Partagez | 
 

 Sur le départ...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Melhuin Diank
Ephaëlyen experimenté
avatar

Messages : 212
Alignement : Chaotique-Neutre

Feuille de personnage
Réputation: 0
Avertissement: 0/3

MessageSujet: Sur le départ...   Lun 28 Avr 2014 - 22:17

Flashback N°1 - An 244

À dix minutes de marche du Campement...


La nuit avait été fraîche et pluvieuse. La veille, des tensions avaient vu le jour entre les nouveaux arrivants et les autres membres du clan . Melhuin avait alors quitté le campement et était resté éveillé jusqu'à voir le soleil se lever, alors que la Lune était encore visible mais discrète. Il aimait toujours ces moments de calme, de paix et la sérénité que cet entre-deux lui fournissait, ce n'était pas la première expédition nocturne qu'il faisait et tout prétexte était bon. Malgré qu'il soit le second du Doyen du Clan, il était resté très solitaire et froid.

Le ciel rougissait à mesure que l'astre s'élevait, et le Lycan commença à s'en détourne, il allait passer une grande partie de sa matinée à tourner autour du camp, seul, sans but précis, juste pour s'isoler. À chacun de ses lents pas, les pattes du loup écrasaient les feuilles mortes, encore trempées de la pluie nocturne, et en dispersaient les odeurs. Il arriva alors au niveau d'un tronc creux, repris sa forme Humaine, et s'habilla du long manteau et du pantalon qu'il y avait laissés, puis repris sa marche. Rapidement, il remarqua la présence de collets disposés au ras du sol dans les alentours du campement, et il se mit en tête de suivre les traces de l'apprenti trappeur qui les avaient mis là.

Toujours entrain de marcher, pieds nus, gardant le contact agréable du sol frais, il repensait encore à Drek et à ce qu'il s'était passé. Plus le temps passait et plus les choses se troublaient, plus les visages et les couleurs se déformaient pour devenir bientôt une horreur cauchemardesque qui prenait les rênes dans l'esprit du loup. La réflexion faisait son chemin à chaque fois dans la tête de l'animal : il était convaincu que quelque chose tentait de prendre le contrôle, comme si une ombre grandissait dans son dos.

Alors qu'il était encore plongé dans ses songes, il arrivait non loin du jeune chasseur qui avait piégé les alentours du campement...

_________________
Dc : Korvo Auguro
Journal de Melhuin

Forme lupine:
 
Fire Maned Wolf:
 

Alone:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elfline Azar
Ephaëlyen débutant
avatar

Messages : 6
Métier : En apprentissage
Alignement : Neutre
Ennemis : Les eaux profondes, la solitude, les explosions... La tête de Melhuin T.T

MessageSujet: Re: Sur le départ...   Lun 28 Avr 2014 - 23:03

Elfline posa le dernier collet près de l'entrée du minuscule terrier qu'elle avait découvert. La joie d'avoir réussit à retenir les leçons que son père lui avait longuement et patiemment apprise et la fierté d'avoir monté son collet irradiaient son visage. Elle fixa la petite clochette d'alarme à un brin d'herbe, se releva et recula de quelques pas pour admirer son oeuvre. Face au vent, elle offrit son plus beau sourire à l'aurore en écartant les bras comme si elle voulait s'envoler. Elle sentit soudain derrière elle une présence : elle fit volte-face, tout sens en alerte. Elle se détendit un peu en découvrant que l'intrus n'était autre que le grand Lycan roux qui se prénommait Melhuin. Elle lui sourit ; elle l'aimait bien, malgré son caractère. A vrai dire, il la fascinait. Il faisait peur au premier abord, mais il se révélait par la suite gentil et attentionné, du moment qu'on ne lui cherchait pas de puces. Elle avait aussi remarqué qu'il aimait faire de longues ballades solitaires. Dans un sens, elle se sentait proche de lui : aimant aussi goûter aux moments de paix loin de la meute, elle comprenait parfaitement ce que le loup recherchait dans ces promenades au clair de lune. La tranquillité de l'esprit.
Mais en cet instant, il semblait surtout préoccupé. La petite Lycan lui fit signe et montra les pièges avec un air fier :

- Regarde ! Je chasse !

Puis fronçant les sourcils :

- Tu crois que ça va marcher ?

Un jappement se fit alors entendre en direction d'un buisson : la louve blanche Gita bondit hors de sa cachette, à la poursuite d'un papillon multicolore. Elle bouscula Elfline qui dû battre des bras pour ne pas tomber. L'apparition ne dura cependant qu'un instant : le papillon entraîna de nouveau la louve hors de vue, laissant sa maîtresse hilare.

