Partagez | 
 

 Cœur d'aigle [Validé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Eramos d'Irifuse
Ephaëlyen accompli
avatar

Messages : 818
Métier : Vagabond
Age du personnage : 55
Alignement : Vigilant
Ennemis : « Chacun est l'ennemi de soi-même. » Anarchisis
Double Compte : Rangdor d'Irifuse

Feuille de personnage
Réputation: 1750
Avertissement: 0/3

MessageSujet: Cœur d'aigle [Validé]   Sam 19 Oct 2013 - 17:39


Préambule  
Du personnage

Prénom & nom : Eramos d'Irifuse
Sexe : Masculin
Âge du personnage : 52 ans
Race : Humain
Compétence magique ? (Oui/Non) : Non
Description
Physique


Eramos a vieilli. C'est le fait troublant par rapport à son corps qui saute aux yeux. Son visage basané est recouvert de cicatrices, toutes accumulée lors de ses nombreux périples en Oryenna et Thaodia. De petits yeux verts en amandes scrutent d'un œil inquisiteur quiconque se trouve sur son chemin. Des cheveux gris en bataille lui tombe sur la nuque et une barbe non entretenue, de la même couleur, pique son visage. Sa tenue vestimentaire a plus ou moins changée depuis les dernière années. Il porte des braies et une chemise de couleur foncée précédent une cotte de maille noire ne reflétant aucune lumière, cadeau des elfes. Par-dessus, un manteau à capuche gris dont les bords se sont érodées avec le temps. Des bottes et des gants de cuirs tachés lui couvrent ses extrémités en permanence, ne laissant paraitre aucune trace de peau outre son visage assombrit par sa capuche rabattue sur sa tête. Il porte en bandoulière une épée longue fait de fer noir et une épée courte sur son flanc gauche. Une seule et unique chose semble intacte sur lui: un objet semblant absorber la lumière accroché à sa ceinture. Une arbalète légère à double sortie, faite de bois d'ébène et de bronze sombre sur la poignée et la crosse. Sa démarche est à comparé à celui d'un fauve sauvage qu'on retrouve souvent en terre hostile: sûre et rapide. Aucune peur ne trahi le visage de l'homme qui reste toujours impassible même en plein combat, ce qui le rend terrifiant aux yeux de ses adversaires.

Cependant, il lui arrive de sourire et de parler avec une voix douce et calme susceptible de faire oublier l'homme aux allures stoïques et sérieuses qu'il est. Il mesure un mètre quatre-vingt et a une silhouette à la fois solide et svelte. Certains le voient souvent plus comme un elfe que comme un humain.

Description
Mentale



Longtemps déjà qu'il n'est plus l'homme respectueux et loyal dont on parlait à son égard. Sa mentalité s'est durcie avec les années, passant d'un homme généreux à un assassin durcie. Ayant essuyé plus d'une perte, il a souvent perdu goût à la vie. La survie, pour lui, primait sur toute autre chose même vivante. Eramos s'est souvent demandé pourquoi lui était en vie quand tant d'autres personnes qu'il chérissait le quittait. Le destin semblait se jouer de lui, le torturant. Et pendant plusieurs décennie cela fonctionna. Il n'était plus qu l'ombre de celui qu'on appelait Eramos à l'époque. Son cœur devint aussi froid que la glace et aussi dur que la pierre. Cœur d'aigle était né. Pendant plusieurs années, cet alter-ego avait su changer Eramos au plus profond de son être, le faisant devenir, en premier, un mercenaire acceptant n'importe quel contrat pourvu qu'il payait un peu. Quand il devint à son compte, en tant qu'assassin professionnel, son âme devint noire tel le charbon; tuant n'importe qui, n'importe quand sans remord. Aujourd'hui, il a enterré ce passé obscure derrière lui mais en garde les cicatrices. La culpabilité le ronge en silence tandis qu'il donne l'impression de n'avoir aucune peur mais lui sait que c'est faux et pour sûr: la peur c'est la survie, sans elle on meurt.

Mais rien n'était joué. Comme quand il avait sombré dans le désespoir, soudainement il avait de nouveau changé. Il se décida à avancer et à faire un trait sur le passé. Chose plus que dure à faire. Il créa une guilde et avec ses membres redonna un peu de justice au peuple d'Ephaëlya. Le changement de caractère avait soudain, si prompt que certain l'avaient cru possédé par une entité bienveillante, mais il n'en était rien. Eramos n'était jamais mort au profit de Cœur d'aigle, l'assassin. Il avait sut survivre dans les méandres chaotiques de son esprit comme son corps avait su le faire dans le monde réel.  Aujourd'hui, il est pourvu d'un réel but; rendre la liberté aux opprimésm ais pas pour se racheter de ses actions passées, car il sait que jamais il n'en sera pardonné, mais au moins il pourra démontrer à tous que peu importe qui on est, on peut changer.


