Partagez | 
 

 Apprendre à vivre selon les yeux d'un autre [En cours]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Lissa Vanelsing
Ephaëlyen indépendant
avatar

Messages : 110
Alignement : Neutre Chaotique
Double Compte : Rose Dragomir/Annabeth Walker

Feuille de personnage
Réputation: 0
Avertissement: 0/3

MessageSujet: Apprendre à vivre selon les yeux d'un autre [En cours]   Dim 18 Aoû 2013 - 1:50

La lune était haute dans le ciel, les étoiles parsemaient celui-ci et une douce brise soufflait sur la ville. C’était la première fois que Lissa mettait les pieds dans la cité d’Ambroisie, mais surtout une première dans une citée aussi grande.  La douce brise caressait son visage tout en faisant légèrement voler ses cheveux qui étaient détaché. La jeune femme portait un pantalon simple noir ainsi qu’un chemisier d’un beau rouge. C’était une tenue parfaite pour se fondre dans la ville parmi tous les gens. Pour une fois elle aurait la chance de voir beaucoup de gens réunis, cela l’aiderait peut-être à savoir quelle attitude adopter. Cela faisait plusieurs jours que Lissa n’avait pas eu l’occasion de se nourrir, c’était donc la soirée parfaite. Celle-ci partie en quête d’un humain d’un pas simple, sans trop de soucis. Après un moment, la jeune femme trouva un homme qui essayait d’entré dans une maison, mais n’avait pourtant pas l’air d’avoir une clef. S’approchant doucement de l’homme, elle lui demanda si elle pouvait l’aider. L’homme lui répondit que non, qu’il devait s’être trompé de maison. L’occasion parfaite était là, il ne restait qu’à la saisir.


Laissant un peu d’avance sur l’homme, la jeune femme s’élança à sa poursuite. Lorsqu'un coin sombre se trouva à porter, celle-ci attrapa l’homme et en fit son repas. Elle le laissa ensuite dans la ruelle et partit continuer sa promenade. D'ici quelques heures le soleil se lèverait, malheureusement Lissa ne pouvait pas en profiter. On lui avait déjà raconté à quel point c’était un instant magique et merveilleux, elle avait même vu des images. Malheureusement, cela ne lui suffisait pas, la jeune femme aurait aimé pouvoir profiter de ce spectacle, ne serait-ce qu’une fois dans sa vie. Décidant qu’elle ne devait pas déprimer la jeune femme se dirigea vers une petite taverne histoire de voir des gens. Cependant, lorsqu'elle voulut entrer celle-ci était fermée pour cause de réparation. Tant pis, une prochaine nuit sans doute. Après un bon moment à parcourir la ville, Lissa aperçue un petit groupe de vampire au loin. Elle s’approcha doucement pour entendre ce dont il pouvait parler. Il était question d’un homme qui se prénommait Alistair, c’était selon eux, le baron de Màvreah.


La jeune femme n’avait jamais entendu parler de cet homme. Elle décida que cela n’avait pas grande importance et décida de continuer son chemin en direction de l’endroit où elle logeait. C’est en se rendant là-bas qu’elle aperçue cet homme qui avait l’air très étrange. En s’approchant d’un peu plus près, elle remarqua aussitôt ses cheveux noirs comme la nuit, ainsi que ses yeux qui semblait presque aussi sombre. Le plus étrange était ce qu’il avait au cou, on aurait dit une cicatrice, comme si quelqu'un avait essayé de lui trancher la gorge.. C’était la première fois qu’elle rencontrait un vampire qui avait un sourire aussi étrange, mais quelque chose en lui, la poussa à avancer dans sa direction. Cela ne prit pas trop de temps que la jeune femme était près de l’homme et l’observait sans se gêner. Les chances qu’il porte vraiment attention à elle était plutôt mince, la plupart des gens ne lui portait jamais attention ou l’évitait. Pourtant, Lissa n’était pas vraiment méchante, elle ne savait simplement pas toujours comment agir avec les gens… Personne n’était parfait dans ce monde, tout le monde pouvait avoir certain problème. Simplement, le sien était largement plus grand que la plupart…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alistair Luen
Ephaëlyen indépendant
avatar

Messages : 172
Métier : Baron de Màvreah
Age du personnage : 81
Alignement : Neutre Mauvais
Double Compte : Xaelis Kasaros Everys

Feuille de personnage
Réputation: 0
Avertissement: 0/3

MessageSujet: Re: Apprendre à vivre selon les yeux d'un autre [En cours]   Lun 19 Aoû 2013 - 5:57

Apprendre à vivre selon les yeux d'un autre


Se promener en Ambroisie n'était pas désagréable ces temps-ci et me permettait de penser à autre chose qu'à Adranne, ma chérie laissée aux soins des membres de ma famille... C'était mieux pour elle d'être là-bas et moi ici, moins de dangers la guettaient. Dans les rues de la cité je passais souvent inaperçu malgré mon titre de Baron de Màvreah, mais mon apparence banale auprès des vampires me dissimulait bien parmi eux. Ce soir la nuit était belle, le nombre élevé d'habitants qui s'activait en son cœur était impressionnant pour l'heure qu'il était, mais pas pour le peuple de la nuit. La lune haute dans le ciel nous gardait à l’œil et il était vrai que pour quelqu'un qui n'était pas habitué à ce train de vie cela pouvait paraitre impressionnant. Presque rien ne m'étonnait plus du moins, je m'étais rapidement fondu dans les décors de la ville et imbriqué en moi ses allers et venues. Chaque nuit n'était pas aussi calme. Parfois juste avant que le soleil ne se lève il y avait encore des cris, des marchés, des rires ou des bagarres, mais le soleil levant les ramenaient toujours à l'ordre. Il y avait bien longtemps que je n'avais pu contempler un lever de soleil, il ne m'en restait que des souvenir amer du temps ou la nuit était faite pour dormir et le jour travailler et profiter de ses rayons. Je ne devais pas penser à ça, ni à ça, ni à Adranne... Marcher me ferait du bien, peut-être aller flâner dans une taverne et écouter les vieilles histoires d'ivrognes...

Me faufilant comme une ombre au travers des passants j'empruntais plusieurs chemins que je commençais à bien connaître. Je ne pouvais pas vraiment me perdre dans cette cité... je l'avais connu fleurissante et dévasté, et vu sa reconstruction se faire petit à petit. Autant dire que je commençais à la connaître comme le fond de mes poches, poche qui actuellement contenait mes mains. Je faisais attention à ne pas trop aller ou le flux de population était grand, préférant être un peu plus tranquille ce soir. J'évitais le regard des autres vampires que je croisais, les yeux rivé sur le pavé et parfois vers le panneau qui indiquait le nom de la rue où j'allais. J'entendais parfois des brides de conversation et ralentissait le pas, curieux d'en entendre un peu plus. On parlait de moi? Et bien... qu'avait le peuple à dire sur ma personne? Pas grand chose, des rumeurs infondées pour la plupart et des commérages absurdes. Tout pour être plus intéressant aux yeux du monde. Désespérant. Que savaient-il vraiment de ce qu'il y avait entre les membres de la noblesse et moi? Ce n'était pas parce qu'une fois on avait vu entrer et sortir presque ensemble deux personnages haut placé qu'on pouvait affirmer telle ou telle chose!

Ces imbéciles me frustraient et je préférais passer mon chemin, mais après m'être attardé sur ces bêtises, je sentis comme une présence qui ne me lâchait plus. Agaçant... Je me demandais si ce ne pouvait pas être cette charmante Impératrice qui m'envoyait de la compagnie discrète... Un espion à son service s'arrangerait pour rester indétectable... Ce ne devait pas être ça, mais je devais vérifier. Mes pas se firent plus rapides, si on me suivait on ne voudrait pas me perdre de vue. J'empruntais des rues de moins en moins passantes pour aboutir dans une ruelle, m'adossant simplement au muret d'une bâtisse, attendant de percevoir à nouveau cette présence. Une mince odeur de sang me chatouillait les narines, je croisais les bras pour mieux me concentrer, je voulais seulement entendre des pas s'approcher. Si ce n'était pas un espion de l'impératrice et simplement un ou une vampire, l'esprit de chasse se serait allumé lorsque je m'étais précipité ailleurs.

S'il s'agissait d'un espion il regretterait d'avoir perdue sa couverture et Emerence en aurait très prochainement des nouvelles. J'étais patient pour certaine chose, mais pouvait mordre rapidement lorsque ça ne faisait pas mon affaire, et me faire suivre ainsi ne me plaisait absolument pas.

_________________
- Alistair Luen - Vampire - Baron de Màvreah -
- Écrits d'un Bâtard -
"Ali c'est un peu le bigorneau sur le rocher Ephaëlyen." Cerra
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lissa Vanelsing
Ephaëlyen indépendant
avatar

Messages : 110
Alignement : Neutre Chaotique
Double Compte : Rose Dragomir/Annabeth Walker

Feuille de personnage
Réputation: 0
Avertissement: 0/3

MessageSujet: Re: Apprendre à vivre selon les yeux d'un autre [En cours]   Ven 23 Aoû 2013 - 1:10

La jeune femme s’était arrêtée pour observer un drôle de vampire. Celui-ci avait quelque chose qui attirait les gens, mais elle ne savait pas ce que c’était exactement. Lissa observa celui-ci, sans être très discrète. Il finirait sans doute par s’en apercevoir et probablement pas très apprécier. Un détail avait attiré son attention, la cicatrice qu’il portait au cou. Quelqu'un avait-il tenté de lui trancher la gorge, sans grand succès ? Elle ne le savait pas. 


Puis, un petit déclic se fit dans sa tête et elle se rappela les rumeurs entendues sur un certain baron qui aurait une cicatrice ainsi. Il y a un bon moment, quelqu'un avait voulu le tuer car il n’était pas de sang pur. Qu’est-ce que cela pouvait-il changer pour les gens qu’il ne soit pas née vampire ? La seule réponse qui lui vint en tête, fût que la personne ayant voulu faire cela était jaloux de la place que le baron occupait en société. Après tout, il faisait partie des gens nobles, tout comme la grand impératrice Emerence de Gainbourg. 


