Partagez | 
 

 De Terre et d'Eau

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Kemya Dre' Helientas
Chef de Meute de Croc-Noir
avatar

Messages : 237
Métier : Chef de meute
Alignement : Chaotique Bon
Ennemis : Tous les ennemis de ma meute...
Double Compte : Neïkaïr Traëlonwë

Feuille de personnage
Réputation: 0
Avertissement: 0/3

MessageSujet: De Terre et d'Eau   Jeu 30 Aoû 2012 - 17:00

Une cape de velours côtelé était suspendue sur une branche basse d'un des arbres. Au pieds de celui- ci, un tas d'objets en métal qui ressemblaient fort à des armes y était déposé. L'humaine qui l'avait accroché était partie il y a quelques heures. Le cervidé, tapis dans le bois, avait senti l'odeur de la femme- loup à plusieurs kilomètres. Apeuré, mais intrigué par la présence d'un Lycan en terre elfique, il était parti en direction des effluves. Le cerf brun c'était arrêté à la lisière de la forêt et avait eu le temps d’apercevoir la belle Lycanne aux cheveux bruns déposer sa cape sur une branche et partir vers la réserve gardée par le vieille elfe. Une brindille craqua près d'un arbre proche. Le cervidé sursauta et, sans demander son reste, détala.

~

Kemya cala son fourreau entre ses omoplates. Elle rangea son poignard dans sa bote et enfila sa ceinture de couteau à lancer. La Lycanne ajusta sa cape sur ses épaules et d'un geste rapide attacha la cascade brune lui servant de cheveux d'un fin lacet de cuir. Elle sortit de la tente d'un pas déterminé et s'arrêta un instant pour respirer l'air pur qui envahissait ses narines. Un sourire pâle se dessina sur le visage juvénile de la jeune femme. C'était une belle journée. Le soleil venait à peine de se lever, enroulant déjà ses méandres écarlates et jaunâtre partout sur le monde. Les quelques chapes de brumes restantes commençaient à se dissiper depuis la venue de l'astre dieu.

Kemya parcourut les rues pavés du Camps de Nûldar. Les loups la saluait sur son passage, certains avec un sourire exagéré, d'autre d'un baissement de tête respectueux. Elle atteignit les portes quand une brise légère soufflait sur les vallées de Thaodia. La Lycanne fit un léger signe de tête aux gardes d'avant- poste et partit à pied en direction de la Forêt des Damnés pour rejoindre Evanya.

Le soleil était déjà haut dans le ciel lorsque Kemya arriva en vue de Lëanya. La réserve, grande et majestueuse, surplombait une colline boisée. La Lycanne s'arrêta pour contempler l'étonnant spectacle qui s'offrait à elle. Un spectacle de toute beauté. Plus que l'habituelle obscurité qui régnait su Thaodia, la lumière qui englobait la nature maîtresse d'Evanya laissa Kemya sans voix.

Elle s'avança jusqu'à l'éminence. Les branches coupantes des arbres agrippaient ses vêtements de cuir sombre et le lacet de son corset failli se détacher à plusieurs reprises. La réserve était là. Devant Kemya. Si proche qu'elle paraissait étrangement loin. Elle entreprit de se débarrasser de sa cape qu'elle accrocha à une branche et de ses armes qu'elle déposa à terre. L'odeur d'un cerf à quelques kilomètres de là lui fit prendre conscience de la faim qui tiraillait son ventre. Elle n'avait avalé qu'un rapide en cas depuis ce matin, elle n'avait pas voulu perdre son temps en s'arrêtant pour déjeuner. La jeune femme haussa les épaules, par indifférence. Elle aurait le temps de manger plus tard.

Un elfe âgé, assis sur une chaise en bois, gardait l'entrée de la réserve. Kemya avait perçu son aura bien avant de le voir. Son charisme lui inspirait le respect. Il avait du être un homme valeureux dans son passé. Grand, bien bâti. Mais il ne restait désormais de lui qu'un corps frêle. Cependant il respirait la bienveillance. Ce pourquoi elle s'inclina devant lui avec déférence. Lorsqu'elle se releva, les yeux du gardien, aussi sage que le paraissait son corps, se posèrent sur Kemya.

- En quoi puis- je vous être utile jeune louve ?

Kemya ne prit pas la peine de réfléchir. Elle savait ce qu'elle était venue chercher. Elle y avait pensé toute la journée. Et la nuit dernière aussi. Assez pour n'avoir dormi que quelques heures. C'est d'un regard brillant et d'un mot murmuré qu'elle répondit à l'elfe.

