Partagez | 
 

 Série de meurtre en Mavreah [Rp solo terminée]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Emerence De Gainbourd
Impératrice
avatar

Messages : 910
Métier : Impératrice
Age du personnage : 119
Alignement : Neutre/mauvais
En couple avec : Personne.
Double Compte : Aurore Badry ; Laurianna Machy

Feuille de personnage
Réputation: 0
Avertissement: 0/3

MessageSujet: Série de meurtre en Mavreah [Rp solo terminée]   Dim 27 Oct 2013 - 23:30

!!!! Attention, âme sensible s'abstenir !!!!!!



j'aurais préférée que tu te taises parce qu'en fait t'en pensais pas un mot, pas un mot.

Emerence observait bien camouflé dans l’obscurité depuis plusieurs nuits déjà ce qui s’annonçait être ses prochaines victimes. Deux jeunes couples vampirique débordant la joie de vivre et l’amour écœurante qu’il dégageait donné la nausée à la nouvelle dirigeante plus si nouvelle que ça. Les deux couples étaient véritablement proche, très proche mêmes.  Son corps encore rougeâtre du sang coagulé de ses dernières proies recouvrait encore son armure sombre, le vent face à elle empêchait les jeunes insouciants de se préparer à l’enfer qui se dressait devant eux. L’impératrice avait perdue pied et rien n’y personne ne semblait pouvoir l’arrêter, l’appel du sang était obligatoire, et seul le précieux liquide pouvait espérer atténuer la souffrance qui la dévorait. Enfin c’est ce qu’elle espérait, sauf que l’esprit d’Emerence avait été beaucoup plus loin dans sa cruauté allant jusqu’à imaginer un poison mortel pour sa propre race. Le jeu n’allait plus tarder à démarrer et l’enfer qu’elle allait faire vivre aux deux couples, un tournant sans retour pour la vie de l’impératrice.

Attendant dans l’ombre, le plan de la dirigeante se mettait doucement en place. L’habitation était devenue un domaine meurtrier sans aucune échappatoire. Une petite boite à musique tournait sur la table, alors que le corps d’une des compagnes vampire était inerte sur le sol, gisant tel un cadavre sortit d’une pierre tombale.  L’ambiance était lourde, pesante ce qui s’accordait parfaitement avec les différentes lames d’argents qui bouchaient les ouvertures vers l’extérieure. Attendant sagement telle une marcheuse égarée juste sur le toit de la bâtisse. Le signal attendu ne tarda pas à se mettre en place, plus qu’une des deux jeunes femmes s’éloigna du groupe, laissant largement le temps à Emerence d’agir. La silhouette sauta de sa cachette, suivant l’ombre solitaire avant de lui assainir un coup violent derrière la nuque, la jeune femme tomba dans la froideur du manteau blanc sans aucun bruit audible. Sortant une seringue remplit d’un liquide chaud et gris, qu’elle injecta dans une des veines du corps, qui convulsa presque immédiatement. Installant le corps encore en vie mais pour très peu de temps, sur son épaule, la buveuse d’hémoglobine se dépêcha d’attendre la maisonnette isolée avant les deux autres personnes nocturnes. Déposant le corps de la jeune femme a côté de celle de l’enfant, elle sortit par une trappe invisible pour qui ne la connait pas.
Les deux hommes entrèrent avant de hurler d’horreur c’est là que le piège se mit en place, la porte se verrouilla. Et la voix froide de la buveuse nocturne raisonna dans la petite salle :




   
 
▬ «  On va jouer à un jeu, si vous voulez sauver la personne que vous aimez, vous devez jouer. Vous avec une minute pour vous décider. Mais attention, plus vous mettez du temps, plus les chances de mourir pour la personne chère augmente. »  

Alors que les cris et les coups dans les murs raisonnèrent, l’incompréhension et la panique augmentait à grande vitesse. Une seconde fois, la voix de l’ancienne mercenaire raisonna :

- «  Bien je vois que vous êtes décidé, je m’en vais avec l’antidote. »

Le silence s’installa presque immédiatement, et des petits murmures se firent entendre à travers le porte. Le bois remua, les deux hommes cherchaient visiblement à trouver une issue de secours :

