Partagez | 
 

 Des murmures pour nous rencontrer.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Des murmures pour nous rencontrer.   Jeu 23 Déc 2010 - 13:20

Angèle venait de quitter la cité d'Ambroisie, encore époustouflée tant par la grandeur des bâtiments et leurs noblesse que par leurs beautés. Les rues de la ville étaient sombre, certes, mais elles émanaient tout le de même une certaine vie, surprenante lorsqu'on ne connaissait pas l'endroit. Des vampires circulaient dans les venelles, certain semblait presque humain alors que d'autre s'apparentaient à des monstres sanguinaires dépourvu d'âme et d'intelligemment. Fenris* l'a tira de sa rêverie en lui léchant le mollet. Elle lui décrocha un sourire que lui seul connaissait, un sourire plein d'amour et de reconnaissance. Elle se baissa et le prit dans ses bras. Il ronronna un moment. Aucun des deux ne semblaient conscient qu'on les observait, tout était si... normal pour eux. Cela faisait plus de sept cents ans qu'ils se comportaient ainsi, et leurs habitudes n'était pas prête de changer.

Quelle étrange créature!
Murmuraient les passants, la main devant la bouche et le regard inquiet.

La vampiresse reprit la route, se déhanchant dans une petit chemin de terres perdus au milieu des arbres, Fenris à sa suite. La forêt des murmures n'était plus très loin. Ces deux là appréciaient passés du temps ensemble, et ils aimaient aussi les même lieux, dont celui-ci. Jambes et bras nues, Angèle prêtait attention aux branches tortueuses qui penchaient vers elle, même si sa capacité de régénération s'était accrût au fil des ans, elle redoutait toujours le sang depuis la jours où elle fût mordue.

Vêtue d'une jupe courte bleu marine et d'un corset noir, Angèle aurait pu ressembler à un Ange, un ange des ténèbres bien sur.
Elle arriva enfin où elle le désirait, les murmures sonnaient comme une douce musique, elle s'installa près d'un arbre, les yeux clos, Fenris et son doux pelage à ses côtés, un sourire de bien être peint sur les lèvres
.


Dernière édition par Angèle De Rosabelle le Jeu 23 Déc 2010 - 21:49, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Des murmures pour nous rencontrer.   Jeu 23 Déc 2010 - 18:03

[Tu m'as devancé Smile . Je continue donc]

Le jour, une marche continue parmi les arbres. La nuit, une course rythmé entre les ombres. Entre les deux : du repos et quelques petits gibiers. Depuis que j’avais quitté la sépulture de Yatho, ma routine avait était celle-ci. Je profitais de la douceur du sol, des moments de liberté sous la lune et plus généralement de la simple fraicheur du vent. Je n’avais pas, et je n’ai toujours pas d’itinéraire précis. Mávreah c’est vers l’ouest, je trace donc vers l’ouest.

Des tas d’idées me traverse l’esprit pendant mon court voyage. Qu’es que je vais faire en rentrant à Thaodia ? Comment peux manger cette bestiole sans bouche ? Pourquoi cette forêt est si étouffante ? À toutes ces interrogations des réponses vairées et bien d’autres réflexions viennent se mêler. A vue de museau, je dirais que cela fais plus d’une semaine, jour et nuit, que je ne vois personne capable d’avoir une conversation ne serai ce que primitive. Car j’ai effectivement croisé au détour d’un sentier peu usé un géant des forêts. Créature aussi stupide que ses pieds, elle essayer de retrouver sa proie qui malheureusement était coincé entre les branches de sa masse.

Pas fou, j’ai passé mon chemin continuant ma route. C’est quand les arbres ont commencé à s’écarter tandis que l’ambiance devenez plus froide que j’ai sus que j’avais passé outre Oryenna. Quelques heures plus tard, la brume épaisse qui tapissait la zone m’a convaincue. J’ai ralentie le pas, inquiété par ce nouveau décor.


*Trop silencieux à mon gout.*

C’était sans compter une multitude de voix étouffées faisant office de chœur sinistre. J’ai n’étais pas à mon aise et ne le suit toujours pas. Ces voix plaintives ne sont n’y naturelles n’y bénéfiques. Mais bon, après une journée dans ces conditions je m’habitue. Pour ne pas mentir, je les oubliai complètement quand une étrange créature passa dans mon champ de vision. D’une taille raisonnable elle était le mélange d’un loup, d’un lézard et de quelque chose d’autre sans nom. Avec quatre pates, une gueule loupine et des ailes écailleuses on aurait pus croire à une abomination, si un regard d’ensemble n’harmoniez le tout.

