Partagez | 
 

 Une lueur d'espoir [Shiron]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Iyanni Zilyn
Ephaëlyen débutant
avatar

Messages : 5
Alignement : Neutre Bon

Feuille de personnage
Réputation: 0
Avertissement: 0/3

MessageSujet: Une lueur d'espoir [Shiron]   Sam 30 Aoû 2014 - 23:06


Crac.

Une branche se brise sous un sabot. La centaure baisse les yeux et regarde le bout de bois brisé, comme hypnotisée. Elle respire lentement et a le regard vide. Elle est à bout, elle n'en peut plus. Combien de temps est-elle restée là, à errer dans cette forêt maudite ? Des mois, des semaines ? Des jours, ou une dizaine de minutes ? Elle n'en a plus aucune idée. Peut-être même n'est-elle plus dans le temps qu'elle a quitté en pénétrant le terrible lieu, peut-être est-elle revenue à la nuit des temps, peut-être...

Non. Ses pensées se mélangent et la blessent. Elle doit arrêter de réfléchir et se calmer. Elle traîne lentement son corps épuisé jusqu'au pied d'un arbre mort mais encore debout, le tronc noir comme la suie. Elle s'y couche et repose son corps d'humaine contre le bois dur. Dans un dernier acte d'espoir, elle lève les yeux pour voir le ciel. Mais elle ne voit rien, rien d'autre que l'obscurité. Est-ce le jour ? Est-ce la nuit ? Elle l'ignore car aucune lumière ne l'atteint. Pourtant, les arbres qui l'entourent ont tous perdu leur feuillage. L'Ombre règne et la rend folle.

Là, perdue et seule, Iyanni se souvient. Elle se souvient de sa tribu, de son pays, de ses frères. Elle se souvient de l'arc qu'elle porte dans son dos, arme bien inutile contre les ténèbres qui l'assaillent. Elle se souvient encore de son départ de l'île d'Omërie, de sa soif d'aventure. Ah, si elle avait su, jamais elle ne serait partie... Il y eut le bateau et le mal de mer. Quand son sabot rencontra à nouveau sa bien-aimée terre ferme, c'était dans la contrée des nains. Tout ce qu'elle voulait, c'était vivre ses propres expériences, avoir des histoires à conter et des hymnes à chanter.

Son premier objectif était de se rendre en Oryenna afin d'y retrouver les Dabradaes restés là-bas. Elle avait entendu dire que le Petit Bois Enchanté était un fameux raccourci pour l'atteindre. Elle aurait dû se demander pourquoi personne ne passait par là... Trop naïve, elle avait pensé que c'était à cause du manque de civilisation et que les nains, comme les hommes, n'aimaient pas voyager en forêt. Elle, centaure, aurait trouvé le voyage agréable... Jamais elle ne s'était autant trompée.

Après un long voyage en Angaïla et de bonnes - ainsi que de mauvaises - rencontres, elle avait enfin atteint l'entrée du bois. L'endroit était accueillant et tout à fait charmant. Rien ne l'avait préparée à ce qui l'attendait une fois enfoncée trop loin dans le lieu maudit... L'atmosphère avait changé, et le décor aussi. Quand elle se rendit compte de son erreur et voulut faire demi-tour, c'était déjà trop tard...

Elle était perdue. Elle ne retrouvait plus son chemin. Jamais elle ne sortirait de cette forêt. Elle avait sûrement tourné en rond et personne ne la retrouverait. En fait, personne ne viendrait la chercher... Iyanni se souvient de tout cela et se sent plus désespérée que jamais auparavant. Elle n'a plus la force de continuer, elle n'a plus la force de s'accrocher et de se sortir de ce mauvais pas. Trop jeune et inexpérimentée pour une telle aventure, elle abandonne. Et elle pleure.

Les larmes coulent silencieusement sur ses joues blanches. Son éternel sourire a depuis longtemps disparu. Sa peau, habituellement rosée, preuve de sa bonne santé, de sa joie de vivre et de sa vigueur, a maintenant une teinte bien trop pâle. Iyanni possède encore quelques provisions, mais elle n'a plus faim. Elle n'a plus envie de manger et, donc, elle ne mange plus. A la place, elle pleure sans faire un bruit.

Depuis combien de temps pleure-t-elle ? Quelques minutes, une heure, trois jours ? Même de ça, elle n'en a plus conscience. Elle reste là, adossée à l'arbre mort, les jambes repliées sous son corps équin, perdant peu à peu tout espoir et toute envie de vivre.

Crac.

Une branche se brise sous un sabot. Pas le sien. Iyanni, épuisée d'avoir tant pleuré, ferme les yeux et écoute. Elle entend quelque chose mais ne s'y fie pas. Son esprit a peut-être enfin cédé. Oui, peut-être est-elle devenue définitivement folle, prise au piège de la forêt maudite, rejoignant les sombres fantômes hantant ces lieux...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shiron caylist
Ephaëlyen débutant
avatar

Messages : 28
Métier : Voyageur actuellement
Alignement : neutre
En couple avec : Celibataire
Ennemis : Aucun pour le moment

Feuille de personnage
Réputation: 0
Avertissement: 0/3

MessageSujet: Re: Une lueur d'espoir [Shiron]   Lun 1 Sep 2014 - 15:07

Shiron avait une piste à présent. Bon elle lui avait donné par quelqu’un qui n’avait pas était pleinement au mieux de sa forme, mais la personne semblait finalement sincère et franche. De plus l’individu lui avait clairement décri melira, c’était donc qu’il la connaissait. De toute façon Shiron n’avait pas d’autre possibilité. Il devait vérifier ce qu’il en était. Il avait donc quitté la région elfique pour rejoindre les siens.