Lissa, un peu perdu dans ses pensées, cru se souvenir entendu certains gens prononcer son nom, Alistair si sa mémoire était bonne. C’était tout de même un drôle de prénom, mais qui était-elle pour le juger sur un simple nom. Revenant à la réalité la jeune femme réalisa qu’elle n’avait pas bougé d’un poil, dévisageant toujours ce vampire mystérieux. Celui-ci risquait de ne pas apprécier. C’est environ à ce moment même qu’il décida de se mettre à marcher plus rapidement et emprunter des rues qui étaient moins passante que dans la ville. 


Ne sachant pas vraiment pourquoi la jeune femme continua de suivre l’homme d’un pas plus rapide, mais elle avait un peu de mal n’étant pas très habituer de marcher si vite. Après à peine quelques minutes Lissa perdit de vu le vampire. Ou pouvait-il donc être, il n’y avait presque pas de rue par ici. La jeune femme était complètement perdue, c’était la première fois qu’elle venait dans cette cité et encore plus dans ce quartier qui ne ressemblait pas à ceux vu précédemment.  


Elle se promena encore un peu avant de voir une petite ruelle qui semblait plutôt sombre. Pensant qu’il y avait sans doute un chemin, elle s’y aventura. Malheureusement aucun chemin ne passait par là. La jeune femme rentra directement dans le vampire mystérieux de tout à l’heure. Celui-ci n’avait pas l’air très heureux. Ne s’y attendant pas, elle échappa un petit cri de surprise et sans le vouloir au contact du vampire son don se manifesta aussitôt à cause de sa peur. Elle en profita pour reculer de quelques pas et tenter de se calmer. Un peu paniquer d’avoir des ennuis pour la douleur causé à l'homme Lissa voulu immédiatement s’excuser. Une grande fatigue l’envahit, elle n’était pas encore habituer de se servir de son don. Le contrôler n’était pas facile.


-Pardon, je n’ai pas fait exprès. Je ne vous avais pas vu en tournant le coin et vous m’avez fait peur…


La jeune femme continuait de recule un peu plus, pour pouvoir s’enfuir si jamais le vampire souhaitait l’attaquer.  On ne savait ce qu'il pouvait avoir en tête, mais elle ne souhaitait pas non plus finir en repas pour lui.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alistair Luen
Ephaëlyen indépendant
avatar

Messages : 172
Métier : Baron de Màvreah
Age du personnage : 81
Alignement : Neutre Mauvais
Double Compte : Xaelis Kasaros Everys

Feuille de personnage
Réputation: 0
Avertissement: 0/3

MessageSujet: Re: Apprendre à vivre selon les yeux d'un autre [En cours]   Lun 26 Aoû 2013 - 5:27


Les bras croisés j'attendais de percevoir à nouveau cette présence gênante qui semblait me suivre depuis quelques minutes. J'imposai un silence de glace tout autour de moi, excluent les bruits de débris qui roulent et de chats ou chiens errants qui n'avaient pas encore été dévoré. Bien que la plupart des vampires préféraient le sang humain, un animal de ce genre procurait un casse-croûte vite fait. Il n'y avait plus un son... peut-être n'étais-je plus suivit... Je fermai les yeux afin de mieux me concentrer encore, mais rien ne retentissait à mes oreilles comme étant suspicieux, juste quelques bruits de chaussures mal assurées, des pas... perdus?

Un espion ne produirait pas ces genres de pas... un espion ne se serait pas aventuré si près de sa victime, pas dans un piège aussi flagrant du moins. Je pouvais donc écarter l'impératrice de mes soucis pour le moment, mais ces pas m'intriguaient. Ils se rapprochaient doucement, presque innocemment de ma cachette. Un mince sourire malsain s'étira sur le bord de mes lèvres, je n'allais pas bouger de là, oh non, j'allais sagement attendre que cette personne me « tombe » dessus. Ce qui ne tarda pas à arriver.

À peine surpris que cette personne me rentre directement dedans, je devais l'avouer, je surveillais la distance de ses pas, mais pas sa trajectoire... L'impacte me causa une douleur à la tête, je ne saurais dire si c'était à cause du cri strident qu'elle avait poussé en même temps, ou si c'était purement aléatoire. J'échappai un grognement le temps que la douleur passe, un grondement discret qui se résumait plutôt à un étirement de mes traits. La chance pour elle, avec ça je n'avais pas pensé à lui attraper un bras pour qu'elle ne se pousse pas trop loin! La vampire n'était cependant pas allé bien loin, elle avait à peine reculée pour maintenir une distance sécuritaire.

« Pardon, je n’ai pas fait exprès. Je ne vous avais pas vu en tournant le coin et vous m’avez fait peur… »

Tout de suite elle se justifiait comme quoi elle n'avait pas fait exprès de me rentrer dedans, et que je lui avait fait peur? Un nouveau sourire en coin me prit. Évidement, elle ne devait pas s'attendre à ce que je l'attende ici bien sagement, mais pourtant elle m'avait suivit? Il me semblait l'avoir vu un peu plus tôt dans les rues, sans vraiment lui avoir porté plus attention. Je me décalais à peine du mur, la détaillant un peu plus avant de prendre la parole.

« C'est plutôt une mauvaise technique de drague que vous employez là mademoiselle. » C'était plus fort que moi, je devais me moquer un peu. « Un bonsoir aurait suffit. Vous êtes perdue pour vous retrouver dans une ruelle comme celle-ci? » Je jouais la carte du gentil jeune homme qui s'inquiétait pour la pauvre demoiselle, mais c'était pour mieux retourner la situation. Faisant quelques pas vers elle, sans avoir l'air agressif pour autant, je voyais bien qu'elle reculait chaque fois que j'avançais. « Ou peut-être vous retrouvez-vous ici parce que vous me suiviez? » Je terminais sur un sourire carnassier, cessant d'avancer, lui laissant l'opportunité de se défendre avant d'ajouter quelque chose d'autre.

Il n'y avait aucun doute que c'était elle qui me suivait depuis le début, cette vampire blonde avait sur elle cette petite odeur de sang frais, signe qu'elle s'était nourrit dans l'heure qui venait de passer.  Je voulais savoir pourquoi elle me suivait d'ailleurs, je n'avais rien pour elle, rien d’accueillant, aucune sympathie visible de l'extérieur. Alors si elle n'avait rien à me dire en particulier, que voulait-elle? Je ne la quittais pas des yeux, guettant la moindre de ses petites réactions.

_________________
- Alistair Luen - Vampire - Baron de Màvreah -
- Écrits d'un Bâtard -
"Ali c'est un peu le bigorneau sur le rocher Ephaëlyen." Cerra
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lissa Vanelsing
Ephaëlyen indépendant
avatar

Messages : 110
Alignement : Neutre Chaotique
Double Compte : Rose Dragomir/Annabeth Walker

Feuille de personnage
Réputation: 0
Avertissement: 0/3

MessageSujet: Re: Apprendre à vivre selon les yeux d'un autre [En cours]   Mar 27 Aoû 2013 - 1:01

La jeune femme se sentait encore mal à l'aise de ne pas savoir maîtriser son don et ainsi avoir causé une douleur au vampire. Cependant, cela lui avait donné la chance de reculer et ainsi être hors la portée du vampire. Malheureusement, pour avoir utilisé son don, la fatigue se faisait ressentir, ce qui lui donnait un désavantage face à l'homme. Le mieux était de faire de son mieux pour ne pas lui montré. Cela ne prit pas longtemps que le vampire se releva sur pied et la détailla avant d'ouvrir la bouche pour parler.
 
« C'est plutôt une mauvaise technique de drague que vous employez là mademoiselle. » 


Lissa rigola doucement. Comment pouvait-il penser un instant qu'elle voulait le draguer, c'était ridicule. De plus, ce ne serait pas une manière très courante, mais originale elle devait le reconnaître.


« Un bonsoir aurait suffi. Vous êtes perdue pour vous retrouver dans une ruelle comme celle-ci? »


L'homme avançait vers elle, mais à chaque pas elle reculait, cherchant à garder une distance entre eux. Comment lui dire qu'au fond elle le suivait simplement ? L'avait-il remarqué ou pas ? Cela ne prit pas longtemps avant d'obtenir sa réponse.


 « Ou peut-être vous retrouvez-vous ici parce que vous me suiviez? »


Lissa sentit ses joue devenir un peu rouge. Il avait donc deviné qu'elle le suivait. Était-ce pour cela justement qu'il était allé dans cette ruelle ? Le seul moyen de le savoir était de demander.


-Alors premièrement je ne cherche pas à vous draguer. Même si cette manière serait fortement originale, ce n'est pas du tout mon genre désolé de vous décevoir. Ensuite, je suis certes un peu perdu, mais comme vous l'avez deviné je vous suivais. Je ne peux pas vraiment vous expliquer pourquoi, il y avait quelque chose chez vous qui me faisait avancer. Peut-être est-ce parce que vous n'avez pas l'air comme les autres et que je ne rencontre pas souvent des personnes différentes. Vous n'allez tout de même pas que cela vous pose un tel problème qu'une femme vous poursuivre ?


Le vampire voulait jouer la carte de la gentillesse, mais elle n'y croyait pas. C'était donc son tour de jouer un peu avec lui. Il fallait bien rire et s'amuser dans la vie après tout. Elle le regarda en souriant et en croisant les bras.


- Allez, vous ne devez pas vous faire d'illusions non plus, vous n'êtes pas le plus attirant des vampires que j'ai rencontré. Vous semblez juste un peu différent, mais après tout, si cela vous à gêner que je vous suivre je peux très bien partir sans un mot de plus et nous ne nous reverrons jamais. Oh et bonsoir au fait.


Lissa se retourna comme pour partir. Elle lui laissait le choix, mais préférais jouer un peu avec les nerfs du vampire qui risquait de ne pas apprécier son comportement. Du moins, c'est ce qu'elle espérait un peu. Dans le pire des cas, elle partirait et ne le reverrait jamais et sinon il la retiendrait. Le choix était donc entre ses mains. Sur son visage un visage était affiché, fière d'avoir répliquer à l'homme qui se pensait sûrement malin d'avoir voulu jouer le gentil avec elle. Il n'avait pas du tout l'air d'un tendre, mais elle ne l'était pas non plus toujours.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alistair Luen
Ephaëlyen indépendant
avatar

Messages : 172
Métier : Baron de Màvreah
Age du personnage : 81
Alignement : Neutre Mauvais
Double Compte : Xaelis Kasaros Everys

Feuille de personnage
Réputation: 0
Avertissement: 0/3

MessageSujet: Re: Apprendre à vivre selon les yeux d'un autre [En cours]   Mar 27 Aoû 2013 - 8:46


Loin de me douter que la douleur ressentie un peu plus tôt dans ma tête était causée par la vampire et que ce petit don l'affaiblissait après usage, je m'amusais de voir passer dans ses yeux ses réactions à ce que je disais. Le rouge sur ses joues me tira même presque un rire, mais je le gardais étouffé à l'intérieur de mon esprit. J'avais donc vu juste, cette jeune femme me suivait bel et bien, mais pourquoi? Je la laissais tout de même répondre à mes questions précédentes, non sans tirer une mine amusée.

