Partagez | 
 

 Pour découvrir le monde, tourne autour de toi [Aërin Nómin & Mÿrialliä de Mariposa]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Mÿrialliä de Mariposa
Ephaëlyen débutant
avatar

Messages : 9
Métier : Vagabonde ❥
Alignement : Neutre bon ✧
En couple avec : Personne pour le moment ☪
Ennemis : Les partisans du Mâââl ☿
Double Compte : -

Feuille de personnage
Réputation: 0
Avertissement: 0/3

MessageSujet: Pour découvrir le monde, tourne autour de toi [Aërin Nómin & Mÿrialliä de Mariposa]   Mar 11 Nov 2014 - 16:12

La matinée touchait à sa fin, lorsqu’une jeune elfe du nom de Mÿrialliä de Mariposa émergea des eaux limpides du Lac Miriel, sur une rive peu fréquentée, quelque-part au sud-ouest. Cela faisait déjà un certain temps que celle-ci séjournait dans la région, admirant encore et encore la beauté des lieux. Le temps s’était comme arrêté, depuis le jour où elle était arrivée. En effet, ce joyau de la nature baignait dans une atmosphère magique, presque surnaturelle, ce qui apaisait les esprits. De ce fait, Mÿrialliä avait perdu le compte des journées. Elle ignorait combien de jours, de cycles, ou même de périodes elle se trouvait ici. Mais peu importait, tellement l’ambiance paisible lui convenait. Bien sûr, elle n’avait pas l’intention de s’établir tout de suite dans un endroit précis, mais elle avait eu un véritable coup de cœur pour cette étendue bleutée, imaginant sans aucune peine y revenir dans quelques centaines d’années, afin d’y vivre les derniers instants de sa vie.

Pour le moment, elle ne faisait que sortir de ce liquide d’une rare pureté, après s’être lavée tout en profitant délicieusement du milieu aquatique. Une fois de retour sur la terre ferme, la jeune elfe se drapa dans un voile absorbant, puis retourna à son camp provisoire. La peau débarrassée de la moindre goutte, elle se décida finalement à s’habiller, ainsi qu’à étendre son drap trempé au soleil. Tout en enfilant ses vêtements, Mÿrialliä entendit de vagues murmures incompréhensibles bourdonner à ses oreilles. Elle n’y prêta pas attention, tentant de les écarter de ses pensées, car la dernière fois qu’elle s’était focalisée sur leur signification, en vain, elle avait subi de terribles maux de têtes. Cela lui arrivait de temps à autres, et de plus en plus souvent. Elle ne savait ce que lui voulaient ces chuchotements, et craignait d’être en proie à des hallucinations, si bien qu’elle avait récemment écrit une lettre à l’intention de sa mère, qu’elle donnerait au premier pigeon venu.

À présent vêtue, notre jeune amie jeta un œil à sa compagne de route, Alda, qui dormait paresseusement sur la branche la plus proche. Celle-ci, un panda roux côtoyant Mÿrialliä depuis désormais presque deux ans, était plutôt du soir. Alors elle profitait des premières lueurs du jour, afin de s’endormir à la chaleur solaire. L’elfe, quant à elle, finit de ranger quelques affaires, puis sortit sa Flûte de Pan. Cet instrument, dont sa mère lui avait enseigné les notes, avait été façonné avec un ensemble de bambous, dénichés par Alda. Il était donc d’une grande importance aux yeux de la jeune de Mariposa, qui aimait particulièrement ses sons harmonieux. Enfin, elle débuta une mélodie douce, en soufflant délicatement dans les tuyaux. Alda, à moitié réveillée, remua de ses moustaches pour exprimer son enchantement. Elle adorait écouter son amie jouer de la musique, et se laissait joyeusement bercer.