- Kanian.

L'elfe hocha la tête. Il se releva péniblement et fit face à Kemya. La jeune fille le dépassait d'une tête. Le vieil elfe croisa ses mains derrière son dos. Il soupira.

- Sais- tu que le Kanian est un animal qui a la particularité d'être sauvage jeune louve ?

Kemya prit un air offusqué. Elle ouvrit la bouche pour répondre mais la referma aussitôt. Elle sourit.

- Je sais aussi qu'ils sont très fidèle. C'est la raison de ma venue ici. J'ai besoin d'un compagnon sage sur qui je pourrai compter.

L'elfe sourit à son tour. D'un geste de la main, il l'invita à la suivre. Après plusieurs mètres, il débouchèrent dans un conduit terminé par une porte. Le gardien l'ouvrit et s'effaça pour laisser passer Kemya. Une fois la jeune femme passée, il referma la porte en un vacarme assourdissant et lui souhaita bonne chance une fois qu'il fut seul. Kemya observa la jungle dense et sombre qui s’étendait devant elle. Elle s'élança. L'humidité qui régnait était pesante, pourtant, la Lycanne s’efforçait de rester discrète. Elle marcha ainsi plusieurs heures. Rencontrant quelques fois des animaux de toutes sortes. Elle s'arrêta plusieurs fois pour écouter attentivement les bruits de la forêt, grimpa aux arbres pour plus de visibilité sans pour autant avoir plus de succès. Elle était épuisée et ruisselante de sueur lorsqu'elle s'arrêta devant un lac placé au beau milieu de la jungle. Elle ne prit pas la peine de se dévêtir et plongea.

Kemya s'allongea sur les rives du lac, essoufflée mais heureuse, et entreprit de sécher ses vêtements mouillés. Un grognement proche l'en empêcha. Elle se retourna avec la vivacité d'un serpent et se releva, tout aussi rapidement. A quelques mètres d'elle, un Kanian avait posé ses yeux d'argent sur la Lycanne. Celle- ci respira plus profondément. Un sourire se peignit sur son visage alors que le Kanian la scrutait de plus belle. Il était magnifique. Une grâce sauvage et une sensualité bestiale. Kemya plongea son regard émeraude dans celui, argent, de la bête et elle comprit qu'il se ressemblait au delà de tout ce qu'elle pouvait imaginer. Un lien invisible commença à se tisser entre eux, un lien qui fut rompu par un nouveau grognement, plus menaçant, du Kanian.

Kemya se mit en garde, ce grognement ne lui inspirait rien de bon. Elle fléchit les genoux et attendit, se maudissant lorsque l'idée se fraya un passage jusqu'à son esprit. Elle était encore habillée et si elle voulait se transformer, le mieux à faire était d'enlever ses vêtements, sinon, elle n'aurai rien à se mettre lorsqu'elle redeviendrait humaine. Elle défit alors le lacet de son corsage aussi vite qu'elle le pouvait et en moins de deux minutes se retrouva complètement nue. La Lycanne recula de quelques pas et s'élança, imitée peu de temps après par le Kanian. Kemya l'observa alors qu'il galopait, il était vif, majestueux, une beauté pure à l'âme de champion. Avant de se transformer, elle jeta un bref coup d’œil sur la surface du lac. Les Kanians étaient des animaux terrestre et aquatique. Pas étonnant qu'un lac aussi grand soit planté en plein milieu de la jungle. Elle secoua la tête pour faire en sorte de se vider de ses pensée et, d'un formidable bon, se transforma.

Le Kanian parut tout d'abord surpris. Il s'arrêta, étonné. Ce n'était plus l'espèce de grand ver rose qui lui faisait face, mais une créature massive qui ressemblait fort à un Fenrir. Pourtant, l'odeur qui s'en dégageait n'avait pas changé. C'était les même effluve que l'humaine qui s'était trouvé devant lui une seconde plus tôt.