Serait folle ou dérangée celle qui me draguerait de la sorte, mon physique n'était pas horrible non plus, il ne fallait pas exagérer, mais soit, chacun ses goûts. Je devais cependant avouer que cela sortirait de l'ordinaire et aurait pu capter mon attention, si c'était le but d'une personne ici sur ce monde. Qu'elle se rassure, je n'étais pas déçu. Vint ensuite les informations qui m'intéressait un peu plus. Cette demoiselle était perdue et suivait un parfait inconnu...? Vraiment... Ça n'avait à mes yeux aucun sens. À l'écouter finalement je lui plaisais... elle était attiré par moi assez pour me suivre jusque dans une ruelle peu rassurante... Les femmes de nos jours, elles ne savent plus ou sont les dangers... Je soupirais mentalement et roulais des yeux à son insu. Maintenant j'avais l'air différent et elle me coinçait sous une remarque étrange.

Alors qu'elle croisait les bras sur sa poitrine, croyant sans doute m'avoir cloué le bec, je me mis à sourire mesquinement, trouvant la situation bien amusante. Elle menaçait ensuite de partir comme elle était venue, n'oubliant pas ce bonsoir retardataire. La logique des femmes parfois... j'avais du mal à les suivre même après plus de soixante ans à les côtoyer...

« Alors après avoir suivit un parfait inconnu parce qu'il semblait avoir quelque chose de différent, de lui avoir rentré dedans sans vouloir avoir son attention particulière, vous rebrousseriez chemin sans plus d'explication? »

Ça devait l'avoir retenue, ou du moins assez pour qu'elle écoute la suite. Une chose était certaine, je ne la laisserais pas repartir comme ça. Oh non. Cette vampire était amusante, ou du moins elle avait piquée ma curiosité.

« Voyez-vous je ne suis pas d'accord avec le fait que vous repartiez sans me donner plus d'explications. Et j'en exiges. »

Je me déplaçai de manière à lui bloqué une partie de l'unique sortie et de pouvoir facilement l'intercepter si elle tentait de fuir soudainement parce qu'elle se sentait en danger. Je ne la blâmait pas pour ça, il était vrai que je pouvais me faire intimidant si je le désirais. Puis je lui offrit un grand sourire, qui se voulait charmeur, mais à la fois inquiétant.

« En plus vous êtes perdue, vous l'avez dit vous-même, je serais un mauvais gentleman si je vous laissais aller ainsi... » Je pris une petite pause pour lever le menton sur le ciel et lui faire voir où je voulais en venir. « Alors que le soleil ne tardera pas à se lever. »

Qu'elle le prenne comme une invitation ou une menace, je ne la laisserais pas seule si elle ne savait pas où aller et que l'aube se pointait.

_________________
- Alistair Luen - Vampire - Baron de Màvreah -
- Écrits d'un Bâtard -
"Ali c'est un peu le bigorneau sur le rocher Ephaëlyen." Cerra
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lissa Vanelsing
Ephaëlyen indépendant
avatar

Messages : 110
Alignement : Neutre Chaotique
Double Compte : Rose Dragomir/Annabeth Walker

Feuille de personnage
Réputation: 0
Avertissement: 0/3

MessageSujet: Re: Apprendre à vivre selon les yeux d'un autre [En cours]   Mer 28 Aoû 2013 - 4:10

Le vampire commençait à se rendre compte de la fatigue de Lissa. Celle-ci avait du mal à le cacher plus longtemps. Maudit soit parfois l'utilisation de son don, il lui causait souvent plus de tort que de bien. Il fallait qu'elle s’entraîne pour que la fatigue diminue, mais qui voudrait bien servir de cobaye. Personne hélas...
 
Qu'allait donc faire l'homme alors qu'elle s'apprêtait à partir ? En y repensant un peu, elle lui avait avoué l'avoir suivie, mais aussi être perdue. Même si elle partait, la jeune femme ne serait pas vraiment où aller. Il ne restait plus qu'à espérer que celui-ci la retiendrait.
 
« Alors après avoir suivi un parfait inconnu parce qu'il semblait avoir quelque chose de différent, de lui avoir rentré dedans sans vouloir avoir son attention particulière, vous rebrousseriez chemin sans plus d'explication? »
 
Voilà, il avait réagi. Ces paroles fût suffisante pour qu'elle s'arrête et l'écoute. Après tout, c'était bien ce qu'elle avait cherché.
 
-Et pourquoi pas ? Qu'est-ce que cela pourrait bien changer que je reparte sans explication ? Certes je ne saurai rien sur vous, mais je peux toujours trouver les renseignements ailleurs.
 
La jeune femme recula de quelques pas prête à partir dans une direction au hasard, mais le vampire se dirigea vers elle.
 
« Voyez-vous je ne suis pas d'accord avec le fait que vous repartiez sans me donner plus d'explications. Et j'en exige. »
 
Il se plaça de sorte à ce qu'elle ne puisse pas partir aussi facilement qu'auparavant. Alors elle avait réussis. Elle avait attiré son attention comme c'était souhaiter.
Cela portait donc ses fruits de jouer les indifférentes parfois. Voilà une nouvelle technique qui lui serait probablement utile dans de prochaine situation.
 
-Eh bien, c'est la première fois qu'on exige quelque chose de moi. Je ne vois pas trop ce que vous souhaitez savoir exactement, appart la raison qui m'a poussé à vous suivre, mais je vous l'ai déjà dit.
 
Le vampire se plaça devant elle en la regardant et en souriant. Un sourire qui ne semblait pas aussi charmeur que celui-ci tentait probablement de le faire paraître. Elle ne tenterait pas de fuir, ce serait un peu stupide après l'avoir suivi jusqu'ici.
 
« En plus vous êtes perdue, vous l'avez dit vous-même, je serais un mauvais gentleman si je vous laissais aller ainsi...Alors que le soleil ne tardera pas à se lever. »
 
Lissa leva le menton pour regarder le ciel, en effet le soleil n'allait pas tarder à se montrer. L'homme marquait des points, mais elle n'était pas certaine de pouvoir lui faire confiance... Elle le dévisagea pendant quelques minutes en réfléchissant aux choix qui lui étaient offert. Soit elle suivait cet homme et elle pourrait se reposer et ne pas s'exposer au soleil ou bien elle prenait la chance de partir seule de son côté sans être certaine de trouver refuge avant l'aube. Au fond le choix n'était pas très dur à faire. La sécurité ou l'incertitude. Il valait mieux choisir le premier choix.
 
-D'accord. Je veux bien vous suivre, de toute façon je n'ai pas trop le choix. Je suis perdue et je ne tiens pas à rencontrer l'aube. Pour ce qui est du fait que vous soyez gentleman ou non, je pense que ce sera un point que nous pourrons revoir plus tard. Nous devrions nous mettre en route sous peu je crois. Avec tout cela, vous ne m'avez toujours pas dit comment vous vous appelez  Je pense que si nous devons passer la journée ensemble, ce serait la moindre des choses.
 
Lissa lui souriait cherchant à ne pas rire. Sans vraiment savoir pourquoi, elle prenait un malin plaisir à provoquer cet homme. C'était un peu comme un jeu pour la jeune femme, un jeu plutôt amusant même. Attendant que l'homme fasse un pas, elle s'accota contre le mur doucement. Saleté de fatigue qui se faisait de plus en plus lourde à supporter. Une bonne nuit de sommeil lui ferait du bien... À condition de ne pas finir en repas pour le vampire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alistair Luen
Ephaëlyen indépendant
avatar

Messages : 172
Métier : Baron de Màvreah
Age du personnage : 81
Alignement : Neutre Mauvais
Double Compte : Xaelis Kasaros Everys

Feuille de personnage
Réputation: 0
Avertissement: 0/3

MessageSujet: Re: Apprendre à vivre selon les yeux d'un autre [En cours]   Lun 2 Sep 2013 - 7:56


Très bien, j'avais su retenir son attention, ce qui eut pour effet qu'elle ne parte pas immédiatement, elle se retourna même pour me faire face de nouveau. Par contre, elle jouait encore les indifférentes, ce qui je devais l'avouer m'agaçait légèrement. Elle disait qu'elle pouvait bien avoir les renseignements qu'elle désirait sur moi ailleurs, mais m'avoir sous la main n'était pas la meilleur solution pour obtenir directement l'information? Bien sûr elle pouvait choisir d'aller croire n'importe quel passant qui radotait n'importe quoi, cela resterait son choix, mais c'était à mon avis un peu stupide. Elle se montra ensuite un peu plus coopérative, à croire que le fait d'exiger quelque chose ainsi et de me déplacer de sorte à ce qu'elle ne puisse fuir avait un peu aidé.

« Eh bien, c'est la première fois qu'on exige quelque chose de moi. Je ne vois pas trop ce que vous souhaitez savoir exactement, à part la raison qui m'a poussé à vous suivre, mais je vous l'ai déjà dit. »

Je marquais des points lorsqu'elle regarda le ciel à son tour, l'aube se réveillerait bientôt, elle n'avait plus vraiment le choix. Je ne disais rien et souriais simplement le temps qu'elle prononce son verdict.

« D'accord. Je veux bien vous suivre, de toute façon je n'ai pas trop le choix. Je suis perdue et je ne tiens pas à rencontrer l'aube. Pour ce qui est du fait que vous soyez gentleman ou non, je pense que ce sera un point que nous pourrons revoir plus tard. Nous devrions nous mettre en route sous peu je crois. Avec tout cela, vous ne m'avez toujours pas dit comment vous vous appelez Je pense que si nous devons passer la journée ensemble, ce serait la moindre des choses. »

Je souris satisfait lorsqu'elle répondit enfin favorablement à mon invitation. Effectivement, nous devions rentrer sans tarder, je n'habitais pas très loin, mais ne savait-on jamais ce qui pouvait arriver. Lorsqu'on ne peut faire confiance on ne suit pas un inconnu jusque dans une ruelle sombre. Il fallait croire que cette vampire devait me faire un minimum confiance si elle me suivait vraiment. Je penchai un peu la tête sur le côté, intrigué de la voir se caler contre le mur alors que nous devions partir.