Votre
Histoire


Né dans un bourg avoisinant la cité d'aurore, Eramos fils de Gamlen D'Irifuse chef de la noble famille du même nom, a vécu son enfance en compagnie de sa mère, son père et les nombreux domestiques qui travaillaient au manoir. À l'âge de cinq ans, le jeune homme demandait à chaque soir à sa mère de lui lire l'histoire de Cœur d'aigle, le vagabond au cœur de chevalier. Il ne s'en lassait pas et pendant cinq autres années, sa mère le lui récita.

À l'adolescence, il commença son entraînement à l'escrime et au tir à l'arbalète (l'arme de prédilection des d'Irifuse) en plus des ses nombreux cours privés sur l'histoire, la géographie, la physique, les mathématiques et la littérature. Il se révélait un excellent élève que ce soit dans les domaines physiques ou académiques. Il gagna bien des duels organisés entre familles nobles des environs, ce qui lui valut la réputation de bretteur prometteur. Mais c'était à l'arbalète qu'il excellait car dans ses temps libres il ne manquait jamais l'occasion d'approfondir la maîtrise de l'arme familial.

À son quatorzième anniversaire, une grande soirée fut organisée pour souligner la fierté qu'avait son père envers Eramos. Malgré l'ambiance de fête qui régnait, cela n'empêcha pas une attaque nocturne sur le manoir d'Irifuse par un ennemi de Gamlen. Dans l'incident, sa mère, son père ainsi que la plupart des domestiques furent tués, transpercés par la rapière du meurtrier. Eramos y serait resté aussi si la propre fille du meurtrier (Maëlia) ne tua son père pour le sauver.

Amoureux Eramos et Maëlia vécurent plusieurs années dans la quiétude. Les orphelins construisirent une maison de bois rond en bordure de la forêt du crépuscule, un endroit peu fréquentable si on en croyait la sagesse populaire. Cependant, Eramos savait où aller sans se faire remarquer et chasser là où il fallait pour se nourrir convenablement grâce aux enseignement de son père pour la chasse au cerf. La petite famille mit au monde deux enfants. Une fille du nom de Jeva et un garçon du nom de Salem.

Cinq ans après la naissance des jumeaux, Eramos, après une longue journée de chasse, retrouva son foyer étrangement calme, sans exclamation d'enfants ni de mouvement. L'instinct du chasseur résonna tel une alarme dans sa tête et il se mit à courir le plus rapidement possible dans la maison en espérant qu'il ne soit rien arrivé à sa famille, mais il se trompa.

Les murs étaient tapissés du sang de ses enfants et sa douce Maëlia pendue au plafond, droit devant lui, une expression de terreur sur son visage autrefois pur. La souffrance faillit tuer le père de famille qui en resta paralysé pendant de longues minutes. Il pleura, cria et finalement devint muet. Il prit les cadavres de sa famille, les nettoya et les enterra. En entrant dans son logis, une fois cette tâche ingrate terminée, un objet familier percuta son regard et alors il comprit.Cet objet d'un noir d'ébène le regardait impassible, il l'attendait et à un moment, il l'entendit chanter. C'était un chant funèbre, un chant de destruction et de mort. Il approcha sa main doucement, comme attiré par l'arbalète double, son arme de chasse.

Il mit feu à son ancien foyer et abandonna son ancienne vie derrière lui. Il n'était plus Eramos D'Irifuse. Cet homme, il le croyait mort à tout jamais. Il prit le pseudonyme du jeune garçon dont sa mère lui racontait les aventures dans un élan cynique et dénué de compassion, il avait décider de prendre le nom d'un enfant pur et de le faire tuer. Voilà ce qu'était devenu Cœur d'aigle en vieillissant, son exact contraire, les monstres qu'il combattait.

Pendant plus d'une dizaine d'années, il consacra sa vie à la chasse des douze assassins qui s'étaient délectés du corps de sa femme et du sang de ses enfants. Il les tua, un par un, leur infligeant mille maux avant de les abattre sans remords. Quand il tua le douzième, il ne s'attendit pas à ce qui lui arriva. Il ne ressentit rien, que le vide froid et infini. La vengeance ne l'avait pas adouci, il n'avait pas changé et cela avait fini par cryogénisé son âme. Il continua à chasser d'autres individus en Oryenna, devenant chasseur de prime pour celui qui pouvait payer ses tarifs assez élevés. Puis, un beau jour, il disparu sans laisser de traces et on ne le revu que bien plus tard en terres humaines.

Dix ans s'étaient passées. Une sentinelle surveillant les portes de la cité d'aurore aperçu une silhouette encapuchonné entrer en ville. Un vieillard selon ses dires. il se présentait comme un simple voyageur de passage. Sa démarche était fluide malgré l'âge avancé de l'homme. Ses vêtements en lambeaux témoignaient sa pauvreté flagrante et son regard... La sentinelle n'en avait vu aucun pareil à celui-ci. Des yeux verts semblaient absorber son âme et scruter son esprit sans rien dire. Une inconfortable expérience pour l'homme de garde qui parla de l'individu à ses compatriotes pendant une pause. Il l'avait reconnu, le tueur des d'Irifuse était de nouveau en ville.