_________________


Dernière édition par Elfline Azar le Mar 29 Avr 2014 - 3:29, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Melhuin Diank
Ephaëlyen experimenté
avatar

Messages : 212
Alignement : Chaotique-Neutre

Feuille de personnage
Réputation: 0
Avertissement: 0/3

MessageSujet: Re: Sur le départ...   Mar 29 Avr 2014 - 0:45



   Arrivant au niveau d'une petite zone dégagée, le Lycan releva la tête lorsque la fillette qui était devant lui se retourna.Elle lui adressa un sourire, qu'il ne rendit que très légèrement.

*Elfline ?*


Il s'agissait de la petite orpheline qui les avait rejoint il y a un peu plus de deux ans, elle était arrivée seule contrairement à la plupart des autres Lycans, qui arrivent pas groupe. Elle semblait liée au Loup, quoique celui-ci tienne une relation plus distante et étrange avec elle. Elle le collait beaucoup mais finalement, ils parlaient peu.

- "Regarde ! Je chasse !  s'était-elle exclamé en montrant ses collets"


Il lui répondit sans changer de moue, toujours avec cet air dur et préoccupé. Il était encore dans ses pensées et cela, Elfline devait le sentir, elle en avait l'habitude avec Melhuin.

- "Je vois ça, tu essayes au moins."


Rapidement, la petite enchaîna. Comme si elle ne l'avait pas écouté, comme d'habitude. C'était une fillette très distraite et très active, tout le contraire du Lycan.

- "Tu crois que ça va marcher ?"


À peine sa phrase finie, Melhuin tourna brusquement la tête : sourcils froncés et muscles tendus, prêt à réagir, il fut rassuré de ne voir jaillir que Gita, la chienne de la fillette, qui vint percuter celle-ci pour disparaître tout aussi rapidement derrière une ligne d'arbres. Il attendit qu'Elfline retrouve son équilibre pour poursuivre, alors qu'elle se mit à rire, semblant ne même plus lui prêter attention.

- "Pas avec elle. Essaye de la surveiller, nous ne sommes pas en sécurité dans le camp... Ici c'est encore pire...Depuis combien de temps es-tu là ?"


Inquiet et sur les nerfs, il s'imaginait alors si des Dracks ou autres ennemis potentiels les trouvaient, eux ou le campement. Il savait qu'un jour il aurait à faire quelque chose pour cela. Qu'il devraient partir. Il regarda autour de lui pendant quelques secondes, puis repris.

- "Tu es seule ?"

_________________
Dc : Korvo Auguro
Journal de Melhuin

Forme lupine:
 
Fire Maned Wolf:
 

Alone:
 


Dernière édition par Melhuin Diank le Mar 29 Avr 2014 - 3:32, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elfline Azar
Ephaëlyen débutant
avatar

Messages : 6
Métier : En apprentissage
Alignement : Neutre
Ennemis : Les eaux profondes, la solitude, les explosions... La tête de Melhuin T.T

MessageSujet: Re: Sur le départ...   Mar 29 Avr 2014 - 1:25

-Pas avec elle. Essaye de la surveiller, nous ne sommes pas en sécurité dans le camp... Ici c'est encore pire...Depuis combien de temps es-tu là ?

Il venait de lui répondre. Elle riait tellement qu'elle ne l'avait presque pas entendu. Elle reprit son souffle alors qu'il lui demandait de nouveau :

- Tu es seule ?

Elle remarqua qu'il était tendu, comme s'il s'attendait à être attaqué. Elle s'assit en tailleur et pencha la tête sur le côté.

- N'aies pas peur, en cas de danger, Gita nous préviendra. J'étais déjà là avant que la pluie ne s'arrête. J'ai joué un peu avec Gita avant de poser mes pièges. Et oui j'étais seule... Mais maintenant t'es là ! termina t-elle en souriant de nouveau.

Elle se mit à cueillir des brins d'herbes qu'elle rassembla en bouquet. Elle se leva de nouveau et montra la direction qu'avait prise la louve.

- Gita n'a pas besoin d'être surveillée tu sais, c'est une grande fille, comme moi. Et puis... Elle a besoin d'espace, de liberté. Si je lui demande de rester auprès de moi, elle sera malheureuse. C'est comme toi non ? Tu te promènes souvent tout seul. Pourtant personne te dit de faire attention. Tu es libre d'aller où tu veux, continua t-elle en se mettant en marche, et Gita aussi. Et si tu as peur qu'elle ne fasse trop de bruit, c'est que tu n'as jamais eu à me surveiller ! termina t-elle en rigolant.

Heureuse de se promener un peu, Elfline tendit son bouquet d'herbes à Melhuin et se mit à sautiller selon un code qu'elle-même avait établit : à pieds joints sur les fleurs rouges, pied droit sur les fleurs bleues et pied gauche sur les fleurs jaunes. Elle se retourna pour voir si le Lycan la suivait et s'arrêta pour le regarder.