« Allons, ce n'est pas le moment de se reposer très chère. » Je lui tendis la main pour qu'elle se redresse que nous puissions partir, puis fit mine d'être surpris. « Oh c'est vrai, je ne me suis pas présenté, mais il ne me semble pas que vous en aillez fait autant. »

Je lui rendais la pareille, j'étais tout de même assez doué moi aussi pour provoquer et me moquer. Je n'allais pas me laisser faire par cette demoiselle aux dents pointues. Je pris un ton plus doux pour me présenter à elle et lui expliquer ce qui allait suivre.

« Je m'appelle Alistair, mais peut-être le saviez-vous déjà? »

Après tout j'étais désormais un personnage important... il était normal que mon nom voyage un peu.

« Peu importe, le temps presse. » Dis-je en regardant à nouveau le ciel. « Vous aurez amplement le temps de répondre à mes questions une fois sous mon toit. Peut-être pourrais-je faire de même... Venez.»

Sur ce je quittais la ruelle pour traverser à nouveau les rues désormais beaucoup plus tranquilles, m'assurant que ma nouvelle amie me suivent. Elle semblait épuisé... et au bout d'un moment je pris son bras pour la faire avancer au même rythme que moi et la soutenir, car elle me semblait sur le point de tomber.

Je ne logeais pas dans un palais comme on pouvait le penser, mais plutôt dans une vieille et grande maison qui avait bien gardé sa forme originelle. Je fis entrer la vampire sans trop de cérémonie, il fallait seulement se mettre à l’abri du soleil pour l'instant. Une fois à l'intérieur elle pourrait reprendre son souffle et se mettre plus à l'aise, je plissais seulement le nez sur un petit détail. Je ne faisais jamais vraiment entrer de vampire dans cette maison... pour quelques raisons assez évidentes. D'abord ma fille qui était humaine et à peine âgée d'une dizaine d'année, mais elle n'était plus ici. Ensuite parce que les rares domestiques que j'avais pris soin d'engager étaient eux aussi dotés de sang chaud. Il y avait dans la maison leur odeur qui régnait, alors je regardai durement notre invitée et l'avisai très clairement.

« On ne touche pas aux domestiques. »

_________________
- Alistair Luen - Vampire - Baron de Màvreah -
- Écrits d'un Bâtard -
"Ali c'est un peu le bigorneau sur le rocher Ephaëlyen." Cerra
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lissa Vanelsing
Ephaëlyen indépendant
avatar

Messages : 110
Alignement : Neutre Chaotique
Double Compte : Rose Dragomir/Annabeth Walker

Feuille de personnage
Réputation: 0
Avertissement: 0/3

MessageSujet: Re: Apprendre à vivre selon les yeux d'un autre [En cours]   Dim 8 Sep 2013 - 18:47

Avait-elle fait le bon choix en acceptant de le suivre ? La réponse parût claire lorsqu'elle regarda le ciel. Bientôt le jour se lèverait et sa fatigue augmentait de plus en plus. Lissa se colla sur le mur tentant de reprendre des forces, mais surtout de ne pas tomber par terre. Cela ne serait pas très pratique si elle venait à tomber dans les pommes alors que le jour n’allait pas tarder à se lever.
 
« Allons, ce n'est pas le moment de se reposer très chère. » 
 
Il lui tendit la main, qu'elle accepta, pour l'aider à se redresser. Le contact de la main du vampire fît frissonner la jeune femme. Il était rare que ses contacts soit ainsi. En général cela se résumait à boire le sang d’un homme sans plus de manière. Lissa tenta de cacher son malaise par rapport à leur main, mais cela prit vite fin. Il la regarda, avec dans les yeux, une lueur qu’elle ne saurait décrire. Peut-être semblait-il encore surpris  qu’une femme le suive et ose se moquer de lui légèrement.
 
« Oh c'est vrai, je ne me suis pas présenté, mais il ne me semble pas que vous en aillez fait autant. »
 
Lissa souriait, ainsi donc il jouait à se moquer légèrement d’elle à son tour. Elle l'avait bien mérité tout de même.
 
« Je m'appelle Alistair, mais peut-être le saviez-vous déjà? »
 
Il avait parlé d'un ton plus doux. Elle le regarda et se rappelait avoir entendu son nom ainsi que quelque information, sur lui un peu plus tôt dans le nuit. C’était juste avant qu’elle ne le voie et décide de le suivre. Ainsi elle avait devant ses yeux, le fameux Baron de Màvreah.
 
 « Peu importe, le temps presse...Vous aurez amplement le temps de répondre à mes questions une fois sous mon toit. Peut-être pourrais-je faire de même... Venez.»
 
-Non je ne le savais pas. J'ai entendu parler de vous certes, mais rien en ce qui concernait votre physique. Je me prénomme Lissa. Je suis ravie de vous connaître et je répondrai à vos questions dès que j’aurai pu profiter de quelques heures de sommeil.
 
Alistair traversait désormais la ruelle, qui était désormais plus calme puisque la plupart des vampires étaient déjà rentrée pour éviter l’aube. Lissa était épuiser et marchait donc plus lentement que lui. Celui-ci, après un moment, décida de prendre le bras de la jeune femme pour l’aider à avancer et pour la soutenir. 
 
Lissa n’aurait pas cru que le Baron habitait dans une grand maison, qui semblait ancienne. Celle-ci était plutôt jolie d’apparence. Ils entrèrent à l’intérieur de la maison sans trop de cérémonie. Tant qu’elle était à l’abri du soleil, la jeune femme était heureuse. Dans la maison, une odeur de sang chaud flottait. Il devait y avoir des humains, probablement des domestiques, qui vivaient ici. Cela n’avait aucune importance pour Lissa, tout ce qu’elle désirait c’était pouvoir dormir. Alistair la regarda durement
 
« On ne touche pas aux domestiques. »

Il avait parlé clairement, comme s’il s’attendait à ce que la jeune femme les dévores. Elle le regarda doucement avant de lui répondre.
 
-Rassuré vous, je n’ai pas l’intention de toucher à personne. Tout ce que je désire c’est pouvoir me reposer quelques heures avant de tomber. Je suis ici dans votre maison, alors je me dois de vous respecter. 

_________________

Merci Elen ♥t'es la meilleure ♥
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alistair Luen
Ephaëlyen indépendant
avatar

Messages : 172
Métier : Baron de Màvreah
Age du personnage : 81
Alignement : Neutre Mauvais
Double Compte : Xaelis Kasaros Everys

Feuille de personnage
Réputation: 0
Avertissement: 0/3

MessageSujet: Re: Apprendre à vivre selon les yeux d'un autre [En cours]   Lun 16 Sep 2013 - 8:16


« Non je ne le savais pas. J'ai entendu parler de vous certes, mais rien en ce qui concernait votre physique. Je me prénomme Lissa. Je suis ravie de vous connaître et je répondrai à vos questions dès que j’aurai pu profiter de quelques heures de sommeil. »

Il était évident qu'elle avait dû entendre parler de moi, dès que les rumeurs concernant mon sang se mirent à circuler, ma réputation en avait pris un coup, que ce soit en notoriété pour ceux qui n'acceptait pas les transformés ou en renommé pour ceux qui étaient comme moi. Pourquoi aurait-elle entendu parler de mon physique... j'étais un homme comme tant d'autres, je le suis toujours, un peu pâle certes, mais toujours un homme. Au moins la demoiselle ne semblait pas agressive envers moi, même si un instant je sentis son léger malaise à notre contacte. Pucelle n'ayant eu que peu de contacte avec les personnes de sexes opposés? Phobie des contacts? Premier homme quelle voit de sa vie? Tant de possibilités, peut-être tout autant de réponses, mais pour l'instant, tout ce qu'elle désirait c'était un endroit où se reposer.

« Rassurez-vous, je n’ai pas l’intention de toucher à personne. Tout ce que je désire c’est pouvoir me reposer quelques heures avant de tomber. Je suis ici dans votre maison, alors je me dois de vous respecter. »

Très bien, elle méritait donc de rester dans ma maison, m'ayant assurée de son respect. C'était là tout ce que je demandais. Je souris donc doucement, l'invitant à me suivre. Je comprenais qu'elle désire se reposer avant d'entamer une discussion, mais je ne comprenais pas exactement pourquoi elle s'était épuisé si soudainement. Elle semblait en forme lorsqu'elle me suivait dans les rues. Ce serait l'une des questions à lui poser à son réveille.

« Je suis ravi de vous l'entendre dire chère Lissa. » Disais-je tout en la faisant monter à l'étage en direction des chambres. De la mienne plus précisément, cette maison n'était pas un château et ne disposait pas d'une multitude de chambre disponible en tout temps. De plus celles qui auraient pu servir à accueillir la demoiselle, je les avais attribué à mes domestiques. Il y avait bien celle d'Adranne qui était disponible, mais je ne souhaitais pas installer la vampire là. De toute façon le lit était trop petit pour elle.

« J'espère que cette chambre vous conviendra le temps de vous reposer un peu, il n'y en a malheureusement pas d'autre de disponible. Veillez ne pas faire attention, ni même toucher au désordre. »

La faisant entrer dans la pièce, elle pourrait profiter du grand lit comme elle le désirait, mais j'osais espérer qu'elle ne touche pas aux multiples papiers qui traînaient sur le bureau. C'était ma chambre après tout. La décoration était assez sobre, dans les teintes de bourgogne et de beige. J'allais allumer quelques unes des bougies posées sur la table de chevet, elle n'aurait qu'à souffler dessus lorsqu'elle voudrait dormir. Ceci fait, je regagnai la porte en lui laissant l'espace à sa disposition.