Grâce à un dérapage contrôlé je rebrousse chemin et suit encore plus surprit de voir sa maitresse (une femme l’accompagnant joyeusement je doute quelle soit victime). A cette distance j’arrive à discerner ses formes, ses vêtements et même sa peau pâle. De tout évidence ce n’ai as une humaine (elles se font très rares en ces lieu et elles ne sont pas si jolies). Je rigole intérieurement en me souvenant que je suis sur le territoire des buveurs. Curieux je mets une halte à mon voyage et me rapproche de la demoiselle et de son adorable bête d’estimation.

Plus je m’approche et plus j’approuve ma halte. La vampire est vêtu bien légèrement pour la fraicheur qui règne. Ces mouvements m’hypnotisent, les murmures et tout le reste ne sont plus que de vieux souvenirs.


Un sourire, ou plutôt son homologue animal, s’affiche sur ma gueule.
*C’est bon je suis repartie pour un tour.*

N’ayant pas de tache précise en tête je la suis à distance. On ne sait jamais, la boule de poils et d’écailles pourrait avoir la mauvaise idée de me déguster. On ne déguste pas un loup ! Question de respect. Ainsi quand l’ange ténébreux se pose au pied d’un arbre, j’en viens presque à envier boule de poils.

Je réfléchis quelques instants puis lassé de méditer mes actes je m’avance calmement, ma fourrure rousse apeurant la brume. Je prie également tout ce qui peu influencer le destin pour que la bêbête est l’idée de m’attaquer.

*Allez quoi, tu me vois arriver t’as peur pour ta maitresse… enfin je crois que c’est ta maitresse. Tu m’attaque, je te renvoie direct brouter les paries et j’ai le champ libre juste après.*

Voici le plan idéal, murement préparé et profondément réfléchis pendant cinq secondes, que j’envisage pour amorcer la rencontre.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Des murmures pour nous rencontrer.   Ven 24 Déc 2010 - 16:40

L'air était frais, mais elle n'avait plus froid depuis plus de six cents ans maintenant. Le susurrement des voix l'apaisaient, comme si sa solitude s'en voyait réconfortée, enfin, elle n'avait jamais été seule, Fenris était à ses côté depuis plus de six cents quatre-vingt années. Il était une part d'elle même, chacun était relié à l'autre par un fil invisible attachait leurs cœurs, leurs sangs., leurs pouvoir et leurs pensées. Si elle devait périr, lui aussi, et vice versa. Le pelage noir tigré de roux de la bête était si doux et épais. Elle se rappelait, enfant, quand les nuits froides d'hivers il venait de coller à elle pour la réchauffer.
Les minutes passaient à une vitesse affolante, mais la belle n'était pas tranquille. Elle se sentait ... observée. Son visage pris un rictus de prudence, les sourcils froncés, les sens aux aguets. Les murmures l'empêchaient d'entendre correctement, et de distinguer les sons différents. Elle doutait. Peut être son imagination lui jouait-elle des tours, mais jusqu'ici jamais ses intuitions ne l'avaient jamais trompées.
Cela fut confirmer quand Fenris baissa les oreilles et retroussa ses babines, un son grave vibrant de sa gorge. Elle déposa alors sa main sur sa tête :

Calme toi mon tendre
, dit-elle, laisse notre invité venir sans lui sauter à la gorge.

L'animal resta couché, mais il grognait toujours, il sortit d'immense griffes meurtrières de ses pattes et fit virevolter sa queue dans les airs, aussi aiguisée que le meilleurs des sabres.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Des murmures pour nous rencontrer.   Sam 25 Déc 2010 - 3:30

Même si le plan originel est tombé à l’eau, je continue de marcher vers l’étrange couple. La brume épaisse qui enveloppe mes pattes me donne l’impression de marcher sur des nuages. C’est à la fois perturbant et amusant. Cela, et les murmures créent une ambiance à mi-chemin entre le sinistre et le rêve. D’ailleurs, plus je m’avance et plus la créature me rend perplexe.

*Comment un être mêlant tant d’opposés peut à la fois être réel et obéir à cette vampire.*

Car il n’y a pas de doute là-dessus, la bête obéit au doigt et à l’œil à sa maitresse. J’ai bien vus que boule de poils avait autant envie de me trucider que moi de lui renvoyer ses affections. Hors ses grognements attisant les miens, je dévoile mes crocs. Tous les traits de mon visage se crispent pour accentuer l’expression. C’est à celui qui tiendra le plus longtemps. Mais moi je m’avance assurément, jusqu’a une distance proche de leur arbre.

J’entreprends de m’assoir, et par la même occasion d’arrêter cette rivalité bestiale en prenant une expression de curiosité. Une vue panoramique et fort bien détaillé sur la scène m’incite à examiner chaque petit détail. Effectivement, dire que les vampires sont dotés d’une beauté particulière n’es pas une calomnie.