Il espérait croiser sa sœur en cour de route dans les plus brefs délais mais ce n’était jamais aussi simple. Enfin pour gagné du temps il avait pris la route la plus directe mais pas forcément la plus adapté. Son chemin l’avait conduit dans la contré des nains. Un peuple que Shiron connaissait seulement par des récits. Les demis hommes semblaient avoir des particularités bien a eux tout comme certaines coutumes spécifiques. En l’occurrence le centaure n’avait rien contre ce peuple. S’il en croisé, il n’allait pas les évités. Mais pour l’heure il était arrivé proche du petit bois enchanté sans avoir croisé la barbe d’un seul nain.

Shiron observait l’endroit avec attention. Même s’il n’était pas de la région, il avait entendu parler de ce lieu. Plusieurs rumeurs y circulé. On y disait qu’aucun n’en sorte vivant ou qu’il ce passait de drôle de phénomène. Cela paraisse être aberrant comme histoire, mais il y avait peut être du vrai. La raison aurait confirmé qui pénétrer été une mauvaise idée. Cependant Shiron n’était pas apeurer et ce passage lui ferait gagner un temps fou. D’autant que l’autre chemin n’était pas forcément sur pour un centaure. Vérifiant donc qu’il avait encore de quoi tenir quelques jours avec ses provisions, Shiron c’était lancé dans l’aventure.

Au début c’était difficile à croire que c’était dangereux. L’herbe était verte et danse. La nature semblait y avoir sa place. Mais au bout d’un moment c’était un tout autre spectacle. La végétation n’y avait plus sa place ou presque plus. La lumière du jour cédait vite a la pénombre. On y voyait encore mais c’était difficile de savoir ou était le soleil et encore plus l’heure qu’il était. Cependant SHiron avait son idée pour ce repérer progressivement. Ce n’était pas le meilleur moyen mais à défaut de voir le ciel, cette solution allait faire l’affaire. Voilà pourquoi il n’avait pas trop hésité à y aller non plus.

Cependant a force d’avancer il devait reconnaitre qu’on perdait vite les notions telles que le temps ou même le sens. Au bout d’un moment Shiron avait sorti sa lame pour faire des marquages au cas où il lui arriverait de tourné en rond. Ce n’était pas sa fameuse solution mais c’était toujours ça pour aider. Par contre un bruit avait retendis. Pas le son de craquement de branche qu’il produisait mais un son plus long et aigu. S’arrêtant quelques secondes, le jeune étalon écoutait pour savoir d’où cela venait. Il s’agissait d’une sorte de gémissement. Certainement pas le vent sur les branches vue le peu d‘air ici. C’était donc autre chose. Gardant sa lame en main au cas où. SHiron avait décidé de savoir ce que c’était. Cela risqué de lui faire perdre le peu d‘orientation qu’il avait, mais au moins il serait fixé.

Le cri était plus ou moins fort. Sans hurlé non plus, on distingué la hausse ou la baisse dans l’intonation. Shiron arrivait ainsi plus ou moins à suivre et plus ils ‘approchait, moins il était sur de ce que c’était car au final on aurait dit un être vivant qui pleurait…. Un animal sauvage ne pleure pas ainsi. C’était donc un humanoïde ou dans cette espèce là. Un nain ? Possible vue la région bien qu’il pensait que les nains avaient une voie plus grave. Cependant arrivé à quelques mètres le son avait cessé. Il n’y avait plus rien de distincte sauf les branches fracassées par les sabots de Shiron. Etant trop proche pour faire demi-tour et trop curieux. Shiron avait décidé de chercher encore vers l’endroit d’où semblait provenir le bruit de tout a l’heure tout en restant sur ses gardes au cas où. Qu’elle ne fut pas sa surprise de découvrir au bout d’une minute un corps équidé. Sur le coup il voyait que l’arrière et le dos. Il aurait pu donc croire a un cheval, mais le fait d’avoir entendu pleurer était anormal dans ce cas.

C’est en avançant encore qu’il avait eu sa réponse. Il y avait bien un corps équidé au sol mais pas que. C’était seulement une grande partie. Le reste était humain tout comme lui. La seule différence était qu’en faite la créature au sol était du sexe féminin. C’était une jeune femelle centaure ! Probablement elle qui pleurait. Shiron aurait pu croire avoir retrouvé sa sœur mais il avait de suite vue que ce n’était pas elle.

Par contre sa consœur au sol semblait être dans un mauvais état. Pas physiquement a première vue mais si elle était la allonger et qu’elle avait pleuré ce qu’il y avait quelque chose. Sans perdre une seconde de plus shiron c’était approcher d’elle.


-Est ce que vous allez bien ? J’ai entendu pleurer. C’est vous que j’ai entendu ?

Tout en parlant il cherchait à voir si elle était blessée ou autre afin de pouvoir l’aidé au mieux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Une lueur d'espoir [Shiron]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Michel Martelly: Une lueur d'espoir pour les déclassés
» Une lueur d'espoir [Shiron]
» Lueur d'espoir!
» Mes origines ménent à l'amitié ! [PV : Lueur d'Espoir, Patte Noire, Neige des Pics]
» Esterial Falss

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 ::  :: Angaïla - Contrée des Nains :: • Petit bois enchanté •-