« Vous pourrez me retrouver en bas lorsque vous vous réveillerai. »

_________________
- Alistair Luen - Vampire - Baron de Màvreah -
- Écrits d'un Bâtard -
"Ali c'est un peu le bigorneau sur le rocher Ephaëlyen." Cerra
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lissa Vanelsing
Ephaëlyen indépendant
avatar

Messages : 110
Alignement : Neutre Chaotique
Double Compte : Rose Dragomir/Annabeth Walker

Feuille de personnage
Réputation: 0
Avertissement: 0/3

MessageSujet: Re: Apprendre à vivre selon les yeux d'un autre [En cours]   Lun 30 Sep 2013 - 21:11

Lissa lui avait assuré le respect dans sa maison en ce qui concernait les domestiques. Après tout c'était la moindre des choses puisqu'il avait eu la gentillesse de ne pas la laisser épuiser dans la rue. Sans lui, la jeune femme n’aurait peut-être pas réussi à retrouver son chemin et à s’abriter avant le lever du soleil. Dans un certain sens, elle lui devait la vie. La jeune femme était bien consciente qu'Alistair ne devait pas comprendre ce qu'il s'était produit. Lorsqu’ils s’étaient rencontrés elle était en pleine forme, mais sans qu’il ne le sache, l’utilisation de son pouvoir l’avait épuisé. Sans doute une explication lui serait demander à son réveil.
 
« J'espère que cette chambre vous conviendra le temps de vous reposer un peu, il n'y en a malheureusement pas d'autre de disponible. Veillez ne pas faire attention, ni même toucher au désordre. » 
 
Lissa regarda la pièce. Celle-ci était tout de même spacieuse, malgré le désordre qu'il y régnait. C’était surtout beaucoup de papier qui semblait recouvrir un bureau. Celui-ci n’était pas très visible vu qu’il était envahi. C’est comme cela qu’elle comprit que c'était probablement la chambre d'Alistair. Il lui prêtait donc sa chambre pour qu'elle puisse se reposer, quelle gentillesse.
 
-Je vous promets de ne rien toucher appart le lit dans cette chambre. Je vous remercie de me la prêter et j'espère ne pas vous causer trop de soucis. J’ai remarqué que cela semblait être votre chambre alors j’espère que vous avez un endroit où vous reposez. Je ne voudrais pas vous en priver.
 
Quelques bougies étaient allumées pour éclairer légèrement la pièce. Juste assez pour qu’elle distingue les couleurs. Ceux-ci lui plaisaient, même si c'était un peu sobre, elle ne pouvait imaginer une chambre avec des couleurs trop lumineuse.
 
« Vous pourrez me retrouver en bas lorsque vous vous réveillerai. »
 
Ceci dit, l'homme s'en alla en la laissant seule. La jeune femme avait pris quelques minutes pour explorer la chambre, mais avait vite abandonné pour aller se blottir dans le lit confortable. Cela ne prit que quelque instant avant qu'elle sombre dans un sommeil profond. Lissa se réveilla quelques heures plus tard. Elle ne savait pas trop exactement combien de temps celle-ci avait dormi, mais elle se leva et refit le lit. La jeune femme descendait les marches doucement en cherchant Alistair. Cela lui permettait en même temps de visiter un peu.  Ne le trouvant pas,  Lissa décida de se diriger vers la cuisine en cherchant un domestique.  Ayant trouvé une femme, elle s’approcha doucement et en restant un peu à l’écart lui demanda simplement si celle-ci savait ou était Alistair. Malheureusement, cette dernière ne le savait point et semblait effrayer par Lissa. La jeune femme repartait errer dans la maison après s’être excusé auprès de la jeune femme.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alistair Luen
Ephaëlyen indépendant
avatar

Messages : 172
Métier : Baron de Màvreah
Age du personnage : 81
Alignement : Neutre Mauvais
Double Compte : Xaelis Kasaros Everys

Feuille de personnage
Réputation: 0
Avertissement: 0/3

MessageSujet: Re: Apprendre à vivre selon les yeux d'un autre [En cours]   Mer 16 Oct 2013 - 8:22


J'avais plusieurs questions à poser à la vampire, mais l'heure n'était pas encore arrivée pour qu'elle y réponde. Quelque chose l'avait visiblement épuisé et elle désirait se reposer avant d,avoir un entretient avec moi. Je devais dire que ça ne me déplaisait pas de l'avoir ramener à la maison, d'une part elle ne pouvait pas s'enfuir comme ça en pleine journée, elle serait donc obligé de rester en ma compagnie, d'une seconde part depuis que j'avais laissé la garde d'Adranne à ce que je pouvais appeler ma famille j'avais du mal à trouver le sommeil, cela me donnait donc une opportunité de dormir un peu.

Je la regardais inspecter la chambre depuis la porte, pourvu qu'elle ne touche à rien. C'était déjà le désordre dans mes papiers que j'arrive à les comprendre me surprenait déjà, alors si elle venait y mettre son nez et en déplacer un je n'allais pas y arriver. De plus, certain de ces papiers étaient confidentiels. J'haussais un sourcil lorsqu'elle sembla d’inquiéter de l'endroit ou j'allais dormir, ça ne me posait pas de soucis de lui laisser ma chambre, mon soucis c'était les fouineurs. Je lui adressais un sourire en coin un brin mesquin et moqueur.

« Vous êtes perspicace, cependant si cela me posait un problème de vous la laisser vous n'y seriez pas. Je vous remercie de respecter son ordre impeccable. »

Sur une courte salutation je quittais enfin les lieux pour me diriger vers l'endroit ou j'avais prévu de me reposer, le salon. Il y avait là une surface assez confortable pour faire une sieste et puis je doutais qu'elle m'aurais fait une place sur le matelas de ma propre chambre. J'y fermai les yeux et m'endormis au bout de quelques minutes. Ce sommeil ne fut pas le plus agréable de tous, mais il fut suffisant pour me redonner un peu d'énergie. Les rêves m'avaient quittés depuis longtemps, seul les cauchemars persistaient, surtout depuis le départ d'Adranne et Astralys. Je me réveillais en sursaut en pensant à ces deux-là.

Je pris d'abord le temps de me réveiller un peu mieux et de me clamer avant de monter à l'étage et de frapper à la porte de ma chambre. Pas de réponse, soit la femme qui s'y trouvait dormait encore, soit elle n'y était plus. Je pris la chance d'entrer pour constater que le lit était soigneusement fait, je souris en coin et allait enfiler des vêtements propres. Ceci fait je me mis à la recherche de la jeune femme, elle ne devait pas être loin. Aux cuisines ont me dit dans quelle direction elle s'en était allé et je pus mettre la main sur mon invitée.

« Ah vous voilà, j'ose espérer que vous avez passer une bonne nuit, vous sembliez complètement épuisée hier. Vous allez mieux? » Trêve de politesse, mes questions me revenaient à l'esprit et je n'avais pas envie de les perdre! « Voudriez-vous m'accompagner dans un endroit plus approprié que ce couloir pour discuter? Il me semble que vous aviez plusieurs questions vous aussi à me poser. »

Je l'invitai à me suivre dans une pièce un peu plus loin, semblable au salon, il y avait là de quoi s'asseoir confortablement et une bibliothèque pleine de vieux bouquins poussiéreux, sauf certain dont la consultation c'était faite plus récemment, notamment un livre de contes pour enfant.

« Installez-vous à votre aise, je peux faire monter quelque chose à boire si vous en avez envie? »

Bien qu'inutile à notre alimentation, certaine personne appréciait tout de même ne pas avoir la bouche sèche et boire comme avant l'eau ou le vin. Je l'observais attendant qu'elle ne se décide sur quelque chose, ne prenant pas tout de suite place quelque part au cas ou je devrais aller demander quelque chose.

_________________
- Alistair Luen - Vampire - Baron de Màvreah -
- Écrits d'un Bâtard -
"Ali c'est un peu le bigorneau sur le rocher Ephaëlyen." Cerra
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lissa Vanelsing
Ephaëlyen indépendant
avatar

Messages : 110
Alignement : Neutre Chaotique
Double Compte : Rose Dragomir/Annabeth Walker

Feuille de personnage
Réputation: 0
Avertissement: 0/3

MessageSujet: Re: Apprendre à vivre selon les yeux d'un autre [En cours]   Mar 5 Nov 2013 - 1:00

Lissa avait bien sûr remarqué immédiatement que la chambre était celle d’Alistair. Elle avait aussitôt demandé, avant d’y dormir, s’il n’y avait aucun problème à ce qu’elle dorme dans la chambre de celui-ci.

« Vous êtes perspicace, cependant si cela me posait un problème de vous la laisser vous n'y seriez pas. Je vous remercie de respecter son ordre impeccable. »

Alistair semblait beaucoup tenir à ce que la jeune vampiresse ne touche pas à ses papiers. Que pouvait-il y avoir de si important ? Peut lui importait, la seule chose que celle-ci désirait c’était un endroit où dormir avant de s’effondrer par terre.  Elle s’était promis de ne rien toucher.  Après tout il avait été assez aimable pour ne pas la laisser pourrir dans la ruelle. Lorsque Lissa fermait les yeux, elle revoyait sans cesse la même chose… La mort de sa grand-mère chérie. Tous les moments passés avec elle rejouait en boucle dans sa tête.  C’était la seule femme qui lui montrait de l’amour... 

Un sentiment pourtant encore si vague dans sa tête d’enfant à l’époque. Abygaëlle tentait toujours de lui montrer divers sentiments, tel que le bonheur et l’amour. C’était d’elle que la jeune vampire retenait tout, elle était comme une idole. Malheureusement, un jour ses parents lui apprirent que celle-ci était morte. Aucune explication, seulement ces mots…  Ce fût en pensant à cela que la jeune vampiresse  avait ouvert les yeux. Chassant toute mauvaise pensée elle avait fait le lit et était partie à la recherche du baron.

Ce fût finalement lui qui la trouva en premier, probablement grâce à la domestique qu’elle avait effrayé sans le vouloir.

« Ah vous voilà, j'ose espérer que vous avez passé une bonne nuit, vous sembliez complètement épuisée hier. Vous allez mieux? » 

-Oui, je vous remercie de vous en soucier. Comme promis, je n’ai pas touché à rien dans votre chambre, excepter le lit.

« Voudriez-vous m'accompagner dans un endroit plus approprié que ce couloir pour discuter? Il me semble que vous aviez plusieurs questions vous aussi à me poser. » 

Lissa hocha de la tête et suivait Alistair sans dire un mot de plus. Elle lui devait une explication pour ce qui s’était produit la nuit dernière… Cela n’allait sûrement pas être facile à expliquer.


« Installez-vous à votre aise, je peux faire monter quelque chose à boire si vous en avez envie? »


-Non merci. Je pense que je vous dois une explication pour la nuit dernière… J’espère que vous aurez l’esprit ouvert.


Lissa prit une grande respiration avant de tout raconter.


