Partagez | 
 

 Krom

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Krom Freyr
Curieux
avatar

Messages : 1

MessageSujet: Krom   Mer 9 Déc 2015 - 14:22


Préambule  
Du personnage

Prénom & nom : Krom Freyr
Sexe : Masculin
Âge du personnage : 32 ans
Race : Lycan
Meute/Tribu (pour les lycans/centaures) :
Meute de Drack
Compétence magique ? (Oui/Non) : Oui
Description
Physique


Forme humaine :

Krom est un lycan de constitution relativement solide. Il mesure un peu plus d'un mètre quatre vingt-dix, et pèse cent-dix kilogrammes. Son corps est celui d'un guerrier, fonction qu'il occupe depuis qu'il est capable de tenir une arme, comme en témoignent les cicatrices qui le parcourent. Muscles sculptés, abdominaux saillants, épaules larges, tout en lui est fait pour privilégier la force et l'endurance, au détriment d'une agilité qu'il retrouvera malgré tout en forme de loup. Tout ceci est dûment complété par une poigne solide, et des cuisses de la taille de celles d'un bœuf. C'est un homme qui illustre relativement bien le mot dureté, tant dans sa stature que dans son attitude et ses positions. Il avance souvent poings et visage fermés, mâchoire serrée, comme une statue de pierre. Son oreille droite est légèrement déchirée.

Entre ses trapèzes saillants, est posée une tête assez fine, à la mâchoire carrée, avec une longue chevelure brune. Les traits de son visage sont durs, crispés, ses sourcils sont froncés et sa bouche pincée, avec un nez assez large. Les pommettes ressortent légèrement de chaque coté de son visage sans toutefois paraître trop exagérés, et mettent en valeur ses petits yeux durs et verts-gris, alors que celui de gauche est balafré par une cicatrice. Krom arbore parfois une barbe de quelques jours, ou un petit bouc grossièrement taillé.

En ce qui concerne l'attirail de Krom, il se vêt le plus souvent de cuirs légers et de tissus cloutés sur les gants et la taille et les pieds, et un long manteau en fourrure. Il possède également une arme, un long cimeterre bâtard, dont la lame fait environ un mètre de long, recourbée en acier trempé, ainsi qu'une poignée en croc de chien sombre.

Forme de loup :

La forme lupine de Krom est à l'image de sa forme humaine, à savoir une masse de muscle d'un peu plus d'un mètre au garrot, musculeuse, et au poil long, variant entre le gris et le brun, quelque peu tacheté de noir. Ses yeux sont également verts-gris, et ses traits passent de durs à agressifs.

Description
Mentale


Krom est un soldat, c'est à dire loyal avant tout. Il n'est absolument pas question pour lui de remettre en question les ordres, même les plus discutables. La morale n'a aucun effet sur lui, hormis sur un point : même en faisant serment de loyauté, il ne fera jamais de mal à sa famille, la raison étant la mort de son père de sa propre main. Malgré tout, la dynastie Freyr a formé d'excellents et loyaux bras droits, depuis l'époque de Drack Longshadow.
Mais Krom est également ambitieux, comme toute sa lignée avant lui, tous d'éminents guides spirituels ou bras droits dans différentes meutes par le passé. Il est aussi cultivé, et regrette parfois l'époque où la culture primait sur la sauvagerie de la meute, une époque où il passait des soirées entières à lire des légendes du monde.
Souvent renfermé, Krom intériorise une rage ancestrale qui le ronge, et qui explose parfois sans raison, bien que cela reste rare. Il peut donc paraître froid et distant, mais il est au fond un bon camarade, aimant boire et festoyer en bonne compagnie. Par ailleurs, il apprécie autant l'alcool que la bonne viande, qu'elle soit animale ou humaine. Krom a des tendances de gourmet, préférant les délicieuses viandes saignantes et bien accompagné, mais apprécie aussi la frugalité des rations de campagnes, de par son éducation militaire. Il aime également les conflits, autant ceux auxquels il prend part que lorsqu'il est simple spectateur. Au fond, il est un enfant du chaos ...


Votre
Histoire


Chaude nuit estivale ou froide nuit d'hiver ? C'était une excellente question, car Krom ne s'en souvient pas du tout … En même temps, qui se rappelle du jour de sa naissance à part les dieux eux-mêmes ?