Bien qu'il se soit rangé de son ancienne vie, Eramos fut traqué par la garde, mais ne fut jamais arrêté. Bientôt, il trouva logis dans le quartier malfamé de la cité de l'aurore où il ne fit plus qu'un avec sa population. C'est dans cet endroit laid et mauvais qu'une idée germa dans son esprit, un idée de justice et d'équilibre.

La guilde de l'Équilibre naquit et elle devint à un moment prospère, mais la guerre des Marcheurs la fit retomber. Eramos, ayant été cru mort part ses généraux, avaient été oublié, lui et ses bonnes actions pour revenir l'ancien tueur sans pitié qu'on avait connu sous le nom de Cœur d'aigle. Mais il n'est pas mort et sa cause non plus. Il est donc de nouveau à la recherche de dignitaire voulant l’épauler dans sa quête de justice.

Présentation de
Votre don



Eramos ne possède aucun don magique. Il sait cependant tirer de l'arbalète parfaitement et ne manque presque jamais sa cible. À l'escrime, il est moins bon, mais quand même excellent, la survie primant dans ses mouvements plus que les bottes et les feintes. Il sait aussi utiliser des couteaux de lancés, l'arc, les bombes de toutes sortes et se débrouille en combat à main nue.

Malheureusement, son corps se fait plus vieux et il est moins rapide que dans sa jeunesse. Gare cependant aux têtes brûlées, son esprit s'étant au contraire aiguisée avec les années. Il reste un vieux lion ayant dans son tableau de chasse plusieurs jeunes forces de la nature et il n'est pas encore prêt à laisser sa place.

Complément
De la fiche

Code : Validé par Emeuh
Comment es-tu arrivé ici ? -
Que penses-tu du forum pour le moment ? Excellent !
Voulez-vous un parrain? Non merci.
Votre âge?
21 ans
Temps de présence possible sur le forum? Tous les jours.

_________________

« C'est des plus denses ténèbres que nait la plus plus pure des bontés. »
Eramos d'Irifuse dit le Cœur d'aigle, né le 2ème cycle de Ventusiar, Terrïa 6 de l'an 193
Journal de Cœur d'aigle
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ildir.purforum.com
Emerence De Gainbourd
Impératrice
avatar

Messages : 910
Métier : Impératrice
Age du personnage : 119
Alignement : Neutre/mauvais
En couple avec : Personne.
Double Compte : Aurore Badry ; Laurianna Machy

Feuille de personnage
Réputation: 0
Avertissement: 0/3

MessageSujet: Re: Cœur d'aigle [Validé]   Sam 19 Oct 2013 - 18:02

Bonsoir jeune homme, (oui on reste toujours vieux)

Je passe juste pour être certaine de bien comprendre ? C'est une maj de ta fiche ? Quel sont les changements importants vu que je vois que tu n'as pas de don ?

_________________
Dans cette rue où se tapie la nuit, seules des ombres me frôlent dans un rire narquois, un bourdonnement résonnant tel un écho dansant. L'humanité a fait place au néant.


Merci  Elënna pour le kit ♥ !






Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eramos d'Irifuse
Ephaëlyen accompli
avatar

Messages : 818
Métier : Vagabond
Age du personnage : 55
Alignement : Vigilant
Ennemis : « Chacun est l'ennemi de soi-même. » Anarchisis
Double Compte : Rangdor d'Irifuse

Feuille de personnage
Réputation: 1750
Avertissement: 0/3

MessageSujet: Re: Cœur d'aigle [Validé]   Sam 19 Oct 2013 - 22:26

Seulement l'ajout des paragraphe aux différentes descriptions et à l'histoire. Histoire d'être à jour pour les joueurs voulant regarder ma fiche.

_________________

« C'est des plus denses ténèbres que nait la plus plus pure des bontés. »
Eramos d'Irifuse dit le Cœur d'aigle, né le 2ème cycle de Ventusiar, Terrïa 6 de l'an 193
Journal de Cœur d'aigle
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ildir.purforum.com
Emerence De Gainbourd
Impératrice
avatar

Messages : 910
Métier : Impératrice
Age du personnage : 119
Alignement : Neutre/mauvais
En couple avec : Personne.
Double Compte : Aurore Badry ; Laurianna Machy

Feuille de personnage
Réputation: 0
Avertissement: 0/3

MessageSujet: Re: Cœur d'aigle [Validé]   Sam 19 Oct 2013 - 22:33

D'accord je déplace alors Smile

_________________
Dans cette rue où se tapie la nuit, seules des ombres me frôlent dans un rire narquois, un bourdonnement résonnant tel un écho dansant. L'humanité a fait place au néant.


Merci  Elënna pour le kit ♥ !






Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Cœur d'aigle [Validé]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Cœur d'aigle [Validé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» [Validée]Les techniques de Akari Hadashi
» [Validée]Un Joyeux Hey de la part de Sora =)
» Éramos D'irifuse; Coeur d'aigle
» Lequel? Racing Club Haitien ou l'Aigle Noir?
» Rose (Pré-validé par Wolf Print)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 ::  :: Présentation des personnages :: Présentations validées :: Humains-