-J’ai ce que ma grand-mère appelait un don. Je peux, souvent sans le vouloir, faire du mal aux gens mentalement. C’est dur à expliquer, mais c’est ce que vous avez ressenti comme douleur à la tête la nuit dernière. Je ne le maîtrise pas très bien, alors souvent lors de fortes émotions, il se déclenche seul. Le côté négatif est que cela m’affaibli énormément… Comme vous l’avez constaté, mon état avait radicalement changé. J’espère que vous ne m’en tiendrez pas rigueur.


Lissa attendait calmement la réaction du baron. Celui-ci devait se poser des questions et peut-être mettre en doute sa parole.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alistair Luen
Ephaëlyen indépendant
avatar

Messages : 172
Métier : Baron de Màvreah
Age du personnage : 81
Alignement : Neutre Mauvais
Double Compte : Xaelis Kasaros Everys

Feuille de personnage
Réputation: 0
Avertissement: 0/3

MessageSujet: Re: Apprendre à vivre selon les yeux d'un autre [En cours]   Lun 25 Nov 2013 - 9:24


Le face à face avec la vampire avait enfin lieu, après une journée d'attente et de sommeil j'allais finalement avoir des réponses à mes questions. Je me tenais toujours dans l'embrasure de la porte lorsque Lissa m'assura qu'elle n'avait envie de rien, je m'avançai donc un peu plus dans la pièce, l'invitant à la fois à prendre place quelque part sur un canapé. Elle m'assura une nouvelle fois qu'elle n'avait touché à rien dans ma chambre, tant mieux, je ne supportais pas les fouines.

Croisant les bras sur mon torse et fronçant les sourcils lorsqu'elle me conseilla d'avoir l'esprit ouvert, à croire que ce qu'elle allait me dire ne tenait pas debout. L'écouter semblait être raisonnable dans un premier temps, juger après si ces propos étaient invraisemblables.

Je devais avouer que c'était étrange, un don qui blessait les gens dans la tête directement... Qu'est-ce qu'il ne fallait pas entendre. Néanmoins Lissa semblait sincère et son épuisement de la veille constituait l'une des étapes mentionnées de ce pouvoir. Je pris le temps de réfléchir un peu à ceci, affichant au bout de quelques instant un sourire en coin plutôt mesquin.

« Vous savez comment on nomme les gens un peu marginaux comme vous très chère? La cité doit bien avoir son fou du village. Un don... chacun sa méthode pour faire parler de soi.»

Je poussai un rire moqueur et taquin à la fois, laissant croire à la demoiselle que je me moquais bien d'elle. Je ne voulais pas qu'elle pense qu'elle m'avait mise dans sa poche comme ça aussi facilement. Je devais me montrer sceptique. Ne m'étant pas assied avec elle je marchais un peu dans la pièce, faisant de grands pas lent sans vraiment aller quelque part. Je restais près de la vampire et me retournais vers elle.

« Cela dit je ne pense pas avoir mentionné de douleur, alors, comment avez-vous su? » J'avais grogné certes... mais cela pouvait exprimé beaucoup de choses. « Enfin cela expliquerait pourquoi j'ai dû vous porter sur la moitié du chemin... » Cette fois je lui lançais un regard amusé et accusateur. Je ne refusais pas son explication, au contraire, elle me semblait logique.

« Comment... comment pouvez-vous faire usage d'un tel pouvoir de façon volontaire? »

Intéressé et curieux à la fois, posséder une arme semblable pourrait se révéler très utile et dangereux.

« Il me semble aussi que vous me deviez une explication sur une impression que vous avez eu de moi dans la rue? »

Je voulais aussi clarifier ce point, je devais savoir pourquoi elle m'avait suivit en plus de détails. Allant m'asseoir sur le fauteuil posé près de la bibliothèque, je fixai, une fois bien assied, Lissa avec un oeil fort intrigué. Réfléchissant à un moyen de mettre ce petit atout dans ma poche sans trop de difficulté. Un demi-sourire sur le coin des lèvres, j'attendais les réponses qu'elle avait à me donner. La vampire pourrait ensuite me poser toutes les questions qu'elle voulait, peu importe le temps que ça prendrait. Nous étions enfermés ici jusqu'à ce que le soleil ne décline de toute façon.

_________________
- Alistair Luen - Vampire - Baron de Màvreah -
- Écrits d'un Bâtard -
"Ali c'est un peu le bigorneau sur le rocher Ephaëlyen." Cerra
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lissa Vanelsing
Ephaëlyen indépendant
avatar

Messages : 110
Alignement : Neutre Chaotique
Double Compte : Rose Dragomir/Annabeth Walker

Feuille de personnage
Réputation: 0
Avertissement: 0/3

MessageSujet: Re: Apprendre à vivre selon les yeux d'un autre [En cours]   Lun 30 Déc 2013 - 4:19

C'était la première fois que Lissa parlait de son don à quelqu'un d'autre que sa grand-mère. C'était quelque chose de nouveau pour elle de se confier, mais elle était coincée au pied du mur. Elle avait accidentellement utilisé son don sur le baron. La jeune femme lui avait conseillé d'avoir l'esprit ouvert avant de lui révéler, mais celui-ci ne devait pas avoir ce mot dans son vocabulaire puisqu'il se moqua littéralement d'elle.
 
« Vous savez comment on nomme les gens un peu marginaux comme vous très chère? La cité doit bien avoir son fou du village. Un don... chacun sa méthode pour faire parler de soi.» 
 
Lissa était outré du rire d'Alistair. Comment osait-il se moquer d'elle alors que lui avouer cela lui avait pris tout son courage. Cela la mettait dans une colère noire, la jeune vampire se leva pour faire face au baron.
 
- Comment osez-vous ? Comment pouvez-vous vous moquer de moi comme cela sans raison alors que je vous ai déballé le plus grand secret sur ma vie.
 
Plus elle repensait au parole du jeune vampire et plus sa colère augmentait. Soudain elle senti quelque chose s'éveiller dans son corps. La jeune femme comprit trop tard que son don venait à nouveau de s'auto-utiliser sur le baron. L'utilisation lui fit perdre l'équilibre pendant un moment, celle-ci s'accrocha au fauteuil pour s’asseoir à nouveau. Malgré tout, Lissa ne présenta aucune excuse au baron, celui-ci l'avait bien cherché au fond. 
 
« Cela dit je ne pense pas avoir mentionné de douleur, alors, comment avez-vous su? »
 
-Je pense que je sais un minimum comment fonctionne mon don.
 
Lissa lui avait répliqué sur un ton plus sèche qu'elle ne l'avait voulu, mais tant pis.
 
« Enfin cela expliquerait pourquoi j'ai dû vous porter sur la moitié du chemin... »
 
Ce souvenir fit sentir la jeune femme un peu honteuse... Ce n'était pas entièrement sa faute, elle n'avait pas pratiqué son don assez régulièrement pour pouvoir le maîtriser et moins ressentir la fatigue.
 
-J'imagine que cela vous amuse de me rappeler mes faiblesse ? Sachez simplement que c'est dû au manque de pratique de mon don... A moins que vous désiriez me servir d'entraînement ? Je pense que je pourrais y prendre goût...
 
Un léger rire s'échappa de sa bouche à la pensée de pratiquer son don sur le baron.
 
« Comment... comment pouvez-vous faire usage d'un tel pouvoir de façon volontaire? »
 
-Justement là ou vous vous trompez, c'est que ce n'est pas de façon volontaire pour le moment. En fait, le don se fait disons de lui-même lors de forte émotions, ce qui est en général pas très souvent puisque je ne connais pas beaucoup d'émotions. Généralement, c'est lorsque je suis dans une grande colère.
 
« Il me semble aussi que vous me deviez une explication sur une impression que vous avez eu de moi dans la rue? » 
 
Sur le coup Lissa eut du mal à savoir ce qu'Alistair cherchait à lui dire, mais elle repensa au fait qu'elle l'avait suivie.
 
-Eh bien, je ne sais pas trop comment vous expliquez cela, quelque chose en vous m'a attiré simplement. En général lorsque quelqu'un attire ma curiosité ou mon regard, je vais jusqu'au bout des choses pour chercher le pourquoi. Peut-être était-ce simplement car j'avais entendu parler de vous un peu partout dans la ville et que lorsque je vous ai vu j'ai eu l'impression de devoir vous connaître. Je ne vois pas ce que je pourrais vous dire de plus mon cher baron. Vous êtes un homme qui fait beaucoup parler les gens, mais j'imagine que vous le saviez déjà.
 
Plus elle réfléchissait et plus elle ne voyait pas d'autre choses à rajouter, appart une petite question qui lui trottait dans la tête.
 
-Juste une question, pourquoi m'avoir sauvé dans la rue ? Vous auriez bien pu me laisser me débrouiller ou me laissez mourir. Mon sort ne devait point vous importer vraiment puisque l'on ne se connait pas. Surtout ne me dites pas encore que vous auriez fait un mauvais gentleman puisque je n'y crois pas une seconde.

_________________

Merci Elen ♥t'es la meilleure ♥
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alistair Luen
Ephaëlyen indépendant
avatar

Messages : 172
Métier : Baron de Màvreah
Age du personnage : 81
Alignement : Neutre Mauvais
Double Compte : Xaelis Kasaros Everys

Feuille de personnage
Réputation: 0
Avertissement: 0/3

MessageSujet: Re: Apprendre à vivre selon les yeux d'un autre [En cours]   Lun 6 Jan 2014 - 6:57


Que ce soit la première fois que la vampire fasse part de son don à quelqu'un qui lui était extérieur jouait en ma faveur, puisque qu'il y avait dans ces aveu une certaine confiance qui régnait entre elle et moi, et pourtant nous ne nous connaissions pas. Lissa, ou plutôt son don méritait une certaine attention, avoir quelque chose comme ça, une arme si simple à utiliser à porté de main me semblait très intéressant. Je faisais exprès d'avoir l'air de me moquer d'elle pour la faire réagir et franchement ça fonctionnait et mieux que ce que je ne l'aurais espéré. La vampire était totalement outré de ma façon de réagir à ses confidences.