Soudain, une biche affolée surgit dans la clairière, puis bondit à côté de l’elfe, et poursuivit sa route vers le nord. C’est alors que Mÿrialliä crut entendre un « … lynx… mon petit ! ». Perturbée, elle cessa immédiatement son morceau. Se tournant vers Alda d’un regard interrogateur, elle vit que celle-ci n’était plus sur le point de dormir, loin de là. La petite boule de poil rousse s’était redressée, aux aguets, et scrutait les bois de ses yeux prudents. Car même si un lynx n’était pas un danger pour une elfe, il l’était en revanche pour un panda roux. Ensuite, assurée de sa sécurité, Alda grimpa plus haut dans l’arbre où elle se trouvait, puis s’allongea sur une branche certes moins confortable, mais plus difficilement atteignable. Ébranlée, Mÿrialliä resta figée un moment, perdue dans un tourbillon de pensées, et n’entendit pas arriver quelqu’un d’autre par derrière...

_________________
Mÿrialliä de Mariposa ♣︎


*Cliquer sur la note de musique et attendre quelques secondes*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aërin Nómin
Ephaëlyen débutant
avatar

Messages : 39
Métier : Vagabond
Alignement : Bon
Ennemis : Pas vraiment d'ennemis...pour le moment
Double Compte : A voir plus tard

Feuille de personnage
Réputation: 0
Avertissement: 0/3

MessageSujet: Re: Pour découvrir le monde, tourne autour de toi [Aërin Nómin & Mÿrialliä de Mariposa]   Mer 12 Nov 2014 - 15:50

Après ces milles et unes aventures dans la terre des Hommes, notre chère Aërin revint dans sa terre natale. Elle alla voir sa mère et prit soin d'elle. Elle lui raconta les milles et une chose qu'elle avait vu et entendu. Elle resta ainsi chez elle, s'occupant uniquement de sa mère. Elle nota alors combien elle l'aimait. Comme elle-même me le dit:

"C'est toujours ainsi, on ne sait combien on chérit une personne que le jour où cette dernière n'est plus là. Ce voyage m'avait appris beaucoup tant sur le monde que sur mon cœur. J'aimais ma mère et la chérissait plus que tout. Je remarquais aussi ces quelques traces, laissait par l'âge."

Mais notre jeune Aërin avait pris le goût du voyage. Elle commença alors à parler de sa mère de ses envies et la mère tâchait en vain, comme vous le verrez dans un prochain chapitre, de la retenir. Un jour où le soleil était beau et l'air dehors doux, Aërin dit à sa mère:

- Maman, je vais partir pour quelques jours mais je reviendrais bien vite. Je vais aller au lac Miriel et je reviendrais.

- Aërin, je ne te comprends pas. Tu reviens à peine et te voilà déjà en train de préparer un voyage.

- Maman ! Le lac Miriel est à deux journées de marche d'ici. J'y passerais sûrement deux jours et je reviendrais. Dans quatre jours, je serais de retour. Sois raisonnable, tu peux bien te passer de moi quatre jours.

Et la mère céda. Aërin prépara son sac et tout ce qu'il fallait pour que sa mère ne ressentit aucune gêne suite à son départ. Et alors que le soleil arrivait à peine, elle partit. Elle marchait tranquillement heureuse de respirer un air pur.

Lorsqu'elle approcha de son coin préféré, elle entendit quelques notes de musique. Elle s'approcha doucement, puis la musique s'arrêta. Qu'est-ce que cela pouvait bien signifier ? Elle s'approcha à pas lent et découvrit une elfe. Ne désirant pas l'effrayer, elle se manifesta:

- Bonjour, je suis Aërin. Et vous ? C'est vous qui jouiez cette adorable musique ?

Le style aerissien, si je puis dire, dans sa splendeur: présentation et question de curiosité.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Pour découvrir le monde, tourne autour de toi [Aërin Nómin & Mÿrialliä de Mariposa]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Pour découvrir le monde, tourne autour de toi [Aërin Nómin & Mÿrialliä de Mariposa]
» hermès, plusieur millier d'année dans une statuette pour découvrir un monde, où, la sécurité n'a pas changé...
» (m) Je ne veux plus que le monde tourne autour de toi.
» Haïti qualifiée pour la Coupe du monde U-17 de football
» Venez nous faire découvrir de nouveau groupe (ou chanteur ;p)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 ::  :: Evanya - Contrée des Elfes :: • Plaine infinie d'Evanya • :: Lac Miriel-