Splendidement gâtée par la Nature, de cette vampire émane un envoutant charme. J’aurais était quelqu’un d’autre j’aurais maudit pareille fascination. Mais bon, étant un loup-garou mes chances d’être croquer sont infimes. Je suis sur que ça les énerve de pas pouvoir nous gouter.

En revenant au présent mon admiration, quoique courte et plus ou moins discrète, me rappelle que je suis en Mávreah, et de surcroit sans guide. L’idée m’a effleuré, j’en fairait plsu tard une application concrète. Je ne reprends donc pas une apparence humaine, rapidement, en prenant soin de me relever. Mon collier ainsi que mes quelques bracelets affublés d’ossements et autres gris-gris s’adaptant bruyamment à ma transformation. J’adresse premièrement un regard dominateur au familier puis un sourire aimable à sa maitresse. Et d’une voix gentiment étonné je lui tends à peu près se langage :


Je ne suis que récemment arriver en ces lieux que déjà l’un de ses plus beaux représentants croise mon chemin.

Alors, arborant un sourire enjôleur je m’adosse à un arbre face à celle-ci. Evidement toujours aux aguets, exhibant mes crocs une fois assis à boule de poils au cas où il aurait la mauvaise idée de me prendre pour son diner. Un bras sur mon genou, mon regard se posse sur la demoiselle.

Je vous ai croisé il y a peu au détour d’un sentier et n’ai pas pus m’empêcher de vous suivre jusqu'à ici.

Dis-je calmement en admirant son visage. Il semble déserté par la vie. Pourtant, il reste attrayant et un fin maquillage met en valeur sa blancheur cadavérique. Je me rends compte à présent que j’ai étais un peu vite en besogne. Ça me parait étrange, mais pourquoi s’en faire. D’une part la vue en vaux le détour et je l’espère l’esprit qui la peuple également. D’autre part mon instinct, même si il me met souvent dans les mauvaises situations, m’en sort toujours avec un minimum de casse.

[Celui là je l'ai retourner et retourner dans tous les sens pour pour pouvoir le poster. J'espère qu'il te plaira.]
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Des murmures pour nous rencontrer.   Dim 26 Déc 2010 - 19:32

Un magnifique loup approcha, ses pattes se posaient sur le sol sans bruit faisant résonner sa musculature. Son poil était aussi roux que fin traits couvrant le dos de Fenris, malgré leurs ressemblance, il semblait petit à côté de la bête et cet observation fit sourire la vampire. Elle regarda le jolie minois tinté de curiosité du loup , il la dévisageait, elle percevait ses yeux la détailler, et elle savait déjà que ce n'était pas un simple loup gambadant joyeusement dans la forêt. Soudain, elle le vit se métamorphoser dans un doux fracas de bracelet et d'autre bijoux.

Je ne suis que récemment arriver en ces lieux que déjà l’un de ses plus beaux représentants croise mon chemin.

Elle resta de marbre, les yeux rivés sur l'inconnu, le visage figé. Son regard le suivit pour l'installer près d'un arbre. Elle ne fut pas surprise de voir qu'il était aussi plaisant sous sa forme humaine qu'animal. Elle sourit, dévoilant de magnifique dents blanches alignées à la perfection.

Je vous ai croisé il y a peu au détour d’un sentier et n’ai pas pus m’empêcher de vous suivre jusqu'à ici.

Toujours aussi immobile elle le scruta, détaillant son corps avec perversité. elle se mordit la lèvre et se leva, chuchotant quelques mots à l'intention de Fenris qui grogna une dernière fois et partit en secouant les ailes.

Me suivre ? Répondit-elle, d'habitude ce n'est pas moi la proie.

Elle souriait aussi sadiquement que perversement. Elle se rapprocha de lui, la démarche aussi sensuel que d'habitude et se pencha en avant, ses cheveux blanc bataillant l'air avant de se raidir devant ses propres épaules.

Mon enveloppe charnel vous plait tant?
Demanda-t-elle, les yeux amusés.

Elle se redressa et se retourna, les pans de sa jupe volant dans les airs, elle fit quelques pas de plus, toujours dos à lui .

Quel est votre nom mon loup ?

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Des murmures pour nous rencontrer.   Lun 27 Déc 2010 - 20:50

Elle me dévore des yeux. J’en viendrais presque à croire que je suis tombé sur une de ces femmes de légende. Durant mon voyage j’ai entendue des vieux ivrognes tout comme de jeunes aventuriers colporter leur existence. Ils disaient qu’elles avaient un corps de rêve, a en faire envier les plus grandes courtisanes. Qu’une fois immergé dans leur regard, seul un divin pourrait s’en détacher. Puis ironiquement, que tout ce manège se finissait par le dépouillement et la mort du séduit.