« Comment osez-vous ? Comment pouvez-vous vous moquer de moi comme cela sans raison alors que je vous ai déballé le plus grand secret sur ma vie. »

Une vive douleur à la tête me pris lorsque la vampire rageait contre moi, je compris que son don se manifestait de nouveau, sa colère lui faisant perdre le contrôle sur ses émotions. Je grognais en silence, rageant aussi contre cette douleur, luttant pour rester droit et stoïque, imperturbable dans mes déplacement et ma posture. J'avais envie de la faire payer pour cette douleur, mais je devais me retenir pour ne pas perdre toutes mes chances... dans le pire des cas je lui ferais regretter plus tard. Elle me coupa ensuite la parole, mais je ne dis rien, laissant sa frustration s'exprimer pour qu'elle ne m'inflige pas de nouvelle douleur... de toute façon elle devrait s'épuiser à nouveau avant de recommencer.

« J'imagine que cela vous amuse de me rappeler mes faiblesse ? Sachez simplement que c'est dû au manque de pratique de mon don... A moins que vous désiriez me servir d'entraînement ? Je pense que je pourrais y prendre goût... »

Que cela m'amusais? Évidement, lui rappeler qu'elle ne connaissait rien, comme si moi j'y connaissais quelque chose à son don! … Il fallait qu'elle réponde à mes question pour que j'analyse un peu mieux ce à quoi j'avais affaire.

« Justement là ou vous vous trompez, c'est que ce n'est pas de façon volontaire pour le moment. En fait, le don se fait disons de lui-même lors de forte émotions, ce qui est en général pas très souvent puisque je ne connais pas beaucoup d'émotions. Généralement, c'est lorsque je suis dans une grande colère. »

Voilà qui était intéressant, la colère alimentait son pouvoir. Plus la colère était forte, plus la douleur était grande? Quelque chose à creuser. Quelque chose de plus intéressant encore, la jeune femme ne connaissait pas beaucoup d'émotion? Je ne pue que sourire d'une façon tendre et dangereuse à la fois. Je la laissais continuer pour voir ou cela allait nous menez, comptant bien revenir sur ce sujet. Je voulais d'abord connaître les raisons qui l'avaient pousser à me suivre, pour en profiter une fois qu'elle serait mise au jour.

« Vous êtes un homme qui fait beaucoup parler les gens, mais j'imagine que vous le saviez déjà. »

Très intéressant cette manière de voir les choses. Je me demandais si elle connaissait les raisons qui poussaient les gens à parler de moi, il fallait que je lui demande également.

« Juste une question, pourquoi m'avoir sauvé dans la rue ? Vous auriez bien pu me laisser me débrouiller ou me laissez mourir. Mon sort ne devait point vous importer vraiment puisque l'on ne se connait pas. Surtout ne me dites pas encore que vous auriez fait un mauvais gentleman puisque je n'y crois pas une seconde. »

« Ma cher Lissa, je ne crois pas vraiment au destin, mais si nous nous somme rencontrer cette nuit ce n'est sans doute pas sans but. » Je ne voulais pas la faire se fâcher à nouveau, je lui souriait presque comme le chat de Cheshire, il y avait décidément quelque chose derrière ma tête qui prenait forme lentement, que j'amenais petit à petit à la vampire, profitant des ses lacunes pour me la mettre dans la poche. « Il y a toujours une raison caché qui nous échappe! Mais peut-être cette rencontre peut-nous être profitable... »  

« Vous m'avez fait part de quelque chose de peu commun... mais aussi d'une chose assez triste... » Je pris un air un peu plus triste pour aller avec ce que je disais. « Votre don ne se manifeste qu'avec votre colère, car, semblerait-il vous ne connaissez pas les différent sentiments du cœur. Quelle tristesse... »

Assis dans mon fauteuil j'observais le moindre changement de ton sur son visage, la moindre de ses postures et le minime sentiment qu'il pouvait y avoir sur son visage. Il était temps pour moi d'entrer en scène dans la vie cette vampire. De chambouler son existence, de remanier ses raisons de vire!

« Les vampires pur sang sont tous les mêmes... aucune expérience de vie... ils ne sont qu'animée par le pouvoir et la richesse... N'est-ce pas? Ce n'est pas ce que vous désirez? Je le vois dans vos yeux... il manque quelque chose... »

Je pris une petite pause pour laisser à Lissa le temps d'analyser tout ce que j'insérais dans sa tête et me levais, allant vers elle droit et fier dans mon discours.

« Vous voulez être différente, vous voulez connaître? Connaître ce que sont les vrais sentiments?! … Je vous ai attiré dans la rue, car moi je sais... je connais ces choses... »

Je m’arrêtais là, regardant Lissa toujours assise, espérant fortement qu'elle morde à l'hameçon, qu'elle embarque dans mon jeu, que sa soif de connaissance, sa naïveté et son pouvoir soient miens.  

_________________
- Alistair Luen - Vampire - Baron de Màvreah -
- Écrits d'un Bâtard -
"Ali c'est un peu le bigorneau sur le rocher Ephaëlyen." Cerra


Dernière édition par Alistair Luen le Lun 3 Mar 2014 - 3:15, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lissa Vanelsing
Ephaëlyen indépendant
avatar

Messages : 110
Alignement : Neutre Chaotique
Double Compte : Rose Dragomir/Annabeth Walker

Feuille de personnage
Réputation: 0
Avertissement: 0/3

MessageSujet: Re: Apprendre à vivre selon les yeux d'un autre [En cours]   Jeu 16 Jan 2014 - 1:36

Encore une fois son don s'était déclenché par mégarde sur Alistair. Pourtant, lorsqu'elle le vit légèrement tituber et tenter de faire comme si de rien était, cela lui apporta un petit sourire. Cela l'amusait légèrement vu tout ce qu'il lui faisait subir. Lissa attendait les explications du baron, celui-ci semblait se moquer d'elle mais en même temps quelque chose la tracassait.
 
« Ma cher Lissa, je ne crois pas vraiment au destin, mais si nous nous somme rencontrer cette nuit ce n'est sans doute pas sans but. »
« Il y a toujours une raison caché qui nous échappe! Mais peut-être cette rencontre peut-nous être profitable... »  
 
Un léger rire sortit de la bouche de la jeune vampire. Elle toisait Alistair
 
- Poursuivez je vous écoute attentivement mon cher.
 
Son ton montrait du sarcasme, elle n'avait en réalité aucun confiance en ses paroles, mais celui-ci ne le savait pas du tout. On lui avait appris à ne pas se fier à n'importe qui.
 
« Vous m'avez fait part de quelque chose de peu commun... mais aussi d'une chose assez triste... » 
 
Le baron fît mine de prendre un air triste pour continuer. Cela n'impressionnait pas du tout Lissa, au contraire cela la contrariait. 
 
« Votre don ne se manifeste qu'avec votre colère, car, semblerait-il vous ne connaissez pas les différent sentiments du cœur. Quel tristesse... »
 
La jeune vampire se mit à rire en regardant Alistair dans les yeux.
 
-Me prenez-vous pour plus bête que je ne le suis ? Je ne connais peut-être pas grand-chose aux sentiments autres, mais je ne suis pas dénuer de cerveau tout de même. 
 
« Les vampires pur-sang sont tous les mêmes... aucune expérience de vie... ils ne sont qu'animée par le pouvoir et la richesse... N'est-ce pas? Ce n'est pas ce que vous désirez? Je le vois dans vos yeux... il manque quelque chose... »
 
Lissa la regardait dans les yeux en souriant, profitant de la pause pour lui couper limite la paroles.
 
-Connaissez-vous vraiment votre peuple Baron ? Je pense que non. Sans offense bien sûr, mais tous les vampires purs ne sont pas tous pareille. On ne recherche pas tous du pouvoir. Bon la richesse la majorité bien sûr, mais au fond qu'est-ce que cela peut vous faire ce que je veux moi ? En quoi moi Lissa Vanelsing puis-je si importante pour vois ? Je pense que vous cachez quelques chose.
 
Dès qu'elle eut finit de dire ce qu'elle pensait, Alistair enchaînait.
 
« Vous voulez être différente, vous voulez connaître? Connaître ce que sont les vrais sentiments?! … Je vous ai attiré dans la rue, car moi je sais... je connais ces choses... »
 
La surprise fût de taille. Lissa en fût presque vexée et éleva le ton
 
-Vous m'avez attiré ? Je vous demande pardon ? Je vous ai suivi de mon plein gré et je ne crois absolument rien de ce que vous me raconter. Je pense que vous feriez mieux de me dire ce que vous attendez de moi, cela sera sans doute plus simple. Si vous êtes pour la jouez hypocrite avec moi, dès que la nuit sera tombé je partirai d'ici et vous ne me reverrez sans doute jamais. 
 
La jeune vampire s'était levé pour s'approcher de l'oreille d'Alistair et chuchoter
 
-Cela serait dommage pour votre plan non ? De toute façon, je ne vois aucunement en quel façon vous pourriez me montré ce que vous appelez sentiments, puisque je n'ai pas confiance en vous.
 
Un léger rire suivie sa phrase et Lissa resta tout près du visage d'Alistair en souriant pour voir sa réaction. Elle n'était pas sûr de ses paroles, mais celle-ci adorait bluffer.

_________________

Merci Elen ♥t'es la meilleure ♥
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alistair Luen
Ephaëlyen indépendant
avatar

Messages : 172
Métier : Baron de Màvreah
Age du personnage : 81
Alignement : Neutre Mauvais
Double Compte : Xaelis Kasaros Everys

Feuille de personnage
Réputation: 0
Avertissement: 0/3

MessageSujet: Re: Apprendre à vivre selon les yeux d'un autre [En cours]   Lun 3 Mar 2014 - 4:06


Avoir son attention relevait du miracle, la vampire ne cessait de parler entre mes paroles, ne me laissant pas aller jusqu’au bout ou interprétant mes mots comme elle l’entendait. Je fronçai sévèrement les sourcils lorsque Lissa se mit à rire. Il n’y avait rien de franchement comique dans ce que je disais. Elle ne voyait donc pas la réalité? Elle ne voulait pas comprendre mon point de vue?

« Me prenez-vous pour plus bête que je ne le suis? Je ne connais peut-être pas grand-chose aux sentiments autres, mais je ne suis pas dénuer de cerveau tout de même. »

« Si vous écoutiez jusqu’au bout vous comprendriez peut-être mieux que votre cerveau, n’a rien à voir avec l’expérience que vous n’avez pas. » Répliquais-je sur un ton qui ne laissait pas place à la plaisanterie. « Je pense connaitre mon peuple mieux que ce que vous pensez mademoiselle Vanelsing! » Je n’appréciais guère qu’elle me coupe la parole encore une fois. Allait-elle me laisser finir? En tout cas ma dernière réplique eut l’air de la surprendre.