- Pourquoi tu souris jamais ?

En effet, les seules fois où elle avait pu passer un peu de temps seule avec le Lycan, celui ci ne daignait pas esquisser l'ombre même d'un rictus. Elle qui trouvait en chaque chose un côté comique, elle se demandait si une fois atteint l'âge adulte, elle aurait une humeur aussi massacrante que celle de Melhuin. Cela lui faisait peur. Elle voulais continuer à s'amuser, continuer à rire, à communiquer avec les autres.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Melhuin Diank
Ephaëlyen experimenté
avatar

Messages : 212
Alignement : Chaotique-Neutre

Feuille de personnage
Réputation: 0
Avertissement: 0/3

MessageSujet: Re: Sur le départ...   Mer 7 Mai 2014 - 21:40



Le lycan était sur d'avoir sentis quelque chose, mais impossible pour lui de savoir s'il s'agissait d'un bruit, d'une odeur, d'un mouvement ou toute autre chose. Il sentais juste quelque chose, là. Quelque chose qui bougeait.

- "N'aies pas peur, en cas de danger, Gita nous préviendra. J'étais déjà là avant que la pluie ne s'arrête. J'ai joué un peu avec Gita avant de poser mes pièges. Et oui j'étais seule... Mais maintenant t'es là ! termina t-elle en souriant de nouveau."

Melhuin laissa échapper un soupir, il ne pris même pas la peine de lui répondre, toujours concentré sur la présence qu'il avait senti. Et puis, s'ils avaient été la cible d'une attaque, cela aurait été un carnage, alertés ou non. La petite se leva et lui fit comprendre qu'elle voulait rentrer, avant de reprendre son plaidoyer.

- "Gita n'a pas besoin d'être surveillée tu sais, c'est une grande fille, comme moi. Et puis... Elle a besoin d'espace, de liberté. Si je lui demande de rester auprès de moi, elle sera malheureuse. C'est comme toi non ? Tu te promènes souvent tout seul. Pourtant personne te dit de faire attention. Tu es libre d'aller où tu veux, continua t-elle en se mettant en marche, et Gita aussi. Et si tu as peur qu'elle ne fasse trop de bruit, c'est que tu n'as jamais eu à me surveiller !" termina t-elle en rigolant.

Après son papotage, elle s'approcha du Lycan un petit bouquet à la main. Melhuin la regarda dans les yeux, puis reçu le cadeau avec un signe de tête en guise de remerciement. Il fixa son présent quelques secondes, un peu vide, puis releva la tête vers la fillette qui l'attendait dejà quelques mètres plus loins. Il la fit attendre encore quelques secondes, puis s'en alla la rejoindre avec de grand et lents pas. C'est à ce moment que Elfline lui adressa la question, plutôt agaçante,

- "Pourquoi tu souris jamais ?"

Melhuin y avait eu le droit toute sa vie, à cette question. Et à chaque fois il ignorait quoi répondre, alors il improvisait la chose qui lui paraissait la plus vraie dans sur l'instant. Cela ne voulait pas dire qu'il mentait, au contraire, mais Melhuin est quelqu'un d'erratique et cela ne va pas en s’arrangeant.

- "Est-ce que tu as déjà vu quelqu'un sourire alors qu'il se battait ? ...Bon, on rentre."

Il commença à marcher en direction du camp, puis, après quelques minutes, il annonça à la fillette ce qu'il avait en tête.

- "Je pars demain pour rencontrer rencontrer la meute à l'Est. Évite les sorties nocturnes." avait-il dit en jetant un regard discret autours d'eux.

Il avait prévu d'aller rencontrer la meute d'Hurle-vent pour y faire reconnaître sa petite meute et conclure une alliance. Ces derniers temps Melhuin sentait régulièrement une présence aux alentours Ouest du campement qui le dérangeait. Il n'avait pas jugé utile d'en prévenir la fille, il n'en avait parlé qu'au Doyen de la meute, c'était à lui de décider quoi faire pour la meute et si la menace était bien présente.


_________________
Dc : Korvo Auguro
Journal de Melhuin

Forme lupine:
 
Fire Maned Wolf:
 

Alone:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Sur le départ...   

Revenir en haut Aller en bas
 

Sur le départ...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Vraie Raison du Départ de Batista
» Départ non réfléchi et vite regrété.
» Patrimoine de Coupvray: Part de Brie
» Un triste départ ... pour toute la communauté du forum RPG Soul Eater
» Les membres du CEP frappés d’interdiction de départ

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 ::  :: Utopia - Royaume des Rêves-