capacités musculaires. Sa force naine perd de son ampleur. Que ce soit de par sa grossesse factice ou de par sa transformation, les courbatures accompagnant le tout sont de la partie, l'obligeant au repos. Et je ne vous parle pas des vomissements.

Paliers du don : Le contrecoup reste le même à tous les paliers sauf au dernier.
1. Elle ne se transforme que lors d’un très fort sentiment négatif et l’effet ne dure que quelques minutes.
2. Elle se transforme lors de n’importe quel sentiment fort mais toujours pas de son propre chef et l’effet dur un peu plus longtemps.
3. Elle se transforme lors d’un sentiment fort ou au prix d’un gros effort et redevient une femme quand elle le souhaite mais pas plus d’une journée.
4. Elle se transforme quand elle le souhaite mais au prix d’un gros effort et redevient femme quand elle le veut.
5. Dernier palier : elle se transforme à volonté sans soucis et le contrecoup de son don ne dure plus qu’une petite demi-heure.


Complément
De la fiche

Code : Validé par Emeuh
Comment es-tu arrivé ici ? DC de Lolia
Que penses-tu du forum pour le moment ? Toujours génial et pleins de possibilités.
Voulez-vous un parrain? Je pense que ça ira :p
Votre âge?
19 ans
Temps de présence possible sur le forum? Presque tous les jours.

_________________



Fiche de présentation


Dernière édition par Thôrya Dwiline le Mer 21 Aoû 2013 - 23:43, édité 7 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Emerence De Gainbourd
Impératrice
avatar

Messages : 910
Métier : Impératrice
Age du personnage : 119
Alignement : Neutre/mauvais
En couple avec : Personne.
Double Compte : Aurore Badry ; Laurianna Machy

Feuille de personnage
Réputation: 0
Avertissement: 0/3

MessageSujet: Re: Thôrya Dwiline [Validée]   Mer 21 Aoû 2013 - 21:58

Bonsoir et Re-Bienvenue sur Epha' cheers ,

Alors que dire sur cette fiche qui est plutôt agréable. Les deux descriptions sont très intéressantes et bien écrite en revanche j'ai un petit souci sur l'histoire, j'ai du m'y reprendre trois fois avant de comprendre la chronologie (Non, non ce n'est pas à cause de mon âge Razz), mais globalement cela ne me pose pas de problème. Après tout, tout est possible.


Je n'ai qu'une chose à te faire modifier , le don. En effet sur le principe je n'ai absolument rien à redire. En revanche niveau inconvénient je vais simplement te demander de rajouter, une grande fatigue (le corps se modifie quand même, ce qui est relativement impressionnant.) et une petit douleur physique en plus de psychologique (Au niveau des articulations, des maux de tête etc..)

C'est tout Smile

Je te laisse modifier cela Smile

Courage

Emeuh

_________________
Dans cette rue où se tapie la nuit, seules des ombres me frôlent dans un rire narquois, un bourdonnement résonnant tel un écho dansant. L'humanité a fait place au néant.


Merci  Elënna pour le kit ♥ !






Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Thôrya Dwiline
Ephaëlyen débutant
avatar

Messages : 35
Métier : Conteuse
Age du personnage : 51
Alignement : Neutre/Bon
En couple avec : Célibataire
Double Compte : Lolia Ambraleya

Feuille de personnage
Réputation: 0
Avertissement: 0/3

MessageSujet: Re: Thôrya Dwiline [Validée]   Mer 21 Aoû 2013 - 23:13

Voilà, la modification est faite Smile
C'est vrai que pour le contrecoup, je n'avais pas trop d'idée et il m'a fallu du temps pour trouver ^^

Pour l'histoire, je voulais tester un peu un nouveau style qui consiste à parler des détails de ce qui se passe sans réellement l'expliquer mais je ne suis visiblement pas encore au point :p Je vais travailler ça pour la suite Smile

_________________



Fiche de présentation
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Emerence De Gainbourd
Impératrice
avatar

Messages : 910
Métier : Impératrice
Age du personnage : 119
Alignement : Neutre/mauvais
En couple avec : Personne.
Double Compte : Aurore Badry ; Laurianna Machy

Feuille de personnage
Réputation: 0
Avertissement: 0/3

MessageSujet: Re: Thôrya Dwiline [Validée]   Jeu 22 Aoû 2013 - 0:34

Bonsoir,

C'est tout bon pour moi, je te donne donc ton premier OUI

Emeuh

_________________
Dans cette rue où se tapie la nuit, seules des ombres me frôlent dans un rire narquois, un bourdonnement résonnant tel un écho dansant. L'humanité a fait place au néant.


Merci  Elënna pour le kit ♥ !






Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Adrän Lockwood
Ephaëlyen accompli
avatar

Messages : 574
Métier : Musicien Itinérant.
Age du personnage : 33
Alignement : Bienveillant.
En couple avec : Aurore Badry
Ennemis : L'ombre qui est tapis dans mon âme.
Double Compte : Valarhän Rhauwyr ; Néfur Hurlefeu

Feuille de personnage
Réputation: 1300
Avertissement: 0/3

MessageSujet: Re: Thôrya Dwiline [Validée]   Jeu 22 Aoû 2013 - 4:25

Bien le bonsoir !

Je t'accorde sans hésitation mon Oui pour les mêmes raisons qui ont été dites. Le Maitre d'Ephaëlya passera sous peu !


_________________
«Aurore et moi sommes les erreurs des erreurs de la nature.» Adrän Lockwood.



Le pouvoir de revivre.


Je me suis échappé de ce monde qu'on appelle Solitude, je te le dois, Aurore.

Aira.
Une amie:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maitre d'Ephaëlya
PNJ
avatar

Messages : 326

MessageSujet: Re: Thôrya Dwiline [Validée]   Jeu 22 Aoû 2013 - 4:32

Bonsoir, et bienvenu sur Ephaëlya.

Ta fiche est très bien construite, bien que l'ordre chronologique de l'histoire est un peu hasardeux, il faut savoir se repérer pour ton comprendre la première fois.

Je t'accorde ma bénédiction, te voila validée, félicitation !

N'oublie pas de générer ta fiche de personnage dans ton profil et n'hésite pas à faire une demande de rp ou à répondre à une demande.

Bon courage à toi, le staff reste à ta disposition en cas de question.
Puisse le sort t'être favorable, jeune Naine.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Thôrya Dwiline [Validée]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Thôrya Dwiline [Validée]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» [Validée]Les techniques de Akari Hadashi
» [Validée]Un Joyeux Hey de la part de Sora =)
» Rose (Pré-validé par Wolf Print)
» Mangemort 23 [Validée par Yuki Hoseki ]
» Presentation : Caroline ambra [Validée by Vivi]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 ::  :: Présentation des personnages :: Présentations validées :: Nains-