« Vous m'avez attiré ? Je vous demande pardon ? Je vous ai suivi de mon plein gré et je ne crois absolument rien de ce que vous me raconter. Je pense que vous feriez mieux de me dire ce que vous attendez de moi, cela sera sans doute plus simple. Si vous êtes pour la jouez hypocrite avec moi, dès que la nuit sera tombé je partirai d'ici et vous ne me reverrez sans doute jamais. »

« Vous vous méprenez dans vos propres actions. Je n’avais aucun intérêt envers vous avant que vous ne me rentriez dedans avec votre don. Je n’ai rien fait de particulier pour que VOUS me suiviez, par conséquent, oui, j’ai dû vous attirez d’une autre manière. »

La toisant alors qu’elle s’approchait, je ne bougeais pas d’un pouce, la laissant murmurer à mon oreille. Un sourire quelque peu hypocrite se dressait sur le coin de mes lèvres.

« Vous pouvez partir quand bon vous semblera. Vous n’êtes d’aucun intérêt pour moi si vous ne savez pas vous contrôler. » Et pas se contrôler j’entendais contrôler son don. « La confiance ne se gagne pas en un tour de main je le conçois que trop bien tous les jours, tant pis pour vous. Vous manquez une bonne occasion de gagner votre place parmi les grands et de gagner en maturité. »

La poussant légèrement pour qu’elle s’écarte de mon oreille, je la regardais à nouveau dans les yeux, reprenant une distance raisonnable… du coup qu’elle se fâche encore pour rien et qu’elle déclenche son don? D’ailleurs elle devrait encore être fatiguée non puisqu’elle l’avait utilisé?

« Maintenant, si vous n’êtes pas disposée à vous ouvrir d’avantage, je vais disposer. Restez tant qu’il fait jour, ça m’est égale. »


_________________
- Alistair Luen - Vampire - Baron de Màvreah -
- Écrits d'un Bâtard -
"Ali c'est un peu le bigorneau sur le rocher Ephaëlyen." Cerra


Dernière édition par Alistair Luen le Mar 24 Juin 2014 - 6:51, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lissa Vanelsing
Ephaëlyen indépendant
avatar

Messages : 110
Alignement : Neutre Chaotique
Double Compte : Rose Dragomir/Annabeth Walker

Feuille de personnage
Réputation: 0
Avertissement: 0/3

MessageSujet: Re: Apprendre à vivre selon les yeux d'un autre [En cours]   Lun 28 Avr 2014 - 4:06

Lissa avait voulu bluffée, mais au final c’était elle qui se faisait bluffé par les paroles d’Alistair.


« Si vous écoutiez jusqu’au bout vous comprendriez peut-être mieux que votre cerveau, n’a rien à voir avec l’expérience que vous n’avez pas. » 
 « Je pense connaitre mon peuple mieux que ce que vous pensez mademoiselle Vanelsing! » 


Elle tentait de comprendre les paroles du baron et de comprendre ce que sa première phrase voulait dire, mais la fatigue la gagnait petit à petit. Il pensait connaître son peuple, cela la fît sourire un peu.
-Peut-être le connaissez-vous mieux que je ne le pense alors. Cependant, je pense que vous avez tort à mon propos, du moins sur ce que je cherche réellement.
Elle se rapprochait doucement d’Alistair, mais celui-ci ne semblait pas chercher à fuir. Peut-être que cela lui était égale qu’elle soit tout près de lui, presque a murmuré à son oreille


 « Vous vous méprenez dans vos propres actions. Je n’avais aucun intérêt envers vous avant que vous ne me rentriez dedans avec votre don. Je n’ai rien fait de particulier pour que VOUS me suiviez, par conséquent, oui, j’ai dû vous attirez d’une autre manière. » 


Lissa regardait ce vampire qu’on appelait Baron. Il savait sans doute que ses paroles lui donnaient raison sur un point, il n’avait rien fait de spécial pour qu’elle décide de le suivre. Quelque chose l’avait attiré vers lui, mais elle ne savait pas ce qu’était la sensation étrange que celle-ci avait ressenti. Un sourire semblait naître sur les lèvres du vampire.  La jeune vampire murmura presque à l’oreille du vampire


-Soit. Vous avez peut-être raison sur un point, mais quelque chose m’a poussé à vous suivre. Je ne saurais même pas dire quoi. Qu’entendez-vous par m’attirez d’une autre manière ?


Alistair avait toujours un sourire qui flottait sur les lèvres. Celui-ci semblait jouer un jeu avec elle, un jeu qui n’était semblait-il qu’à sens unique.


« Vous pouvez partir quand bon vous semblera. Vous n’êtes d’aucun intérêt pour moi si vous ne savez pas vous contrôler. » 
 « La confiance ne se gagne pas en un tour de main je le conçois que trop bien tous les jours, tant pis pour vous. Vous manquez une bonne occasion de gagner votre place parmi les grands et de gagner en maturité. »


Lorsqu’il la poussa légèrement pour s’éloigner d’elle, Lissa perdit l’équilibre et tomba par terre. Quel honte pour elle de tomber devant un homme. L’utilisation de son don l’avait remise presque sans énergie. La jeune vampire savait qu’il lui faudrait dormir à nouveau avant que la nuit ne tombe. La tête lui tournait, l’empêchant de se relever pour le moment. Cela ne l’empêcha pas de répondre au baron en le regardant.


-Je ne sais pas me contrôler puisque je ne connaissais pas l’existence de ce don auparavant. Personne ne m’avait jamais expliqué à quoi était du mes crises qui menait à ma fatigue extrême. Qu’attendez-vous de moi ? Comment puis-je savoir si je peux vous faire confiance ? Tenterez-vous de vous jouer de moi seulement pour que je me serve de mon pouvoir à votre avantage ? Vous parlez de confiance, mais comment me démontré que je peux avoir en vous ? Il y a une foule de question que je me pose, mais personne n’a jamais su répondre. Si vous voulez que je parte une fois la nuit tombée alors soit, je partirai sans me retourner.


« Maintenant, si vous n’êtes pas disposée à vous ouvrir d’avantage, je vais disposer. Restez tant qu’il fait jour, ça m’est égale. » 


Lissa regardait Alistair dans les yeux y cherchant une réponse, mais elle ne trouvait rien qui l’aidait. Seule la fatigue la gagnait de plus en plus. Son besoin de sommeil était très présent.



-Si vous répondez à mes questions je répondrai aux vôtres. 

_________________

Merci Elen ♥t'es la meilleure ♥
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alistair Luen
Ephaëlyen indépendant
avatar

Messages : 172
Métier : Baron de Màvreah
Age du personnage : 81
Alignement : Neutre Mauvais
Double Compte : Xaelis Kasaros Everys

Feuille de personnage
Réputation: 0
Avertissement: 0/3

MessageSujet: Re: Apprendre à vivre selon les yeux d'un autre [En cours]   Mar 24 Juin 2014 - 7:12


Comme je m'y attendais, Lissa souffrait déjà des conséquences de l'utilisation de son don, si bien que sans le vouloir je l'avais envoyé à terre en voulant l'éloigner. Je ne me précipitais pas pour l'aider à se relever, elle en était capable toute seule comme une grande comme elle le disait, je me contentais de la toiser de haut, m'étant reculé d'un pas près de la sortie.


« Je ne sais pas me contrôler puisque je ne connaissais pas l’existence de ce don auparavant. Personne ne m’avait jamais expliqué à quoi était du mes crises qui menait à ma fatigue extrême. Qu’attendez-vous de moi ? Comment puis-je savoir si je peux vous faire confiance ? Tenterez-vous de vous jouer de moi seulement pour que je me serve de mon pouvoir à votre avantage ? Vous parlez de confiance, mais comment me démontré que je peux avoir en vous ? Il y a une foule de question que je me pose, mais personne n’a jamais su répondre. Si vous voulez que je parte une fois la nuit tombée alors soit, je partirai sans me retourner.  »

Je levais le menton tout en l'écoutant parler encore une fois. Il n'y avait pas que du faux dans ce qu'elle racontait. Comment pouvait-elle savoir si j'allais la tromper et l'utiliser qu'à mon aventage? Comment pouvais-je moi-même savoir si j'allais vraiment faire ça ou non? Certes, l'idée était très intéressante et m'avait déjà traversé l'esprit plus d'une fois et me tentait toujours, mais elle ne me servirait à rien si elle ne pouvait pas se maîtriser. Je devais gagner sa confiance...

Je souris doucement pour commencer et me penchais pour l'aider à se relever puisqu'elle ne l'avait pas encore fait.

« Peut-être êtes-vous venu vers moi parce que vous sentiez quelque chose de différent, quelque chose d'attirant, quelque chose qui vous a plu sans savoir quoi. Peut-être est-ce votre chance d'accorder un peu de confiance? Dans ce cas vous pouvez rester si vous le désirez. »

Une fois mise sur pieds je reprenais une certaine distance, par précaution que son don ne se manifeste encore sur ma personne.

« Je peux peut-être vous aider... c'est peut-être pour ça que vous m'avez approchée? Comment pourrais-je le savoir moi, je ne suis pas dans votre tête.  Par contre, si vous ne voulez même pas faire semblant d'avoir un peu confiance, vous pouvez partir, ça me sera bien égale. Le choix vous est libre. »

Je la regardais alors que l'ultimatum était posé. Elle avait un choix à faire, et sa décision allait définir notre future relation.

_________________
- Alistair Luen - Vampire - Baron de Màvreah -
- Écrits d'un Bâtard -
"Ali c'est un peu le bigorneau sur le rocher Ephaëlyen." Cerra
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Apprendre à vivre selon les yeux d'un autre [En cours]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Apprendre à vivre selon les yeux d'un autre [En cours]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» « Le chat n’est pas tenu de vivre selon les lois du lion. » |PV : Fureur du Lion|
» Faut-il apprendre à vivre?
» Confie moi tes rêves, qu'ils puissent continuer à vivre dans mes yeux si un jour ils s'éteignent dans les tiens.
» Avant de combattre la mort, il faut apprendre à vivre. (Manon)
» Tu crois qu'il te suffit d'apparaître pour m'apprendre à vivre ? ••• Zeus

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 ::  :: Màvreah - Contrée des Vampires :: • Cité d'Ambroisie •-