Je ne pourrais dire si pareille femme est légendaire mais je ne vais pas me formaliser avec si peu. Au moins, elle congédie boule de poils. Ce n’est pas qu’il me dérange mais en fait si. Il me dérange et sa rage allait finir par être contagieuse. Une fois partis, j’écoute patiemment sa maitresse, attentif et surpris. Ravie également, d’une certaine façon. J’aurais pus rencontrer un vieux vampire acariâtre avec comme seule obsession collectionner des dents.


Mon enveloppe charnelle vous plait tant?

Petit regard d’hésitation. Un peu, beaucoup, surement. En tout cas se qui m’es sur, c’est l’expérience évidente de la vampire dans l’art de jouer de ses atouts. Je suis un naïf, j’ai déjà due le dire. Je prends la pente abrupte qu’elle me présente. Seule réaction : un sourire complice et une vue imprenable sur ses attribut comme sur son minois.

*Ça me suffirais pour aimer cette contré.*

Mêmes les murmures, auparavant sinistres et omniprésents deviennent un bruit étouffé, oubliés par mes sens. Cloue de la représentation, demoiselle se lève et d’un pas léger au possible s’éloigne de moi. La grâce ainsi que la souplesse dont elle fait preuve donnent l’impression d’une furtive dance. Je dirais même sensuel, le coup d’œil sur l’arrière ouvrant des perspectives.

Stop. Je dévie, il faut que je calme mes envies. Sans nul doute cette ange des ombres s’amuse énormément avec ses manœuvres, ce n’ai pas une raison pour lui mâcher le travail. D’un autre coté, ça ne me serait pas déplaisant de se laisser aller. Je suis fatigué après tout.

Tandis que je planifie avec tact mes prochaines intentions mes yeux ne quittent pas la silhouette. Elle me demande mon nom, je l’éclaire promptement.


Alexandr… Kazandgar.

Je me lève alors, silencieusement pour me glisser derrière elle. Assez distancé pour qu’elle puisse se retourner et me faire face. Mon visage s’illumine d’un sourire charmant en lui suggérant :

Étant donne que nous en sommes aux présentations, faite-moi donc le privilège de connaitre le votre ? Et pourquoi pas les intentions qui l’on amené ici?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Des murmures pour nous rencontrer.   Jeu 30 Déc 2010 - 14:51

La vampire continuait à l'observer comme une proie, ne voulant pourtant pas son sang. Elle se mit à se déhancher en demi cercle autours de lui, les mains dans le dos et le regard enjôleur planté dans son âme, devinant à moitié ce qu'il se pensait après tout, il restait un loup. Les pans de sa jupe se soulevaient aux rythmes de ses pas, laissant une vue splendide sur ses sous vêtements.

Alexandr… Kazandgar.

De satisfaction, un sourire se peigna de nouveau sur le visage de la jeune vampire. Elle se rapprocha de lui, de très près et pencha la tête sur la droite. Ses cheveux gris volaient dans la brise, lui caressant les joues,les hanches et la poitrines. Les saisissant d'une main, elle les repoussa de son décolleté, beaucoup trop fière de ses atouts pour les dissimuler.

Étant donne que nous en sommes aux présentations, faite-moi donc le privilège de connaitre le votre ? Et pourquoi pas les intentions qui l’on amené ici?

Elle l'observa un peu sous toutes les coutures avant de s'éloigner un peu, le regard toujours plonger sur son corps. Elle se mordilla la lèvre, avec l'envie au ventre de lui sauter dessus pour en faire son nouveau jouet, un jouet avec lequel elle s'amuserait certainement beaucoup.

Je m'appelle Angèle De Rosabelle, répondit-elle, Les intentions qui m'on mené ici, dîtes vous ? Hé bien, c'est le lieu où je me détends, c'est ici que je respire... Et chasse aussi.

Sur ses derniers mot, elle prit le soin de le contempler de haut en bas, reculant pas à pas, ses jambes musclées et nue dévoilé presque entièrement.

Belle prise... Finit-elle par lancer, un sourire amusé aux lèvres.

Elle se retourna, les mains toujours liés dans son dos, se pendit après une branches plutôt basse avant de s'aider de son pied pour prendre appui sur le tronc et s'assit dessus en croisant les jambes.

Et vos intentions, à vous, quelles sont-elles ?
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Des murmures pour nous rencontrer.   

Revenir en haut Aller en bas
 

Des murmures pour nous rencontrer.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Ils sont là pour nous faire rire!!!!
» "Le bonheur est un mythe inventé par le diable pour nous désespérer."
» Cette ville est trop petite pour nous deux [Riful]
» Votez pour nous
» Appel aux dons pour couvrir les frais de vétérinaire - Filém

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 ::  :: Archives :: • Archives RP •-