Kemya se déplaça sur le côté alors que le Kanian suivait son mouvement sur le côté opposé. Ils formaient une ronde où aucune tension n'était palpable. Un calme serein régnait et le nouveau grognement du Kanian ne fut pas de taille à le faire défaillir. Kemya retroussa ses lèvres, dévoilant des crocs imposants, elle souhaitait pousser la créature dans ses derniers retranchements, voir de quoi il était capable en tant que combattant ou en cas de stress intense. La Lycanne le défia du regard, laissant échapper de légers grognement d'avertissement. Le Kanian ne parut pas impressionné, il était détendu et lui répondit par un bourdonnement doublement farouche. Au bout d'un certain temps, il attaqua. Kemya était prête. Son plan était simple : laisser le Kanian la devancer puis reprendre le dessus à la fin du combat. Elle roula au sol au moment où l'animal fondait sur elle. Les mouvements de la Lycanne était lent comparés à ceux, rapide, de la créature. Elle se releva, couverte de boue. Déjà, le Kanian était sur elle. D'un coup de patte griffue, il l'envoya valsé à au moins trois mètres plus loin. Kemya se redressa péniblement, la tête sonné. Elle avait sous- estimé la force du Kanian. Le Lycan n'eut pas le temps de réfléchir plus longtemps, le Kanian était de nouveau sur elle. Il la plaqua au sol, appuyant de tout son poids sur la massive créature qu'il était en train d'écraser. Kemya laissa échapper un gémissement de douleur. D'une formidable détente, elle balança sa patte dans la gueule du Kanian. Sonné, il recula de quelques pas, ce qui laissa le temps à Kemya de se relever. Sa patte avant était cassé. Son os brisé la lançait autant qu'un feu ravageur. Elle ne fit pas attention à la douleur qui fusait dans sa patte lorsqu'elle se remit à courir en direction du Kanian. Elle agrippa sa croupe et le griffa légèrement. La Lycanne fit demi tour et revient aussitôt à la charge. Elle le percuta de tout son poids, et ils tombèrent à la renverse. Le Kanian n'eut pas le temps de se relever que Kemya avait déjà posé une patte griffue sur sa gorge. La queue du Kanian fouetta l'air avant d'ouvrir une large entaille de feu sur le dos de Kemya. Celle ci se dégagea, pour laisser le temps à sa blessure de cicatriser grâce à ses dons de Lycanne. Le Kanian ne lui laissa pas ce temps, il se rua sur elle et l'écrasa de nouveau. Il leva sa patte pour le coup de grâce et Kemya ferma les yeux malgré elle, mais, lorsqu'elle rouvrit les paupières, le Kanian arrêta son geste à mi- chemin.

- Je ne te veux aucun mal. Fais- moi confiance.

Les deux combattants se regardaient droit dans les yeux, se toisant d'abord avant que leur regard ne se transforme en joyeuse connivence. Les yeux émeraude de Kemya se reflétait parfaitement dans les deux billes argents du Kanian. Le lien interrompu au début du combat, se tissait de nouveau. Le Kanian se dégagea doucement, comme s'il avait compris les paroles de Kemya. Ses yeux doux caressait la silhouette de la Lycanne. Les traits du loup devinrent flou et firent place à ceux d'une jeune femme entièrement nue. Elle s'approcha du Kanian et passa une main délicate sur sa gueule. Kemya sourit et le Kanian semblait lui rendre ce sourire. Elle continua à le caresser doucement alors que la créature émettait un léger ronronnement. C'est d'une voix presque murmurée et pleine d'une émotion nouvelle que Kemya prit la parole.

- Tu m'as donné du fils à retordre toi, dit elle en désignant son bras cassé, et il faut maintenant que je te trouve un nom.

Elle fit mine de réfléchir.

- Que dirais- tu de Dalaïko ?

Le Kanian ronronna de plus belle. Un lien était maintenant tissé entre eux. Une lien indéfectible. Kemya et Dalaïko était liés jusqu'à la mort.

_________________


Thème:
 
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vendeur de Lëanya
Ephaëlyen débutant
avatar

Messages : 40

MessageSujet: Re: De Terre et d'Eau   Sam 1 Sep 2012 - 19:38

]
Indice : 70
Résultat : 11
Capture : Validée

Félicitations, vous venez de dompter le premier Kanian! Vous pouvez dès à présent ajouter le sigle correspondant dans votre signature ainsi que le lien du RP.
A bientôt sur les terres de Lëanya
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

De Terre et d'Eau

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Probabilité d’un nouveau tremblement de terre 5.0 avant 21 février
» tremblement de terre haiti
» Entre Ciel et Terre [pv Nuage d'Or et Nuage Enneigé]
» Un temple sous terre [PV Kusari]
» 7.0 earthquake hits Haiti / Puissant tremblement de terre en

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 ::  :: Gestion des personnages :: Montures et autres boutiques-