- «  Je vous conseille de stopper, ou je vous injecte aussi le poison. Bon maintenant que j’ai votre attention laissez-moi vous expliquer, j’ai injecté à vos compagnes de l’argent liquide, poison que j’ai moi-même spécialement inventé pour notre race, je suis donc la seule à avoir l’antidote. Sauf que je ne détiens qu’une solution. Pour l’avoir, il ne doit rester qu’un survivant. Si vous ne faites rien, vous mourrez tous. Bonne chance. »

Evidemment la chance était très loin d’être un facteur influençant pour cette partie. Emerence avait prévu les choses dans les moindres détails, déposant un peu partout dans la maisonnette des armes d’argents. Les hurlements de souffrance retentirent dans le domaine et d’un petit trou l’impératrice observait la totalité du combat, le sang se rependait partout les gémissements des deux femmes se tordant de douleur au fur et mesure de leurs réveils observant le copain de leurs tendres sous leurs yeux et l’incompréhension. Les braves questions « pourquoi moi, qu’est-ce que j’ai fait, épargnez moi » autant de phrases qui révulsaient l’ancienne mercenaire au plus haut point. A quoi bon poser autant de question, quand la personne se sait condamner. Doucement, le calme reprit le dessus, l’essoufflement les larmes puis la colère. Un corps inerte qui tombe décapité, le cri d’une femme agonisante désespéré ayant tout perdu et qui ne tarderait plus à perdre sa propre vie.

- «  Il est mort, par pitié donnez-moi l’antidote qu’elle vive. »

- «  J’ai une question… Pourquoi tuer votre meilleur ami, la personne qui vous ai le plus fidèle pour une femme ? »

- «  Arrêtez !!! le jeu est fini » hurla l’homme recouvert du sang de ce qu’il restait de son ami d’enfance. Vraisemblablement psychologiquement à bou.

- «  Répondez ! » grogna Emerence.

- «  Parce que je l’aime, je ne pourrais pas vivre sans elle »

- « Mauvaise réponse. Il n’y pas d’antidote, j’ai mentis. Le jeu est fini et vous allez mourir aussi.»

L’homme se laissa tomber sur le sol, visiblement anéanti autant physiquement que mentalement. La fin était proche, tout son être tremblait, vibrait se consumait sous sa haine. Emerence entra, elle en tout discrètement par la petite trappe se délectant de cette colère grandissante. Elle sortit une lame en argent avant de le décapiter devant sa compagne, allongé sur le sol, elle déposa la tête de son tendre face à elle, avant de se pencher et de lui murmurer.

- «  Oh… Ne parle pas… Ne pleure pas ça va accélérer le passage de l’argent dans tes veines… Ne me demande pas pourquoi, c’est ta sanction pour avoir était faible. Pour avoir cru en une autre personne, d’ailleurs si tu veux tout savoir, je viens de te rendre service ma douce, il te trompé avec l’agonisante à côté de toi depuis un cycle déjà. »

Sur ses mots, Emerence reprit le chemin de la trappe laissant derrière elle, quatre cadavre de vampire inerte, ils étaient les premières victimes d’une longue série de meurtre de couple dans Mavreah… Un sourire malsain sur les lèvres, la nouvelle tueuse en série partit à la recherche d’une nouvelle mise en scène.



© By Halloween


_________________
Dans cette rue où se tapie la nuit, seules des ombres me frôlent dans un rire narquois, un bourdonnement résonnant tel un écho dansant. L'humanité a fait place au néant.


Merci  Elënna pour le kit ♥️ !






Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Série de meurtre en Mavreah [Rp solo terminée]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Série de meurtre en Mavreah [Rp solo terminée]
» Arrivé a Jadielle...Mouillé...(Solo) [TERMINÉ]
» Un soupir vient souvent d'un souvenir ... [solo, terminé]
» Un anniversaire, une nostalgie [Solo] [Terminé]
» [Quête] A voleur, voleur et demi - Solo - [Terminé]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 ::  :: Màvreah - Contrée des Vampires :: • Domaines privés •-