C'était il y a trois décennies, au moins … La cité de Drack était encore le fleuron de la civilisation lycanne, havre de connaissances et refuge pour les loups civilisés. Temps paisibles, gens paisibles et la vie suivait encore un cours tranquille. C'est dans ce cadre idyllique que naquit Krom, deuxième enfant de la famille Freyr, dynastie respectée de grands guerriers et sages spirituels, reconnus parmi leurs pairs depuis l'époque de Drack Longshadow. En effet Goliath Freyr, premier du nom, a été l'un des plus proches soldats et conseillers militaires de Longshadow, et il était connu pour sa grande taille et sa férocité légendaire au combat. Le destin du petit Krom était tout tracé, et son père, gradé militaire de la meute de Sang Chaud, l’entraîna le temps de son long séjour diplomatique dans la meute de Drack, dès le moment où son fils fut en âge de tenir une arme, puis le laissa auprès de sa femme, guide spirituelle de Drack, lorsque vint le temps pour lui de rentrer auprès des siens. Malheureusement, cette dernière mourut peu de temps après lors d'un tragique accident de chasse. Krom et sa fratrie, composée d'une grande sœur, partie suivre son père pour Sang-Chaud et d'un petit frère furent durement touchés, et tous choisirent de se focaliser sur leurs voies respectives : Eona, l'ainée, devint attachée spirituelle pour la meute de Sang-Chaud, et resta profondément proche de son père, tout en correspondant fréquemment avec ses frères, Krom et Throd, qui eux choisirent de devenir soldats dans la meute de Drack.

Le jeune Krom se montra rapidement être un élément loyal et efficace, et développa une préférence pour les épées lourdes, ainsi qu'une corpulence adaptée pour ce type d'armes. Il tua son premier homme à l'age de quatorze ans, un prisonnier gênant qui refusait de délier sa langue. Krom n'en apprit jamais plus sur ce vieillard aux plaies purulentes. On lui demanda de séparer la tête du corps de ce pauvre type et il se contenta de le faire. Throd quand à lui, était moins doué pour le combat martial, mais tout aussi discipliné que son frère, et il se retrouva finalement à garder la cité de Drack.

La vie des deux lycans suivit un cours normal, jusqu'à l'avènement à la tête de la meute de Thorolf Gunnar. La monstruosité de cet homme changea de façon radicale la meute, ainsi que le cœur de tous ses membres, y compris Krom. Sans réellement avoir d'avis sur lui, il suivit Thorolf et lui jura allégeance, prenant même goût aux viols, meurtres et pillages. C'est à cette époque qu'il développa un goût immodéré pour la viande, aussi bien animale qu'humaine. C'est également à ce moment là qu'il se fit forger ses armes qui ne le quitteront plus jamais : un long cimeterre à deux mains, et deux plus courts qu'il porte comme des poignards sur son dos. Mais malheureusement, la guerre survint en Ephaelya, afin de contrer la menace grandissante de Drack et de Croc-Noir. Ce fut alors le début de luttes fratricides, et chaque meute en fut durement touchée. L'une d'elle marqua à tout jamais Krom, car il se retrouva face à son propre père. C'était une journée maussade, dans les marais de Thaodia, avec un ciel gris, et la pluie menaçait de tomber. Un groupe de lycans de Drack revenait d'un pillage fructueux, les cages cliquetantes remplies de viande avariées et d'esclaves pleurnichant, tandis que de leurs plaies s'écoulaient leurs sang, et de leurs entrailles la semence de leurs bourreaux. Krom, qui faisait partie de l'expédition, était affairé à faire la cuisine pendant une pause, quand soudain, une flèche siffla à coté de sa tête, lui déchirant l'oreille droite, tandis que ses compagnons se firent attaquer. Immédiatement, il dégaina son inquiétante arme, sans se préoccuper du sang qui coulait de son oreille, et entra dans la mêlée. Un rapide coup d'oeil lui indiqua que c'était une attaque lycanne, un nouveau combat fratricide... La bataille fut rapide, car chaque camp de belligérants était composé de peu d'hommes et de femmes. Krom était le dernier survivant de Drack, et se retrouva face à son adversaire, leur unique survivant également. Il s'agissait d'un vétéran, au visage bardé de cicatrices et grisonnant, portant deux haches à double tranchant, avec une position de combat qui lui était familière …
Ironie de la vie.
Une fois le choc passé pour les deux hommes, Krom chargea son père qui se défendit de toutes ses forces, sans lâcher un centimètre de terrain. Le combat fut long et pénible, chacun agrandissant la collection de cicatrices de l'autre, quand une feinte à gauche de Krom lui ouvrit une voie royale vers l'abdomen de son père qu'il transperça de part en part. La tristesse et la lassitude s'empara de lui, et il accompagna l'homme qui lui avait appris à se battre dans son dernier souffle. Les derniers mots de celui-ci devaient résonner longtemps dans son cœur meurtri : il était fier d'avoir apporté au monde un de ses plus grands guerriers, mais profondément attristé de lui avoir également apporté un de ses plus grands monstres. Ce fut sa première "rage", une profonde colère l'envahit pendant quelques minutes, pendant lesquelles il frôla la folie, avant que le lycan ne s'effondre, inconscient et vidé de ses forces. A son réveil, le corps de son père avait disparu, laissant à la place un amas de chair et d'entrailles, comme si quelque chose s'était acharné dessus ... Krom rentra finalement chez lui, à la cité sanglante, laissant mourir les esclaves suppliants encore enfermés dans les cages.

Aujourd'hui, Thorolf a disparu, et beaucoup à Drack soupçonnent son assassinat. Une lutte pour le pouvoir dans la meute a commencé, et celle-ci sombre peu à peu dans le chaos. Le chagrin du père de Krom a sa mort a trouvé un écho dans le cœur de son fils, qui pense qu'il est temps d'amorcer un changement à Drack. La violence et la barbarie sont bien trop ancrées dans le cœur de ses frères pour y mettre fin, mais beaucoup souhaitent une modération. Il est temps que Drack se reprenne en main …

Présentation de
Votre don



Furie Sanguinaire


C'est un don latent, inhérent aux lycans, présent dès la naissance de l'individu, mais qui ne se manifestera pour la première fois que bien des années plus tard, et le plus souvent sans intervention de la volonté de l'individu doué. On note toutefois que les plus exercés et patients peuvent apprendre au terme d'un lourd entrainement à anticiper l'arrivée de cette fureur, voir même à la contrôler.

L'apparition de cette rage se fera le plus souvent au cours d'un épisode traumatisant extrême, si bien qu'un certain nombre d'êtres doués de ce don ne le sauront jamais, car ils ne feront jamais l'expérience de tels événements dans leur vie. Elle se traduit par une augmentation du débit sanguin dans le corps de l'individu, causant l'apparition d'un voile rouge devant les yeux, ainsi que par une colère incontrôlable. L'être en colère verra sa force presque doublée et sa sensibilité à la douleur réduite de moitié pendant une période variant de trois à cinq minutes, avant de tomber d'épuisement, et rester inconscient pendant le double du temps passé sous fureur. Seuls les dons magiques de soins peuvent alors le réveiller et le remettre debout pendant ce laps de temps. S'ensuit alors une période de convalescence pouvant durer de deux heures à plusieurs jours selon la quantité de blessures subites pendant et avant la rage. Notons également que pendant la rage, il n'est plus possible d'être raisonné, de ressentir la peur voire même de distinguer ses amis de ses ennemis.

Toutefois, il existe des exercices qui permettent de combler les nombreux points faibles de ce dons, de façon proportionnelle à la difficulté de ceux-ci (il est nécessaire de BEAUCOUP s'exercer pour les réussir parfaitement) :

Tout d'abord, il est possible de se focaliser sur un allié proche, comme un membre de la famille ou un camarade d'armes particulièrement apprécié quelques secondes avant le début de la rage, afin de garder un contrôle presque total sur sa capacité de réflexion et de jugement.
La plupart des exercices en rapport avec ce don tentent de permettre l'activation à volonté de celui-ci. La méthode jusqu'ici la plus efficace pour y arriver est d'extérioriser sa rage en se focalisant sur la première fois que le don s'est manifesté, ainsi que sur son élément déclencheur.
L'état d'inconscience est probablement le plus grand point faible de ce don, or une poignée de lycans a pu se montrer capable de passer outre ce problème. La façon dont ils y sont arrivés reste relativement floue, car selon certaines sources on parle d'un don naturel, tandis que d'autres pensent que ce problème peut être contourné par une décoction à base de plantes trouvables en Angaila et en Thaodia. La deuxième explication reste la plus plausible.
Une légende oubliée parle d'un lycan, un des tous premiers de sa race, était capable de contrôler à volonté sa furie sanguinaire, sans aucun contrecoup. On dit que ses yeux s'illuminaient d'une lueur de sang, et qu'il ne pouvait ressentir ni fatigue ni douleur. Cette histoire est probablement exagérée, mais il se pourrait qu'elle se base sur des faits réels …

La furie sanguinaire peut se poursuivre en forme de loup, mais n'est pas activable sous cette forme.

Complément
De la fiche

Code : Validé par Myrdhal
Comment es-tu arrivé ici ? Sur un nuage pâle ...
Que penses-tu du forum pour le moment ? On bosse dur dessus Razz
Ton âge?
20 ans
Temps de présence possible sur le forum? Tant que j'ai pas d'exams, très souvent !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Krom

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Come Back
» truck fait maison

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 ::  :: Présentation des personnages-